Aller au contenu


Photo

Les chasseurs sont nuisibles


  • Veuillez vous connecter pour répondre
421 réponses à ce sujet

#1 Tropical Island

Tropical Island
  • Localisation:Quimper (29)

Posté 05 novembre 2005 - 18:07

Hier j'ai demander innocemment à un chasseur s'il y avait du plomb dans les cartouches qu'il utilisait. Il me répond oui. Et de me rajouter idiotement "pourquoi ?".

Vous vous imaginez que l'on donne le droit à des débiles de se balader avec des armes à feux et de répandre du plomb dans la nature, en toute légalité ?

Voici un lien : http://www.roc.asso....omb-chasse.html

Je ne suis pas habitué à ce forum, je n'ai pas pu vous mettre le lien en direct.

Modifié par Tropical Island, 05 novembre 2005 - 18:14 .

  • fdsgttjodt, Agathe To Break Free et Jaleesami aiment ceci

#2 diable moelleux

diable moelleux

    En transition douce...

  • Membres
  • 228 messages
  • Localisation:Près d'Evry (91)

Posté 05 novembre 2005 - 19:47

et moi j'ai lu dans le "chasseur français" d'octobre que la population des perdrix revenait... grâce aux efforts des chasseurs ! balèze, non ? cela dit, il y a bien apparemment des chasseurs qui s'occupent de l'environnement et de faire des réaménagements bénéfiques... il faut leur rendre justice... seulement cette activité-là n'est plus de la chasse proprement dite, évidemment !

NB ton lien est nickel (même si'l parle de plomb)

#3 Tropical Island

Tropical Island
  • Localisation:Quimper (29)

Posté 05 novembre 2005 - 20:43

On pourrait aussi discuter du lâcher de gibier quelques semaines/jours avant l'ouverture de la chasse ! Des faisans d'élevage, nullement effrayés par l'homme !!! :ptdrasrpt2:

#4 Tropical Island

Tropical Island
  • Localisation:Quimper (29)

Posté 05 novembre 2005 - 20:48

J'ai oublié : les douilles qui ne sont jamais ramassées !

Mais le chasseur à des prédateurs redoutables : alcool, tabac, repas riches en viandes... :ptdrasrpt2:

#5 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1 174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 05 novembre 2005 - 23:14

Si les chasseurs sont nuisibles alors :

- "les hommes sont égoïste"
- "les femmes nentendent rien à la mécanique"

et on peut allez plus loin :

- "les arabes nous volent not boulot"
- " les cheveux long sont des beaticks"

et puis aussi :

- "les flics nont jamais les cheveux longs" (ah... merde... ça c'est vrai)

bref !

je ne pense pas que les chasseurs ceuilleurs, tels que l'étaient, par exemple, les peuplades qui foulaient cette terre là bas vers louest

je trouve bien plus nefaste l'industrie animalière, et cest pas le fait d'être chasseur qui rend nuisible, et pas besoin dêtre chasseur pour être nuisible....

tu manges de la viande ?

#6 diable moelleux

diable moelleux

    En transition douce...

  • Membres
  • 228 messages
  • Localisation:Près d'Evry (91)

Posté 06 novembre 2005 - 01:01

ok d'acc, les généralisations douteuses sont à proscrire...

mais enfin, je ne crois pas qu'on puisse décemment compter ceux qui tirent les palombes parmi les bienfaiteurs de l'environnement !

cela dit, il ne faut pas oublier que les produits chimiques d'épandage qu'on a balancé partout depuis les années 50 au moins sont responsables de la disparition de la faune dans les campagnes peut-être plus que les chasseurs.

(ce dernier paragraphe à vérifier/confirmer)
enfin, la chasse était un privilège de la noblesse avant la révolution et après "tout le monde" y a eu droit. en France. il paraît qu'en Angleterre, où justement ce privilège n'est pas passé aux mains du "peuple", il y a aujourd'hui beaucoup plus de gibier dans les campagnes. (je répète : je n'ai su cela que de source orale, donc c'est à vérifier ; de plus, la conclusion qu'on a envie d'en tirer n'est peut-être pas bonne)

#7 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1 174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 06 novembre 2005 - 02:06

dans ce merveilleux "regain" de jean giono, une femme donne des graines de belladone si je me souviens bien (en tout cas des graines toxiques), aux moineaux, qu'elle mangeaient ensuite en prenant soin douvrir le foie des piafs pour recupérer les graines et sen servir à nouveau

je ne pense pas quelle etait noble

#8 _mirza_

_mirza_

Posté 06 novembre 2005 - 08:19

En Allemagne, d'après des amis de là-bas que j'ai vus cet été, chaque chasseur a la responsabilité d'une certaine surface. Il doit l'entretenir (pour pas qu'elle brûle, tout ça), et veiller à ce ce que la faune qui y habite et la traverse ne grossisse ni ne réduise trop. Je trouve que ça, c'est une vachement bonne idée.

Personnellement, je me suis fait tirer dessus par des chasseurs bourrés (ou simplement cons) plus qu'à mon tour. J'ai donc, je l'avoue, beaucoup d'a prioris sur les gens qui pratiquent la chasse. Mais j'essaie de faire attention à ne pas généraliser, et mes a prioris restent des a prioris (i.e., si je rencontre un chasseur -ou plusieurs, pourquoi pas- qui m'explique qui lui fait ça bien, eh bien j'aurai un autre avis, a posteriori :cpasmafaute:).

Par contre, j'ai un oncle qui chasse, et quand j'étais petite je l'entendais raconter comment il respectait les endroits où il chassait et les animaux aussi. Ça, ça semblait être un "bon chasseur" (vous savez, celui qui voit bouger, paf il tire, mais c'est un bon chasseur).

Ce que je n'aime pas chez les chasseurs que j'ai eu l'occasion de croiser, c'est (mis à part les douilles et le plomb qui trainent négligemment partout dans la nature):

- que dans la +part des endroits ici ils ont le droit de chasser tous les jours, tout le temps. C'est très dangereux pour les non-chasseurs (genre, coins de champis géniaux à proscrire parce qu'on risque de le payer de sa personne). Je ne compte plus les fois où on a fini une balade en hurlant continuellement qu'on était là (et ça continuait à tirer vers nous), en faisant des détours pas possibles et parfois limite dangereux (parfois ça nous suivait un moment). Bref, ces chasseurs-là, je ne les porte pas du tout dans mon coeur, parce qu'à cause d'eux, les seules périodes où les forêts ne sont pas fermées pour cause de risque d'incendie, ben si on va se balader, on risque notre vie. (et celle du chien encore plus, vous imaginez un gros chien noir !!)

- que, assez souvent, ils chassent même quand c'est interdit, et/ou selon des méthodes interdites (collets dans des passages de ballades de chevaux -entre autres-, chasse au sanglier de nuit, tirs très proches en direction des habitations, tirs dans les arbres au-dessus de la carrière pendant un cours de cheval avec des enfants... et là, je ne parle QUE des choses dont j'ai fait moi-même l'expérience)

- que certains n'ont aucun respect pour les choses qu'ils croisent. Par exemple, au milieu de nulle part pas très loin de chez moi, il y a une très vieille ferme abandonée. Elle est très grosse et porte une valeur "historique" importante dans le coin parce qu'elle a souvent servi de repère, de cachette, aux résistants par exemple pdt la guerre (oui, elle est abandonnée depuis très longtemps - ce qui veut dire qu'elle est encore plus vieille que ça). Et bien les chasseurs (outre le fait que c'est un endroit où l'on ne peut pas aller du tout pdt la période de chasse, because c'est leur fief et qu'ils ont planté du maïs pour attirer les sangliers, construit des petites cabanes avec poele à bois et tout et tout pour attendre tranquilement les bêtes bien au chaud et à l'abri (ce qui est interdit, soit dit en passant), cabanes qu'ils rejoignent avec leur gros 4x4 grâce aux larges pistes qu'ils ont souvent tracé tout exprès, et tirent sur absolument tout ce qui bouge (qqsoit le nombre de pattes et la présence ou non de plumes). Bon, eh bien cette maison, en plus, a dû être complètement murée il y a qqs années, simplement parce messieurs les chasseurs avaient commencé à la pourrir. Ils avaient pris l'habitude de s'entrainer à tirer dessus, et du coup la maison a été suffisamment abimée pour commencer à risquer de s'écrouler. Et encore, j'en passe.

Mais c'est vrai, je le reocnnais (comme je le disais + haut), que ça n'est pas une raison pour généraliser. Bien sûr. Je dirais que peut-être le problème vient de la somme de droits qu'ils ont, par rapport à d'autres entités moins reconnaissalbes (de ce même pooint de vue du droit), comme les "gens qui baladent" et ne sont pas dénombrables puisque n'ont pas de cotisation pour faire cela (et encore heureux). Je crois que ça dépend beaucoup aussi de leur club de chasse. Certains par ici ont par exemple décidé de s'organiser entre eux et de faire un système où ils tournent régulièrement toutes les semaines, à coup d'un secteur par jour. Le lundi c'est à tel endroit, le mardi à tel autre... si bien que les marcheurs (par exemple), ou les cueilleurs aussi, peuvent le savoir à l'avance et peuvent donc profiter du reste de la forêt sans risquer de se faire tirer dessus. Je trouve ça très bien, et ça serait facilement appliquable dans plein d'endroits. Mais tous les clubs de chasse ne pensent pas les choses de cette façon. Ici c'est notamment parce qu'ils se heurtent souvent au fait qu'on est sur des zones très touristiques (massif de la Ste Victoire). Et tirer sur du touriste, c'est mal vu.

Je trouve que le principe de la chasse, tel qu'appliqué aujourd'hui en France, est fort nuisible, oui. Les chasseurs, bah, c'est une question d'individus.

#9 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1 174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 06 novembre 2005 - 12:01

oui je fais un peu la tête de noeud, pour sur que la chasse, telle quelle est, la possibilité qu'a tout le monde davoir une arme à feu sans même connaitre ceux sur qui ils sont censés tiré, ça frôle la possibilité au texas du quand tu ouvres un compte en banque on te file un fusil...
je suis ok avec vous.
aller sur le site internet de chassedumonde.com ou fr je sais plus et voir une photo de poule d'eau pour illustrer la foulque, ou l'inverse je sais plus....
voici la lettre que je leur ai fait et la réponse que j'ai eu...... je vous laisse apprécier

moi :
ça ne vous dérange pas de mettre une photo de poule d'eau à la place de la foulque macroule et de faire des
résumés aussi vulgaires sur les êtres que bcp de gens vont tués après être passé sur votre site ?

Un chasseur se doit de bien connaître l'animal qu'il va tuer, car il va contribuer à l'équilibre et au
déséquilibre des espèces, de l'écosystème... Ce serait bien que vous participiés aux changements de la réputation
justifiée des chasseurs : des brutes épaisses qui ne connaissent pas grand chose à la nature et attendent que
leur chiens affamés fassent le boulot... où bien que des leurres attirent des espèces en voie de disparition et
que vos visiteurs de sites tirent sans scrupules sur un blongios nain par exemple en le confondant avec un canard
colvert.... bon sang.

Je ne chasse pas mais sais respecter les chasseurs qui respectent eux mêmes la nature. Si vous voulez qu'on vous
entende et vous respectent il faut que vous connaissiez correctement ces oiseaux que vous tuez...

Pourquoi n'intégrez vous pas un chapître espèces protégées et interdites à la chasse ?

dans l'attente et de votre compréhenssion et de votre réponse, je vous prie d'agréer mes sentiments distingués.

signé de mon nom et prenom


réponse

Chère Madame ou Mademoiselle,

Consacrez votre trop-plein d'énergie à parfaire votre maîtrise de la langue française (peut-être votre langue maternelle ???), de la grammaire et de la syntaxe plutôt qu'à cette agressivité et à l'expression de votre vulgarité sans doute très naturelle.
Revenez ensuite et nous discuterons.

Salutations d'usage.



#10 frck

frck
  • Localisation:Finistère sud

Posté 06 novembre 2005 - 12:38

Ah! Un sujet où je vais pouvoir m'énerver! Image IPB
J'ai grandis dans la forêt de Rambouillet, riche en gibier et en chasseur, je vis maintenant dans un coin sans forêt où il n'y a que des lapins, des renards et une migration de sansonnets...et des chasseurs.
Je les connais, j'en ai dans ma famille, nombre de mes voisins, tant à coté de Rambouillet que là où je suis maintenant, sont ou étaient chasseurs.
AUCUN d'entre eux n'avait une conscience globale de son action sur l'environnement, ils se gargarisent tous de leur action régulatrice et averée des populations de certains animeux dont ils ont éliminé les prédateurs et refusent d'admettre que ce qui les fait bander c'est d'appuyer sur la gachette.
C'est oublier que si leur action est, dans certaines zones et sur certaines population animales, necessaire pour maintenir un "equilibre" c'est pour contrecarrer le déséquilibre que nous avons nous-même crée, alors bon, ce déséquilibre est là il faut bien le gerer, alors pourquoi ne pas réintroduire certains prédateurs naturels? Ah ben non alors, ça ferai moins de chair à cartouche!

Je passe sur le problème du plomb, je passe également sur les TRES nombreuses fois où je les ai vu à 10 dans un champ autour d'un lapin ou d'un lièvre à moins de 100m d'une résidence, passons sur les quelques faits divers où une chasse à cour (l'aristocratie des gros cons) s'est retrouvé à achever un cerf dans le jardin d'un particulier où il s'était réfugié, passons sur leur manière d'entretenir les parcelles forestière dont ils ont la charge à coups de coupes franches (ça n'est peut-être pas général mais je l'ai vu faire), passons toujours sur leur prérogatives à l'encontre de ce qui devrait être le droit le plus élémentaire (si vous êtes propriétaire forestier et que vous ne voulez pas de chasseurs sur vos terrains il vout faut les cloturer d'un grillage ou d'un mur de 2 mètres, autrement ils font ce qu'ils veulent).
Bien sûr j'ai toujours trouvé des gens pour m'assurer qu'ils connaissent des chasseurs respectueux et conscient de ce qu'ils font, n'empêche que ceux là je n'ai fais qu'en entendre parler, je ne les ai jamais vu. S'ils existent pourquoi ne les entend-on jamais? Pourquoi ne disent ils rien sur l'attitude de quelques nuisibles qui refusent d'appliquer la loi, en particulier concernant les oiseaux migrateurs?
Il y a quelques année il y a eu à Paris une manifestation de chasseurs, je ne sais plus quel en était le motif mais le mot d'ordre était "montrons un autre visage de la chasse, que tout le monde voit que nous sommes des gens sensés, respectueux et ouverts au dialogue", résultat? Des mecs bourrés soufflant dans des trompes ou des cors de chasse plein le metro!

Je ne fais pas de sentimentalisme, la chasse est un aspect indissociable de la vie, qu'on le veuille ou non la chasse est là et elle est bien souvent necessaire, mais les chasseurs sont des nuisibles, les Français en tous cas.

Voilà voilà, ça va mieux maintenant, merci.

Modifié par frck, 06 novembre 2005 - 12:53 .


#11 Didoune

Didoune
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Poitiers

Posté 06 novembre 2005 - 13:27

On les entends moins parce qu'ils sont minoritaires... Et considérés par des "couilles molles" par le reste de la clique de nemrod en puissance.
Mais il y a des chasseurs, membres d'une association dont le nom m'échappe mais je finirais par la retrouver, qui militent pour le respect des vivants, des espèces, de la biodiversité. Je me souviens d'un témoignage d'un des mecs, dans leur revue (le nom me reviendra) qui disait un truc du genre "quand je vais chasser, je m'émerveille de la flore, de la faune que je peux croiser. D'un vol de tel piaf, sur lequel je ne vais pas tirer parce que je sais que ce serait une connerie par rapport à sa répartition, ou à l'époque de l'année, et cela sans me soucier de la législation car souvent elle m'autorise à tirer sur des espèces qui vont en souffrir. Et en rentrant, si je suis bredouille, j'ai fait une balade magnifique, il faisait beau, et j'en serais d'autant plus ravi la fois ou je reviendrais avec un piaf que j'aurais chassé en total respect avec ce qui m'entoure." en gros...
Le problème, c'est qu'il y en a combien ? Cette assoc' est complètement déconsidérée de la part de leur collègues grocs, subie pas mal de blagues douteuses...
Et sur 100 chasseurs, même si, allez on va être gentils, 50 chassent en total respect avec leur environnement, quel dégats font les 50 autres ? Quand on regarde en plus le nombre hyper élevé des chassants par rapport à ce qui peut raisonnablement se chasser...
Tout ne doit pas se généraliser, mais la chasse en France est une connerie énorme et ne devrait en aucun cas être un loisir... Pourquoi pas une profession ?

Parlons en de la nuisibilité du chasseur... J'ai été il y a deux ans à Orgambidexka, dans les pays basques, participer au recensement d'oiseaux migrateurs. Pour ceux qui ne connaissent pas, l'assoc' à racheté un ancien col de chasse pour être en bonne position pour le recensement des espèces qui passent la frontière.
Là j'ai vu se pratiquer la chasse à la palombe, qui est en elle-même complètement indéfendable mais je ne m'étendrais pas sur les détails. Des chasseurs venant de tous coins de la france, avec leurs gros 4x4, viennent polluer la montagne, faisant détaler au passage les cheveaux et troupeaux.
Et ils canardent. Du plomb partout. Sur l'ancien col de chasse, on en ramasse encore alors que ça fait plus de 25 ans que militants, bénévoles, ornitho en nombre le nettoie de ces saloperies. 25 ans qu'on n'a pas tiré, sauf sur le panneau "orgambidexka col libre" bardé de plomb par des chasseurs, qui, en passant, n'ont pas réussit à viser mieux que sur les bords, alors qu'ils étaient à 3 metres de celui-ci.
Des chasseurs qui buttent une espèce en grande disparition sans souvent prendre la peine d'aller ramasser leur butin, et pigeons ramier et colombin (qui lui est protégé... mais allez faire la différence ?) pourissent souvent sur la montagne.
Et tout ces plombs qui se retrouvent un peu partout, s'il n'ont pas fini planté dans le corps d'un piaf malheureux, finissent souvent dans le gosier d'un autre piaf (voir le super numéro de la Hulotte sur le saturnisme des canards) qui mourra à petit feu, ou empoisonnera un de ses prédateurs.
Et leur seul argument : "la chasse est un acquis de la révolution française" qu'on entend à toute les sauces, seul justifiant toute leur pratique, comme si si on leur enlevait, on remmettait toute la démocratie en cause... Surtout un ordre établi.
Il y a quelques années, un groupe de 5 garde chasse partis dire à des chasseurs qu'ils chassaient illégalement, se sont retrouvés, à genoux, fusil sur la tempe, à devoir implorer le pardon et jurer qu'il n'y reviendrait pas...
Mais la chasse est une histoire de gros sous dont on parle peu. Un bouquin à lire impérativement à ce sujet "le lobby de la chasse" de je ne sais plus quelle journaliste.
Donc sans faire de généralité, je suis contre la chasse comme un loisir, contre la chasse en France et cela même si je dois entendre hurler que c'est un acquis de la révolution française.

#12 _Faith_

_Faith_

Posté 06 novembre 2005 - 14:47

Ca fait plaisir de voir qu'il y a au moins quelques personnes qui pensent à ne pas généraliser... Ces personnes, je les remercie grandement.

Je ne suis pas moi-même chasseur, mais puisque chacun y va de sa petite anecdote, pourquoi pas moi... Je vais donc parler de mon père, chasseur en plaine depuis une vingtaine d'année.
Losque je l'accompagnais pour la première fois et que je lui montrais une cartouche par terre, il me disait de la ramasser et de la jeter à la maison. Chaque année, il achète 1 à 2 boites de cartouches et en a chaque fois trop.
Souvent, lorsqu'une perdrix décole ou un lièvre décampe, je lui demandais pourquoi il ne tirait pas. Sa réponse: pas la peine, au mieux je le loupe, au pire je le blesse et il agonise à des km d'ici...

Mais c'est cette année qu'il m'a le plus étonné: Pendant les 5 ou 6 semaines de chasse (à raison d'un jour ou 2 par semaine), il fut très content de m'annoncer qu'il avait réussi à trouver 7 trèfles à 4 feuilles :cpasmafaute:

Alors, quand je vois toutes ces insultes et propos méprisants envers les chasseurs... Je me rapelle que vous insultez également mon père qui fait pourtant très attention à la nature.
Cessez donc vos généralisations et acceptez que parmis les chasseurs, comme dans tout autre groupe, il y a des gens biens et d'autres un peu moins bien. Le problème, c'est que, comme d'habitude, on ne parle que des "moins biens" et on jette l'oprobe sur l'ensemble du groupe.

#13 frck

frck
  • Localisation:Finistère sud

Posté 06 novembre 2005 - 14:55

Alors, quand je vois toutes ces insultes et propos méprisants envers les chasseurs... Je me rapelle que vous insultez également mon père qui fait pourtant très attention à la nature.
Cessez donc vos généralisations et acceptez que parmis les chasseurs, comme dans tout autre groupe, il y a des gens biens et d'autres un peu moins bien. Le problème, c'est que, comme d'habitude, on ne parle que des "moins biens" et on jette l'oprobe sur l'ensemble du groupe.

tu sais, j'insulte aussi des membres de ma famille, personnes auxquelles je suis par ailleurs très attachés et qui ont toute ma considération...dès lors qu'on n'aborde pas le sujet.
Je cesserais mes généralisations quand les minorités dont parle didoune se feront entendre, et je ne parle pas là de médias traditionnels je parle simplement du bistrot du coin ou je n'entends que les propos des "mauvais chasseurs".

#14 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 06 novembre 2005 - 19:22

A partir du moment où on met la vie d'autrui en danger comme c'est effectivement le cas avec la chasse, il n'y a pas de tolérance possible !
Les largesses dont bénéficient les chasseurs aujourd'hui sont à mon avis dues à leur poids électoral et à des raisons historiques, mais en aucun cas elles ne sont basées sur de la logique !

Je trouve inacceptable que :

- la chasse soit autorisée en pleine nature, où des promeneurs pacifiques qu'un fusil ne fait pas bander risquent de se faire canarder (dois-je rappeler les accidents récents ?"

- aucun contrôle réel ne soit fait sur la sobriété des chasseurs et sur leur compétence à manier un engin de mort: la mise à l'épreuve devrait être annuelle et obligatoire (test de vision, de connaissances, de santé mentale, et de réflexes).

- les jours sans chasse aient été abrogés

- des connards se prétendent chasseurs en encadrant à 25 un pauvre champs en friche !

- des viandards repartent avec une besace pleine à craquer, au delà de leurs besoins réels



Un de mes potes chasseur pratiquait une chasse respectueuse, non boulimique, il revenait souvent bredouille et se consternait de l'attitude de ses collègues.
Précurseur de l'usage des charges en nickel au lieu du plomb, il a même fini par se mettre à la chasse à l'arc.
Même si je ne comprends pas le plaisir de tuer et l'absence de sentiment de culpabilité chez un chasseur, je pense tout de même qu'un sanglier tué avec précision par un chasseur de qualité a eu une vie et une mort plus agréables qu'un cochon d'élevage.

#15 Tropical Island

Tropical Island
  • Localisation:Quimper (29)

Posté 06 novembre 2005 - 19:56

Un ami de mon père à arrêté de chasser le jour où un de ces "collègues" à abattu, sous ses yeux, 2 renardeaux et leur mère.

#16 Tropical Island

Tropical Island
  • Localisation:Quimper (29)

Posté 06 novembre 2005 - 20:29



Alors, quand je vois toutes ces insultes et propos méprisants envers les chasseurs... Je me rapelle que vous insultez également mon père qui fait pourtant très attention à la nature.
Cessez donc vos généralisations et acceptez que parmis les chasseurs, comme dans tout autre groupe, il y a des gens biens et d'autres un peu moins bien. Le problème, c'est que, comme d'habitude, on ne parle que des "moins biens" et on jette l'oprobe sur l'ensemble du groupe.

tu sais, j'insulte aussi des membres de ma famille, personnes auxquelles je suis par ailleurs très attachés et qui ont toute ma considération...dès lors qu'on n'aborde pas le sujet.
Je cesserais mes généralisations quand les minorités dont parle didoune se feront entendre, et je ne parle pas là de médias traditionnels je parle simplement du bistrot du coin ou je n'entends que les propos des "mauvais chasseurs".

Pareil, mon père chasse, mon oncle chasse, mon grand-père chassait (trop vieux maintenant). C'est d'ailleurs lui qui m'a ouvert les yeux en répétant sans cesse que "maintenant c'est pas comme autrefois". Mon père --> ce n'est pas un viandard... mais il ne ramasse pas ses douilles et éparpille du plomb, et ce n'est pas à son âge qu'il changera.

Dans le coin, comme il y a eu des excès (chasse de nuit, avec les feux de la voiture ?), la chasse est limité sur les lièvres. Un connard de chasseur (il picole et il gueule sur ses chiens --> mes toutous ne l'aime pas) qui connaît bien mon père avait fait une demande de 5 brassards à la préfecture pour abattre des chevreuils. Mon père a essayé de lui expliquer que c'était trop. Il ne l'a pas écouté. Résultat --> REFUS :cpasmafaute: . Je dois l'avouer, celui-là c'est vraiment une caricature du chasseur.

#17 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 06 novembre 2005 - 21:22

Là j'ai vu se pratiquer la chasse à la palombe, qui est en elle-même complètement indéfendable mais je ne m'étendrais pas sur les détails. Des chasseurs venant de tous coins de la france, avec leurs gros 4x4, viennent polluer la montagne, faisant détaler au passage les cheveaux et troupeaux.
Et ils canardent. Du plomb partout. Sur l'ancien col de chasse, on en ramasse encore alors que ça fait plus de 25 ans que militants, bénévoles, ornitho en nombre le nettoie de ces saloperies.

J'ai un pote qui a fait du comptage de palombes cette année au col de Lizarrieta, les compteurs de palombes se sont aussi amusés à compter le nombre de coups de fusil à l'heure : 1800 en moyenne, ce qui équivaut à un coup de fusil toutes les 2 secondes.
Mais du point de vue "sociologique", ici en Lapurdi, c'est rien à côté de ce qui se passe en Xiberua, où ceux qui viennent de tous coins de la France avec leurs gros 4x4 pour canarder partout louent en fait ces cols (très cher) aux mairies, et bien sûr sont assez féroces envers quiconque voudrait venir voir sur "leur" col ce qui s'y passe. Pour l'anecdote, ils logent à l'hôtel (les cabanes avec le caming-gaz c'est que pour la journée :cpasmafaute:).
Bref, une situation de privilège, du coup ça leur va bien de parler d'acquis de la révolution française :)

#18 MakeLoveNotWar

MakeLoveNotWar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Grenoble

Posté 07 novembre 2005 - 11:25

sur leur prérogatives à l'encontre de ce qui devrait être le droit le plus élémentaire (si vous êtes propriétaire forestier et que vous ne voulez pas de chasseurs sur vos terrains il vout faut les cloturer d'un grillage ou d'un mur de 2 mètres, autrement ils font ce qu'ils veulent).

Non, il y a aussi possibilité de créer un refuge interdit à la chasse, comme le fait, par exemple, l'ASPAS : ASPAS.

Au niveau de la quantité de plombs : étant amateur de minéraux, j'ai déjà eu l'occasion de ramasser des cristaux d'augite au col de l'Escrinet (07, lieu de passage classique des migrateurs), et je reviens en général avec un sachet de plombs de chasse plus lourd que le sachet d'augite!

D'autre part, allant parfois orpailler (ramasser l'or des rivières), je récolte quantité de plombs de chasse et de pêche (dont une fois plus de 300 plombs dans une seule batée de 8 litres de sédiments!!!), et j'aimerai bien trouver autant d'or que de plomb!

Enfin, je confirme que le ramassage des champignons est un sport extrêmement violent (risque de se colleter avec des chasseurs) et dangereux (risque de recevoir du plomb). A noter que dans ma région, la plupart des chasseurs sont caricaturaux : gros cons bourrés (à quand un contrôle d'alcoolémie pour les détenteurs de flingues?) tirant sur tout et n'importe quoi. Il y a même un risque à s'habiller en rose fluo, car vous risquez d'être confondus avec des éléphants de même couleur et de vous faire tirer dessus, et ce bien que l'éléphant soit un animal protégé (mais ça ils n'en ont rien à ...).

Modifié par MakeLoveNotWar, 07 novembre 2005 - 11:26 .


#19 _mirza_

_mirza_

Posté 07 novembre 2005 - 14:07

Non, il y a aussi possibilité de créer un refuge interdit à la chasse, comme le fait, par exemple, l'ASPAS

Oui, ça c'est la théorie.
Dans la pratique, une fois qu'ils ont découpé ton grillage à la pince une bonne dizaine de fois pour passer, tué tes chiens / chevaux d'une malencontreuse balle dans la tête, crevé tes pneus tous les matins, ben... tu enlèves les grillages et tu laisses chasser chez toi.

#20 hendy

hendy
  • Localisation:Canada
  • Intérêts:Horticulture

Posté 11 fvrier 2006 - 15:38

Je déteste la chasse mais depuis 3 ans j' ai des cerfs de Virginie qui viennent manger mes pommiers au chalets. Et là je me réveille , je déteste les chevreuils. Tant que le mal ne nous touche pas on est blanc , pacifique , bonificateur. Et si le destin déplace ses petites bêtes dans ton décor tu montes, au brancard..
Les chasseurs ne sont pas nuisibles, c' est un mal nécessaire pour stabiliser ce que vous ne pouvez faire..Certains chasseurs souriront mais c' est la situation qui amène le problème.
Il y en a deux qui se promène près de mon chalet cet hiver et beaucoup près du mont Orignal. Avis au chasseur pour l' an prochain..