Aller au contenu


Photo

Les carafes filtrantes

dynamisation eau

  • Veuillez vous connecter pour répondre
121 réponses à ce sujet

#1 diable moelleux

diable moelleux

    En transition douce...

  • Membres
  • 228 messages
  • Localisation:Près d'Evry (91)

Posté 28 dcembre 2005 - 22:49

Edit : Topic renommé pour élargir le débat

======


NB après recherche et examen de divers topics, je ne crois pas que ce sujet ait été abordé. Si oui, merci de le remettre à sa place !


Euh voilà : j'ai depuis quelque temps acheté une carafe de la marque "Brita", équipée d'un filtre qui permet d'avoir une eau sans chlore et tout ça à partir de l'eau du robinet.

Bien, j'essaie de recenser les avantages et inconvénients de la chose :

Inconvénients :
- c'est en plastique (donc c'est moche)
- ça s'achète en supermarché, ou en magasin bio (pour les cartouches) bref on en est pas à l'autonomie
- ça fait acheter des cartouches régulièrement
- l'eau bue n'est malgré tout pas d'aussi bonne qualité que l'eau minérale en bouteille, j'imagine

Avantages :
- plus besoin d'acheter de bouteilles d'eau : moins cher
- permet de se passer du supermarché sur le plan de l'eau
- l'eau du robinet étant locale, c'est mieux que de la bonne eau qu'on a fait venir de l'autre bout de la France
- plus besoin de jeter des bouteilles en plastique

Compensation à l'inconvénient n°3 : les cartouches se recyclent, il faut les rapporter dans un magasin agréé ou un truc comme ça. Bon. Vous voyez autre chose ? Vous êtes pour, contre ? (je m'adresse à ceux qui sont susceptibles d'en avoir une utilisation, par exemple aux citadins, pas aux veinards qui habitent dans un coin de montagne avec des sources ou un puits d'eau minérale dans leur jardin).

#2 unejuliette0

unejuliette0
  • Localisation:Par là haut

Posté 28 dcembre 2005 - 23:02

Un petit peu mieux sont les carafes que je trouve dans ma biocoop, au lieu de changer la cartouche tu la recharge :-)

#3 _Faith_

_Faith_

Posté 29 dcembre 2005 - 17:55

Euh... question vraiment bête... Quel est le problème du chlore dans l'eau ?

Si c'est pour le gout, pas la peine de procédés sophistiqués pour le faire disparaître... Et si c'est pour la santé, je dois dire que je ne suis pas au courant !
Pour moi ce genre de carafe avec filtre, c'est justement typiquement opposé à la décroissance: c'est un moyen de fidéliser le client et de le pousser à acheter régulièrement quelquechose dont il n'a pas foncièrement besoin !
Surtout qu'il faut les rapporter => comme tu te déplaces, tu en profites pour faire tes courses... chez eux ! C'est pareil qu'une carte de fidélité...

Bon, après ça reste mon avis, et tu peux très bien avoir de bonnes raison d'avoir besoin de ce genre de choses, mais sans davantage de précisions... je ne vois pas pourquoi acheter ça !

#4 frck

frck
  • Localisation:Finistère sud

Posté 29 dcembre 2005 - 18:10

Pareil! ;-)
Certes, il y a des coins de France où il est plutôt déconseillé de boire l'eau du robinet mais dans une grande partie du territoire elle n'est pas si chargée que ça en désinfectants et en nitrates. Bien sûr l'eau minérale est meilleure mais ça me gène terriblement ce commerce d'eau en bouteille et de carafe filtrante.
Dans mon village, jusque vers le début des années 90, l'eau, en partie de source, était la meilleure de la région, si ça a changé ce n'est pas parce que la source s'est tarie ou parce que la population a augmentée mais parce que la commune a filé le droit d'exploitation à ce qui était à l'époque la Lyonnaise des eaux...
D'ailleurs, dans le même temps est apparue une nouvelle marque d'eau minérale en bouteille, l'eau de la nappe du village, et simultanément l'eau du robinet devenait subitement plus chlorée qu'avant...étrange, non :-)
Pour moi, hors certaines régions pauvres en eau ou d'autres trop polluées, le problème de l'eau potable en France couvre un énorme lièvre, qu'il serait bon de débusquer enfin. Acheter ces satanées carafes filtrantes me parait revenir à baisser les bras.

#5 frck

frck
  • Localisation:Finistère sud

Posté 29 dcembre 2005 - 18:13

Sinon je crois que l'élément filtrant principal est le charbon. Il est sans doutes un peu transformé pour s'adapter à cet usage mais ça n'en reste pas moins du charbon. J'avais vu une fois une recette pour faire un filtre très efficace avec du charbon de bois ordinaire mais je n'arrive pas à remettre l'oeil dessus.

Modifié par frck, 29 dcembre 2005 - 18:14 .


#6 diable moelleux

diable moelleux

    En transition douce...

  • Membres
  • 228 messages
  • Localisation:Près d'Evry (91)

Posté 30 dcembre 2005 - 00:53

J'avais vu une fois une recette pour faire un filtre très efficace avec du charbon de bois ordinaire mais je n'arrive pas à remettre l'oeil dessus.

Dommage !

Cela dit, en gros, vous trouvez qu'acheter de l'eau minérale ou se servir d'une carafe filtrante, c'est kif-kif du point de vue décroissance ? (ça m'aide surtout à m'affranchir du supermarché)

Mais euh à vrai dire, que puis-je boire d'autre ?



:-) (A part l'eau du robinet non filtrée ?)

Modifié par diable moelleux, 30 dcembre 2005 - 00:55 .


#7 _Faith_

_Faith_

Posté 30 dcembre 2005 - 08:01

Cela dit, en gros, vous trouvez qu'acheter de l'eau minérale ou se servir d'une carafe filtrante, c'est kif-kif du point de vue décroissance ? (ça m'aide surtout à m'affranchir du supermarché)

Plus ou moins... oui...

Mais euh à vrai dire, que puis-je boire d'autre ?
;-) (A part l'eau du robinet non filtrée ?)

Si tu nous expliquais ton problème avec l'eau non filtrée... on pourrait peut-être t'aider...
Une autre technique si tu veux boire: tu plantes des vignes dans ton jardin et tu fais ton propre vin/jus de raisin que tu consommes toute l'année :-)

#8 frck

frck
  • Localisation:Finistère sud

Posté 30 dcembre 2005 - 11:11

Quelques liens interessants:
http://www.lenntech....n-actifhome.htm
http://www.lenntech....egeneration.htm
http://fr.wikipedia....i/Charbon_actif

http://www.chantdele...p?id_dossier=69
http://shopping.kelk...rbon_actif.html

#9 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 30 dcembre 2005 - 11:22

Perso j'ai toujours évité de boire de l'eau du robinet.
Le problème avec l'eau du robinet, c'est qu'elle est traîtée chimiquement au chlore et au fluor.
Et ces deux éléments sont à mon avis loin d'être inoffensif pour la santé. Il y a bcp de doc sur le sujet sur le net.
J'ai la chance d'avoir un osmoseur inverse à portée de main, mais ça n'est tout de même pas la panacée : il y a bcp de rejet et la récuppération de cette eau est indispensable si on ne veut pas être pris en flagrant délit de gaspillage monstre.

Je connais bien les carafes Brita.
Bien que moins efficace au niveau de la filtration d'un osmoseur inverse, elles permettent de filtrer un minimum l'eau du robinet.

Après l'utilisation ou non d'eau du robinet pour sa consommation perso, il s'agit en effet d'un choix personnel, qui ne devrait être défini qu'après s'être correctement documenté sur le sujet.

#10 frck

frck
  • Localisation:Finistère sud

Posté 30 dcembre 2005 - 12:31

Je ne conteste pas l'utilité de filtrer l'eau du robinet hein, juste ça me donne l'impression de fournir la vaseline pour me faire...enfin vous voyez quoi.
Et d'ailleurs, je reviens sur la possibilité de fabriquer un filtre soi-même, un peu comme dans les liens que j'ai donné, je vois qu'on peut trouver sur ebay un kilo de charbon actif autour de 8€, certainement encore moins en prenant la peine de chercher d'avantage. Il n'y a pas de raisons qu'un filtre fait-maison avec du charbon acheté en vrac ne soit pas adapté à l'eau potable, non? Si c'est bon pour les poissons ça doit être bon pour nous aussi...

#11 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 30 dcembre 2005 - 13:23

Non tu as parfaitement raison frck sur le fait qu'il est parfaitement possible de créer soit même un filtre à base de charbon qui soit parfaitement efficace :oops:

#12 diable moelleux

diable moelleux

    En transition douce...

  • Membres
  • 228 messages
  • Localisation:Près d'Evry (91)

Posté 30 dcembre 2005 - 13:40

Wouah, merci pour les liens ! Va falloir que j'y fasse un tour dès que je reviens sur le net...

L'eau du robinet chez moi ne me dit rien sur un plan totalement irrationnel. Ce n'est pas la pire (il m'est arrivé d'avoir dans une certaine commune une eau qui sentait le chlore à la ronde, c'était pas difficile, suffisait d'ouvrir le robinet). Mais enfin. Elle vient de la Seine. Puis je sais pas, j'ai l'habitude de boire de l'eau minérale et elle me paraît meilleure... peut-être est-ce dû à un vieux conditionnement ? (je parle d'un conditionnement de moi-même, pas de l'eau :oops: )

L'effet le plus concret du filtre c'est d'enlever le calcaire (plus de traces au fond des casseroles). Et atténue aussi l'impression de boire une eau vraiment pas terrible. (Elle vient de la Seine, après tout, ça donne pas confiance).

En tous cas, un pas de plus sera d'essayer de fabriquer mes propres filtres. Seul os que je vois à l'horizon : comment évaluer concrètement que je ne fais pas de bêtise ? (Je ne pourrai que constater que l'eau n'a pas pris un goût affreux).

Ah, en ce qui concerne le goût, je sais qu'il y a le truc de placer l'eau au frigo pour enlever celui du chlore. Mais en fait, je n'ai jamais compris comment cela fonctionnait (le chlore s'évapore-t-il réellement ??? ou bien est-ce simplement le froid qui atténue le goût, tout bêtement ?). Dans tous les cas, je n'aime pas boire l'eau du frigo (désolé je suis difficile !).

Merci en tous cas pour tous vos avis sur la question, cela m'éclaire beaucoup !

#13 dédé

dédé

    Grand diseux, petit feseux, mais feseux quand même !

  • Membres
  • 718 messages
  • Localisation:Pffffffffffff !

Posté 30 dcembre 2005 - 20:40

le chlore s'évapore vraiment avec un certain temps...
le frigo refroidie les goûts que ce soit pour de l'eau ou pour une cerise... :oops:

Mieux vaux l'eau du robinet et une carafe brita que la minérale et "du plus marketing". :-)

"La brita" c'est bien pour les goûts vaseux. et personne n'interdit de sur-utiliser le filtre. Personellement, ici l'eau a parfois un goût trés vaseux mais le filtre on doit le changer que tout les six mois... Je fais confiance à mon syndicat local des eaux pour faire son travail et je rajoute ma touche...


et d'ailleurs si quelqu'un a tu Tang, je suis preneur !? ;)

Plus sérieusement je vais voir si les filtre Brita sont pas personellement recyclable avec du charbon a frck...

dédé

#14 _Faith_

_Faith_

Posté 30 dcembre 2005 - 23:59

L'effet le plus concret du filtre c'est d'enlever le calcaire (plus de traces au fond des casseroles).

Calcaire = calcium
Il me semble d'ailleurs que l'eau est une de nos principales sources de calcium !

Alors, si ces filtres enlèvent en plus le calcium, je crois que je ne suis pas prêt d'en utiliser...

#15 Muros

Muros

    Aquaticien passionné !

  • Membres
  • 1097 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:sud-ouest

Posté 31 dcembre 2005 - 11:19

bonjour tous,
faith et Diable-M. , permettez-moi une petite rectification , le role principal du charbon actif n'est pas d'agir sur le calcaire mais sur le chlore, et son effet le plus recherché est d'éliminer le goût et l'odeur du chlore , et d'éventuels composées organiques, (c'est déjà ça ) mais n'agit pas (je pense)sur la composition minérale et la dureté de l'eau . Mais pour ne pas dire de bétises, je me renseigne plus en profondeur et je vous dirai ... .Par contre , attention aux idées reçues et bien trompeuses (bizness oblige !! ) ce n'est certainement pas l'eau notre principale source de minéraux, puisque l'organisme humain étant HETEROTROPHE , il ne peux assimiller les minéraux INORGANIQUES présents dans l'eau , si minérale soit-elle , on se "recharge" en minéraux par l'intermédiaire d'organismes AUTOTROPHES (les végétaux) qui eux ont transformé ces minéraux et les ont rendus assimilables pour l'homme !!! et en oligo-éléments par le sel de mer par ex. ....
L'EAU EST BONNE POUR CE QU'ELLE EMPORTE ET NON POUR CE QU'ELLE APPORTE !!!
salutations ... :oops:

#16 frck

frck
  • Localisation:Finistère sud

Posté 31 dcembre 2005 - 11:59

Interessant, donc l'idée selon laquelle ne boire que de l'eau distillée entrainerait des carences en minéraux serait complètement fausse?

#17 Muros

Muros

    Aquaticien passionné !

  • Membres
  • 1097 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:sud-ouest

Posté 31 dcembre 2005 - 12:54

re-bonjour tous,
désolé frck de bousculer quelques idées reçues bien encrées , mais ce n'est pas moi qui l'affirme mais LA BIOLOGIE ....!!!
et je comprends bien que cela surprend , avec tout ce que l'on peut lire et surtout entendre ( dans la pub surtout!!) ......
salutations
et surtout....... MEILLEURS VOEUX A TOUTES ET TOUS !!!!!........
:oops:

#18 _Faith_

_Faith_

Posté 31 dcembre 2005 - 17:15

Hétérotrophe n'a pas vraiment la signification que tu lui donnes:
Déf hétérotrophe

Certes l'homme ne peut pas convertir la matière minérale en matière organique (contrairement aux plantes) mais il est capable d'intégrer des ions minéraux à son organisme (sinon le saturnisme, entre autres, n'existerait pas...)

Celà dit, je ne tire ces conclusions qu'à partir de ce que j'ai pu lire sur Internet (notemment Wikipedia). Si tu as d'autres sources fiables, je serais assez intéressé !

#19 Valybla

Valybla
  • Localisation:Montréal

Posté 31 dcembre 2005 - 21:48

perso je me contente d'utiliser l'eau du robinet réfrigérer!!! Je suis totallement contre toute cette commercialisation de l'eau que selon moi devrait être une ressource gratuite et partager entre tous quelque soit leur moyens financier!

#20 Muros

Muros

    Aquaticien passionné !

  • Membres
  • 1097 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:sud-ouest

Posté 01 janvier 2006 - 17:32

une réponse pour toi Faith, (par ex.)

EAU OSMOSEE ET QUALITE


De l'eau osmosée pourquoi ?

De nos jours, les eaux de ville sont de plus en plus polluées. A part les polluants classiques que tout le monde connaît, il existe un très grand nombre d'autres produits à risques qui ne sont pas recherchés par les organismes officiels et qui, à doses infinitésimales, peuvent être plus toxiques que d'autres à doses pondérales.

La France est le premier consommateur européen de pesticides et se situe, sur le plan mondial, en troisième position derrière les Etats Unis et le Japon !!! Environ 95.000 tonnes de ces produits sont répandues tous les ans sur nos terres de France !!!

Pour l'embouteillage des eaux minérales, on exige de connaître les concentrations d'une centaine d'éléments: pesticides, herbicides, etc.. Or on utilise en Europe environ 350 produits différents et il en existe plusieurs milliers dont on méconnaît les effets.

Dans son N° 341 de septembre 1997, la revue " Que Choisir " enquête sur la pollution des eaux de ville à travers toute la France. Cette recherche donne un résultat tout à fait surprenant. Sur 151 analyses effectuées, 118 se sont révélées positives !!!


Boire de l'eau minéralisée ou non ?

L'eau est le principal élément constitutif des cellules et du corps humain. De nos jours, il est habituel de recommander de boire de l'eau minéralisée comme eau de table. De plus en plus de scientifiques de haut niveau, dont le Professeur Schroeder autorité mondiale dans ce domaine, contestent cette recommandation. En effet, en biologie il est bien connu que l'homme et l'animal sont " hétérotrophes " et sont donc incapables d'assimiler directement les minéraux s'ils ne sont pas transformés au préalable par les plantes ou micro-organismes qui eux sont " autotrophes ". Seuls ces derniers ont la possibilité d'assimiler directement le minéral. L'homme ne peut assimiler que 1% des minéraux inorganiques de l'eau. Donc seuls les minéraux organiques " végétabilisés " sont assimilables par l'être humain et doivent lui être apportés à travers les végétaux. Ce n'est pas pour rien que l'Organisation Mondiale de la Santé recommande de boire une eau douce (10° TH), donc peu ou pas minéralisée. Or 95% des eaux des villes françaises dépassent allègrement cette norme. L'eau devrait être la plus pure possible pour accomplir sa mission: solubiliser nos déchets de l'organisme pour les évacuer, transporter nos nutriments jusqu'à nos cellules et participer à la régulation de notre température.

Une étude des plus intéressantes fut effectuée par le professeur L. Cl. Vincent entre 1962 et 1974. Avec la complicité de plusieurs maires de France il fit, pendant cette période, un relevé du taux de mortalité sur 100.000 habitants de chacune d'une cinquantaine de grandes villes en France par rapport au taux de calcaire (eaux dures-eaux douces) contenu dans leurs eaux de distribution. Il constata avec étonnement que le taux de mortalité augmentait graduellement à fur et à mesure que le taux en calcaire de l'eau des villes s'élevait de plus en plus. A l'inverse, les villes dont le taux en calcaire contenu dans l'eau baissait de plus en plus, étaient aussi celles dont le taux de mortalité, devenait proportionnellement de plus en plus bas. La nom de la ville ayant le taux de mortalité le plus bas n'a jamais été communiqué par le professeur Vincent pour éviter une éventuelle exode de la population. Tout ce que l'on sait, c'est que cette ville possédait (ou possède encore ?) une eau de distribution de source, non traitée, non chlorée, sans additifs chimiques, la plus pure et la moins calcaire de toutes celles qui ont participées à l'étude. Le nom des autres villes avec leurs charges en calcaire de leurs eaux de distribution et les taux de mortalité s'y rapportant sont connus.


Qu'est-ce que l' osmose inverse ?

L'osmose inverse est un phénomène uniquement physique basé sur la pression osmotique. C'est actuellement la seule manière d'épurer l'eau sans produits chimiques et sans pollution supplémentaire. Le procédé consiste à presser l'eau de ville à travers une membrane semi-perméable qui ne laisse passer que les molécules d'eau tout en retenant les autres éléments indésirables, qui eux, s'écoulent à l'égout avec l'eau de rejet. Ce procédé peut-être comparé à l'épuration qu'effectuent nos reins.


Quelle qualité d'eau osmosée ?

Au CIRDAV nous avons une certaine idée de la qualité d'une eau osmosée et nous avons fixé la barre très haut. De la composition des différents modules et filtres, de la qualité des matériaux utilisés pour la construction de l'osmoseur et de l'efficacité de la membrane semi-perméable dépend la qualité de l'eau osmosée obtenue après traitement. Des assembleurs ou des revendeurs non compétents ou peu scrupuleux commercialisent des membranes ayant des capacités de retenue de 80-85% au même prix que des membranes ayant une capacité de retenue de 95-97%. Ce taux peut légèrement varier suivant les éléments à retenir. Pour être bonne pour la santé une eau osmosée doit-être la plus pure possible. Un système automatique ou semi-automatique est préférable au manuel pour des raisons de surveillance de la qualité de l'eau et d'astreinte de manipulation de l'appareil. Les appareils haut de gamme disposent en général d'un conductimètre de surveillance automatique incorporé. A défaut, il est nécessaire que le vendeur fournisse à l'acheteur un conductimètre manuel. Un vendeur sérieux " Au Service du Client " propose souvent par exemple: le rappel systématique d'échange des différents filtres ou bien le contrôle et la mesure de la qualité de son eau en B.E.V. Pour optimiser la qualité de l'eau osmosée obtenue, on peut encore ajouter à la sortie de l'eau un système magnétique et d'énergétisation.
Contrairement à ce que l'on pense, l'osmose inverse de qualité est une question de spécialiste qualifié et d'honnêteté du vendeur. Il doit d'abord être un conseiller qui mène une enquête et doit tenir compte d'un nombre important de paramètres afin de pouvoir proposer un appareil adapté à chaque besoin. L'essentiel n'est pas de placer un appareil à tout prix, mais de vendre un appareil de qualité d'eau garantie avec possibilité de retour de l'appareil si le résultat garanti n'est pas obtenu.


Comment peut-on contrôler la qualité de l'eau osmosée ?

Le Professeur L.C. VINCENT, Ingénieur Hydrologue a mis au point les mesures de BIOELECTRONIQUE. Ces mesures donnent des indications de situations de terrains qui sont applicables aussi bien à la santé de l'homme, à son alimentation ou bien à son eau de boisson. Le bioélectronigramme se compose ainsi de 4 terrains. L'eau de boisson doit être située à une place bien précise et déterminée sur l'un de ces terrains. (Terrain 1, milieu légèrement acide et réducteur)

Le CIRDAV, propose des conseils sur les critères de la B.E.V. à respecter et sur les qualités d'achat d'un osmoseur pour obtenir ainsi une eau de boisson de qualité biocompatible.

Un vendeur compétant dispose des appareils de mesure nécessaires et remet au client après installation de l'osmoseur, un bioélectronigramme avec les résultats et conclusions. Les mesures effectuées sont: le pH, le rH2, la conductivité, la minéralisation globale et la quantification de Vincent. Ce dernier paramètre est l'un des facteurs importants. Au préalable il aura effectué un relevé de la qualité de l'eau de ville: dureté, minéralisation, pH etc. Ces mesures peuvent aussi être entreprises à distance par l'envoi d'échantillons d'eau.
Il est vivement conseillé de faire établir un bioélectronigramme tous les ans par son vendeur. Si l'osmoseur ne dispose pas d'un conductimètre incorporé automatique il est très souhaitable que l'acheteur procède lui-même mensuellement à la mesure de la conductivité de l'eau avec son propre conductimètre manuel. Il n'oubliera pas de l'étalonner au préalable.


L'osmoseur et l'eau osmosée sont-il chers ?

Un osmoseur de qualité a un prix, surtout avec les services et analyses qui l'accompagnent. Ce prix est pourtant très intéressant quand on prend en considération par exemple, le prix d'une bouteille d'eau du Mont Roucous, seule eau en bouteille en France qui réponde aux critères de la B.E.V. et qui vaut entre 2,2 et 5,7 F. le litre suivant les magasins. Songez aussi à la charge que représente le transport de ces bouteilles tout au long de l'année et à la pollution due à leur destruction. Le prix d'un litre d'eau osmosée par contre, est d'environ 30 à 35 centimes en tenant compte de l'amortissement de l'appareil et de l'échange régulier de la membrane et des divers filtres.
Le CIRDAV a exploré la valeur des appareils, les critères de qualité de l'eau et des services d'un grand nombre d'assembleurs et de vendeurs d'osmoseurs sur le marché. Très peu répondent aux recommandations de qualité du CIRDAV. Nous en avons pourtant trouvé quelques uns qui, en plus de la qualité de l'eau osmosée garantie, pratiquent des prix compétitifs.
Un dernier conseil, n'achetez pas n'importe quoi; renseignez-vous et soyez exigeants. " La santé n'a pas de prix ". Un centime de dépensé pour une eau de qualité médiocre est un centime de trop.

PS. Un document sur la B.E.V. (Bioélectronique de Vincent) est disponible auprès du CIRDAV (Centre International de Recherche et de Documentation sur l'Aliment Vivant) 4, Rue des Vignes 67206 MITTELHAUSBERGEN

CIRDAV Janvier 2000.


salutations

:oops:



Aussi étiqueté avec dynamisation, eau