Aller au contenu


Homo omnivorus, végétarius ou végétalus


  • Veuillez vous connecter pour répondre
263 réponses à ce sujet

#21 moimaime

moimaime
  • Localisation:france

Posté 30 novembre 2005 - 20:01

Bonjour.

Moi je dirais,ominvore.


Je pense que les pire truc a eliminer sont dans l'ordre:

Tout les aliments préparés de supermarché evidemment(les gateaux mars,chocapic etc)

Le sucre raffiné

Les huiles chauffées

les laitages

Les animaux d'elevage industriels


Les cereales à gluten cuite(notemment le blé mais aussi l'epeautre le kamut,l'orge,l'avoine,le seigle).

Les autres cereales cuite

De maniere generale eviter les amidons cuits


Voila ça depend jusqu'ou on veut aller.

Manger un maximum cru.

Faire le moins de melange possible(notemment les melange de proteines mais aussi sucre + proteine et sucre + sucre)

Manger un max de legume.

Dans les aliments dénaturés,les meilleurs sont: les huiles pressées à froid,

le pain essene

les jus faits soi meme

les salades composées


..........................

#22 Prudence

Prudence
  • Localisation:Toujours plus à l'ouest

Posté 30 novembre 2005 - 21:03

Les cereales à gluten cuite(notemment le blé mais aussi l'epeautre le kamut,l'orge,l'avoine,le seigle).

Les autres cereales cuite

De maniere generale eviter les amidons cuits

Pourquoi il ne faut pas manger de céréales cuites?
C'est vachement bon...

Moi je les digère bien. Et avec mes allergies alimentaires, je suis obligée de faire attention à tout ce que je mange.
Et depuis quelques mois, je tends à réduire la consommation de viande à la maison. Je ne veux pas la supprimer (ben oui, j'aime ça Image IPB) mais depuis que j'ai réduit à un ou deux repas par semaine seulement, mes intestins me disent merci!
Et je suis O-, alrs la théorie du régime selon le groupe, vous savez ce que j'en pense...!!!

#23 Mushotoku

Mushotoku
  • Localisation:Lille (dans le coin quoi)

Posté 30 novembre 2005 - 21:49

Les cereales à gluten cuite(notemment le blé mais aussi l'epeautre le kamut,l'orge,l'avoine,le seigle).

Les autres cereales cuite

De maniere generale eviter les amidons cuits


Voila ça depend jusqu'ou on veut aller.

Manger un maximum cru.


La diététique traditionnelle chinoise dit plutôt le contraire : Bien cuire les céréales qui doivent représenter environ 40-50% du repas minimum. Et manger le moins cru possible. En effet, selon la médecine chinoise, la digestion s'apparente au processus de cuisson. Il faut donc de l'énergie, Plus on mange cru et froid, plus on a besoin d'énergie pour digérer. Par contre, cuire les aliments facilite la digestion, mais fait perdre des vitamines etc...
D'autres part, les céréales apportent une énergie durable et saine pour l'organisme, tout en étant digeste (si bien cuit) et l'épeautre est, selon Hildegarde de Bingen la céréale la meilleure car la plus digeste et la plus complète.
Un bon compromis pour manger des légumes pleins de vitalité pourrait être les légumes lacto-fermentés. La fermentation lactique pré-digère les aliments et facilite donc l'absorption des éléments nutritifs par notre corps.

N'oublions pas que l'homme est le seul animal à qui il a été donné de maitriser le feu. La maitrise du feu fût une avancée majeure dans l'évolution de l'humanité, sans doute parce que cela a permis la cuisson des aliments. D'ailleurs, une des spécificités de l'être humain est de manger des aliments cuits. Je pense que le crudivorisme va trop loin, mais il faudrait voir comment se portent les crudivores pour savoir si cela peut être dangereux. (je vois mal un esquimeau survivre en ne mangeant que des légumes crus sur la banquise)

De plus, la plupart des guides spirituels étaient, sont végétariens et mangent surtout des céréales cuites et des légumes.

Est-ce que cela permet d'assumer un travail physique ?

Je pense que oui, dans la mesure où la nourriture végétarienne est plus digeste, l'énergie est conservée et peut être utilisée pour autre chose. Les guerriers ninjas du japon médiéval (non, ce ne sont pas des assassins fainéants mais rusés) étaient végétariens et se nourrissaient principalement de riz complet, de légumes, de tofu et de petits poissons. Cette façon de s'alimenter porte aujourd'hui le nom de macrobiotique. Voir ici un site sur la macrobiotique

Evidemment, une ferme sans animaux, c'est un peu triste, mais il est possible d'avoir quelques poules qui donneront des oeufs non fécondés et quelques chèvres pour entretenir les prairies.

#24 frck

frck
  • Localisation:Finistère sud

Posté 30 novembre 2005 - 21:59

La Nature nous a conçus omnivores,

C'est faux... aucune étude n'a prouvé cette affirmation... Les quelques études faites ont plutot tendance à montrer le contraire. La consommation de viande est un choix qui n'est pas cohérent avec la forme de nos intestins d'ailleurs. Les intestins de carnivores sont courts et lisses pour un "traitement" rapide et pour éviter la fermentation. Les notres sont longs et pas du tout lisse.

Oui mais je crois qu'on peut qualifier notre dentition de "mixte", non? En tous cas si ce n'est pas celle d'un chien elle est également assez éloignée de celles des herbivores, ruminants ou non.

#25 _Petrone_

_Petrone_

Posté 30 novembre 2005 - 22:16

Pourquoi il ne faut pas manger de céréales cuites?
C'est vachement bon...

Moi je les digère bien.

Elles sont souvent considérées comme "encrassantes" car certains systèmes digestifs ont dû mal à transformer totalement les amidons ou certaines de leur protéines (gluten).

Quant à leur bonne digestion, mis à part ce que j'avais pu proposer d'un point de vue général comme indication sur ce fil :

http://www.onpeutlef...wtopic=5088&hl=

tu peux voir si elles tendent à t'encrasser : après une bonne nuit de sommeil, au réveil, regarde la couleur de ta langue. Si elle est un peu blanche, la quantité de céréales que tu ingères est peut-être supérieure à ce que ton organisme peut traiter.

Les partisans d'une Alimentation vivante préfèrent consommer les céréales sous leur forme germées plutôt que cuites. Les céréales germées seraient beaucoup plus riches en vitamines, enzymes, minéraux bio-disponibles, et les glucides et protéines qui sont complexes dans la graine redeviennent simples (acides gras, acides aminées) et donc plus faciles à digérer. D'ailleurs, si on cuit les céréales, c'est pour casser les amidons car notre température corporelle est insuffisante à cette réaction chimique au contraire des oiseaux.

Sur la question initiale du forum car je m'aperçois que je n'y ai pas répondu ;) , on ne peut nier le caractère potentiellement omnivore de l'homme. C'est ce qui lui a sans doute permis d'être le seul animal à pouvoir s'adapter bon an mal an à tous les climats (s'éloignant ainsi de ses conditions originelles).

Néanmoins, ce n'est pas parce que l'homme vit partout qu'il y vit de façon optimale. On constate d'ailleurs que dans des conditions extrêmes (par exemple, froid polaire et régime carnivore), sa longévité est très entamée.

Ce n'est pas parce que la plupart des occidentaux mangent "de tout" qu'ils se nourrissent forcément de façon optimale. Loin s'en faut comme vous le savez puisque nombre d'omnivores sont carencés ... :???:

Alors homo omnivorus, vegetarius, ou vegetalus ? Il faudrait peut-être surtout redevenir un homo sapiens :cpasmafaute:
et explorer sans préjugés et avec le maximum de connaissances (et si possible de conseils appropriées) les expériences qui nous semblent les plus intéressantes dans ce sujet pour le moins vital.

#26 _Shivaya_

_Shivaya_

Posté 30 novembre 2005 - 23:01

La Nature nous a conçus omnivores,

C'est faux... aucune étude n'a prouvé cette affirmation... Les quelques études faites ont plutot tendance à montrer le contraire. La consommation de viande est un choix qui n'est pas cohérent avec la forme de nos intestins d'ailleurs. Les intestins de carnivores sont courts et lisses pour un "traitement" rapide et pour éviter la fermentation. Les notres sont longs et pas du tout lisse.

Oui mais je crois qu'on peut qualifier notre dentition de "mixte", non? En tous cas si ce n'est pas celle d'un chien elle est également assez éloignée de celles des herbivores, ruminants ou non.

Notre dentition n'a rien à voir avec le carnivorisme... le singe qui a les canines les plus grosses est frugivore... il se sert de ses énormes canines pour casser les coques des fruits.
Nos molaires et dents de sagesses sont plus proche de celle des gorilles végétaliens que des félins. Elles sont nécessaires pour écraser les fibres...

#27 _Petrone_

_Petrone_

Posté 30 novembre 2005 - 23:10

La diététique traditionnelle chinoise dit plutôt le contraire : Bien cuire les céréales qui doivent représenter environ 40-50% du repas minimum. Et manger le moins cru possible. En effet, selon la médecine chinoise, la digestion s'apparente au processus de cuisson. Il faut donc de l'énergie, Plus on mange cru et froid, plus on a besoin d'énergie pour digérer. Par contre, cuire les aliments facilite la digestion, mais fait perdre des vitamines etc...

2 choses à ne pas mélanger de mon point de vue :

- la cuisson des céréales : oui, elle permet la digestion des céréales par l'homme (notre température corporelle est d'environ 37°C; or la réaction d'hydrolyse des amidons est aux alentours de 42°C [de mémoire] donc il faut cuire les céréales au contraire par exemple des oiseaux dont la température interne est suffisante.
- la cuisson en général : non, elle ne facilite pas la digestion. Mais là encore la situation est complexe car nos tubes digestifs sont aujourd'hui souvent bien dégénérés. Je m'explique :

1/ un tube digestif avec peu de vitalité aura l'impression de bien digérer un aliment mort et déjà bien dégradé. Il n'en retirera que peu d'énergie vitale (enzymes, hormones, vitamines, minéraux bio-disponibles etc...) mais ça passera sans problème. Un aliment vivant l'irritera beaucoup plus : il a perdu la tonicité pour le supporter (par exemple, certaines fibres crues irritent les parais intestinales dévitalisées ou encore, la muqueuse intestinale étant dégradée laissera passer des bactéries indésirables).

2/ a contrario, un tube digestif en excellent état saura tirer tout ce qu'il faut d'un aliment crû (adapté bien sûr à la nutrition humaine) sans problème. Sur le long terme, il dégènèrera avec une alimentation trop cuite, n'y trouvant pas des nutriments nécessaires et dépensant un surcroît de sécretion pour la digérer.

Retonifier son système digestif, ça peut être le travail de tout une vie ...

Ensuite, il y a le fait de manger froid ou chaud (remarquer qu'on peut manger cuit et froid). Quand on mange quelque chose de froid, notre corps doit le réchauffer à la température nécessaire aux réactions de digestion (~37°C) et ça lui demande de l'énergie, surtout s'il est déjà dans un environnement froid ... Néanmoins, quand on a le tube digestif idoine, mieux à mon avis vaut manger cru et froid que cuit et chaud. Les vitamines, minéraux, enzymes, hormones etc... du crû (ou du lacto-fermenté) sont à mon avis sans commune mesure avec l'énergie à dépenser pour réchauffer le bol alimentaire.

Je le répète : le gorille ne cuit pas sa nourriture. Physiologiquement, il nous est bien supérieur tout en étant proche.

N'oublions pas que l'homme est le seul animal à qui il a été donné de maitriser le feu. La maitrise du feu fût une avancée majeure dans l'évolution de l'humanité, sans doute parce que cela a permis la cuisson des aliments. D'ailleurs, une des spécificités de l'être humain est de manger des aliments cuits.

C'est aussi le seul animal à prendre des anti-dépresseurs et autres médocs, le seul à faire bien d'autres choses ... :cpasmafaute:
Une spécificité ne justifie pas toujours une pratique ! :???:
La cuisson des céréales lui a sans doute permis d'avoir soudain à disposition tout au long de l'année une quantité importante de nourriture (mais pas pour autant optimale). Elle est peut-être aussi à l'origine de sa perte de vitalité digestive, l'incitant à manger toujours des aliments dévitalisés (la période actuelle étant l'aboutissement avec une nourriture chimiquement assistée, cf. aspartame etc...).
A mon avis, il est dommage que la cuisson des céréales l'ait emporté sur leur germination, de même pour l'appertisation des légumes sur leur lacto-fermentation ou leur séchage.

#28 diable moelleux

diable moelleux

    En transition douce...

  • Membres
  • 228 messages
  • Localisation:Près d'Evry (91)

Posté 30 novembre 2005 - 23:18

La Nature nous a conçus omnivores,

C'est faux... aucune étude n'a prouvé cette affirmation... Les quelques études faites ont plutot tendance à montrer le contraire.


Diantre ! Mais avons-nous besoin d'une étude pour démontrer ce que le bon sens nous révèle suffisamment ? Combien d'êtres humains mangent de la viande sans tomber malade ? Combien d'êtres humains AIMENT la viande ? Autour de moi ce sont de très loin les plus nombreux ! Et inutile d'imaginer que la viande leur procure des maux qu'ils ignorent parce qu'ils n'ont pas fait le lien (on pourrait imaginer la même chose pour les petits pois, pourquoi pas ?). Bref, je m'arrête à la définition banale et certes non scientifique qu'à partir du moment où la consommation de viande est possible et généralisée, et qu'on aime ça, simultanément avec la consommation de fruits et légumes, c'est bien qu'on est omnivore. Les chipotages seront à étayer très sérieusement !

Des fois j'ai des tendances moi... avec les carnivores je passe pour un extrêmiste végétarien, et avec les végétariens j'ai l'impression d'être carnivore !

Baaaaaah mon point de vue c'est que chacun fait ce qu'il veut tant qu'il se sent bien dans sa peau ! Et qu'en matière de biologie, les auscultations à la loupe des vitamines et autres molécules contenues dans les aliments usuels ne m'intéressent pas beaucoup. Toutes ces réflexions ne me paraissent mener nulle part et ne mettent pas en appétit. Je trouve les déductions fort étonnantes...

Perso je me sens très bien à manger moins de viande qu'avant mais j'avais autrefois l'habitude de manger juste avant les concours de LA VIANDE ROUGE, oui ! et ça m'a donné la pataaaaaaaate !

Hein ? c'était psychologique ? Peut-être...

Bon, j'ai réduit ma consommation de viande plus pour des raisons écologiques que par nécessité pour ma santé.

Bah, tant qu'on est bien dans son assiette. Et que les saveurs sont là ! Ca c'est pas à négliger non plus ! L'essentiel, c'est de savourer !

Modifié par diable moelleux, 30 novembre 2005 - 23:21 .


#29 _Petrone_

_Petrone_

Posté 30 novembre 2005 - 23:20

La Nature nous a conçus omnivores,

C'est faux... aucune étude n'a prouvé cette affirmation... Les quelques études faites ont plutot tendance à montrer le contraire. La consommation de viande est un choix qui n'est pas cohérent avec la forme de nos intestins d'ailleurs. Les intestins de carnivores sont courts et lisses pour un "traitement" rapide et pour éviter la fermentation. Les notres sont longs et pas du tout lisse.

Oui mais je crois qu'on peut qualifier notre dentition de "mixte", non? En tous cas si ce n'est pas celle d'un chien elle est également assez éloignée de celles des herbivores, ruminants ou non.

Notre dentition n'a rien à voir avec le carnivorisme... le singe qui a les canines les plus grosses est frugivore... il se sert de ses énormes canines pour casser les coques des fruits.
Nos molaires et dents de sagesses sont plus proche de celle des gorilles végétaliens que des félins. Elles sont nécessaires pour écraser les fibres...

J'ajouterais que notre potentiel reinal n'a rien a voir avec celui des carnivores. Comparé à celle d'un lion, notre capacité à éliminer l'acide urique prête à rire. D'où les nombreux problèmes articulaires dans nos contrées de viandeurs (NB: si on est un végétarien qui métabolise mal, on aura les mêmes problèmes...).
Alors la viande devrait au plus rester un aliment marginal comme dans le cas du chimpanzé (sauf s'il n'y a rien d'autres comme sur la banquise -> espérance de vie des anciens esquimaux = 45 ans ce qui étaient bien vu l'énergie qu'ils dépensaient pour survivre dans un milieu pour le moins hostile).

#30 _Petrone_

_Petrone_

Posté 30 novembre 2005 - 23:45

Mais avons-nous besoin d'une étude pour démontrer ce que le bon sens nous révèle suffisamment ?

Malheureusement, le bon sens, c'est souvent de l'ignorance déguisée (qui peut d'ailleurs être salutaire ou non).

Voici un histoire qui était racontée sur le premier livre de cuivine végétarienne que j'ai utilisé. L'auteur était un chef assez connu (j'ai plus le nom et j'ai rendu le livre... je pourrais retrouver). Le gars raconte qu'il avait été formé à l'école française de cuisine (viande en sauce et tutti quanti) et que sa carrière dans la haute cuisine le satisfaisait totalement. Jusqu'au jour où il constate qu'à chaque fois qu'il envoie sa fille en vacances chez des amis végétariens, les eczémas chroniques chez sa fille disparaissent. Renversement copernicien : dur pour un grand chef de se dire que ce qu'il mitonnait pour son enfant l'intoxicait. C'est là qu'il a basculé dans la cuisine végétarienne y mettant tout son art.

D'un point de vue naturopathique, sa fille avait des reins trop faibles pour évacuer l'excés d'acide urique induite par la conso de viande mais suffisamment de vitalité pour évacuer ces déchets vers la peau sous forme d'eczéma (normal pour un enfant!). Quand la viande diminuait, moins de déchets uriques, plus d'eczéma.
Quand on sait qu'on utilise de la cortisol pour "traiter les eczémas" ;) , il vaut peut-être mieux sensiblement réduire sa consommation de viande.

Sinon, il y a tout un ensemble de pathologies très communes en occident qui sont associées, d'un point de vue naturopathique, à notre consommation excessive de viande.

Le bon sens, c'est donc d'apprendre à bien connaître son corps et de ne pas lui faire subir des surcharges qu'il n'est pas capable de gérer. Ca ne veut pas dire, éliminer automatiquement la viande mais au moins la réduire suivant nos possibilités organiques de traitement.
Le bon sens, c'est également être consicent (comme tu l'es) qu'écologiquement, la consommation actuelle de viande est un non-sens, et qu'il convient de la réduire dans des proportions soutenables, c'est-à-dire pas grand chose étant donné l'augmentation de la population et la réduction des surfaces arables. :cpasmafaute:

PS : Le fait que la viande rouge stimule est exact. Face à la quantité de toxines que sa digestion fait entrer dans l'organisme, elle donne un coup de fouet à ton système immunitaire qui puise dans ses réserves vitales pour y répondre. Le principe est le même qu'avec les alkaloïdes du café, thé et chocolat mais en moins fort (heureusement). A force de tirer sur les réserves, on les épuise et l'accumulation des déchets uriques provoque des pathologies articulaires (vive le vioxx) ou reinales sans parler de bien d'autres choses ...

Sinon, tu as raison, il faut tout de même savourer son assiette. Moi qui adorais la viande, je savoure aujourd'hui mon pain essene tartiné de tartare d'algues :???:

Modifié par Petrone, 30 novembre 2005 - 23:53 .


#31 _Goéland_

_Goéland_

Posté 01 dcembre 2005 - 11:14

Petrone

Le bon sens c'est également être conscient qu'écologiquement  la consommation actuelle de viande est un non sens .


Certes , il s'agit bien de réduire cette consommation . Ceci dit , à partir du moment où on consomme du lait , il y a naissance d'animaux dont on ne sait que faire sinon les manger ...

#32 moimaime

moimaime
  • Localisation:france

Posté 01 dcembre 2005 - 11:42

Bonjour,

je ne pense pas que l'on retire grand chose ne mangeant des cereales cuite.

Si ce n'est un travail plus ou moins penible d'elimination(variable selon ce qui est mangé et selon l'individu).


Non,les esquimaux mangeait ce qu'il y avait là bas,c'est à dire beaucoup d'animaux essentiellement crus et qques vegetaux de tenmps en tant.

Il parait que depuis une cinquantaine d'années,il se sont mis a manger comme nous et connaisse desormais aussiles depressions,suicide,alcoolisme....


Pour continuer sur les cereales:

Naturellment tu as deja tres peu de chance de tomber sur des cereales germées(pas de magasin bio pour achete des paquets de graines ni de champ immense de cereales )

Alors les cereales cuite...

Est il vraiment raisoonnable de manger un aliment qui n'est pas consommable à l'etat brut?

Pourquoi tricher et tromper son corps?

Gandhi avait deja posé cette question.

Petrone,pour ce quoi est de l'energie depensé a rechauffer ce qui est froid,cela montre simplement l'importance de bien macher(comme ça le corps a le tmeps de se preparer).

Et encore on ne parle pas de poisson trouver dans la banquise,je ne pense pas que manger une pomme dehors en hiver soit une agression pour l'organisme!

Une compote de pomme chaude ou froide oui.



Pour finir,il semblerai que le regime "low carb" ai beaucoup de succes.

Tout en restant dans l'alimentation dénaturée,les participant de cette alimentation reduisent leur par de glucides(sans faire de distinction entre ceux des cereales cuite et des fruits) et augmente lmeur part de gras et proteines(viande fromage,oeufs plus gras et proteines vegetales) et ils semblent que les resultats soient probant.

#33 moimaime

moimaime
  • Localisation:france

Posté 01 dcembre 2005 - 11:44

ps: pour petrone,sais tu comment est fabriqué le pain essene de marque gaia?

#34 _Shivaya_

_Shivaya_

Posté 01 dcembre 2005 - 12:33

La Nature nous a conçus omnivores,

C'est faux... aucune étude n'a prouvé cette affirmation... Les quelques études faites ont plutot tendance à montrer le contraire.


Diantre ! Mais avons-nous besoin d'une étude pour démontrer ce que le bon sens nous révèle suffisamment ? Combien d'êtres humains mangent de la viande sans tomber malade ? Combien d'êtres humains AIMENT la viande ? Autour de moi ce sont de très loin les plus nombreux ! Et inutile d'imaginer que la viande leur procure des maux qu'ils ignorent parce qu'ils n'ont pas fait le lien (on pourrait imaginer la même chose pour les petits pois, pourquoi pas ?). Bref, je m'arrête à la définition banale et certes non scientifique qu'à partir du moment où la consommation de viande est possible et généralisée, et qu'on aime ça, simultanément avec la consommation de fruits et légumes, c'est bien qu'on est omnivore. Les chipotages seront à étayer très sérieusement !

Pour ce qui est du bon sens... Petrone t'a répondu...

Par contre, quand tu parles de "chipotage à etayer très sérieusement", je te ferais remarquer que c'est toi qui affirme que la Nature avec un grand N nous a fait omnivore... C'est supposé être un argument de poids ? et c'est uniquement à cela que j'ai répondu en parlant d'études... parce que oui, il y a de gens qui ont fait des études sur cette Nature dont tu parles et sur la façon dont Elle nous aurait conçu... et rien ne permet de corroborer TON affirmation... c'est meme plutot le contraire...

Après, les gouts et les tolérances de chacun sont personnels et ce sont des choix tout aussi personnels... mais n'ont pas grand chose à voir avec la Nature...

Je peux comme Petrone, te parler de nombreux cas de personnes ayant soignés des affections plus ou moins grave en arretant la viande ou les produits laitiers ou le gluten... et alors ? Je n'en ferais pas une généralisation pour dire que la Nature nous a conçu intolérant à un des ces produits...

La viande peut poser des problèmes de santé, mais elle pose surtout un problème écologique et éthique, car du fait de sa consommation généralisée en Europe, elle entraine des élévages intensifs dont la cruauté dépasse tout ce que vous imaginer, elle génère la famine en Afrique et dans d'autres pays qui ont été "colonisés" par les agrobusiness venu faire pousser des millions d'hectares de fourrages pour bestiaux au détriment des cultures vivrières qui nourrissaient les populations locales, etc, etc...

Après, par rapport à la question de Goeland, oui, une ferme en autonomie peut vivre en végétarisme, mais une ferme en autonomie qui produit sa propre viande et la consomme n'a pas grand chose à voir avec la situation de consommation massive actuelle :cpasmafaute:

#35 Didoune

Didoune
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Poitiers

Posté 01 dcembre 2005 - 12:41

Non,les esquimaux mangeait ce qu'il y avait là bas,c'est à dire beaucoup d'animaux essentiellement crus et qques vegetaux de tenmps en tant.

Il parait que depuis une cinquantaine d'années,il se sont mis a manger comme nous et connaisse desormais aussiles depressions,suicide,alcoolisme....

Je ne pense pas que les esquimaux soient un très bon exemple... C'est une population qui s'est réfugié dans un milieu hostile et qui a du s'adapter à des conditions très difficiles. C'est bien de l'adaptation, et ils ont du changer d'habitudes alimentaires etc pour pouvoir survivre, et leur morphologie s'est elle-même adaptée, ce qui fait que son corps s'est lui même adapté au milieu et à sa nourriture. C'est pas un bon exemple de prendre une situation extrème et exceptionnelle... :cpasmafaute:
De plus j'ai toujours entendu parler des dépressions qui étaient énormes là bas, cause de la nuit qui dure super longtemps (je crois que c'est plusieurs mois mais je ne voudrait pas dire de betises) et qui entraine pas mal de suicides... Donc faudrait pas faire des conclusions hatives sur leur régime alimentaire je pense.

Est il vraiment raisoonnable de manger un aliment qui n'est pas consommable à l'etat brut?

Je ne sais pas si c'est raisonnable mais comme ça a été dit plus haut, c'est vachement bon... A un moment donné faut aussi savoir ce dont on a envie et se faire plaisir. Je ne sais pas si je triche avec mon corps quand je mange du riz, en tout cas je me fais plaisir et en attendant de savoir si vraiment il y a danger de manger chaud ou pas, en attendant que peut-être pleins de scientifiques qui n'ont que ça a faire m'en apporte les preuves et les contrepreuves, je tiens à me faire plaisir simplement parce que j'ai appris à écouter mon corps, à savoir si j'ai des manque ou pas, à savoir de quoi j'ai envie etc. Ce que je sais que le riz, les lentilles, les gesses, les mogettes etc, c'est super bon. Je sais pas si c'est nul de les faire cuire, mais je sais que cru c'est immangeable et que je vais les sentir passer.
A un moment donner faut aussi savoir ou sont les limites de la masturbation de cerveau et savoir s'écouter et se faire plaisir avec des bons produits...
Enfin moi c'que j'en dis.

#36 _Goéland_

_Goéland_

Posté 01 dcembre 2005 - 13:02

Shivaya

Mais une ferme en autonomie qui produit sa propre viande et la consomme n'a pas grand chose à voir avec la situation de consommation massive actuelle .


C 'est clair . :cpasmafaute:

Didoune

C 'est une population qui s'est réfugiée dans un milieu hostile


Oui , mais ne vivont nous pas de même dans un milieu hostile où on s'est adaptés ?
Le froid , la pluie , le vent ... Si on supprimait les technologies qui nous permettent de se chauffer ou d'avoir de l'eau chaude ou du feu à volonté , on se retrouverait le nez dans le cambouis ... Et puis , la nature elle même est hostile , de prédateur à proie , le passage est vite fait .

#37 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 01 dcembre 2005 - 13:08

A propos des vitamines B12, les sources du net divergent. Par exemple, http://www.medecines...4/sante_fer.htm qui signale le taux important de B12 dans les lentilles germées .....

Vu ici:

On a cru que certains aliments végétaux (tempeh, algues, spirulina, légumineuses germées, miso ...) étaient des sources fiables de B12 mais il s'est avéré qu'ils contenaient en fait des analogues de cette vitamine. Ceux-ci sont des composés chimiques semblables à la vitamine B12, mais qui n'en ont pas l'activité. De plus, il semblerait qu'ils empêchent l'absorption de la forme active de la vitamine B12.

Si c'est bien le cas il semble donc qu'il faille se tourner soit vers de la vitamine b12 produite par des bactéries (vendue en cachet, par contre je serais curieux de savoir si on peut cultiver soi-même les bactéries en question, sur quel support, et si on peut en extraire la vitamine par des procédés simples, c'est pas que je compte en faire mais j'aimerais bien savoir) si on est végétalien, soit vers un minimum de produits animaux. Pour ma part c'est les oeufs et le poisson (et un bout de jambon de sanglier de temps à autre).

A un moment donner faut aussi savoir ou sont les limites de la masturbation de cerveau et savoir s'écouter et se faire plaisir avec des bons produits...

:cpasmafaute:

#38 lilirevival

lilirevival
  • Localisation:Auch

Posté 01 dcembre 2005 - 13:19

Salut,
Neko, voici des liens de recettes végétaliennes :
http://avis.free.fr/...tes-2003.01.doc : recettes à gogo et site de réference en matière de végétalisme en France.
http://www.veggiewave.com/ : vente par correspondance de produits vegan
http://membres.lycos...ivers/Vegan.htm : petit guide pour nouveaux végétaliens et 278 recettes.
http://www.borta.org...3?id_article=86 : 167 recettes végetaliennes
http://www.interdits...1nov/vegan4.htm : encore des recettes vegan
http://www.avea.net/cvg/index.htm : chaque semaine une recette differente.

En complément Jérôme Bernard Pellet, médecin français végétalien : http://www.interdits...aout/toubib.htm

NB : Il y a actuellement controverse sur la B12, rappellons que la connaissance des vitamines est assez récentes. Pour la plupart des scientifiques, il y aurait un stock de 5 ans dans le sang.
J'ai fait une analyse après 5 ans et mon taux est normal.

Bon appétit !

#39 moimaime

moimaime
  • Localisation:france

Posté 01 dcembre 2005 - 13:51

Je ne sais pas si c'est raisonnable mais comme ça a été dit plus haut, c'est vachement bon... A un moment donné faut aussi savoir ce dont on a envie et se faire plaisir. Je ne sais pas si je triche avec mon corps quand je mange du riz, en tout cas je me fais plaisir et en attendant de savoir si vraiment il y a danger de manger chaud ou pas, en attendant que peut-être pleins de scientifiques qui n'ont que ça a faire m'en apporte les preuves et les contrepreuves, je tiens à me faire plaisir simplement parce que j'ai appris à écouter mon corps, à savoir si j'ai des manque ou pas, à savoir de quoi j'ai envie etc. Ce que je sais que le riz, les lentilles, les gesses, les mogettes etc, c'est super bon. Je sais pas si c'est nul de les faire cuire, mais je sais que cru c'est immangeable et que je vais les sentir passer.
A un moment donner faut aussi savoir ou sont les limites de la masturbation de cerveau et savoir s'écouter et se faire plaisir avec des bons produits...
Enfin moi c'que j'en dis.

le concept de "vachement bon" est tres relatif...

D'autant qu'en general,à disons,du riz cuit,on rajoute encore des ingredient pour obtenir qque chose d'agreable.


Donc il faut faire pas mal de chose pour obtenir une moyenne comestible.


Je ne pense pas qu'il soit bon d'attendre que l'on nous dise quoi faire.



Ben oui personne n'a dis qu'il fallait se forcer a manger qque chose d'inmeangable au contraire(sauf la famille quand on est petit et les medecin quand on est malade)


Mais as tu deja essayé de les consommer germées ces graines?


à un moment il faut savoir ou sont les limites de la masturbation du palais,manger pour se nourir et plus pour tout un tas d'autre raisons,et contrairement à ce que l'on pense,obtenir un plaisir superieur.


Amicalement.

#40 _Petrone_

_Petrone_

Posté 01 dcembre 2005 - 14:25

Certes , il s'agit bien de réduire cette consommation . Ceci dit , à partir du moment où on consomme du lait , il y a naissance d'animaux dont on ne sait que faire sinon les manger ...

Imaginons que tu as une vache laitière dans une petite ferme. Ca remet d'ailleurs l'animal dans le cycle biologique de ta ferme (fumier). Une bonne laitière donne du lait pendant pas mal d'années. Si tu vas la manger après des années de bons et loyaux services, elle ne te donnera dèja pas autant de viande que "les races à viande" et il y a des chances pour que tu partages avec ta famille et ton voisinage. Ce sera un peu comme de tuer le cochon autrefois.

Ca n'a rien à voir avec l'élevage intensif ou extensif qu'on fait de ses bovins. Et avec la boulimie carnée qui affecte nos contemporains jusqu'à les rendre malades et à poser de multiples problèmes écologiques (il ne fait pas oublier le problème des carcasses dont il faut se débarasser ... cf. farines animales et vache folle).

Didoune

Je ne pense pas que les esquimaux soient un très bon exemple...


Pas sûr que tu aies bien saisi nos remarques sur les esquimaux, Didoune ?? Elles ne visent pas à les critiquer mais simplement à mettre en évidence que l'homme s'adapte mais perd de la longévité dans un environnement et une alimentation qui ne lui est pas favorable. Notre capacité d'adaptation est limitée sur une période de temps donné.

en attendant de savoir si vraiment il y a danger de manger chaud ou pas


La question, c'est plutôt cuit ou pas! La question du chaud et du froid est distincte, ce que j'ai justement essayé d'expliquer...

En outre, il n'est pas question de manger des grains de céréales crues :???: : on n'est pas des oiseaux, on ne peut pas les digérer car notre température corporelle est insuffisante. Par contre, les graines germées de céréales, ça c'est digeste et c'est 1000 fois plus nutritifs. J'ai cru comprendre que les graines germées font partie depuis longtemps de la nourriture de différents peuples "premiers" (les esseniens, des tribus africaines, le boulgour (?) utilisé pour le taboulé est une farine à base de graines germées).
La question de savoir si on fait plus de place dans notre alimentation aux céréales germées par rapport aux céréales cuites vaut la peine d'être posée. Les graines germées sont un élément sain et super nutritif qui peut contribuer à agrémenter notre cuisine et augmenter la palette de ses saveurs. Pourquoi s'en priver ?

A un moment donner faut aussi savoir ou sont les limites de la masturbation de cerveau et savoir s'écouter et se faire plaisir avec des bons produits...

La masturbation du cerveau, ce serait produire de la pensée STERILE. Explorer des idées différentes sur un sujet aussi fondamentale que l'alimentation, ce n'est pas pour moi de la masturbation. C'est concret, ça a un effet sur nous et notre environnement.
Confondre un processus de pensée avec la masturbation, c'est une caractéristique de notre monde moderne pour qui tous les moyens de "s'oublier" sont bons à prendre. Mieux vaut que le français moyen ne pense à ce qu'il a dans son assiette ou dans son verre. Après tout, TF1 a bien pour métier de fournir du temps de cerveau disponible (qui ne se masturbe pas car trop ramolli). Comme dirait Debord, bienvenue dans la société du spectacle! :cpasmafaute: