Aller au contenu


nucléaire - actualités


  • Veuillez vous connecter pour répondre
414 réponses à ce sujet

#401 DzC

DzC
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 25 mars 2017 - 18:47

170325071027343524.jpg


  • Lorrinepr aime ceci

#402 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 25 mars 2017 - 19:12

position d'Asselineau concernant le nucléaire et l'energie nationale https://www.youtube....h?v=b75Uslduafo (2mn)

et tant que j'y suis le volet environnement du programme législatif de l'UPR https://www.youtube....h?v=i6ZMgz0t_iY (12mn)



#403 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 012 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 28 mars 2017 - 09:50

“ Au Japon, on est passé de 80% d'opinions favorables à 80% opposés à l'atome ”

Six ans après l'accident de Fukushima, une nouvelle donne énergétique émerge au Japon malgré les freins politiques. La part des énergies renouvelables progresse et le nucléaire n'est pas prêt de retrouver sa place dans le mix du pays où les citoyens se mobilisent en faveur d'alternatives.
Interview | Energie | 09 mars 2017 | Agnès Sinaï

Actu-Environnement : L'accident de Fukushima-Daiichi a-t-il modifié la politique énergétique du Japon ? De quelle manière ?

Tetsunari Iida : Le gouvernement du premier ministre Abe, élu en décembre 2012, a confirmé en 2014 un nouveau Plan stratégique pour l'énergie. Celui-ci est revenu sur la position du gouvernement précédent, annoncée en septembre 2012, qui en appelait à zéro énergie nucléaire d'ici à 2030. En avril 2015, une vision à long terme de l'offre et de la demande énergétique était proposée, qui établissait les différentes sources de production d'énergie à l'horizon 2030 : 20-22% pour le nucléaire et 22-24% pour les énergies renouvelables, 56% pour les énergies fossiles. A comparer avec les projections d'avant Fukushima, qui fixaient un objectif de 50% pour le nucléaire à l'horizon 2030. La part du nucléaire dans le mix énergétique était de 29% en 2011. Cependant pour atteindre cet objectif, il faudrait que tous les réacteurs soient autorisés à redémarrer par l'Autorité de sûreté nucléaire japonaise, ainsi que la plupart de ceux qui restent à inspecter, ce qui rend cette perspective peu atteignable.

Il y a eu un renversement dans la perception qu'a le public de l'énergie nucléaire. On est passé de 80% d'opinions favorables à 80% opposés à l'atome. Cependant, l'administration actuelle de M. Abe entretient des liens étroits avec l'industrie nucléaire, ce qui crée une importante polarisation. Mon sentiment est que l'administration Abe est un retour de bâton contre une véritable transition énergétique, mais tôt ou tard il devra se produire un changement.

AE : Quelle est la situation de la production nucléaire actuellement au Japon ? Combien de réacteurs sont en fonctionnement ? Pour combien de temps ?

TI : Seuls deux réacteurs sont en fonctionnement, Sendai-1 et Ikata-3, et un troisième devrait être mis en service. Les six réacteurs de Fukushima ont été définitivement mis à l'arrêt en 2011, cinq autres réacteurs (Mihama-1 et 2, Genkai-1, Tsuruga-1 et Shimane-1) ont été définitivement mis à l'arrêt en 2015. Actuellement, 24 réacteurs sont en cours d'examen pour redémarrage, parmi les 44 réacteurs. Cependant, peu d'entre eux devraient redémarrer.

En ce qui concerne la production de combustible nucléaire enrichi au plutonium, le Mox, elle a été reconduite par le Plan stratégique de l'énergie de 2014. Cependant, l'usine de retraitement de Mox de Rokkasho-mura, qui devait entrer en fonctionnement en 1997, ne fonctionne toujours pas.

AE : Quelle est la part des énergies renouvelables ? A-t-elle augmenté substantiellement depuis 2011 ? Y'a t-il de nouveaux investissements dans ce domaine ? Sont-ils suffisants ?
TI : Nous avons introduit avec succès une loi sur les tarifs régulés en 2011, entrée en vigueur en 2012. A partir de là, les énergies renouvelables ont rapidement décollé, passant de 10% en 2012 à 15% de la production électrique fin 2016, 90% étant issus du solaire photovoltaïque.

Les gens se demandent souvent comment le Japon a pu faire face à la perte soudaine de 30% de capacité énergétique à la suite des événements du 11 mars 2011 sans coupures de courant majeures. Deux facteurs ont joué : les économies d'énergie et l'efficacité énergétique, et une utilisation accrue des énergies fossiles. Un aspect notable est que la consommation n'a pas augmenté depuis, au contraire, elle a continué à baisser. En 2015, la consommation d'énergie nationale était de 12% inférieure à celle de 2010. Cette évolution se traduit par une hausse de 5% de la consommation du gaz et du charbon, tandis que la consommation du pétrole, après une brève reprise, s'est tassée à son niveau d'avant mars 2011.

Les énergies renouvelables augmentent doucement et contribuent aujourd'hui à environ 5% du mix d'énergie finale, à comparer au 1% de 2010. Localement, les initiatives se multiplient. La préfecture de Fukushima promeut un objectif de 100% d'énergies renouvelables à l'horizon 2040. La ville de Takarazuka, dans la préfecture de Hyogo, s'oriente vers une fourniture de 50% d'énergies renouvelables pour la chaleur et l'électricité à l'horizon 2050, et parviendra à 100% grâce à une fourniture provenant de l'extérieur de la ville. D'ores et déjà, dans quatre préfectures, Oita, Akita, Toyama et Aomori, la part des renouvelables fournit plus de 20% de la demande.

AE : Est-ce qu'il y a une démocratie de l'énergie au Japon ? De quelle manière les citoyens peuvent-ils s'impliquer ?
TI : Il y a eu beaucoup de discussions sur la démocratie de l'énergie. L'administration de M. Abe s'oppose à cette approche. Cependant, beaucoup de Japonais travaillent à mettre en œuvre des collectifs de citoyens pour produire leur propre énergie. Le Japon compte maintenant 200 collectifs énergétiques de petite et grande taille.

https://www.actu-env...bles-28603.php4



#404 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 28 mars 2017 - 23:14

Jancovici preface Pourquoi Le Nucléaire – Bertrand Barré https://jancovici.co...superieur-2017/
  • FLOYD aime ceci

#405 DzC

DzC
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 31 mars 2017 - 09:05

De mieux en mieux !!!

 

https://www.francein...r&xtnp=1&xtcr=1


  • Gallizour aime ceci

#406 DzC

DzC
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 01 avril 2017 - 12:30

Flippant,consternant,lamentable,scandaleux etc...

 

https://www.francein...o-01-avril-2017

Enquête : Cuve de Flamanville, l'incroyable légèreté d'Areva et EDF
La forge du Creusot est dans le collimateur de l'industrie nucléaire pour avoir fabriqué des pièces douteuses. Des documents prouvent qu'EDF et Areva étaient alertées dès 2005.

#407 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 300 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 01 avril 2017 - 19:51

 

Flippant,consternant,lamentable,scandaleux etc...

 

Je n'ai pas encore bien compris si oui ou non, des tests, des mesures, des observations, etc… avaient effectivement révélé un défaut majeur qui confirme l'existence d'un véritable problème sur la cuve de l'EPR.



#408 DzC

DzC
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 06 avril 2017 - 12:20

Une marge supplémentaire pour un réacteur dangereux

Publié le 11 avril 2007, le décret d’autorisation de création de l’EPR de Flamanville spécifiait que le premier chargement en combustible du réacteur devait être effectué dans les dix ans à compter de cette date. À défaut, il serait caduc et EDF devrait initier une nouvelle procédure comprenant une enquête publique afin d’obtenir un nouveau décret d’autorisation de création.

Depuis, retards et malfaçons se sont accumulés, tout comme les éléments accablants sur les défauts de l’EPR. Risque d’explosion de vapeur lié à la conception du « récupérateur de corium »,vulnérabilité au crash d’un avion de ligne, mode de pilotage susceptible de favoriser les accidents, sans compter les défauts de la cuve, qui est déjà installée et impossible à démonter : à ce jour, de nombreux problèmes n’ont toujours pas trouvé de parade.

Dix ans après, le réacteur, qui a vu ses coûts tripler, n’est toujours pas achevé. La logique imposerait d’abandonner ce projet inconstructible et dangereux. Mais le gouvernement a préféré proroger ce délai de trois ans par décret, en vertu d’une piteuse concession faite à EDF pour lever l’une des étapes en vue de la fermeture de Fessenheim.

 

http://www.sortirdun...eation-de-l-EPR



#409 DzC

DzC
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 17 avril 2017 - 18:42

IndependentWHO – Santé et Nucléaire «L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ne remplit pas sa mission de protection des populations victimes des contaminations radioactives.»
 

http://independentwho.org/fr/



#410 DzC

DzC
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 19 avril 2017 - 05:47

Huit associations ont lancé ce mardi une procédure pour faire arrêter le chantier du réacteur nucléaire EPR à Flamanville (Manche), a-t-on appris auprès de Greenpeace, une des associations à l'origine de ce recours.

« Nous avons déposé un recours gracieux auprès du Premier ministre », a indiqué Cyrille Cormier, chargé de campagne nucléaire à Greenpeace, dans le but de faire annuler le décret du 10 avril 2007 autorisant la création de l'EPR. 

En l'absence de réponse satisfaisante dans les deux mois, les associations déposeront ensuite un recours contentieux devant le Conseil d'Etat, a-t-il ajouté.

Ce recours intervient après les récentes révélations de France Inter et franceinfo, selon lesquelles l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait alerté EDF dès 2005 des problèmes à l'usine de gros composants nucléaires du Creusot rachetée par Areva en 2006 et où la cuve de l'EPR de Flamanville a été fabriquée.

 

http://www.ouest-fra...justice-4936579



#411 DzC

DzC
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 29 avril 2017 - 05:13

A lire dans le dernier n° du Monde diplomatique :

Le talon d’Achille du nucléaire français

Pendant le prochain quinquennat, 53 des 58 réacteurs du parc atomique français dépasseront les quarante années de fonctionnement. Faudra-t-il prolonger leur exploitation au-delà de la durée prévue lors de leur conception, remplacer ces centrales par une nouvelle génération ou sortir progressivement du nucléaire ? L’histoire édifiante d’une pièce essentielle du dispositif de sûreté interroge les choix à venir.

 

http://www.monde-dip.../05/SINAI/57474



#412 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 164 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 15 mai 2017 - 10:20

Fukushima  "retour de la population dans la radiactivité"

 

http://www.fukushima...ioactivite.html

 

https://www.youtube....h?v=s4nam1N_c0E


Modifié par naturel, 15 mai 2017 - 10:22 .


#413 DzC

DzC
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 08 juin 2017 - 08:03

S’inspirant librement du journalisme gonzo, Jean Songe, narrateur-personnage, nous plonge dans une enquête inquiétante et accablante sur l’industrie nucléaire. Il dévoile combien cette filière est, à l’image des centrales vieillissantes, bourrées de failles et de fissures. Règnent l’absurdité, la confusion et le mensonge.
Dans ce récit, plein d’ironie et de sarcasme, le lecteur rit jaune à chaque page, pressentant une menace sourde et inévitable  : une catastrophe sanitaire et écologique telle que l’humanité n’en a jamais connue.

 

http://calmann-levy....e-9782702156407



#414 DzC

DzC
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 29 juin 2017 - 06:17



EPR de Flamanville : l’Autorité de sûreté nucléaire demande de changer le couvercle de la cuve d’ici à fin 2024

EDF pourra mettre en service fin 2018 le réacteur car les caractéristiques mécaniques du fond et du couvercle de la cuve sont jugées « suffisantes ».

 

Suffisantes mais seulement pendant 6 ans... Bizarre l ASN !!!

 

http://www.lemonde.f...51256_3234.html

 

+

 

170629074122692849.jpg

(source SILENCE)

 

170629074152639719.jpg

(source L'AGE DE FAIRE)



#415 MakeLoveNotWar

MakeLoveNotWar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Grenoble

Posté 10 juillet 2017 - 17:11

Pour une fois, un sondage intéressant du Figaro... dont on voit bien la tendance des lecteurs !

 

Peut-on inverser le résultat du vote (actuellement 1/3 pour la fermeture des centrales, 2/3 contre) ?

 

http://www.lefigaro....-d-ici-2025.php