Aller au contenu


... et arrêter de se teindre les cheveux?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
52 réponses à ce sujet

#41 Artska

Artska
  • Genre: Homme
  • Localisation:St Victor, Ardèche
  • Intérêts:Bricolage, Art, Nature, Spiritualité

    Amour, Paix et Joie

Posté 25 aot 2010 - 20:02

Alors vous voulez des avis masculin, donc en ce qui me concerne, cheveux blanc sont aussi jolis que cheveux blond ou brun. La beauté est subjective puis c'est un ensemble que je recherche chez une personne pas une perruque :(

Puis rien ne vaut le naturel ;-)

#42 _cerisette_

_cerisette_

Posté 25 aot 2010 - 20:06

:( merci à toi l'homme Artska

#43 kiwinette

kiwinette

    Utopiste pragmatique

  • Membres
  • 123 messages
  • Localisation:Belvèze

Posté 21 octobre 2010 - 20:52

Je tombe "par hasard" sur ce topic, alors que justement, ce sujet est vraiment d'actualité sur ...ma tête... :roll:
Bref, depuis l'âge de douze ans, j'alterne diverses bêtises avec mes cheveux (ils ont même été verts une fois, par réaction! :o ), mais je ne dois pas avoir assez de sagesse et encore de cheuveux blancs, car je crois que je continue les bêtises... :sourire:
Je me teignais les cheveux au hénné depuis plusieurs annnées , en rouge, sur une base châtain très clair. C'était chouette, c'était moi..., cette couleur feu...Mais après la grossesse, pataboum les cheveux par terre...De très longs à très courts...
Comme plus de hénné sur la tête, me suis faite une couleur blonde de supermarché :D Horreur! Poil de carotte bien surfait! 8) En catastrophe, une amie m'a fait des mèches pour éclaircir...
On me dit que ça me va bien, mais:
1) Je trouve que ça fait faux
2 ) J'ai les cheveux complètement desséchés!
3) ça va être la ruine à entretenir...
4) Du très longs roux bouclés au très courts blonds... ;)
Bon, c'est bête, mais je ne suis même pas sûre d'avoir fait ça pour moi... :sourire:

Par contre, les hénnés, je n'en ferai quand même plus: il paraît qu'il y a du plomb dedans, même dans certains rouges...Enfin, c'est sûr, ma couleur blonde choucroute, ce n'est pas mieux... :nuts:

#44 Cassandre

Cassandre

    cagaira professionala

  • Membres
  • 475 messages
  • Localisation:Toulouse

Posté 17 novembre 2010 - 12:51

Il me semble que le henné demeure ce qui flingue le moins les cheveux (et l'environnement) au contraire, c'est censé les fortifier !
Du plomb dans les couleurs rouges ? Déjà que pour le noir c'est des bobards…

Si tu tiens à teindre ton châtain clair le henné me semble le plus indiqué… surtout si tu n'as pas de cheveux blancs, étant donné que ça ne les couvre pas !

#45 _strychnine_

_strychnine_

Posté 17 novembre 2010 - 13:18

En fait, c'est toujours la me question : Pourquoi teindre?
Il y a aussi moyen de se coiffer différemment, de mettre des chapeaux, des bérets, d'accessoiriser si on a envie de rigoler...

#46 Cassandre

Cassandre

    cagaira professionala

  • Membres
  • 475 messages
  • Localisation:Toulouse

Posté 17 novembre 2010 - 15:21

C'est pour ça que je lui ai dit « Si tu tiens… », il y a des personnes qui doivent préférer, selon l'âge, les circonstances de la vie…
J'ai une grosse m'che de cheveux blancs que je ne couvre pas, parce qu'elle contraste joliment dans mon brun, à mon sens ! ;) Puis vu que je fais jeunette de visage, il faut bien que quelque chose de visible atteste de mon âge ! :cogite:
Par contre ma mère voit son moral grandement amélioré quand elle se teint, dans ce cas, la démarche de teindre me semble salutaire.

#47 alylie

alylie

Posté 17 novembre 2010 - 17:02

il y a aussi les teintures à base de plantes et le henné.
je ne me teint pas les cheveux. avant je faisais quelques mèches pour donner un peu de "clarté" à mon brun foncé.

#48 kiwinette

kiwinette

    Utopiste pragmatique

  • Membres
  • 123 messages
  • Localisation:Belvèze

Posté 03 mars 2011 - 18:24

hihihi :bravo: J'ai pas réussi à m'adapté à mon faux blond choucroute :( , et avec les racines depuis des mois, c'était vraiment :parano: ...
Tant pis, je me dis que c'est la dernière, mais j'ai refais ma couleur "naturelle" :cpasmafaute:
Me sens tellement mieux!!!!!!!!!!!!! :calin:

#49 _caporal_

_caporal_

Posté 17 dcembre 2011 - 18:02

je n'ai jamais eu cette belle chevelure épaisse dont certaines parlent ici ,
chez moi , ça a toujours été d'une finesse désespéremment vide de toute tenue , et trés fluide ,
donc , pour avoir une allure pas trop applatie du dessus du cailloux , il m'a toujours fallu les couper court , ainsi , le peu de force contenue dans leur faible diamètre réussissait à les soulever un peu ......
mais je me plaisais bien ainsi ......
........ à présent , la cinquantaine , ça grisonne , et zut ,
non , je n'ai jamais eu trop de choix côté cheveux , mais là , je suis vraiment pas d'accord , pas envie de laisser commander la nature , enfin , pas à 100 % , alors ce sont des mèches ( on voit encore le grisonnage , mais moins présent ) , tous les deux mois environ , des noires et des colorées , en même temps que la coupe et le plaisir de se faire papouiller par la coiffeuse , et chaque fois , quel coup de peps !
l'impression de prendre un coup de bonne mine de 10 ans de moins !
il n'y a que son schampoing qui m'enquiquine ( pour être franche , la facture aussi , mais bon , le petit mari insiste , il aime que je sois " bien coiffée " alors allons y gaiement ! ) , mon cuir chevelu n'apprécie pas du tout , alors que le savon d'Alep l'avait bien assainit , à chaque fois , c'est retour de gratouillage avec quelques pellicules , à tel point que j'envisage d'apporter mon savon d'Alep au salon de coiffure la prochaine fois .

on croise parfois des femmes aux cheveux gris qui portent majestueusement cette couleur , mais on en voit beaucoup plus qui la portent tristement , je crois que c'est beaucoup plus une question de force du cheveux par lui même qu'une question de couleur , et je pense que cette dernière catégorie , dont je fais partie , a tout intérêt à ajouter de la couleur dans sa chevelure pour contrebalancer ce manque de vitalité , et retrouver un peu de plaisir à se regarder dans un miroir .

l'idée des bains dérivatifs me tente , mais je sais que je ne tiendrai pas sur la durée , ce sera comme les bonnes résolutions prises chaque début d'année .
alors , c'est coiffeuse tous les deux mois , parfois même , plus souvent .

#50 naturel

naturel

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3180 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 18 dcembre 2011 - 12:45

On peut aussi rajeunir...sa permet de retrouver ses cheveux de notre enfance...

Le seul inconvénient sait que sais tous le corps qui rajeunit et pas uniquement les cheveux..

moi j'y crois

#51 _caporal_

_caporal_

Posté 18 dcembre 2011 - 14:25

. :cleo: ......... et tu fais comment ?

#52 poussiere d'étoiles

poussiere d'étoiles
  • Genre: Femme
  • Localisation:la tête dans les étoiles
  • Intérêts:art, sculpture, médecine douce, développement personnel, santé naturelle, nourriture saine, animaux, lecture, La Grande terre mère, la Vie , et tout le reste...

Posté 15 fvrier 2013 - 18:37

Pour moi c'est changement radical. Signe que ma vie change. Que je change .
J'ai eu mes premiers cheveux blancs à 33 ans et j'ai attaqué avec les colo chimiques. Quand j'ai été enceinte je suis passé aux hénnés. Et après 15 ans de hénné je rends les armes.
J'en ai M.A.R.R.E. Pas refait de hénné depuis le mois d'octobre. Mon Homme attend que je craque. Mais il est trop content de me voir abandonner ses hennes qui me gavait grave. Il espère que je ne vais pas craquer pour une occasion ou je ne pourrais pas me présenter comme ça avec mes cheveux de toutes les couleurs.
Comment vais je supporter ma prochaine expo, mon prochain vernissage en vieille ?
Je compte sur les bains dérivatifs pour m'aider. Il me semble qu'ils sont quand même moins gris que le peu de racines que je voyais repousser.

#53 _strychnine_

_strychnine_

Posté 12 mars 2013 - 15:53

À propos de teinture, les teintures naturelles pas si bonnes que ça : http://www.femininbi...ngredients-5791

 

 

 

La coloration dite végétale est une pratique qui séduit de plus en plus de femmes. Face à cet engouement,  la rédaction a mené son enquête sur tous ces produits estampillés naturels qui nous promettent monts et merveilles.  Sont-ils réellement à la hauteur de nos exigences, tout en préservant notre santé ? Passage au crible des étiquettes de sept colorations végétales dites naturelles.

 

coloration_ingredients-3.jpg
Coloration végétale : attention aux ingrédients !

 

  • Méthodo : pour réaliser cette enquête décryptage, nous avons soumis l'INCI (liste des ingrédients) de  sept colorations végétales dites "naturelles" à 2 experts de renom : Valérie Marcadet, responsable Recherche & Développement pour Léa Nature, Nicolas Fouchère, pharmacien et Président des laboratoires Sicobel et à Cécile Lainé, coiffeuse pratiquant la coloration végétale.

 

  • Les3Chênes : si la marque promet une recouvrance parfaite des cheveux blancs tout en respectant leur nature, l'étiquette, elle, dément. Nombreuses sont les substances toxiques qui portent atteinte à notre santé : des PEG en veux-tu en voilà, mais aussi des produits allergisants, cancérigènes et mutagènes (Cocamide Dea, p-Phenylenediamine, p-phenylenediamine sulfate, m-amino-2-hydroxytoluene, ...) sans compter les substances pouvant être absorbées par la peau et pouvant endommager les reins et le foie (4-Chlororesorcinol).

 

  • Beliflor : à première vue, la marque semble plutôt orientée "naturelle" et dit même être enrichie en substances végétales. Seulement, lorsque l'on retourne la boîte, l'impression est tout autre : comme dans les produits Les3chênes, on retrouve des produits mutagènes ou potentiellement cancérigènes comme la Cocamide MEA, mais aussi de l'Oleth-20, qui est une matière polluante, du tetrasodium EDTA, qui a tendance à se fixer sur les tissus et même de l'ethoxydiglycol, qui peut avoir une toxicité sur la reproduction !

 

  • Logona : si la lecture de ce produit labellisé bio ne provoque pas de réactions négatives car la composition est très naturelle, il faut tout de même noter la présence de Lawsonia inermis, matière qui peut contenir des métaux lourds...

 

  • Wella : dans les produits Wella, on retrouve des ingrédients polluants, issus de la pétrochimie (paraffinum liquidum), le lawsonia inermis que l'on a déjà vu dans les produits Logona, des PEG et des colorants synthétiques qui augmentent les risques du cancer du sein...

 

  • Martine Mahé : dans la "teinture aux plantes" de Martine Mahé, on ne compte pas moins de sept substances toxiques pouvant augmenter le risque de cancer du sein, mais aussi des produits potentiellement  à risque comme l'isostearamide mipa, des substances polluantes comme l'amodimethicone et le fameux ethoxydiglycol qui peut avoir une toxicité sur la reproduction.

 

  • Terre de Couleur, qui a su satisfaire nos 2 experts par sa formulation est un soin colorant "ton sur ton" 100% végétal qui atténue l'intensité du reflet du cheveu blanc avec un correcteur naturel. On ne trouve ni conservateur, ni parfum, ni oxydant, ni ammoniaque, ni molécule chimique.

 

  • Marcapar : coloration 100 % végétale qui a également retenue l'attention de nos experts Les soins sont formulés sans ammoniaque, sans paraphénylène diamine (allergène, il peut provoquer de l'eczéma), sans oxygénée, sans PEG, ni parabènes. Les colorations naturelles sont à base de décoctions de plantes sans une goutte d’oxygénée. Les décoctions de plantes se réalisent avec trois indispensables : la garance, le brou de noix et l’indigo combinés à d'autres plantes donnent une large palette de teintes : du blond doré au châtain. Concernant le cheveu blanc : on remarque une assez bonne couvrance. Le bémol : pour des cheveux noirs avec 40 % de cheveux blancs, il faut compter 2h30 de pause minimum.
En conclusion
Les colorations dites végétales ou naturelles qui ont un résultat probant sur la couvrance des cheveux blancs contiennent de nombreuses substances de synthèse et ce, même si ces produits sont vendus en magasins bio, donc méfiance. Les colorations 100 % végétales sont certes, meilleures pour la santé tant du coiffeur que de l'utilisatrice mais ne permettent pas de couvrir complètement les cheveux blancs ou d'aller vers des blonds platine. Au mieux ils vont déposer une jolie lazure et apporter vitalité et brillance à vos cheveux. A vous de faire un choix éclairé entre beauté et santé.

 

L'avis de Cécile Lainé, coiffeuse, pratiquant la coloration végétale

Férue de naturalité depuis toujours, le choix de la coloration végétale s'est imposé de lui-même. Le crédo est simple : sublimer le cheveu sans aucun produit chimique. Alors, lorsque nous demandons à Cécile son avis sur les colorations dites "naturelles" que l'on trouve dans le commerce, sa réponse est simple "seuls les produits contenant un mélange d'eau, de tiges, de racines, ou encore de feuilles peuvent être estampillés naturels, et jusqu'à preuve du contraire, c'est très loin d'être le cas !". Au début de sa carrière, Cécile travaillait comme formatrice chez Terre de Couleur, mais, poussée par l'envie d'aller plus loin dans le travail de coloriméterie, elle décida d'aller voir si la couleur était plus belle ailleurs !

 

Cécile, qui accorde beaucoup d'importance à la philosophie d'une marque, finit par se rapprocher de Christian Roche, fondateur de Marcapar, avec qui elle partage sa passion pour les plantes. Elle devient rapidement formatrice et fait de ces produits des incontournables de son salon. Pourquoi ? "Parce que ces colorations ne pénètrent pas dans la fibre capillaire. Ils l'enrobent et la gainent de la nouvelle couleur." De la couleur d'origine et de celle du colorant végétal naît une teinture d'une luminosité naturelle, caractéristique de la coloration végétale. Les cheveux restent sains, brillants, élastiques et soyeux. En mélangeant plusieurs teintes entre elles, activité à laquelle Cécile s'adonne volontiers, il est possible d'obtenir une quantité incroyable de nuances. Le résultat est visible plus longtemps, ce qui évite l'effet "racine" qui oblige à des retouches fréquentes. Plus d'infos sur : L'Atelier des Elfes