Aller au contenu


Arrêter de s'épiler


  • Veuillez vous connecter pour répondre
334 réponses à ce sujet

#21 Cassandre

Cassandre

    cagaira professionala

  • Membres
  • 475 messages
  • Localisation:Toulouse

Posté 26 juillet 2005 - 02:49

Côté slogans :
"Vous les préférez sans poils ? Prenez-les avant 12 ans !"
--> je comprends que c'est de l'humour mais je ne crois pas que les victimes de pédophiles trouvent cela très drôle

Oui, ça me choque même ! Surtout quand l'épilation intégrale du pubis est en plein essor…
On nage en eaux troubles, personnellement, je serais outrée qu'on me le demande ! :-)

#22 tacha

tacha
  • Localisation:grenoble

Posté 03 aot 2005 - 14:21

:ptdrasrpt2:
J’aimerai avoir des petits poils tout jolis sur les pattes (j’ai vu ça chez une amie qui ne s’est jamais épiler) … malheureusement, pour me trouver féminine, j’ai ressentie le besoin de m’épiler, maintenant j’ai des gros poils noirs qui poussent n’importe comment :-)
Depuis peut je ne m’épile plus mais j’ai bien peur que les dégâts soit irréversible …
Et j’ai du mal a assumer ma pilosité disgracieuse

#23 Sortirdelhiver

Sortirdelhiver
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lorraine

Posté 03 aot 2005 - 14:46

Je ne déroge pas à la règle, moi-aussi, je m'épile depuis bien longtemps.

J'ai même eu une période rasage qui fait des ravages au niveau repousse de poils noirs (limite poils de... vous savez où :ptdrasrpt2: ). Par contre, depuis quelques mois, je me suis mise à l'épilation électrique et je vois une réelle amélioration dans la mesure où, d'une part, mes poils repoussent moins nombreux, et, d'autre part, ils sont beaucoup moins durs.

Affaire à suivre sur le long terme... Peut-être une solution par laquelle passer pour retrouver nos jambes de gamines, poilues certes, mais plutôt genre duvet blond :-)

#24 adeline

adeline

    en pleine réflexion...

  • Membres
  • 363 messages
  • Localisation:Namur (Belgique)

Posté 03 aot 2005 - 15:56

hello!
puisque chacune y va de sa petite histoire, moi aussi...

je ne me suis jamais rasée les jambes (sauf quelques cas urgents de dernière minute) par contre je m'épile avec un appareil électrique "barbare" avec plein de petites pinces. ça fait plus ou moins 5-6 ans et franchement, on voit le changement: j'ai de moins en moins de poils (tout doux) sur les jambes. ils ne sont pas noirs non plus mais bon, je suis rousse et ils n'ont jamais été très foncés...
celà dit, comme ça me fait royalement ch*** de perdre mon temps à ça, je ne le fais pas souvent et l'hiver, c'est la brousse... :-)

puisque le sujet était d'arrêter de s'épiler, moi, vu comme ça évolue, je n'ai pas envie d'arrêter totalement. Puisqu'il y en a de moins en moins, et bien je le fais de moins en moins...

#25 milka

milka
  • Localisation:region ile de france
  • Intérêts:informatique, lecture, cinema, etc.

Posté 03 aot 2005 - 16:24

Côté slogans :
"Vous les préférez sans poils ? Prenez-les avant 12 ans !"
--> je comprends que c'est de l'humour mais je ne crois pas que les victimes de pédophiles trouvent cela très drôle

Oui, ça me choque même ! Surtout quand l'épilation intégrale du pubis est en plein essor…
On nage en eaux troubles, personnellement, je serais outrée qu'on me le demande ! :-)

le sloggan " prenez les avant 12 ans" est choquant

sinon pour le reste " à savoir epilation integrale du pubis" tout depend de la CULTURE je pense.

Dans bcp de culture (la mienne entre autre) :

1- l'epilation est une hygiene de vie : on epile tout (pubis, aisselle, jambes, etc.) et bcp d' hommes se rasent leur intimité (mais rarement le reste) afin d'etre agreable à leur compagne.

2- il est recommandé au couple (à l'homme et la femme) de s'embellir l'un pour l'autre. Non seulement l'epilation est conseillé, la propreté (evidemment) mais egalement le parfum.

3- les femmes apprecient bcp les produits de beauté naturels etc. etc.. De beaux cheveux (masques, etc.), une peau douce (gommage, hydratation, etc.),

tout est question de gout je pense. Chacun est different et heureusement :ptdrasrpt2:

sinon, l'epilation electrique est bien parce qu'elle dure longtemps et qu'elle est moins douloureuse que la cire. enfin ça dependra peut etre des femmes ...

lorsque j'ai commencé l'epilation electrique, je hurlais de douleur :-) et puis au bout de qq seances le corps s'habitue et on ne ressent absolument plus rien.

#26 Didoune

Didoune
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Poitiers

Posté 03 aot 2005 - 20:23

Tu es de quelle culture ?

Sinon j'ai trouvé super intéressant cette discussion que je n'avais pas encore vue...
Ce qui est drôle c'est que sur ce post, les plus fervent défenseurs de l'épilation sont... les hommes.
Moi j'ai vécu comme presque toute ici la frustration d'avoir perdus mes jolis poils tout blonds... Sous les aisselles, j'ai résisté longtemps, et j'ai fini par commencer il y a deux ans pour mon amoureux de l'époque, qui ne trouvait pas ça particulièrement séduisant (par contre je lui ai refusé le string jusqu'au bout ! ) et aujourd'hui j'en ai pris l'habitude... Alors que moi ce que j'avais toujours trouvé moche, c'était le filles qui se rasaient sous les bras et leur poils qui repousse et ça fait tout gris...
Mais je ne suis pas une habituée de l'enlèvement des poils, je le fais le moins possible et je continue de mettre mes pantalons courts sans me géner de ces poils disgratieux (de toute façon je suis miope alors au moins ça m'empèche de complexée...) Mais au moindre rendez-vous galant ou occasion particulière, j'épile...
Et j'avoue que quand j'entends dire faites le pour faire plaisir à votre doux ça m'horripile : ça fait mal, ça fait suer, ça culpabilise quand on se met en jupe sans s'être épilé... Mais bon souffrez pour que votre doux vous trouve jolie.
Et lui, à quel moment il se fait du mal pour qu'on le trouve sortable ?

#27 Cassandre

Cassandre

    cagaira professionala

  • Membres
  • 475 messages
  • Localisation:Toulouse

Posté 04 aot 2005 - 00:10

(par contre je lui ai refusé le string jusqu'au bout ! )

Excellent ! T'as bien raison !

Image IPB

Avant qu'un mec se mette une corde entre les fesses pour qu'on le trouve beau… :ptdrasrpt2:

#28 moimaime

moimaime
  • Localisation:france

Posté 04 aot 2005 - 12:35

pourquoi devriez vous vous epilez? les hommes adore les femmes à poil :D :-)

:ptdrasrpt2: :ptdrasrpt2: :ptdrasrpt2: :ptdrasrpt2: :-) :calimero: :-) :love: :oops: :oops: :oops: :oops: :oops:

#29 moimaime

moimaime
  • Localisation:france

Posté 04 aot 2005 - 12:37

il parait que les truffes sont efficaces contre la pilosité(faire des recherche sur google.)

#30 permazen

permazen

Posté 04 aot 2005 - 12:50

ben moi...ça que je fait...

me raser...la barbe... :ptdrasrpt2:

et ma copine ...elle adore...que je sois doux,bisoux,calinoux... :ptdrasrpt2:

et jamais je lui dit qu'elle a des poils là ou là....la la la :ptdrasrpt2:



( p.s : le post sur les moins de douze ans, c'est limite... :-) )

a part ça : bientot les curés pourront se marrier... :ptdrasrpt2:
mais ça va pas etre facile de leur faire comprendre :

PAS AVEC DES ENFANTS DE MOINS DE QUINZE ANS !

#31 Cassandre

Cassandre

    cagaira professionala

  • Membres
  • 475 messages
  • Localisation:Toulouse

Posté 04 aot 2005 - 20:49

a part ça : bientot les curés pourront se marrier... :ptdrasrpt2:

Bah, t'as vu la Vierge ou quoi ? :ptdrasrpt2:

#32 permazen

permazen

Posté 05 aot 2005 - 00:24

:oops: :-) :ptdrasrpt2: :ptdrasrpt2: :ptdrasrpt2: :ptdrasrpt2: :-)

oui cassandre....ta blague est meilleure que la mienne :oops:

total respect :oops:

( et que dieu me prothese ( pour a.e.v ) ) :calimero: :-) :love:

et le dieu, là, qui a fait le monde en sept jours... :oops:
il y aurait passé deux ou trois mois , histoire de fignoler un peu , on lui en voudrait pas... :oops:

#33 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 05 aot 2005 - 09:20

bonj'ai pas tout lu (au boulot sur le pc a l'accueuil avec le boss das le dos ca aide pas mais on y va quand meme yek yek yek) mais l'epilation... oui c'est vrai c'est "plus joli" encore que...

outre le fait que oui en effet si on epile jamais ca pousse quasiment pas, c'est un peu dommage que l'attitude "je me base sur l'apparence" aie pris tant d'importance qu'une dictature de l'apparence se soit installée. Parceque entre nous, on parle de l'égalité des sexes mais on ne l'aura que le jour ou une femme poura etre grasse, chauve, grossiere, perverse et passer se prendre pour une bombe sexuelle :ptdrasrpt2:

non, moi je dit: l'epilation c'est bien... si on veut s'y adonner et si on veut se mettre au standard, aux normes quasi reglementaires. S'y adonner parceque "ca doit bien se faire" ou "tu es responsable de l'image de toi que tu impose aux autres" ou "comment tu veux trouver quelqu'un si tu ne te fais pas belle", c'est pour oi pure abheration. Hey les filles c'est à vous-même que vous devez plaire avant tout avant de nous plaire à nous. (enfin moi j'dis ça, ca reste agréable de regarder passer une belle femme hein mais enfin bon zavez compris c'que j'veux dire :ptdrasrpt2: )

quand à ce slogan sur les moins de douze ans... vais me taire mais quand on y réfléchit, les canons de "beauté" vont dans ce sens: glabre, fine... comme bcp de choses, on nous pousse vers l'infantilisation: la jeunesse n'est plus tant une belle periode de la vie qu'un quasi devoir. rester jeune, avoir l'air jeune...


hey les mecs combien d'entre nous passent du temps chaque jour à se faire beau pour ces dames? hein honnetement? :ptdrasrpt2:

#34 Cassandre

Cassandre

    cagaira professionala

  • Membres
  • 475 messages
  • Localisation:Toulouse

Posté 06 aot 2005 - 00:01

outre le fait que oui en effet si on epile jamais ca pousse quasiment pas

Mouais, ça dépend des femmes hein ! On va dire que la tienne a du bol ! :ptdrasrpt2:

quand à ce slogan sur les moins de douze ans... vais me taire mais quand on y réfléchit, les canons de "beauté" vont dans ce sens: glabre, fine...

On rejoint ce qui m'inquiète : cette mode d'épilation intégrale…
Je trouverai malsain que mon mec aime ça, ça me déplairait fortement…

Quant aux fines, ce sont les magasines qui l'imposent, il sembleraient
que les suffrages masculins enterrent ça bien profond !
Dans votre cerveau, inconsciemment messieurs, vous préfèreriez les charnues,
car plus fécondes, et vu que vous êtes des planteurs de graines… :ptdrasrpt2:

En tout cas, ayant été maigre comme un mannequin, et limite ronde à présent,
je peux témoigner : les hommes aiment avoir à se mettre sous la dent.

Bilan : ne croyez pas les standards de pub ou de magasines, faisant de la retouche photo,
je peux vous dire mesdames : je prends n'importe laquelle d'entre vous, j'en fais une cover-girl ! :ptdrasrpt2:

#35 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 20 aot 2005 - 13:01

Une page bien documentée, en lien avec la question de départ.

    Les conséquences néfastes de l'épilation chez la femme

    Elle perd de la sensibilité à détecter les changements de température, d'humidité, etc de son environnement. En gros, elle perd beaucoup d'informations sur les changements subtils de son environnement qui lui permettent de bien s'y adapter.

    Comme elle perd beaucoup de sensibilité tactile, la femme qui se rase retire moins de plaisir à se faire toucher. De plus, elle perd de la sensibilité à détecter les émotions de son partenaire quand celui-ci la touche. De cette diminution de sensibilité s'ensuit une baisse drastique d'émission d'odeurs qui ont un effet paralysant pour l'homme. Dans les rapports intimes en effet certaines odeurs, dont la sécrétion est stimulée par les sensations que les poils détectent, ont un effet inhibiteur du comportement de défense. C'est-à-dire qu'elles provoquent l'abandon émotionnel et physique de l'homme nécessaire au comportement affecteux.

    La femme a été dotée par la nature d'un plus grand nombre de glandes sébacées à sécrétions musquées que l'homme. Cette fragrance naturelle qui vous gêne parfois et que vous cherchez à masquer constitue le plus subtil des parfums érotiques. Ce parfum influence positivement le comportement de l'homme envers la femme.

    Pire encore, une femme qui se rase les poils sur le corps se place en position de faiblesse. Elle a perdu son pouvoir de contrôle sur l'aspect érotique de la relation, elle se place dans une position de soumission face au comportement génital de l'homme, permettant à celui-ci de se laisser aller sans retenue à ses fantasmes.

    Sa partenaire devient un objet qui n'a d'autre utilité que de satisfaire ses pulsions génitales. Ce n'est pas pour rien que dans la pornographie toutes les femmes sont rasées sur le corps à quatre-vingt-dix-sept pour cent. En effet l'objectif de la pornographie est de diffuser une image soumise de la femme. La pornographie réveille les pulsions génitales des hommes pour les associer à un message selon lequel les femmes existent uniquement pour assouvir leurs fantasmes.

    Une femme qui se rase, a un comportement de soumission et d'abdication face à la possibilité d'obtenir du plaisir. Les femmes rasées dans les revues pornographiques ou de mode affichent leur soumission. Dans la majorité des cas, la pornographie utilise des femmes minces ou sans rondeurs et sans poils. La femme mince sert à neutraliser ou à ignorer l'aspect émotif, donc ce choix élimine la possibilité du rapport affectueux pour se centrer sur la génitalité. L'absence de poils est signe de soumission, la femme doit être soumise aux fantasmes sexuels de l'homme.

    La mode qui dit que les poils aux aisselles et sur les jambes ne font pas féminins se compare au rite de l'excision du clitoris chez les musulmans. En effet, la femme qui se rase les poils perd une partie importante de sa sensibilité et une source de plaisir. Il devient impossible pour elle de jouir pleinement sa vie de femme. Il lui manque soixante-quinze pour cent de sa sensibilité tactile.

    L'épilation chez la femme est un signe de soumission comme l'est le tatouage pour les denseuses nues, les prostituées et les motards criminalisés. Il constitue un rite initiatique pour être accepter dans le groupe (la société). Les femmes qui gardent leurs poils sont considérées comme des dissidentes. Elles sont marginalisées et exclues de la classe des femmes respectables.

    Pour lutter contre ce dictat culturel, il faut commencer par expliquer aux adolescentes la beauté des poils, leurs utilités et du danger de les couper. Au départ, si elles se rasent ou utilisent des crèmes épilatoires, leurs poils repousseront à chaque fois un peu plus vite et plus drus, transformant la toison moelleuse habituelle en un paillasson peu hospitalier !

    La sensation rugueuse des poils qui repoussent est une sensation extrêmement désagréable pour l'homme qui caresse sa partenaire. Et tout ce qui est désagréable nuit au comportement d'affectueux. Les normes esthétiques culturelles mettent des pressions pour que les jeunes femmes tombent dans l'engrenage des régimes et de l'épilation parce ces activités sont la base d'une industrie très lucrative.

    Par exemple, les costumes de bain à taille haute échancrés aux hanches sont une façon que l'industrie de la mode a trouvé pour obliger les femmes à se raser les poils du pubis. Cette mode constitue un non-respect de l'intimité de la femme. C'est une humiliation pure et simple quand une femme doit se couper les poils au pubis pour soumette à une norme. Cette partie du corps est la plus intime, la mode n'a pas d'affaire là. La mode devrait être plus respectueuse pour la femme en offrant des costumes de bain à taille basse.

    Et de toute façon, il faudrait que la moustache ou les poils qui frisent autour du costume de bain passent inaperçue comme c'est le cas chez l'homme. Il est aussi normal qu'une femme est des poils qu'un homme en ait.
http://www.chez.com/...afect/poils.htm



Edit : pour une meilleure compréhension de la suite du débat, le texte a été recopié ici a posteriori

#36 _mirza_

_mirza_

Posté 22 aot 2005 - 16:40

ayant été maigre comme un mannequin, et limite ronde à présent

Et moi je voudrais quand-même pointer un phénomène étrange, qui fait que quand on veut dire "grosse" on tourne toujours autour du pot en disant "enrobée", "ronde", etc., ou simplement en ne disant rien du tout, alors quand quand on veut dire "maigre", on dit simplement maigre. Même quand il s'agit de minceur d'ailleurs, on va facilement dire "maigre" à la place. Et on se gêne pas pour le faire remarquer aux autres, d'ailleurs.
Exemple, moi personne ne se gêne jamais pour dire que je suis "maigre" (ce qui est faux), alors que personne ne va jamais dire à ces mêmes gens qui me disent maigre, qu'eux sont nettement trop gros et que c'est pas bon pour la santé.
Et ça a le don de m'énerver. Pourquoi est-ce que moi j'aurais pas le droit de dire à qqn qu'il est gros, si lui il me dit tout le temps que je suis maigre? Et pourquoi quand on parle des gros on doit toujours passer par des euphémismes, alors que pour les maigres non non, hein?
Je dis ça parce que Cassandre, quand tu dis ça, tu sous-entends qu'être "maigre" (comme tu dis) c'est pas normal, et puis par contre être "limite ronde" (comme tu le dis aussi) c'est presque la norme. Ben moi je suis pas d'accord. Faut pas oublier que la moyenne de poids sous nos latitudes est vachement trop importante et que nos "normes" en la matières s'en retrouvent faussées. Faut pas oublier non plus que c'est pas parce qu'on est "maigre" au regard de la majorité qu'on n'a que la peau sur les os, qu'on ne tient pas debout, qu'on n'a aucune énergie ou qu'on est anorexique.
En fait, c'est la même chose que pour les poils, et c'est pour ça que je me permets de gloser sur ce point: qu'on nous laisse tranquilles, avec ou sans poils, et qu'on nous laisse aussi tranquilles, avec ou sans gras.

#37 moimaime

moimaime
  • Localisation:france

Posté 22 aot 2005 - 17:20

eh oui c'est debile.


D'ailleurs certain au lieu de dire gros,disent "fort" ou "costaud" !!!!!!!!!!!!!!!!!!

donc etre gros devient carrement positif et signe de bonne santé!!!!!!!!!!!!!!!!!

Et un "maige" opu mince est sinonyme de "faire des effort" "se priver" "faire attention à soi" "névrosé,malade mental"



par opposition au "gros" qui lui " ne se prend pas la tete avec des conneries" , "se fait plaisir"

"est en bonne santé" meme parfois!!!

un bon vivant.

Sympathique et convivial.Il ne se fait pas chier pour rien.

Ps: je rapelle que la graisse est une accumulation de toxines que l'organisme ne peut plus eliminer.

2eme ps: si des "maigres" veulent de la graisse...je veux bien leur en donner :euh:

Modifié par moimaime, 22 aot 2005 - 17:21 .


#38 chico

chico

    né pour survivre

  • Membres
  • 368 messages
  • Localisation:la boule

Posté 22 aot 2005 - 19:57

trois réponses à une heure où je peux communiquer sans l'influence du groupe de machos ;)
1°)ravi de constater que le débat s'oriente vers le politiquement correct verbal...et les excès/distorsions/idées/abus de langage qui s'y greffent (gros/envellopé; aveugle/non voyant; etc)
certains en ont même fait des sketches...c'est dire qu'il y a matière pour les linguistes ;)
2°)la mule c'est emule, et tous ceux qui aiment ou citent la musique devraient la connaitre...à moins d'avoir des actions chez fnac :euh:
cher joueurdego, google un peu le sujet : t'as tout à y gagner!!!... et piske t'y es, dans la foulée supporte bittorrent (rassures-toi, aucun rapport avec l'allusion du post précédent ;) ...pisk'il faut tout expliquer 8) )
3°)

4 machos

si tout ce qui sécrète plus de testostérone que d'oestrogène doit être qualifié de "machos" tu juges peut-être abusivement la moitié de la planête, ceci dit, tu as le choix de ne pas te sentir concerné, comme de choisir ta sexualité, je ne me permettrai pas de juger.
les 2 poilus qui m'ont aidé à bosser ce matin sont d'honorables pères de famille (reproducteurs ayant passé l'adolescence donc :o ) seul le voisin, Didier B., représentait la génération "spots sur la tronche"...et malgrès ce spectre assez large pour le quartier (1 pelé au m², mais néanmoins initiés à onpf depuis ce midi ;) ) j'avais quand même rajouté un pt d'interrogation à "représentatifs"... tant pis, la prochaine fois j'écrirai plus gros 8)

faisons la guerre aux stéréotypes !!!

tchao

#39 permazen

permazen

Posté 22 aot 2005 - 21:05

:euh: salut chico

ben ouais...j'étais pas d'accord surtout sur le fait de ne pas apprecier le lien sur les poils...
et ce qu'il y est expliqué me parait intéressant...

et quand ( sous prétexte d'arguments ) 4 mecs causent des nanas a poils ou sans poils , en donnant l'argument ( e-mule est sur mon ordi depuis que j'ai une connexion !soit dit en passant ... ) que les serveurs soient des serveurs pornos qui auraient donc , d'aprés toi et tes respectables peres de famille, beaucoup de respect pour les femmes...

et pour finir , ben je suis héterosexuel, et pour avoir eu qques liaisons diverses et variées (héteros , pisk'il faut préciser...) je prefere les femmes non soumises a ce genre de vision
( je te vois venir , tu vas me parler de dominatrices , de trans, de lesbiennes..)
et c'est vrai qu'écouter ce qu'en pense les femmes ne me fait pas vraiment apprecier tous mes congeneres masculins... ;)

#40 chico

chico

    né pour survivre

  • Membres
  • 368 messages
  • Localisation:la boule

Posté 23 aot 2005 - 00:20

c'est plus fort que moi :
j'me reconnecte avant de piauter.... et v'latipas... qu'l'aut' bout d'la terre y m'répond vindjuu !!!

pas apprecier le lien sur les poils...

dutou dutou mon zami!!!! 8)
le lien était bonard, argumenté et structuré, c'était juste l'analyse psychologique de-la-phrase-tirée-du-passage qui relevait plus de l'interprétation de l'auteur que d'une vérité statistiquement établie

voilà pourquoi j'ai alors pris l'exemple d'un secteur professionnel(le cul pour être clair) où pour répondre à la demande du plus grand nombre (car faut ben'vendre ma bon'dame), on présentera plus souvent des jeunettes-au-maillot-net que des grand mères lookées à la ZZTop (et encore y'en a surement qu'aiment ça, car comme me disait un ancien patron "quand t'es vieux ce qui te manque le plus...c'est pas l'envie !... :o "

...serveurs pornos qui auraient donc , d'aprés toi et tes respectables peres de famille, beaucoup de respect pour les femmes...

8) tout faux !
relis bien tout et tu verras qu'à aucun moment, ni moi ni personne, ne fait les louanges de ces entreprises si licencieuses (qui d'ailleurs sont toutes déclarées et cotisent...mais que fait l'état alors madame ?...il les macque bien sûr !) aimer les femmes ne rend pas quand même pas aveugle(et encore moins sourd) sur ce genre d'industrie.
d'ailleurs je ne parlais pas des serveurs pornos(bizness) mais de fichiers échangés sur la mule par les ados (salut DD ;) encore toi) et autres miséreux sexuels, fichiers qui sont la version moderne des K7 à papa, photos à papy, sculptures des nabathéens et mosaïques des romains....(et rien n'est prouvé à ce jour pour la grassouillette déesse de la fertilité néolithique :euh: )

bref je ne tomberai pas ce soir dans un débat sém(antique/iologique), ce forum mérite mieux... et je ne dis pas ça pour te brosser dans le sens du poil ;)

bonne nuit les angoras !