Aller au contenu


Photo

Eaux grises et arrosage du potager


  • Veuillez vous connecter pour répondre
25 réponses à ce sujet

#1 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 19 avril 2005 - 14:07

post d'origine Et là un document de 4 pages qui explique, en anglais et avec plein de schémas, comment faire pousser des légumes en tour en les arrosant avec les eaux grises (vaisselle, lessive ou... bain de pieds !).
http://www.dwaf.gov....WheelJan05d.pdf

... Dans les zones rurales où l'eau est rare, les eaux usées de ménage peuvent être utilisées pour produire des légumes dans des “jardins”. Les eaux usées sont versées dans un drain central en pierre, qui distribue l'eau uniformément dans la “tour”. Les essais sur les différents modèles en Afrique du Sud ont indiqué qu'un mélange de six parts de terre, quatre parts de fumure et de deux parts de cendre de bois donne de bons résultats. Ces tours sont idéales pour produire des légumes à feuilles comme les épinards et nécessitent peu de main d’œuvre ou d’attention lorsqu’elles sont correctement conçues...
http://www2.irc.nl/s...r/item.php/5023

post d'origine Un autre système consiste à faire passer les eaux grises dans la serre pour récupérer leur chaleur.
On peut même s'en servir, une fois refroidies, pour irriguer les plantations.


Instinctivement, vu l'odeur et l'aspect des eaux grises, et aussi sachant qu'elles contiennent des détergents, je n'aurais pas idée de m'en servir telles quelles pour arroser quoi que ce soit dans mon jardin, sauf à faire ma vaisselle à l'ancienne (eau chaude uniquement) et à me laver au savon d'Alep. Comme on parle aussi de les phytoépurer, je me dis qu'elles ne sont peut-être pas utilisables telles quelles. Pourtant d'après ce que mentionne Tis ce serait possible.

Quelqu'un saurait quelle peut être la toxicité éventuelle des eaux grises par rapport à la faune du sol et aux plantes à consommer, et leur compatibilité (ou non) avec l'arrosage d'un potager?
Merci d'avance.

#2 olgir

olgir

    En cours de mutation

  • Membres
  • 164 messages
  • Localisation:lille

Posté 19 avril 2005 - 14:30

Ca doit dépendre beaucoup du type de produits que tu utilises (vaiselle, lessive ...)

J'utilise déjà les eaux de cuisson pour arroser mon potager.
Les eaux grises, je les réserverais pour toutes les plantes que je ne mange pas.

#3 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 062 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 19 avril 2005 - 14:52

Pour le potager je n'ai jamais essayé mais pour l'herbe, les fleurs, les rosiers, le cerisier et les framboisiers, etc... pas de problème !
Pendant plusieurs années j'ai arrosé mon jardin exclusivement avec l'eau du bain (refroidie). Comme la salle de bain était au 1er étage, elle se vidait toute seule par siphonage grâce à un tuyau très fin qui passait par la fenêtre.
Même avec du savon et du shampooing (du commerce) les plantes poussaient vraiment bien, et quand il y avait des pucerons, hop, un petit coup sur les feuilles et ils fichaient le camp ! :calin:
Pour l'eau de vaisselle si elle est très grasse on peut la filtrer auparavant avec un peu de paille.
Enfin, pour la lessive, si tu utilises de l'argile (ou de l'eau de cendre de bois) cela ne devrait pas poser de problème non plus.
Ce qu'il faut dans ce cas c'est avoir un réservoir assez grand pour que l'eau de lavage soit diluée par celle des rinçages et qu'elle ait le temps de refroidir avant utilisation.

#4 Raffa

Raffa

    Tout petit doucement

  • Membres
  • 322 messages
  • Genre: Homme

Posté 19 avril 2005 - 15:06

Pendant plusieurs années j'ai arrosé mon jardin exclusivement avec l'eau du bain (refroidie). Comme la salle de bain était au 1er étage, elle se vidait toute seule par siphonage grâce à un tuyau très fin qui passait par la fenêtre.

:calin: ben en voilà une idée qu'elle est bonne !! Merci Tis

#5 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 062 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 19 avril 2005 - 15:42

Korrotx pour le potager il y a aussi la solution de filtrer les eaux grises avant de les utiliser.
Il suffit de fabriquer un filtre à sable et à charbon de bois avec un vieux seau comme c'est expliqué ici : http://www.onpeutlef...eau-potable.php
Mais à vrai dire cela ne me semble pas indispensable d'arroser les plantes avec de l'eau "potabilisée".
Par ailleurs :

... les chercheurs ont constaté que certains légumes arrosés avec des eaux usées avaient de meilleurs rendements, par rapport à ceux irrigués avec l'eau de robinet et “nourris” aux engrais.

http://www2.irc.nl/s...r/item.php/4561

#6 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 19 avril 2005 - 16:07

Korrotx pour le potager il y a aussi la solution de filtrer les eaux grises avant de les utiliser.

Pourquoi ne pas les filtrer également pour arroser les framboisiers? Ou les plantes "non alimentaires"?

les chercheurs ont constaté que certains légumes arrosés avec des eaux usées avaient de meilleurs rendements, par rapport à ceux irrigués avec l'eau de robinet et “nourris” aux engrais.

Eaux usées on est d'accord, par exemple les eaux du puisard d'une fosse septique (si on ne met pas n'importe quoi dans ses toilettes). Moi ce qui m'inquiète c'est de jeter des eaux grises à même le sol, pourquoi certains s'embêtent à les phytoépurer avec plusieurs bassins consécutifs si on peut les utiliser telles quelles? Il y a 4 ans j'ai entendu un chercheur en hydrobiologie (de l'INRA) dire que les pires polluants des rivières actuellement ce sont les détergents... Polluants pour les rivières et pas pour les sols?:calin: Et si effectivement c'est le cas, comment ça se fait?

#7 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 062 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 19 avril 2005 - 16:22

Il me semble que les problèmes posés par les eaux usées dans les rivières sont essentiellement de 2 sortes : d'une part c'est toxique pour la faune et d'autre part cela provoque un développement trop important de certaines plantes.

Pour le potager le problème est différent. L'eau traverse le sol et est donc filtrée (en partie) avant d'arriver aux racines. Les impuretés qu'elle contient (phosphates, déchets de table, desquamation...) sont des engrais pour les plantes.
L'eau filtrée pourrait être utile pour les légumes dont on mange les feuilles (épinards, salades...)

Enfin perso j'aurais plus de mal à utiliser l'eau de ma fosse septique à cause des médicaments qui peuvent s'y trouver.

#8 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 19 avril 2005 - 18:02

Il me semble que les problèmes posés par les eaux usées dans les rivières sont essentiellement de 2 sortes : d'une part c'est toxique pour la faune et d'autre part cela provoque un développement trop important de certaines plantes.

Oui, OK, mais je parlais des détergents contenus dans les eaux grises.

L'eau traverse le sol et est donc filtré avant d'arriver aux racines. Les impuretés qu'elle contient (phosphates, déchets de table, desquamation...) sont des engrais pour les plantes.

D'accord s'il n'y avait que des phosphates dans les savons, mais le point qui m'inquiète ce sont les détergents, les tensio-actifs ioniques comme par exemple le dodécylsulfate de sodium NaSO4(CH2)11CH3 qu’il y a dans les liquides vaisselle classiques. C’est de ce genre de produits que je parlais pour les rivières, et c’est ce genre de produits qui me fait me poser des questions quant à l’usage d’eaux grises en arrosage (les fraises dodécylsulfatées bof, autant les acheter chez carrouf), et qui justifierait plutôt une phytoépuration si on n'utilise pas de produits 100 % biodégradables.

Enfin perso j'aurais plus de mal à utiliser l'eau de ma fosse septique à cause des médicaments qui peuvent s'y trouver.

C'est aussi entre autres ce que je voulais dire par "pas n'importe quoi dans les toilettes" :calin:

#9 David

David

    Bricoleur du dimanche

  • Membres
  • 301 messages

Posté 19 avril 2005 - 18:48

A la limite, dans de bonnes conditions, on pourrait infiltrer les eaux grises dans le sol et même dans un puits perdant, sans aucune épuration. (Source)


En gros, les tensioactifs sont poluants pour l'eau, pas pour les sols, où ils sont rapidement dégradés par la flore bactérienne. Si tu arroses directement la terre, ça devrait aller si la dilution est raisonable.

#10 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1 174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 19 avril 2005 - 19:10

pour les eaux grises, c'est evidement le contenu qui va faire sa nocivité.

Le savon d'alep tu peux egalement t'en servir pour la vaisselle.

personnellement, le seul element que je pense pouvoir être nocif pour les plantes, et que je ne sais pas encore par quoi remplacer c'est le vinaigre blanc pour laver le sol.
mais peut être ne l'est il pas.

pour les eaux de vannes il semblerait bien qu'il n'y est pas de meilleure solution que les toilettes sèches.

concernant les rivières et si mes souvenirs sont bons relativement au cycle de l'azote (fichtrement complexe) l'amonium contenu dans nos urines, est transformée par l'action de bactéries vivant dans nos rivières en nitrate (cette consommation bouffe de l'oxygène). Les nitrates engendrent la prolifération de la vegetation aquatique qui non seulement crée un couvercle de lumière sur les cours d'eau, mais ont une consommation d'O2 qui est extrêment importante pendant la nuit engendrant l'ettouffement de la faune aquatique.
l'augmentation toujours croissante de la consommation d'O2 fait place aux bactéries anaérobie qui vont être friandes des plantes mortes (en trop grand nombre et engendrant un surplus de matière organique en decomposition). Ces bactéries anaréobies créees, en consommant ces végétaux des gaz divers tels que : metane, hydrogène sulfuré, mais aussi ammoniac très toxique pour les poissons.

l'empoisonnement de nos rivières et mers est à la fois une question de dose et de composition.

les stations d'epuration n'ont aucune reglementation ni taux reglementaires de rejets concernant les différentes formes de l'azote, ni pour le phosphore (sauf si la station se trouve en zone dite sensible)
Elles n'ont pas de normes non plus concernant les metaux lourds et produits toxiques. Voilà ce qui est mauvais de rejetter dans les rivières.
le sol lui a plus de capacités à décomposer des molecules complexes en molécules simples plus facilement assimilables par les organismes vivants.

Mais quels végétaux ? Quelles molécules ? J'en sais encore peu à ce sujet.

Là on entre plus dans le domaine de la pedologie.

En tout cas lors du compostage de nos excréments, l'ammonium finit par être decomposé en azote, et au lieu d'être poison devient "engrais"

En tout cas, j'imagine que si l'on a connaissance que nos eaux grises sont non néfastes (à base de plantes et/ou de minéraux) je ne vois en effet pas en quoi l'on aurait à craindre de les donner ensuite à nos plantes même comestibles.
Mais ce serait en effet bien intéressant de savoir comment ces dernières les transforment, d'autent que telle plante va être en symbiose avec telle bactérie, et donc chaque plante n'aura pas les mêmes réactions vis à vis de tel rejet, etc...

:calin: pas simple mais bigrement intéressant !

N'étant pas personnellement encore confronter au problème concret, j'avoue que je n'ai pas approfondi !

#11 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1 174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 19 avril 2005 - 19:14

les tensio actifs "tuent" la peau de l'eau.

par contre que font ils au sol ???

la meilleure solution n'est elle pas de ne pas les utiliser ?

#12 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 062 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 19 avril 2005 - 22:01

Il me semble utile de citer un passage plus important des explications de Joseph Országh proposées plus haut par David :

Pour comprendre la pertinence à épurer d'une manière sélective les eaux grises (eaux savonneuses), il faut prendre conscience de trois réalités analytiques:

- L'élément clef de la pollution des eaux est l'azote qui, après épuration, devient pollution par les nitrates.

- 98 % de l'azote contenu dans les eaux usées domestiques provient des W-C (eaux vannes ou fécales).

- Dans les eaux grises, il y a dix mille à cent mille fois moins de bactéries pathogènes que dans les eaux vannes.

Après la suppression des eaux vannes, les eaux grises produites par le ménage ne contiennent plus les éléments qui pèsent le plus dans l'environnement: nitrates et bactéries pathogènes.

Grâce à leur faible teneur en azote, l'infiltration des eaux grises seules dans le sol, même sans aucune épuration, aura un impact environnemental pratiquement nul et cela quelle que soit la qualité des produits détersifs (savons, poudres à lessiver, produits vaisselles, etc.) utilisés par le ménage [1] .

A la limite, dans de bonnes conditions, on pourrait infiltrer les eaux grises dans le sol et même dans un puits perdant, sans aucune épuration. Cette pratique, extrêmement bon marché respecterait l'environnement. Ce quil faut éviter à tout prix, c'est le déversement des eaux usées, même bien épurées, dans un cours d'eau.


Concernant les médicaments dans les toilettes le problème provient essentiellement des substances qui ont traversé notre corps et ont été évacuées dans les urines et dans les selles.
Certains spécialistes sont extrêmement inquiets en particulier des doses d'hormones retrouvées dans les rivières et qui influent sur la faune.

Modifié par Tis, 28 mai 2014 - 14:01 .


#13 tocyob

tocyob

Posté 04 aot 2005 - 12:22

donc si je comprend bien on pourrait utiliser les eaux grises du lave-linge ou lave-vaisselle par exemple pour arroser des plantes ornementales ou sa pelouse, après refroidissement, sans filtration et même si on utilise des produits "non-bio". Est-ce que j'ai bien compris ?????
Mais le souci serait la loi donc, est-ce que la loi française de gestion des eaux usées autoriserait cela ?

Modifié par tocyob, 04 aot 2005 - 12:23 .


#14 doudouka

doudouka
  • Localisation:grece

Posté 17 aot 2006 - 08:11

Edit : Message combiné au sujet préexistant. Merci d'utiliser la fonction RECHERCHE avant de créer un nouveau sujet.


==========

Je voudrais utiliser les eaux de la maison pour arroser mon POTAGER.
Bon, d'accord il faudra utiliser des savon 100% biodegradables, pas gratuits mais enfin! :calin:
Oui mais dans les prospects tout est toujours rose ;)

Est ce qu'il faut les croire ou non?
Qqun a t'il essaye?
Il faut peut etre filtrer quand meme filtrer les eaux?
On peu utuliser les eaux tout de suite ou il faut les laisser "reposer" avant?

Je vis en grece et la ou on a achete un terrain l'eau......il faudra economiser. Il ne faut pas esperer avoir des pelouses et pour les fleurs, il faudra chercher des varietes qui ne boivent pas trop. ;)
La moindre goute d'eau ira pour le potager et peut etre pour les arbres.
Pas un litre d'eau a jetter.

Merci,

Doudouka.

#15 maia

maia
  • Genre: Femme
  • Localisation:seine maritime
  • Intérêts:Protection animale, vie saine, jardin, santé et tout le reste

Posté 17 aot 2006 - 08:31

Si tu prends du savon d'Alep..................... il va durer un bon moment :calin:

Et quand tu vois le prix des gels douche et compagnie, dis toi bien que de toute manière tu fais des économies en achetant du savon (sans compter le coté écologique : pas de flacon en plastique)

Tu devrais aller jeter un coup d'oeil sur le site de Raffa, et le livre qu'elle a écrit sur "le grand ménage" à base que de produits faits maison.

http://raffa.over-blog.com/


Bon courage ;) ;)

#16 Noëlle

Noëlle
  • Localisation:Bas-Rhin

Posté 17 aot 2006 - 14:42

Bonjour Doudouka ;)

En ce qui me concerne, je peux répondre à

Qqun a t'il essaye?


Depuis ce printemps, je syphone l'eau de la baignoire pour arroser mon potager....Les légumes sont en pleine forme, pas de goût "bizarre" y compris pour les légumes gorgés d'eau (concombres etc...) ni de malaises après consomation, lol; Si ça peut te rassurer ;)

#17 cancoillotte

cancoillotte
  • Localisation:corrèze
  • Intérêts:peinture, décoration, nature

Posté 17 aot 2006 - 21:05

Bonjour,

Voici ma méthode de récup d'eau : COmme je dois faire couler environ deux litres d'eau au robinet avant qu'elle soit chaude, je récupère celle-ci dans des bidons ou bouteilles ; avec j'arrose le jardin l'été, les plantes vertes toute l'année, et je dégèle le pare-brise l'hiver. ;)

#18 alisabel

alisabel
  • Localisation:bords de la mediterranée
  • Intérêts:plein de choses

Posté 17 aot 2006 - 21:47

Et bien justement je suis moi aussi à la recherche de quelquechose pour réutiliser l'eau de mon bain pour le jardin . Je me lave au savon d'Alep donc pas de soucis pour les plantes .
j'ai une fenetre juste au dessus de la baignoire , qui donne sur le coté du jardin où sera mon potager .
La baignoire étant plus haute j'ai envie moi aussi d'installer une cuve et de syphonner .

Le problème étant déja de trouver une cuve assez grande , au moins 600 litres , et de la stabiliser sur le terrain , qui est en lègère pente.

Je vous dirais si j'ai trouvé quelque chose .

#19 Muros

Muros

    Aquaticien passionné !

  • Membres
  • 1 097 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:sud-ouest

Posté 18 aot 2006 - 20:27

bonjour tous ,

salut Alisabel ,
tu peux trouver dans les brico des cuves plastic de 300 et 500 l. pour 30€ maxi ....
facile et pas cher , avec couvercle et robinet en bas ....

pour l'arrosage , c'est sûr que ceux qui possède une phyto ..... il suffit de recupérer l'eau en sortie pour arrosage régulier ... (eaux grises en "production" permanante ..)

salutations ;)

#20 alisabel

alisabel
  • Localisation:bords de la mediterranée
  • Intérêts:plein de choses

Posté 18 aot 2006 - 20:42

tu peux trouver dans les brico des cuves plastic de 300 et 500


dans les magasins de bricolage , c'est ça ?

Et tu as une idée des précautions à prendre pour l'installer , comment je peux la bloquer ?

merci .