Aller au contenu


nucléaire - actualités


  • Veuillez vous connecter pour répondre
732 réponses à ce sujet

#721 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 13 novembre 2019 - 20:10

Pour l'uranium, il y a des réserves. Si la politique n'avais pas mis fin à superphénix, qui fonctionnait bien, la France avait une longueur d'avance sur la génération IV et là, on avait des réserves pour des millénaires. Dommage  :roi1:



#722 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 755 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 13 novembre 2019 - 20:31

ah oui il fonctionnait bien...mis à part qq petits soucis :

 

-Le 8 mars 1987 se produit une fuite de 20 tonnes de sodium liquide dans le barillet de stockage du combustible nucléaire. Ce barillet est une cuve cylindrique où on laisse refroidir le combustible usagé un certain temps, en attente de transfert soit vers le cœur soit vers l’extérieur. Cette fuite était due à un acier mal choisi, ce qui entraîna la fissuration de zones soudées et une fuite de sodium, un incident classé au niveau 2 de l’échelle INES.

Le 26 mai 1987, le Ministre de l’Industrie Alain Madelin décide d'arrêter le réacteur.

 

-Alors que le réacteur était à nouveau à l'arrêt depuis le 7 septembre 1989, survient un deuxième incident de niveau 2 le 29 avril 1990. Une fuite de sodium sur un des 4 circuits primaires principaux impose la vidange immédiate de tout le sodium du circuit incriminé (400 tonnes). En effet, le sodium doit être maintenu pur en toutes circonstances pour éviter en particulier que des impuretés (oxydes, hydrures, particules métalliques...) ne viennent boucher le circuit de refroidissement. La purification corrélative du sodium prendra 8 mois.

 

-Le 8 décembre 1990, une partie du toit de la salle des turbines s'est écroulée sous le poids de 80 cm de neige, nécessitant de reconstruire la superstructure de la moitié du bâtiment. Le réacteur était arrêté ce jour-là.

 

-Fin 1994 a lieu un quatrième incident majeur : une fuite d’argon dans un échangeur de chaleur sodium-sodium placé à l’intérieur de la cuve du réacteur lui-même. La remise en état durera 7 mois.

 

Si les politiques de l époque ont choisi d arrêter les frais, ça n est pas seulement à cause des manifestations, ce truc marchait mal et coutait trop cher.

A noter que 40 à 60 milliards de francs ont été depensé (pour rien) dans ce super projet de nos (tres) chers Xmines et de nos admirables hommes politiques.

En tout cas, cet argent n a pas servi à créer un toit capable de supporter 80 cm de neige !

Ces cretins peuvent bien se moquer des russes, ils n en sont pas loin.
Rendez l argent !!!!!!!

En fait cette histoire de nucleaire français c est une espece de fuite en avant, un système dans lequel les politiques se sont enfermés et dont il ne savent plus comment s extirper.
Qqun d'un peu au courant de ce qui arrive* (pb climatiques-> baisse des niveaux des rivieres par ex, effondrements divers, stockage des dechets, risque de conflits, terrorisme...)

comprend parfaitement combien ce truc est dangereux.

 

* et ils commencent à l'être là-haut.


Modifié par DzC, 13 novembre 2019 - 20:33 .


#723 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 14 novembre 2019 - 00:57

Des incidents, normal pour un prototype.

"baisse des niveaux des rivieres par ex, effondrements divers, stockage des dechets, risque de conflits, terrorisme.." Risques bien plus facile à gérer que la réduction des émissions de CO2.

...
 j’ai réalisé à quel point certaines idées reçues étaient tellement ancrées dans nos esprits que plus personne ne se souciait d’en vérifier la source, ou la réalité. Trois fois sur cinq environ, mes recherches m’ont conduite à une conclusion complètement opposée à l’idée que je me faisais [/size]a priori du sujet....   
 
Le Comité scientifique des Nations Unies pour l’étude des effets des rayonnements ionisants (UNSCEAR), composé de scientifiques venant de 27 pays, fonctionne sur le même modèle que le GIEC pour le climat !
J’expose leurs conclusions, ainsi que celles de scientifiques suivant les cohortes de survivants d’Hiroshima, de Nagasaki, de Tchernobyl ou de Fukushima : les morts du nucléaire sont infiniment moins nombreux qu’on ne le dit, de même que les cancers provoqués par ces tragédies, qui ne dépassent pas, à ce jour, quelques milliers de cas. 
https://www.lemonded...ire/2019/11/01/

Comme si un comité rassemblant des scientifiques de 29 pays racontaient des bobards, autant dire que le réchauffement climatique n'existe pas  :rolleyes:

 

Comme tu dis:"il faut bien choisir entre la peste et le cholera..."



#724 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 15 novembre 2019 - 08:15

Séisme et nucléaire : quelle sécurité ? | 14/11/2019 | Désintox | ARTE https://www.dailymot...m/video/x7o01yv

Un message inquiétant, mais trompeur.

Le risque de séisme majoré d'une centrale est calculé à partir d'un séisme «de référence», c’est-à-dire le séisme le plus fort connu dans la région. Pour la centrale de Cruas, le séisme de référence a eu lieu en 1873. Il était de 4,7. Pour arriver à la valeur majorée, on rajoute 0,5. Dans le cas de Cruas, on arrive bien à 5,2.
Mais les choses sont plus compliquées que ça. 

 

 

Anticyclone, Tchernobyl & complots | 13/11/2019 | Désintox | ARTE https://www.dailymot...m/video/x7ny7yy

C'est une séquence de télévision qui est restée dans les mémoires. Le 30
avril 1986, quatre jours après la catastrophe de Tchernobyl, Claude
Sérillon présente le JT en duplex d'une centrale nucléaire française, et
donne la parole à la journaliste météo, Brigitte Simonetta, qui tient des
propos rassurants et désormais célèbres. A l'en croire, le puissant
anticyclone des Açores va faire barrage au nuage nucléaire pendant trois jours. A
l'écran, un panneau « STOP » figure le barrage.

Dès le lendemain pourtant, la France sera couverte par le panache
radioactif. Trente trois ans après, la séquence est souvent utilisée comme
preuve du mensonge des autorités. ll y a quelques semaines, Jean-Pierre
Pernaut, présentateur de TF1, a même dénoncé sur France 5 des bulletins
truqués : «Méteo-France avait déplacé un anticyclone de 800 kilomètres,
contrairement à d’autres météos européennes. On avait mis l’anticyclone sur
la France en disant : regardez, l’anticyclone nous protège, mais il n’était
pas là du tout, il était aux Açores.»

Si la prévision s'est révélée fausse. L'accusation l'est également.
Désintox s'est procuré les cartes météo de l'époque, française comme
britannique. Elles montrent que l'anticyclone était bien présent à
l'endroit indiqué dans la météo d'Antenne 2.

Ce qui était erroné, c'était le commentaire optimiste. Qui n'était pas non
plus le fruit d'une manipulation. Désintox a retrouvé Brigitte Simonetta,
qui explique avoir "interprété" de manière excessive les prévisions
transmises par Météo-France, et assume être à l'initiative du panneau « STOP ».
Plus de trente ans après, l'ex-journaliste qui a quitté la télé à la fin
des années 80 à cause de cet épisode reçoit toujours des messages
d'insultes sur le sujet. Elle répond qu'elle s'est trompée, Mais qu'il n'y a
jamais eu complot, contrairement à ce qu'affirme Jean-Pierre Pernaut et
bien d'autres....

 

Modifié par michmuch80, 15 novembre 2019 - 08:19 .


#725 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 993 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 15 novembre 2019 - 09:32

Merci pour ces rappels historiques.

Amusant comment l'addiction au complot conduit à des scénario complexes et difficiles à générer, alors que l'erreur et la naïveté d'une journaliste météo suffisait…



#726 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 755 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 15 novembre 2019 - 10:06

On peut tjrs essayer de detourner l'attention en faisant du bruit sur tel ou tel truc (pour les pesticides en ce moment c est le glyphosate), focaliser sur des erreurs ou des infos suspectes,

ce qu on reproche au nucleaire est incontestable :

 

-sa dangerosité en cas d accident, tremblement de terre, attentat.

-stockage des déchets tres problematique (durée de la toxicité, dangerosité extrême en cas d accident,...)

 

Et là je suis tres curieux de savoir ce que vous avez à opposer à ca !!!



#727 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 993 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 15 novembre 2019 - 11:52

Aujourd'hui il n'y a rien à "opposer".  Les installations  et les stocks de déchets existent. Le besoin en énergie aussi.

 

Si l'on a pas confiance dans la science et la technologie pour apporter une solution, alors on aura de façon certaine l'effondrement et les accidents.

Comme ce scénario n'a rien d'enthousiasmant, ne reste que la nécessité de poursuivre recherches et développements pour déconstruire les installations obsolètes, gérer les déchets et garantir la disponibilité suffisante d'énergie électrique. 

 

J'admire les installations d'Endenguard. Elles sont une solution individuelle intéressante. Mais elles reposent sur la disponibilité d'une technologie "importée" et sur une science que peu de gens maitrisent.

 

On ne peut opposer le développement des énergies alternatives et celui des énergies nucléaires. Par contre je me demande quelle pourrait être la taille raisonnable des installations que l'on nous propose.

Je redoute autant les éoliennes géantes (180 m bout de pâle) que les centrales nucléaires toujours plus grandes et couteuses.



#728 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 15 novembre 2019 - 16:47

DzC, les nucléophiles, c'est comme tous les vrais croyants : ils ne remettent jamais en question leur dieu.

Tu auras beau leur mettre sous le nez ou dans leur jardin un stock de déchets nucléaires, ils trouveront toujours de bonnes raisons pour le défendre et surtout défendre leur droit à consommer de l'énergie comme ils en ont envie...

 

Le Canard du 13 novembre 2019 :

 

img154.jpgimg155.jpg



#729 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 755 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 15 novembre 2019 - 17:18

DzC, les nucléophiles, c'est comme tous les vrais croyants : ils ne remettent jamais en question leur dieu.

Tu auras beau leur mettre sous le nez ou dans leur jardin un stock de déchets nucléaires, ils trouveront toujours de bonnes raisons pour le défendre et surtout défendre leur droit à consommer de l'énergie comme ils en ont envie...

 

oui je sais bien...

 

Bure/Cigeo :

Le risque le plus grave est celui dʼincendie, compte tenu de la présence simultanée dʼhydrogène et de colis inflammables dans les alvéoles censées abriter les déchets de haute activité à vie longue. LʼIRSN, bras technique du gendarme du nucléaire l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), a démontré que cette faiblesse du stockage était réelle et quʼil existait un véritable risque dʼincendie dans les alvéoles de stockage. Un tel événement pourrait aussi aboutir au rejet de gaz radioactifs. La modélisation de lʼIRSN montre que la vague de chaleur provenant dʼun incendie survenu dans un colis pourrait se propager à un autre en quelques heures. Il serait impossible de reprendre une exploitation « normale » après un tel accident.

L’Andra a admis quʼ« une explosion pourrait entraîner une perte de confinement » du site de Cigéo et sʼaccompagner éventuellement de la dispersion de radionucléides dans le site de stockage.

https://www.greenpea...re-etre-stoppe/

 

Aucun pays au monde ne sait quoi faire de ses déchets radioactifs

https://reporterre.n...actifs-constate



#730 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 15 novembre 2019 - 19:00

 Les américains les stockent en plein air et ça ne pose pas de problème. Si on stationne à côté, on a plus de chance d'attraper un cancer suite à une sur exposition aux UV ou aux rayons cosmiques https://simple.wikip...dry_storage.jpg.
 
Des risques ça ne manque pas dans la vie. JMJ a des sources autrement plus sérieuses que Greenpeace et "sortir du nucléaire" qui comme son nom l'indique, ne va pas divulguer les bons points.  :diablotin:

Je redoute autant les éoliennes géantes (180 m bout de pâle) que les centrales nucléaires toujours plus grandes et couteuses.

Détrompes toi, plus c'est grand, plus c'est rentable, surtout si on va les placer en pleine mer. Avec un facteur de charge de 61 %, ça commence réellement à l'être rentable.
 
Les éoliennes terrestre, surtout depuis que l'électricité Européenne est en bourse, ne le sont plus du tout, car quand elle produisent le plus, l'électricité produite est bradée à prix négatif https://www.epexspot...e/Prix_négatifs
 
Du coups, il faut 4000 éolienne  pour remplacer un réacteur nucléaire et encore, sans vent faut du gaz ou du charbon pour assurer le service. :roi2:
https://www.dailymot...m/video/x6lsljz


Modifié par michmuch80, 15 novembre 2019 - 19:07 .


#731 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 993 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 15 novembre 2019 - 19:10

 

Le 18 octobre 1945, de Gaulle crée le Commissariat à l'énergie atomique (CEA).

https://fr.wikipedia...il_de_la_France

 

Il y a des héritages plus ou moins facile à porter, mais nos grands parents ont fait un choix qui leur paraissait utile.

 

Je ne critiquerai pas les lanceurs d'alerte, ils ont leur raison d'être. Seulement, l'alerte ne peut être une fin en soi. 

Dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres, il y a une forme de réalisme dont on ne peut se séparer.

 

 

Quant aux éoliennes, plus elles sont nombreuses plus il devient intelligent d'exploiter en réseau ces machines; le vent n'est pas constant en un lieu donné, mais c'est bien rare s'il n'y a pas de vent un peu plus loin. 

Je vois passer les dossiers des projets en Sarthe, tous combattus par des assos de riverains.



#732 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 15 novembre 2019 - 19:33

Le vent est plus constant que tu ne le pense au niveau européen.
Le mythe du foisonnement éolien européen https://www.vive-le-...-en-europe.html
 
On n'a plus le droit de mettre des vidéos et des images ici ?
 
Voilà le relevé des puissances de 7 pays européens cumulés sur plusieurs mois : https://www.vive-le-...18-08-18/08.jpg
  • FLOYD aime ceci

#733 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 755 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 03 dcembre 2019 - 18:14

191203061713424147.jpg

 

(Source : Revue Silence! )