Aller au contenu


nucléaire - actualités


  • Veuillez vous connecter pour répondre
731 réponses à ce sujet

#701 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 971 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 29 septembre 2019 - 08:39

Mince une fausse manœuvre irréversible. Je ferais un mauvais opérateur dans le nucléaire.

 

Je remarque aussi que le biogaz n'est pas évoqué, alors qu'il est très présent dans les scénario type Négawatt.

ça demande explication.


Modifié par FLOYD, 29 septembre 2019 - 08:44 .


#702 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 694 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 03 novembre 2019 - 17:23

Mince une fausse manœuvre irréversible. Je ferais un mauvais opérateur dans le nucléaire.

 

Dans ce genre là ?

 

191103051914440535.jpg

 

;-)

 

La France pourrait-elle se passer du nucléaire ?

https://www.arte.tv/...8-A/28-minutes/

(aller à 14'20)

 

 

Rappel :

Sécurité nucléaire : le grand mensonge

 

Classée secret défense, la sécurité nucléaire reste aujourd’hui la zone opaque d’une industrie exposée au risque terroriste. Captivante autant qu’alarmante, cette enquête internationale révèle d'énormes failles en la matière.

Alors que les accidents de Tchernobyl ou de Fukushima ont alerté sur la sûreté nucléaire, la sécurité des installations, classée secret défense, reste encore entourée d’un épais mystère. Pourtant, au-delà de la vulnérabilité des sites mise en lumière par les opérations de militants écologistes, l’enquête sur les attentats de Bruxelles de mars 2016 a révélé que le nucléaire belge constituait bien une cible potentielle pour des terroristes en quête d’armes de destruction massive. De l’attentat-suicide et la chute d’un avion de ligne sur un réacteur aux cyberattaques en passant par les drones, les actes de sabotage ou la fabrication artisanale de bombes sales – un mélange d’explosifs et de matières radioactives –, les menaces, reconnues par les experts, sont réelles. Dès lors, comment nos installations sont-elles protégées pour affronter ces risques multiples et comment la communauté internationale s’organise-t-elle pour sécuriser les matières et éviter les trafics ?

Glaçant
Des États-Unis à l'Allemagne en passant par la France et la Belgique, cette enquête révèle les failles abyssales des systèmes de protection de sites nucléaires, conçus pour la plupart avant les attaques du 11-Septembre. Interrogeant experts, politiques et activistes de Greenpeace, le film montre aussi comment l’industrie nucléaire, aujourd’hui souvent déficitaire et surendettée, peine à mettre en œuvre des mesures efficaces – et forcément coûteuses – face au risque terroriste. On découvre ainsi qu'aucune norme internationale n'est imposée aux États nucléarisés, notamment pour ce qui concerne la sécurisation des matières les plus dangereuses, malgré les tentatives de Barack Obama, initiateur du Sommet mondial sur la sécurité nucléaire... Le silence qui entoure cette menace au nom de la confidentialité face à un ennemi potentiel prive de surcroît la société civile du légitime débat sur sa sécurité, quand les décisions pour la garantir relèvent du politique. Une investigation glaçante sur l’un des secrets les mieux gardés au monde.

 



#703 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 694 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 08 novembre 2019 - 19:37

Rappel :

 

https://www.dailymot...om/video/xjwyx0

 

(Jeremy Rifkin - Le nucléaire est mort)

#704 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 08 novembre 2019 - 19:50

Des vérités que Guillaume Ermer ne veut pas entendre, mais c'est tout de même bien que le débat soit de nouveau possible sur cette radio. ;)

https://www.francecu...encore-le-temps

 

Il est évident qu'une majorité d'auditeurs n'allaient pas apprécier https://www.francecu...7-novembre-2019



#705 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 694 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 09 novembre 2019 - 10:26

Sur les conseils d un pote, j'avais commencé à écouter cette emission mais très rapidement JMJ sort : "si ya pas energie vous n'êtes pas présentateur de la matinale, vous ramassez des patates".

C est du niveau "sans nucléaire on devra s eclairer à la bougie", càd plus que caricatural.

Un peu plus loin "le nucleaire n a quasiment fait aucun mort".

:mur:

Est ce que ça annule son extreme dangerosité pour autant ??? (que ça soit au niveau reacteur ou centre de stockage de dechets).

Et effectivement le ton ironique de JMJ peut vite agacer.

Bon je vais qd même essayer d écouter jusqu au bout vu que le gars est loin d être un couillon.



#706 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 694 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 09 novembre 2019 - 17:09

Est-ce que ceux (nombreux) qui sont morts dans des conditions + ou - atroces à Tchernobyl peuvent être considérés comme des dommages collateraux de cette energie ?

En tant qu utilisateur permanent de courant electrique chacun (sauf ceux qui sont autonomes en electricité) devrait se poser la question.

 

Pour ce qui est de Fukushima, il serait bon de savoir enfin les veritables effets sur la santé de cette catastrophe car on entend tout et son contraire...

Idem pour les travailleurs soumis + ou - légèrement  à des radiations.

En fait comme d habitude, la plus grande opacité est de mise, ce qui n est pas bon signe en général.



#707 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 694 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 09 novembre 2019 - 20:22

D apres JMJ, les produits chimiques injectés pour l extraction des gaz de schiste sont inoffensifs... Une connerie de plus...

 

https://reporterre.n...-les-Etats-Unis

 

http://multinational...t-des-campagnes

 

https://www.yearbook..._schiste_-a.pdf

 

+

 

De nombreux produits sont ou ont été utilisés dans les fluides, dont :

    1,2 benzisothiazolin-2-one / 1,2-benzisothiazolin-3-one
    1,2,4 triméthylbenzène
    1,4-dioxane
    1-eicosène
    1-hexadécène
    1-octadécène
    1-tétradécène
    (1-tetradecene)
    2,2 dibromo-3-nitrilopropionamide
    2,2 '-azobis-{2 - (imidazlin-2-yl) propane-dichlorhydrate}
    2,2-Dobromomalonamide
    polymère acide de sel de sodium 2-acrylamido-2-méthylpropane
    Chlorure 2-acryloyloxyéthyle diméthylammonium (benzyl)
    2-Bromo-2-nitro-1,3-propanediol ou Propane-1,3-diol
    2-butoxyéthanol
    2-dibromo-3-Nitriloprionamide (2-monobromé-3-nitriilopropionamide)
    2-éthyl hexanol
    2-propanol /alcool isopropylique / isopropanol / Propane-2-ol
    Homopolymère de 2-propène-1-aminium, N, N-diméthyl-N-2-chlorure de propényl
    Homopolymère de sel d'ammonium / acide 2-propènoïque
    Polymère d’Acide 2-propénoïque (Acide acrylique) avec 2 p-acrylamide, sel de sodium / Copolymère d'acrylamide et d'acrylate de sodium
    Acide 2-propénoïque polymérisé avec phosphinate de sodium (1:1). Rem : Le phosphinate de sodium est également nommé « Sodium hypophosphite »
    2-propénoate télomérisé avec sulfite d'hydrogène de sodium
    2-propyn-1-ol / Alcool de Progargyl
    3,5,7-Triaza-1-azoniatricyclo[3.3.1.13,7]decane, 1-(3-chloro-2-propenyl)-chloride )
    3-méthyl-1-butyne-3-ol
    4-nonylphénol ramifié polyéthylène glycol éther / nonylphénol éthoxylé / oxyalkylé phénol. Rem : Les nonylphénols sont fortement suspectés d’être des perturbateurs endocriniens.
    Acide acétique
    Acide acétique, hydroxy-, et produits de réaction avec la triéthanolamine
    Anhydride acétique
    Acétone
    Acrylamide

Des sables radioactifs ont également beaucoup été utilisés comme traçeurs. Une technologie alternative a été présentée en 2009 mais ne semble pas encore très utilisée.

 

Source : https://fr.wikipedia...de_fracturation

 

On est loin de "l'eau de javel qu'on met dans la piscine et du produit de vaisselle" dont parle ce monsieur !!!

S il est aussi bien renseigné que ça, ya de quoi se mefier largement du reste de ses propos.

 

Quant à G. Erner, effectivement chapeau pour le sang froid et la répartie !


Modifié par DzC, 09 novembre 2019 - 20:32 .


#708 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 09 novembre 2019 - 23:22

En fait comme d habitude, la plus grande opacité est de mise, ce qui n est pas bon signe en général.

Pas de complot ...des réponses sur le site sérieux de https://www.unscear..../chernobyl.html. Janco en a parlé.


Modifié par michmuch80, 09 novembre 2019 - 23:24 .


#709 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 694 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 10 novembre 2019 - 10:13

Je ne parle pas de complot mais d'opacité, un sport national en ce qui concerne le nucleaire français

(je ne parlais evidement pas que de Tchernobyl).

 

Au sujet (à nouveau) de ce simple accident (si l'on en croit JMJ) :

 

https://www.francecu...niques-du-monde

Svetlana Alexievitch nous fait entrevoir un monde bouleversant : celui des survivants, à qui elle cède la parole. Des témoignages qui nous font découvrir un univers terrifiant. L'événement prend alors une tout autre dimension. Pour la première fois, écoutons les voix suppliciées de Tchernobyl.

 

Svetlana Aleksievitch a interrogé, durant les dix années qui ont suivi la catastrophe, plus de cinq cents témoins de l'accident dont des liquidateurs, des politiciens, des médecins, des physiciens, des citoyens ordinaires.
L'ouvrage décrit la tragédie psychologique et personnelle qui s'en est suivie en interrogeant les survivants sur les conséquences de cet accident dans leur vie.

https://fr.wikipedia...La_Supplication

 

Et comme, l'a ecrit Shivaya, ne pas hesiter à regarder la (mini) serie Chernobyl.



#710 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 10 novembre 2019 - 17:53

Fatigues toi pas, DzC. Il est prêt à nous linker l'étude que Total sortira pour expliquer que le diesel n'est pas mauvais pour la santé ou que le pétrole n'a rien à voir avec la pollution de la planète....



#711 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 10 novembre 2019 - 23:38

JMJ ne nie pas le vécu dramatique de ces épisodes. Son discours est juste factuel. Les statistiques ne mentent pas. Je n'en dis pas plus, vous n'avez qu'à lire ses écrits et écouter ses discours pour se faire une idée.

C'est un sujet qui ne doit pas être traité que sous le coups de l'émotion, l'avenir de l' "humain" tient à ce qu'il saura inverser la tendance du réchauffement climatique.

 

Le nucléaire est la seule énergie non intermittente qui n'émet pas de CO2 et la politique actuelle est de s'en passer ... C'est suicidaire.!



#712 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 11 novembre 2019 - 13:27

Bien sur, pas de CO2... C'est vrai que les millions de tonnes de matériel nécessaires à leur construction ne génèrent pas de CO2... les milliers de tonnes d'uranium extraient dans des mines du monde entier ne génèrent pas de CO2...

sans parler des milliards de mètres cubes d'eau prélevés dans les cours d'eau qui ne génèrent pas de pollution autre que celle du CO2...

ni des milliards de tonnes de déchets radioactifs actuels ET légués aux générations futures...

suicidaires, en effet...



#713 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 11 novembre 2019 - 20:00

Le CO2 nous jettera dans le dépotoir des civilisations perdues en moins de 100 ans, les déchets nucléaire seront vite oubliés par les survivant qui auront des milliards d'autres choses à penser. ;) 



#714 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 694 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 12 novembre 2019 - 11:51

il faut bien choisir entre la peste et le cholera...

On notera qd même que les pro-nucleaires (JMJ ou Michmuch par ex) commencent à admettre que le plus urgent est de réduire la consommation d'energie (petrole et electricité) ce qui fait une grosse

différence avec leurs positions d il y a encore seulement qq années.
Ce choix du nucleaire (particulièrement en France) a été une grosse erreur. Cette technologie n'est pas assez au point (dangerosité extreme, dechets, Superphenix, EPR etc...) et a couté des sommes démentielles qui auraient
pu profiter aux renouvelables et à des politiques d'économies d énergie (isolation, progres dans l efficacité energetique des appareils/machines) rendant tout à fait viable une alternative à ce truc megalomane qui nous apportera

probablement bcp de problemes dans les prochaines années, notament financiers (voir la situation economique deplorable d EDF qui risque d aller en s'accentuant qd il va falloir demanteler les centrales).

Tres mauvais choix !
Merci DeGaulle.

Merci le peuple français qui gobe tjrs bêtement ce qu on lui raconte.

 

Bon, en haut on commence à se poser des questions :

Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique, demande à EDF de plancher sur la sortie du nucléaire.

https://www.francetv...re_3698669.html

 

On t'il des infos que nous n'avons pas ?

Ou bien ils lisent ce topic et commencent à changer de point de vue ?

:roule:
 



#715 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 12 novembre 2019 - 12:25

prochaines années peut etre proches...

 

Le 11 novembre 2019 peu avant midi, un séisme de magnitude de 5,4 a été enregistré près de Montélimar (Drôme). Qualifié de fort, les vibrations du séisme ont été ressenties de Lyon à Montpellier. La centrale nucléaire de Cruas et les installations du Tricastin (réacteurs, usines et entreposages de déchets) sont à proximité de l’épicentre. Elles ont été conçues sur l’hypothèse d’un niveau de séisme moindre [1], de magnitude 5,2. Selon les exploitants, les premiers contrôles n’ont pas révélés de dégâts. Cependant, les réacteurs qui étaient en fonctionnement à Cruas ont été mis à l’arrêt en fin de journée. Étant donné les valeurs enregistrées, des contrôles complémentaires sont nécessaires. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) dit qu’elle surveillera les conditions de redémarrage.


Sur le site de Cruas, le réacteur 1 est arrêté depuis plusieurs semaines pour travaux et renouvellement du combustible nucléaire. Le réacteur 4 s’est arrêté automatiquement 2 jours avant le séisme, sans que l’exploitant n’ai pleinement saisi les circonstances de cet arrêt d’urgence. Les arrêts automatiques ne sont pas anodins puisqu’ils se déclenchent lorsqu’une situation anormale est détectée. Qui plus est, même arrêté, un réacteur doit toujours être alimenté : il consomme en permanence de l’eau et de l’électricité. Le refroidissement du combustible, même déchargé, ne doit jamais cesser, tout comme l’alimentation électrique de nombreux systèmes de surveillance et circuits de secours. Un réacteur nucléaire arrêté ne représente donc pas pour autant une absence totale de danger.

Pour le site du Tricastin, un peu plus éloigné, EDF a décidé de poursuivre la production. Le réacteur 1 est arrêté pour sa 4ème visite décennale depuis fin juin, ce programme de grands travaux et de vérifications des équipements qui a lieu tous les 10 ans. Le réacteur 4 lui s’est arrêté automatiquement la nuit précédant le séisme à cause d’une panne matérielle et d’un problème de refroidissement au niveau de l’alternateur. Pour les usines de combustibles nucléaire et de déchets, Orano affirme qu’aucun problème n’est consécutif au tremblement de terre sur son site. Le communiqué de l’ASN nous apprend pourtant que certaines usines ont temporairement été arrêtées, pas pour des questions de sûreté, mais sans que l’on sache pourquoi.

Pour rappel, le site nucléaire du Tricastin est à 6 mètres en dessous du niveau du canal de Donzère, et la digue censée protéger la zone d’une inondation nécessite encore des travaux de renforcement. Par ailleurs, de très nombreuses anomalies génériques, des mêmes défauts retrouvés sur plusieurs réacteurs nucléaires, concernent la résistance des systèmes et équipements aux séismes (voir notre rubrique "Et si la Terre tremble ?"). Étant donné la puissance de ce tremblement de terre, l’état et la gestion des installations nucléaires de Cruas et du Tricastin (voir ici, ici et ici pour 3 exemples récents), mieux vaut en effet être "dans l’esprit du principe de précaution".

voir la source pour les réactions officielles : https://www.sortirdu...-arret-apres-un

 

Il y a longtemps, Haroun Tazieff avait dit que construire des centrales nucléaires dans la vallée du Rhône était une aberration du fait du risque sismique.



#716 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 971 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 12 novembre 2019 - 20:38

Mince c'est dans le secteur où habite (?) Néothé…

 

Si le charbon n'était pas arrivé au XIXe, les forêts auraient disparu. Si le nucléaire gaullien n'avait pris le relais du charbon, on en serait à gratter les crassiers et les mines les plus dangereuses.

L'hydraulique a bien bousillé les torrents et rivières de montagne, l'éolien c'est moche et le photovoltaïque est encore tellement primitif que l'on ne sait pas s'il sera possible de le recycler…

La porte de sortie du nucléaire ouvre sur une grande incertitude.  Il faut trouver des chercheurs pour nous sortir du merdier.


  • michmuch80 aime ceci

#717 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 760 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 12 novembre 2019 - 21:14

Pas de problème pour Néothé ni pour ses filles.

"Aha, pas de conséquences chez moi, sauf 2 rats en début d'après-midi qui tournaient un peu en rond sur la terrasse venant même nous observer par la baie vitrée !" écrit-elle sur un autre site.



#718 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 12 novembre 2019 - 23:16

Mince c'est dans le secteur où habite (?) Néothé…

 

Si le charbon n'était pas arrivé au XIXe, les forêts auraient disparu. Si le nucléaire gaullien n'avait pris le relais du charbon, on en serait à gratter les crassiers et les mines les plus dangereuses.

L'hydraulique a bien bousillé les torrents et rivières de montagne, l'éolien c'est moche et le photovoltaïque est encore tellement primitif que l'on ne sait pas s'il sera possible de le recycler…

La porte de sortie du nucléaire ouvre sur une grande incertitude.  Il faut trouver des chercheurs pour nous sortir du merdier.

 

Tu n'en sais strictement rien. Avec les milliards de francs et d'euros du nucléaire investis dans les énergies renouvelables ou dans d'autres technologies mises de côté pour ne pas faire d'ombre au nucléaire et aux énergies fossiles, la situation serait totalement différente. Elle n'aurait rien à voir avec ce que tu décris qui est du meme ressort que l'idée qui prévalait à l'époque des voitures à cheval et qui faisait craindre aux plus "intelligents" que les rues des grandes villes soient ensevelies sous le crottin avec l'essor de ces moyens de transport.... Ce qui aurait pu "sortir" de tous ces millions de francs et d'euros n'est malheureusement pas imaginable.



#719 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 694 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 13 novembre 2019 - 07:00

 

Si le charbon n'était pas arrivé au XIXe, les forêts auraient disparu. Si le nucléaire gaullien n'avait pris le relais du charbon, on en serait à gratter les crassiers et les mines les plus dangereuses.

L'hydraulique a bien bousillé les torrents et rivières de montagne, l'éolien c'est moche et le photovoltaïque est encore tellement primitif que l'on ne sait pas s'il sera possible de le recycler…

 

mais bien sur Floyd...

Rappel : le nucleaire a été un choix + ou - suivi (à part en France où on a opté pour le tout nucleaire). Par ex. aux USA le nucleaire represente 19% de l energie produite, idem pour la Russie, 15%

pour l Allemagne, 17% en Angleterre.

Que je sache, ces pays ne sont pas restés dans les situations à la Germinal dont tu parles (tout est largement exagéré d ailleurs dans ton post).

Ils ont cependant tous fait à peu pres la même erreur, celle de ne pas investir dans le renouvelable et l economie/efficacité energetique mis à part l Allemagne qui l a fait depuis les

années 80 et qui sera surement le 1er pays "propre" (si pas d effondremen/crise grave entretemps).



#720 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 971 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 13 novembre 2019 - 09:41

Résumer en deux lignes presque trois siècles d'évolution des ressources énergétiques nationales, ne permet pas trop d'entrer dans les hypothèses alternatives ni dans les détails chiffrés.

 

Mais hélas aucun des pays ayant fait l'impasse du nucléaire n'a pu développer ces alternatives renouvelables et propres. Et surtout pas l'Allemagne souvent citée en exemple et encore moins les USA qui songent à relancer les mines d'un charbon abondant dans leur sous-sol après avoir épuisé les gaz de schiste.

 

L'arrivée de moteurs à vapeur et le train en particulier avaient pu effrayer les populations et parfois l'inciter à refuser les gares, comme la bonne ville d'Alençon… ce qui fit le bonheur du Mans, devenu une étoile ferroviaire, et plus récemment autoroutière. Ceci dit les sarthois ignorent que leur  département est strictement dépendant en matière d'énergie, tant électrique que carbonée, des apports hors territoire.

 

En soi, cette situation ressemble à celle de la France, largement dépendante, uranium, charbon, pétrole et gaz.