Aller au contenu


Photo

Les greffes


  • Veuillez vous connecter pour répondre
51 réponses à ce sujet

#21 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 443 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 28 mai 2008 - 18:43

http://www.greffer.net/?p=439
Un forum mais aussi des articles, dont un tout nouveau pour l'initiation à une greffe impossible à rater. Vraiment facile à réussir, même avec un simple cutter.
Beaucoup de photos et des croquis à l'aquarelle très lisibles.

Modifié par FLOYD, 28 mai 2008 - 18:45 .

  • Lorrinepr aime ceci

#22 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 019 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 07 avril 2009 - 10:46

En effet, ces reportages sont très clairs et donnent vraiment envie de s'y mettre.

Par exemple, pour ceux qui sont dans le sud, avec une greffe de chêne-liège sur le chêne-vert :

Voici comment opère le sieur Joseph Thorrent pour son greffage : il taille le tronc du chêne-vert, et lorsque les rejetons ont acquis une consistance ligneuse, il en choisit deux des mieux disposés, et il coupe tous ]es autres ; alors M. Thorrent greffe en fente au niveau du sol, à partir du 10 mars jusqu'au 1er avril, selon la marche plus ou moins tardive de la sève. Sur cette greffe, il dépose une couche mince de son mastic, qu'il rend fusible par la chaleur, et il recouvre le tout avec de la terre végétale qu'il prend au pied de l'arbre. Nous avons vu des greffes du 20 mars 1847, dont la pousse, à la fin de juillet, était déjà de 70 à 80 cent. Celles du 15 mars 1846 avaient environ un mètre 30 cent. de hauteur, et le bas de la tige avait tellement grossi que son diamètre était quatre fois plus grand que celui du scion greffé sur le pied recepé. Ces greffes, comparées avec des chênes-lièges semés depuis cinq ans sur le même terrain, offrent des pousses qui ont dépassé la force de ces derniers.

L'article complet : http://www.mediterra...companyo48.html

#23 skla

skla

Posté 20 janvier 2010 - 13:12

Bonjour les jardiniers, et les autres !

Voilà, janvier est d'habitude le mois où je collecte mes greffons pour mes futures greffes de fin février. Or, chaque année je fais la même bêtise, j'enterre mes greffons au pied d'un mur au nord soit, mais dans du papier journal humide pour éviter le