Aller au contenu


Photo

actualités de l'instruction hors école


  • Veuillez vous connecter pour répondre
122 réponses à ce sujet

#1 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 15 avril 2006 - 12:30

Bonjour,

Une famille ayant choisi l'instruction en famille condamnée par un tribunal correctionnel.

Voici un lien qui expliquera mieux que moi : condamnfamille

L'éducation nationale traque les pédagogies différentes...du genre... tu veux pas rentrer dans le moule ? tu apprend à reflechir à tes enfants ? paf ! je vais t'apprendre moi, qui a le monopole de l'éducation !

Je suis verte (vert extra-terrestre peut-etre ;)

:calin: ... c'est quand qu'on va où ?

à bientôt
  • inetryconydot aime ceci

#2 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 15 avril 2006 - 13:16

... c'est quand qu'on va où ?


C'est dans le mur qu'on va, et on y va dans pas des masses longtemps...

C'est quand même grave: des parents condamnés pénalement, à de la prison :calin: ;) ;) pour avoir éduqué leur enfant selon leur propre éthique. Alors qu'à côté de ça, des gosses vivent un véritable enfer au vu et au su de tous, sans que personne ne réagissent. Non rectification, sans que personne n'aie le droit légal de réagir!!! C'est l'hopital qui se moque de la charité nondidju.


Le gosse sais pas lire à 7 ans? ils sont au courant que malgré la légende on peut apprendre à lire à tout âge pourvu qu'on en aie la motivation? Et puis, entre nous, l'éducation nationalle peut faire la fiere et la vertu outragée, il y a des jeunes de 14 ans qui ne savent pas lire (et ils vont à l'école), j'en ai vu en belgique, qu'on ne me dise pas qu'il n'y en a pas en france!

On en arrive à une situation ridicule où on peut infliger le pire à son enfant, pour peu qu'on reste dans le cadre du système. Mais où on a les mains liées pour faire quelque chose qui ne soit pas prévu par ce putain de système, même (parfois on a l'impression que c'est surtout) si c'est plus efficace et plus vivable que ce système.


;) :roi2: :euh: ;)
Là chuis faché!

#3 _mirza_

_mirza_

Posté 15 avril 2006 - 17:22

Je ne suis pas spécialiste de la question du tout, mais on m'a appris que 7 ans c'est une sorte de frontière, à partir de laquelle, p.ex. quand on se met à apprendre une langue on n'entendra jamais plus toutes les formes phonétiques parce que l'oreille est finie (elle a fini d'apprendre à entrendre des sons différents). Pour ce qui est de la lecture j'en sais rien, tout ce que je me dis c'est que si un de ces 4 matins le gamin a brusquement envie d'aller à l'école, il va être sacrément mal. C'est pas nécessairement là que s'arrête la question, mais il n'empêche qu'à court terme je crois que c'est ça qui fait peur.

#4 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 15 avril 2006 - 17:31

coucou !

Moi non plus je ne suis pas spécialiste de la question... ce que tu dis là c'est presque un autre débat... voire d'autreS débats...

Perso je vois une famille poursuivie en justice parceque l'enfant est en train d'apprendre à lire... comme la plupart des enfants à 7ans scolarisés ou pas, d'ailleurs...

Est-ce qu'on poursuit les maitre(sse)s des enfants qui ne savent pas lire à l'entrée en sixième ?

pffff ! non, vraiment, ça me fout en rogne !

#5 maia

maia
  • Genre: Femme
  • Localisation:seine maritime
  • Intérêts:Protection animale, vie saine, jardin, santé et tout le reste

Posté 15 avril 2006 - 18:01

Le fait que les enfants apprennent beaucoup mieux quand ils sont jeunes, là-dessus, je suis tout à fait d'accord : cela fait des années que je navigue de la Grande Section au CE1 et ce qui m'a toujours impressionné, c'est la pression sur les enfants, les parents et les enseignants pour l'apprentissage de la lecture ; c'est même la raison qui m'avait fait lacher le CP pour la Grande Section d'ailleurs.

Eh bien, figurez vous qu'il y a deux ans, c'est découvert cette chouette méthode pour apprendre à lire de manière ludique : conclusion, deux ans plus tard, je me retrouve avec une classe de Grande Section qui sait lire ; le tout s'est fait tout seul, dans le jeu et la bonne humeur ; les enfants avaient une soif pas possible de maîtriser "le processus" à tel point que comme je les prenais individuellement ou par petits groupes, ils passaient régulièrement à côté de moi pour savoir quand ça serait leur tour.

Alors maintenant, eh bien le comble du comble, c'est moi qui balise parce que j'ai une tribus de 20 GRANDE SECTION lecteurs, (et j'ai dû freîner les Moyenne Section : j'en ai 12, parce que certains étaient bien partis pour rattraper les autres ) et que si cela finit par se savoir, je risque de me faire taper sur les doigts !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Comme quoi on gueule quand les enfants arrivent en 6ème sans savoir lire et on gueule s'ils apprennent à lire trop tôt !

De toute manière, j'en ai rien à f..............., c'est vraiment trop super, nous nous amusons bien et si l'Inspecteur me demande des comptes, il va me trouver devant lui avec une tonne d'arguments !!!
Et si cela ne convient pas , eh bien je n'hésiterai pas à m'adresser aux médias pour faire éclater cette histoire débile !!

Quant à moi, je suis mes Grande Section l'année prochaine en CP ! Et on va littéralement s'éclater puisque la lecture est acquise !! Plein de projets en tête et surtout aucun stress : ni pour les enfants, ni pour les parents, ni pour la maitresse :calin:

#6 Sortirdelhiver

Sortirdelhiver
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lorraine

Posté 15 avril 2006 - 19:19

Eh bien, figurez vous qu'il y a deux ans, c'est découvert cette chouette méthode pour apprendre à lire de manière ludique


Tu peux nous en dire plus (comme le nom de cette méthode) please?! Ca m'intéresse... ;)

Concernant l'info, je ne veux pas trop juger ne disposant pas de suffisamment de précisions. Ce qui me choque par contre, c'est la lourdeur de la peine (prison même si ce n'est "que" du sursis)!

Je me demande aussi pourquoi on ne juge pas cette affaire aux 8 ans de l'enfant, ce qui correspond à la fin du cyle 2 (sans maintien) et donc à un niveau théorique que l'enfant devrait avoir acquis... :calin:

#7 maia

maia
  • Genre: Femme
  • Localisation:seine maritime
  • Intérêts:Protection animale, vie saine, jardin, santé et tout le reste

Posté 15 avril 2006 - 19:45

Eh bien voilà, la grosse difficulté chez les enfants, c'est de se souvenir du son que fait chaque lettre (la relation phonème/graphème, c'est à dire relation entre la lettre et son son). J'ai vu m'arracher les cheveux (et non pas ceux de mes élèves :calin: ) pendant plusieurs années pour trouver un truc qui fasse que le "m" fait mmmmmmmmm, le "r" rrrrrrrrr, etc........

Il arrivait souvent que pendant quelques jours, on travaille sur un son spécifique avant de passer à un autre, puis à un autre et quand je revenais un peu en arrière et demandais : quel bruit, son .... elle fait cette lettre-là ? le gosse me regardait avec des yeux ronds...... incapable de se souvenir.

Alors bien sûr, ce n'est pas la majorité des enfants qui ont ce problème, ils l'ont plus ou moins au début de leur apprentissage de la lecture.

Et un jour, j'ai découvert cette méthode appelée "la planète des alphas" (site en ligne) :

La base est l'histoire d'un petit garçon qui n'arrive pas à apprendre à lire ; il rencontre un "bon génie" qui lui montre qu'il y a une planète là-haut dans le ciel où vivent les petits alphas.

En fait, ce sont les lettres de l'alphabet transformées en personnages : le "f" est une fusée et que fait une fusée quand elle décolle ?? "ffffffffffffffffffffff" ; le "r" est un robinet de mauvaise humeur qui râle tout le temps et il fait tout le temps "rrrrrrrrrrrrrr" ; madame "i" est un peu folle, elle est toute mince et à force d'avoir avalé des frites, elle se promène avec une patate sur la tête et elle court partout en faisant "iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii".

Ainsi toutes les lettres sont transformées en personnage avec une petite histoire rigolote qui fait que l'enfant se souvient de la relation entre la lettre et le son. J'étais assez inquiéte au début, pensant que les enfants ne feraient pas forcèment la relation entre ces personnages et les vraies lettres ; mais pas de tout : cela rentre comme dans du beurre ! les vraies deviennent en fait les petits alphas tout nus ! et les gosses n'ont aucune difficulté après quelques manipulations à pointer vers n'importe quelle lettre et à dire "ça c'est le "r" et il fait rrrrrrrrrrrrrrr. Au début, bien sûr l'enfant aura tendance à dire : ça c'est le robinet (au lieu de "r") et il fait rrrrrrrrrrrrrr, mais très rapidement cela s'estompe.

Quant à la combinatoire, elle arrive toute seule car tous ces petits personnages aiment chanter ensemble et les enfants apprennent ainsi à associer les sons.

Je dois dire que cela fait deux ans que je travaille avec cela et je suis toujours aussi scotchée par le résultat !

Les petits personnages existent en caoutchouc et j'ai proposé aux parents qui le désiraient d'en acheter une série pour chaque enfant. Tous ont accepté sans aucune difficulté (j'avais réussi à descendre le prix de 35 Euros à 20 euros étant donné que j'en commandais 34 séries d'un coup) et cela a permis aux gosses de manipuler ces personnages et d'apprendre ainsi en s'amusant.

Il arrive même souvent que lors de temps libres, quand ils peuvent jouer, ils me demandent s'ils peuvent jouer avec leurs alphas .

Le type qui a inventé cela je voudrais pouvoir le remercier chaque jour que je prends le chemin de l'école, c'est trop trop bien !

voici le site si vous désirez des explications un peu plus pointues et la présentation de la méthode :la planète des alphas

#8 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 15 avril 2006 - 19:56

coucou !!

+ j'y pense et + ça me ;) cette affaire... c'est insensé ! avez-vous lu les textes de loi ?

" Les parents ont par priorité le droit de choisir le genre d'éducation à donner à leurs enfants. "
Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, 1948, article 26-3.

après ça, ça se complique... mais j'ai compris que l'inspecteur venu vérifier l'instruction donnée par la famille à ce garçon n'aurait pas dû comparer son niveau à celui des enfants qui sont à l'école... ni à sept ans ni à huit ans...

c'est écrit là :

"La progression retenue, dans la mesure compatible avec l'âge de l'enfant et son état de santé et sous réserve des aménagements justifiés par les choix éducatifs effectués, doit avoir pour objet de l'amener, à l'issue de la période d'instruction obligatoire, à un niveau comparable dans chacun des domaines énumérés aux articles D. 131-12 à D. 131-15 à celui des élèves scolarisés dans les établissements publics ou privés sous contrat. "
Article D. 131-16 du Code de l'Education

:calin:
que dire de plus ?

à bientôt

#9 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3 051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 15 avril 2006 - 20:28

Ca, c'est formidable, maia! Je ne connaissais pas du tout. Je comprends que tu t'éclates et les enfants avec. Quoi du plus merveilleux que d'apprendre en s'amusant?

Bonne continuation. Gros bisous et bon dimanche de Päques! :calin:

CiXi

#10 maia

maia
  • Genre: Femme
  • Localisation:seine maritime
  • Intérêts:Protection animale, vie saine, jardin, santé et tout le reste

Posté 15 avril 2006 - 20:46

Bon week-end de Pâques à toi aussi Cixi :calin:

#11 sourire741

sourire741
  • Localisation:Basse-Normandie

Posté 15 avril 2006 - 21:46

Entre hurler et pleurer je ne sais plus parfois...il va falloir une sacrée dose de cran pour oser mettre des enfants au monde.

Quand la Déclaration des Droits de l'Homme a-t-elle jamais été respectée de toute façon ?

Ne même pas pouvoir être un jour pleinement une femme...pas plus qu'être pleinement un être humain...

J'en perds mes mots...pardon..

#12 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 16 avril 2006 - 10:47

Bonjour,

Moi je ne m'y fais pas, c'est inacceptable !


Voilà où j'en suis de mes reflexions...

Cette condamnation est encore plus grave qu'il n'y parait au départ, elle est grave pour cette famille, bien sûr, et j'espere que les choses vont s'arranger pour eux... l'education nationale ne peut pas les laisser tranquilles, non ? elle a suffisament de problemes au sein des écoles pour s'occuper sans aller emmerder ceux qui instruisent autrement en toute légalité... grrrr !
mais cette condamnation nous concerne tous, parents, éducateurs, enfants, citoyens, elle nous concerne d'autant plus si nous voulons résister à l'économie triomphante.

Si nous, citoyens, négligeons ces abus de la part de certains inspecteurs d'académie et à travers eux de l'Education Nationale, nous les encourageons à décider précisement du contenu et des modalités des apprentissages de nos enfants.

L'instruction des enfants est essentielle dans la société, elle peut jouer lourdement en faveur du bien-etre des individus ou du bien-être de l'économie, entre autres.

J'ai peur que bientot nous, parents, n'ayons plus le choix de l'école ou non, n'ayons plus cette liberté fondamentale d'instruire nos enfants selon nos convictions.

Alors l'Education Nationale controlera à cent pour cent l'éducation des enfants et les citoyens de demain auront bien du mal à appréhender la vie en dehors des rails de la compétition et de la croissance.

Le gouvernement continuera de grignoter nos droits et nos libertés, comme il le fait déjà dans de nombreux domaines, avec l'appui de certains médias et de certains juges, comme ailleurs.

Avec d'autant plus de facilité que l'education entièrement controlée par le gouvernement aura inculqué aux citoyens des valeurs orientées selon ses objectifs.

Et là... avec un peu d'imagination on voit que ça peut mener au pire.

#13 galimba

galimba
  • Localisation:Creuse

Posté 16 avril 2006 - 14:07

Il me semble que beaucoup de parents sont d'accord avec ça. Mais ne s'organisent pas (pas encore disons), mais ça ne saurait tarder, à plus grande échelle je veux dire... Les écoles Rudolph Steiner sont un bon tremplin pour montrer un autre style d'éducation efficace. On y apprend entre autre à "apprendre de la vie" et donc à s'y ouvrir plutôt qu'à "savoir" et passer le reste de son existence à se plaindre dès qu'une mouche vient troubler notre sommeil et modifier nos plans. C'est à dire la grande différence d'un côté faire confiance à la vie / de l'autre en prendre peur et se cloitrer.

Pour ça il est à mon sens important de proposer autre chose et de chercher soi-même, d'ouvrir des voies, de transformer. "Changer la vie" en se changeant soi. Personne ne peut le faire à notre place. Oui y'a du boulot... mais "onpeutlefaire" non? L'illusion est dans les deux sens. Il est vrai qu'un ruban d'autoroute a vite fait de recouvrir toutes les herbes, mais une seule herbe a aussi vite fait de soulever des rubans d'autoroute. La clé à mon sens est dans la "création". Le "création de Soi". Les lois ne ceinturent que ce qu'elles connaissent. Ce qui n'est pas connu attend d'être découvert et sans lois si ce n'est des lois universelles, qu'on peut respecter ou pas (avec tout le cortège de possibles inimaginables, vertiges et merveilles, ce qui pousse aussi à la Responsabilité de soi-même). Il y a pleins d'infiltrations partout, qu'on ne voit pas parce-qu'on dépense notre énergie à combattre des obstacles (et par là on les renforcent). Il suffit parfois juste de lâcher et de faire le tour, ou de se retourner, passer de l'autre côté du miroir. Résister c'est quelque part entretenir notre dépendance. Lâcher prise c'est permettre la transformation. Ce qui est magique là dedans c'est que c'est d'une évidence à couper le souffle. On peut passer des années à résister contre quelque chose et c'est au moment ou on en a marre, ou on renonce et on remballe notre orgueil que tout à coup y'a un passage qui se montre (en fait c'est juste qu'on le regardait pas, on était trop occupé a avoir raison:))

Enfin c'est comme ça que je le ressens ça n'engage que moi...

#14 sourire741

sourire741
  • Localisation:Basse-Normandie

Posté 16 avril 2006 - 21:54

La clé à mon sens est dans la "création". La "création de Soi". Les lois ne ceinturent que ce qu'elles connaissent. Ce qui n'est pas connu attend d'être découvert et sans lois si ce n'est des lois universelles, qu'on peut respecter ou pas (avec tout le cortège de possibles inimaginables, vertiges et merveilles, ce qui pousse aussi à la Responsabilité de soi-même). Il y a pleins d'infiltrations partout, qu'on ne voit pas parce-qu'on dépense notre énergie à combattre des obstacles (et par là on les renforcent). Il suffit parfois juste de lâcher et de faire le tour, ou de se retourner, passer de l'autre côté du miroir. Résister c'est quelque part entretenir notre dépendance. Lâcher prise c'est permettre la transformation. Ce qui est magique là dedans c'est que c'est d'une évidence à couper le souffle. On peut passer des années à résister contre quelque chose et c'est au moment ou on en a marre, ou on renonce et on remballe notre orgueil que tout à coup y'a un passage qui se montre (en fait c'est juste qu'on le regardait pas, on était trop occupé a avoir raison:))

Enfin c'est comme ça que je le ressens ça n'engage que moi...

Je m'engagerai bien sur la même voie...Peut-être que j'ai déjà commencé d'ailleurs mais il y a des jours où j'en doute fort !

Ce que tu dit là dépasse largement le cadre de l'éducation ou de la scolarité. C'est comme un chemin de vie...Du coup je réfléchis à tous les domaines où en lâchant prise les choses peuvent peut être évoluer davantage...

#15 Esprit_nature

Esprit_nature
  • Localisation:France
  • Intérêts:nature, sagesse, ballades voyages, méditer, lecture... , animaux, ecologie, la paix et la liberté<br>entre autre

Posté 16 avril 2006 - 23:36

Salut,
je suis assez d'accord avec l'avis de galimba
il faut avant tout "se changer soi" ou evoluer et trouver sa propre voie, et etre maitre de sa vie si possible (sans forcement combattre un système, scolaire entre autre ), qui ne nous convient pas... )
je l'ai deja dit je crois, et je parle en connaissance de cause, car ayant longtemps un caractère réservé et pas "gregaire", j'ai vécu très mal le système scolaire (obligatoire, mais de quel droit ? )
mais dans mon cas, j'aime avant tout etre libre et moi meme, et pour moi tous "systèmes de masse" (y compris "d'education) est corrompu ou "anti naturel" dès le départ... car c'est vouloir formater ou uniformiser des etres, qui sont tous "differents" et uniques, et qui n'ont souvent ni les memes temperaments, ni les memes domaines qui leurs conviennent, ni les meme idéaux...

pour moi, c'est simple, je suis contre le système scolaire ou "sociaux" en general, s'ils sont imposés de force, sans demander l'avis de l'etre concerné... , car contraindre des etres sensibles a "etre eduqué ou plutot dirigés et controlés je dirais" comme on envoie des troupeaux de moutons a l'abbatoir, c'est tout sauf la liberté,le respect de l'integrité (esprit et physique) de chacun, et meme l'education, car une education forcée est plus du bourrage de crane, voir un endoctrinement, voir une forme de "dictature " sectaire (quelle soit laique, sociale,religieuse ou autres)
alors quand j'entend des jeunes "d'aujourd'hui", finir très stressés par l'école, voir se suicident ou ont des phobies scolaires,jusqu'aux "delinquants" qui choisissent eux de se revolter, parfois je les comprend..car le repression et la force imposée n'est pas la bonne manière de vivre libre et heureux, quelquesoit notre age ici bas
c'est aussi pour cette raison que je ne veux pas faire d'enfants, pour ne pas "imposer" a mon tour,a des etres innocents, un système que j'ai subi moi aussi, et qui m'a fait plus souffrir, que de bien... et dans lequel je ne me suis jamais reconnu
et vouloir "eduquer" en masse des etres innocents dès leur naissance, c'est une erreur dès le départ, car meme "jeunes", chacun devrait etre libre de ses choix, d'y aller ou pas, ou de suivre une autre voie
et ma voie c'est plutot l'ecole de la vie, ce que j'aurais aimé (dans mon cas) ,apprendre l'essentiel, savoir faire, (ce qu'on aime), respirer, cultiver la paix, l'harmonie avec la nature, et surtout etre soi meme et libre
alors si des humains veulent imposer "leurs lois" (souvent injustes, fausses aussi souvent, et éphémères) ils vont en effet droit dans le mur, et repeteront encore et toujours les memes erreurs de generations en generations, de naissances ou morts etc... ,
Les seules "lois" auxquelles ont devrait (peut-etre) obéir pour notre bref passage sur terre, c'est celles de la nature, de l'univers (éternelles) et surtout celles de notre propre coeur, la paix, l'amour, le respect de tout ce qui vit...

"Tu peux mener un cheval a la rivière, mais tu ne peux pas le forcer à boire .
Tu peux mener un humain a l'ecole, mais tu ne peux le forcer a penser... a ta facon" (ben harper)

#16 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 17 avril 2006 - 09:16

Bonjour

En France l'école n'est pas obligatoire, l'instruction en famille est légale.

on peut le faire avec nos enfants, justement...
nos enfants peuvent le faire !

parceque sinon... je mets mes enfants à l'école, mais c'est pas grave, parceque je me change moi ; je regarde la télé, la pub, mais c'est pas grave, parceque je me change moi ;
je mange des ogm, mais c'est pas grave, parceque je me change moi ; j'utilise la voiture à tort et à travers avec du pétrole, mais c'est pas grave, parceque je me change moi ; je consomme trop, mais c'est pas grave, parceque je me change moi ; je vis à l'heure sociale (soit 2 heures d'avance sur le soleil actuellement) , mais c'est pas grave, parceque je me change moi et que je vis en harmonie avec la nature...

Bon... j'appelle ça du "pessimisme confortable" et je n'ai pas le temps de m'y intéresser... désolée, si ça vous convient, tant mieux pour vous.

Moi je ne veux pas d'une éducation qui inculque aux enfants, qu'il faut des herbicides pour faire pousser le blé, que ronald macdonald est l'ami des indiens et que la vie c'est la compétition, la consommation et le buisness.

#17 _mirza_

_mirza_

Posté 17 avril 2006 - 09:25

Moi je ne veux pas d'une éducation qui inculque aux enfants, qu'il faut des herbicides pour faire pousser le blé, que ronald macdonald est l'ami des indiens et que la vie c'est la compétition, la consommation et le buisness.

Heu, on parle de l'instruction ou de l'éducation? Parce j'ose imaginer qu'on n'apprend pas ça dans toutes les écoles ! (un peu optimiste peut-être?)

#18 galimba

galimba
  • Localisation:Creuse

Posté 17 avril 2006 - 10:15

Ben c'est sûr la création c'est oser vivre, donc mourir. Ca demande de développer les attribut de création qu'on a tous en nous mais qu'on préfère laisser dormir par facilité, parce-que c'est plus facile de "laisser penser pour nous".

Si on lâche prise les choses ne peuvent que se métamorphoser, un peu comme si on luttait contre le courant de la rivière en buvant la tasse et tout à coup on cesse et on laisse le courant nous emmener. Ou comme si on est dans le train de l'existence à taper des pieds et des mains et à crier dans tous les sens et qu'on arrête tout à coup et qu'on s'asseoit. Le train continue et ça laisse le temps de la causette, de penser à la destination parce-que le train est libre et va ou on l'emmène. Le choix que la vie nous laisse est à la fois terrible et merveilleux.

Mais un chemin de vie, c'est normal non?

Modifié par galimba, 17 avril 2006 - 10:19 .


#19 galimba

galimba
  • Localisation:Creuse

Posté 17 avril 2006 - 10:41

Bonjour

En France l'école n'est pas obligatoire, l'instruction en famille est légale.

on peut le faire avec nos enfants, justement...
nos enfants peuvent le faire !

parceque sinon... je mets mes enfants à l'école, mais c'est pas grave, parceque je me change moi ; je regarde la télé, la pub, mais c'est pas grave, parceque je me change moi ;
je mange des ogm, mais c'est pas grave, parceque je me change moi ; j'utilise la voiture à tort et à travers avec du pétrole, mais c'est pas grave, parceque je me change moi ; je consomme trop, mais c'est pas grave, parceque je me change moi ; je vis à l'heure sociale (soit 2 heures d'avance sur le soleil actuellement) , mais c'est pas grave, parceque je me change moi et que je vis en harmonie avec la nature...

Bon... j'appelle ça du "pessimisme confortable" et je n'ai pas le temps de m'y intéresser... désolée, si ça vous convient, tant mieux pour vous.

Moi je ne veux pas d'une éducation qui inculque aux enfants, qu'il faut des herbicides pour faire pousser le blé, que ronald macdonald est l'ami des indiens et que la vie c'est la compétition, la consommation et le buisness.

Ben non c'est pas ça se changer soi. Ce n'est pas quelque chose d'égoïste au contraire. Se changer soi si on est pas satisfait de l'éducation c'est justement réagir comme tu le fais, se créer soi même en inventant des voies de traverses et en empruntant des chemins inexploités. Il n'y a pas de règle particulière à observer. Chacun accomplit une tache particulière de découverte de soi et les rayonne. Je te remercie de suivre le chemin que tu suis car il est porteur pour nous tous du moins tant que c'est l'amour qui est aux commandes (et qu'est-ce que c'est l'amour ça regarde chacun, y'a de quoi s'y perdre! donc rester vigilant aussi avant tout envers nous-mêmes:). Que ces mots m'engage moi totalement en premier, ne me faites pas confiance!).
Le monde c'est le résultat de ce qu'on créer de nous non?

Se changer soi c'est justement se changer soi. Et là c'est efficace parce-que ça rayonne autour de soi (par exemple faire son jardin, enfin vivre comme on se sent pousser des ailes quoi). Par contre ce qui est confortable à mon sens c'est de changer les autres ou de vouloir le faire en pensant savoir ou faire leur bonheur alors qu'on est pas capable de se changer soi. Pour que la vie puisse changer et rester maître d'elle-même (ce qui nous dépasse complètement), après le non, il me semble qu'il faut dire oui. Rien n'est transformable si on ne l'accepte pas. Par contre si je dis "oui" c'est la merde, "oui" c'est pollué, "oui" y'a des pesticides, "oui" l'éducation est pourrie, et bien je met le terreau à plat et de là, je peux transformer. Si on dit "non" je veux pas, on accepte pas les faits et ça bougera pas. Par exemple si je tombe en panne de voiture, le temps que je passe à me dire "oh non c'est pas vrai", à lui donner des coups de pompes dans la carlingue, tout ce temps là je le passe à souffrir, à ne pas accepter, à ne pas transformer, à ne pas "dépanner". Pareil quand on picole ou quelque soit la situation.

Le monde est ce qu'il est? Oui! C'est ce qu'on dit en tout cas. Je préfère quand même vérifié moi-même quand même. Et à partir de là ben normalement, on doit pouvoir "y aller" non? Bien sûr le "non" est aussi nécéssaire, c'est une période de transition. On peut pas tout accepter comme ça d'un coup, c'est humain. Mais il me semble que justement le temps est en train de passer du "non" au "oui". D'une souffrance à une créativité qui semble fantaisiste, mais qui mène vers quelque chose qui pourrait être surprenant. Et cela juste en étant soi-même.

Moi je trouve ça génial mais bon après tout... chacun voit...

#20 _Goéland_

_Goéland_

Posté 17 avril 2006 - 10:44

laurely

Moi je ne veux pas d'une éducation qui inculque aux enfants qu'il faut des herbicides pour faire pousser le blé


Et l'agriculteur productiviste qui décide d'assurer la scolarité de ses gamins à la maison va bien sur leur ouvrir les yeux sur la beauté du bio ...

Et l'ultra religieux leur tiendra des discours sur la tolérance ...

Et le va t'en guerre forcené leur montrera le chemin vers la paix ...

Et le raciste les vertues du multiculturalisme ...


Vous délirez avec ces discours anti école !!!

L'école est loin d'être parfaite mais c'est aussi un lieu de brassage , de rencontres où les enfants peuvent se construire une opinion EN DEHORS de leurs parents .
Au secours pour le pauvre môme élevé par des tarés qui n'aurait pas cette échapatoire que constitue l'école .

Modifié par Goéland, 17 avril 2006 - 10:45 .