Aller au contenu


Photo

Règles douloureuses...


  • Veuillez vous connecter pour répondre
58 réponses à ce sujet

#21 _mirza_

_mirza_

Posté 23 fvrier 2006 - 13:21

Au fait,
je ne sais plus si j'avais pensé à remercier Didoune et les autres pour leur conseil de tenter l'infusion de camomille.
C'est déguelasse, mais alors je n'ai jamais rien trouvé d'aussi efficace, et aussi rapide !

Alors vraiment, un gros, un très gros merci aux filles. :horreur_grosyeux:

-- mirza, qui cherche à travailler sur sa douleur mens(tr)uelle, mais qui en attendant est bien contente de ne pas passer ses journées à se taper la tête contre les murs de douleur.

Douze fois par an régulièrement / elle se tord de douleur / se mord les doigts dans son lit / étouffant ses cris / elle a mal

Ce mal vif et lourd la tient nuit et jour / c'est ça être une femme / un être de chair et de sang / c'est beau / et pourtant ça fait mal

Que faut-il donc faire / pour que de ses fers / de ce joug qui d'elle se joue / elle se délivre / seule dans son givre / elle a froid

Ses larmes amères / gouttes d'eau de mer / glissent et coulent le long de son cou / douleur abhorrée / quand vas-tu filer / elle a mal

Son ventre est un feu / un volcan fiévreux / qui crie à sa place / les mots les angoisses / que ses lèvres taisent / alors dans sa braise / elle a mal

Douze fois par an régulièrement / elle se tord de douleur / se mord les doigts dans son lit / étouffant ses cris / elle a mal


-- Jeanne Cherhal, Douze fois par an.

#22 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 23 fvrier 2006 - 13:46

tisane d'achillée millefeuille quotidiennement avant les règles les "régule" et fini les douleurs... règle aussi les problèmes d'humeur et de cafard ; çà pousse partout (en saison)
pour le moral voir aussi éventuellement millepertuis mais l'achillée à elle seule fait déjà des miracles.

#23 _mirza_

_mirza_

Posté 23 fvrier 2006 - 13:51

le problème, c'est que mes règles sont tout, sauf régulières... donc pas facile de savoir quand elles vont tomber.
Mais la camomille fait super bien l'affaire, avant d'arriver enfin à cerner le pbl et le régler.

#24 cerise

cerise
  • Genre: Femme
  • Localisation:Provence

Posté 23 fvrier 2006 - 15:14

je ne sais plus si j'avais pensé à remercier Didoune et les autres pour leur conseil de tenter l'infusion de camomille.
C'est déguelasse, mais alors je n'ai jamais rien trouvé d'aussi efficace, et aussi rapide !

d'après Rina Nissim "mamamélis, maunuel de gynécologie naturopathique à l'usage des femmes" (éd.Mamamélis, Suisse ) les 2 camomilles sont efficaces, mais je trouve que la camomille matricaire est loin d'être aussi dégueu que la romaine (que perso je n'aime pas du tout)
j'ai enfin pu trouver de l'alchémille en bio et je trouve que son goût est agréable, et elle est très efficace aussi pour les douleurs et surtout le syndrome pré-menstruel :horreur_grosyeux:

#25 violette du sud

violette du sud

Posté 07 mars 2006 - 12:08

Bonjour,

Excusez moi si je dévie un peu du sujet, mais j'ai vu que Miette avait écrit ceci

un dossier dans l'ecologiste, sur les pesticides et produits chimiques, où ils relataient le coktail medicamentaux qui peut se retrouver dans les cours d'eau via les urines (et de tous les medocs à l'interieur dedans).
précisant l'effet incompris et donc imprévisible des interractions....

et je voulais savoir si tu pouvais me dire où tu l'avais lu, car cela m'interpelle et j'aimerai bien en savoir plus...

Sinon pour en revenir au sujet dont vous parliez, voici ce qu'une amie médecin m'a fait parvenir

LES FEMMES DOIVENT SAVOIR


Que le cycle hormonal est sous la dépendance d'une petite glande située dans le cerveau et appelée l'hypothalamus.Cette glande est également très sensible aux émotions et aux stress de la vie. Quand elle est trop stimulée, elle donne de "mauvaises commandes" de sécrétion aux ovaires, et donc ceux ci ont un fonctionnement perturbé, avec excès d’oestrogènes et manque de progestérone. Il s'en suit un dérèglement hormonal, source de bien des "misères", qui apparaissent toujours dans les 10 jours qui précèdent les règles : ce peut être :

- Maux de tête, modification de l’appétit,
- Prise de poids, rétention d'eau, douleurs dans les jambes
- Trouble de l'humeur, agressivité
- seins douloureux, cystites, infection vaginale,
-poussées d’herpès, crises d’asthme, angines, problèmes oculaires etc...

Pour corriger ces troubles, on prescrit parfois, surtout pour les douleurs mammaires, de la progestérone chimique. Il faut savoir qu'il existe d'autres traitements qui agissent fort bien et ont l'avantage d'aider le corps à rétablir son équilibre sans l'intoxiquer ( comme cela peut être le cas avec les médicaments).

Ces moyens sont représentés par: l'acupuncture :

- Qui calme l'hypothalamus et diminue les conséquences du stress dans l'organisme
- Qui aide l'ovaire à rétablir une sécrétion normale.

On traite en milieu et en 2ème partie du cycle (soit vers le 13ème et vers le 21ème jours ) les bienfaits sont immédiats, en 2- 3 mois souvent tout rentre dans l'ordre et il suffit par la suite d'effectuer une ou deux séances par an ( cela dépend du stress vécu...)
Nota : le 1er jour du cycle est le 1er jour des règles

l'homéopathie :

- Qui calme elle aussi et fortifie le "terrain": celui ci correspond à notre constitution propre, individuelle (l'homéopathie et l'acupuncture tiennent compte de notre mode de réaction et vous savez bien que vous n'avez pas tous le même comportement, ni la même sensibilité, ni la même constitution physique etc...)

- Qui aide l'ovaire à mieux sécréter. Ainsi on prescrit des dilutions homéopathiques hormonales comme :

* Folliculinum en 9,15 et 30 CH à prendre en dose les 11ème( 1 dose de 9 ch),12ème( 1 dose de 15ch),13 ème et 21 ème( 1 dose de 30 ch) jours du
cycle pour freiner les excès d'oestrogènes.( à prendre le matin à jeun les jours prescrits )

* Lutéinum 5 CH ( en granules) 5 gr/j du 14 ème jour du cycle aux règles pour stimuler la sécrétion de progestérone.

Le corps est aidé naturellement, et les dysfonctionnements sont corrigés sans qu'il y ait d'intoxication médicamenteuse (avec leurs risques d'effets secondaires).

Soulignons l’effet remarquable de l’association acupuncture, homéopathie !

D’autres moyens naturels existent qui peuvent favoriser un bon cycle :

. L’alimentation la plus pauvre possible en produits laitiers animaux - à remplacer par du lait de soja enrichi en calcium par exemple - le soja contient de bons oestrogènes qui aident à la normalisation du cycle, paradoxalement ces phytohormones s’opposent aux effets négatifs des oestrogènes que nous produisons en excès sous l’effet du stress ... si on ne peut pas supprimer le lait tout le temps, au moins essayer la semaine qui précède les règles...
Diminuer aussi l’absorption de graisses animales, beurre, viandes rouges, fromage, charcuterie, leur trop grande consommation freine la sécrétion de progestérone qui elle, fait défaut ! ! !
Eviter les plats tout préparés riches en colorants, pesticides, conservateurs, qui pour la plupart se transforment en mauvais oestrogènes dans le sang, ce qui en rajoute encore à « l’hyper oestrogénie »!
.Consommer en supplément ou prendre des aliments riches en magnésium et acides gras polyinsaturés - ex huile d’olive, de colza, biologiques, de 1ère pression à froid - faire des cures d’huile d’onagre ou de bourrache, consommer souvent des poissons gras cuits au court bouillon,..
Une plante est utilisée depuis peu pour sa richesse en progestérone naturelle : c’est le YAM à consommer en gélules et à utiliser en crème, en 2ème partie du cycle ( soit dès le 14ème jour )
Très efficace aussi est l’Alchemille , à utiliser en période progestative comme cité plus haut, car elle pallie aux insuffisances de sécrétion de la progestérone, insuffisance bien souvent corrélée à l’excès d’oestrogènes

.Par ailleurs si on utilise la pilule ne pas oublier de se supplémenter en vitamines B1 B2 B6 B9, C, E , Bcarotène, zinc et magnésium.
Parfois sous pilule, on présente aussi en fin de cycle des douleurs à la tête, aux seins etc... ne pas hésiter dans ce cas à essayer folliculinum en 15 et 30 ch comme décrit plus haut...
donc sous pilule, attention à la cellulite, à la prise de poids, à la carence en vitamines ( qui peuvent provoquer infections plus fréquentes, fatigue, moindre résistance au stress, déprime etc...) Je cite souvent le cas des jeunes filles qui préparent un examen et qui sont sous pilule : elles sont encore plus stressées par la carence en vitamines liée à ce type de contraception. Cela est valable aussi pour les femmes en permanence sous pilule : attention au déficit vitaminique !

.Si les douleurs au moment des règles sont très importantes, il faut savoir que le stress pendant le cycle ainsi qu’une nourriture trop riche en sucreries et graisses animales-y compris les produits laitiers- en sont une des causes. Faire attention à sa nourriture, prendre les doses de folliculinum 15 et 30 ch en milieu et 21ème jour du cycle et essayer les 3 plantes Alchemille, Camomille, Angélique en Teinture mère, préparation à demander au pharmacien, prendre 70 gouttes du mélange 3 fois par jour 3 jours avant et pendant les règles.

.Si on veut faire un bébé, attendre 3 mois après l’arrêt de la pilule et prendre de la vit B9, et

dire au papa d’arrêter de fumer et de se supplémenter en vitamines ( le tabagisme du père est une grande cause de malformation et de cancer chez l’enfant, également de risque de fausse couche par malformation du foetus, le tabac abîme les chromosomes des spermatozoïdes )

.Si on a un stérilet prendre pendant les règles de l’arnica en 5 ou 7 ch : 3 granules 4 à 6 fois/j et éventuellement des gouttes de la plante Drymis Wintéri , demander la dilution 2 D : 15 gttes 3 fois/j dans un peu d’eau, afin de réduire l’abondance et la durée du saignement - saigner 3 jours, pas plus, sinon fatigue, anémie etc...ne pas accepter cette situation ! si ça ne suffit pas, il y a d’autres plantes et d’autres remèdes homéopathiques.

.Mettez en pratique des activités qui vous aideront à lutter contre le stress, qui est la 1ère cause de dérèglement hormonal - avec tous les risques que ce dérèglement peut comporter à long terme : ex fibromes ou cancer
Arrêtez de souffrir, comprenez comment votre corps fonctionne, essayez ces conseils.

En vous prenant en main éventuellement avec l’aide d’un médecin de médecine naturelle, vous participerez à votre propre guérison, vous limiterez les effets secondaires des hormones et les risques liés aux dérèglements de leurs sécrétions. Et chaque jour du mois vous serez en forme !

#26 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3 051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 07 mars 2006 - 12:45

l'homéopathie :

- Qui calme elle aussi et fortifie le "terrain": celui ci correspond à notre constitution propre, individuelle (l'homéopathie et l'acupuncture tiennent compte de notre mode de réaction et vous savez bien que vous n'avez pas tous le même comportement, ni la même sensibilité, ni la même constitution physique etc...)

- Qui aide l'ovaire à mieux sécréter. Ainsi on prescrit des dilutions homéopathiques hormonales comme :

* Folliculinum en 9,15 et 30 CH à prendre en dose les 11ème( 1 dose de 9 ch),12ème( 1 dose de 15ch),13 ème et 21 ème( 1 dose de 30 ch) jours du cycle pour freiner les excès d'oestrogènes.( à prendre le matin à jeun les jours prescrits )

* Lutéinum 5 CH ( en granules) 5 gr/j du 14 ème jour du cycle aux règles pour stimuler la sécrétion de progestérone.


Malheureusement non. C'est l'erreur classique que l'on rencontre chez de très nombreux homéopathes francais, qui sont de nécessité médecins, et qui en arrivent rapidement à revenir aux principes allopathiques en administrant de l'homéopathie.

On ne prescrit pas Folliculinum ni Luteinum en homéopathie pour ce genre de problèmes puisque leur effet ne donne pas les mêmes symptômes que leur absence.

Le principe homéopathique est le principe de similitude. On corrige le problème avec une préparation qui causerait le problème si elle n'était pas administrée en dilution homéopathique.

Exemple: pour des insomnies, il serait ridicule de prescrire de la camomille en dilution homéopathique. Elle tiendrait la personne éveillée! On prescrit par contre COFFEA CRUDA - du café - en dilutions homéopathiques, car il produit normalement (= quand il n'est pas en dilution homéopathique) les symptômes dont souffre la personne.

Nous sommes nombreux sur d'autres forums à avoir remarqué que les homéopathes francais se trompent vraiment souvent. C'est peut-être pour cela que l'homéopathie a souvent la réputation de ne pas être efficace. On comprend.

Cela ne se passe pas dans les autres pays où les homéopathes ne sont pas médecins et ne sont pas imprégnés des principes allopathiques. (Il n'y a qu'en France que les médecins se sont appropriés exclusivement l'homéopathie).

De plus je réagis à ceci: Folliculinum en 9,15 ca ne veut rien dire et Lutéinum 5 CH n'aurait aucun effet. Tout homéopathe qui se respecte n'ignore pas que les dilutions au-dessous de 9 CH n'ont aucun effet.

Ci Xi

#27 _loulie_

_loulie_

Posté 12 mars 2006 - 23:14

Dans mes pires années de spm j'ai pris des suppléments de B6, pyridoxine, et je me gavais de germe de blé et mélasse... diminution des symptômes physiques et psycho. Pour la régularité, je sais pas si ça m'a aidé, j 'ai toujours suivi le cycle lunaire.

#28 cerise

cerise
  • Genre: Femme
  • Localisation:Provence

Posté 13 mars 2006 - 07:43

j'ai retrouvé la source de ce texte ici alors que je l'avais trouvé il y a quelques années sur le site d'actesante qui depuis l'a d'ailleurs enlevé :conduite: et n'a gardé que celui sur la ménopause A l'époque, j'avais essayé, avec quelques résultats mais comme j'ai essayé plusieurs choses en même temps... :hydrogene: je ne saurais dire ce qui a marché ! en tous cas, j'ai remarqué que l'alchemille en TM ou tisane fonctionnait bien sur moi, de même que la camomille en tisane ( la matricaire )

#29 verine

verine
  • Localisation:Isère

Posté 13 mars 2006 - 10:11

Pour répondre à Sidi,

J'avais depuis plusieurs années, au moins 10, un problème grandissant lié à mes cycles. En fait j'ai toujours eu des règles douloureuses autant que je me souvienne, lorsque j'étais ado, je ne pouvais mettre mes mains dans l'eau la veille et en début de règle sinon je passais 5 jours pliée en 4.
Tous les SPM qui existent se sont surajoutés au fur et à mesure, mauvaise humeur, gonflement douloureux des seins, gonflement des jambes, ... avec douleurs au moment des règles et comme là-dessus s'était greffé des règles hyper abondantes, une anémie très forte au point que je faisais paniquer le laboratoire chaque fois que j'allais vérifier annuellement mon taux de ferritine. Il se demandait comment j'arrivais à tenir debout.
Bref tout ça pour dire que c'est oublié depuis 6 mois. En fait après avoir essayé l'homéopathie, le magnétisme (sur le fibrome découvert il y a 6 ans), la phytothérapie, d'accepter que cela fasse partie de ma vie de femme. Je me suis décidée l'année dernière à faire scléroser le fibrome, donc passage à l'hosto et toutes les "saloperies" que tu ingusgites avec. Mais même ça, ça n'a pas marché. Le fibrome a bien régressé, il s'est dévascularisé, mais les règles étaient toujours aussi abondantes, longues, douloureuses avec des caillots noirs ou rouges et douloureuses.
Et puis au mois d'octobre dernier je lis le livre "la 3e médecine" du Docteur Jean Seignalet. Je pensais en fait à guérir une douleur à l'épaule. Une calcification autour du tendon de l'épaule. Même si je n'y retrouve pas exactement mes symptômes, j'entreprends donc le régime sans gluten, sans caséïne et de manger le plus cru possible qui y est préconisé. Et là, ma douleur à l'épaule diminue bien, mais surtout au bout de quelques mois je me rends compte que mes règles ont considérablement diminuée de volume, que les douleurs ont disparues complètement et la fatigue mensuelle aussi. J'ai toujours besoin de soigner mon anémie qui n'a pas disparue aussi miraculeusement mais je suis dans une forme que je pourrais qualifier d'olympique au vu du petit être chétif que j'étais devenue.

Bref c'est un régime contraignant, mais je vous le recommande vivement. Essayez le 3 mois et vous verrez bien.

A noter il y a des phénomènes de détoxication, donc si vous avez dans votre entourage des personnes qui s'y connaissent c'est mieux. J'ai eu comme ça, un jour sans prévenir (au bout de 15 jours environ), un écoulement beige d'une 15aine de cm3, c'est très surprenant mais je pense que ça fait partie du phénomène de guérison. Je ne peux vous en dire plus, je n'ai pas étudié ces phénomènes de détoxication.

#30 Monsieur Jaune

Monsieur Jaune
  • Localisation:Haute-Savoie

Posté 30 mars 2007 - 08:40

Je remonte ce sujet très interressant (pour moi en tout cas...)
Je n'ai pas pris la pillule très souvent dans ma vie, disons 1 an en cumulé mais toujours est il que je la reprends depuis 5 mois et que je l'arrête dans... 2jours.

En effet, la gynécologue (alors que je voulais un sterilet) m'a prescrit cette pilule qui devait comme par miracle atténuer mon acné ET ce fichu syndrome pré-menstruel.

Au final, le peu d'acné que j'avais est toujours là (à 27 ans je commence à m'inquiéter...) et le syndrome n'a jamais été aussi fort (je suis en plein dedans là, je pleure pour un rien, je suis agressive, hier je suis même allée dormir sur le canapé je ne sais pour quelqu'obscure raison.... ;) )
Enfin bref, j'arrête la pilule mais le SPM commence vraiment à devenir pesant, pour moi mais surtout pour mon compagnon (le pauvre, je me demande parfois comment il me supporte...)

Alors, qui de la camomille, l'achilée ou je ne sais plus quelle plante est la plus adaptée aux dépressions dûes aux règles qui ne sont pas douloureuses ?

Je vous remercie d'avance...

#31 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3 051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 30 mars 2007 - 21:42

Salut Monsieur Jaune!

Ce que je peux te dire ...

En premier lieu, il faut cesser de boire du thé, du café, des boissons contenant de la caféine (coca etc.) ou de l'alcool, et arrêter le sucre aussi. La plupart du temps, les symptômes disparaissent lorsque le style de vie change. Sinon, les tisanes et vitamines et autres ne sont que des palliatifs ou ne sont utiles que lorsqu'une carence en ces substances est prouvée.

La camomille est un calmant des nerfs et des spasmes musculaires du fait du magnésium qu'elle contient. Si tu as des envies de chocolat (signe de besoin de magnésium car il en contient aussi) pendant cette période de SPM, la camomille t'aidera ou alors le bon vieux chlorure de magnésium ou le nigari qui sont nettement moins chers et plus efficaces que ces tisanes et infusions.

L'achillée mille feuilles en infusions est aussi réputée aider contre les spasmes musculaires: 2 à 3 c. à s. de fleurs d'achillée dans une tasse d'eau bouillante. Couvrir et laisser infuser un quart d'heure.

L'huile d'onagre qui contient de l'AGL (acide gammalinoléïque - un acide gras essentiel) est excellente quand on a une déficience en AGL. Sinon, ca ne marchera pas. Une capsule matin et soir.

Le Dong Quai (Angelica sinensis) est utilisé en Chine avec succès contre le SPM. On l'appelle le "ginseng des femmes". 2 à 3 g. par jour en capsules ou en comprimés.

Autres suppléments lorsqu'une carence donnant ce genre de symptômes est présente:

- Vitamine B6
- Vitamine A
- Vitamine E

Tu devrais essayer l'alimentation (certain) et un autre truc à la fois, puis 2 combinés. Si tu connais tes carences, c'est bien. Sinon, si tu essaies trop de choses à la fois, tu ne sauras pas ce qui a eté efficace.

Amicalement et bonne chance!

#32 tite_Lau

tite_Lau
  • Localisation:Toulouse

Posté 31 mars 2007 - 08:29

Wa merci Cixi pour tous ces renseignements ;)

Ce mois-ci pour moi ca a été atroce, une énorme envie de chocolat (2-3 jours avant les règles), et besoin de manger tout le temps... le problème c'est que même après avoir eu mes règles (elles ont fini y a 2 jours), ça continue..... je ne fais que manger.... a peine fini de manger que je remange.... heureusement je n'ai pas grossit mais ça commence à m'inquièter :calin: je vais essayer de me controler aujourd'hui et de boire beaucoup d'eau.. mais jamais ça m'avait fait un truc pareil .. vous n'avez pas une idée à quoi ça peut être du ? (c'est pas le ver solitaire hein, je ne mange plus aucune viande depuis plus d'un an :cogite: )

#33 amélie-berté

amélie-berté
  • Localisation:la rochelle

Posté 31 mars 2007 - 08:46

tu ne serais pas enceinte?moi ça m'avait donné faim...

#34 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 31 mars 2007 - 09:09

Au final, le peu d'acné que j'avais est toujours là (à 27 ans je commence à m'inquiéter...) et le syndrome n'a jamais été aussi fort (je suis en plein dedans là, je pleure pour un rien, je suis agressive, hier je suis même allée dormir sur le canapé je ne sais pour quelqu'obscure raison....  )
Enfin bref, j'arrête la pilule mais le SPM commence vraiment à devenir pesant, pour moi mais surtout pour mon compagnon (le pauvre, je me demande parfois comment il me supporte...)

Alors, qui de la camomille, l'achilée ou je ne sais plus quelle plante est la plus adaptée aux dépressions dûes aux règles qui ne sont pas douloureuses ?


à 27 ans tu entres dans la période critique d'un cycle psychique et émotionnel septennal : il peut s'en suivre (parfois, heureusement pas toujours) une dépression d'une certaine gravité et durée...
si on le sait on s'accroche.
explications là :

http://biorythm.free.fr/

http://biorythm.free.fr/f/

sinon des coups de blues hebdomadaires sont naturels, (c'est un cycle hebdomadaire)voir son agenda là :

http://biorythm.free.fr/z/

et pour les plantes c'est le millepertuis.

#35 tite_Lau

tite_Lau
  • Localisation:Toulouse

Posté 31 mars 2007 - 11:53

tu ne serais pas enceinte?moi ça m'avait donné faim...

Euh non, naturellement parlant, c'est pas possible :siffle: :tresfache:


Mais j'ai jamais eu aussi faim ;) Pour exemple, hier j'ai mangé environ: 2 croissants, une quinzaine de biscottes avec la moitié d'un pot de confiture, me suis reservie 3 fois des pâtes avec tomates et oignon à midi, fromage, compote, le soir, reservie 3 fois des patates et champignons, fraises avec beaucoup de chantilly.. oui je sais c'est atroce mais j'ai pas pu résister :cogite: En temps normal je mange normalement et ça me suffit... Aujourd'hui j'essaie de me controler au maximum pour revenir à la normale (mais j'ai faim !!) :calin:

#36 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 31 mars 2007 - 13:01

En temps normal je mange normalement et ça me suffit...


par rapport à l'exemple que tu cites çà fait combien "normal" ?

je remarque en tous cas que tu manges du sucre et d'autres glucides et c'est parti : affamé tout le temps...
il y a plein d'autres choses qui "donnent faim" p.ex. une chute rapide de la température comme c'est le cas aujourd'hui chez nous et chez moi... ;)

#37 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3 051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 31 mars 2007 - 13:03

et pour les plantes c'est le millepertuis.

Oui, contre les coups de blues et déprimes légères, mais attention. Il ne faut pas conseiller le Millepertuis sans donner en même temps la kyrielle de contre-indications et la liste des médocs dont les effets sont annulés par le millepertuis (par exemple la pilule contraceptive).

La liste ailleurs sur le forum, je ne sais plus où. Je n'ai pas mon PC fixe ici, mais je reviens mettre cette liste dansla journée si j'ai le temps. C'est important.

Merci Geispe!

#38 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 31 mars 2007 - 13:14

photosensibilisant je savais mais pilule de savais pas... merci :-)

#39 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3 051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 31 mars 2007 - 17:59

Oui. Voici la liste. Je l'avais sur mon portable (sans le savoir):

Millepertuis

Précautions:

Peut diminuer l'efficacité des contraceptifs oraux.

Photosensibilisant

Contre-indications:

A ne pas prendre si on prend déjà des médicaments pour problèmes cardiaques et autres.
- warfarine
- cyclosporine
- theophylline
- contraceptifs oraux
- amitriptyline
- nortriptyline
- digoxine
- carbamazepine

Allergie connue au millepertuis.

Le millepertuis, sous toutes ses formes, n'est pas recommandé durant la grossesse. Certains auteurs le recommandent cependant pour la dépression post-partum.

#40 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 31 mars 2007 - 18:54

Le millepertuis, sous toutes ses formes, n'est pas recommandé durant la grossesse. Certains auteurs le recommandent cependant pour la dépression post-partum.


sais-tu s'ils font une différence entre les concentrés du commerce et la plante cueillie dans la nature ?