Aller au contenu


Photo

Les greffes


  • Veuillez vous connecter pour répondre
50 réponses à ce sujet

#21 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 184 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 28 mai 2008 - 18:43

http://www.greffer.net/?p=439
Un forum mais aussi des articles, dont un tout nouveau pour l'initiation à une greffe impossible à rater. Vraiment facile à réussir, même avec un simple cutter.
Beaucoup de photos et des croquis à l'aquarelle très lisibles.

Modifié par FLOYD, 28 mai 2008 - 18:45 .

  • Lorrinepr aime ceci

#22 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 995 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 07 avril 2009 - 10:46

En effet, ces reportages sont très clairs et donnent vraiment envie de s'y mettre.

Par exemple, pour ceux qui sont dans le sud, avec une greffe de chêne-liège sur le chêne-vert :

Voici comment opère le sieur Joseph Thorrent pour son greffage : il taille le tronc du chêne-vert, et lorsque les rejetons ont acquis une consistance ligneuse, il en choisit deux des mieux disposés, et il coupe tous ]es autres ; alors M. Thorrent greffe en fente au niveau du sol, à partir du 10 mars jusqu'au 1er avril, selon la marche plus ou moins tardive de la sève. Sur cette greffe, il dépose une couche mince de son mastic, qu'il rend fusible par la chaleur, et il recouvre le tout avec de la terre végétale qu'il prend au pied de l'arbre. Nous avons vu des greffes du 20 mars 1847, dont la pousse, à la fin de juillet, était déjà de 70 à 80 cent. Celles du 15 mars 1846 avaient environ un mètre 30 cent. de hauteur, et le bas de la tige avait tellement grossi que son diamètre était quatre fois plus grand que celui du scion greffé sur le pied recepé. Ces greffes, comparées avec des chênes-lièges semés depuis cinq ans sur le même terrain, offrent des pousses qui ont dépassé la force de ces derniers.

L'article complet : http://www.mediterra...companyo48.html

#23 skla

skla

Posté 20 janvier 2010 - 13:12

Bonjour les jardiniers, et les autres !

Voilà, janvier est d'habitude le mois où je collecte mes greffons pour mes futures greffes de fin février. Or, chaque année je fais la même bêtise, j'enterre mes greffons au pied d'un mur au nord soit, mais dans du papier journal humide pour éviter le dessèchement... et évidemment je les retrouve avec de la moisissure (autant dire inutilisables).
Ma question :
Comment procéder vous pour les conserver sans qu'ils ne se dessèchent ?
Là j'ai opté pour le frigo mais dois-je les envelopper ?

Merci.

#24 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 184 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 20 janvier 2010 - 14:47

Salut skla,
L'astuce du papier journal évite de recourir à la jauge en sable.
Cette jauge en sable des plus classiques, reste la meilleure des solutions pour autant qu'on prenne soin de débarrasser le greffon de tout grain de sable avant de tailler avec le greffoir, le temps venu.

Précision utile, la jauge de sable à bâtir, propre, abrité du ruissellement, drainé, devra être protégée des fortes gelées par de la paille ou un lit de fougères.

L'autre bonne solution, pour ceux qui ont un réfrigérateur, c'est le sac plastique transparent, fermé (type sac congélation) pour conserver des greffons bien identifiés/étiquetés dans le bac à légumes.

Modifié par FLOYD, 20 janvier 2010 - 14:49 .


#25 betizac

betizac

Posté 30 juillet 2010 - 11:42

 


Clic : un reportage photo sur la fprêt fruitière de Maurice Chaudière


Le lien ne marche plus, il a déménagé ici : http://www.greffer.n...opic.php?t=1124

Modifié par betizac, 30 juillet 2010 - 11:43 .


#26 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 317 messages
  • Genre: Homme

Posté 31 juillet 2010 - 08:29

cette année ne fut pas bonne pour les greffes : rien n'a fonctionné de mon côté ... ce qui me rassure c'est que d'autre qui depuis des années en font ont eu le même résultat .... :)

#27 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 995 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 31 juillet 2010 - 09:24

"Une année bonne et l'autre non" comme le chantait si bien Ferrat.
La nature est une école de patience et de persévérance.



Tu nous testes Betizac ? ... tu nous l'avais déjà signalé ce changement de lien ! :)
Je trouve d'ailleurs que c'est une excellente idée d'avoir tranféré ce reportage dans le forum de greffet.net.
Par ailleurs, que devient ton essai de cerisier sur peuplier que tu avais évoqué il y a 4 ans ?

#28 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 184 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 31 juillet 2010 - 10:21

cette année ne fut pas bonne pour les greffes…

Mais elle ne fut pas mauvaise pour les fruits, ce qui laisse penser que le climat fut correct, sans gelée tardive et sans sécheresse trop précoce.
Peux-tu dire le Corpse quels greffages tu as tenté cette année? Greffer.net n'a pas fait écho à de pareilles difficultés…

#29 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 317 messages
  • Genre: Homme

Posté 31 juillet 2010 - 12:30

des fruits : oui y en a eu
le climat : et c'est la que le bas blesse : où je suis, l'hiver fut rigoureux : des jours de gel consécutif et peu de pluie avant un printemps bien trop ensoleillé ... il a plu effectivement mais disons le clairement rien pour la où je me trouve .

Ce fut une année difficile pour les arbres que nous avons mis en place certain on cramé malgré un apport d'eau dans mon coin et à 30 km à la ronde ce sont les même propos : année très difficile

Pour les greffes : pommiers de variété ancienne dont une qui n'était a ce jour pas connu et où il restait seulement 2 arbres qui fut arraché par les nouveaux propriétaires : nous avons essayer de la préserver mais à priori c'est louper :)

#30 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 184 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 31 juillet 2010 - 14:32

Le paysage prend la couleur paillasson par chez moi également, et pas d'eau alors qu'on redoutait les orages annoncés en milieu de semaine. Les scions de pommiers plantés par l'assos ont eu chaud malgré la bache posée à leur pied. On savait le sol léger, il a fallu se résoudre à des apports d'eau. Déjà le deuxième tour ce matin à raison de 8 litres/U.

OUi c'est bien dommage pour ces greffes de sauvetage et rageant de voir perdue une variété même pas identifiée.
Voilà un cas où il est bon d'établir une fiche d'identification comme celle donnée sur la partie "pomum" de greffer.net,
ici
Elle est déjà assez précise sans demander trop de temps. Elle suffit en général pour décider si l'on a bien affaire à une "belle inconnue".

Deux mots encore sur les greffages d'urgence; pas toujours le porte-greffe (PG) qu'il faut au moment où il faudrait… mais on peut toujours tenter sans souci une greffe en coulée sur un pommier du verger, ou éventuellement une greffe en couronne sur l'une des branches de diamètre moyen que l'on raccourcira pour l'occasion.

Aucun inconvénient à poser plusieurs greffons de plusieurs variétés sur le même PG. Certains s'amusent d'ailleurs à cela dans une sorte de concours informel!

#31 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 317 messages
  • Genre: Homme

Posté 31 juillet 2010 - 14:38

j'espere que l'an prochain ce sera bon j'aimerais greffer du chataigner :)

#32 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 184 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 31 juillet 2010 - 14:47

Chataignier, c'est la greffe préférée de Patrice de greffer.net

#33 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 995 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 29 janvier 2011 - 23:09

Un conseil pratique des Croqueurs de pommes pour pouvoir prélever des greffons sur un vieil arbre

161117115611959597.jpg



#34 jaimecroire

jaimecroire
  • Genre: Femme
  • Localisation:Rhône-Alpes

Posté 08 mars 2012 - 13:19

Bonjour,

J'ai plusieurs greffons d'abricotiers dans mon frigo (pris dans le Gard en bourgeon :oops: ) qui attendent. J'ai suivi les conseils de greffer.net

Quand est-ce le meilleur moment pour greffer ? (mes portes greffes ne sont pas encore en bourgeon et sont pruniers et pechers). Je me trouve dans la pointe de l'Ain, niveau nord Isère.

#35 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 184 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 08 mars 2012 - 23:35

Excellent site… ;)
Oui attendre que le porte-greffe soit en sève… et il l'est lorsque ses congénères sont bien en fleurs.
Reste à suivre l'évolution semaine par semaine. Trop nombreux sont les facteurs climatiques qui règlent cette évolution pour pouvoir indiquer une date absolue.

Ceci dit un greffon peut tout de même attendre un peu, une fois greffé et mastiqué, que la sève monte.

On profite du délai pour affuter greffoirs et serpettes!

#36 jaimecroire

jaimecroire
  • Genre: Femme
  • Localisation:Rhône-Alpes

Posté 09 mars 2012 - 13:17

Merci. :-D

Cela devrait être bon d'ici 15 jours.

#37 syl20

syl20
  • Genre: Homme
  • Localisation:Terre
  • Intérêts:La Vie

Posté 19 avril 2012 - 11:25

Bonjour,

Je remonte cette discussion car j' ai une question.
Voilà, Je pense qu' un noyau du prunier (non identifié) à germé voilà deux ou trois ans (il fait 45 Cm de haut). j' aimerai l' utiliser comme greffon d'ou il vient c' est à dire sur le prunier. Je ne sais pas si je suis clair, en gros, je souhaite "rajeunir" mon prunier en greffant ce noyau germé dessus. Est-ce possible? quel greffe à le plus de chance de prendre? dois-je rabattre mon prunier sur les charpentières?

Autrement, quel porte greffe fait l' affaire sachant qu' ici le sol est plutôt drainant, légèrement acide, granitique (bretagne)?

Merci pour vos idées

@+

#38 crepidule

crepidule
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:centre bretagne

Posté 19 avril 2012 - 12:46

Je ne comprends pas bien. Souhaites-tu greffer sur ce jeune prunier un greffon du vieux pour en avoir un jeune avec les caractéristiques du vieux ou souhaites-tu greffer le jeune sur le vieux pour lui refaire de nouvelles racines et prolonger sa vie?
Selon le cas la greffe ne sera pas du tout la même le résultat non plus.

Quel porte greffe ferait l'affaire? Pour quel type d'arbre et quelle utilisation?

Pour ma part (même région) j'utilise la plupart du temps des porte greffe sauvages (pruniers, pruneliers, poiriers sauvages, pommiers, aubépine, cognassiers) pour des arbres de plein vent et quand je veux une caractéristique particulière des portes greffes spécialisés que j'achète pour des arbres palissés par exemple.

#39 syl20

syl20
  • Genre: Homme
  • Localisation:Terre
  • Intérêts:La Vie

Posté 19 avril 2012 - 13:08

Il me semblait bien ne pas avoir été clair...

Je souhaite avoir les mêmes fruits, donc prendre des greffons sur le vieux et utiliser le noyaux germé comme PG. Est-ce possible? quel "opération" utiliser? et à quel époque? Sachant que je suis totalement novice.

@+

#40 crepidule

crepidule
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:centre bretagne

Posté 19 avril 2012 - 13:45

Le plus simple pour moi est de faire une greffe en chip budding au mois d'aout. L'avantage est qu'on pend le greffon (le chip) directement pour le greffer sur le porte greffe et qu'on n'utilise pas de mastique mais du scotch électrique. La greffe repartira au printemps: http://www.greffer.net/?p=409

L'autre solution plus classique est de greffer au printemps soit en chip budding comme précédemment (mais en collectant le greffon en hiver) soit en anglaise ou mieux en anglaise compliquée: http://www.greffer.net/?p=627

Si ce n'est pas trop loin de chez moi, je peux venir le faire ou mieux tu peux venir chez nous lorsque nous ferons une démonstration pour le jardin partagé de Landelo.