Aller au contenu


Photo

Superadobe


  • Veuillez vous connecter pour répondre
67 réponses à ce sujet

#21 ArchiDur

ArchiDur
  • Genre: Femme
  • Localisation:Londres

Posté 20 juin 2007 - 10:07

Salut à tous,

Voici mon premier post sur le forum et j'en profite pour remonter ce sujet des Superabode, qui me passionne pas mal en ce moment.
Quelle idée GENIALE !!!

Certains evoquent l'utilisation de sac à priori en plastique ou matières synthétiques, mais il me semble que celà pose un gros problème lorsqu'on allume le feu de joie pour cuire la terre !!!

Donc à mon sens, pour faire les boudins, il faut du coton, du lin, du chanvre...

Ensuite, tout comme Dutilleul, j'aimerais bien savoir si de telles constructions existent en France (comment peut-on obtenir un PC pour ça d'ailleurs... :D ) ou du moins en Europe ? Le site Calearth, semble dire qu'il y en a en cours en Europe, mais où ?

Quelqu'un sur ce forum aurait-il essayé ? ou voudrait essayer ?


Bisou à tous

#22 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 132 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 20 juin 2007 - 11:20

Bienvenue ArchiDur.
Je n'ai jamais entendu dire qu'il faille cuire les boudins. Pour moi il s'agit de construction en terre crue.

#23 ArchiDur

ArchiDur
  • Genre: Femme
  • Localisation:Londres

Posté 20 juin 2007 - 11:59

C'est bien ce qu'il m'a semblé en lisant les différents commentaires... Personne ne parle de cuire les boudins, et pourtant, c'est cet aspect qui est le plus formidable.

En gros, tu fais tes murs, tes ouvertures... Tu fais un joint entre chaque boudin, aux jointures, des ouvertures...
Ensuite, tu allume un enorme feu à l'interieur et ça cuit la terre contenue dans les boudins.

La terre etant cuite, ça te fait donc une structure autoportante, résistante et étanche.

En gros c'est magnifique comme idée.
Je me suis constitué une petite série de liens. Il y a notamment quelques vidéos qui doivent trainer sur Youtube ou Dailymotion...

Je fais une petite recherche dans mes fouilles et je reviens

#24 ArchiDur

ArchiDur
  • Genre: Femme
  • Localisation:Londres

Posté 20 juin 2007 - 12:19






et aussi ce site qui propose une explication en français avec des videos

http://blog.ecoabita...utoConstruction

#25 Ptitanne

Ptitanne
  • Localisation:Vers Nantes

Posté 21 juin 2007 - 03:21

Merci pour le lien il y a des reportages vraiment très intéressants.

#26 samelchti

samelchti
  • Localisation:Lac Delage (Quebec)

Posté 05 juillet 2007 - 09:42

Bonjour,

ça me fait penser au four a pain quebecois.

Petite structure en bois sur laquelle on met une bonne couche de glaise puis on laisse secher quelques jours et on met le feu (a l'interieur :cpasmafaute: ).

#27 Passager_3

Passager_3
  • Localisation:Parisien Migrateur
  • Intérêts:DiY, Autoconstruction, Expression Urbaine, squat..

Posté 17 juillet 2007 - 21:17

Bien le bonsoir je reprend la main sur le sujet, je pensais donc me rabattre sur de nouvelles possiblités:

Le fameux sac de sable en toile, reste juste à trouver un bon filon de récupe, empiler tout ça rempli à sec, puis bien 'lisser' après arosage, et après sèchage y mettre le feu.

Reconstituer les fameux tubes mais pour récupérer autant de tissus en rouleau va falloir bien chercher (ou bien débourser)

Sacs plastiques, poubelles, ou en papier, mais la construction sera plus complexe, vu la plus petite taille, donc bof

'Briques' de cagettes(ou cartons?) remplis de terre, bien tassées comme pour le pisé. Cette dernière solutione plus plausible et aisée du fait que c'est un peu notre 'matériau local', le seul truc me déplaisant un peu est que du coup les formes de la baraque seront bien moins arrondies et la souplesse amoindrie. Prochain terrain qui me plait j'my met !

n'Soirée !

#28 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 132 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 18 juillet 2007 - 07:49

Tant qu'à faire mieux vaut construire sain avec des matériaux naturels. Parce que brûler du plastique ce n'est quand même pas une très bonne idée ni pour l'environnement ni pour tes poumons.

Il me semble que la terre crue a 2 avantages majeurs sur la terre cuite. D'une part, elle est éternellement réutilisable, et, d'autre part, elle est plus souple et résiste plus longtemps aux déformations (tremblement de terre, glissement de terrain, incendie, etc.)

#29 Simili

Simili
  • Localisation:Drôme

Posté 10 aot 2007 - 10:56

Effectivement c'est très interressant ce système.
Néanmoins j'aurais quelques interrogations :
- le feu à l'intérieurs : oui ou non, en fonction de quels critères ?
- comment calculer la longueur de sacs necessaire (je verrais bien une intégration à partir de x2+y2=R mais depuis le temps j'ai un peu oublié)
- le permis de construire ? je ne sais pas pourquoi mais je ne le sens pas bien...
- l'étanchéïté ? ça suffit la terre crue ? même si elle séche ? peut-on la recouvrir ? avec un enduit à la chaux par exemple ?
- l'isolation, c'est presque la même question que celle de l'étanchéïté...
Je continue à surfer et j'essaie de trouver des réponses mais si quelqu'un est plus rapide que moi... sans compter de nombreuses autres questions qui ne vont pas manquer de se poser....
Sylvie

#30 jean-pierre

jean-pierre
  • Localisation:Haute-Loire
  • Intérêts:habitat, jardin,etc

Posté 12 aot 2007 - 23:08

Bonsoir, il est impossible de faire cuire la terre contenue dans ces sacs . JP

#31 verdeter

verdeter

Posté 13 aot 2007 - 08:30

Salut
Pour avoir travaillé un peu la terre, je ne vois pas pourquoi la cuire, c'est aussi solide sinon plus cru.
Puisque le côté sac vous gêne,( plastique caca et lin cher), pourquoi en mettre ?
:calin:

#32 Simili

Simili
  • Localisation:Drôme

Posté 13 aot 2007 - 09:42

Bonsoir, il est impossible de faire cuire la terre contenue dans ces sacs . JP

Voilà une réponse bien lapidaire Jean-Pierre.... Pourquoi est-ce que ça ne cuirait pas ? Je me souviens avoir dans ma lointaine jeunesse fouillé des fours de potiers mérovingiens et je te garantis que la voute était cuite sur plusieurs cm (il est vrai que les cuissons avaient été nombreuses).
En explorant avec soin tous les sites que j'ai trouvés sur le sujet, j'ai cru comprendre que les maisons construites en Californie avaient bien été cuites et que les abris pour les réfugiés qui sont construits avec du sable sont laissés tel quel. Evidemment, cuire de la silice c'est un peu plus compliqué....

Modifié par Simili, 13 aot 2007 - 10:29 .


#33 Simili

Simili
  • Localisation:Drôme

Posté 13 aot 2007 - 09:50

Salut
Pour avoir travaillé un peu la terre, je ne vois pas pourquoi la cuire, c'est aussi solide sinon plus cru.
Puisque le côté sac vous gêne,( plastique caca et lin cher), pourquoi en mettre ?
:calin:

Je pense que l'intérêt des sacs c'est de faciliter la construction, ça rigidifie l'ensemble et ça me semble plus simple que de monter toute une maison en colombin...
Quant à la cuisson, je n'ai pas d'idée préconçue, ça permet de se débarrasser du sac (bon d'accord en polluant l'atmosphère surtout si ils sont en plastique), ça rend le plafond étanche....mais c'est peut-être aussi bien de laisser la terre crue dans les sacs.

Une question quand même : sauf erreur de ma part quand elle est séche, ce qui semble inéluctable, la terre crue perd toute étanchéïté, peut-on enduire la terre crue avec un enduit plus ou moins étanche, de la chaux par exemple ou autre chose si quelqu'un a une meilleure idée ?
Sylvie

Modifié par Simili, 13 aot 2007 - 10:30 .


#34 verdeter

verdeter

Posté 13 aot 2007 - 11:37

Je pense que l'intérêt des sacs est de construire rapidement un habitat d'urgence avec des personnes non qulifiées et des produits locaux (terre).
En auto construction, la problèmatique est différente et on peut avoir de meilleurs résultats pour moins cher ( banches, adobe voire BTC);;)
Pour l'étanchité la chaux aérienne est pas mal , comparer les aqueducs romains et le béton de la ligne Maginot, le tadelack. Tu passes de l'huile sur ta terre, elle est imperméable, tu peux travailler ta terre au bitume ou autres adjuvants.
Non, je ne vois pas l'intérêt de cette méthode, sauf pour une ONG qui dispose des sacs( ou des thunes) dans un cas d'urgence.
La cuisson ne rend pas étanche, c'est l'engobe dans les poteries .
Tu prends une tuile cuite, tu la pèse, tu la trempes dans l'eau et au sortir, elle pèse plus car elle absorbe de l'eau, donc elle n'est pas étanche :calin:
luc

#35 jean-pierre

jean-pierre
  • Localisation:Haute-Loire
  • Intérêts:habitat, jardin,etc

Posté 13 aot 2007 - 23:20

Bonsoir, en réponse à simili.

Entre un four de potier et un habitat il y a quand même une grosse différence. Les matériaux utilisés et le volume n'est pas le même. De plus les températures atteintes dans le four et le temps de cuisson ne peuvent pas être reproduites dans un volume de cette taille.
Par ailleurs je ne vois pas l'intèret d'une cuisson qui détruirait les sacs et affaiblirait la structure ou alors il ne s'agit que d'un simple feu et je n'en vois pas l'intéret.

Que ce soit éventuellement utilisé dans des conditions expérimentales ou exeptionnelles je veux bien mais cela reste assez anecdotique alors que les procédés de construction en terre avec ou sans adjuvants sont universellements répandus et beaucoup plus rationnels et économiques.

Je pense que l'on a une réponse typiquement américaine et technologique alors que l'on peut faire beaucoup plus simple.

Que cela puisse être utilisé en habitat d'urgence c'est possible mais il y a certainement plus rapide pour cela.


Voila on peut très bien ne pas être d'accord et je veux bien en discuter.

Amicalement. Jean-Pierre

#36 verdeter

verdeter

Posté 14 aot 2007 - 20:36

En effet, JP, il y a plus simple, mais moins techno et plus récup.
Style palettes garnies de paille et enduit terre, mais penses aux pôôôvres pétrochimistes qui ont besoin de thunes; :calin:
;)
Luc

#37 Simili

Simili
  • Localisation:Drôme

Posté 14 aot 2007 - 21:43

En effet, JP, il y a plus simple, mais moins techno et plus récup.
Style palettes garnies de paille et enduit terre, mais penses aux pôôôvres pétrochimistes qui ont besoin de thunes; :calin:
;)
Luc

Les sacs ça peut être récup aussi, sacs à patates par exemple, ou à charbon, il ne doit plus en rester beaucoup mais on a dû en jeter des milliers il y a vingt ans...
Sylvie

#38 Simili

Simili
  • Localisation:Drôme

Posté 14 aot 2007 - 21:47

          Que ce soit éventuellement utilisé dans des conditions expérimentales ou exeptionnelles je veux  bien mais cela reste assez anecdotique alors que les procédés de construction en terre avec ou sans adjuvants sont universellements répandus et beaucoup plus rationnels et économiques.

          . Jean-Pierre

Je sais bien qu'il existe des techniques de construction en terre sans doute plus performante, l'intérêt de celle là, c'est qu'elle a l'air simple et accessible à n'importe qui, même à moi.....
Je crois que dés que j'aurais le temps, c'est à dire pas tout de suite, c'est bientôt la rentrée et je suis instit, je vais donc tomber prochaînement dans un trou spatio-temporel, je vais essayer d'en construire une petite, genre maison pour souris et je vous tiens au courant.
Sylvie

#39 Passager_3

Passager_3
  • Localisation:Parisien Migrateur
  • Intérêts:DiY, Autoconstruction, Expression Urbaine, squat..

Posté 17 aot 2007 - 09:58

L'autre jour je suis tombé dans une recherche sur le fameux superadobe et j'ai vu que des pt'is zétudiants architectes de Nantes en avait fait un exemple au jardin des plantes de la même ville, mais eux z'ont dûs avoir un financement pour les sacs en jute (je pense qu'ils ont eu ça en rouleau, puis cousu pour en faire un tube).
Passant par là peut de temps après ma découverte je me suis pointé au jardin en question mais pas eu le temps d'y jeter un coup d'oeil que quand j'ai demandé à un des 'matons' du jardin il m'a dit que ça avait été "vandalisé" et il m'a dissuadé donc d'aller voir de près, même sois disant "vandalisé"... j'aurais dû; quand j'y pense j'aurais pu avoir ces fameux boudins gratuit ! :s enfin bon sinon toujours la bas y avait un festival de ville (vous savez ceux genre paris plage avec des transats pour que les gents qui travaillent même l'été se 'sentent' en vacances...) et la déco était aussi en jute (à croire qu'ils ont un stock dans cette ville !) et ça ma fait penser plutôt que d'en acheter je pense que l'on peut faire des récup durant les démontages de festoch, peut être contre un p'tit coup de main, le jeu en vau la chandelle non.? Sur ce - Au Revoir, deman je repart voyager !

#40 nicole sa tribu et sa ménagerie

nicole sa tribu et sa ménagerie

    deux mains gauches

  • Membres
  • 1 408 messages

Posté 06 septembre 2008 - 06:26

Je suis tombée sur le site de superadobe, la semaine dernière, je suis émerveillée: autoconstruire avec la terre à moins de 1000 euros...
Ces questions, je me les suis posée:plastique ou pas plastique.
Tissus de récupération, lesquels.
Cuit ou cru.
Permis?

Pour le permis, je pense qu'une cabane, abri de jardin, n'a pas besoin de permis, la surface doit-être inférieure à 20 mètres carrés?
Donc cela permettrait d'expérimenter la technique sans permis?

Dans un premier temps ce n'est qu'un stockage de terre végétale en sacs. Abri provisoire déplaçable...

Le fil de fer barbelé, j'ai cru voir qu'ils le mettaient entre les sacs et qu'ils tapaient donc, il serait noyé dans la terre (isolante,hi, hi relié à la terre d'office).

Je me pose une question: quel enduit peut tenir sur du plastique?


Dès que j'ai détapissé ma chambre et repeint (faut se ménager)...J'imagine la niche de mon chien avec cette technique.

Boudin en tissus: vieux draps. Ou briques: sacs faits avec de vieux habits.

Pour la terre, je ne prendrais pas de la "bonne terre", à creuser, je prendrais sous la couche arable.

Je ne cuirais pas.

Un truc me titille si au lieu de l'enduit, je faisais grimper des lianes du style pénible à décrocher: lierre ou vigne vierge.

Formes: plusieurs possibilités:

1) Ronde comme les vidéos.

2) style chalet canadien (vous savez avec des troncs de bois qui se chevauchent dans les coins) donc pas besoin de fil de fer.
Pour le toit presque plat, je pensais intégrer une branche de noisetier dans chaque boudin. Parce que je voudrais en plus planter sur le toit...Tant qu'à faire, autant se faire plaisir...Au niveau étanchéité, bébé chien ne supporte pas l'eau, la moindre goutte, il nous appelle au secours...

3) style pyramide aztèque...

Modifié par nicole sa tribu et sa ménagerie, 06 septembre 2008 - 07:04 .