Aller au contenu


Photo

Le mouvement perpetuel


  • Veuillez vous connecter pour répondre
441 réponses à ce sujet

#1 Enigmus

Enigmus
  • Localisation:Jura, Suisse.
  • Intérêts:la nature, la spiritualité et sciences.

Posté 29 avril 2005 - 09:21

la quête eternelle du mouvement eternelle qu'elle belle idée, n'empeche ça rendrais bien service.

Qui pourrais marché si on arrivé à mettre un un déesquilibre permenant.

mais on a toujours vu ce déquilibre sur un roue entre deux force
ce qui à pour effet d'annuller leur effet.

La machine de Hamel et un idée trés novatrice et à la fois trés bêtes.

Voici le principe.

Image IPB

Bon d'après les scientifique c'est leur idée d'après ce que j'ai lu c'est
des extra-terrestes qui aurrais filer l'idée à une ville dame qui parle avec eux pour sauvez
le monde de la pollution, du petrole et du nuclaire en offrant l'energie libre.
un auteur s'en est servi ou en as aussi eu l'idée dans un livre et les scientifiques fou
ou hérétique ce sont plancher dessus.

le problème c'est que ça marche même un peu trop bien ce qui demande un grands
précision dans la réalisation de l'objets sinon, si les cones ne tombe pas dans l'axe
maintenu par par les arceaux magnétique, il dévie de la collone pour un orbite
éliptique et finnisse par engendrez une friction qui fait imploser le toutes.

Pour la petit histoire....

les scientifiques appelle cette force la force électro-gravitationellle
un principe indou dit que l'on peux fair tournez l'energie du monde du bas dans
un sens celle du mieux dans l'autre et celle du haut en dans le même sens que celle qu'en bas
et on crée un mini-univers autonome en energie capable de traversez l'univers,
c'est d'ailleur avec cette technologique que les védhas disent qu'il sont venu (en vaisseaux) et
cette avec cette même technologie qu'il compte repratir car on pourrais faire la même chose
avec les champs de ses chakras et ainsi pouvoir se déplacer dans l'espace et le temp en tout point de l'univers ce que promets boudha et bien d'autre...

Dans tout les cas celui qui espérent réaliser se genre d'engin devrai, utiliser une CNC et des matérieux parfaitement contrôler, renforcez la ceinture de l'engine et laisser libre sont couvercle
aux cas ou il imploserais, inutile de vous dirent qu'il ne faut pas le mettre à côté de chez soi.

Allez donc vous faire votre propre idée du sujet...

http://quanthomme.fr..._Inventeur1.htm

#2 Michel

Michel
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 29 avril 2005 - 10:27

C'est fait: http://perpetuum.monsite.wanadoo.fr
http://www.onpeutlef...topic=3388&st=0

#3 Enigmus

Enigmus
  • Localisation:Jura, Suisse.
  • Intérêts:la nature, la spiritualité et sciences.

Posté 29 avril 2005 - 10:35

je suis un peu dubitatifs quand à la durée de fonctionnement de cette engin...
il tourne autour d'un roue et pas conséquence tout ce qui monte un redescends un jour.
C'est bien le problème du mouvement perpertuelle.

#4 David

David

    Bricoleur du dimanche

  • Membres
  • 301 messages

Posté 29 avril 2005 - 11:29

C'est bien le problème du mouvement perpertuelle.

Le vrai problème, c'est qu'a part les lois de l'édition, les chercheurs en « énergie gratuite » ne trouvent pas grand chose :calin:.

#5 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 29 avril 2005 - 13:47

A partir du moment où on utilise les mots de "mouvement perpétuel", on est forcé de semer le doute et la circonspection !

Je pense par contre qu'il y a moultes façons d'intégrer des aimants pour construire des systèmes qu'on pourrait appeler "pompes à énergie", les trésors de Tesla et du grand Albert sont encore bien cachés, ou alors nous ne savons pas les voir...

#6 Njall

Njall

Posté 29 avril 2005 - 14:35

En supposant qu'on arrive a anihiler tout frottement, un systeme peut garder son energie. OK pour le perpetuel.
Mais si t'essaie de lui prendre cette energie (i.e pour lui donner une utilite quelque qu'elle soit) alors le beau mouvement finira par s'arreter tot ou tard. Un systeme a mouvement perpetuel, en supposant que ca marche, peut CONSERVER de l'energie, mais je le vois difficilement en PRODUIRE.

C'est bien la raison d'etre de la decroissance que de prendre acte que l'energie est une ressource rare et qu'une eventuelle course en avant technologique ne regle en rien le pb.
Pour des explications plus completes (et plus complexes) je te conseil de lire Nicholas Georgescu-Roegen (desole j'ai pas de reference sous la main). :calin:

#7 Michel

Michel
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 29 avril 2005 - 23:15

Seuls les hérétiques font avancer la science contrairement aux inquisiteurs et aux orthodoxes figés dans leurs dogmes.

Modifié par Michel, 29 avril 2005 - 23:15 .


#8 Enigmus

Enigmus
  • Localisation:Jura, Suisse.
  • Intérêts:la nature, la spiritualité et sciences.

Posté 29 avril 2005 - 23:57

Je m'excuse, mais vous êtes bien placer pour savoir que vouloir vivre dans un maison autonome
était des propos limite autant fou qu'un type qui dit se lancer dans le mouvement perpetuelle.

Je suis d'accords qu'un mouvement autour d'un roue mets en jeux une force positive et une négatives qui s'anhile, mais là on as deux cône + et - séparez par un neutre, le cône du millieu.

C'est pour celà qu'il me semble important d'en rajouter une couche.

ça ce serrais bien d'être aussi diplomatique, car j'aimerais bien que ceux qui on essaier
ayent envie de s'exprimer et c'est pas en les considérants comme des illuminées que ce va les aider
et nous aider.

#9 Njall

Njall

Posté 30 avril 2005 - 12:41

salut

desole les gars je voulais pas vous vexer.

juste 2 remarques:

1)

vouloir vivre dans un maison autonome était des propos limite autant fou qu'un type qui dit se lancer dans le mouvement perpetuelle.


rechercher l'autonomie releve du politique, le mouvement perpetuel releve de la technique; je ne pense pas que ce soit comparable.

2)

seuls les heretiques font avancer la science contrairement aux inquisiteurs et aux orthodoxes figes dans leurs dogmes


entierement d'accord avec toi (encore qu'il ne faudrait pas etre trop manicheen non plus); le dogmatisme consiste a n'accepter qu'une seule opinion... alors accepte que les notres divergent quant au mouvement perpetuel.

allez, :calin:

#10 aigleenvol

aigleenvol
  • Genre: Homme
  • Localisation:40

Posté 30 avril 2005 - 13:25

baf seulement la promotion de site perso releve du mouvement perpetuel,=perte d'energie

#11 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 04 mai 2005 - 07:58

Au plus je cogite dans mon coin, au plus le concept de mouvement perpétuel me semble... mal nommé. Finalement, on le recherche depuis perpette pourquoi, pour pouvoir en tirer une énergie mécanique infinie dans le temps. Mais on part du principe que ce mouvement ne sera perpétuel que sans apport extérieur et par conséquent, qu'on ne peut pas en extraire... mais au vu de plusieurs méthodes que j'ai trouvées sur le net, je me dis qu'on s'y prend mal, ne fut ce qu'en nommant ça "mouvement perpétuel". La roue présentée par michel par exemple: C'est pas un mouvement perpétuel, par définition puisqu'il reçoit un apport extérieur. Que ce soit de l'énergie, uen force ou du rutabaga métaphysique, perso je trouve pas ça important. Le principe est de transformer un mouvement ascendant en mouvement descendant et inversément. Je ne crois pas qu'on enfreigne une regle physique quelconque dans cette idée...


Et au passage, petite citation de je sais plus qui, que j'aime bien:

il n'y a qu'un fou pour espérer faire changer les choses là ou des gens plus intelligent que lui ont échoué. Pour cette raison il n'y a qu'un fou qui y parviendra.

#12 Michel

Michel
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 04 mai 2005 - 17:28

Et au passage, petite citation de je sais plus qui, que j'aime bien:

il n'y a qu'un fou pour espérer faire changer les choses là ou des gens plus intelligent que lui ont échoué. Pour cette raison il n'y a qu'un fou qui y parviendra.

Je connais une autre (j'ai oublié le nom d'auteur):
"Tout le mondes savais que c'est impossible, mais il est arrivée un imbécile qui ne savais pas, et il a fait."

C'est une question de définition. La gravitation est une force et pas une énergie. Et dans la définition d'un moteur perpétuel c'es défini, que il doit fonctionner, sans apport d'énergie de l'extérieur. Et voila pourquoi on peut dire, que ma machine c'est un Perpetuum Mobile.

Modifié par Michel, 04 mai 2005 - 17:32 .


#13 David

David

    Bricoleur du dimanche

  • Membres
  • 301 messages

Posté 04 mai 2005 - 23:20

La contraction des muscles du cycliste génère une force, donc un vélo est un mouvement perpétuel, CQFD...


PS ; Socrate est un chat, si vous en doutiez... :calin:

#14 zeupe

zeupe
  • Localisation:Vendée (france)

Posté 22 octobre 2005 - 21:33

La contraction des muscles du cycliste génère une force, donc un vélo est un mouvement perpétuel, CQFD...



Oui mais un cycliste qui ne recoit pas d'énergie ne risque pas de produire un mouvement perpetuel très longtemps

#15 benjaminvende

benjaminvende

    Débutant

  • Bannis
  • 46 messages
  • Localisation:uSA

Posté 09 mai 2010 - 15:40

La contraction des muscles du cycliste génère une force, donc un vélo est un mouvement perpétuel, CQFD...


Oui mais un cycliste qui ne recoit pas d'énergie ne risque pas de produire un mouvement perpetuel très longtemps

donc ce n'est pas le mouvement perpetuel.


donc ce n'est pas le mouvement perpetuel.

#16 benjaminvende

benjaminvende

    Débutant

  • Bannis
  • 46 messages
  • Localisation:uSA

Posté 09 mai 2010 - 15:44

Effectivement les frottements existent dans tout systeme mecanique mais si a l'interieur meme du systeme il y a production energetique qui compensent comme ici http://agriculturegaia.com/ largement les pertes et que l'ensemble du systeme en cycle ferme fonctionne sans apport energetique EXTERIEURE, alors c'est que c'est le mouvement perpetuel

Benjamin VENDE

#17 perpetualmotion

perpetualmotion

Posté 17 janvier 2011 - 20:23

Revendications juridique du mouvement perpétuel

Image IPB


La présente invention est l'ultime invention GAIA partie I, offerte à l'humanité, qui concerne un dispositif hydraulique permettant de faire remonter l'eau en hauteur en circuit fermé en utilisant la force de répulsion du sol, la force de tension, pression et érosion. L'eau en chutant, permet la production électrique et l'irrigation aquaponique (comprenant l'eau, les nutriements avec un taux d'oxygène optimal). Ce dispositif peut être fabriqué industriellement en kit et transportable par avion et camion permettant l'indépendance alimentaire et électrique, sans pollution, des villages classés par l'UNICEF et ainsi éradiquer la famine en 3 mois avec une estimation du cout des matériaux à 2800 euros pour une indépendance totale pour 2800 Personnes, cout variable en fonction du pays. Les applications industrielles pour les pays riches permettent la non pollution et l'arrêt du pétrole, nucléaire et barrage hydraulique.

REVENDICATION

1. Pompe hydraulique caractérisée en ce qu'elle est composée d'un premier réservoir dont la quantité d'eau est de 200%; ce réservoir réceptionne 100% de l'eau en circulation dans des tubes équipés de pales hydro-électrique (11,12) permettant la production électrique ou de l'eau en circulation dans des tubes permettant de supporter la culture aquaponique (9,10,13), dépot de brevet n°0709068 transformé en certificat d'utilité. Ce premier réservoir est connecté à un tube qui permet, par dénivellation d'utiliser un bélier hydraulique (1) placé au dessus du troisième réservoir (qui a une double fonction de contenant et de pisciculture) afin de faire remonter 20% de l'eau dans le deuxieme réservoir (3) à une hauteur strictement superieure au niveau du premier reservoir et dont le poid du deuxieme reservoir (3) est de 60% de l'eau.

2. Pompe hydraulique selon la revendication precedente caractérisée en ce que le deuxième reservoir (3) qui réceptionne les 20% de l'eau soit supporté par un ressort (4), qui est lui-meme maintenu sur un support rigide (5) fixé au sol, dont la force necessaire du début de compression du ressort (4) est strictement supérieure au poid du deuxième reservoir (3) à vide correspondant à 60% du poid total de l'eau en circulation.

3. Pompe hydraulique selon les revendications precedentes caractérisée en ce que le deuxième réservoir (3) écrase totalement le ressort (4) lorsque il réceptionne la totalité des 20% de l'eau; en écrasant le ressort (4), le réservoir (3) fait coulisser le propulseur (7) dans un compartiment connecté par une valve anti-refoulement au troisieme réservoir qui a réceptionné les 80% de l'eau perdu par le bélier hydraulique (placé au dessus du troisième réservoir) (1). La longueur de la propulsion (7) est exactement la longueur correspondante à la difference de hauteur du reservoir (3) à vide avec la hauteur du réservoir contenant les 20% de l'eau.

4. Pompe hydraulique selon les revendications precedentes caractérisée en ce que la valve (14) du deuxieme reservoir (3) s'ouvre lorsque le dispositif est en position de fin de propulsion tout en fermant la valve séparant le compartiment de propulsion contenu dans le troisieme reservoir afin que l'eau du troisième réservoir ne s'engouffre pas dans le compartiment de propulsion lorsque la propulsion (7) se réamorce en position initiale. La valve (équipé d'un filet dont les mailles sont strictement inférieures à la taille du plus petit poisson) séparant le troisieme reservoir au compartiment de propulsion est ouverte lorsque le propulseur (7) est en position initiale. Le compartiment de propulsion est relié au réseau de tubes (15) et a un volume de propulsion d'exactement 80% de la totalité de l'eau en circulation. Ce Qu'il Fallait Démontrer. CQFD.

5. Pompe hydraulique selon les revendications precedentes caractérisée en ce que les tubes (15) soient connectés aux tubes hydro électriques (11,12) et aux tubes de support de culture aquaponique (9,10,13), dépot de brevet n°0709068 transformé en certificat d'utilité.

6. Pompe hydraulique selon les revendications precedentes caractérisée en ce qu'en multipliant les béliers hydrauliques (1), la quantité d'eau en circulation sera proportionnelle, il suffit d'adapter le reste du materiel du dispositif proportionnellement et augmenter la quantité d'eau en repectant l'équation aX + b.

7. Pompe hydraulique selon les revendications precedentes caractérisée en ce que l'utilisation du fractale appliquée au dispositif fonctionnel décrit permet, en position verticale et connecté sur tous les étages d'un immeuble en milieu urbain (dont chaque étage contient une unité fonctionnelle du dispositif décrit) afin d'augmenter exponentiellement la production alimentaire et électrique de proximité


8. Pompe hydraulique selon les revendications precedentes caractérisée en ce que les réservoirs peuvent s'encastrer et les materiaux livrés en kit tout en se servant des reservoirs comme emballage pour le reste du materiel. Le volume d'une unité du dispositif est contenu dans le troisieme reservoir, reservoir le plus volumineux.

9. Pompe hydraulique selon les revendications precedentes caractérisée en ce que les tubes aquaponiques peuvent contenir les paniers de cultures avec les semences à l'interieur pour un kit "pret à l'emploi" peuvant être placées par des machines en usine connectées à des programmes informatiques qui permettent de prendre en compte tous les parametres afin d'éviter l'envahissement ecologique. L'Etude de marché au sein de 7 pays demontrent que la transmission technologique de ma derniere inovation se fait de bouche à oreil et que les enfants entre 5 à 14 ans ont été capables d'expliquer le fonctionnement à leurs parents (test effectue sur 150 familles: 100% de reussite, 150 heures de travail). La prise en compte de la dimension psychologique des jeunes dans le monde qui ne veulent plus travailler comme paysan demontre qu'avec cette nouvelle technologie les paysans iront travailler (principalement la surveillance de l'autoregulation) en chaussure de ville en conduisant des petites voitures electrique de golf, avec un jus de fraise dans une main et le volant de l'autre avec les lunettes de soleil en écoutant de la musique ou en chantant. Le reste du temps "fay ce que vouldras" redefinissant le travail comme "activite permettant l amelioration du monde" et ainsi éviter les consequences inhérentes à l'apogée des pays riches: les suicides de travail car les travailleurs n'ont plus une représntation claire de leur fonction: en simplifiant, les travailleurs des pays riches dépriment car ils prennent parfaitement conscience de polluer, préserver la perversion du système à l'origine du malheur sur Terre. Ils se suicident car ils n'ont pas le choix: la peur de la misere permet de maintenir l'obeissance de la masse populaire. Les tubes aquaponiques peuvent acceuillir non plus des semences mais des boutures démultipliés dans la bouturette Gaïa, dépot de brevet n°06/02347 transformé en certificat d'utilité et aussi bénéficier de la chambre noire Gaïa dépot de brevet n°0602348 transformé en certificat d'utilité qui permet de contrôler la photopériode et le taux hygrométrique.

10. Pompe hydraulique selon les revendications precedentes caractérisée en ce que le prix de sa fabrication soit minimal par le concept du dispositif lui meme dont la forme devient la fonction et reciproquement, permettant l'independance alimentaire et electrique aux paysans pauvres et leurs familles (80% de la population mondiale) permettant à la majorité des enfants de toutes les couleurs de l'arc en ciel d'arreter de porter le bois et l'eau pour aller à l'ecole afin d'etre eduqué puis de faire moins d'enfants que leurs parents pour aller en vacance à Disneyland Paris parce que devenus riches car eduqués à la botanique de crocus sativus (35000 euros le kilo de safran).

11. Pompe hydraulique selon les revendications precedentes caractérisée en ce qu'elle peut se connecter à un moteur de propulsion electrique de grosses machineries comme les paquebots, supprimant le moteur diesel.

12. Pompe hydraulique selon les revendications precedentes caractérisée en ce qu'elle permet aux 20% de la population mondiale, les privilegiers, de s'enrichir en dépolluant et en rendant l'independance alimentaire et électrique aux 80% de la population mondiale sans se servir de la neocolonisation et de la misere humaine (organigrame anthropologique du fonctionnement mondial depuis le neolithique, fait à l'université d'anthropologie de sao paolo en presence d'etudiants et professeurs, traduction simultannée par Fatima Bastos)

13. Pompe hydraulique selon les revendications precedentes caractérisée en ce que les tubes aquaponiques (9,10,13), dépot de brevet n°0709068 transformé en certificat d'utilité, peuvent être remplacés par le nouveau depot de brevet "Gaia Vacuité II" dépot prévu pour 2011 (ultime invention Gaia partie II) qui s'inspirera des revendications 2,3 et 5 de Gaia Vacuité I, revendications juridiques non révèlées par l'INPI mais dépôt de brevet n°09/01719 rejeté par l'INPI suite à l'arrêt de communication avec les ingenieurs durant ma marche internationale de 2009/2010 et suite à l'affaire Zuliani.

14. Pompe hydraulique selon les revendications precedentes caractérisée en ce qu'un tiers de la production aquaponique céréalière nourrissent les poissons et les animaux d'élevages afin de pouvoir appliquer sur le terrain l'ultime brevet GAIA partie III, dernier volet de cette trilogie: LA CULTURE UNIVERSELLE, Culture Universelle pour Omnivore, sans impact sur la Nature; mon modèle d'étude et de recherche englobe les interactions symbiotiques des végétaux, avec les insectes auxiliaires & prédateurs & ravageurs, des poissons mais aussi désormais tous les animaux d'élevage contemporain... La réintroduction de races animales et végétales "rustique & d'origine" doit prendre en compte l'évolution de l'écosystème de référence. Mon cadre de recherche espace-temps est de 1 hectare. Sur cet hectare, j'indiquerai le nombre de têtes et les races des animaux qui, par effets symbiotiques et rotation de cultures, permettront d'obtenir une hyper productivité alimentaire, sans dommage collatéral pour l'environnement, pour un régime alimentaire OMNIVORE pour tout citoyen du monde, même dans le cas où Mère Nature paraîtrait inhospitalière (car derrière chaque contrainte se cache une opportunité, telle est la loi de l'équilibre Universel). Cet hectare doit être connecté à 8 autres hectares indépendants afin de renouveller le pool génétique. Chaque autre hectare, unité de culture Universelle, doit être connectée à 8 autres et différentes unités de culture Universelle suivant la configuration desmandalas excentriques dont chaque cercle supérieur a pour fonction d'entretenir la diversité génétique du cercle inférieur en rééquilibrant les équations non linéaires et de biologie quantitative des cercles adjacents. Chaque cercle est lié aux autres par un écosystème relativement vierge induisant la redéfinition de l'agroforesterie. La culture Universelle permet donc l'application (à grande échelle, sur le terrain et en 2 ans) de la philosophie du "non-faire" de Maître Masanobu Fukuoka. L'aquaponie moderne est trop faible, il faut en revenir à l'aquaponie originelle. L'aquaponie originelle produit en qualité mais pas en quantité pour les 10 milliards d'humains. L'aquaponie originelle appliquée aux machines Gaïa permet le qualitatif simultanément au quantitatif. La technique Gaïa et ses inventions brevetées ne deviennent donc plus qu'une amorce pour la réparation des sols fatigués et la création de couches arables. La finalité du parcellement des terres, caractéristique typique anthropologique d'homo sapiens (sapiens), plus précisément depuis le Néolithique, doit se transformer d'une contrainte culturale/culturelle en une opportunité d'induction (et non de contrôle) d'hyper productivisme alimentaire impliquant la fin d'une des peurs primitives de la RACE HUMAINE, la peur du manque. Dépôt de brevet prévu pour 2012.


Shema technique dessiné et diffusé en janvier 2010 depuis le coeur de la mata atlantica après un rituel d'ayuaska, apres entretient avec des survivants indiens et la rencontre avec les Quilombos, descendants des esclaves africains, dans l'etat de sao paolo, bresil, mata atlantica, actuellement saccagé malgré le label "patrimoine mondial" décerné par l'UNESCO; logistique de recherche et de diffusion de mon invention: un crayon, une carte telephonique vide, un papier, 2 bonbons offerts par des enfants fan de bruce lee, meditation sous les cascades d'eau et l'inspiration de la puissance de la Nature. Connection et diffusion depuis la mata atlantica, adresse I.P: 200.171.69.240

Écriture d'une heure dans un bain de Jasmin, des revendications du mouvement continu de l'eau (nommé affectueusement "mouvement perpetuel") pour la Justice sur un nokia C3, puis connection wifi à la médiatheque de Montrouge, adresse I.P: 212.94.190.146, le 30 novembre 2010 pour impression et sauvegarde/temoignage sur mon blog. Musique écoutée pendant l'écriture: Dream Theatre, "awake"

Commentaire de l'inventeur: Le dépot de brevet n°0709068 transformé en certificat d'utilité a mis près de 3 ans avant la délivrance et que la machine Gaïa IV est considérée par les énergéticiens, les shamanes et les religieux comme la fusion du monde végétal et de la machinerie humaine (biomécanique): adresse de la vidéo: http://dai.ly/b3J0JJ

#18 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 507 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 17 janvier 2011 - 20:51

Bien joli dessin…
Sympa d'avoir inclus un bélier hydraulique.

Courage "maître", la déception va être rude lors du passage à la construction d'un prototype. :D

#19 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 02 mai 2011 - 09:11

Bonjour à tous,



on peut toujours ergoter sur qui a tord et qui a raison au sujet de l'énergie libre mais le dernier mot restera toujours aux mathématiques appliquées à la physique et pas à l'empirisme; ce qui veut dire et comme le langage de l'univers est la mathématique que pour traiter le problème de l'énergie libre et du mouvement perpétuel, qui lui est lié, il faut allonger les équations et cesser de polémiquer à n'en plus finir.

Alors, que tenter comme point de départ équationnel en mécanique classique sinon d'écrire la définition de l'énergie potentielle qui a disparu des manuels et c'est bien dommage et qui s'écrit de la manière suivante:



Ep = V² . t / Z ou V est le potentiel, t est le temps et Z, une quantité qu'on peut appeler l'impédance et dont la définition



est:



Z = V . t / m ou m est la masse soumise au potentiel V.



Que peut-on écrire ensuite, sinon le calcul de la variation de Ep, en tenant compte de tous les ingrédients de cette formule; ce qui revient à calculer la variation d'une fonction de 3 variables( et pas la variation temporelle mais la variation tout court), d'un état 1 du potentiel à un état 2:



deltaEp = (V²2/V²1 - 1). Ep + ( Z1/Z2 - 1). Ep + ( t2/t1 - 1). Ep



est le résultat de ce calcul, et si l'on fait l'hypothèse de conservation du potentiel V1 = V2 et que Z1 > Z2, il faut bien fixer les conditions initiales et donc ce qu'il en résulte pour le temps, t2 < t1.



On s'aperçoit que :



deltaEp # (Z1/Z2 - 1). EP tout simplement !



On constate donc qu'en construisant un mécanisme à deux impédances distinctes au lieu d'une, on fait apparaitre une deuxième énergie potentielle nommée deltaEP et que nous baptiseront Ep' pour simplifier !



Le postulat de conservation de l'énergie nous condamne à écrire obligatoierement l'équation suivante de l'énergie totale Et:



Et = Ec + Ep + Ep'



et l'on aura tenu compte de toutes les énergies de ce systèmes à deux impédances initiales et l'on peut réécrire Et en substituant la valeur de Ep'



Et = Ec + Z1/Z2 . Ep



et l'on voit que l'on retrouve le théorème de l'énergie totale d'un système mono-impédance en faisant Z1 = Z2 avec Z1/Z2 = 1, ce qui conforte notre analyse et est bien rassurant.



Comment construire un système à deux impédances:



on va prendre un cylindre long constitué de deux matériaux qui n'auront pas le meme coefficient de frottement solide et ainsi nous aurons un "arbre" rotatif cylindrique long que nous allons placer sur deux supports lubrifiés qui serviront à le maintenir horizontal et sur lesquels le cylindre pourra tourner sur son axe longitudinal; nous supposerons que les deux matériaux se partagent 50% chacun à égalité le volume du cylindre long de façon symétrique en deux demi-cylindre longs.



ce système a deux coefficients de frottement solide et donc deux impédances. Une pour le premier matériaux Z1 et une pour le second Z2.



Nous plaçons sur le cylindre, un disque qui sera percé d'un trou central pour laisser passer le cylindre et nous fixerons le disque sur le cylindre de façon que la rotation du cylindre sur ces supports entraine le disque, et nous allons placer la masse m sur un point M sur la surface du disque, proche de la circonférence du disque d'un rayon quelconque R tel que la masse m produise un moment.



Que va-t-il se passer ?



Nous plaçons le disque et la masse m de sorte que son potentiel gravitationel soit maximum et nous laissons tourner le disque entrainant le cylindre avec l'énergie potentielle initiale de la masse m (on négligera les masses du disque et du cylindre ).

Le cylindre va tourner.



Quand la rotation du premier demi-cylindre d'impédance Z1 aura entrainé le mouvement du cylindre vers le demi-cylindre d'impédance Z2, nos équations nous disent que l'énergie Ep' apparaitra à l'interface des deux demi-cylindres et des deux impédances et il est clair que cette seconde énergie potentielle, avec Z1 qui est suffisament distincte de Z2 donc Z1 >> Z2, se transformera en énergie cinétique Ec avec la transformation de l'énergie potentielle initiale au cours du mouvement.



Nous aurons donc à chaque cycle de rotation deux énergies potentielles Ep et Ep' et la seconde sera suffisante pour que le cycle se déroule en se perpétuant indéfiniment(tant que l'usure des matériaux peut-etre négligée évidemment).



Nous pouvons donc appeler Ep' l'énergie libre et ce système dynamique mécanique un mouvement qui se perpétue donc perpétuel dans la mesure ou l'usure est négligeable.



on peut voir que tous les principes de physiques ont été respectés et que l'énergie libre existe bien et que le mouvement perpétuel qui lui est lié, aussi !!

PS: la formule complète de Et est:

Et = Ec + Ep + ( V2²/V1² - 1 ) . Ep + 2 . ( Z1/Z2 - 1 ) . Ep + 2 . ( Z2/Z1 - 1 ) . Ep <=> Formule du mouvement perpétuel !!

on voit que si Z1 = Z2 = Z, et V1 = V2, alors on retrouve la formule du Théorème de l'énergie totale bien connue pour un système mono-impédance classique:

Et = Ec + Ep

Modifié par Chrononaute, 02 mai 2011 - 21:32 .


#20 Michel

Michel
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 07 janvier 2012 - 18:49