Aller au contenu


Photo

Plantes d'intérieur et pollution


  • Veuillez vous connecter pour répondre
60 réponses à ce sujet

#1 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 307 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 24 fvrier 2005 - 16:58

Misez sur les plantes !

Certaines plantes d'intérieur purifieraient l'air à l'intérieur de nos maisons.
Depuis vingt ans, le Dr William Wolverton, un spécialiste américain des sciences de l'environnement à l'emploi de la NASA, poursuit des recherches sur l'utilisation des plantes pour purifier l'air. Selon lui, certaines plantes ornementales sont de véritables petites usines «dépolluantes». Elles peuvent éliminer divers produits chimiques présents dans l'air, entre autres le formaldéhyde, le benzène et le trichloroéthylène. Ceux-ci sont les polluants les plus présents dans nos environnements intérieurs. Ils proviennent notamment des différents matériaux qui nous entourent, des nettoyants domestiques, de la fumée de cigarette, etc.

Cependant, une plante précise n'éliminera pas tous les types de polluants. Il est donc recommandé d'opter pour la quantité et la diversité. Plus la plante sera grosse, plus il y aura de surface de contact pour permettre les échanges gazeux et plus la plante contribuera à purifier l'air.

Suite : Jardin botanique de Montréal


Voici quelques-unes des plantes qui ont été testées et jugées efficaces :

Plantes vertes : le lierre (le + efficace), le chlorophytum (la plante araignée), le dragonnier, le palmier aréca, le philodendron, la fougère, le figuier (ficus), le spathiphyllum, le caoutchouc.
Plantes à fleurs : azalée, gerbera, chrysanthème, marguerite.

Voir aussi : http://muriel.bernar..._antipollu.html

#2 LAURETTE

LAURETTE
  • Localisation:compiegne
  • Intérêts:jardin bio<br>asso le fil ariane : revue sonore<br>protéger l'environnement<br>lecture et théâtre<br>informatique

Posté 06 mars 2005 - 09:31

oui, cette découverte est fort intérêssante,enfin un moyen naturel pour contrer tous ces produits toxiques qui polluent nos maison et nous intoxiquent. Mais je me demandais si en absorbant tous ces produits toxiques si la plante avait la même longévité et si ça ne posait pas problème pour sa croissance...en gros et ce que nous ne l'intoxiquerions pas !
as-tu une réponse à ce sujet ! ce qui est bon pour nous, ne l'est pas forcément pour la plante !

#3 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 307 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 10 janvier 2006 - 18:43

Info reçue récemment sur le forum Bâtir Sain :

... une liste de plantes bienfaitrices qui pourront vous rendre service.
Nous avons pu obtenir les résultats de l'étude de la NASA il y a plusieurs années. Depuis nous les partageons avec tous.
L'étude du maintien de la qualité de l'air dans les locaux clos, tels que les cabines spatiales, a amené la NASA ( Agence Aéronautique et Spaciale Américaine) à faire des recherches dans un de ses laboratoires nationaux de technologie de l'espace dans le MISSISSIPI.
Ces recherches, dirigées par William WOVERTON, ont permis de tester une dizaine de plantes vertes. Trois polluants reconnus nuisibles à la santé et utilisés couramment dans les habitations ou les lieux d'activité, ont été introduits, avec différentes plantes, en chambre close constituée de plexiglass selon un protocole bien défini pour étudier leur réaction.

Ce qu'absorbent les plantes vertes :

  AGLAONEMA : 48% du benzène 92% du toluène
  SINDAPSUS OU  POTHOS (Lierre du Diable)  : 73% du benzène,75% du monoxyde de carbone
  CHAMEDORA  (Palmier d'appartement) : 50% du formaldéhyde, 18% du trichloréthylène
  CHLOROPHYTUM  (commun) : 86% du formaldéhyde, 96% du monoxyde de carbone
  MINISCHEFFLERA  : 41 % du formaldéhyde
  SANSEVERIA (Langue de Belle-Mère) : 53% du benzène,13% du Trichloréthylène
  LIERRE COMMUN : 90% du benzène, 11 % du trichloréthylène
  DRACEANA WAENECKII  : 70% du benzène, 50% du formaldéhyde, 24% du trichloréthylène
  PHILODENDRON : 86% du formaldéhyde
  SPATHIPHYLLUM :  80% du benzène, 50% du formaldéhyde, 50% du trichloréthylène
  DRACEANA MASSANGEANA :  70% du formaldéhyde
  FICUS BENJAMINA : 47% du formaldéhyde
  ALOE VERA : 90% du formaldéhyde
  DRACEANA MARGINATA : 79% du benzène , 60% du formaldéhyde , 13% du trichloréthylène

Irène DOUBLET, Secrétaire de l'Association Nuisances - Habitat - Environnement 6 rue de Valmy 89000 AUXERRE



#4 lilirevival

lilirevival
  • Localisation:Auch

Posté 07 mars 2006 - 21:10

Merci Tis ! :bravooo:

Je connaissais cette étude de la Nasa, il était précisé sur l'article d'un magazine (dont j'ai perdu le nom) que la SANSEVERIA appellée souvent Langue à belle mère qui en plus donc d'absorber du benzène et du Trichloréthylène, est une des rares plantes à fournir de l'oxygène la nuit !
Cette plante séchées peut aussi être utilisée pour faire des liens, de l'artisanat, elle est également un antidote aux morsures de serpents.
Marrante comme tout dréssée en pic elle peut devenir rapidement "envahissante" sous climat tropical. On peut la multiplier en coupant en tranches la feuilles (tronçons) , plantées elle fera vite des racines.
Sinon elle se multiplie par ses rhizomes (racines) et fait des petites fleurs sur une hampe (tige fine).
http://nature.jardin..._Sanseveria.htm

#5 persocharlot

persocharlot
  • Localisation:Yvelines

Posté 22 avril 2006 - 11:51

Toutes ces études menées par la NASA sont regroupées dans un livre: "How To Grow Fresh Air" par B.C. Wolverton, disponible à la vente. Je ne sais pas si il existe une version en français...

Modifié par persocharlot, 22 avril 2006 - 11:53 .


#6 TSIDF

TSIDF

Posté 25 aot 2006 - 10:07

Concrètement, il faut mettre ces plantes dans toutes les pièces de la maison ?

#7 YannouWeb

YannouWeb
  • Localisation:Bruxelles

Posté 26 aot 2006 - 00:17

Et en quelle quantité pour obtenir ces pourcentages ?

#8 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 307 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 26 aot 2006 - 16:47

Pour avoir des explications précises vous pouvez essayer de contacter l'association Nuisances - Habitat - Environnement à Auxerre (voir adresse au dessus)

#9 Lulla

Lulla
  • Localisation:Moselle France

Posté 27 aot 2006 - 15:49

Je mets un cactus cierge près de l'ordi ça absorbe les mauvaises ondes de l'ordi à 90 %. Bon à savoir.

#10 ghp

ghp

Posté 03 juin 2008 - 17:30

Edit modo : débat combiné avec celui pré-existant

 

=====

 

Suite à une émission sur France 3, je vais m'interesser aux plantes susceptibles de dépolluer l'air intérieur de mon apprtement.

J'ai trouvé quelques infos que je remet ci-après.

C'est dans les années 80, suite aux travaux du professeur Wolverton, chercheur américain travaillant pour la NASA, qu'à été découvert le pouvoir de dépollution de certaines plantes. Selon le Dr Wolverton, certaines plantes ornementales sont de véritables petites usines dépolluantes qui savent, aidées de leurs bactéries, digérer les poisons émis par les plastiques ou les produits chimiques.

Le principe de la dépollution repose sur l'échange gazeux. Les polluants de l'air sont absorbés par les feuilles. Des micro-organismes vivant dans les racines convertissent les polluants en produits organiques qui servent alors à nourrir les plantes.

Actuellement, les polluants les plus importants des logements et bureaux sont le benzène, le formaldéhyde et le trichloréthylène.

Par polluant, les plantes les plus efficaces sont les suivantes :

Benzène
Ce polluant vient du solvant contenu dans les encres, les peintures, les matières plastiques, les détergents ainsi que dans la fumée de cigarette. Le lierre est la meilleure plante connue pour éliminer le benzène.
Par ordre d'efficacité, les plantes dépolluant le benzène sont : le Lierre (Hedera helix), le Spathiphyllum, le Dragonnier de Madagascar (Dracaena marginata), le Lindenii (Dracaena deremensis), le Scindapsus doré (Epipremnum aureus), le Dracaena deremensis 'Warneckii', la
Langue de belle-mère (Sansevieria sp.), l' Aglaonema, la Gerbera jamesonii.

Formaldéhyde
Polluant présent dans les rejets des automobiles, dans la fumée du tabac, dans les peintures. En juin 2004, le formaldéhyde a été classé comme « cancérigène certain » par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), qui dépend de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Par ordre d'efficacité, les plantes dépolluant le benzène sont : l'Aloès (Aloe barbadensis), la plante araignée (Chlorophytum comosum), le Philodendron, le Lindenii (Dracaena fragans), la Dracaena Massangeana, le Ficus (Ficus amina), le Scindapsus doré (Epipremnum aureum), le Syngonium (Syngonium podophyllum), le Dragonnier de Madagascar (Dracaena marginata), la Dracaena (Dracaena deremensis 'Warneckii'), le Spathiphyllum (Spathiphyllum), la Fougère (Nephrolepis exaltata).

Trichloréthylène
Considéré comme "probablement cancérigène". Il irrite la peau et les muqueuses, et est un toxique pour le système nerveux central. Il est régulièrement utilisé pour ses propriétés comme solvant. On le trouve dans des produits de dégraissage de pièces métalliques, le nettoyage à sec de vêtements et l'extraction de produits organiques.
Par ordre d'efficacité, les plantes dépolluantes sont : le Spathiphyllum (Spathiphyllum), le Dracaena (Dracaena deremensis 'Warneckii'), le Lindenii (Dracaena deremensis), le Dragonnier de Madagascar (Dracaena marginata), la Langue de belle-mère (Sansevieria sp.), le Lierre (Hedera helix), le Chrysanthème (Chrysanthemum)

Amoniaque
L'ammoniac est un composé chimique se retrouvant dans de nombreux dégraissants et dans certains produits de nettoyage des sols, les produits de la cuisine.
Le rhododendron (aussi appelé azalée) est susceptible de dégrader l'amoniaque.

PCP
Le Pentachlorophénol (ou PCP) est utilisé comme fongicide, pour la protection des bois et le traitement de la pâte à papier. Il peut causer de très nombreux troubles et est classé substance cancérigène. Plante décomposant le PCP : le Philodendron.

Monoxyde de carbone (CO)
Le monoxyde de carbone est incolore, inodore et toxique. Produit par toute combustion de matière organique lorsque l'oxygénation du foyer est insuffisante (combustion incomplète), il peut être la cause d'intoxications mortelles. Parmi les multiples sources de monoxyde de carbone, on peut notamment citer : tous les moteurs à explosion quel que soit le combustible (automobiles, groupes électrogènes, motopompes...), les systèmes fixes de chauffage avec combustion,
les appareils de chauffage d'appoint avec combustion (qui d'une part consomment l'oxygène de la pièce où ils fonctionnent et, d'autre part, y rejettent les gaz brulés, dont le monoxyde de carbone),
les appareils de production d'eau chaude avec combustion, tout appareil ou outillage avec combustion (décolleuse à papiers peints...), la combustion du tabac, principale source d'exposition chronique.
Les plantes décomposant le monoxyde de carbone : la plante araignée (Chlorophytum comosum) et le Scindapsus doré (Epipremnum aureus).

Certains spécialistes estiment que l'efficacité maximum est obtenue par un minimum de une plante par 9 m2. La multiplicité des plantes et leur grosseur assurent un résultat proportionnellement plus important. Les plantes peuvent être installées dans toutes les pièces y compris les chambres. En effet, malgré une idée reçue, le rejet en monoxyde de carbone la nuit par les plantes d'intérieur est négligeable en comparaison à la quantité d'oxygène rejetée dans la journée.

LIENS :
http://www2.ville.mo...plantes_int_air
http://fr.ekopedia.o...par_les_plantes


Modifié par Tis, 27 fvrier 2016 - 13:10 .


#11 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 762 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 03 juin 2008 - 18:53

Quel bonheur d'avoir des plantes vertes dans sa maison.

Les indications relevées par ghp accusent bien leurs 28 ans. La liste comprend des plantes vertes exotiques souvent importées ou d'autres peu recommandables dans un intérieur (lierre, rhodo).

Elles sont également un peu démodées, et déjà beaucoup vues… l'increvable langue de belle-mère, le philodendron souvent plein de poussières.
Au moins cette poussière était facile à essuyer à l'aide d'un spray brillant propulsé au gaz! Autant d'allergènes caputurés.

Quant au "rejet en monoxyde de carbone la nuit par les plantes d'intérieur est négligeable en comparaison à la quantité d'oxygène rejetée dans la journée", je crois qu'il faut lire dioxyde de carbone/CO2…

Avant de choisir une plante verte, vérifier que ce n'est pas un diffenbachia (canne du silence) dont la sève, en cas de contact avec la bouche, produit un oedème dangereux.

#12 ghp

ghp

Posté 03 juin 2008 - 19:49

Quel bonheur d'avoir des plantes vertes dans sa maison.

Les indications relevées par ghp accusent bien leurs 28 ans. La liste comprend des plantes vertes exotiques souvent importées ou d'autres peu recommandables dans un intérieur (lierre, rhodo).

Elles sont également un peu démodées, et déjà beaucoup vues… l'increvable langue de belle-mère, le philodendron souvent plein de poussières.
Au moins cette poussière était facile à essuyer à l'aide d'un spray brillant propulsé au gaz! Autant d'allergènes caputurés.

Quant au "rejet en monoxyde de carbone la nuit par les plantes d'intérieur est négligeable en comparaison à la quantité d'oxygène rejetée dans la journée", je crois qu'il faut lire dioxyde de carbone/CO2…

Avant de choisir une plante verte, vérifier que ce n'est pas un diffenbachia (canne du silence) dont la sève, en cas de contact avec la bouche, produit un oedème dangereux.

C'est bien là la question : quelles plantes adopter, à défaut de pouvoir raser mon HLM et d'obliger les pouvoirs publics à le reconstruire en "bio" ?
Je suis donc preneur de conseils !

#13 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 762 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 03 juin 2008 - 20:21

Si j'avais la solution… mais voilà l'efficacité est très aléatoire, fonction de l'espèce, de son développement, de sa vigueur…
Alors la réponse "passe partout" serait; beaucoup de plantes, plusieurs espèces à feuillage persistant et le tout en bonne santé…

Maintenir une plante en bon état n'est déjà pas simple. Voilà pourquoi les plantes persistantes, exotiques, de mi-ombres, tolérantes au sec comme au mouillé, sont très recherchées. Tant de critères conduisent à la liste bien connue.

J'ai face à moi, un ficus benjamina qui m'accompagne depuis 30 ans. Un petit passage sous une pluie douce chaque année contribue à bien le dépoussiérer.
Rempoté plusieurs fois, il s'est contenté d'un bac à réserve d'eau de 0,60m de diamètre, mais les "petites plantes" qui poussaient avec, ont laissé progressivement la place vide. Ceci dit 30 ans c'est beaucoup.

Mon conseil sera de grouper dans une bac assez vaste et stable, muni de roulettes, des végétaux capables d'assurer durablement le décor, faciles à entretenir voire simples à multiplier par bouture ou éclat.

La palette des plantes vertes mise en vente actuellement est heureusement assez large.
Quant à vallider un % d'efficacité anti-pollution, j'avoue avoir du mal à croire le sérieux des chiffres annoncés. (trop de paramètres…)

#14 jaimecroire

jaimecroire
  • Genre: Femme
  • Localisation:Rhône-Alpes

Posté 04 juin 2008 - 08:17

J'aime les plantes et j'en profite depuis quelque temps pour mettre un beau panaché de toutes celles sitées. Mais qu'en est il du cactus, je ne trouve pas de renseignement sur la véracité de ces propos "le cactus capte les ondes des PC, les chinois en offrent à leurs secrétaires".

#15 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 762 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 04 juin 2008 - 08:33

Concernant les cactées une des espèces est connue sous le nom de coussin de belle-mère.
J'étais au Lude (Sarthe) ce week-end, à coté des très sympathiques M.&Mme Robert SYLVESTRE, producteur et collectionneur de cactées et de plantes grasses à 49220 Thorigné d'Anjou.
Un monde de formes, de couleurs et de fleurs qui, cela ne m'étonne pas, a de quoi séduire la secrétaire chinoise et bien d'autres personnes.

#16 jaimecroire

jaimecroire
  • Genre: Femme
  • Localisation:Rhône-Alpes

Posté 04 juin 2008 - 09:05

J'ai oublié de dire que je connaissais déjà le sujet grâce au site qui en parle dans la rubrique jardin.

#17 fabiend

fabiend
  • Localisation:le cateau
  • Intérêts:un peu tout

Posté 05 juin 2008 - 13:18

enfin une bonne nouvelle
cela faisait des mois que je me posais la question pour trouver des plantes anti-pollution
mais pas le temps ni le courage de faire cette recherche
merci fabien

#18 ghp

ghp

Posté 28 juin 2008 - 13:24

Salut
Je rajoute ça :

"La contre-attaque des plantes vertes
Le 30/04/2008, par David Solon


L’intérieur des maisons affiche complet côté polluants. La faute aux solvants, peintures et produits d’entretien, dénonce Plant’airpur qui brandit ses armes fatales : chrysanthèmes, azalée ou encore gerbera.

Une gerbera pour lutter contre les nuisances des produits d’entretien, un azalée pour contrer les effets de l’ammoniaque, des chrysanthèmes pour neutraliser les pollutions provoquées par les peintures et les solvants. L’association Plant’airpur, créée en 2000 dans le Maine-et-Loire, bataille pour faire connaître le pouvoir de purification de l’air contenu dans les plantes. « Tout est parti d’enquêtes de la Nasa, l’agence spatiale américaine, qui réfléchissait au moyen d’assainir l’air des stations orbitales », raconte Geneviève Chaudet, paysagiste d’intérieur et fondatrice de l’association.

Cette dernière est aujourd’hui à la tête du projet Phyt’air, mené avec le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), la faculté de pharmacie de Lille et l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). L’idée est ambitieuse : recenser les propriétés épuratrices des plantes afin de construire une panoplie de parades aux pollutions de l’intérieur. Car les agressions ne manquent pas : tabac, colles du parquet, peintures, parfums d’ambiance.

Or les plantes absorbent les polluants via leurs feuilles et rejettent de la vapeur d’eau qui humidifie la pièce et participe à l’amélioration de l’air ambiant. Pour mener à bien sa mission de sensibilisation, Plant’airpur s’est entourée de représentants de toute la famille de l’horticulture. La demande va désormais croissante autant chez les particuliers que chez les professionnels, notamment les architectes. « Le végétal a un rôle à jouer à l’intérieur comme à l’extérieur des habitations », conclut Geneviève Chaudet. " (de :http://www.terra-economica.info/La-contre-attaque-des-plantes,3833.html )

ET

Un lien : http://www.plantairp.../web2/index.php

Cordialement

Modifié par ghp, 28 juin 2008 - 13:26 .


#19 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 762 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 28 juin 2008 - 17:29

Merci ghp…
Tout ce que l'on voit à la télé n'est pas vérité… où elle a fait la promo de son bouquin…
"Plant’airpur s’est entourée de représentants de toute la famille de l’horticulture" oui, mais celle qui fait du commerce.
Je suis assez surpris de l'absence de soutien des instituts scientifiques horticoles locaux et il n'en manque pas en Anjou.

En clair je suis très sceptique! Tout en reconnaissant que mes remarques, mes arguments d'autorité ou ma pure médisance ne prouvent rien.

Bon, par précaution achetez des fleurs et des plantes mais vérifiez qu'elles sont produites en France et en Anjou de préférence…

#20 nicole sa tribu et sa ménagerie

nicole sa tribu et sa ménagerie

    deux mains gauches

  • Membres
  • 1 408 messages

Posté 29 juin 2008 - 07:15

je suis persuadée que n'importe quelle plante fait l'affaire...