Aller au contenu


Photo

Huiles essentielles et enfants


  • Veuillez vous connecter pour répondre
74 réponses à ce sujet

#21 Mila

Mila

Posté 01 mars 2005 - 09:49

Tes connaissances sur le sujet m'intéressent aussi Cixi. J'utilise les he pour soigner ma fille de deux ans, sur les conseils d'un aromathérapeute. Ce n'est sûrement pas l'idéal, mais cela me paraît préférable aux traitements antibiotiques répétés que les médecins traditionnels me proposent... Renforcer le terrain ne suffit pas toujours, malheureusement ! Nous n'avons pas le même capital santé au départ... :-(

#22 laotzu75

laotzu75
  • Localisation:Paris

Posté 01 mars 2005 - 12:12

Désolée, ça reste beaucoup trop vague pour moi ...
De "puissants modificateurs" ...  elles modifient quoi et de quelle manière ?
elles "agissent" au niveau de ... elles agissent comment, chimiquement et biologiquement parlant ?

Y a pas plus précis comme explications ????

Un bouquin à conseiller ?
Un site ?

Ce lien devrait pouvoir t'être utile :

http://www.natureman...essentiel6.html

HUILES ESSENTIELLES ET EQUILIBRE NEURO-HORMONAL

Des composés puissants à manier avec précaution
HUILES ESSENTIELLES ET EQUILIBRE NEURO-HORMONAL 
Les plantes aromatiques et leurs huiles essentielles sont surtout connues et utilisées pour leurs propriétés antiseptiques, balsamiques, digestives et parfumantes. Elles possèdent bien d'autres vertus parmi lesquelles celle d'aider à réguler le système nerveux et hormonal. Rappelons tout d'abord que les huiles essentielles sont des composés volatils et odoriférants extraits par distillation à la vapeur d'eau de diverses parties des plantes dites "aromatiques". Leur volatilité, leur faible poids moléculaire permet une diffusion et une propagation rapide à l'ensemble de l'organisme. Elles pénètrent par diverses voies (aérienne, orale, épidermique, vaginale, rectale...). Les deux dernières voies sont réservées à l'usage médical.



Quelques sites sur l'aromathérapie

http://www.amabilia....aroma/main.html
http://www.aromalves.com/

#23 Bluetansy

Bluetansy
  • Localisation:Jura (39)

Posté 01 mars 2005 - 13:11

Bien sûr que certaines HE ont des propriétés agissant sur le système hormonal, d'autres sur le système nerveux... elles sont même utilisées pour ça... mais pas TOUTES les HE...

Le site de Naturmania est le site de l'aromathérapeute Guy Roulier (également osthéopathe renommé).

Il expose son point de vue sur la question des HE et des enfants dans son ouvrage "Les huiles essentielles pour votre santé":

"Chez le nourrisson, pas d'HE par voie interne. En revanche, on peut pratiquer (sur conseil d'un aromathérapeute) des onctions à base d'HE très fortement diluées : bronchites à répétition, infections intestinales, otites. N'utilisez que des HE très douces pour la peau telles que lavande vraie ou aspic. Aux changements de saison (et particulièrement l'hiver) veillez à assainir la chambre de bébé en laisser fonctionner un diffuseur d'arômes pendant une heure avant le coucher, une ou deux fois par jour (voir Formules aérosols).
.../... (considérations sur les autres méthodes de soins) .../...
Chez les enfants, les doses doivent être proportionnelles au poids corporel. Par voie interne, on peut prendre comme base 1 goutte d'HE par jour et par tranche de 10 kg. Par voie externe, on peut sans risque multiplier le risque par 3 à 5. "

Encore un criminel... :-(

Le livre de Roulier est un des premiers que j'ai eu, je le trouve intéressant car il comporte également des conseils autres que les HE, il est très ouvert sur la phytothérapie, la nutrition, l'usage de l'argile, etc...

Pour avoir des détails par exemple sur l'action endocrino-régulatrice de certaines HE, on peut consulter le livre de Pierre Franchomme, l'aromathérapie exactement.
Un exemple, il explique que plusieurs structures moléculaires aromatiques s'apparentent à la folliculine... on peut comprendre aisément que les HE qui les contiennent aient une action hormonale...

Pour autant, je n'ai pas lu d'interdiction stricte de l'usage de l'ensemble des HE avant tel ou tel âge dans le livre de Franchomme...

C'est selon... l'affection, à traiter, les autres possibilités à disposition, etc. etc.

Bluetansy

Modifié par Bluetansy, 01 mars 2005 - 13:22 .


#24 laotzu75

laotzu75
  • Localisation:Paris

Posté 01 mars 2005 - 13:57

Huiles essentielles pour nourrissons et enfants :
http://www.aromalves...3?id_article=13

#25 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 01 mars 2005 - 14:25

Tes connaissances sur le sujet m'intéressent aussi Cixi. J'utilise les he pour soigner ma fille de deux ans, sur les conseils d'un aromathérapeute. Ce n'est sûrement pas l'idéal, mais cela me paraît préférable aux traitements antibiotiques répétés que les médecins traditionnels me proposent... Renforcer le terrain ne suffit pas toujours, malheureusement ! Nous n'avons pas le même capital santé au départ...  :-(

Bonjour Mila!

Si c'est pour t'en servir à la place des antibiotiques, il vaut mieux se servir de l'extrait de pépins de pamplemousse qui n'est pas une huile essentielle et qui est très efficace comme anti-bactériel ET anti-viral(alors que les antibios ne peuvent rien contre les virus.

Tu peux choisir entre

- Citrobiotic (avec vitamine C qui est inutile à mon avis - simplement parce que j'aime savoir ce que je prends et quelle dose je prends quand j'ai besoin de vitamine C, sans qu'on me la fasse ingurgiter avec autre chose)

On le trouve en magasins bio ou à commander à

Source Claire
BP 32
91650 Breuillet
Tél: 01 64 58 64 82
Fax: 01 64 58 45 34

Laboratoire Rocal
15 rue Jean-Baptiste Berlier
75013 PARIS
Tel : 01.45.83.88.02.

SYNPHONAT
Z.A Pechnauquié, B.P 63
31340 VILLEMUR SUR TARN
Tel. : 05 34 27 00 27 00
Fax : 05 34 27 00 20


et

- Viralys (sans vitamine C) seulement sur commande (il me semble) à:

Laboratoire NATURALYS
BP. 148
83088 TOULON CEDEX 9
Tél : 04 94 08 53 82
Fax : 04 94 08 11 59



Pour autant, je n'ai pas lu d'interdiction stricte de l'usage de l'ensemble des HE avant tel ou tel âge dans le livre de Franchomme...



Alors, Bluetansy, autant que je me souviennes, tu fais ou a fait une formation basique dans les HE. Je crois que pour qq'1 qui fait l'effort d'en apprendre plus sur les HE, il serait plus judicieux d'aller chercher dans les résultats de recherches en labo que de répéter qu'on n'a rien trouvé dans des livres de vulgarisation. C'est logique, tu ne crois pas ? Et si je me trompe quant à la formation et que tu n'en as pas fait, encore plus forte raison de ne pas croire tout ce que tu lis dans les livres.

La vulgarisation restera toujours de la vulgarisation avec ses lacunes ... et le besoin de récupérer les frais d'édition d'un bouquin en ne pas se coupant l'herbe sous les pieds.

Et puis... Franchomme, ca commence à dater, non? Et les recherches vont vite, elles. Heureusement!

Et l'expérience personnelle? Qu'est-ce que tu en fait? Après tout, c'est aussi sur une base d'expérience personnelle que les livres de vulgarisation sont écrits.

Bon. Assez dit pour aujourd'hui. Tes arguments contre ce que je dis sont toujours les mêmes et que tu ne prends pas la peine de lire ce que j'ai déjà écrit sur le sujet.

Je reviens dans 15 jours à peu près avec des données plus solides que l'absence d'info dans les bouquins de vulgarisation.

Cixi

#26 Tinuviel

Tinuviel

    En route vers ailleurs

  • Membres
  • 310 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 01 mars 2005 - 15:52

Eh bien, à dans 15 jours alors ;)

Merci Laotzu, pour les liens.
Je relève tout de même une incongruité dans le liens Aromavalves "H.E. pour nourrissons et enfants" : après nous avoir cité une liste d'H.E. pouvant être utilisées pour les nourrissons et enfants, ils te disent

Par principe on ne donne pas d’huiles essentielles aux enfants de moins de 3 ans. Consultez un aromathèrapeute !


Cherchez l'erreur :o :-(
Si un nourrisson est un enfant de plus de trois ans, je veux bien prendre le voile ;)

Cixi, encore une question si tu as le temps (ou sinon à ton retour) :
Les livres de vulgarisation, ce n'est pas fiable alors ?

Enfin non, deux questions ;) :
Selon toi, on ne devrait jamais s'automédiquer avec des H.E. alors, si la matière est tellement complexe ?

#27 laotzu75

laotzu75
  • Localisation:Paris

Posté 01 mars 2005 - 16:22

Je relève tout de même une incongruité dans le liens Aromavalves "H.E. pour nourrissons et enfants" : après nous avoir cité une liste d'H.E. pouvant être utilisées pour les nourrissons et enfants, ils te disent

Par principe on ne donne pas d’huiles essentielles aux enfants de moins de 3 ans. Consultez un aromathèrapeute !


Dans les ouvrages de vugarisation, la posologie indiquée pour traiter une affection quelconque n'est qu'indicative. C'est à chacun de trouver le dosage idéal.
En plus certaines personnes peuvent ne pas reagir à certaines HE
C'est pour ca que rien ne remplace l'experimentation. Le thérapeute est là pour aider le patient à trouver la substance en affinité avec son terrain biologique, son tempérament.

#28 Tinuviel

Tinuviel

    En route vers ailleurs

  • Membres
  • 310 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 01 mars 2005 - 16:46

Oui, mais ici on ne parle pas de posologie, mais bien de principes de base.
Peut-on ou pas en donner à des enfants de moins de ... x années (bien que le critère du poids, du terrain etc ... me semblerait plus signifiant que celui de l'âge, qui ne veut pas dire grand chose).

Ce n'est pas une question simplement de savoir si on va en utiliser deux ou trois gouttes.

Je te rejoins sur le fait que rien ne remplace l'expérimentation personnelle.
Je vais même beaucoup plus loin : je pense que rien ne remplace le ressenti personnel pour savoir si quelque chose nous convient ou pas, même pas un thérapeute, aussi formé soit-il.
Pour peu, bien entendu, qu'on ne soit pas trop coupé de ses ressentis profonds, et qu'on sache s'écouter.
Ce qui devient très rare.

#29 laotzu75

laotzu75
  • Localisation:Paris

Posté 01 mars 2005 - 17:08

Je pense que la mesure porte sur l'administration des HE par voie orale.
De plus, je suppose qu'avant 3 ans, on considère que le système immunitaire de l'enfant n'est pas encore bien développé.
Etant donné que les HE se diffusent vite dans l'organisme, on imagine assez vite les conséquences d'un surdosage.

#30 Bluetansy

Bluetansy
  • Localisation:Jura (39)

Posté 01 mars 2005 - 17:11

Je pense que Pierre Franchomme serait ravi d'apprendre que son livre est un ouvrage de vulgarisation qui date... je ne pense pas que ce soit le cas... mais bon, chacun son opinion...

Sinon je constate donc que Roulier est aussi criminel que moi... ainsi d'ailleurs que Julia Lawless...

A ce propos, il y a un truc que je ne comprends pas bien... dans notre échange sur un autre forum, tu me cites cet auteur et son ouvrage pour illustrer tes propos... pas d'HE pour les enfants, pas du tout...

Depuis, je me suis procuré cet ouvrage... en anglais, comme ça on pourra pas évoquer les erreurs de traduction... et elle donne clairement des indications sur les HE à utiliser pour...les nourrissons, les enfants de tel âge à tel âge... si il faut je peux scanner la page de l'ouvrage hein... comme ça tu seras certaine que ne ne raconte pas de bobards... encore que tu vas peut être m'accuser d'avoir trafiquer le scan ou de l'avoir fait à partir d'un autre ouvrage ???

De la même façon, tu citais à l'appui de tes propos Valerie Ann Worwood... hors elle a écrit un livre entier sur l'usage des HE pour les enfants... plus de 300 pages pour répéter qu'il ne faut pas les utiliser ? j'ai comme un doute...
Ce sera mon prochain achat cet ouvrage d'ailleurs... parce qu'au moins en 300 pages je devrais avoir enfin des infos concrètes...

Pour les contradictions sur Aromalves, je pense que cela vient du fait que la position exposée est celle des aromathérapeutes en général, mais que Pierre Ausloos, aromathérapeute intervenant sur le site a une position plus stricte, il n'utilise pas par principe (mais cela peut lui arriver par exception) les HE pour les enfants de moins de 3 ans.

Bluetansy

Modifié par Bluetansy, 01 mars 2005 - 17:12 .


#31 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 01 mars 2005 - 18:28

Cixi, encore une question si tu as le temps (ou sinon à ton retour) :
Les livres de vulgarisation, ce n'est pas fiable alors ?


Par définition, un ouvrage de vulgarisation est destiné au grand public. Il n'est donc pas un livre de texte qui sert aux étudiants et il ne s'embarrasse pas d'expliquer des choses ardues ou même scientifiques. Ces ouvrages sont beaucoup plus superficiels.

On ne peut jamais se fier à un seul ouvrage de vulgarisation. Si on n'a pas de formation dans la matière, il faut avoir plusieurs ouvrages qui, on peut l'espérer, se complètent. Parfois ils se contrdisent. C'est là que l'utilisateur entre dans la confusion et a besoin d'un spécialiste. Ou qu'il prend la décision de croire un seul de ces livres et de laisser les autres de côté.


Enfin non, deux questions  :
Selon toi, on ne devrait jamais s'automédiquer avec des H.E. alors, si la matière est tellement complexe ?


Si, bien sûr. Les dangers sont facilement écartés si on a toutes les données - c'est-à-dire si on n'utilise que les noms latins et si on sait quelles huiles contiennent des phénols, des cétones, des acides, des aldéhydes, des terpéniques sous diverses formes, celles qui sont abortives, dermocaustiques, neurotoxiques, photosensibilisantes, cancérigènes à la longue, allergisantes etc... Et il faut aussi connaître les interactions de chaque HE entre elles, avec les plantes, avec d'autres produits (par exemple la pilule contraceptive) ou médicaments. Tout un programme!

A ma connaissance, il n'y a aucun ouvrage de vulgarisation qui offre toutes ces données à la fois. Il faut faire des tas de recoupements avec plusieurs manuels de cours, notes, ouvrages divers etc...

Voilà pour l'instant. Je file ...

Cixi

#32 David

David

    Bricoleur du dimanche

  • Membres
  • 301 messages

Posté 01 mars 2005 - 22:44

Les livres de vulgarisation, ce n'est pas fiable alors ?

Non, ça n'est pas fiable, pas d'un point de vue scientifique. Comme son nom l'indique, un ouvrage de vulgarisation a pour vocation de familiariser le “grand public” avec un sujet, pas de servir de référence. Il est volontairement simpliste, car il n'y a pas de connaissances pré requises pour y accéder. Inversement, un ouvrage scientifique impose un niveau de connaissance minimum sur le sujet abordé, mais est très précis, ne faisant état que de faits vérifiables (dans l'idéal :-(). Si il présente des erreurs ou des idées controversées, celles-ci sont débusquées par la communauté scientifique.

#33 Mila

Mila

Posté 02 mars 2005 - 09:19

Si c'est pour t'en servir à la place des antibiotiques, il vaut mieux se servir de l'extrait de pépins de pamplemousse qui n'est pas une huile essentielle et qui est très efficace comme anti-bactériel ET anti-viral(alors que les antibios ne peuvent rien contre les virus.

J'ai déjà essayé l'epp, sans résultats. Merci quand même du conseil ! :-(

#34 Tinuviel

Tinuviel

    En route vers ailleurs

  • Membres
  • 310 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 02 mars 2005 - 10:41

Mila,

Ca dépend un peu quel type de résultat tu attends ... ?

#35 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 02 mars 2005 - 14:03

J'ai déjà essayé l'epp, sans résultats. Merci quand même du conseil !


Dommage! C'était peut-être une question de dosage ou de persévérance. Chez moi, ca marche au quart de tour ...

#36 Mila

Mila

Posté 02 mars 2005 - 15:43

J'ai essayé de soigner une bronchite avec l'epp. Je lui donnais 5gttes matin et soir pour un poids de 10kg.

#37 Tinuviel

Tinuviel

    En route vers ailleurs

  • Membres
  • 310 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 02 mars 2005 - 16:27

Et qu'est-ce qui te fait dire que ça n'a pas donné de résultat ? :-(

L'EPP renforce l'immunité, mais ne guérit pas miraculeusement une maladie déjà bien installée.
Par contre, il aide le corps dans son propre travail de défense, ça c'est sûr.

Ce qui ne dispense pas de laisser à l'organisme le temps de réagir, de se rééquilibrer, tout en accompagnant les symptômes sans considérer qu'ils sont la maladie (ce qui n'est pas le cas), mais bien plutôt le signe que le corps réagit, ce qui selon moi est positif.

Ce n'est pas parce qu'un enfant continue à tousser, est fiévreux ou abattu qu'il n'y a pas derrière tout ça un merveilleux travail du corps et du système immunitaire qui est en train de se faire.
Je pense qu'il faut avoir confiance dans ce qui se déroule, être attentif aux signes que l'enfant donne de son état intérieur, réagir à ses besoins basiques (soif, faim, désir de chaud ou de froid, de sommeil, de bercement ...), éventuellement soulager s'il y a douleur ou gêne trop fortes, mais surtout éviter d'agresser et d'affaiblir l'organisme avec des substances nuisibles telles que des antibiotiques ou autres bombes atomiques allopathiques, qui ne font que postposer le problème, qui resurgira deux fois pire un peu plus tard.
A moins, bien sûr, que l'état s'aggrave de façon alarmante et que manifestement le corps ne sache plus faire face ... mais chez les enfants, c'est vraiment rare !

La toux et la fièvre, par exemple, on toutes deux leur raison d'être et leur utilité. Elles ne sont dès lors par à éradiquer systématiquement comme on le fait de nos jours, de manière tout à fait absurde ;)

Considérer la "maladie" dans un ensemble corps-esprit-histoire perso, et pas seulement comme un ensemble de dysfonctionnements à corriger.



Enfin, just my humble opinion ... :o

#38 laotzu75

laotzu75
  • Localisation:Paris

Posté 02 mars 2005 - 16:42

Ce n'est pas parce qu'un enfant continue à tousser, est fiévreux ou abattu qu'il n'y a pas derrière tout ça un merveilleux travail du corps et du système immunitaire qui est en train de se faire.


Non on contraire, ca prouve que l'organisme est en train de se débarasser des impuretés.
En naturopathie, on appelle cela des crises curatives et elles sont d'autant plus violentes que le terrain du sujet est encrassé et que le "malade" a encore de l'énergie.

Sur le sujet on consultera ce lien avec profit : http://www.christoph....ch/manuel.html

Guérir, c’est détoxiquer

La solution à l’encrassement du corps par les toxines est la détoxication. La nature d’ailleurs nous montre la voie à suivre. Face à la montée des surcharges, le corps réagit. Il brûle les déchets par la fièvre ou cherche à les éliminer par les émonctoires. On voit ainsi apparaître le rejet de déchets par la peau (acné, eczémas,…) par les voies respiratoires (bronchite, rhume, sinusite,), par les voies urinaires (polyurie, urine acide, sable,…), par les voies digestives (vomissements, diarrhée, …), par l’utérus (pertes blanches), par les yeux (sable au réveil, conjonctivite par la présence d’acides en excès dans les larmes,…).

Si les portes de sortie normales ne sont pas suffisantes, le corps en crée des nouvelles : ulcères variqueux, plaies suintantes qui ne cicatrisent pas, hémorragies spontanées (hémorroïdes, saignements du nez, règles trop abondantes,…).

Les animaux aussi se soignent en se détoxiquant. Les loups et les chamois mordus par les serpents venimeux se soignent en se purgeant des poisons à l’aide de plantes médicinales qu’ils ne consomment jamais autrement. S’ils sont malades, les chats et les chiens mangent du grammont ou du chiendent. Selon la dose absorbée, ces plantes déclenchent une expectoration, une diurèse ou la vidange du tube digestif (effet purgatif).



#39 Phoolan Devi

Phoolan Devi
  • Localisation:calvados

Posté 02 mars 2005 - 17:27

Bonjour tout le monde,

je viens de lire tout le forum d'une traite aussi excusez moi si je radote...

Cixi parlait du dr valnet. A ce sujet, une question me démange. Je me demande si les préparations de ce dernier ( tégarome, climarome... ) sont réellement de lui ou on était faite en son nom. En effet, il existe un produit, Babybad, fait pour les enfants à partir... d'un an !!!!
Pourtant il comporte de la sauge qui contient des oestrogènes végétales et est connu pour être très très active ( epileptisante et neurotoxique à faible dose, plus que l'absinthe ! ).
Valnet est tout de même une référence aussi, est-ce que les doses sont assez faibles pour ne pas être dangereuse ( 6 % )? Ou s'agit-il d'un produit commercial vendu par des irresponsables je-m'en-foutiste ? :-(

Pour ce qui est de ne pas utiliser d'HE pendant la grossesse et l'alaitement, je suis tout à fait d'accord, les effets pourraient être dévastateurs.

Pour ce qui est des enfants, n'est-il pas délicat d'établir un âge catégorique ? Cela n'est-il pas lié aussi à l'HE concernée ? Pensez-vous qu'on puisse donnez de l'hysope ou de la sauge à un enfant de six ans par exemple ? Par contre Valnet recommande l'usage de la camomille pour les enfants ( calmant, douleurs dentaire, troubles digestifs ) sans donner d'âge.

Il doit exister des HE qui n'ont pas d'action sur le système endocrinien, nerveux. Peut-être n'avons nous pas assez de connaissances et de recul et vaut-il mieux par défaut effectivement déconseiller l'usage sur les enfants ? En tout cas c'est une évidence pour les amateurs, mais peut-être que les pro peuvent en préconiser certaines ?

En tout cas efficacité ne rime pas avec arrêt immédiat des symptomes. Victime de cystites chroniques ( aïe ) depuis dix ans, j'ai était soignée d'abord par des antibiotiques ( de + en + fort, évidemment ) et était débarassé de l'abominable souffrance qu'est le fait de pisser des lames de rasoir dès le lendemain. Forcément, il devait plus y avoir grand chose de vivant avec 3 prises / jour. Et ça recommençait régulièrement.
Depuis deux ans, c'est HE de santal ( dangereux pour les reins en passant ). La dernière fois, j'ai dû prendre mon mal en patience pendant 3 jours. Cependant, je n'en fait plus et je me sens en forme quand c'est fini.

L'approche n'est pas du tout la même. La médecine occidental vise à supprimer les symptômes le + vite possible quelque soit le prix à payer pour le corps, pour pouvoir continuer a aller bosser... et cotiser la sécu pour le jour on toutes les conséquences nous tomberons dessus !
Les plantes aident le corps, modifie le terrain et provoque les fameuse crises curatives dont parle Laotzu. Mais alors après, c'est nettoyé !!! Et on repart avec une santé meilleur qu'avant, tout le contraire qu'avec antibio ou autres...


Bon allez, je vous laisse et restez pacifiste :o
A plus, Phoolan Devi ;)

#40 laotzu75

laotzu75
  • Localisation:Paris

Posté 02 mars 2005 - 17:42

Cixi parlait du dr valnet. A ce sujet, une question me démange. Je me demande si les préparations de ce dernier ( tégarome, climarome... ) sont réellement de lui ou on était faite en son nom. En effet, il existe un produit, Babybad, fait pour les enfants à partir... d'un an !!!!


Tegarome, Climarome, Alg-essences... sont cités dans ses livres. Il semble donc en être l'auteur.
Pour le reste voir ici :

http://cosbio.com/

En 1985, le Docteur Valnet a choisi de confier la réalisation de ses préparations au laboratoire Cosbionat, spécialisé dans la fabrication et le conditionnement de produits aux plantes.

Depuis cette date, ce laboratoire se consacre exclusivement à l’Aromathérapie Familiale du Docteur Valnet, dans l’esprit de rigueur et d’exigence de qualité qui étaient si chers au père de la Phyto-Aromathérapie moderne.