Aller au contenu


Photo

Possesseur d'un moulin...


  • Veuillez vous connecter pour répondre
53 réponses à ce sujet

#21 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 11 janvier 2006 - 09:11

27 kW, c'est à 300 l/s de débit et à 100% de rendement, or tu m'as dit que le débit n'est que de 110 L/s, et doublait en hiver.


Je te conseille d'avoir ces mesures à partir d'un service d'hydrographie de ta région et non à partir de mesures empiriques, car c'est la base de tout ton projet.

#22 exceed

exceed
  • Localisation:Forez 63

Posté 11 janvier 2006 - 11:52

Salut Yeye...
J'ai rencontré une personne qui s'occupe de moulin, de chute, de production d'électricité depuis 30ans, et qui a lui-même une micro centrale pas loin de chez moi. Il est venu sur place pour me conseiller et voir ce qui était possible de faire...il a bien regardé ma prise d'eau et mon bief...et bien sur la rivière...il m'a dit que mon projet était interressant et viable dans le cas où je fais les travaux sur le bief moi-même et que je trouve une turbine pas trop chère, il m'a conseillé de me raccorder au réseau que cela simplifie beaucoup mes soucis de régulation...pour la puissance utilisable, je me base tjs sur 10 à 15 Kw...maintenant, je suis sur que c'est possible....donc c'est valable pour moi !!! Lui m'a parlé de technique au niveau du bief pour avoir le moins de pertes, de section pour 300L/s et d'après lui, 300L ça passe sans soucis...Il m'a aussi dit que les valeurs qui étaient données sur les anciens relevés, étaient faussées du fait que les propriétaires déclaraient moins de puissance pour payer moins de taxes...Tu sais Yeye, quand on ne sait pas, comme moi, et qu'on ne voit pas comme toi, on ne peux que se tromper...lui, il m'a même dit que je pouvais produire jusqu'à 60/70 Kw mais en investissant beaucoup plus...tout, ceci en canalisant à la prise d'eau et en me servant d'un autre ancien moulin plus bas...mais, ça, on peut le voir que sur place et en ayant l'habitude...C'est un coin où il y avait beaucoup de moulins, rien que chez moi, il y en avait 3 sur 200m de rivière (mais 2 sont en ruine).Tu n'as pas toutes les informations du site, et moi, je ne suis pas capable de les retranscrire comme il faudrait...
Merci de toutes tes informations qui m'ont permis d'avancer !
Je vous tiens au courant de la suite.
A+ Serge.

#23 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 11 janvier 2006 - 12:16

S'il y a d'anciens moulins en amont, ils sont sans doute fondés en titre, donc il peut y avoir un intérêt à les aquérir pour augmenter la longueur du bras, et donc la hauteur de chute.

Par ailleurs, le pourcentage d'eau résiduel qui ne doit pas transiter par ton moulin mais par l'exutoire est lié à ton droit d'eau.
Si ton moulin est fondé en titre (c'est à dire qu'il existait déjà en 1789), alors ton droit d'eau est irrévocable, et tu prélever (de mémoire, à vérifier) 96% du débit nominal de la rivière.

Ne te presse pas, vouloir faire tout avant le printemps est une utopie et risque de te faire faire des conneries, il faut être méthodique et bien connaître le sujet.
En premier lieu, je t'encourage vraiment à connaitre avec exactitude ton droit d'eau , le débit nominal de la rivière à ce point, ainsi que le type de chauffage que tu utilises pour ta maison.

Après seulement, nous calculerons ensemble la puissance disponible et la meilleure solution technique pour ton cas précis.
Pour l'instant, je suis très sceptique sur l'intérêt de te raccorder au réseau EDF.

#24 exceed

exceed
  • Localisation:Forez 63

Posté 12 janvier 2006 - 18:32

Salut Yeye,
Merci de te faire du soucis pour mon affaire...non, je rigole !
Je vais essayer de retrouver les documents...c'est pas simple, tu vois, les 3 moulins sont sur la même propriété et m'appartiennent...ok, 1 debout et 2 ruines...mais je n'ai pas de souvenir concernant de quel moulin, les papiers, que j'ai, sont...Je ne sais pas si ça sera possible de les différencier et où trouver les infos...Je ne m'étais jamais inquiété du moulin d'en bas...De toutes façons, j'ai tout le temps devant moi et c'est bien pour ça que je demande des conseils...c'est pour pas faire de connerie !!! Le premier moulin est fondé en titre, cela est sure ! Le reste, c'est encore plus ancien alors .... De toutes façons je ne veux pas produire 70Kw, ni avoir un investissement important, j'ai besoin d'au moins 10Kw...le reste, je m'en fous ! Le tout, c'est que ça fonctionne !!!
On m'a conseillé de me rlier au réseau sans rien demander à personne...dans le coin, ça marche comme ça !!! ça craint à mon avis !!!
A+ Serge.
Ps : Pour le chauffage c'est des radiants, environ 6 ou 7000W...c'est pour chauffer une deuxième petite maison qui touche la maison principale et que nous allons faire communiquer....l'avantage du réseau, c'est la stabilité en tension et en fréquence qui peut me servir pour alimenter autre chose que du chauffage (ex: électroménager).

#25 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 12 janvier 2006 - 20:08

Bon, donc ça veut dire que tes 3 moulins sont fondés en titre.

Si la chute d'eau est identique pour les 3 moulins, tu n'as quasiment plus besoin de travailler mon gars !

Exemple de calcul:

Imaginons que tu construises un accélérateur sur la base des 3 chutes successives dont les dénivelés vont s'additionner, tu obtiens une chute d'eau de 27 m.

Admettons que le courant soit aux alentours de 200 L/s.

La puissance hydraulique disponible est donc de 54 kW.

En un an et à 80% de rendement, tu vas donc produire 54 kW x 365 x 24 h x 0,8 = 378 000 kWh

Le prix de rachat de l'électricité est de 0,06 € / kWh, ce qui donne 23 000 € par an sans rien faire.


Bon, c'est pas la ruée vers l'or, mais c'est déjà pas mal.


Maintenant, imaginons que tu es complètement autonome, et que tu ne te sers de ton énergie hydraulique que pour te chauffer.
Avec une pompe à chaleur, tu vas produire l'équivalent de 200 kW de puissance thermique, ce qui est énorme !
Cela signifie qu'en utilisant la chute d'eau d'un seul moulin, tu peux dégager environ 60 kW thermiques, bien assez pour te chauffer.

Admettons que tu as besoin de cette puissance de chauffage d'octobre à avril (c'est un peu pessimiste, mais comme ça on inclue le chauffage d'eau sanitaire), ça nous fait un total de 7 mois x 30 x 24 h x 60 kW = 300 000 KWh, soit l'équivalent de 150 stères ou l'équivalent de 6000 euros de chauffage au bois.

Ca veut dire qu'avec ce système, tu peux avec peu d'investissement chauffer un chateau au point de t'y balader en slip et faire tourner tout ton électroménager gratos !
Et ça sera beaucoup plus simple à gérer qu'une revente à EDF.

#26 Lasemainesanglante

Lasemainesanglante

    Chevalier Laspalles, marquis de Burnemauve

  • Membres
  • 450 messages
  • Localisation:taminarminatobricapotrilleru sur Seine

Posté 12 janvier 2006 - 20:33

;) Ca fait rêver!

#27 exceed

exceed
  • Localisation:Forez 63

Posté 13 janvier 2006 - 01:37

ça fait rêver !!!!
Sauf que les deux premiers moulins sont l'un à coté de l'autre, profitent du même bief...l'autre moulin est plus bas sur le terrain ! Alors si je fais une conduite forcée de la prise d'eau et que je descends jusqu'au moulin du bas, je peux compter sur minimum 30 à 40m de chute...mais pour pouvoir faire cela, l'investissement n'est pas le même, ni les travaux !!! Par contre, je n'ai pas de château à chauffer non plus...Yeye, tu est vraiment branché PAC, mais quand tu dis que je peux chauffer et faire tourner tout mon électroménager, ça m'interresse vivement...Donne moi, un exemple de matériel (marque, prix) qu'il me faudrait pour réaliser un tel système...Un listing de la turbine au chauffage et électricité...
Alors que moi, ce serait plus électricité...Je vais me renseigner à l'ADEME pour voir ce qu'il faudrait comme investissement et mes droits concernant l'utilisation du moulin d'en bas...avec tes chiffres (23000€/an), ça peut peut-être se rentabiliser rapidement ??? A voir...Je crois que EDF ne paye la production tjs au même tarif, suivant la saison ???
C'est très complexe, vu le nombre de solution qui se présente...auquelle je n'avais pas pensé...
De toutes façons, je n'ai pas encore sorti la pelle !!!
Pour le printemps....oui.....mais de quelle année ????
Pour le chauffage, ça tourne en règle général, de fin septembre à fin mai...ça gèle jusqu'au 25 mai !!! Pour le volume à chauffer, ça fera environ 350/400 mètres cubes. Actuellement, je chauffe au bois principalement (poële cheminée Godin) avec quelques radiants d'appoint, je passe en moyenne 7 stères de bois par hiver...mon problème viendra quand je relierai les deux habitations, je ne pense pas que la chaleur du poële diffusera suffisamment dans l'autre maison et mon compteur ne supportera pas les 6 ou 7 KW supplémentaire....ni mon porte-monnaie d'ailleurs !!!
Allez, j'arrête...ça m'embrouille tout ça !!!
A+ Serge. ;) ;) :D

#28 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 13 janvier 2006 - 08:25

Bon, je vois que l'idée fait son chemin !


La pompe à chaleur hydromotorisée:

Tu auras du mal à en trouver une toute faite puisque c'est mon idée.
Il paraîtrait d'après un expert en énergies renouvelables que quelqu'un a déjà fait ça dans la région de Schengen (trois frontières FR-D-LUX).
Cela signifie qu'il faudra donc investir dans une pompe à chaleur motorisée électriquement dont tu remplaceras le moteur par un simple embrayage, avec un variateur mécanique en amont: il faut quelques connaissances en mécanique, évidemment.
La pompe à chaleur sera une pompe à chaleur de type « eau », c’est à dire qu’elle puise son énergie à partir d’un milieu aquatique.


L’énergie électrique :

C’est un autre dispositif branché sur ton arbre de turbine, composé d’un alternateur régulé comme je l’ai évoqué précédemment.
C’est à dire qu’un petit automate est nécessaire pour piloter le variateur et les vannes d’eau qui déterminent la vitesse de l’alternateur et donc la fréquence de ton réseau électrique interne ; ainsi que le réglage de l’alternostat qui détermine lui une tension constante quelle que soit la charge.
Tu peux aussi être malin et étudier l’intérêt d’un onduleur d’occasion qui inclue déjà les notions d’accumulation d’énergie, et de production de tension alternative : peut-être que ces engins peuvent être rechargés (après quelques modifs) à partir d’un courant continu beaucoup plus simple à produire pour toi !
Ce n’est qu’une idée, et je ne garantis pas que ça marche : je viens d’y penser ce matin.


La turbine et le bief:

Vue la puissance disponible sur ton cours d’eau, et celle dont tu as réellement besoin pour chauffer tes maisons et les alimenter électriquement (Pour 350 à 400 m3, il te faudrait environ 25 kW thermiques, et environ 6 kW en pointe si four et machine à laver tournent en même temps, soit au total le huitième de ce que tu peux produire théoriquement !) , je ne pense pas qu’il soit indispensable d’investir dans une turbine à haut rendement et un bief de grande longueur.
A ta place, j’orienterais plutôt mes recherches vers une système à roue à aubes, simple à entretenir, fiable et moins cher à l’achat.


Les subventions :

N’oublie pas que l’Ademe peut te subventionner considérablement.
Je te conseille de t’adresser à eux au plus vite pour leur soumettre ce projet, à condition que tu aies bien assimilé la teneur de tout ce que je viens de te dire.

#29 Lasemainesanglante

Lasemainesanglante

    Chevalier Laspalles, marquis de Burnemauve

  • Membres
  • 450 messages
  • Localisation:taminarminatobricapotrilleru sur Seine

Posté 13 janvier 2006 - 09:25

Vas voir la PACTARIM de ton coin aussi, ils peuvent être de bon conseil pour t'indiquer les subventions auxquelles tu peux avoir droit.

#30 3payts

3payts

    sur la voie...

  • Membres
  • 816 messages
  • Localisation:on ze road

Posté 25 janvier 2006 - 14:15

je me permets une ptite questio perso: yéyé tu fais quoi dans la vie? :cogite: t'as l'air d'envoyer sévère en technique hydroélectrique...

#31 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 25 janvier 2006 - 14:23

Chui ingénieur, je conçois des machines mais pas des centrales hydroélectriques.

L'énergie est une de mes passions (avec la cuisine :cogite: ), je pense que la liberté de l'humanité passera par la liberté de l'énergie: donc je connais pas mal de choses dans ce domaine.
Alors à tous ceux qui ont des choses à m'apprendre ou à apprendre de moi dans ce domaine: à vos claviers !

#32 Cadière67

Cadière67
  • Localisation:ROMANSWILLER
  • Intérêts:micro centrales électriques

Posté 18 fvrier 2006 - 17:29

Votre réflexion m'intéresse.
Possesseur moi-même d'un moulin (2,50 m de chute avec vielle turbine horizontale hors service), je me demande moi aussi si la solution la moins compliquée et la moins honéreuse pour du chauffage ne serait pas une PAC mue par une roue à aubes
J'ai du mal à saisir quels paramêtres (hauteur et débit minimal) il faudrait pour chauffer une petite maison de 150 m
Je suis sûr qu'une solution technique :tresfache: de ce type intéresserait beaucoup de propriétaires dans ma situation

#33 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 18 fvrier 2006 - 18:38

Bienvenue Cadière,

Ca sera très certainement la meilleure solution pour te chauffer !
Tu dis que ta turbine est foutue: en es-tu certain ?
Si elle est hors d'eau, elle risque effectivement d'être foutue, mais si elle est restée submergée, c'est pas dit qu'elle ne peut pas redémarrer, un nettoyage et quelques litres de dégrippant (à faire hors d'eau) peuvent suffire.


Il n'y a pas de notion de débit minimal, ça fonctionnera forcément, il faut simplement voir quelle puissance on peut en tirer et si elle est suffisante.
Tu peux avoir les relevés hydrographiques de ton secteur assez facilement par les moyens que j'ai évoqués plus haut.
Mais à mon avis, c'est couru d'avance que ça va marcher; pour te donner une idée, je compte chauffer 1400 m² de bâtiments avec ce système et je cherche une solution pour valoriser l'excédent d'énergie !!


Essaie de nous en dire plus si tu veux qu'on t'aide efficacement.

Modifié par Yeye, 18 fvrier 2006 - 18:40 .


#34 elijah

elijah
  • Localisation:Terre d'asile... de fous ?
  • Intérêts:la construction bois et terre, l'énérgie hydraulique, l'habitat nomade autonome (oui oui les deux), les domes plus précisément les igloos

Posté 08 avril 2006 - 17:54

bonjour

je fais une petite incursion pour vous signaler que j'ai 4 crics de vanne haacon neufs à vendre suite a une tuile financiere... deux sont couplés et deux plus petits vous pouvez m ecrire si vous etes interressés pour plus de details...

j'ai aussi un petit moulin de force a roue horizontale, rien a voir avec les moulins du nord la surface au sol n est que de 14m² je n aurias pas de mal a chauffer :cogite: et l'alternateur de car ou de camion suffira pour mes besoins j ai un onduleur qui me servira de regulateur et convertisseur, la pompe a chaleur c est bien mais ça permet pas de faire la cuisine... sinon il fuat juste créer des frottements avec n'importe quel moteur thermique et se servir du circuit de refroidissement pour se chauffer non ? (est ce que ça chauffe beaucoup un moteur a explosion qui n'explose pas ??) :ptdrasrpt2:

#35 elijah

elijah
  • Localisation:Terre d'asile... de fous ?
  • Intérêts:la construction bois et terre, l'énérgie hydraulique, l'habitat nomade autonome (oui oui les deux), les domes plus précisément les igloos

Posté 08 avril 2006 - 18:01

il y a aussi, c est mieux je crois, de mettre un compresseur d'air a refroidissement liquide couplé au circuit de chauffage de la maison, en plus avec une bonne citerne d air tu as de l'ai comprimé gratos, les applications de l air comprimé sont nombreuses... on peut remplacer pleinde moteurs thermiques et electriques avec ça !! il fuat juste stocker l air !!

#36 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 024 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 07 mai 2006 - 11:57

Le moulin de Fuesse dans le Doubs a mis en ligne une page "échange, recherche" de matériel (dans la galerie) : http://www.moulindefuesse.com

#37 willy230168

willy230168
  • Localisation:ardeche
  • Intérêts:information bricolage sport

Posté 14 juin 2006 - 22:44

Edit : topics combinés

 

====

Tout d' abord je tiens a remercier toutes les personnes qui font vivre de véritable forum intéressant comme celui-ci
et surtout je vous remercie tous par avance.

Voila je suis en cours d'acquisition d'un ancien moulinage qui me laisse profiter d'une magnifique roue a aube
mes questions sont les suivantes :
cela suffirait il a produire ma propre électricité?
si oui que dois je faire pour en bénéficier comment l'équipée et le matériel indispensable pour la rendre productive.
Merci a tous

Patrice



#38 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 15 juin 2006 - 07:37

On en a déjà parlé en long en large et en travers dans le forum, suffit de chercher.


La roue à aubes a un rendement déplorable, mais est très très simple d'entretien, peu coûteuse et surtout, très jolie !

Ce qu'il faut déjà, c'est connaître la puissance disponible à partir de la hauteur de chute (de l'extrémité du jet au point de la roue où l'eau est éjectée) et du débit d'eau (trouve simplement les données hydrographiques de ta région, ça sera écrit dedans).
Cette information permet d'avoir un ordre de grandeur de la puissance que peut délivrer la roue à aubes (compte 20 à 30% de rendement).


Dès lors, on peut avoir une idée de ce qu'il est possible de faire avec l'énergie: y'en a-t'il assez pour en revendre à EDF, ou alors est-il plus intéressant d'entrainer un compresseur de clim-pompe à chaleur avec ?


Avant cet état des lieux indispensable, il est inutile d'en discuter.






Bienvenue chez les meuniers ! :D

#39 gargi

gargi
  • Localisation:Bretagne

Posté 15 juin 2006 - 10:17

Je suis pas très au point dans le domaine et j'ai pas lu tout ce qui se pouvait se faire sur le forum mais à mon avis avoir un rendement suffisant à une instalation électrique individuel.
En faisant un système de pignons et de plateaux qui augmentent la vitesse de rotation de l'axe par rapport à celui de la roue, le tout relier à une bonne génératrice, ça doit pouvoir fonctionner . Suffit juste que le cours d'eau ne tarisse pas!

#40 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 15 juin 2006 - 10:45

On ne peut pas parler de système d'exploitation de la puissance tant qu'on ne l'a pas quantifiée.