Aller au contenu


Photo

Plantes d'intérieur et pollution


  • Veuillez vous connecter pour répondre
60 réponses à ce sujet

#41 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15385 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 07 aot 2009 - 12:23

Salut naturel,
Je n'ai pourtant pas séché beaucoup de cours de "physio-veg" mais je t'assure que je n'ai jamais entendu parlé de la possiblité pour une plante de rejeter de l'oxygène sans lumière.

Les cactus, je te l'accorde, n'étaient pas au cœur de nos préoccupations.
Il reste que ce sont des plantes à chlorophylle. Pourquoi fonctionneraient-elles différemment des autres?

Bref je suis très étonné.

#42 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 07 aot 2009 - 13:55

Salut naturel,
Je n'ai pourtant pas séché beaucoup de cours de "physio-veg" mais je t'assure que je n'ai jamais entendu parlé de la possiblité pour une plante de rejeter de l'oxygène sans lumière.
Les cactus, je te l'accorde, n'étaient pas au cœur de nos préoccupations.
Il reste que ce sont des plantes à chlorophylle. Pourquoi  fonctionneraient-elles différemment des autres?
Bref je suis très étonné.

un petit lien qui t'expliquera la phtosynthèse chez les cactées et autres plantes grasses (pour te faire rattraper les cours que tu as "séchés" :aureole7: ).
http://www.futura-sc..._476/c3/221/p7/

Modifié par G.Lecolo, 07 aot 2009 - 13:56 .


#43 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15385 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 07 aot 2009 - 17:00

Merci, j'apprécie.
Sur cette page, encore plus "savante", je vois que les publications sur le sujet datent de 1997, soit une vingtaine d'années après le diplôme.
trois remarques:
- difficile de se tenir au courant des développements gigantesques de la science
- les plantes grasses ont effectivement un fonctionnement particulier.
- à bien lire, il n'est pas mentionné de rejet d'oxygène durant la phase nocturne… juste qu'elles captent du gaz carbonique.
http://www.tela-bota...age:plantes_cam

#44 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 07 aot 2009 - 18:50

re!

Merci, j'apprécie.
Sur cette page, encore plus "savante", je vois que les publications sur le sujet datent de 1997, soit une vingtaine d'années après le diplôme.
trois remarques:
- difficile de se tenir au courant des développements gigantesques de la science

Visiblement l'humour passe pas toujours par le wi-fi! J'avais aucun jugement là-dedans. T'as pas besoin de te justifier.

- les plantes grasses ont effectivement un fonctionnement particulier.
- à bien lire, il n'est pas mentionné de rejet d'oxygène durant la phase nocturne… juste qu'elles captent du gaz carbonique.
http://www.tela-bota...age:plantes_cam

Exact! J'ai pas trouvé d'explication. Intuitivement, je dirais que :
1- la photosynthèse s'effectue "en interne" le jour
2- les échanges (entrée CO ²- sortie O²) s'effectuent la nuit, lorsque les stomates sont ouverts (le jour, ils sont fermés à cause du risque de déshydratation)

#45 naturel

naturel

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3376 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 07 aot 2009 - 20:15

sur le lien que j'ai indiqué plus haut......homejardin.com.....sait indiqué

#46 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15385 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 07 aot 2009 - 20:19

Aucun soucis G.Lecolo; quand j'écris que j'apprécie, c'est… que j'apprécie l'intérêt de ta réponse et que je t'en remercie.
Voilà c'est plus clair comme ça.
Bon, moi j'ai encore pris un coup de vieux avec mon diplôme trentenaire…

Je reviens un instant sur ces questions de photosynthèse;
L'énergie photonique est indispensable pour que se réalise cette chimie dont l'oxygène est en quelque-sorte un sous-produit.

#47 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15385 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 04 octobre 2010 - 20:08

Plantairpur poursuit son travail d'information. De stands en expo ils ont pu exposer dans les locaux de l'I N H à Angers.
Cette vénérable maison a donc jugé recevable leur discours… dont acte.

J'ai aperçu ce week-end dans une fête aux plantes, un joli stand avec des belles plantes vertes exotiques en pots plastique et terreau de tourbe. La version murale est également proposée.
http://www.plantairp...ce-en-2010.html

#48 OPF 46

OPF 46
  • Localisation:12
  • Intérêts:bricolage

Posté 11 novembre 2010 - 21:09

bonjour : J'ai toujours pensé que c'était du pipo lancé par les jardinneries pour vendre des plantes.

Et je n'avais pas tort puisqu'un jour ils l'ont dit à la télé.

Pour dépolluer, il faut aérer, et si on habite dans un endroit où il y a de la circulation, aérer aux moments calmes.

#49 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15385 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 11 novembre 2010 - 22:37

ll se trouve que les plantes proposées sont également celles qui se bouturent le plus facilement… plante araignée, plante la chance, et autres plantes banalisées durant les années 70.

Il est clair que des recherches et des tests sont encore nécessaires pour dépoussiérer les vieilles publications de la nasa, sur lesquelles repose tout ce buzz…

Les jardineries préfèrent vendre de l'orchidée venue des pays-bas! C'est plus glamour pour la fête des mères ou la saint Valentin.

#50 _chaudron_

_chaudron_

Posté 12 novembre 2010 - 01:14

bonjour : J'ai toujours pensé que c'était du pipo lancé par les jardinneries pour vendre des plantes.

Et je n'avais pas tort puisqu'un jour ils l'ont dit à la télé.

Pour dépolluer, il faut aérer, et si on habite dans un endroit où il y a de la circulation, aérer aux moments calmes.

Une plante va pas dépolluer une pièce totalement asphyxié de gaz d'échappement, la plante nettoie surtout son substrat. Par contre une plante va apporter une atmosphère plus ou moins agréable.

C'est sûr que mettre en gros argument choc "plante qui va purifier l'air de votre maison sans plus jamais ouvrir les fenetres, elle enlève la pollution, plus jamais besoin d'ouvrir les fenetres!" ça peut paraitre effectivement assez étrange.

Après je sais pas si en jardinerie c'est un argument pour vendre "plante dépolluante", c'est plutôt une sorte de plante par exemple si on cherche ce type de plante pour nettoyer certain sol, pour faire de la phytoépuration, y'a aussi des plantes aquatique qui font dégage beaucoup d'oxygène, je sais pas si c'est un argument de vente pareil mais c'est quand on peut avoir besoin de ce genre de plante c'est pratique que ça soit indiqué dessus.

edit: sur la terre si il y'avait plus aucune plante je crois qu'on tirerait sévèrement lla gueule et c'est pas en aérant aux moment calmes que ça arrangera quoi que ce soit ;)

Modifié par chaudron, 12 novembre 2010 - 01:16 .


#51 Gigi83

Gigi83
  • Localisation:Var
  • Intérêts:Lecture, informatique, amis.

Posté 12 novembre 2010 - 11:52

Pour assainir l'air, c'est le BENJOIN qu'il faut. En encens, huile essentielle, ou en papier d'Arménie. ;)

Il y a aussi l'arbre, le benjoin. Mais je ne sais pas s'il pousse chez nous.

Modifié par Gigi83, 12 novembre 2010 - 12:12 .


#52 OPF 46

OPF 46
  • Localisation:12
  • Intérêts:bricolage

Posté 19 novembre 2010 - 00:19

bonjour : de la façon dont c'est présenté, je pense qu'il n'est pas rare que certains interprêtent : "chouette, je n'ai plus besoin d'ouvrir la fenêtre en hiver, ainsi je ne perdrais plus du chauffage".

Ce qui est complètement faux. Ce bruit a été répandu pour faire entrer les gens dans les jardineries, et après éventuellement, on les détourne sur une autre plante qui rapporte davantage.

Quant au papier d'arménie, il ne serait pas si bon que cela pour nos poumons et notre organisme.

Et si on a inventé les VMC, c'est pour qu'obligatoirement, il y ait un minimum de renouvellemnt d'air dans les maisons, et une évacuation de l'humidité produite par l'activité humaine.

#53 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15385 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 19 novembre 2010 - 10:23

Ce qu'on peut faire… sur ce forum ce sera d'évoquer les méthodes de multiplication de ces plantes d'intérieur si décoratives et si "utiles".
Une façon de ne pas consommer idiot.

Un petit pdf, pour présenter un utile tableau récapitulatif:
http://www.lherbivor...epolluantes.pdf

On remarquera avec stupeur qu'une espèce peut être dépolluante et néanmoins toxique.
C'est fou la nature, non?

#54 marielouvea

marielouvea
  • Localisation:loire atlantik

Posté 24 fvrier 2011 - 22:46

Edit modo : débat combiné avec ceux pré-existants. Merci d'utiliser la fonction RECHERCHE avant de créer un nouveau sujet pour éviter la dispersion des informations.
 
 
=====
 
article de www.terresacree.org :

" Depuis les années 1980, la science nous laissait entrevoir le pouvoir assainissant de certaines plantes d'intérieur. Or les spécialistes mondiaux s'accordent à dire aujourd'hui qu'il n'en est rien.

On disait certaines de nos plantes d'intérieur dépolluantes. A tort! Les conclusions d'une réunion de spécialistes mondiaux de la question, organisée par l'Observatoire de la qualité de l'air, en France, en lien avec l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) et la Faculté de Pharmacie de Lille, sont tombées comme un couperet: les plantes n'améliorent en rien la qualité de l'air de nos maisons.

Le terreau scientifique, dans lequel avait pourtant poussé cette théorie dans les années 1980, n'est plus du tout favorable à son enracinement. Exit, donc, les capacités incroyables du Chlorophytum pour capturer le monoxyde de carbone et le formol. Oublié ce chrysanthème qui absorbe le trichloréthylène, une substance communément utilisée dans les peintures, les vernis et les solvants. Evanouies les vertus des plantes grasses, comme les cactus, qui faisaient leur affaire des ondes émises par les ordinateurs et les téléviseurs.

Comment expliquer ce revirement? «Les expérimentations faites en laboratoire sur de courtes durées ont prouvé que les plantes savent dépolluer via leurs stomates (pores par lesquels les végétaux respirent, ndlr), leurs feuilles, leurs racines et les micro-organismes qui y vivent, répond Séverine Kirchner, coordinatrice du programme de recherche de l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur.

En revanche, dans les espaces réels de nos intérieurs, les résultats, certes encore peu nombreux, montrent clairement qu'une plante en pot capture des polluants en quantités extrêmement faibles. Trop négligeables par rapport au renouvellement de l'air dans une pièce. Les caractéristiques de nos milieux intérieurs, où les mouvements d'air sont réduits, la température constante, l'hygrométrie faible et la luminosité favorable, ne sont pas propices à optimiser les facultés d'accumulation des polluants par les végétaux, même si l'on en met beaucoup.»

Le spécialiste américain des sciences de l'environnement à la NASA, Bill Wolverton, qui a réalisé les premiers travaux dans ce domaine, admet lui-même son erreur. On est donc allé trop vite en besogne, comme le confirme Séverine Kirchner: «Nous avons été un peu aveuglés par les premiers résultats d'études encourageants, auxquels nous avions envie de croire. D'autant plus que le concept est socialement très acceptable et bien vu du grand public. Des jardineries également, qui font encore actuellement de ce pouvoir dépolluant un argument de vente.»

De dépolluante à polluante!

Certains de ces végétaux d'ornement se transforment parfois en vecteurs de polluants! «Quand les plantes vivent dans un substrat naturel, il y a un apport en humidité, donc une possibilité de voir des moisissures se développer. Celles-ci peuvent être à l'origine d'effets allergiques, irritatifs ou encore toxiques. C'est pour cela que les plantes en pot sont interdites dans les hôpitaux», souligne Séverine Kirchner.

Des phénomènes allergiques qui peuvent aussi être causés par la plante elle-même. Quelques espèces (voir encadré) sont à déconseiller aux personnes sensibles, chez qui cela peut engendrer des crises d'asthme, de l'eczéma ou des rhinoconjonctivites.

Faut-il dès lors mettre nos plantes à la porte? «Non, rassure Séverine Kirchner. Il suffit d'agir avec bon sens. Ne pas en mettre trop, s'assurer que le renouvellement de l'air de la pièce est efficace, ne pas avoir la main trop lourde si l'on utilise des pesticides, bannir les plantes de la chambre d'une personne vulnérable (nouveau-né, personne âgée, asthmatique ou ayant une insuffisance respiratoire).

Le problème n'est pas anodin, mais il ne provoque pas non plus des accidents mortels, à moins de manger une plante toxique! En outre, notre synthèse ne fait la lumière que sur l'aspect dépolluant des plantes. Il ne faudrait cependant pas oublier qu'elles sont connues pour avoir un effet bénéfique sur le bien-être et contre le stress.»





De plus, un retour en grâce des vertus dépolluantes n'est pas totalement exclu, selon Séverine Kirchner: «On manque encore d'études fiables, mais des systèmes dynamiques de biofiltration commencent à voir le jour et semblent prometteurs. Le passage de l'air est forcé - grâce à une pompe et des ventilateurs - dans le substrat, afin que les racines et les micro-organismes jouent leur rôle dépolluant.»


Note de geof : pas tant un mythe que ça alors"



#55 _Laurence!_

_Laurence!_

Posté 25 fvrier 2011 - 06:50

Quand j'avais vu ça cet été (directement sur le site de l' OQAI ou ICI ) j'avais été dépitée : mon prétexte pour mettre des plantes partout et en offrir des boutures à tout le monde disparaissait?

Puis j'ai lu ça :
"Les statistiques issues d'une récente étude européenne parlent d'elles-mêmes. La présence d'un végétal près d'un poste de travail diminue la fatigue (30%), les maux de tête (45%), la toux (38%), les maux de gorge (31%) et l'irritation des yeux (15%). Des études montrent que l'introduction de plantes vertes dans un milieu hospitalier se traduisait par une baisse de 10% de l'absentéisme du personnel."
et ça
"D’après les études menées en 2004 en France, en Italie et au Royaume-Uni, il apparaît clairement que tout investissement en plantes, même relativement modeste, est rentabilisé par ces effets positifs sur la santé, la productivité et la motivation."

Alors ok, sources archi contestables :biglol: que j'ose même pas vous donner (marchands de plantes ou de murs végétaux, etc)

Mais franchement, un endroit sans plante me stresse... donc l'inverse doit être vrai?
Tant pis pour la dépollution, l'effet anti stress me convient!

Modifié par Laurence!, 25 fvrier 2011 - 07:02 .


#56 christian ardèche

christian ardèche

    Bricoleur autonome

  • Bannis
  • 1548 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:ardèche
  • Intérêts:autoconstruction, autonomie alimentaire, autolimitation face à la technologie et la consommation .Travail autour de "la pauvreté conviviale des espaces vernaculaires" dans la vigilance et la lucidité

Posté 25 fvrier 2011 - 07:52

Bien d'accord avec toi, c'est le résultat qui compte.
Le mieux être que procure la présence des plantes est peut-être comme l'effet placebo, mais le résultat est objectif. Même si, comme tu le fais, on prend conscience que certaines causes d'efficacité ne sont pas celles auquelles ont attribuait les effets positifs au départ. Notre mental ne joue pas un mauvais tour dans ce domaine, en annulant son bon travail au moment ou l'on découvre la vérité. C'est extraordinaire et rassurant.

#57 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15385 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 25 fvrier 2011 - 14:00

Il y a un topic, ou le sujet était bien abordé.
Le relire sera très instructif sur la manière dont ont pu être traitées et diffusées les infos sur les plantes dépolluantes.
…le premier qui le trouve, le déterre!

#58 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 25 fvrier 2011 - 15:37

Il y a un topic, ou le sujet était bien abordé.
Le relire sera très instructif sur la manière dont ont pu être traitées et diffusées les infos sur les plantes dépolluantes.
…le premier qui le trouve, le déterre!


peut-être plante anti pollution
ouPlantes d'intérieur et pollution

Modifié par G.Lecolo, 25 fvrier 2011 - 15:39 .


#59 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15385 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 25 fvrier 2011 - 18:32

Merci G.Lecolo, je me souvenais du premier topic cité. Quand au second, il a été initié par Tis elle-même ;) ,
Quel buzz, non mais quel buzz autour de ces fameuses plantes vertes.
Et le tout sur la foi d'un étude incontestée parce que cautionnée par la glorieuse NASA.
Faudra tout vérifier, quelque fois que personne n'ait jamais mis le pied sur la Lune… Non je rigole…

#60 forlu45

forlu45

    Bricoleur

  • Bannis
  • 754 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:haute savoie
  • Intérêts:moteur HHO

Posté 25 fvrier 2011 - 19:49

le pouvoir assainissant de certaines plantes d’intérieur


c'etait plutot de la pub faite par les fleuristes ....
mais quand on y regarde de plus près ,qu' on evalue le pouvoir "respirant" (le volume d'air absorbé) des plantes et la concentration des polluants dans ce volume absorbé , on s'aperçoit vite que c'est très minime . donc meme si le phenomène existe il faudrait des centaines de plantes dans un appartement pour eliminer les polluants en esperant qu'elles ne rejètent pas des choses pires .. ce qui n'est pas prouvé , mais qui peut exister