Aller au contenu


Photo

Le Bois Raméal Fragmenté


  • Veuillez vous connecter pour répondre
683 réponses à ce sujet

#41 frck

frck
  • Localisation:Finistère sud

Posté 05 novembre 2005 - 18:15

Frck, cette nuit, j'ai repensé aux copeaux de Padouk, le bois est traité avec de sales produits, je l'ai vu sur les sites qui causent de cette essence...donc, pas ettonnant que ton eucalyptus soit mort, en admettant aussi peut etre qu'il a pu aussi etre mal transplanté.

Salut, ça m'étonnerait, j'achete le bois en plateaux que je débite moi-même, il est donc brut et non traité. Pour la transplantation qui ait pu être mauvaise c'est une possibilité effectivement mais j'ai fais tout bien comme on fait dans ces cas là et en le mettant dans une terre identique à celle du voisin qui m'avait passé le plan.
  • fdsgttjodt aime ceci

#42 lilirevival

lilirevival
  • Localisation:Auch

Posté 06 novembre 2005 - 19:00

Ok tant mieux...j'ai vu apres une petite recherche, que le Padouk est peu traités car tres resistant sauf aux thermites tout de meme...si tu peux, renseigne toi pour en avoir le coeur net ! :cpasmafaute:
Sinon, voici ce que je viens de trouver au sujet des copeaux secs, d'apres le prof Gilles Lemieux, un des precurseurs du BRF :

C'est aussi une façon de bien les différencier des copeaux de scieries qui proviennent du tronc et qui ont un effet dépressif sur le sol. En effet, les copeaux de bois de tronc ne contiennent presque pas de nutriments, et c'est dans le bois de tronc que sont stockés certains produits de défense de l'arbre qui peuvent être nocifs pour le sol.
http://www.sbf.ulava...es_verglas.html

Interressant non ? C'est peut etre la cause ou une des causes de la mort de ton arbre !?

#43 frck

frck
  • Localisation:Finistère sud

Posté 06 novembre 2005 - 19:08

Ah oui, c'est interessant! Diable, et dire que pendant plusieurs années j'ai tartiné le jardin et le potager de mes parents avec mes copaux de tronc... :) :cpasmafaute:

#44 lilirevival

lilirevival
  • Localisation:Auch

Posté 09 novembre 2005 - 14:47

Hihihi...et est ce que tu as remarqué des soucis dans ces plantations familiales ?

Bon, je viens de me rendre compte d'une erreur de page web au sujet de l'emission radio avec Jacques Dupety, voici la bonne :
http://www.radiofran...fusion_id=34691

Je ne peux pas l'écouter presentement, domnage...

Pour ceux qui sont au Quebec cette fin de semaine a lieu une manifestation a Victoriaville ou Jacques Hebert fera une conference, pour plus d'info :
http://www.pleineter...3?id_article=66

#45 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 09 novembre 2005 - 15:02

C'est aussi une façon de bien les différencier des copeaux de scieries qui proviennent du tronc et qui ont un effet dépressif sur le sol. En effet, les copeaux de bois de tronc ne contiennent presque pas de nutriments, et c'est dans le bois de tronc que sont stockés certains produits de défense de l'arbre qui peuvent être nocifs pour le sol.
http://www.sbf.ulava...es_verglas.html

Dans ce cas que penser de la sciure, qu'on utilise dans les toilettes sèches et qui va au compost? A-t-elle aussi un effet dépressif sur les sols une fois compostée?

#46 Khumlee

Khumlee

    Aggraculteur

  • Membres
  • 266 messages
  • Localisation:bordeaux - gironde

Posté 09 novembre 2005 - 15:10

a mon avis l'effet "depressif" de la sciure c'est qu'elles comporte peu d'azote, donc les micro organisme qui dégrade cette Matiere carbonné puissent dans le sol. Dans le cas de toilette seche l'azote est apporté par les feces et l'urines, donc je pense qu'ils n'y aura pas de soucis.

#47 lilirevival

lilirevival
  • Localisation:Auch

Posté 10 novembre 2005 - 15:38

Salut,
D'apres le professeur Gilles Lemieux l'effet dépressif viendrai surtout de substances chimiques présentes dans les copeaux.
Perso, j'avoue que depuis que je connais le systeme des toilettes a compost, je cherche a connaitre une alternative aux sciures de bois car elles proviennent de dechets surement traités, pis un peu radicale aussi, je veux pas que l'on coupe les arbres...et que l'on batisse en plantes comme du chanvre par ex....racines indiennes...

Mais bon, tout ceci est hors sujet... :roll:

#48 jackausse

jackausse
  • Localisation:causses du quercy

Posté 10 novembre 2005 - 16:17

Bon, la saison se termine avec un bilan que je trouve assez bon.
Sur les terres du causse du quercy, sur lesquelles on ne peut pas faire grand chose d'autre que de l'élevage de brebis (à lunettes noires -le soleil !!) ou des céréales pour les mêmes, avec des rendements assez petits (15 à 20 qx/ha), sur 12 pieds de courgettes j'en ai ramassé 195 kgs et sur 600 pieds de tomates + d'une tonne. Tout ça en semis direct ou plantation sans arrosage ni traitements, aucunes maladies. Je ne parle pas des fraises, fèves, salades diverses, oignons, échalottes, poireaux, concombres etc, etc .....
Pour faire face à la demande de renseignements, j'organise des journées de sensibilisation/formation, de 9h à 17h, une partie théorique et une partie pratique dans la forêt et dans les champs( études de profils de sol). je prèfère en groupe car les échanges sont plus riches.
Attention ce n'est pas une recette de cuisine, j'insiste sur la révolution à faire dans nos têtes : passons du feu (le compost nécessite une élévation de température importante et beaucoup d'eau, ce qu'il ny a pas sur le Causse) au champignon (un des êtres les plus élémentaires, entre l'animal et le végétal).
Pour information je participe à une conférence à Poitiers le 17 décembre prochain, avec projection d'un film réalisé par Chemin Faisant, j'indiquerai le lieu et l'heure dès que j'en aurai connaissance.
pensées humiques et fulviques
Jackausse

#49 krollyoli

krollyoli

    butineuse toutes fleurs non OGM

  • Membres
  • 377 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 10 novembre 2005 - 16:46

J'aurai une petite question à défaut d'alller à un journée de sensibilisation.

Est-il préférable de mettre le BRF à l'automne ou de le mettre au printemps (donc plus de lignine) et attendre une année avant de semer ou replanter?

Si j'ai bien compris, jackausse, l'apport a été réalisé en février pour tes récoltes fabuleuses , de quelle date provenait ton BRF?

http://www.cheminfai...s.php?Prat_Id=7

Modifié par krollyoli, 10 novembre 2005 - 16:49 .


#50 jackausse

jackausse
  • Localisation:causses du quercy

Posté 10 novembre 2005 - 17:20

Ni l'automne, ni le printemps : l'hiver en sève dormante, et ne pas oublier qu'il faut laisser tout ça tranquille pendant 3 à 4 mois.
Pour cette année 2005, j'ai réalisé l'apport en début février et j'ai griffé pour mélanger surpeficiellement le 10 mai.J'ai fait les premiers semis 3 semaines plus tard.
C'était la même chose pour la surface ensemencée de BRF en 2004.

#51 lilirevival

lilirevival
  • Localisation:Auch

Posté 10 novembre 2005 - 18:52

C,est génial que Jackausse soit la :roll:

...Février est une saison de taille des arbres justement...
En fait passer une bonne formation en élagage ca dois etre utile...
En respectant les lunes, voir les jours (biodynamie) et des procédés de tailles respectueux de l'arbre...

Jackauss, est ce que tu as travaillé un peu dans cet état d'esprit ?
Connais tu Jacques Hébert personnelement ?

#52 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 10 novembre 2005 - 21:34

je cherche a connaitre une alternative aux sciures de bois car elles proviennent de dechets surement traités

Moi qui ai toujours cru que la sciure de bois provenait du bois, là je suis scié :roll:

j'insiste sur la révolution à faire dans nos têtes : passons du feu (le compost nécessite une élévation de température importante et beaucoup d'eau, ce qu'il ny a pas sur le Causse) au champignon (un des êtres les plus élémentaires, entre l'animal et le végétal).

Et pourquoi pas associer les deux?
Personnellement je pars du principe que tout ce qui quitte le sol doit y revenir d'une façon ou d'une autre, c'est pour ça que je fais du compost (pour les toilettes sèches en particulier je ne vois pas d'autre solution), et le BRF m'intéresse aussi beaucoup, c'est pourquoi je compte utiliser les deux. A priori il n'y a pas d'incompatibilité, si?
Par ailleurs passer du feu aux champignons c'est ce qui se passe dans le compostage.

#53 lilirevival

lilirevival
  • Localisation:Auch

Posté 10 novembre 2005 - 21:49

oui bon ca va ok je descend en bas rapido avec toi korrotx... ca plait aux nasmes...dit t'es un nasme ?

Le compost rechauffe bien trop la terre et limite la vie, Jacques Hebert nous avait exposé le probleme...le BRf lui est plus tiede et constant.

Perso je me demande si on pourrait pas plutot faire de l'énergie avec du compost plutot que de l'utiliser dans les jardins si on cultive déja en BRF qui suffit car bien plus élaboré et riche que toute forme d'amendements

Le BRF lui est un aggregant, inclassable parmis les amendements, engrais...

#54 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 10 novembre 2005 - 22:24

Le compost rechauffe bien trop la terre

ça c'est juste à l'endroit du tas de compost, il me semble. Dans tous les cas le compost n'est chaud que pendant les 15 premiers jours environ. Sinon, entre une terre sans apport de matière organique et une terre où tu mets du compost il n'y a pas photo. Et d'après moi, compost + BRF c'est encore mieux, je n'y vois pas d'incompatibilité mais plutôt une synergie entre les bénéfices apportés par chacun de ces deux humifiants.

Perso je me demande si on pourrait pas plutot faire de l'énergie avec du compost plutot que de l'utiliser dans les jardins si on cultive déja en BRF

On peut faire les deux (énergie + humus, cf Jean Pain). Pour ma part je trouverais dommage de ne pas réincorporer le compost dans le sol, car ça serait une perte de matière organique.

Pour la sciure de bois, ce que je voulais dire c'est qu'il y a moyen de s'en procurer dans une scierie qui travaille avec du bois local et qui ne met pas de produit dessus, de la sciure normale quoi.

#55 frck

frck
  • Localisation:Finistère sud

Posté 10 novembre 2005 - 23:13

Hihihi...et est ce que tu as remarqué des soucis dans ces plantations familiales ?

Pas particulièrement, non. Des trucs marchaient et d'autres pas mais comme dans n'importe quel potager/jardin je pense. Le seul pour lequel je crois que les copeaux de padouk étaient directement responsables c'est cet eucalyptus.

Modifié par frck, 10 novembre 2005 - 23:14 .


#56 Khumlee

Khumlee

    Aggraculteur

  • Membres
  • 266 messages
  • Localisation:bordeaux - gironde

Posté 10 novembre 2005 - 23:36

jackausse,
Je viens d'ecouter l'emission radio, et comment ne pas adherer au BRF quant on t'ecoutes !
1 heure de bonheur
Avec mon paillage j'etais heureux d'arroser très peu, et toi tu n'arroses pas !
(même pas un peu la nuit :roll: !)
Bravo et bonne continuation, je me demande si je ne vais pas aller faire un tour en bordure de foret et emprinter la broyeuse de beau papa.
Pour mes 6m² si ça ameliore encore mon sol sableux et que je n'ai pas besoin d'arroser ça va etre du bleuf pour tous mes potes ! et arroser a l'eau de conduite bou ça me fait mal au coeur.

Modifié par Khumlee, 10 novembre 2005 - 23:43 .


#57 krollyoli

krollyoli

    butineuse toutes fleurs non OGM

  • Membres
  • 377 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 11 novembre 2005 - 01:08

Dans tous les cas le compost n'est chaud que pendant les 15 premiers jours environ.

Oui bien sûr, mais dans les liens sur le BRF (documents de Lemieux) et pour une partie que j'ai lu, ils expliquent qu'à partir du moment où cela chauffe un peu trop, les mycéliums (basidiomycètes ou pourritures blanches,...) ne peuvent se développer, qui eux à leur tour vont permettre à d'autres champignons de se développer, etc...... Ces basidiomycètes amorcent le processus de biotransformation. C'est cela qui fait une des différences entre compost et BRF, du moins si j'ai bien compris.....

Modifié par krollyoli, 11 novembre 2005 - 01:09 .


#58 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 11 novembre 2005 - 08:52

Ce que j'en ai lu dans un livre de Claude Bourguignon ("Le sol, la terre et les champs", éd Le Sang de la Terre, 2002), c'est que la phase chaude permet un développement de bactéries thermophiles, en particulier d'actinomycètes, qui ont entre autres comme particularité de produire des antibiotiques. Par la suite, quand ça refroidit, les champignons humificateurs, qui eux ne sont pas sensibles aux antibiotiques, peuvent se développer sans être devancés par des bactéries. Si ces champignons ne se développent pas il n'y a pas de formation d'humus donc le compostage est en quelque sorte "avorté".
Dans tous les cas je pense que le compostage bien fait et le BRF sont des méthodes géniales et que leur combinaison ne peut donner que d'excellents résultats.

#59 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 409 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 11 novembre 2005 - 10:39

Tout à fait d'accord, d'autant qu'il existe différentes sortes de composts qui n'utilisent pas les mêmes processus de décomposition : le compostage à froid et le vermicompostage dont nous avons déjà parlé dans le forum.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur ces diverses méthodes, il y a un guide très complet et bien illustré ici : http://www.gnb.ca/00...0003/0001-f.asp

Les avantages du BRF sont plutôt qu'il demande beaucoup moins de temps et de travail pour augmenter la couche d'humus et qu'il peut être utilisé facilement pour de très grandes surfaces, à condition d'utiliser des broyeurs mécaniques.

Une des questions me préoccupent est celle de l'épaisseur de la couche de BRF. Suivant les sources elle varie de 1 à 2 cm, renouvelable tous les ans, à 5 ou 6 cm, mais qu'il ne faudrait refaire que tous les 5 ans. Qu'en pensez-vous ?

#60 lilirevival

lilirevival
  • Localisation:Auch

Posté 11 novembre 2005 - 15:18

Hey merci pour ces réponses...je maintiens que le compostage serai plus utile pour faire de l'energie

Cependant, j'insiste bien sur le fait que le BRF se suffit a lui meme, Khumlee tu dois comprendre et encore tu n'as pas vu de tes yeux vus ce types de jardins ! Jamais je n'ai ressentie cela de ma vie, entre ceux qui ont compris, brille dans le regard une lumiere qui en dit long....

Ce procédé est comment dire...LA SOLUTION EN PERMACULTURE QUI REGENERE LES SOLS TOUT EN NOURRISSSANT LES POPULATIONS DANS LE RESPECT TOTAL DE LA NATURE ET DE FACON LOCALE CE QUI ENTRE DANS LE PLAN DE RELOCALISATION

Plus besoin de traiter ni d'irriguer ni d'engraisser ni desherber Le BRF est un puissant antiérosion qui en plus dépollue et fait remonter les nappes phréatiques La qualité des fruits et légumes s'en trouve extremement améliorée avec un fort taux de matieres seches ce qui fait qu'ils se conservent plus longtemps

Ajouter du compost, (compost de feuille) est peut etre effectivement tres utile la premiere année puis basta....Jacques Hebert ne l'a fait que la premiere année depuis il fait un seul épandage de BRF sur une couche de 1 cm tous les ans.
Et je le revoit sourire de bon coeur en disant qu'il n'a jamais vu d'attaques d'insectes sur ses plantations puisque entre autre d'avoir pensé son jardin en permaculture (dessin, plantation d'arbres arbustes et haies, une mare....) il sait que les organismes dévelloppés a partir du BRF sont riches en antibiotiques naturels donc pas de soucis... :tresfache:

...En tous cas, je le sens, le BRF va se developper, c'est merveilleux tout bonnement... :tresfache: