Aller au contenu


Photo

l'AGCS ou la privatisation de la terre entière


  • Veuillez vous connecter pour répondre
151 réponses à ce sujet

#41 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1 174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 12 novembre 2005 - 08:50

ce n'est pas reellement legalisé le boulot au noir, car le boulot au noir au moins cest tout dans la poche du travailleur (même si c'est une paye mini elle n'est pas taxée) tandis que la en plus oui !

j'ai du mal à voir comment cela pourrait se concretiser en france par exemple, quel travailleur français accepterais d'abandonner tous les avantages socieux qu'il a acquis ?
s'il n'accepte pas, pas grave il serait remplacé par un polonais ou un lithuanien. ok, mais dans ce cas là, ce serait une catastrophe economique pour le pays, et le taux de chomeurs exploserait ! sans compter la delocalisation des entreprises françaises dans les pays de l'est, bien que déjà plus qu'amorcé en asie.

la france deviendrait alors un pays pauvre et denudé de ses droits sociaux !?

jai du mal à voir quel est l'avantage pour les chefs detats riches de l'europe ?

parallèlement à ça donner plus de pouvoir aux communes cest egalement redonné plus de pouvoir au peuple dans le sens où il est plus facile de faire changer davis, de faire pression sur un maire que sur un ministre.

quun maire accepte linstallation dune clinique lithuanienne (exemple de jean marc jennar) avec un materiel et des conditions sociales deplorables, son image est instantannément foutue car très voyante.

j'ai bcp de difficulté à voir lapplication concrète de cette directive.

#42 krollkop

krollkop

    En concertation syndicale concernant la grève de post

  • Membres
  • 413 messages
  • Localisation:Belgique/België en sursis

Posté 12 novembre 2005 - 09:28

L'AGCS profiterais au milieu d'affaires qui détiennent déjà les reines du pouvoir médiatique et politique. Voir la force des marchands d'arme ici.

Est ce que les milieux d'affaires ont un intérêt au plein emploi ? Le plein emploi n'est-il pas l'ennemi du capitale. Les gouvernants, fortement lié au milieux d'affaire, ont-ils interêt à pratiquer une politique de redistribution des richesses ? Les chomeurs français sont déjà aujourd'hui menacé de perdrent leur indéminité (c'est déjà le cas aujourd'hui). Refuseront-il de prendre un emploi ou il perdra des avantages sociaux devant la nécessité de se loger et de se nourrir ? Le chantage à la remise en question des 35 heures contre des emplois par HP fonctionnera-t-il ? Les services publics ne sont-ils pas remis en question ? les biens publics ne sont-ils pas de plus en plus marchandise ? Le taux de chomage n'a-t-il déjà pas explosé ? Les délocalistions vers l'asie et les pays de l'est n'ont-elle pas déjà eu lieu ? L'image des politique n'est elle pas déjà écornée ? Est ce qu'il n'arrive pas à se faire réelire ? Existe-t-il un représentant politique pour l'alternance, une autre politique européenne qui ne soit pas traité de populiste ou je ne sais quel gros mot , refusant la sacro-sainte modernité ? Pourquoi cela s'arréterait-il brutalement ? A qui profiterais le crime ?

Les conquètes n'ont pas été donnée par la bonne volonté des gouvernants, elles ont été arrachés étapes par étapes, au prix de lutte parfois sanglantes. C'est un fait qui semble avoir tout simplement disparu de la mémoire collective.

Nous n'avons pas des acquis sociaux, mais des conquètes sociales. Nous l'avons oubliés.

Modifié par krollkop, 12 novembre 2005 - 09:39 .


#43 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1 174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 12 novembre 2005 - 09:56

krollop :
Nous n'avons pas des acquis sociaux, mais des conquètes sociales. Nous l'avons oubliés. 


voilà une phrase qui résume bien en effet l'indéniable fait qu'il faille toujours lutter pour les conserver et les ameliorer.

on peut même dire conquètes sociales sanguinolantes ....

mais qu'est ce qui est acquis en soi ?

le peuple se laisse majoritairement guidé sans reflexion, ou sens critique, il travaille, râle et consomme.

est ce que cette directive, continuité en effet de la degenerescence sociale, relationnel de l'homme à la terre, l'homme aux animaux, l'homme à l'homme et tout ce qu'il y a autour... liberticide, en effet, un mot bien adapté....

est ce que cette directive n'est pas une continuité logique de labandon de la politique par les peuples ?

les peuples abandonnent leur liberté et dautres la prennent à leur place...

la majorité de l'humanité n'a telle pas toujours eu besoin de grosse decharge electrique pour réagir ?

#44 krollkop

krollkop

    En concertation syndicale concernant la grève de post

  • Membres
  • 413 messages
  • Localisation:Belgique/België en sursis

Posté 18 novembre 2005 - 07:29

Une nouvelle information :

LA PROPOSITION DE DIRECTIVE BOLKESTEIN POURSUIT SON CHEMIN : DANGER POUR LE MODELE SOCIAL EUROPEEN

Chères amies, chers amis,

Bolkestein revient!

Danger au Parlement européen le mardi 22/11. Danger au Conseil Compétitivité le lundi 28/11.

Passons à l'action: interpellons tous les parlementaires européens, nos chefs d’Etat et de gouvernement, et la Présidence britannique de l'Union européenne !

www.StopBolkestein.org


Chères amies, chers amis,

Depuis près de deux ans, le Parlement européen et le Conseil Compétitivité débattent du projet de directive sur les services dans le marché intérieur proposée par la Commission européenne (la fameuse directive « Bolkestein »). Ces discussions parviennent à présent à un stade crucial puisque le vote en commission du marché intérieur et de la protection des consommateurs (IMCO) du Parlement est prévu le 22 novembre. Le Parlement devrait ensuite adopter son avis en 1ère lecture lors de la session plénière de janvier 2006 (une grande mobilisation est déjà prévue à cette date).

En parallèle, le Conseil Compétitivité se réunira le 28 novembre : il y sera fait la synthèse des positions de chacun des 25 Etats membres sur les articles délicats.

En l’état, le projet de directive est inacceptable : il est ni plus ni moins un projet de déréglementation du marché des services. De plus, de par son champ d’application transversal, il menace l'accomplissement des missions d'intérêt général et le rôle régulateur des pouvoirs publics aux niveaux national, régional et local. Enfin, l'application du principe du pays d'origine comme règle générale mènerait à un dumping social, fiscal, environnemental dans toute l’Union européenne.

En bref, la directive Bolkestein représente une réelle menace pour le modèle social européen.

Faisons le point

Au niveau du parlement européen, le vote en commission initialement prévu le 5 octobre a été reporté au 22-23 novembre prochain.

A ce stade, une majorité de parlementaires européens semblent aller dans la direction de la directive moyennant l’adoption d’amendements qui ne rencontrent pas nos critiques fondamentales.

Nous sommes pourtant arrivés à un moment clé dans le parcours parlementaire de la proposition de directive « Bolkestein ». Il est fondamental que le vote en commission marché intérieur du parlement européen aille dans le bon sens les 22-23 novembre prochain, c'est-à-dire celui de la protection effective des services d’intérêt général que sont notamment l’enseignement, la santé ou la culture. Une mobilisation de masse s’impose donc.

Au niveau du Conseil des Ministres, la proposition de directive est à l’ordre du jour du Conseil Compétitivité du 28 novembre et que ledit Conseil attend de voir quel signal sera envoyé par le Parlement.

La présidence britannique a entrepris de gros travaux techniques, également sur les sujets qui fâchent. A ce jour, les échos de la position des Etats Membres sont accablants. Concernant le champ d’application, les seules exclusions qui obtiennent le soutien d’une majorité des Etats membres sont la fiscalité et les jeux de hasard. Seuls quelques très rares Etats demandent une exclusion explicite de l’audiovisuel, la santé, l’éducation. Concernant le principe du pays d’origine, 17 Etats membres soutiennent son application dont 11 sans aucune réserve. La Finlande, l’Espagne, la Suède et l’Autriche ont des interrogations de nature juridique. Par contre, concernant le détachement des travailleurs, un front se dégage pour ne pas aborder cette problématique dans la directive, il s’agit principalement de la France, Italie, Autriche, Suède, Danemark et Belgique.

Passons à l’action

Vous l’aurez compris, le moment est décisif. Toutes les actions citoyennes vers le Parlement européen et vers le Conseil Compétitivité sont primordiales. Pour ce faire, vous trouverez ci-dessous un courriel type demandant le soutien aux amendements défendant les revendications de la pétition que vous pouvez adresser :

à tous les parlementaires européens, particulièrement à vos parlementaires nationaux de tous les partis, et plus encore à tous les membres effectifs et suppléants en IMCO;
aux chefs d’Etat et de gouvernements de votre propre pays (voire aux autres !), à la Présidence britannique de l’Union européenne, et aux membres du gouvernement britannique qui présideront le Conseil Compétitivité;
Il est plus que jamais essentiel que nos parlementaires européens et nos gouvernements sachent que nous veillons ! En espérant pouvoir compter sur votre soutien indéfectible à toutes et tous, nous vous adressons nos salutations militantes.

www.StopBolkestein.org


--------------------------------------------------------------------------------

Modèle de courriel à envoyer aux parlementaires européens, aux chefs d’Etat et gouvernements des 25 Etats membres, à la Présidence britannique de l’Union européenne et aux représentants de la Présidence au Conseil Compétitivité :

Titre: www.StopBolkestein.org

Madame,
Monsieur,

En ma qualité de citoyenne/citoyen, je suis très préoccupé par la proposition de directive « Bolkestein » qui vise l'ouverture totale du "marché des services en Europe". Cette conception du « tout au marché » m’inquiète au plus haut point. Les services aux personnes ne sont pas des marchandises qu'on doit vendre et acheter. Les services d’intérêt général comme l'éducation, la culture, la santé et l'audiovisuel doivent être préservés des règles de la concurrence. Pour cette raison, j’ai signé la pétition www.stopbolkestein.org, dont vous aurez à cœur de lire les revendications.

Je suis fier de vous annoncer qu’aujourd’hui nous comptons près de 100.000 signatures électronique et papier et que non moins de 100 organisations soutiennent la démarche.

Je sais que vous êtes en discussion au Parlement sur la proposition de directive et que de nombreux amendements sont sur la table. Je sais aussi que le Conseil Compétitivité étudiera la question. Je vous prie donc de tenir compte des revendications de la pétition au moment où vous, votre groupe, votre parti, votre pays aurez à vous prononcer au parlement européen, au gouvernement et au Conseil Compétitivité sur le sujet.

Faisant suite aux revendications de la pétition, j’appuie et vous demande d’appuyer aujourd’hui les amendements tendant à :

réduire drastiquement le champ d'application de la directive, plus spécialement par l'exclusion des services d'intérêt général et d'intérêt économique général, en particulier l’éducation, les soins de santé et les services sociaux, les services audiovisuels, les services de gaz, de l'électricité, de l'eau, les services environnementaux ainsi que les agences d'emploi temporaire ;
reconnaître que la directive services n'intervient qu'à titre complémentaire par rapport aux directives sectorielles existantes ou à venir, ainsi que par rapport aux dispositions de la Convention de Rome sur la loi applicable aux obligations contractuelles et à celles du projet de règlement "Rome II" relatif à la loi applicable aux obligations non contractuelles ; ces législations doivent prévaloir sur la directive services ;
reconnaître que la directive services n'affecte en rien l'applicabilité du droit du travail du pays d'accueil, y compris les conventions collectives, pas plus que l'application de la directive sur le détachement des travailleurs ;
permettre aux Etats membres de conserver les exigences imposées aux prestataires de services pour des raisons impérieuses d'intérêt général, conformément à la jurisprudence de la Cour de justice ;
fournir une alternative au principe du pays d'origine, qui en toute hypothèse ne doit pas s'appliquer à un domaine dans lequel un niveau suffisant d'harmonisation n'aurait pas été atteint ;
lancer un ambitieux processus d'harmonisation concernant les règles liées aux régimes et aux procédures d'autorisation, aux exigences envers les prestataires de services, au comportement du prestataire, à la qualité ou au contenu des services, à la publicité, aux contrats et à la responsabilité du prestataire; cette harmonisation ne devrait concerner que les services couverts par cette directive, étant entendu que les services d'intérêt général mentionnés au point 1 ci-dessus en sont exclus.
Il est pour moi essentiel d’obtenir des garanties sur l’avenir de l’Europe, sur son modèle social, et donc sur votre position sur ladite directive. J’attends de vous une réaction ferme et convaincante. J’espère pouvoir compter sur votre engagement personnel sur ce sujet essentiel. Je lirai avec attention votre réponse et regarderai avec détermination votre action.

En espérant que votre choix apaisera mes inquiétudes et empêchera de détricoter notre modèle européen de société,


source : http://www.stopbolkestein.org/

#45 _Goéland_

_Goéland_

Posté 18 novembre 2005 - 13:52

Il y a une chose qui me turlupine concernant les opposants à la directive Bolkenstein .

Cette directive semble poser problème parceque beaucoup de pays et notamment les nouveaux arrivants sont plus pauvres que la France et les salaires y sont moins élevés . D'où ce risque de "dumping social " .

Mais si c'était le contraire , si c'était la France qui était pauvre et les autres plus riches , est ce que vous seriez toujours contre cette directive ?

Il y a des milliers de français , employés par des boites françaises , qui bossent à l'étranger et qui perçoivent des salaires indexés sur les salaires français , il faudrait donc qu'il perçoive le salaire normal du pays d'accueil ?
A savoir un français en Pologne , un salaire de polonais ?

C 'est pas un peu de l'égoîsme du pays riche vis à vis du pays pauvre ?

Si l ' Europe c'était la France , l'Allemagne , la Suisse et la Norvège , vous seriez toujours contre ? Si oui , pourquoi ?

#46 _adrien_

_adrien_

Posté 18 novembre 2005 - 14:12

Pour moi ça serait normal qu'un français travaillant en pologne ai le même salaire qu'un polonais, ainsi qu'un polonais venant bosser en france ai un salaire de français.

Si un polonais vient bosser en france avec un salaire de polonais il serait pas du tout à égalité par rapport aux autres français, enfin pour pouvoir se loger, se nourrir etc... Puis il risque d'être un peu voir si il voit son collègue français bossant pareil et gagnant trois fois plus.

#47 krollkop

krollkop

    En concertation syndicale concernant la grève de post

  • Membres
  • 413 messages
  • Localisation:Belgique/België en sursis

Posté 18 novembre 2005 - 14:14

Remarque tout à fait pertinent, c'est effectivement une source de motivation supplémentaire que d'être chez les plus riches. Mais il n'y a pas que les pays riches qui s'oppose à l'AGCS. Ne reste pas centré sur la France dans ton analyse.

Bolkeinstein = Etape d'application de l'AGCS pour l'europe.

Bophal tu connais. Il y en a qui dise pas de cela chez moi. Moi je dis pas de cela nul part. Alors je ne peux pas accepter cette directive.

Penses-tu que cette directive serait bonne pour un plombier polonais. Il viendrait en France, ne bénéficierait d'aucun droit supplémentaire. Du travail au noir légalisé.

Et ce n'est pas en cassant les droits chez toi que tu en donnes nécessairement aux autres.

Modifié par krollkop, 18 novembre 2005 - 14:26 .


#48 _adrien_

_adrien_

Posté 18 novembre 2005 - 14:19

Bolkenstein ça consiste en quoi exactement?

#49 krollyoli

krollyoli

    butineuse toutes fleurs non OGM

  • Membres
  • 377 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 18 novembre 2005 - 14:19

Si l ' Europe c'était la France , l'Allemagne , la Suisse et la Norvège , vous seriez toujours contre ? Si oui , pourquoi ?

Dans ce cas là la directive n'aurait pas lieu d'être, ou alors elle s'appelerai "directive d'uniformisation du droit du travail, des acquis sociaux". Et là plus de frontières éco, sociales,

En fait, ce qui risque de se passer c'est un nivellement par le bas, la France va se mettre au niveau des pays les moins avancés éco, socialement....

A quoi sert les acquis d'aujourd'hui? ils seront balayés d'un coup de directive!

Avec la directive, tu restes en France, ta boîte aussi, sauf que si les conditions (droit du travail, salaires) sont plus avantageux pour la boîte, alors elle déplace son siège social dans l'autre pays, tu te retrouves avec les conditions salariales (et protections salariales) d'un pays plus pauvre mais toi tu es toujours en France, ton loyer y va pas diminuer, ton abonnement internet non plus et je parle pas de la téléphonie mobile....

en fait les entreprises, ils changent leur adresse et voilà, et si ton salaire diminue, si tu te retrouves tout seul à un poste, ben tant pis pour toi, l'entreprise doit rester concurrentiel, et le salarié doit s'adapter.

De l'égoïsme, je veux bien, mais je préfère un alignement des pays les plus pauvres sur les pays les plus avancés que de voir "nos conditions" de travail redescendu au pied de l'échelle d'un coup de directive" pendant que les autres sont dans les nuages!!

#50 krollkop

krollkop

    En concertation syndicale concernant la grève de post

  • Membres
  • 413 messages
  • Localisation:Belgique/België en sursis

Posté 18 novembre 2005 - 14:20

En passant Goéland, d'habitude les défenseurs de la directive me disent qu'elle va permettre de défendre nos économies Européenes face au Chinois.

Modifié par krollkop, 18 novembre 2005 - 14:22 .


#51 krollkop

krollkop

    En concertation syndicale concernant la grève de post

  • Membres
  • 413 messages
  • Localisation:Belgique/België en sursis

Posté 18 novembre 2005 - 14:32

Bolkenstein ça consiste en quoi exactement?

Voici un film qui présente les arguments contre.

Pour les argument pour tu consultes le site du MEDEF...

Il y a aussi des films sur l'OMC, la constitution européenne, ... : ici.

#52 _Goéland_

_Goéland_

Posté 18 novembre 2005 - 15:36

krollyoli

A quoi sert les acquis d'aujourd'hui ?


Et ils viennent d'où ces acquis ? Qu'est ce qui fait que la France est un pays riche ?

Les ventes d'armes ?
Le pillage des pays tiers lors de la colonisation ?
l ' exportation de nos produits agricoles à grands coups de subvention ?
Le fait qu'on y consomme l'équivalent de 6 planètes ?
Notre endettement à hauteur de 17000 euros par tête de pipe ?

D 'un coté on parle de décroissance et d'un autre rien ne va plus , faut surtout pas accepter ça , nos salaires risquent de diminuer . Et bien qu'ils diminuent !

#53 RogerDub

RogerDub

    BluesyRockFolkeux

  • Membres
  • 188 messages
  • Localisation:Bayonne

Posté 18 novembre 2005 - 16:15

Et ils viennent d'où ces acquis ? Qu'est ce qui fait que la France est un pays riche ?
.../...
nos salaires risquent de diminuer . Et bien qu'ils diminuent !


Tout à fait d'accord.
Nos "richesses" sont exprimées en monnaie de singe, celle ci étant basée sur des injustices tellement incroyables qu'on ne les voit même plus. A côté de cela, les vraies richesses, celles qui permettent la survie sont tellement sous évaluées qu'on ne s'en rend même plus compte: je peux aujourd'hui consommer une volaille (bon d'accord, un genre* de vollaille) pour l'équivalent de 5 minutes de travail. En plus elle est déjà cuite, emballée, transportée etc.

Je pense qu'il faut s'habituer à d'autres étalons que la monnaie : celle ci n'est qu'un truc fumeux, manipulé à grande échelle et susceptible de nous échapper plus vite qu'Iznogoud ne peut tirer le tapis de sous nos pieds pour s'envoler avec ;) : quelle idée de croire que le carrosse du grand vizir a sa place dans mon salon !

Roger

Modifié par RogerDub, 18 novembre 2005 - 16:15 .


#54 krollkop

krollkop

    En concertation syndicale concernant la grève de post

  • Membres
  • 413 messages
  • Localisation:Belgique/België en sursis

Posté 18 novembre 2005 - 17:15

krollyoli

A quoi sert les acquis d'aujourd'hui ?


Et ils viennent d'où ces acquis ? Qu'est ce qui fait que la France est un pays riche ?


SchoonKroll, parle d'aquis qui ne sont pas les richesses au sens ou tu l'entends Goéland.

Il ne s'agit pas de salaires, mais de respect des droits sociaux.

Il s'agit d'une autre richesse, celle qui fait que les rapports de forces entre exploitant et exploité sont un peu équilibré. Les richesses qui sont dans les contrats de travail par exemple, qui a la base un contrat tout a fait déséquilibre pour les employés (le rapport de force s'inverse en période de pleine emploi). Un autre exemple de richesse est la mise, au mieux, à disposition de services auprès du public qui met à la disposition de chacun l'accès à un ensemble de biens commun, comme l'eau, de l'energie qui permet de se chauffer, de s'éclairer, de la formation pour tous (même si il y a des choses à redire sur l'institution de l''education national en France)...

La directive Bolkeinstein (et AGCS) vise à agrandir la richesse (en pièce de monnaie trébuchante) des milieux d'affaire qui regorge déjà de richesse, à en déborder. Elle rend accessible au marché tous ces services, marchandisant toutes choses... Elle vise a réduire les "cotisation sociales", quelle considère comme des "charges sociales" afin de ponctionner une plus grande part de bénéfices. La croissance est maintenant freiné par les "conquètes sociales" de nos ainés ? La directive cherche à les reprendre.

Goéland, tu veux donc détruire ces conquètes, en te rangeant du côté des marchands de canon ?

Vous croyez que les richesses elles n'ont pas été aussi prise sur les mineurs du début du siècles, quelles ne sont pas prises encore aujourd'hui sur des personnes qui commence à ne plus pouvoir se loger, se chauffer, se nourrir même dans nos pays "riche" ?

Vous la mesurez à quoi la richesse. Une valeur monétaire vous aussi ?

Vous pensez natuelle de détruire des lois qui empêche des Bophal partout dans le monde sous le simple prétexte qu'elles n'ont pas été conquises dans d'autres pays ? Vous pensez que je suis responsable de ces excès de cupidités ? Vous pensez que c'est moi qui vend les armes ? ... Vous pensez que la directive a été écrite pour moi ?

Vous n'avez pas non plus remarqué que Iznogoud et ses consorts nous parlent pas de cette directives. Au cours de la campagne du referendum, ils ne vous ont pas dit qu'elle était morte cette directive. Pouquoi vous ont-ils menti ?

Essayez de regarder les yeux sous une autre face, celle d'une autre réalité, de donner une autre signification au mot richesse. Il est temps d'essayer de vous déconnecter du discours de la pensée unique.

Modifié par krollkop, 18 novembre 2005 - 17:21 .


#55 RogerDub

RogerDub

    BluesyRockFolkeux

  • Membres
  • 188 messages
  • Localisation:Bayonne

Posté 18 novembre 2005 - 17:48

Salut à toi Krollkop.

Je pense que tu as raison de nous engager à nous détacher du moule de la pensée unique.

Je pense aussi que l'étalon monnaie qui nous sert notamment à évaluer nos "avantages acquis" est corrompu: il pèse 1 gramme pour l'un, dix tonnes pour l'autre. Le bel étalon que voilà ! En plus qui peut en changer la valeur à sa guise ?

Bon, s'il est compréhensible de s'attacher à ses biens, à ses "acquis", son train de vie, ça l'est aussi de s'attacher à son droit à consommer de l'énergie, (ou des volailles contre quelques minutes de travail). Et à balancer chaque année des tonnes de déchets non retraitables.

De mon côté, la directive BolkTuc, je m'en tamponne complètement. Ces types nous oppriment de la manière la plus épouvantables depuis longtemps, à coup de directives ou bien de tailles ou droits de péage: ça s'appelle le féodalisme. Je ne connais qu'une manière de me soustraire à une telle oppression: en ignorer l'existence et organiser ma vie autour d'elle: je ne leur permet RIEN et ne leur demand RIEN.

En résumé, je nous engage à élargir notre perception du moule: un tel se suicide professionnellement, un autre part dans le larzac, un autre encore s'inscrit au RMI et fait des chantiers... un autre s'accroche au moule et va protester à la prochaine réunion du G8 ou de Bildeberg. D'autres votent avec leur portefeuille.

Tout cela est vain selon moi. Je ne peux être prophète, d'autant moins que ce n'est même pas mon pays, mais je crois que pour se soustraire à l'oppression, il faut non seulement se cacher du tyran, mais encore refuser tout rapport avec lui ou avec son mode de vie.

Bon j'ai glissé hors sujet puisqu'il s'agit ici de la privatisation de la terre entière. Je vais essayer de donner rapidement mon avis sur cette privatisation:

La mainmise des banques sur les richesses n'est pas d'hier. Le fait que cette mainmise se fasse aujourd'hui à l'échelle de la planète n'est pas une surprise: ça fait partie d'un agenda connu de longue date (je précise, pas par moi, je débarque et suis un peu horrifié). La question n''est pas selon moi de s'interroger sur la réalité de cet accaparement (encore moins si on peut l'empêcher) mais plutot sur la méthode employée.

Lorsque ce fut nécessaire, les banquiers ont déclenché des guerres, renversé des gouvernements ou assassiné des présidents, corrompu des politiques. On a vu ça sous philippe le bel (essayer d'éviter la nouvelle mouture des rois maudits à la TV pour ceux qui en ont une) mais aussi sous César, sous Napoléon, Hitler; à toutes époques, sans exeption. Aujourd'hui les banques ne font que pousser les dernier pièces de l'échiquier pour un magnifique MAT. La partie dure depuis des siècles. Au moins elles ne provoquent pas une conscription de masse. PAr contre elle vont selon toutes probabilités procéder prochainement à une REDISTRIBUTION brutale des richesses, comme elles le font depuis des siècles. Et il se peut que la dépression de 29 soit une rigolade en comparaison de la prochaine.

Donc les avantages acquis, ça ne ressemble finalement qu'à une formule creuse inventée par eux. Lorsqu'ils décideront que l'étalon pèse d'un coup 50 fois moins lourd, que vous restera t'il ?

Mon intention est de me retirer de l'échiquier : je n'ai jamais eu la chance de bouger la moindre pièce et je ne l'aurai jamais. Par contre je sais que quand je travaille une heure, ce travail est à moi et j'ai bien l'intention que les banquiers ne se rendent même pas compte que je sais bosser.
Roger ;)

#56 RogerDub

RogerDub

    BluesyRockFolkeux

  • Membres
  • 188 messages
  • Localisation:Bayonne

Posté 18 novembre 2005 - 17:53

Essayez de regarder les yeux sous une autre face

bé ça va pas être facile ;)


Arff. Mirza je te trouve trop cool ;)

Edit: mise en page corrigée ;) (pbl de "quote")

#57 _Goéland_

_Goéland_

Posté 18 novembre 2005 - 17:54

Il est temps d'essayer de vous déconnecter du discours de la pensée unique


ça c'etait l'argument coup de massue dès lors qu'on se disait pour la constitution . ;)

Et si apparement je me range du coté des marchands de canon , du moins ne suis je pas de celui de l'extrême droite ...


Tu n'as pas répondu à ma question : si la France était un pays pauvre , serais tu toujours contre la directive Bolkenstein ? Si oui , pourquoi ?

#58 krollkop

krollkop

    En concertation syndicale concernant la grève de post

  • Membres
  • 413 messages
  • Localisation:Belgique/België en sursis

Posté 18 novembre 2005 - 18:06

en ignorer l'existence et organiser ma vie autour d'elle: je ne leur permet RIEN et ne leur demand RIEN.

Tout cela est vain selon moi. Je ne peux être prophète, d'autant moins que ce n'est même pas mon pays, mais je crois que pour se soustraire à l'oppression, il faut non seulement se cacher du tyran, mais encore refuser tout rapport avec lui ou avec son mode de vie.

J'ai déjà rencontré beaucoup de personne qui font ce choix. Je le respecte. Mais réalise bien qu'une société entière ne peux le faire.

La mainmise des banques sur les richesses n'est pas d'hier.

Oui, tu as raison, merci de m'ouvrir le monde sur les yeux... Ca être compliqué à comprendre, quand cela apparait tout à coup.
Au fait les banques, ce ne sont pas des objets virtuelles animés, elles sont mus par des personnes...

Mon intention est de me retirer de l'échiquier :

Soit, si tu auras besoin de quelqu'un, tu trouveras certainement toujours quelqu'un pour t'aider. Et j'espère que tu ne tombera pas sur quelqu'un qui cherchera à t'exploiter...

#59 krollkop

krollkop

    En concertation syndicale concernant la grève de post

  • Membres
  • 413 messages
  • Localisation:Belgique/België en sursis

Posté 18 novembre 2005 - 18:16

Tu n'as pas répondu à ma question : si la France était un pays pauvre , serais tu toujours contre la directive Bolkenstein ? Si oui , pourquoi ?

J'ai répondu mais tu ne m'as pas compris.
Si j'étais dans un pays pauvre, je n'aurais certainement pas pu m'exprimer sur le sujet, je n'aurais peut-être même pu accéder à une formation qui m'aurait permis de lire cette directive.
Si j'étais née dans un pays pauvre et si je pouvais juger de ce que m'apporterais cette directive, avec le recul que j'ai pris par rapport à cette directive, je la refuserais.
Pourquoi, car, déjà elle détruirait chez l'autre ce qu'il n'y a pas encore chez moi, ensuite parce qu'elle ne cherche pas à construire chez moi ce qu'il y a chez l'autre.
Tu sais il y a des pays pauvres qui refusent de jouer le jeux des pays riches.
A propos des marchands de canon, est ce que ce sont des gens des pays pauvres ou des gens qui fricottent continuellement avec les marchands de canon (ou les industrielles de la chimie) qui ont écrit cette directive ?

As ton tour de me répondre sur cette question:
- Bophal, oui, mais chez les autres,
- Bophal, oui, chez moi comme chez les autres,
- Bophal, non, chez personne.
Tu choisis quoi ?

#60 krollyoli

krollyoli

    butineuse toutes fleurs non OGM

  • Membres
  • 377 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 18 novembre 2005 - 18:21

si la France était un pays pauvre , serais tu toujours contre la directive Bolkenstein ? Si oui , pourquoi ?

Oui, je me répète peut-être..

Goéland

Et ils viennent d'où ces acquis ? Qu'est ce qui fait que la France est un pays riche ?

J'entends par acquis le droit que tu puisses choisir ton terrain pour y construire ta maison, le droit de mettre ou non ton enfant dans l'école de ton choix ou de faire l'école à la maison (par exemple imagine que tu fasses appel à un SEL pour faire l'école chez toi, tu peux ne pas te sentir capable d'accompagner ton enfant et avoir la possibilité de choisir cette formule quand même), de monter ta propre boîte (vous avez quels diplômes monsieur?),
de choisir ta médecine, les plantes, les petits fruits que tu récoltes sur les "communaux" sans avoir à payer une taxe, de faire ta gnole, ton kirsch, ta petite poire,.. avec tes cerises, tes poires de ton verger sans déclaration et taxes au préalable, combien vas-il rester de bouilleurs de cru dans quelques années? aucun selon la loi de notre condition humaine...
d'aller vendre ta petite production sur les marchés, les paysans, fermiers bio pourront-ils encore vendre leur produits, leurs fromages, patates sans être obligés de remplir des papiers pour savoir d'où viennent leur plan de patate (Monsanto, ok); biau germe ou autre :interdit ou ils n'existeront plus (voir le sujet sur les semences paysannes dans ce forum)

A force de tout règlementer toute initiative privée, il n'existera plus de lieu d'échange ou si mais qui pourra payer la licence pour utiliser la moindre chose (ah ben oui il faut payer le brevet, les centres de recherches...), alors se seront, non des entreprises d'état (comme sous le régime communiste), mais des entreprises de groupes avec comme unique valeur la leur (et qui n'est pas des plus simples à part le profit)
RogerDub

mais encore refuser tout rapport avec lui ou avec son mode de vie.

encore faudra t-il avoir cette possibilité de refuser?

Voilà, je caricature un peu mais je crois que derrière cette directive, c'est ce qui est visé, la liberté de chaque être dans son quotidien et là nous sommes tous concernés. Encore plus pour les projets du type Lieu, de solution alternative, un décret et ils sont illégaux.

krollkop

Essayez de regarder les yeux sous une autre face, celle d'une autre réalité, de donner une autre signification au mot richesse. Il est temps d'essayer de vous déconnecter du discours de la pensée unique.

;) Où il y va fort le krollkop, du calme, du calme ;)

Modifié par krollyoli, 18 novembre 2005 - 18:41 .