Aller au contenu


Photo

Quelles sont vos sources d'informations ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
39 réponses à ce sujet

#1 taoupet

taoupet
  • Localisation:aveyron

Posté 02 avril 2005 - 09:34

pour reprendre une partie de l'éditorial:

Leur pouvoir tient uniquement en place grâce à la manipulation des individus, judicieusement orchestrée par le biais des médias. Une solution ? Là ? Tout de suite ? Ne plus regarder, lire ou écouter les médias.
Imaginez une émission télévisée regardée par une minorité : impact nul, donc plus de manipulation, plus de raison d'être. Vous trouverez peut-être ce raisonnement trop simpliste et utopique.



Je n'ai plus la télé depuis 4 ans et je vis beaucoup mieux sans. Je m'informe autrement, par la presse ou par des sites internets indépendants.

J'ouvre ce post pour que chacun puisse nous faire partager ses sources d'informations. J'ai remarqué que nombre d'entre vous utilisez internet pour vous informer.

Pour reprendre une phrase bientôt célèbre:

L'information est un préambule à une action concrète,
une étape vers la réalisation de nos rêves.

:cogite:

#2 taoupet

taoupet
  • Localisation:aveyron

Posté 02 avril 2005 - 09:40

je commence par le collectif bellaciao:

"Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !"

LE COLLECTIF BELLACIAO


A travers une succession de transformations de son texte, Bellaciao devint d'abord une chanson de lutte des ouvrières des rizières de la Vallée du Pô, puis un chant de protestation contre la première guerre mondiale et enfin une sorte d'hymne de la Résistance italienne, dont la réputation a dépassé les frontières.

"Collectif Bellaciao", donc, pour indiquer la volonté de ses militants de s' inspirer, en les pratiquant, des valeurs de la Résistance italienne et européenne, autrement dit l'antifascisme, la démocratie directe, le droit à l'indépendance des peuples par rapport à toute exploitation coloniale ou néo-coloniale, dans le respect de l'égalité entre ethnies, religions ou cultures diverses et du refus de la guerre comme solution aux controverses internationales.

Compte-tenu de la volonté du Collectif de se situer sur le terrain de l'expérimentation politique et de la recherche de voies nouvelles, dans un esprit qui actualise, transforme et "refonde" les principes définis ci-dessus, cette brève présentation du Collectif constitue la première ébauche d'un document qui sera ouvert en permanence aux contributions, modifications et enrichissements suggérés par la pratique de ses militants.

Par l'intermédiaire de son site internet bellaciao.org, le collectif cultive un projet politique et culturel qui comprend de multiples aspects dont voici la synthèse:

1. informer sur la participation du Collectif à des manifestations, débats, émissions de radio ou de télévision, à des initiatives culturelles et musicales et faire connaître ses idées;

2. diffuser à Paris et banlieue les documents les plus significatifs de la gauche alternative italienne et française;

3. proposer un agenda hebdomadaire des manifestations qui ont lieu à Paris sur les principaux thèmes de la lutte politique et syndicale en France, contre la guerre et pour les droits des migrants;

4. informer les Italiens résidant à Paris des visites en France de représentants de Berlusconi pour en faire autant d'occasions de dénoncer les aberrations institutionnelles et politiques de son "équipe"- dans laquelle les tendances autoritaires, le libéralisme affairiste, l'impunité légale, la xénophobie, le nationalisme, la propagande raciste, l'apologie du fascisme, le mépris des minorités et les ardeurs guerrières co-existent avec le monopole de l'information, l'illégalité largement répandue, l'attaque aux acquis économiques et sociaux, la répression de la contestation et la violation de l'article 11 de la Constitution - et combattre tout risque de percée de la politique de l'actuel gouvernement italien dans le cadre européen;

5. présenter une revue de presse italienne et étrangère;

6. informer sur la publication des ouvrages qui explorent les questions essentielles de la politique et de l'économie, de l'histoire et de la société italienne et française;

7. mettre à disposition de qui est intéressé à faire des recherches, des archives riches en matériel d'enquête;

8. ouvrir à qui le souhaite des espaces de discussion en ligne et d'approfondissement à travers des liens;

9. accueillir les lettres des visiteurs du site;

10. mettre à disposition un espace pour la publication quotidienne d'articles et de réflexions sur des problèmes internes et internationaux.

Ce sont des objectifs partiels qui ne prétendent pas se situer au niveau de ceux que se poserait un parti politique. Mais c'est justement grâce à la modestie de tels objectifs que le Collectif, structure de mouvement, aspire à l'adhésion d'un nombre de militants de beaucoup supérieur à celui de ceux qui s'inscriraient à un parti.

Le Collectif - qui adhère au FSE - répond à un besoin de plus grande unité possible, contre toute division et insrtrumentalisation, entre femmes et hommes de générations différentes qui luttent pour atteindre des objectifs spécifiques que leur pratique sociale leur propose ponctuellement. Atteindre de tels objectifs augmentera, nous en sommes convaincus, la confiance des militants dans leurs propres forces, dans la possibilité d'un changement global et radical de la société.

Le Collectif aspire à devenir un lieu où l'on peut apprendre à lutter et à se former soi-même, un espace d'entrainement à la démocratie. L'existence du Collectif ne concurrence pas celle des partis, qui à un niveau plus élevé et plus général, s'inspirent des mêmes valeurs, mais il entend offrir sa contribution pour empêcher que ceux-ci en soient réduits à une activité purement électorale et propagandiste, continuant sur une pente qui leur a aliéné la sympathie et la confiance de masses croissantes d'adhérents, en particulier parmi les jeunes générations.

Le Collectif affirme que les partis peuvent tirer des mouvements un enseignement, que c'est précisément en militant dans les mouvements qu' un grand nombre d'hommes et de femmes vont passer d'un projet partiel à un projet politique. Tôt ou tard, une grande partie des militants des mouvements prennent conscience de l'insuffisance de leur position exclusivement "mouvementiste".

Le Collectif entend contribuer à développer le contact avec d'autres mouvements, pour permettre à ses militants une vision stratégique, pour qu'ils comprennent la nécessivité d'une lutte plus ample non seulement contre la domination de classe, mais aussi contre celles de genre, d'ethnie, de génération et d'orientation sexuelle.

Même si certains des militants du Collectif militent dans des partis de la gauche alternative ou s'inspirent de ses valeurs, le Collectif Bellaciao souligne sa pleine autonomie par rapport aux partis, son refus d'être pour eux un terrain de chasse et exerce sa vigilance contre toute instrumentalisation ou hégémonie.

#3 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 307 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 02 avril 2005 - 12:11

Des sources d'information ? Question bien vaste !

Mais parmi celles qui me servent beaucoup il y a les collectifs Indymédia ( http://www.indymedia.org/fr/ ).

"Indymedia est un collectif regroupant des organisations de médias indépendants et des centaines de journalistes cherchant à offrir une couverture non marchande, de et à partir de la base. Son objectif est de produire démocratiquement des récits radicaux, exacts et passionnés sur la réalité. "

N'étant pas polyglotte, je ne fréquente que les sites francophones : Auvergne, Grenoble, Liège, Lille, Marseille, Montréal, Nantes, Nice, Paris, Québec, Toulouse... (ordre alpha pour ne fâcher personne !)

D'ailleurs la plupart d'entre eux recherchent des articles qui relatent ce qui se passe près de chez vous... A vos plumes !

#4 taoupet

taoupet
  • Localisation:aveyron

Posté 09 avril 2005 - 22:22

Des sources d'information ? Question bien vaste !


Quand je dis que je n'ai pas la télé (je le dis de plus en plus rarement) les gens me prennent pour un illuminé, un type qui vit au fond des cavernes! Et la première chose qui leur vient à l'esprit, et de me dire "comment tu fais sans le JT?". Il semble que les téléphages soient accros aux journaux télévisés, cela semble agir comme une drogue. Ca me parait plutot inquiétant vu l'information objective qu'il donne!! De plus les journaux sont de plus en plus infestés de pub ce qui revient au final à acheter de la pub! Il reste donc les sites internets indépendants.

Tis trouve que la question est bien vaste, je suis d'accord, mais elle n'est certainement pas évidente pour tout le monde. Comme je le dis plus haut certains ne s'informent que par le journal télévisé, cependant je pensais que ce sujet vous ferais réagir un peu plus. Alors plusieurs possibilités:

1 vos 2 sources d'infos sont le jt et onpeutlefaire!
2 vous gardez jalousement vos sources, l'information c'est le pouvoir!
3 vous n'avez rien compris au sujet
4 vous ne voyait pas l'intérêt
5 vous ne vous informez plus car vous pensez que c'est de la manipulation
6 vous n'aviez pas lu ce post!

J'ai trouvé une association qui a trouvé un moyen d'informer le public de manière peu commune:
Action terroriste socialement acceptable
http://www.atsa.qc.ca/document.asp

#5 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1 174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 09 avril 2005 - 22:41

taoupet : Il semble que les téléphages soient accros aux journaux télévisés, cela semble agir comme une drogue


cela me rappelle un "fait divers" qui avait eu lieu lors des premières elections de chirac où l'on avait decouvert que ça tête apparaissaient en images subliminales dans le generique du JT. je ne sait plus sur quelle chaine...

lorsque nous sommes trop encré dans un système, nous subissons en réalité des influences bien plus importantes que ce que nous pouons imaginer de façon consciente.

au delà des sources d'information, il y a la confiance que l'on met en chacun de nous sur nos erreurs evidentes, et surtout sur notre capacité d'esprit critique et de remise en question.

si je te dis, j'ai lu ça, ma source, c'est le monde, c'est libé, c'est attac, c'est la conf, c'est ceci cela.
certes un etat d'esprit mènent l'approche de l'information, mais tout le monde se plante.

la source d'information, je pense que c'est la personne qui l'exprime au moment présent.

en effet, si une personne te dis : voilà, j'ai lu, appris, entendu, ça, ça, ça, de tel ou untel.
Elle te transfère le message déjà avec ses mots à elle !

certes, lorsque l'on cite, cela est différent. mais pouvons nous tout cité d'un cagnard, d'une personne ?

en en parlant, je me rend compte que la base de ce sur quoi je m'appuie le plus est quelque chose qui parle à ma perception de la cohérence, et de la logique, mais encore une fois, cela est très subjectif.

la meilleure des sources n'est elle pas le vécu ?

avoir confiance en une source n'est ce pas totalement subjectif ?

#6 Kraveunn

Kraveunn

Posté 10 avril 2005 - 03:53

Salut à toi

Mes sources d'information : le web et la presse indépendante.

Journaux en ligne :
rezo net
le grand soir
acrimed
chiche
lautrinfo
lecordelier
le grain de sable
uzine
oulala
aqolad
sisyphe
lattention
dissident média
agitkom
styvoo
mhm
cqfd
blacksheep
l'ornitho

Dans la presse écrite :
l'immondialisation
la décroissance
le fouteur de merde

Ma liste est non exaustive et comprendrait bien d'autres liens : sites engagés, forums orientés...mais je ne vais pas monopoliser le forum et vous laisse donc explorer, si vous le voulez, les présents liens. :sourire:

Modifié par Kraveunn, 10 avril 2005 - 04:12 .


#7 _mirza_

_mirza_

Posté 10 avril 2005 - 12:35

Pour ma part je n'ai pas de source régulière d'information. Je vais souvent faire un tour, en gros sur les sites dont kraveunn a donné la liste plus haut, et puis ici bien sûr, et puis des fois en googlant des choses simplement et en voyant où ça me mène, et puis j'écoute Inter des fois, mais ma plus grande source d'infos c'est les gens avec qui je discute. :sourire:

#8 David

David

    Bricoleur du dimanche

  • Membres
  • 301 messages

Posté 10 avril 2005 - 19:22

Tout comme Mirza, ma source d'info pour les news, c'est radio chiottes, medium ancien mais efficace. Pour l'information de fond (qui à mon sens a tout intérêt à se faire avec du recul par rapport à l'évènement), je papillonne au hasard avec Google, je suis des liens sur le net, le but étant de diversifier les sources (en général dans l'alternatif, car lire 10 fois la même dépêche d'agence de presse ne présente pas grand intérêt).

Modifié par David, 10 avril 2005 - 19:23 .


#9 taoupet

taoupet
  • Localisation:aveyron

Posté 30 avril 2005 - 15:44

Merci Kraveunn de nous faire partager tes sources. Je n'ai pas eu le temps de visiter tous les sites mais le peu que j'ai vu ont été très instructif.

je rajoute:

http://www.regards.fr/
http://www.altermonde.levillage.org/

#10 Njall

Njall

Posté 30 avril 2005 - 16:16

salut

pour ma part je consulte principalement Le Monde Diplomatique, son bimensuel Manieres de Voir (qui contient enormement de liens et de references utiles), et bien sur l'inevitable Canard Enchaine et ses dossiers.

Ne pas subir la rethorique des medias dominants suppose de comprendre ses mecanismes, pour cela quelques ouvrages (courts et clairs) sont tres instructifs:
* Serge Halimi, Les Nouveaux Chiens de Garde, Editions Agone
* Anne Morelli, Principes Elementaires de Propagande de Guerre, Editions Labor (je crois)
* S. Halimi & D. Vidal, L'Opinion,ca se Travaille..., Editions Agone
* ? Staulper & ? , Une Arme de Persuasion Massive, Editions Le Pre aux Clercs
* Noam Chomsky, La Fabrication du Consentement, Editions Fayard (je crois)

Et aussi les docs de Pierre Carles (Pas vu pas pris, Enfin Pris) sur le fonctionnement de la tele francaise.

#11 Enigmus

Enigmus
  • Localisation:Jura, Suisse.
  • Intérêts:la nature, la spiritualité et sciences.

Posté 01 mai 2005 - 16:02

Moi, je fonctionne autrement, Tout les matins je me fait les nouvelles des agences
"Press-bourse-info-insolite" et je dévellope les titres qui m'interresse.

le soir je me regarde une série de TJ de 19h à 20H30 et en peux de temps je peux répére les
erreurs qui se sont glisser. Bon ça dépends de l'activité de l'actualité, parce que pour le 11 septembre on m'as téléphoner donc je me fait pas trop de soucis...

Autrement je regarde le vrai-journal, Temp-présent, envoyée spéciale, union libre, A bonne entendeur, sans aucun doute, capital et zone interdit, SODA et les TJ de TV5.
Toutes les émission qui dévoile les coulisses de notre belle société.

Mais je crois que ce qui est le plus important c'est de faire la différence entre l'image est le son.
entre l'information et le comportement, bien souvent il suffit d'écouter le compte rendu d'une information pour connaitre une grande part de la vérité qui n'est pas dites et répondre aux questions qu'on se pose.

#12 taoupet

taoupet
  • Localisation:aveyron

Posté 01 mai 2005 - 22:25

Je pense qu'il y a quand même une grosse différence entre l'information que l'on subit ( télé et radio) et celle que l'on va chercher ( internet et presse écrite). Personnellement je trouve que le JT est une perte de temps considérable allié à un lavage de cerveau. Si je compare au temps passé, internet permet d'être mieux informé car je ne perds pas de temps à lire des reportages sans intérêts, contrairement au JT.

#13 _adrien_

_adrien_

Posté 01 mai 2005 - 22:52

Je ne crois pas qu'ils diffusent grand chose à la télé... Sinon ça serait censuré.

J'évite de m'informer, ça ne m'intéresse pas. Je préfère mes préoccuper des choses qui me sont proches. Et si vraiment je veux me renseigner sur quelque chose: google.fr

#14 _adrien_

_adrien_

Posté 01 mai 2005 - 22:53

Quand je dis m'informer, je parle de l'actualité. Sinon je m'intéresse à beaucoup de choses! :calin:

#15 PhiloMel

PhiloMel
  • Localisation:78

Posté 30 mai 2005 - 16:29

je lis Charlie hebdo ;-) c'est le seul journal que je trouve plutot pertinent et qui en plus me fait bien marrer...

sinon il m'arrive de regarder le JT, allez savoir pourquoi...histoire de savoir tout de meme ce qu'il se passe dans le monde, meme si j'ai conscience globalement de me faire polluer les neurones au moins j'essaye de retirer les principaux faits (faits qui sont souvent sans grand intéret d'ailleurs...)

je m'informe sur le net aussi...au gré des liens sur lesquels je clique...

#16 krollyoli

krollyoli

    butineuse toutes fleurs non OGM

  • Membres
  • 377 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 30 mai 2005 - 19:26

Je vous met un lien http://citoyen.eu.org/. Vous trouverez ici des liens vers des textes disponibles sur le web.

Et par exemple en cliquant sur emploi vous pourrez découvrir CH' FAKIR, un journal d'enquêtes sociales ici

#17 taoupet

taoupet
  • Localisation:aveyron

Posté 30 mai 2005 - 21:31

Merci krollyoli d'avoir rajouté ces liens intéressants.

je propose en plus:

http://www.journarles.org/

#18 Raffa

Raffa

    Tout petit doucement

  • Membres
  • 322 messages
  • Genre: Homme

Posté 31 mai 2005 - 11:49

http://users.11vm-se.../actus.html#alt pour des références fr et ang

#19 krollyoli

krollyoli

    butineuse toutes fleurs non OGM

  • Membres
  • 377 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 21 octobre 2005 - 20:11

Pour lire Pas lu,
"Un bimestriel sardonique contre les organes du spectacle de l'ordre mondial capitaliste",
une partie sur le web http://www.homme-mod...plpl/index.html

#20 _G.Lecolo_

_G.Lecolo_

Posté 27 mai 2010 - 23:22

Bonsoir,

lundi prochain Noam Chomsky sera l'invité de "Ce soir ou jamais" sur France 3, visible je crois sur internet par la suite.
http://ce-soir-ou-ja...ideos-emissions