Aller au contenu


Photo

Les greffes


  • Veuillez vous connecter pour répondre
51 réponses à ce sujet

#1 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 020 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 31 mars 2005 - 21:44

A tout seigneur tout honneur, la première technique de greffe concerne "l'arbre à pain" qui a permis à des générations de paysans de survivre quand les récoltes de céréales n'étaient pas assez abondantes.
Cette technique originale se pratique quand les arbres sont bien en sève.

C'est tellement bien expliqué que ça semble presque fastoche :
http://chataigneduli.../index.php?p=16

#2 _mirza_

_mirza_

Posté 31 mars 2005 - 21:54

c'est excellent les photos, on dirait la description d'un tour de magie :cogite:

(typiquement le genre de sujet qui me rend folle: je n'ai pas d'arbre à greffer... fichtre! hé hé)

#3 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 31 mars 2005 - 22:56

Est-ce que quelqu'un saurait quel diamètre environ doit avoir le porte-greffe quand on veut greffer du chataignier sur du chêne pédonculé (Quercus robur)?

#4 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 020 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 31 mars 2005 - 23:54

Tu devrais pouvoir trouver la réponse dans "Forêts fruitières" de Maurice Chaudière (Ed. du Dragon Vert)

"Une expérience originale développée par un maître-greffeur fort de plus de cinquante années de greffage et d'observation de la nature, qui a eu l'idée audacieuse de fertiliser garrigues et forêts par la greffe sur espèces sauvages de fruitiers améliorés ou de fruitiers sauvages de meilleure comestibilité. Olivier sur filaire, châtaignier sur chêne vert, pistachier vrai sur térébinthe, poirier sur aubépine, abricotier sur prunellier, amélanchier du Canada sur amélanchier commun etc."

(Pour le commander : Chez l'auteur- La Sarrazine 07460 Berrias.)

PS : ça me rappelle les néfliers greffés sur aubépine que nous avions à la ferme et qui ont été coupés après notre départ.

#5 L'Hérétique

L'Hérétique
  • Localisation:Bruxelles
  • Intérêts:Plein! je suis tombé dedant quant j'étais petit ! (:o))

Posté 01 avril 2005 - 08:46

Salut,
La greffe la plus originale que je connaisse est celle d'olivier sur pied de frêne, en effet, ce sont deux espèce tout à fait différentes, et pourtant, ça marche !! :cogite:

A++ :calin:

#6 Johan de Dina

Johan de Dina
  • Localisation:Comtat de Nissa
  • Intérêts:Oeuvre du phylosophe Inuit : Apert SooN

Posté 01 avril 2005 - 11:27

Le premier Avril 1905 , nous allons fêter le centieme aniversaire de cet événement, Amédé Blagaïre, gréffa une coucourde sur un dattier. Vous pouvez admirer l'oeuvre de cet astucieux jardinier sur La Croisette à Cannes à hauteur de l' hotel Martinez; deuxieme palmier à droite en regardant vers la mer à partir du passage piéton.
Le nom du fruit porté par cet arbre s'apelle le " Torticoli". Il fleurit d'Avril à fin Mai .

Buona jornada.

#7 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 020 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 03 avril 2005 - 13:03

Un jardinier auvergnat a mis en ligne 2 pages passionnantes sur le greffage à l'ancienne avec plein de méthodes différentes illustrées de belles gravures :

http://web.archive.o...r/greffage1.htm


Modifié par Tis, 05 juin 2014 - 21:11 .


#8 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 020 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 24 janvier 2006 - 16:43

C'est le moment de prélever les greffons sur les arbres à pépins (pommiers, poiriers...).

Greffes: choix des greffons

Dans les vergers, on remarque souvent que des arbres sains, de même variété, greffés sur des porte-greffes de même origine, plantés en même temps, dans un sol homogène, à exposition identique, sont plus féconds, ont de plus beaux et de meilleurs fruits que d'autres.

La différence de fécondité et de qualité provient de l'état de l'arbre et de la position de la branche sur laquelle le greffon a été prélevé.

Recommandations pour le choix des greffons :

Les prélever:

    *sur des arbres à production régulière et importante,
    * sur des sujets encore jeunes, en bon état sanitaire, fournissant de beaux et bons fruits,
    * sur des rameaux inclinés de 30 à 45 ° par rapport à la verticale,
    * sur du bois de l'année pourvus d'yeux rapprochés.


Pour voir la page entière avec les croquis : http://www.croqueurs...effes/choix.htm

#9 hendy

hendy
  • Localisation:Canada
  • Intérêts:Horticulture

Posté 06 fvrier 2006 - 13:11

Attention l' Hérétique..
tu viens de toucher quelques chose d' intéressant..
L' olivier, le lilas, le frêne, le forsythia, le jasmin .. appartiennent à la famille des Oléacées. Voila pourquoi on réussit à le greffer .. olivier sur frène ..
Il est plutot rare que l' on greffe au niveau des genres mais cela est possible mais les rejets après 2-3 ans sont fortement à craindre..
je greffe présentement du pommier, du sorbier, de l'aubépine sur du poirier et 2-3 ans représente le défit à moins de regreffer ses tiges sur d' autres branches. on change alors le degré de réceptivité et on augmente le temps de soudure..
Au plaisir

#10 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 020 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 06 fvrier 2006 - 13:27

Hendy pourquoi as-tu choisi le poirier comme porte-greffes ?

#11 hendy

hendy
  • Localisation:Canada
  • Intérêts:Horticulture

Posté 06 fvrier 2006 - 15:48

De tous les arbres fruitiers que j' ai, il était le seul pouvoir fleurir l' année suivante, et effectivement il a fleuré sur l' aubépine Crimson Claud(rouge)) avec plusieurs branche de poirier olia presque 2 semaines plus tot..
Mais j' ai greffé des lilas aussi mais me limitant au niveau des espèces..
on ne fait pas cela en terme de rentabiliter.. pour le plaisir d' esssayer, d' expérimenter..

Est ce que vous connaisser la greffe-bouture..regarder ceci..Malheureusement en anglais mais..
http://www2.vscc.cc....m#slide0001.htm

#12 betizac

betizac

Posté 23 avril 2006 - 10:12

La greffe la plus originale que je connaisse est celle d'olivier sur pied de frêne, en effet, ce sont deux espèce tout à fait différentes, et pourtant, ça marche !!  :love:

Et ca remonte à vieux cette technique, ca date du temps des Romains. Cité par Palladius dans son ouvrage "L'economie rurale".

Lire : Palladius : Economie rurale, poeme sur la greffe

J'ai tenté la greffe du cerisier sur peuplier, tel indiqué dans le texte.. Début de débourrage du greffon, à voir si ca résiste bien par la suite.

Modifié par betizac, 23 avril 2006 - 10:12 .


#13 betizac

betizac

Posté 23 avril 2006 - 10:16

châtaignier sur chêne vert

J'ai écris à l'auteur pour voir s'il lui reste des ouvrages en stock...

Pour le chataignier sur chene vert, c'est quel style de greffe et à quelle époque?

Merci :love:

#14 betizac

betizac

Posté 10 juillet 2006 - 17:07

Le livret "Foret fruitieres" ne donne aucune info technique sur la greffe du chataignier sur chene. Que des photos. Décu :-)

#15 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 020 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 10 juillet 2006 - 18:42

Désolée pour toi Bétizac mais tu peux peut-être contacter Maurice Chaudière pour lui demander des explications complémentaires sur sa technique ?

Et aussi la section d'Ile de France de l'association des Croqueurs de pommes qui a noté dans sa bibliographie ce document de 3 pages qu'ils peuvent peut-être te photocopier :

BINON J.      Reconstitution des châtaigneraies par la greffe du châtaignier sur le chêne.  1909.    Edité par X. 


PS : Source : http://www.croqueurs...iblio/index.htm

#16 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 020 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 31 octobre 2006 - 11:33

La trouvaille du jour : le très beau site du Jardin Botanique Mundani à Majorque, où ont été amoureusement installées plein de plantes tropicales et subtropicales : http://jardin-mundan...ances/index.htm

Il comporte, entre autres, un chapitre sur les greffes qui est illustré de nombreuses photos détaillant les différentes techniques utilisables, en précisant à chaque fois pour quels types d'arbres elles sont le plus appropriées.

#17 betizac

betizac

Posté 20 mai 2007 - 17:07

"Forêts fruitières" de Maurice Chaudière (Ed. du Dragon Vert)

"Une expérience originale développée par un maître-greffeur fort de plus de cinquante années de greffage et d'observation de la nature, qui a eu l'idée audacieuse de fertiliser garrigues et forêts par la greffe sur espèces sauvages de fruitiers améliorés ou de fruitiers sauvages de meilleure comestibilité. Olivier sur filaire, châtaignier sur chêne vert, pistachier vrai sur térébinthe, poirier sur aubépine, abricotier sur prunellier, amélanchier du Canada sur amélanchier commun etc."



Clic : un reportage photo sur la fprêt fruitière de Maurice Chaudière

#18 betizac

betizac

Posté 24 aot 2007 - 16:41

Le lien vers le reportage sur la forêt fruitière de Bannes n'est plus valable, voici le nouveau lien : http://www.greffer.n...opic.php?t=1124

Modifié par betizac, 24 aot 2007 - 16:41 .


#19 les monts

les monts
  • Localisation:aravis (73)

Posté 27 aot 2007 - 10:59

bonjour, je suis nouveau sur le forum et j'aurais une petite question à vous soumettre:
que peut on greffer sur un sorbier sauvage comme arbre fruitier? à 1400m d'altitude dans les aravis.
Merci d'avance. :)

#20 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 020 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 16 septembre 2007 - 17:02

Tu pourrais tenter poirier, cormier ou un amélanchier du Canada, mais je ne sais pas si la greffe sur sorbier supportera les variations climatiques à cette altitude.

Tu pourrais poser la question soit au Domaine de Charance à Gap (verger implanté en altitude) soit sur le forum de ce site dédié aux greffes : http://www.greffer.net/