Aller au contenu


nucléaire - actualités


  • Veuillez vous connecter pour répondre
582 réponses à ce sujet

#561 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 15 mai 2018 - 23:48

Mais non, c'est pour dédramatiser ;) http://www.sciencein...ciles-a-ecrire/


  • Levcap aime ceci

#562 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 435 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 15 juin 2018 - 07:54

Sortir du nucleaire en 10 ans, c'est possible :

 

http://www.actu88.fr...ans-au-maximum/



#563 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 435 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 05 juillet 2018 - 06:17

Centrales nucléaires : le rapport qui accuse

http://www.leparisie...018-7807422.php

http://www.leparisie...018-7807788.php



#564 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 05 juillet 2018 - 08:13

Pour ceux qui trouvent que les éoliennes, c'est moche et polluant et qui, en général, habitent très loin de toutes installations nucléaires. Une centrale dans le voisinage, ce n'est pas que le risque fukushima :

Ce mercredi 4 juillet, le réseau Sortir du nucléaire et les associations SDN Sud Ardèche et la Frapna Ardèche ont déposé plainte contre EDF devant le procureur de la République de Privas, suite à une pollution au tritium de l'eau potable de la centrale nucléaire de Cruas (Ardèche). Les trois associations "relèvent dix infractions et souhaitent qu'une enquête soit ouverte".
Elles expliquent qu'en mai 2018 une concentration de tritium (un isotope radioactif de l'hydrogène) près de 20 fois supérieure à la norme a été détectée dans le captage d'eau potable de la centrale de Cruas, ainsi que sur deux points de prélèvement situés hors du périmètre de l'installation. La concentration mesurée atteignait 190 becquerels par litre (Bq/l), contre 10 Bq/l en temps normal. La consommation d'eau a été interdite sur la centrale, mais les associations s'interrogent sur d'éventuelles conséquences sanitaires pour les travailleurs qui auraient pu boire cette eau tritiée avant son interdiction, ainsi que pour les riverains.
"EDF a cherché à minimiser cette pollution et s'est bien gardée de communiquer auprès du public à ce sujet", rapportent les associations, ajoutant que l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 22 mai pour des prélèvements effectués les 4 et 7 mai. Elles ajoutent que les membres de la commission locale d'information (CLI) n'ont pas été informés de cette pollution.
Reste la source de la pollution. "Cette pollution des eaux est également révélatrice de dysfonctionnements matériels et organisationnels inquiétants", estiment les associations qui rapportent, que selon EDF, elle pourrait avoir pour origine le débordement d'un puisard de collecte d'effluents radioactifs. Cet incident a eu lieu dans la nuit du 1er au 2 avril 2018. "Les deux pompes censées éviter le débordement du réservoir étaient en panne [et la] pompe de secours mise en place (…) est tombée en panne après 3h de fonctionnement", rapportent les associations.
https://www.actu-env...php4?xtor=AL-62

et+ : http://www.sortirdun...Meysse-a-pollue
  • Chrononaute aime ceci

#565 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 435 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 09 juillet 2018 - 18:47

Iode (rappel) :

 

http://www.doctissim...TASSIUM-PCA.htm

 

http://www.distribution-iode.com/

 

http://www.distribut..._6_reflexes.pdf



#566 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 435 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 13 juillet 2018 - 07:01

Dans son inventaire national des matières et des déchets nucléaires français, publié tous les trois ans et rendu public ce vendredi 13 juillet, l'Andra se demande quoi faire avec les autres déchets,

ceux faiblement ou très faiblement radioactifs (vêtements, outils, gravats, terre...). Leur centre de stockage ("la poubelle") dans l'Aube est presque plein, et c'est déjà le deuxième (après un premier

centre rempli dans la Manche, près de La Hague).

 

https://www.francein...cent-a-deborder

 

Comment va-t on faire quand il va falloir demanteler toutes les vieilles centrales ?



#567 joseck

joseck
  • Genre: Homme
  • Localisation:Sospel
  • Intérêts:Spagyrie et Aromathérapie

Posté 16 juillet 2018 - 10:52

Un décret signé le 6 juillet, en catimini, par Emmanuel Macron, Edouard Philippe, Jean-Yves Le Drian et l’ambassadeur de France en Australie vient d’autoriser l’importation en France de près de 4 tonnes de déchets radioactifs de plutonium et d’uranium australiens. Areva en fera du business en accointance avec la Australian Nuclear Science and Technology Organisation qui exploite à Lucas Heights un réacteur de recherche répondant au doux nom d’ « Opal ». En devenant propriétaire en titre de cette merde, Areva impose au globe et aux français une nouvelle menace de transports mortels maritimes et terrestres, et quelques autres saloperies.

http://www.coordination-antinucleaire-sudest.net/2012/public/pdf/2018-07-08_decret_importation_dechet-nucleaire_Australie_joe_20180708_0156_0010.pdf


Modifié par joseck, 16 juillet 2018 - 10:58 .


#568 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 435 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 19 juillet 2018 - 08:55

1531986902.jpg

 

(source : Fakir).



#569 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 435 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 20 juillet 2018 - 06:33

Documents librement telechargeables (protection en cas d accident nucleaire) :

 

http://oldu.fr/docs/...sque_Nucleaire/



#570 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 435 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 26 juillet 2018 - 06:34

Encore des malfaçons ! ça devient une habitude.

EPR de Flamanville : EDF vient de détecter de nouveaux défauts de soudure

https://www.francetv...re_2698930.html

 

Fessenheim n est pas pres de fermer (fermeture conditionnée au demarrage de Flamanville).

 

encore repoussée d'un an cette fermeture :

https://www.francetv...le_2866881.html

 

Esperons qu'EDF est à fond sur la securité là-bas mais il est permis d en douter...

 

https://www.greenpea...mer-rapidement/

https://www.lemonde....84936_3244.html

https://www.francetv...se_2033833.html

https://www.sudouest...4171632-706.php



#571 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 435 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 24 aot 2018 - 07:14

1535091135.jpg

 

Voir peut être aussi du coté "Effet de ruine" -> http://www.onpeutlef...lleur/?p=273186



#572 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 435 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 03 septembre 2018 - 12:06

L’indépendance énergétique de la France grâce au nucléaire est un mythe : l’uranium qui alimente le nucléaire civil et militaire provient pour une large part du sous-sol africain. Raphaël Granvaud détaille les conditions dans lesquelles la France et Areva se le procurent au meilleur coût, au prix d’ingérences politiques et de conséquences environnementales, sanitaires et sociales catastrophiques pour les populations locales.
Comme au Niger, fournisseur historique, pourtant en dernière position du classement des pays selon leur indice de développement humain.
Dans un contexte international d’intensification de la concurrence sur le continent africain, mondialisation capitaliste oblige, Areva a toujours pu compter sur l’aide active des représentants officiels de l’État français et des réseaux les moins ragoûtants de la Françafrique pour sauvegarder son droit de pillage.
L’auteur dévoile enfin les efforts considérables d’Areva pour que les différents éléments de cette réalité et de sa stratégie de dissémination nucléaire ne ternissent pas une image de marque qu’elle voudrait immaculée.

 

https://agone.org/do...ique/index.html



#573 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 435 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 05 septembre 2018 - 19:23

Fukushima & ses invisibles

Le 11 mars 2011 un tsunami ravage la côte nord-est du Japon. Les jours
suivants, trois réacteurs explosent dans la centrale nucléaire de
Fukushima-Daiichi. À cette catastrophe s’en est ajoutée une autre : la
gestion gouvernementale du désastre. Loin d’être un « accident »
désormais « sous contrôle », le drame se poursuit par mille conséquences
plus ou moins visibles : pollution, déplacements de populations,
bouleversement des intimités. À travers le récit de six activistes
japonais, ce livre tente de penser autrement le désastre nucléaire. Un
phénomène qui remet en cause la texture même de la matière doit, aussi,
être abordé comme une catastrophe métaphysique.

 

http://leseditionsde...ses-invisibles/



#574 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 435 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 10 septembre 2018 - 11:52

Une autre bonne nouvelle !

 

http://www.eauxglace...lerte-nucleaire

 

Extrait :

Notre Fukushima national pourrait s’appeler Le Bugey, la centrale située dans l’Ain, entre Lyon et Genève.

Cette centrale, située à Saint-Vulbas, a les pieds qui baignent dans le Rhône. Ce qui d’ailleurs pose un premier problème : officiellement, la digue construite le long des berges permet de protéger les installations d’une crue historique du fleuve. Mais, selon les documents que nous avons consultés, le débit maximal du Rhône aurait été sous-estimé et une crue majeure pourrait franchir la digue.

Pourtant ce n’est pas le principal risque qui menace Le Bugey. Il est tapi, plus haut et plus loin. Dans le Jura. A 90 km au nord de Saint-Vulbas, le barrage de Vouglans domine la vallée de l’Ain. C’est l’une des plus grandes retenues d’eau artificielles en France : plus de 600 millions de m3. Et un cauchemar pour les dirigeants d’EDF qui le gèrent.

 

https://editions.fla...danger-immediat

 

Si le barrage de Vouglans cédait, une vague de 12 mètres de haut submergerait plus de 50 villages

https://www.francetv...r=AL-54-[video]



#575 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 435 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 24 septembre 2018 - 18:33

Nucléaire, la fin d´un mythe

D´ici à 2028, 34 des 58 réacteurs vont fêter leur quarantième anniversaire, âge limite d´exploitation fixé lors de la construction du parc. EDF surendetté n´a pas les moyens de remplacer ces réacteurs en fin de vie. Ce film raconte comment la France, par choix politique, s´est rendue totalement dépendante du nucléaire jusqu´à se mettre dans une dangereuse impasse. Ce film montre aussi que simultanément au vieillissement des centrales nucléaires, plusieurs barrages stratégiques d´EDF donnent quelques signes de faiblesse inquiétants. Qui ont été les acteurs de cette stratégie électronucléaire ? Comment s´est-elle été imposée dans les coulisses de l´Etat, quels ont été les moments clés ? Quels sont aujourd´hui les véritables raisons et les risques liés au prolongement de la durée de vie du parc en exploitation ? Une enquête rigoureuse au coeur de la machine nucléaire française avec les témoignages des différents acteurs du secteur. Un film de Bernard Nicolas, Thierry Gadault et Hugues Demeude Réalisé par Bernard Nicolas.

 

https://www.publicse...un-mythe-132557

 

 

À Fukushima, une catastrophe banalisée

Séisme, tsunami, puis fusion de trois réacteurs nucléaires : le Japon reste meurtri par l’enchaînement de catastrophes de mars 2011. Si, sur le moment, l’essentiel des victimes et des dégâts matériels ont été dus à la vague d’eau, les conséquences humaines et économiques de la faillite de la sécurité à la centrale de Fukushima seront profondes et durables.

 

https://www.monde-di..._CELERIER/58553


Modifié par DzC, 24 septembre 2018 - 18:35 .


#576 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 435 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 26 septembre 2018 - 21:24

 

Nucléaire, la fin d´un mythe

D´ici à 2028, 34 des 58 réacteurs vont fêter leur quarantième anniversaire, âge limite d´exploitation fixé lors de la construction du parc. EDF surendetté n´a pas les moyens de remplacer ces réacteurs en fin de vie. Ce film raconte comment la France, par choix politique, s´est rendue totalement dépendante du nucléaire jusqu´à se mettre dans une dangereuse impasse. Ce film montre aussi que simultanément au vieillissement des centrales nucléaires, plusieurs barrages stratégiques d´EDF donnent quelques signes de faiblesse inquiétants. Qui ont été les acteurs de cette stratégie électronucléaire ? Comment s´est-elle été imposée dans les coulisses de l´Etat, quels ont été les moments clés ? Quels sont aujourd´hui les véritables raisons et les risques liés au prolongement de la durée de vie du parc en exploitation ? Une enquête rigoureuse au coeur de la machine nucléaire française avec les témoignages des différents acteurs du secteur. Un film de Bernard Nicolas, Thierry Gadault et Hugues Demeude Réalisé par Bernard Nicolas.

 

https://www.publicse...un-mythe-132557

 

Vraiment un bon résumé de la situation. A regarder absolument !

Graves erreurs, gachis financier dementiel, EDF fait tres fort depuis 40 ans et ça continue comme si de rien etait !

Pas grave le con tribuable est là pour payer l addition.



#577 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 29 septembre 2018 - 07:04

Preuve ? quand on enfonce le clou sur les arguments anti, il ne s'agit pas de preuve.

 

Par exemple, dire que le nucléaire n'assure pas les pics de froid l'hiver, ils n'ont pas demandé l'avis de RTE et c'est plutôt le défaut des énergies renouvelables. 

Le nucléaire est modulable à souhait en prévisionnel. 

Le solaire faut pas y compter.

L'éolien, en grand froid, avec un anticyclone bien en place ne va pas produire beaucoup. D'ailleurs en temps normal, la production moyenne en terrestre est 5 fois plus faible que la puissance installée et en prévisionnel RTE ne compte que sur 10 % de cette puissance.

 

Autre argument vite balayé, le fait qu'il faut privilégier les énergies qui émettent le moins de CO². Ce n'est pas le moment d'abandonner le nucléaire.

 

Les allemands arrête le nucléaire et remplacent par le charbon vous croyez que c'est mieux ? Non, ça nous envoie encore plus vite dans le mur.

 

Jean marc Jancovici se tue à le dire depuis des années.

 



#578 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 435 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 29 septembre 2018 - 07:17

Preuve ? quand on enfonce le clou sur les arguments anti, il ne s'agit pas de preuve.

 

tu connais le proverbe...

 

Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.



#579 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 435 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 29 septembre 2018 - 09:05

Quelques rappels :

 

La France est IMPORTATRICE d'électricité depuis l'Allemagne et non l'inverse !

http://observ.nuclea...ons-fra-all.htm

 

La France connait une forte baisse de son solde des échanges (-45%) en raison de la faible disponibilité de son parc nucléaire sur tout l’hiver.

http://bilan-electri...rte-france.com/

 

Les énergies renouvelables produisent beaucoup plus d'énergie que le nucléaire

http://observ.nuclea...e-nucleaire.htm

 

Ademe, le rapport caché sur une France 100% renouvelable.

https://local.attac....t-cache-sur-une

 

L'énergie nucléaire est en déclin en France et dans le monde
https://www.lemonde....73691_3232.html


Modifié par DzC, 29 septembre 2018 - 09:05 .


#580 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3 435 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 14 octobre 2018 - 18:59

Le monde comme projet Manhattan

Des laboratoires du nucléaire à la guerre généralisée au vivant

Préface de Anselm Jappe

Début août 1945, le monde, fasciné, découvre la puissance du feu nucléaire. Les bombardements d’Hiroshima et Nagasaki, deux villes choisies dans le but de « causer le maximum de dégâts et de pertes en vies humaines », sont l’aboutissement inévitable du projet Manhattan. Initié et mené dans le plus grand secret, ce dernier a réuni quatre années durant la fine fleur de la science internationale, les industries de pointe étatsuniennes (de Monsanto à Westinghouse) et la puissance de l’État adossé à son armée. Retraçant en un récit glaçant et solidement documenté l’histoire secrète de ce projet, Jean-Marc Royer montre comment la recherche d’une « solution totale » y prit vite le pas dans les esprits sur toute considération humaine. En cela, le nucléaire constitue une transgression majeure des interdits sociaux fondamentaux sous l’égide d’un puissant imaginaire structuré par la « rationalité calculatrice ».