Aller au contenu


Diplômés ou auto-didactes?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
292 réponses à ce sujet

#1 _loulie_

_loulie_

Posté 12 octobre 2005 - 16:31

Plus on est diplômés... plus on participe à la croissance !!!

#2 Boo

Boo
  • Genre: Femme
  • Localisation:Planète Chouchen

Posté 12 octobre 2005 - 16:54

Est-ce que ça ne dépendrait pas de ce que l'on fait de nos diplomes?

Peux-tu approfondir un tantinet Loulie? :-)

#3 _Petrone_

_Petrone_

Posté 12 octobre 2005 - 17:20

Pas sûr de bien comprendre :-)

Est-ce un procès d'intention ? :-)

Que ce soit dans les circuits classiques (diplôme) ou par soi-même (auto-didacte), on gagne toujours à se former tant qu'on est pas dé-formé (ce qui n'est certes pas toujours évident!). :-)

A l'instar de la croissance (sous-entendu du PIB), la décroissance (toujours du PIB) n'est pas pour moi un but en soi.

Ces querelles byzantines (typiquement des cogitations d'économistes) me rapellent la polarisation marxiste/capitaliste. Ces 2 pôles constituent un axe d'interprétation unique sur lequel on a voulu projeter l'infini complexité de l'existence. Le tout a bien évidemment résulté en un appauvrissement général de l'interprétation du sens de la vie et de ses potentialités.

Bienheureusement, comme je l'évoquais dans un précédent post :

"Il y a tant d'aurores qui n'ont pas encore lui" :-?

#4 _mirza_

_mirza_

Posté 12 octobre 2005 - 19:04

Je suis bien d'accord avec Petrone.

Ce qui compte ce n'est pas d'être diplômé ou non, ce qui compte c'est ce qu'on sait et ce qu'on en fait.

Je ne vois pas pourquoi avoir un diplôme devrait être une honte, un facteur de croissance ou je sais pas quoi du genre.

Moi j'ai des diplômes, et j'en suis super fière parce qu'avec ces diplômes je peux participer à l'éducation des gens. Et l'éducation, quoi qu'on enseigne, ça apprend avant toute chose à réfléchir. Et réfléchir, ça donne des outils pour créer, pour avoir des idées, pour ne pas se contenter de ce qu'on a, pour voir plus loin que le bout de son nez.

Alors certes j'enseigne la linguistique à des nantis qui ont eu leur bac et ont pu s'inscrire à la fac, mais au moins ceux-là je sais que je vais essayer de leur apprendre, au-delà du signe linguistique et autre syntagme nominal, à réfléchir, à ne pas croire ce qu'ils lisent, à remettre en question ce que l'enseignant leur dit, à aller chercher des informations, à apprendre, à chercher à comprendre, à synthétiser des informations, à utiliser leurs connaissances et leurs expériences personnelles... et je suis très fière d'avoir ces diplômes parce que sans eux je ne pourrais pas le faire.

D'une part parce que c'est devenu obligatoire,
d'autre part parce que les diplômes ne sont que le bout de papier qui représente la marque d'une formation (et non d'un formatage, faut pas confondre), c'est-à-dire d'un apprentissage, de contacts, de conseils, de discussions, de doutes, de remises en question, d'exercices, de tests théoriques et grandeur réelle, d'essais et d'erreurs, et de toutes choses qui font qu'en x années on a acquis de l'expérience et qu'à notre tour on peut transmettre cette expérience à d'autres.

Voilà. Moi je suis (super-)diplômée et j'en suis fière.

#5 Boo

Boo
  • Genre: Femme
  • Localisation:Planète Chouchen

Posté 12 octobre 2005 - 19:41

V'là qui est bien tourné Mirza (y'en a là-dedans... :-) ). Et je partage ton point de vue (meme si j'ai peu de diplomes :-) )
En plus c'est bien d'etre fier de ce que l'on fait. Si on attend après les autres......... :D

Mais j'aimerais quand-meme bien savoir pourquoi Loulie a un tel point de vue. Il doit y avoir une raison, bien que je ne vois pas laquelle :-?
J'aime bien comprendre...

J'suis chiante ???? :-)

#6 _Yvan_

_Yvan_

Posté 13 octobre 2005 - 02:16

Plus on est diplômés... plus on participe à la croissance !!!

y a t'il des manuels sur ce site.....ouiiiiiiiiii
y a t'il des intello sur ce site .......ouiiiiiii
y a t'il des manuello-intello sur ce site ......yessssssssss
c'est sûr que je suis un (super)auto-didacte et fier de l'être......

Ces querelles byzantines (typiquement des cogitations d'économistes) me rapellent la polarisation marxiste/capitaliste. Ces 2 pôles constituent un axe d'interprétation unique sur lequel on a voulu projeter l'infini complexité de l'existence. Le tout a bien évidemment résulté en un appauvrissement général de l'interprétation du sens de la vie et de ses potentialités.

çà c'est des paroles de diplômés!!!!!
c'est vrai loulie, il faut toujours être du bon côté du manche, comme me disait mon grand-pére en bêchant ses patates....
je sens que c'est chaud le petit diplôme ,la petite médaille, le petit papier au mur de son cabinet......
2 mondes se côtoient, et tout va bien dans la croissance ambiante : croissez et multipliez.....

#7 _mirza_

_mirza_

Posté 13 octobre 2005 - 06:17

C'est fou ça, quand ton grand-père te parle de bon côté du manche tu trouves que c'est parole d'évangile, mais dès qu'on y met des mots un poil plus compliqués alors ça y est, c'est nul?

Comme si les diplômes ça servait à tout,
comme si les diplômés ne vivaient que de leur diplôme,
comme si, dès qu'on avait un diplôme, on n'était plus qu'un "diplômé"...
C'est bien étroit tout ça.

NB: Pour ta gouverne Yvan, relis donc les multiples posts de Johan: pas diplômé le gars.

#8 _Goéland_

_Goéland_

Posté 13 octobre 2005 - 09:06

Moi je suis un autodidacte diplomé , et quelle importance que ça peut avoir ? Quel rapport avec la croissance ?

#9 Didoune

Didoune
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Poitiers

Posté 13 octobre 2005 - 09:56

Moi je suis "autodidacte et fière de l'être" pas diplomée... Et alors... Bien contente que des gens diplomés fassent des bouquins bien pointu qui me permettent d'avoir une approche plus scientifique sur la décroissance par exemple, sur le nucléaire, sur les ogm, sur les plantes etc...
C'est aussi grâce à des diplomés que je peux être autodidacte...
C'est un débat absurde, certains diplomés alimentent la croissance certains pas diplomés aussi, tandis que d'autre diplomés et non-diplomés vont être des maillons important pour la décroissance... L'union fait la force... On a besoin de tous le monde...
Alors arrêtons le discours "faites des études" et celui "les étudiants sont des couillons", pour "trouvons chacun notre propre route, notre chemin le meilleur"...

ihih, ça fait un peu pompeux comme ça...

En tout cas chapeau Loulie, tu n'es pas réintervenue mais tu as fait couler de l'encre...
Mais on aimerait bien avoir ton point de vue quand même...

#10 _Petrone_

_Petrone_

Posté 13 octobre 2005 - 10:47

Plus on est diplômés... plus on participe à la croissance !!!

y a t'il des manuels sur ce site.....ouiiiiiiiiii
y a t'il des intello sur ce site .......ouiiiiiii
y a t'il des manuello-intello sur ce site ......yessssssssss
c'est sûr que je suis un (super)auto-didacte et fier de l'être......

Ces querelles byzantines (typiquement des cogitations d'économistes) me rapellent la polarisation marxiste/capitaliste. Ces 2 pôles constituent un axe d'interprétation unique sur lequel on a voulu projeter l'infini complexité de l'existence. Le tout a bien évidemment résulté en un appauvrissement général de l'interprétation du sens de la vie et de ses potentialités.

çà c'est des paroles de diplômés!!!!!

Une proposition afin de faire rebondir ta propre pensée :

"Tout ce qui diffère de moi m'enrichit"

Attention, la suite est caustique (l'humeur du moment ;) )

c'est vrai loulie, il faut toujours être du bon côté du manche, comme me disait mon grand-pére en bêchant ses patates....


Proposition intéressante ! : la bêche ou l'axe {grand-père;patates} comme axe alternatif d'interprétation du monde. Il faut que j'y réfléchisse, diplôme oblige :-?

je sens que c'est chaud le petit diplôme ,la petite médaille, le petit papier au mur de son cabinet......

Certains fantasmes ont la vie dure. J'ai pu constater de façon tout à fait empirique (donc non académique) qu'ils disent souvent bien plus sur la psychologie de ceux qui les ont que sur celle de ceux dont ils font l'objet. :o

2 mondes se côtoient, et tout va bien dans la croissance ambiante : croissez et multipliez.....

:-) :D ;)
:o :( Bon, allez, je reformule :
Il y a des pensées qui sont des forteresses. Des forteresses qui sont des prisons. Mais on est si bien entre des murs! Un mur, au moins, on peut s'appuyer dessus. Et puis, un mur, ça permet de distinguer 2 mondes. C'est rassurant finalement de savoir qui on est une fois qu'on a construit le mur et qu'on sait de quel côté on se trouve. 2 mondes, c'est génial, c'est binaire : il y a Dieu et le Diable, le bien et le mal, les marxistes et les capitalistes, les grand-pères et les patates, les diplômés et les autodidactes, les croissants et les décroissants... Pourquoi alors scruter l'horizon ?

Une caricature ne vaut que quand elle se pense en tant que caricature et perd tout intérêt quand elle devient la réalité des hommes fatigués. (encore une parole de diplômé, c'est à croire que je le fais exprès :-) :-) )

#11 L'épis

L'épis
  • Localisation:Bretagne

Posté 13 octobre 2005 - 11:26

Je rajouterais qu'il est important également de savoir ce que l'on n'a pas envie de faire. Pour le savoir il faut essayer évidemment. Ce qui s'appel " avoir de l'expérience ". Certains d'entre nous savent très tôt ce qu'ils veulent faire ( professionnellement ). Et c'est tant mieux pour eux. Moins de perte de temps. Mais d'autres cherchent, essayent, tentent, que ce soit avec des diplômes, des concours, des expériences professionelles etc... Ceux là ( dont je fait parti ) peuvent avoir quelques regrets se disant " halala j'aurais dû gnagnagna ". Mais avec le temps ça se peaufine, on voit mieux ce qu'on aimerait et surtout ce qu'on n'aimerait pas faire.
Je suis sûr que sur ce forum il y a beaucoup de " touche-à-tout " alliant esprit et muscle ce qui fait la force d'un être humain. Il faut de tout pour faire un monde. Les " intellectuels " en font partis et je ne pense pas qu'ils participent plus que d'autres aux effets pervers de la production de masse. J'avancerais presque le contraire.
Je crois que Loulie a tendu le bâton pour se faire taper dessus.
C'est une maniére d'avancer comme une autre. J'espère que ça fait pas trop mal Loulie :-)

#12 _adrien_

_adrien_

Posté 13 octobre 2005 - 12:47

En tous cas ça fait causer comme sujet!!

#13 _loulie_

_loulie_

Posté 13 octobre 2005 - 14:04

Ici loulie... "ne tirez pas sur la pianiste"...
Loin, très loin de moi l'intention de viser qui que ce soit... vous avez réagi personnellement ... mais... est-ce tabou ?

Tout ce que j'ai le temps de dire pour le moment (because j'ai des travaux à finir avant la neige !!!) c'est que l'éducation, ça n'a rien à voir avec le "système de l'éducation", soit diplômes et grosses institutions et compétitions... bêcheurs de patates d'expérience versus agronomes patentés...!!!

Un système à l'intérieur du système... le voyez-vous ?

Je vais rerelire attentivement vos messages, mélange empreints de passions et d'idées...!

Ah! oui, en passant, je suis déjà allé à l'école, j'ai déjà donné des cours, et ce que je sais de meilleur, de plus simple... simple... et de plus utile pour la santé de la planète selon moi est ce que j'ai appris par moi-même au contact de personnes bienveillantes et amies, et par le sourire et les enseignements d'Adrienne qui cuisait ses pommes en chantant, de Benoit, le meunier, grand-oncle qui m'a appris à corder du bois, à aimer son jardin... et réfléchir... eh! oui, Mirza... je réfléchis, moi aussi !!!

Bon, je dois arrêter parce que là, si j'y vais pas, les copains qui travaillent chez moi vont partir s'égailler dans la nature...
À suivre... ( diplômes-obligations et... y'a que les diplômés qui savent écrire des livres utiles aux autres ???? !!!! )
À +

#14 _Goéland_

_Goéland_

Posté 13 octobre 2005 - 14:41

loulie :

y'a que les diplomés qui savent écrire des livres utiles aux autres ???!!!


Personne a dit ça loulie , personne ici ne confond diplome et compétence , du moins il me semble .

Et puis bon , vu que t'insistes , une occasion en or de placer ma maxime préférée :

C 'est pas parceque t'es diplomé que t'es forcément moins con .

Et vice versa .

#15 _Yvan_

_Yvan_

Posté 13 octobre 2005 - 16:09

C'est fou ça, quand ton grand-père te parle de bon côté du manche tu trouves que c'est parole d'évangile, mais dès qu'on y met des mots un poil plus compliqués alors ça y est, c'est nul?

cette histoire de grand-père c'était une image !!!j'aurai bien voulu avoir un vieux qui m'enseigne la vrai vie, plutôt que ces enseignants.....


j'ai mis 2 ans pour apprendre le nom des graminées, des adventistes,des dycotilèdones, des arbres, des arbustes etc...; et tout cela en latin....j'ai encore mis 2 ans pour apprendre un dictionnaire de produits phytosanitaires avec leur matiéres actives, leurs dose létale etc .....avec pour finalité un diplôme X...et pendant ce temps la planéte se meurt, par accroisement de nos connaissances? depuis j'ai tout stoppé ce systéme d'accumulation, de comparaison, de diplômite; pour garder l'essentiel (?)...il faut du temps pour oublier tout notre bourrage de crâne....je suis capable de regarder maintenant un Arbre sans mettre un nom dessus, ni savoir son pouvoir calorifique...le contact est direct... combien d'entre vous quand il recontre un autre individu se demande: combien il gagne?quel est son niveau ? (compatibité!)
L'epis: les diplômes = intellectuels ? un peu facile
"les étudiants sont des couillons"Didoune : j'en sait rien ?

#16 _Petrone_

_Petrone_

Posté 13 octobre 2005 - 16:57

Loin, très loin de moi l'intention de viser qui que ce soit... vous avez réagi personnellement ... mais... est-ce tabou ?

Pas vraiment tabou vu comment on a developpé le sujet !... :-?

Moi j'ai plutôt l'impression que chacun a essayé de faire partager aux autres sa propre réalité et c'est très bien ! :-)

D'ailleurs, ces derniers jours, ça commençait à ronronner trop tranquillement sur le forum :-) , tu as réveillé l'esprit de débats ! :-) .

#17 _mirza_

_mirza_

Posté 13 octobre 2005 - 19:05

Ici loulie... "ne tirez pas sur la pianiste"...
Loin, très loin de moi l'intention de viser qui que ce soit... vous avez réagi personnellement ... mais... est-ce tabou ?

oui, bizarre ta façon ici d'associer "réaction personnelle" et "tabou"... ce qui engendre des réactions personnelles est tabou?

(...) l'éducation, ça n'a rien à voir avec le "système de l'éducation", soit diplômes et grosses institutions et compétitions... bêcheurs de patates d'expérience versus agronomes patentés...!!!

Et "diplôme" n'a rien à voir avec "simplisme". Comme pas mal l'ont dit plus haut, les diplômes que l'on a ne définissent en rien ni notre personne, ni même simplement nos connaissances ou nos capacités. Je crois qu'on est tous d'accord là-dessus. Du moins il le semble, je l'espère.

Alors pourquoi donc tirer sur les diplômés?

Ah! oui, en passant, je suis déjà allé à l'école, j'ai déjà donné des cours, et ce que je sais de meilleur, de plus simple... simple... et de plus utile pour la santé de la planète selon moi est ce que j'ai appris par moi-même au contact de personnes bienveillantes et amies, et par le sourire et les enseignements d'Adrienne qui cuisait ses pommes en chantant, de Benoit, le meunier, grand-oncle qui m'a appris à corder du bois, à aimer son jardin... et réfléchir... eh! oui, Mirza... je réfléchis, moi aussi !!!

Grand bien t'en fasse loulie, mais sais-tu que tout le monde n'a pas de contact avec ton grand-oncle Benoit?

Encore une fois, ce que tu dis est fort réducteur; dois-je préciser que je n'ai jamais dit que l'école était le seul endroit où on apprenait à réfléchir? Pff, là vraiment ça m'embête de devoir remonter jusqu'à des considérations si évidentes, d'enfoncer des portes si grandes ouvertes.

À suivre... ( diplômes-obligations et... y'a que les diplômés qui savent écrire des livres utiles aux autres ???? !!!! )

à question pas maline...

#18 tocyob

tocyob

Posté 13 octobre 2005 - 22:22

Plus on est diplômés... plus on participe à la croissance !!!

je connait plein de gens qui n'ont pas ou peut de dîplomes et qui sont à fond dans la croissance au moins autant que d'autres gens que je connait et qui ont pleins de dîplomes ...
de toute façon dîplomes ou pas dîplomes tout le monde est à fond dans la croissance autour de moi ...

d'ailleurs pourquoi la croissance serait un mal ???
perso je préfère la décroissance
mais je ne suis pas d'un naturel fanatique et illusionné par mes propre idées
donc je considère la croissance comme légitime
autant que la décroissance
même si la croissance m'exaspère ...

#19 _Goéland_

_Goéland_

Posté 14 octobre 2005 - 12:33

YVAN :

j'ai mis 2 ans pour apprendre le nom des graminées , des adventistes , des dicotilédones , des arbres , des arbustes etc ... , et tout cela en latin . j'ai encore mis 2 ans pour apprendre un dictionnaire de produits phytosanitaires ...


Tu as préparé un BTA ? Parceque là tu me rappelles mes cours de biologie végétale et de phytotechnie .

J 'aurais bien voulu avoir un vieux qui m'enseigne la vraie vie , plutot que ces enseignants ...


Parole de nanti . Des millions de gens sur cette planète rêveraient de cotoyer des enseignants , ne serait ce que pour apprendre à lire .

#20 _Yvan_

_Yvan_

Posté 14 octobre 2005 - 14:19

ce systéme éducatif avec diplômes fait partie d'un bourrage de crâne institutionalisé, je dis simplement que moi YVAN je refuse cette normalité en bloc, et je vis/pense une vie plus en adéquation avec ma vrai nature... donc ce n'est pas une querelle de diplômé(e)s en tout genre, mais une façon de réfléchir, de faire émerger cette intelligence plus intuitive qui est en chacun de nous (et qui n'est pas quantifiable).


Parole de nanti . Des millions de gens sur cette planète rêveraient de cotoyer des enseignants , ne serait ce que pour apprendre à lire

c'est toujours facile de rêver pour les autres, de traiter de nantis, de débiles, .....ce qui est important, c'est d'en discuter calmement...je te livre ma reflexion, tu me demande si j'ai passé un BTA...sacré goéland....ça vole haut.....ohhhhhhh