Aller au contenu


nucléaire - actualités


  • Veuillez vous connecter pour répondre
566 réponses à ce sujet

#441 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 250 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 30 novembre 2017 - 18:14

http://www.legorafi....rale-nucleaire/

 

:roule:



#442 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 01 dcembre 2017 - 17:50

Jusqu'ici tout va bien....

 

 

Un accident inédit révèle de graves dysfonctionnements en matière de sûreté nucléaire en France  

En mars 2016, lors d’une opération de remplacement, un générateur de vapeur de 465 tonnes chute en plein cœur de la centrale nucléaire de Paluel, en Normandie. Un accident grave et inédit, qui par miracle ne cause ni blessé grave ni contamination radioactive. Depuis, des experts ont enquêté sur les causes de l’accident. Consulté par Bastamag, leur rapport, dont les conclusions seront résumées aux salariés ce 1er décembre, révèle des dysfonctionnements majeurs dans la préparation et la surveillance du chantier, en grande partie liés au recours massif à la sous-traitance. Des failles inquiétantes, alors que les chantiers de rénovation des centrales vont se multiplier.

Le 31 mars 2016, aux alentours de 13 heures, un vacarme assourdissant retentit à l’intérieur de la tranche 2 de la centrale nucléaire de Paluel, située en Normandie, entre Dieppe et Le Havre. « Nous n’avions jamais entendu ça, rapportent des salariés présents ce jour là. On a senti une forte secousse. C’était impressionnant. » Après quelques instants de confusion, ils finissent par comprendre que le générateur de vapeur, qui est en train d’être retiré du bâtiment réacteur et remplacé par un neuf, vient de s’effondrer. Ce cylindre en acier de 22 mètres – l’équivalent de deux autobus alignés – pèse 465 tonnes.

 

la suite là : https://www.bastamag...tiere-de-surete

 

le plus grave, ce n'est pas la chute...



#443 Michel

Michel
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 04 dcembre 2017 - 15:27

Regardez ce soir sur Arté à 20h50



#444 Michel

Michel
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 04 dcembre 2017 - 21:05

Pardon, c"est demain: https://www.arte.tv/...grand-mensonge/



#445 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 250 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 19 dcembre 2017 - 20:53

PROTOCOLE CONTRE LES RADIATIONS NUCLEAIRES

 

Quand tout le monde s'aprête à consommer des pastilles d'iodes, voici un protocole suivi par un médecin qui se trouvait en zone rouge lors de l'explosion d'hiroshima. Refusant de quitter son hôpital et ses malades, il a réalisé un protocole simple contre les radiations. Alors que tous les hommes alentours ont été irradiés, totalement brûlés ou mort de leucémie, les malades ont tous survécus.

 

Le nuage de radio-activité est attendu en France par les scientifiques vers le 21 mars. Sa concentration sera moins élevée qu'au Japon mais... L'iode représente un risque pour toutes les personnes atteintes d'hyperthyroïdie. Alors ne prenons aucun risque.

 

Ce protocole est à suivre dès ce week-end en préparation puis sur une période de 15 jours.

La seule mise en garde a prendre en compte est la prise de charbon actif qui annule tous les traitements chimiques pendant 4h après la prise. Tous les ingrédients proposés ci-dessous ont soit la capacité de contenir les cellules irradiées pour les éliminer par les celles, soit la capacité d'annuler l'effet négatif des radiations. Essayez de manger des céréales complètes et des fibres, évitez les légumes frits, les viandes rouges, laitages de vache, farines blanches et sucres raffinés.

 

Ce protocole est valable pour tous : adultes, enfants et animaux.

Il suffit de diminuer les doses en fonction du poids de chacun. Pour les animaux, mélanger le miso à la nourriture, mettre un peu d'eau argileuse dans leur eau et de chlorure de magnesium sur le pelage.

 

Ingrédients :

 

- Miso en poudre soja fermenté (magasin bio) 4€50 les 10 sachets

- Charbon suractivé en granulés (magasin bio) 13€ les 200g (10 jours)

- Argile verte montmorillonite en poudre (magasin bio) 4€ les 1kg (évitez argiletz)

- Chlorure de Magnésium en sachet ou nigari (pharmacie ou magasin bio) 2€50

- Une bouteille en verre pour le chlorure de magnésium (surtout pas de plastique)

- De l'eau filtrée ou en bouteille, Montroucous, rosée de la reine etc...

- Un verre (en verre) et une cuillère en bois pour le mélange de l'argile

 

Préparation :

 

- Chaque soir préparer l'argile : 1 cuil à soupe dans un verre d'eau. Mélanger avec une cuillère en bois puis éloignez le verre des sources électriques, téléphones portables, four à micro ondes etc...

- Préparation du chlorure de magnesium : versez un sachet de chlorure de magnesium dans une bouteille en verre. Puis versez le dans un verre comme du sirop et ajouter de l'eau. Très amer, on peut ajouter du sirop mais pas jus de fruits acides. Il se conserve au frigo (enlève un peu d'amertume) et se conserve plus de 3 mois.

- Préparation du Miso : Dans un mug ou un bol verser une cuil à café puis verser de l'eau chaude sans la faire bouillir.

- Préparation du charbon : Dans un verre verser deux cuillères à soupe de charbon, bien mélanger puis boire le mélange et ralonger jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de charbon dans le verre... et souriez ! Vous êtes magnifiques !

 

Posologie pour un adulte de 65kg :

 

Argile verte : 1cuil à soupe dans un verre 2 à 3 fois fois par jour

Charbon activé : 2 à 3 cuil à soupe mélangée dans un verre. Boire beaucoup d'eau si vous avez tendance à la constipation. Le chlorure de magnesium étant un laxatif, tout doit s'équillibrer.

Chlorure de magnesium : 30ml toutes les 3 heures

Miso : 4 mug par jour

Gingko Biloba comprimés en cas de sequelle d'irradiations sévères, trouble de la parole, vertiges, etc...

 

Exemple de protocole :

 

au lever: 1 verre d'argile. Les 2 à 3 premiers jours ne pas mélanger le fond et boire l'eau à la surface.

10h00 : boire 30ml de chlorure de magnésium

11h00 : boire 1 bol de soupe miso

13h00 : boire 30ml de chlorure de magnesium

16h00 : boire 30ml de chlorure de magnesium

17h00 : boire un bol de soupe miso

19h00 : boire 30ml de chlorure de magnesium

20h00 : boire un bol de soupe miso

21h00 : boire un verre de charbon suractivé

 

Après c'est à chacun de trouver son réglage en fonction de son ressenti et de son agenda quotidien.

Alors restez à l'écoute ! N'hésitez pas à augmenter un peu les doses et éteignez vos télévieurs pour ne pas paniquer.

Merci à tous de diffuser ce message à vos proches ainsi qu'à vos contacts au japon.



#446 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 20 dcembre 2017 - 01:15

Tu crois vraiment que c'est efficace ?  :sleep:

 

En attendant, vive la Russie  :grognon2: https://www.bastamag...ont-toujours-la



#447 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 250 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 21 dcembre 2017 - 09:53

Tu crois vraiment que c'est efficace ?  :sleep:

 

 

aucune idée mais bon n ayant rien d autre sous la main en cas d accident (je suis dans une zone à risque)...

J ai essayé d obtenir de l iode (medecin et pharmacie) mais c est comme si je demandais un truc incroyable.

Je vais ressayer en étant un peu plus autoritaire la prochaine fois.



#448 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 21 dcembre 2017 - 23:22

Il y a des distributions pour ceux qui sont à moins de 10 km d'une centrale http://www.distribution-iode.com/



#449 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 250 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 22 dcembre 2017 - 09:40

oui je sais mais si gros problème, le risque s etend légèrement plus loin qu à 10 km (sauf en France où on a des frontières étanches à la radioactivité :roule: ).



#450 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Rave Party

  • Membres
  • 790 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 22 dcembre 2017 - 13:26

Il est évident que si toute la France recevait sa pastille, le nucléaire aurait moins bonne presse. Mais tant qu'on fait croire que le risque s'arrête à 10 bornes de la centrales, ça fait mieux passer la pilule (c'est le cas de le dire).

 

https://www.edf.fr/s...risque_iode.pdf


  • DzC aime ceci

#451 Michel

Michel
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 23 dcembre 2017 - 11:01

aucune idée mais bon n ayant rien d autre sous la main en cas d accident (je suis dans une zone à risque)...

J ai essayé d obtenir de l iode (medecin et pharmacie) mais c est comme si je demandais un truc incroyable.

Je vais ressayer en étant un peu plus autoritaire la prochaine fois.

 

Tu t'achète un poste de soudure à l'arc, tu soude quelque chose avec les baguettes et en inhalant le vapeur, sa suffit pour te protéger asses bien. C’était découvert en Ukraine après Tchernobyl - les soudeurs n’avait pas des problèmes de thyroïde, ou très peut.



#452 Arkenstone

Arkenstone

    Doux rêveur..

  • Membres
  • 240 messages
  • Genre: Non spécifié

Posté 23 dcembre 2017 - 11:33

On peut légitimement se demander à quoi bon se préparer ou anticiper quand tout porte à croire qu'en cas d'accident on sera irradié sans être au courant...



#453 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 132 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 27 dcembre 2017 - 11:32

Un projet d’incinérateur dans une usine de traitement d’uranium attise la colère à Narbonne
par Emmanuel Riondé 20 décembre 2017
 
L’usine d’Areva de Malvési, dans l’Aude, voit passer près du quart de l’uranium mondial. Celui-ci y est transformé en combustible pour les centrales nucléaires. L’opération produit des déchets nitratés, qui s’accumulent sur place depuis plusieurs dizaines d’années. Pour les détruire, Areva a conçu un projet d’incinérateur, récemment autorisé par les pouvoirs publics. Une véritable déclaration de guerre pour un collectif d’associations locales, qui dénoncent les risques de pollution et comptent « entrer en résistance » pour empêcher sa réalisation.


L'article complet est édifiant : https://www.bastamag...anium-attise-la



#454 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 11 janvier 2018 - 15:10

Jusqu'ici, tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici...
 

28 décembre 2017

 Le risque de criticité est le risque de démarrage d’une réaction nucléaire en chaîne lorsqu’une masse de matière fissile trop importante, telle que l’uranium enrichi, est rassemblée au même endroit. Dans son usine de fabrication de combustible FBFC (Romans-sur-Isère), Areva a enfreint le 24 décembre 2017 plusieurs règles d’exploitation qui visent justement à éviter un accident de criticité. Le débouchage d’un entonnoir de collecte de matières nucléaires a été fait sans que l’opération ne soit correctement préparée. Résultat : de la matière nucléaire a été dispersée au sol et un sac en vinyle, qui ne respectait pas la géométrie permettant de garantir l’absence de risque de criticité, a été rempli avec une quantité anormale de matière nucléaire, quantité supérieure à la limite permise. C’est l’Autorité de sûreté nucléaire qui communique ces détails. La présentation de l’évènement par Areva expose les faits d’une manière légèrement différente, évidemment.

La suite là : http://sortirdunucle...us-elementaires



#455 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 13 janvier 2018 - 10:43

" Les risques de criticité sont considérés dans toutes les étapes du cycle du combustible mettant en œuvre du plutonium, de l’uranium dès lors que l’enrichissement en 235U dépasse 1% et/ou certains actinides mineurs (curium, américium…) : usines d’enrichissement de l’uranium, usines de fabrication de combustibles à base de plutonium et/ou d'uranium, usines de traitement de combustibles irradiés, laboratoires d'étude mettant en œuvre des matières fissiles, installations de traitement d’effluents et de conditionnement de déchets, entreposages et transports de matières fissiles (combustibles, déchets radioactifs…).

 

Il n’est pas nécessaire de disposer d'une machine complexe ni de quantités importantes de matières fissiles pour amorcer une réaction de fission en chaîne divergente. Environ 0,5 kg de plutonium 239 ou encore 48 kg d'uranium tel que celui utilisé pour fabriquer les combustibles des centrales d'EDF peuvent suffire en présence d'eau, dans une configuration géométrique sphérique. A titre de comparaison, un assemblage combustible EDF renferme plus de 400 kg d’uranium dans une configuration géométrique spécifique adaptée. A contrario, il est possible de manipuler des quantités relativement importantes de matière fissile, à condition de respecter strictement un ensemble de paramètres garantissant que les conditions de la criticité ne seront pas réunies. 

Par exemple, pour l'uranium, les limites dépendent de la teneur en isotope 235. Ainsi, la masse minimale sous forme sphérique pouvant conduire à un accident de criticité (dans des conditions favorables pour la réaction) est de 0,87 kg pour de l'uranium très enrichi (à 93,5 % en 235U), de 5,2 kg pour un enrichissement de 20 % et 48 kg pour un enrichissement de 4 %."


http://www.irsn.fr/F...85-3da351cc78fc


Modifié par Chrononaute, 13 janvier 2018 - 10:56 .


#456 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 16 janvier 2018 - 22:21

Bonsoir,

un lien sur le nucléaire qui me vient de Google+; à consulter avec générosité et avec la tete solidement chevillée au corps

http://atomicsarchiv...m/sommaire.html



#457 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 01 fvrier 2018 - 15:23

Jusqu'ici tout va bien....
 

Situation explosive à l’usine Areva de La Hague : le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle à mettre fin au « retraitement » du combustible nucléaire
Communiqué du 14 septembre 2017
Dans son édition du 13 septembre 2017, le Canard Enchaîné alerte sur d’inquiétants problèmes de sûreté à l’usine Areva de la Hague, dans le Cotentin, où est pratiqué le « retraitement » du combustible nucléaire usé. Ainsi, selon des rapports d’inspection de l’Autorité de sûreté nucléaire, Areva ne serait pas à même, en cas de panne du système de ventilation, de prévenir une explosion d’hydrogène dans l’installation où est traité le plutonium !
Ces informations sont rendues publiques sur fond de « non-respect des procédures » et d’ « état alarmant des équipements », selon les mots mêmes de l’ASN. Cette situation s’avère d’autant plus explosive que l’état financier catastrophique d’Areva laisse craindre des impasses sur la sûreté. Selon le Canard Enchaîné, l’ASN aurait d’ailleurs reçu une lettre de salariés dénonçant une maintenance réduite des installations, des formations bâclées et des procédures simplifiées à l’extrême en raison d’une "course effrénée aux économies"  !
Cette alerte ne doit pas rester lettre morte : l’usine Areva de La Hague, dont les rejets radioactifs sont supérieurs à ceux cumulés de toutes les centrales françaises [1], constitue l’un des sites les plus dangereux au monde au vu du stock de matières fissiles et toxiques qui s’y accumule. Il est aberrant que la France continue à poursuivre une activité aussi risquée que le « retraitement » des combustibles nucléaires usés, présenté abusivement comme un « recyclage ». Coûteuse et polluante, cette opération ne réduit ni le volume, ni la dangerosité des déchets et s’avère parfaitement inutile… si ce n’est pour produire du plutonium pur qui sert à fabriquer le dangereux et coûteux combustible MOX [2] ou des armes nucléaires, elles-mêmes dangereuses et obsolètes.
Tous les autres pays nucléarisés ont déjà abandonné le retraitement. La France doit en faire de même avant qu’un accident ne se produise à La Hague.
Contact presse :
Martial Chateau - 06 45 30 74 66
Notes
[1] Voir les autorisations de rejets : https://www.legifran...DEVP1600108A/jo
[2] Ce combustible est utilisé dans 22 réacteurs français, parmi les plus anciens du parc.

source : http://www.sortirdun...eva-de-La-Hague

 

en y ajoutant la centrale de Chinon, http://www.sortirdun...e-a-la-centraleon est bon pour l'apnée...



#458 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 250 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 02 fvrier 2018 - 18:24

1517592279.jpg



#459 _Fanch29_

_Fanch29_

Posté 02 fvrier 2018 - 19:58

Oh la centrale de Chinon, je me souviens l'avoir visitée quand j'étais au collège, il y a 20 ans ^_^



#460 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 250 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 17 fvrier 2018 - 21:27

Sécurité nucléaire le grand mensonge (documentaire) :

Alors que les accidents de Tchernobyl ou de Fukushima ont alerté sur la sûreté nucléaire, la sécurité des installations, classée secret défense, reste encore entourée d’un épais mystère.