Aller au contenu


Photo

Manger de la viande rend malade


  • Veuillez vous connecter pour répondre
174 réponses à ce sujet

#81 hum

hum
  • Localisation:gard

Posté 11 janvier 2006 - 18:33

Ces viandes qui nous guérissent:

Dans 1 l d'eau:

35 à 37 g de foie de canard
15 g de coeur de canard
laisser macérer 40 jours.

...

Ceci est la base du produit "oscilliciccinum", présenté comme efficace contre les états grippaux.

Source:http://www.pseudo-sciences.org/article.php3?id_article=39

#82 Equilibrium

Equilibrium
  • Localisation:Sud Ouest

Posté 11 janvier 2006 - 18:42

  Ces viandes qui nous guérissent:

Dans 1 l d'eau:

35 à 37 g de foie de canard
15 g de coeur de canard
laisser macérer 40 jours.

...

Ceci est la base du produit "oscilliciccinum", présenté comme efficace contre les états grippaux.

Source:http://www.pseudo-sciences.org/article.php3?id_article=39


J'ai jeté un coup d'oeil sur le site donc si je comprends bien le système de l'homéopathie :tresfache:

Si on prépare ta mixture citée plus haut on meurt :cpasmafaute: :horreur_grosyeux:
et si on la dilue à des machins centésimaux comme oscilococcinum on guéri ! :surpris:

:morpheus:

PS j'avais oublié les smileys

Modifié par Equilibrium, 11 janvier 2006 - 18:44 .


#83 _Petrone_

_Petrone_

Posté 11 janvier 2006 - 18:45

Ah oui, ça n'a pas l'air simple... Ce que je ne comprends pas c'est que si ces toxines n'ont pas été éliminées dans la foulée de leur ingestion, comment peuvent-elles l'être par la suite*? Par ce savant mélange de libération/émonction(?) ?

Elles ne seront pas toujours évacuées : le jeûne les remet en mouvement, notamment dans le sang (pas seulement car on peut évacuer par la peau). Si ton foie et tes reins sont engorgés (qu'ils n'en peuvent plus), si globalement ton énergie vitale est insuffisante pour secréter les bonnes enzymes, les bons lymphocytes et que sais-je, ils les laisseront passer. En revanche, si tu es dans de bonnes conditions psychologiques, matérielles (ce qui devrait être le cas en jeûne), tu as de l'énergie dans les accus, tu n'en consommes pas pour digérer (30% d'économies!), tu n'en consommes pas pour répondre au stress habituel : tes émonctoires, s'ils ne sont pas devenus trop paresseux, vont s'activer et profiter du répit pour nettoyer.
C'est juste une histoire d'énergie disponible. A un moment, le corps a trop de boulot partout alors il fait comme nous, il met de côté (ici le traitement des déchets) et ça s'accumule, ça s'accumule. Si ça s'accumule trop, le milieu devient invivable et c'est la maladie. Il faut lui laisser du répit à ce bon vieux corps :surpris:
Il se peut aussi qu'au moment où on lui signifie, ça y est , tu peux nettoyer. Ben, il soit trop fatigué : peut plus :horreur_grosyeux: D'où en effet l'utilité d'être suivi par des gens d'expérience car ils connaissent le langage du corps et peuvent évaluer grosso modo ton énergie vitale pour poursuivre ton nettoyage.
Si tu fais un jeûne, au bout de quelques jours, tu risques d'avoir une très très sale haleine. Ta transpiration sera malodorante. Si tu fais un lavement rectale, ce sera vraiment dégoutant même si tu as l'habitude de faire des selles peu odorantes. En fait, tu vas sentir le macchabée car toute la matière morbide qui est en toi va sortir et littéralement "transpirer". C'est là qu'on prend conscience de la part de pourriture que nous contenons tous (presque tous car les grands yogis sont supposés purs : en Inde, morts, ils ne sont pas brûlés mais enterrés "debout" car les indiens disent que leur corps ne pourrit pas [je n'ai pas vérifié :malice: mais c'est l'idée].

C'est plus clair ?


Le problème pour trouver des informations solides réside dans le fait que même les plus éminents scientifiques les plus sérieux du monde peuvent avoir des accords avec des groupes industriels alimentaires, chimiques, ... Pas facile de faire le point dans ces conditions...

On peut y passer sa vie :thermo: d'autant que comme je l'ai signalé, il y a tout et son contraire. Il faudrait arriver à dégager ce qui fait l'unanimité mais je ne crois pas que ça permettra de trancher la question qui est posée ici.
D'ailleurs, chacun a la réponse qui lui est propre. Comme dirait La Fontaine dans sa dernière fable :
"Apprendre à se connaître, est le premier des soins,
Qu'impose à tout mortel la majesté suprême"

mais les laitages et les oeufs sont un sujet qui m'interpelle..si j'ai bien tout suivi, ils doivent forcément etre aussi nocifs que la viande elle-meme non?

D'après l'anecdote que j'avais racontée, dans certains cas, la viande peut sembler nécessaire :cpasmafaute: même si elle conserve son potentiel de nocivité. La question des oeufs fait débat : néanmoins, le jaune d'oeuf est unicellulaire. Or c'est la difficile décomposition des protéines du noyau qui crée les purines. Ainsi, pour du muscle, ça fait beaucoup noyaux mais pour un oeuf, ça n'en fait qu'un :grognon: Nettement plus facile à gérer. En revanche, on sait que l'oeuf cuit (dur) est riche en mauvais choléstérol. Il faut peut-être préférer l'oeuf crû (attention, un bon état intestinal est préférable et il faudra trouver des oeufs de qualité ce qui est de moins en moins facile) où légèrement à la coque. A noter que Brian Clement (institut Hyppocrate) qui prône un régime végétalien à dominante crudivore est opposé à la consommation d'oeufs (raison invoquée : le choléstérol). Des bouquins et des études en parlent. Bon, personnellement, je suis sceptique : nos proches cousins, les chimpanzés en raffolent. En dehors de mes phases d'évaluation végétaliennes, j'apprécie les oeufs (il y a une bonne ferme de la région qui fournit la biocoop du coin) qui en plus d'être excellents sont très efficace lorsque je crois détecter une carence en vitamine ou minérale. Mais bon ,ça s'applique pour moi.
Les produits laitiers sont également l'objet de polémique. Mais contrairement aux oeufs, l'effet digestif peut être plus sensible surtout si on les a consommé en une certaine quantité voire une quantité certaine. A toi de voir ce qui se passe ...
A petite dose, c'est comme la viande (et tout poison :morpheus: ), dure à inculper dans l'absolu.
En tout cas le lait de vache n'a pas bonne presse (ça c'est connu car une grosse partie de la population ne le digère pas puisqu'elle n'a pas l'enzyme pour). Certains diront que les fromages contiennent de la caséine qui est cancérogène et accusent les fromages d'être pire que la viande. Mais c'est un peu comme de bannir un bon copain parce qu'il n'est pas parfait :cogite: . A vrai dire, quand une alimentation repose en masse à 98% sur du pur végétal, ce n'est pas facile de voir une différence avec la même alimentation végétal à 100%. Peut-être sur la durée :tresfache: mais sur la digestion, le métabolisme général etc..., je ne sens rien. L'influence de la proportion "cuit et crû" est beaucoup plus sensible ainsi bien sûr que la qualité des végétaux ingérés.

#84 Prema

Prema

    Fataliste actif

  • Membres
  • 115 messages
  • Localisation:Drôme

Posté 11 janvier 2006 - 18:46

Qui dit lait dit vache , qui dit vache dit veau et qui dit veau dit élimination des mâles .

Qui dit oeuf dit poule et qui dit poule dit élimination des coqs .

:horreur_grosyeux:

Peut-on envisager séparation au lieu d'élimination?

#85 _Goéland_

_Goéland_

Posté 11 janvier 2006 - 18:56

Prema

Peut on envisager séparation au lieu d'élimination ?


Ben non . Dans une basse cour il faut compter minimum 6 poules pour un coq , pareil pour les vaches ... On m'a déjà répondu qu'on pourrait les lacher dans la nature , mais bon ...

Désolé pour le HS , mais concernant le rapport alimentation/santé je n'y connais rien .

#86 _Petrone_

_Petrone_

Posté 11 janvier 2006 - 18:58

Qui dit lait dit vache , qui dit vache dit veau et qui dit veau dit élimination des mâles .

Qui dit oeuf dit poule et qui dit poule dit élimination des coqs .

:surpris:

On pourrait les utiliser pour la traction :morpheus: Plus besoin de pétrole mais faut pas être pressé :cpasmafaute:

Quant aux coqs en surnombre, il suffit de les laisser vivre leur vie à l'extérieur du poulailler. Il faut bien que les renards vivent :tresfache:

En tout cas, ça vérifie le proverbe : qui tolère un oeuf, tolère un boeuf. :horreur_grosyeux:

#87 Alf

Alf

Posté 11 janvier 2006 - 21:32

Donc le titre de ce sujet de discussion est : Manger de la viande rend malade.

Donc je pose ces questions :

cà engendre quel maladie(s) ?

Vous avez des symptomes ? des noms de maladie ?

Merci d' avance.

Et si on a mangé de la viande pendant + de 25 ans de vie terrestre, est ce qu' on peut cesser de manger de la viande du jour au lendemain ? Comme cà , hop, d' un coup, ou est-ce dangereux cette méthode radicale ?

Pour ceux qui ont cessé de manger de la viande, êtes-vous moins malade qu' avant , comment vous sentez-vous ? ...

Merci d' avance pour vos réponses.

A bientôt.

#88 _Pim_

_Pim_

Posté 11 janvier 2006 - 21:36

Salut,

Je vais faire mon Petrone...
Tes questions trouveront réponses dans le documentaire...
Ensuite, tu pourras nuancer ces réponses avec la lecture du fil ;)

#89 Boo

Boo
  • Genre: Femme
  • Localisation:Planète Chouchen

Posté 11 janvier 2006 - 22:05

Hello Alf,

Es-tu le meme Alf à qui j'ai donné ce lien ailleurs?? :D

Ben d'abord bienvenu à toi...
Pour ce qui est du sujet et des réponses, ben Pim a déjà fait le boulot :D

En revanche je peux te donner mon avis perso pour ce qui est de tes dernières questions ;)

J'ai arrété de manger de la viande il y a neuf ans, donc j'en avais 29 ans, et ça d'une façon trés stricte du jour au lendemain....j'ai pas dit sans problèmes, car au début ce n'est pas évident, en tout cas ça ne l'a pas été pour moi.
Se déconditionner, trouver d'autres façons d'accomoder les aliments, et meme souvent, difficultés à me procurer ce que je voulais :(

Sinon c'est impec au niveau de la santé, à priori tout va bien :D
Jamais fait de carences non plus, et pourtant je suis loin de compenser par un parfait régime équilibré. C'est dire....
Ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas certaines règles alimentaires à respecter lorsqu'on change d'alimentation. Mais bon, y a tout un tas de bonnes choses à manger quand on connait mieux les végétaux, on s'en rend compte au fil du temps 8)

Franchement je me sens bien et beaucoup plus en accord avec mon mental :D

Voilà pour l'avis perso....

Bonne continuation à toi et bises ;)

#90 frck

frck
  • Localisation:Finistère sud

Posté 11 janvier 2006 - 22:08

Pour ceux qui ont cessé de manger de la viande, êtes-vous moins malade qu' avant , comment vous sentez-vous ? ...

Merci d' avance pour vos réponses.

A bientôt.

Je n'ai jamais cessé de manger de la viande mais pour en avoir considérablement réduit ma consommation quasi du jour au lendemain* il y a quelques années, je peux t'assurer que ça ne m'a fait ni chaud ni froid ;)





*J'en mange deux trois fois par mois et j'en mangeai tous les jours, mais tapez pas, j'étais obligé ;) , là où je mangeai à midi il n'y avait que ça.

#91 _Petrone_

_Petrone_

Posté 11 janvier 2006 - 22:25

Tes questions trouveront réponses dans le documentaire...
Ensuite, tu pourras nuancer ces réponses avec la lecture du fil :D

Et je dirais même plus :D
Tu trouveras un lien vers ce fameux documentaire dans le premier post de ce sujet. Après, tu es bon pour 6 pages de lecture ;)

Désolé de ne pas répondre simplement à tes 2 premières questions très pertinentes mais c'est pas si facile de le faire comme tu pourras le lire dans les posts précédents ;)

Sinon aux questions suivantes :
Arrêter du jour au lendemain : oui
Dangereux : non à court et moyen terme : à long terme, il faut être à l'écoute de son corps (vérifier qu'on n'a pas de carences (fatigue, tâches blanches sur les ongles), qu'on se sent bien, qu'on ne perd pas de masse musculaire, de puissance physique).

Quoi que tu fasses (arrêter ou pas de manger de la viande), il faut surtout veiller à la qualité nutritive de ton alimentation (privilégier les aliments frais et les ingrédients complets et non pas raffinés etc...) et les effets de cette dernière sur ton corps (être à l'écoute: cf. + haut).

Moins malade qu'avant : en bien meilleure forme avec beaucoup plus d'énergie (il n'y a pas que l'arrêt de la viande qui importe, je te laisse explorer les différents sujets et glâner tes infos)

Bonne lecture! :D

#92 Valybla

Valybla
  • Localisation:Montréal

Posté 11 janvier 2006 - 23:45

:( je viens de me tapper le docu+ 6 pages de discission... Ben dis donc que d'info
Pour répondre, je sais pas si je peux être totalement objective car je suis moi même végétarienne qui ne mange ni viande ni poisson ni volaille, je ne boit pas de lait d'animaux mai je mange des oeufs dans les recettes, des oeufs bio qui vienne d,une ferme que j'ai visitée...
:D j'ai fais le choix d'être végétarienne d'abord par pitié pour les animaux, et aujourd'hui je dois dire que la vu de viande me répulse...
pour ma santé, je dois dire que je me porte mieux, j'ai plus d'énergie je ne fais plus de grippe, alors qu'avant j'en fesait souvent et qu'elle dégénérraient en pneumonie. Aussi je ne fait plus d'anémie... Bien sûre ce n'est que mon cas personnelle et je ne sais pas si l'arrêt de consommation de viande en est vraiment la seule cause :D
Je crois quand même qu'un danger pour la santé est seulement imputable à la viande celui de la vache folle ou de la grippe aviaire et de la samonelle... de plus on ne peux contracter le ver solitaire que si on consomme des produits d'origine animale ;)
Par contre je dois dire que beaucoup de problèmes de santé me semble plus liés à la sédentarité qu'à l'omnivorisme... Par exemple les maladie cardio vasculaire était moins fréquente dans les années 1930 et pourtant on mangeait au Québec presque uniquement de la viande et du pains (désolé, je sais pas pour l'Europe) Mais après les gens allaient bûcher ou travailler à l'usine 8) Aujourd'hui on fait souvent des travaux plus faciles et au lieu d'aller jouer dehors les jeune reste scotcher devant la télé ;)
Par contre j'ai une intérogation ... vous dites que moins cuire ou ne pas cuire du tout la viande réduit les danger de celle-ci... Est-ce que ça n'augmente pas les danger de contracter la maladie du hamburger ou la salmonelle??? Je sais pas je pose la question

Et aussi je sais que le lait consommer fréquemment peut poser problème car lactose(sucre) plus graisse= augmentation de la glycémie ce qui peut être domagable pour les reins et la rétine des yeux entre autre problème...

:D désolé pour ce très long post, mais ce sujets m'a beaucoup fait réfléchir! :D

#93 Boo

Boo
  • Genre: Femme
  • Localisation:Planète Chouchen

Posté 12 janvier 2006 - 01:28

Hello,

A cette heure tardive Valybla, je vois qu'il n'y a plus trop de monde pour répondre précisément à tes dernières interrogations (Petrone a du partir faire dodo :D)....
Moi je ne m'y connais pas trop en maladies inhérantes à la viande...désolée ;)


En revanche, en faisant des recherches sur le mot "frugivore", j'ai trouvé sur Vegetarismus.ch, des petits commentaires de naturalistes célèbres des 17e, 18e et 19e siècles qui nous éclairent sur leur vision personnelle du végétarisme.
Je mets le lien pour ceusss que ça intéresse:
http://www.european-...2/omnivore.html

Loin d'etre une étude scientifique, ce sont juste des avis d'époque, sympas à lire....pour les végétariens surtout :D

Bonne nuit tous ;)

Modifié par Boo, 12 janvier 2006 - 01:29 .


#94 _loulie_

_loulie_

Posté 12 janvier 2006 - 01:59

Rapport au lait... nous perdons les capacités (enzyme et tout le tralala!) de métaboliser la protéine de lait (sous toutes ses formes) vers l'âge de 3 ans.
Si je me trompe, qu' on me le dise, ma référence à cette connaissance se perd dans la nuit de temps...bonne nuit mes petits amis...

#95 _mirza_

_mirza_

Posté 12 janvier 2006 - 07:34

tâches blanches sur les ongles

Au fait, ça n'a sans doute que peu de rapport avec le sujet (désolée), mais qu'est-ce qu'elles veulent dire ces taches? Quand j'étais petite ma mère me disait que c'était une carence en calcium, mais je me méfie de ce qu'elle a pu me dire (vu le genre de mécedine sur laquelle elle se basait).

#96 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 12 janvier 2006 - 08:41

Sur les ongles j'ai trouvé ça : http://tatoufaux.com...?id_article=104

#97 Alf

Alf

Posté 12 janvier 2006 - 09:31

Sinon , je voulais préciser, que je suis également un

consommateur de viande :

j' en mange surtout sous forme de : saucisse-lentille, cassoulet, steak haché de jambon ou de boeuf, voilà.

Et pour le poisson, les poissons panné en barre.

Sinon, l' état de mon corps ? j' ai souvent le nez qui coule je ne sais pas si c' est dû à la viande ou non.

Je sais par contre, que les gâteaux salé + sucré acheté à ALDI ou autre, me donnent des plaques rouges, sur le visage, aprés arrêt de consommation de ces gâteaux, comme par hasard, plus de plaque rouge, allergie alimentaire aux gâteaux type kinder bueno, petit écolier, etc... curlis...

#98 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 12 janvier 2006 - 11:32

Par contre j'ai une intérogation ... vous dites que moins cuire ou ne pas cuire du tout la viande réduit les danger de celle-ci... Est-ce que ça n'augmente pas les danger de contracter la maladie du hamburger ou la salmonelle??? Je sais pas je pose la question



Excellente question chère Valybla: je l'attendais !

La meilleure source d'inspiration pour la cuisine à cru des viandes est la cuisine japonaise.
Sous des atours simplets (un peu de riz, un peu d'algue, un peu de poisson), les sushis recèlent en fait des trésors d'intelligence et de savoir-faire.
Les sushis sont nés par erreur à une époque où le riz servait à conserver le poisson grâce à l'acide lactique qu'il dégage, alors qu'en Europe on pratiquait le confit gras ou sucré, ou bien le salage.
Aujourd'hui, le riz du sushi a perdu un peu de son rôle conservateur, évidemment, mais manger un sushi est pourtant totalement sans danger pour plusieurs raisons:

- La fraicheur des ingrédients: les bactéries et parasites n'ont pas le temps de se développer dans un poisson fraîchement péché.
- L'origine maritime: un poisson maritime n'est pas parasité de la même façon qu'un poisson d'eau douce, ces derniers sont toujours cuits, même au Japon
- La surgélation: la plupart des poissons consommés ont été surgelés quelques jours pour éliminer l'immense majorité des parasites.
- Le Wasabi: Plus qu'un condiment, le wasabi est un antiseptique très puissant
- Le vinaigre: l'acidification du riz aurait aussi un rôle protecteur, néanmoins plus anecdotique


Les sashimis sont des lamelles de viande de poisson ou de boeuf, ou de saint-Jacques (à essayer absolument !!!) réalisés à partir de produits ultra-frais, et marinés (vinaigre de riz + kikkoman) quand il s'agit de boeuf.

La preuve que ça marche ? Les japonais ont la plus grande espérance de vie au monde et se portent comme des charmes (pour ceux qui n'ont pas encore cédé à l'invasion des sandwichs à la mayonnaise).


Pour la cuisine occidentale, il y a aussi des savoir-faires qui malheureusement se perdent un peu pour la cuisine à cru, puisque des cas de parasitose sont plus fréquents chez nous:

- Le tartare de boeuf se fait à partir d'une viande très fraîche, ciselée par le maitre d'hôtel (c'est pas un steak haché du superU !) devant les yeux du client qui le déguste avec du raifort et de la moutarde dont le rôle est similaire à celui du wasabi. Moi je désinfecte avec un bon Whisky en plus... ;)
- Le carpaccio est fait à partir d'une viande quasiment congelée, imbibée d'huile d'olive (les parasites n'aiment pas) et arrosée de citron: opération terre brûlée quoi !


Pas d'inquiétude: respecter ces précautions permet de manger beaucoup plus sainement qu'à cuit.

#99 Prema

Prema

    Fataliste actif

  • Membres
  • 115 messages
  • Localisation:Drôme

Posté 12 janvier 2006 - 11:54

Je n'ai jamais cessé de manger de la viande mais pour en avoir considérablement réduit ma consommation quasi du jour au lendemain* il y a quelques années, je peux t'assurer que ça ne m'a fait ni chaud ni froid

Ben c'est cool, ça prouve déjà qu'on n'en tombe pas malade ;)
;)


Je pense qu'il faut voir les résultats sur du long terme, le corps est costaud, il encaisse beaucoup avant de manifester une maladie.

#100 Prema

Prema

    Fataliste actif

  • Membres
  • 115 messages
  • Localisation:Drôme

Posté 12 janvier 2006 - 11:56

Sinon aux questions suivantes :
Arrêter du jour au lendemain : oui
Dangereux : non à court et moyen terme : à long terme, il faut être à l'écoute de son corps (vérifier qu'on n'a pas de carences (fatigue, tâches blanches sur les ongles), qu'on se sent bien, qu'on ne perd pas de masse musculaire, de puissance physique).......

Petrone, as-tu une formation de nathuropathe ou autre? J'apprécie la justesse de tes conseils, merci de partager tes connaissance ;)