Aller au contenu


Photo

**Les plantes sauvages comestibles**


  • Veuillez vous connecter pour répondre
228 réponses à ce sujet

#21 lilirevival

lilirevival
  • Localisation:Auch

Posté 12 mai 2005 - 17:30

Bonjour,

Voici un sujet passionnant pour ma part, les plantes comestibles.
Certains hommes ont crus bons de privilégier certains végétaux dans notre nourriture quotidienne, alors que la nature recelle de trésors immenses et bien plus riches que ces selections parfois trop poussées ( hybrides bizarres, ogm...)

Ceci étant, ATTENTION ! Etant donnée les pollutions générées par notre système de conso rend certaines plantes toxiques car bio accumulatrices.
Donc, si ce n'est pas en montagne : " guidance "

Donc voici quelques copiés collés pour introduire le sujet. Avec une dedicace particulière à François Couplan qui prépare actuellement la plus grosse encyclopédie de plantes comestibles du monde entier ! :aureole7:

Plantes consommées
Sur les 400.000 espèces de plantes, la FAO ("Food and Agriculture Organization" c'est à dire l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture) donne une liste inférieure à 80 végétaux comestibles dont la production est suivie à l'échelon mondiale :
•8 céréales (blé, riz, orge, maïs, seigle, avoine, millet, sorgho)
•5 racines (pommes de terre, patates douces, manioc, ignames, taros)
•8 légumineuses (haricots secs, fèves sèches, pois secs, pois chiches, lentilles, graines de soja, arachides, graines de ricin)
•9 oléagineux (tournesol, colza, sésame, lin, carthame, coton à graines, olivier, cocotier, palmier)
•17 légumes (choux, artichauts, tomates, choux-fleurs, courges et cucurbitacées, concombres, cornichons, aubergines, poivrons, oignons secs, ail, haricots verts, petits pois, carottes, pastèques, melons, raisins - surtout sous forme de vin - , dattes)
•2 plantes à sucre (betterave, canne à sucre)
•20 fruits (pommes, poires, pêches, abricots, prunes, avocats, mangues, ananas, bananes, plantains, papayes, fraises, framboises, groseilles, amandes, pistaches, noisettes, anacardes, châtaignes, noix)
•6 agrumes (oranges, tangerines, mandarines, clémentines, citrons, pamplemousses)
•quelques inclassables (cacao, thé, café, houblon)
Il en manque un bon nombre dont la production est négligeable à l'échelon mondial : navets, salades, céleri, cerises, kiwis, éleusine et tef (cultivés en Éthiopie),... mais l'ensemble des végétaux utilisés pour la nourriture ne dépasse pas le nombre de 800.
Pourtant, autrefois, les aborigènes d'Australie ou d'Afrique ceuillaient déjà environ 1000 plantes sauvages. L'avenir peut donc mener à des découvertes ou des redécouvertes de végétaux comestibles. Cependant le rendement est devenu actuellement le maître mot en terme de production et déjà une quantité de produits ont disparus simplement pour des raisons de conservation ou de coût de la main d'oeuvre pour la cueillette.
La cueillette appauvrit les espèces. En effet, on cueille prioritairement les plus beaux fruits ou les plus belles plantes qui ne se reproduisent donc pas.
La culture enrichit les espèces. En effet, on garde comme semence les plus beaux fruits qui sont alors les seuls à se reproduire.
Les OGM. Des multinationales de la semence jouent sur l'ADN de la plante à des fins commerciales ou de rentabilité. Non seulement elles jouent aux apprentis sorciers, mais sous de faux prétextes humanitaires, elles veulent avoir la main mise sur toutes les cultures du monde en déposant des brevets et en interdisant chacun de produire lui-même ses semences.
http://plantes.sauva...e.fr/index.html


FRANCOIS COUPLAN :roi2:
Spécialiste des utilisations traditionnelles des plantes sauvages et cultivées, qu'il a étudiées sur les cinq continents.
Ethnobotaniste (Docteur-ès-Sciences, Muséum National d'Histoire Naturelle, Paris), il enseigne depuis 1975 les utilisations des plantes sauvages en Europe (France, Suisse, Belgique, Allemagne, Autriche, Crète) et aux États-Unis sous forme de stages pratiques sur le terrain. Il est le créateur de la survie douce, expériences profondes de vie en harmonie avec la nature.
A sa formation scientifique, il joint une expérience approfondie de la vie au sein de la nature, qu'il a explorée à travers le monde. Il vécut en particulier avec plusieurs tribus indiennes d'Amérique du nord, dont il recueillit la tradition.
François Couplan est l'auteur de nombreux ouvrages sur les plantes et la nature (34 publiés à ce jour). Il contribue régulièrement à divers magazines en France, en Suisse et en Allemagne, et a publié plus de 600 articles sur les plantes. Il a également créé l'Institut de Recherches sur les Propriétés de la Flore (France et Suisse) et préconise une agriculture naturelle visant à semi-cultiver la végétation spontanée.
François Couplan s'attache à mettre en valeur les végétaux comestibles méconnus et à les faire connaître aux restaurateurs et au public par le biais de conférences, de stages, de prestations personnalisées, de publications et des médias. Il travaille actuellement en particulier sur l'alimentation de nos ancêtres au Paléolithique et collabore dans plusieurs pays avec de grands chefs cuisiniers ( Marc Veyrat, Annecy; Carlo Crisci, Cossonay ( Suisse ) ; Jean-Georges Vongerichten, New York ; Jean-Marie Dumaine, Sinzig, ( Allemagne ) à la réhabilitation des saveurs oubliées.
Depuis de nombreuses années, François Couplan parcourt la planète à la recherche des traditions alimentaires des différents groupes culturels qui peuplent notre monde : les relations entre hommes et plantes sont innombrables et fascinantes. Le résultat de ses explorations sera résumé dans une Encyclopédie des plantes comestibles du monde entier.
François Couplan est également photographe et illustre régulièrement de ses clichés ses articles et ses livres.
http://www.couplan.c...is/entreepc.htm


Conseils pour la cueillette et la consommation
Certaines plantes nommées dans ce site (telle l'inule aunée) suffisament rares pour qu'on se refuse le plaisir de les cueillir. Respectez la nature et ne détruisez pas une plante sans avoir regardé si d'autres du même genre existent à proximité.

Ne nuisez pas non plus à leur reproduction (en cueillant toutes leurs graines par exemple).
Attention aux pièges de mère Nature : certaine plantes possèdes des cousines très semblables d'aspect, mais absolument pas comestibles, voire même toxiques. Avant de vous lancer dans la consommation de ces plantes, je ne vous conseillerai trop d'acquérir quelques livres très bien faits sur les "plantes sauvages comestibles", ou encore une flore. Consultez le menu "Bibliographie" de ce site.
Ne cueillez pas de plantes en bordure de route (pollution, plomb ...) ni aux abords de champs qui viennent d'être traités (pesticides, herbicides ...).
Ce n'est pas parce qu'une plante est classée dans les "Comestibles" qu'elle l'est dans toutes ses parties. Les tiges et feuilles d'une plante peuvent être toxiques alors que les racines sont comestibles (ou l'inverse). Exemple, même avec nos légumes "communs" : Les fruits (boules rouges) de l'asperge sont toxiques. La pomme de terre crue est toxique, ainsi que toute partie verte de la plante (même cuite). La pomme de terre fait partie d'une famille de plantes réputées toxiques (solanacées). Les pépins de pomme contiennent de l'acide cyanydrique. Les épinards, l'oseille, la rhubarbe contiennent de l'acide oxalique, toxique pour les malades rénaux.
La comestibilité ou la toxicité est aussi une question de quantité ingérée et de fréquence de consommation. On peut dire que toute plante est toxique si elle est consommée trop fréquemment en quantité importante. Variez donc votre alimentation au maximum (j'ai déjà entendu ça ailleurs ...)
La qualité gustative des parties alimentaires des plantes, fluctue en fonction du moment de la cueillette et même du temps. Les plantes aromatiques y sont plus particulièrement sensibles.
Lavez soigneusement vos récoltes avant consommation.
Les plantes sauvages sont beaucoup plus "concentrées" en produits actifs que nos légumes habituels et nos estomacs n'y sont plus tout à fait habitués. Ne faites donc pas immédiatement de gros repas avec ces plantes. Laissez d'abord votre estomac s'y habituer, vous n'en profiterez que mieux par la suite.
http://www.plantes-comestibles.com/

:roi2:
  • Lorrinepr aime ceci

#22 Heïdi

Heïdi
  • Localisation:Canada

Posté 12 mai 2005 - 18:52

wow!!!

je ne connaissais pas ce site!!! :cpasmafaute: J'ai envie de l'imprimer en couleurs!!!!! :-? :oops: En tout cas, il est dans mes liens, je vais bien m'instruire avec ces infos!!! :D :D :D

merci mille fois! :bravooo:

Heïdedledel :love:

#23 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 13 mai 2005 - 06:53

euh, pourquoi il s'appelle "topic unique" maintenant celui là ?

à part ça, pas goûté la quiche mais une tarte aux orties très bon cha !
orties cuits mélangés à une bechamel à l'huile sur une pate sablée (à l'huile aussi) à accomoder avec les condiment de son choix.
Cette base est interessante lorsque l'on a pas de beurre.

#24 _mirza_

_mirza_

Posté 13 mai 2005 - 07:07

bechamel à l'huile sur une pate sablée (à l'huile aussi)

ben oui, rien que de normal quoi! :cpasmafaute:

#25 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 13 mai 2005 - 07:49

La cueillette appauvrit les espèces. En effet, on cueille prioritairement les plus beaux fruits ou les plus belles plantes qui ne se reproduisent donc pas.


pas logique ça... le fruit c'est juste l'emballage de a graine, il est beau justement pour être cueuillit ou boulotté sur place par les animeaux. Si la cueuillette affaiblissait la reproduction des plantes, comment elles ont pu tenir le choc pendant des millions d'années avant que l'homme n'arive en sauveur, tel zorro sur son tracteur, la mélodie de la charge des walkyries jouée en fond par la fanfare municipale? Au contraire, avec la culture on empèche la plante de faire dans la diversité, on lui dit comment évoluer selon NOS critères. J'apelles pas ça un enrichissement, plutôt un asservissement et un apauvrissement puisqu'on ne sélectionne que ce qu nous intéresse.

je dirais plutôt "La cueillette appauvrit les multi nationnales. En effet, on cueille prioritairement des beaux fruits qu'on ne paiera pas ou les plus belles plantes qui n'ont pas de copyright et ne rapportent donc pas."

#26 Gosse

Gosse
  • Localisation:Périgord vert

Posté 13 mai 2005 - 08:56

bechamel à l'huile sur une pate sablée (à l'huile aussi)

ben oui, rien que de normal quoi! :oops:

Tout à fait d'accord :-?

Sinon on a essayé la quiche aux orties de Miette un peu revisitée :D

Quiche aux orties

300 grammes de jeunes pousses d'ortie
Ail et oignon
Trois œufs
Un peu de jus de cuisson des orties

Et c'est très bon comme ca :D

Il n'y a que 300 grammes d'orties au lieu de 600 parce que sinon ca ne rentre pas dans le plat à tarte, qui est standard, donc pas un plat à tartelette :bravooo:

On a également fait une ortillade :D C'est comme la persillade, délicieux sur du bon pain au levain :)

Et la moutarde aux orties, une bonne poignée :) Miam miam

Et les orties lacto fermentés, ca c'est en préparation, donc pas encore gouté.

Et les orties séchées, très pratique quand on a la flemme d'aller les cueillir :) ou pour l'hiver :)

Le pain aux orties, un vrai délice, on les a mis non cuits mais ca pique un peu les mains au pétrissage :love:

Et on va essayer du pâté végétal aux orties, il n'y a pas de raison que ca ne soit pas bon :)

En salade, voir la photo plus haut :)

Sinon pour information les orties tant qu'ils ne sont pas complètement séchés piquent toujours. Testé pour vous :cpasmafaute:
Au bout d'une semaine ca pique toujours :)

#27 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7524 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 13 mai 2005 - 09:10

Je confirme qu'au bout d'un mois aussi. On les a mises en bocaux hier pour la tisane et comme condiment pour l'hiver prochain.

#28 MakeLoveNotWar

MakeLoveNotWar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Grenoble

Posté 13 mai 2005 - 10:39

les orties tant qu'ils ne sont pas complètement séchés piquent toujours.

Sauf si elles sont blanchies, i-e passées à l'eau bouillante. Dans ce cas, elles ne piquent plus, mais sont alors impossibles à conserver longtemps, sauf au congélateur...

#29 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 13 mai 2005 - 11:57

bechamel à l'huile sur une pate sablée (à l'huile aussi)

ben oui, rien que de normal quoi! :bravooo:

Tout à fait d'accord :love:

ah bon ben moi j'connaissais pas ! :oops:

Sinon, pour le doute que j'avais concernant les comestibles ou non du côté des pissenlits, pas de problèmes ! (j'ai la confirmation que tis n'a pas tenté de faire un assassinat/suicide collectif ! :cpasmafaute: )

Risque de confusion avec le pissenlit (taraxacum officinal)

avec d'autres plantes comme lui, en rosette, notament le liondent (leondoton) la picride (picris), la porcelle (hypochaeris)... mais toutes ces plantes sont également commestibles, même si elles ne présentent pas les véritables vertues gastronomiques de notre Or du pré


source : les grands classiques de la cuisine sauage au jardin - Annie Jeanne et Bernard Bertrand - Ed. de Terran

tis :  Je confirme qu'au bout d'un mois aussi. On les a mises en bocaux hier pour la tisane et comme condiment pour l'hiver prochain. 

Et que ce soit toi ou gosse vous avez essayé de les frapper ?

#30 Gosse

Gosse
  • Localisation:Périgord vert

Posté 13 mai 2005 - 12:11

Ah non, on va pas recommencer avec ca, ca à fait assez de tapage avec les animaux sur un autre post :bravooo:

Sans rire sinon, je n'ai pas essayé, mais vu que je ne les récolte pas entières (sur tiges) je suppose qu'il faudra que je les mette dans un sac.

Et pis, elles ne risquent pas de piquer plus après que je leur ai fait mal, histoire de se venger quoi ? :cpasmafaute:

A la prochaine récolte j'essaye et je vous tiens au courant.
Si je ne suis pas trop feignant ca devrait être pour dans pas longtemps.

#31 _mirza_

_mirza_

Posté 14 mai 2005 - 10:27

ah bon ben moi j'connaissais pas !

C'est parce que ça dépend des habitudes des régions je crois. :cpasmafaute:

#32 _mirza_

_mirza_

Posté 14 mai 2005 - 14:44

•17 légumes (choux, artichauts, tomates, choux-fleurs, (...) pastèques, melons, raisins - surtout sous forme de vin - , dattes)

alors là, et voyant qu'en dessous il y a bien une catégorie "fruits", je ne comprends pas...
c'est cette "organization" au juste?

Donc, si ce n'est pas en montagne : " guidance "

c'est quoi la guidance?

•20 fruits (pommes, poires, pêches, abricots, prunes, avocats, mangues, ananas, bananes, plantains, papayes, fraises, framboises, groseilles, amandes, pistaches, noisettes, anacardes, châtaignes, noix)

c'est quoi comme fruit les plantains? et les anacardes?

•6 agrumes (oranges, tangerines, mandarines, clémentines, citrons, pamplemousses)

c'est quoi une tangerine en français? (pour moi c'était une orange en anglais)

Avant de vous lancer dans la consommation de ces plantes, je ne vous conseillerai trop d'acquérir quelques livres très bien faits sur les "plantes sauvages comestibles", ou encore une flore.

comment est-ce qu'on peut "acquérir une flore"??

Modifié par mirza, 14 mai 2005 - 14:45 .


#33 Bluetansy

Bluetansy
  • Localisation:Jura (39)

Posté 16 mai 2005 - 10:15

Mille excuses, je suis toujours aussi peu douée avec les "quote", donc ce sera citation à la main...

"c'est quoi comme fruit les plantains? et les anacardes?"

A priori, il sagit de la variété particulière de bananes plantain (petites bananes)... et les anacardes sont les noix de Cajou.

"comment est-ce qu'on peut "acquérir une flore"??"

En achetant le type de livre dénommé ainsi... avec mes mots je dirais qu'il s'agit des livres recensant les plantes avec un classement, un système permettant de s'y retrouver et de les identifier...

Sinon, j'ai confectionné, à but médicinal (mais na fille boirait bien ça comme de la limonade) du sirop de violettes sauvages, contre la toux (mais légèrement laxatif)...

A propos de pissenlit, j'ai vu en boutique, trèèèèèès cher de la gelée de pétales de pissenlit macérés...

Est ce que je peux procéder à la base comme pour mon sirop de violette, à savoir, verser de l'eau bouillante (pour le violettes un litre pour 100g), laisser macérer une nuit, filtrer et... utiliser... ?

Comment procédez vous pour faire prendre en gelée avec un produit naturel ? sachet de pépins de pommes ?

Si oui, quelle quantité de pépins pour combien de macération de plantes pour combien de sucre ?

J'ai plein d'orties dans la jardin, dès qu'il cesse de pleuvoir, je dois couper l'herbe du jardin... je ferais le tri pour récupérer les orties... :cpasmafaute:

Quelqu'un a t il déjà fait quelque chose avec des bourgeons de pin ?
De quelle race botanique on parle ?
A quel stade on doit les cueillir ? etc, etc...

Bluetansy plus simili-apothicaire que grand chef sur ce coup-là...

#34 _mirza_

_mirza_

Posté 16 mai 2005 - 11:11

merci beaucoup bluetansy pour tes réponses à mes questions. :cpasmafaute:
malheureusement je ne peux te rendre la pareille pour l'instant...

#35 MakeLoveNotWar

MakeLoveNotWar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Grenoble

Posté 16 mai 2005 - 14:41

A priori, il sagit de la variété particulière de bananes plantain (petites bananes)...

La banane plantain n'est pas petite, mais elle est au contraire beaucoup plus grosse que la banane douce.


Il faut la faire cuire (vapeur ou frites) et la manger de préférence chaude :
une référence parmi d'autres

Il s'agit d'un piège classique pour les touristes ignorants qui croient acheter des bananes douces et déchantent au moment de les manger (cas constaté par votre serviteur :cpasmafaute: ).

#36 Bluetansy

Bluetansy
  • Localisation:Jura (39)

Posté 16 mai 2005 - 14:49

Pffff... me suis emmêlé les pinceaux...

Comment elles s'appellent les toutes petites ?

Je suis allée une seule fois dans les îles...j'ai toujours demandé à chaque fois avant d'acheter comment ça se mangeait... mais c'est vieux, j'ai oublié...

Bluetansy

#37 _mirza_

_mirza_

Posté 16 mai 2005 - 18:41

La banane plantain n'est pas petite, mais elle est au contraire beaucoup plus grosse que la banane douce.

Oui c'est vrai ça, j'avais pas relevé... mon martiniquais de chéri m'en voudrait :cpasmafaute:
menfin y'a tout de même des chances pour qu'il s'aggise bien des bananes plantain (les grosses, qui sont très dures quand elles sont pas cuites :bravooo:) dans la liste.

Quelqu'un a déjà mangé des fleurs de bardane? Y'en a plein autour de chez moi et j'ai lu que ça se mangeait mais je sais pas trop quoi faire avec...
(même question pour la mauve)

Modifié par mirza, 16 mai 2005 - 18:41 .


#38 krollyoli

krollyoli

    butineuse toutes fleurs non OGM

  • Membres
  • 377 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 17 mai 2005 - 11:42

Quelqu'un a t il déjà fait quelque chose avec des bourgeons de pin ?
De quelle race botanique on parle ?
A quel stade on doit les cueillir ? etc, etc...

Bluetansy plus simili-apothicaire que grand chef sur ce coup-là...

Des tisanes de bourgeons de pin en les faisant sécher pour les déguster l'hiver surtout si un refroidissement se prépare.
La race botanique, je sais pas......
Les cueillir jeunes quand ils apparaissent et avant qu'ils ne se développent plus...

#39 tomate

tomate
  • Localisation:Meuse

Posté 12 aot 2005 - 20:54

Salut,

Pour les plantes sauvages comestibles, une seule référence, le botaniste François Couplan.

C'est un type génial que j'ai découvert à la télé, il présentait une serie avec Marc Veyrat sur la 5ème.

Je vous conseil son bouquin : RECONNAÎTRE FACILEMENT LES PLANTES chez Delachaux et Niestle

et un site où sont archivés ses chroniques chaque dimanche sur une radio suisse :
http://online-rsr.xo...005&sid=1778003

Je suis tenté par ses stages de survie douce ... pour plus d'info : http://www.couplan.com

#40 Didoune

Didoune
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Poitiers

Posté 12 aot 2005 - 21:25

Mais ils sont chers... Sinon il y a son bouquin, "Vivre en pleine nature", où il explique tout dedans... Je pars fin aout dans les Pyrénées juste avec un paquet farine dans le sac de rando... Et expérimenter seule la survie douce...
D'autre bouquins à ce sujet ; "Les plantes sauvages comestibles et toxique" Delachaux et N, ainsi que ses encyclopédies, moi j'ai le 2; "La cuisine sauvage... Et c'est une bible (une de plus).

EDIT : Un site pas mal aussi sur les plantes comestibles, allez-y voir !

Modifié par Didoune, 12 aot 2005 - 22:25 .