Aller au contenu


Photo

actualités de l'instruction hors école


  • Veuillez vous connecter pour répondre
122 réponses à ce sujet

#41 _Goéland_

_Goéland_

Posté 18 avril 2006 - 08:42

Je te comprends mieux Esprit_nature ... :o

Mais ça me semble difficile de rien imposer , la langue que l'on parle et nous formate , les choix de vie qu'on a fait et qu'on impose à ses mômes ...

Sans doute ce qui est important c'est d'être à l'écoute de ses enfants et d'essayer d'entendre ce que eux aussi ont à dire . Mes gamins vont à l'école , une petite école rurale avec une quarantaine d 'enfants . D'une part c'était inenvisageable pour nous de les scolariser à la maison parceque on aurait pas eu la patience nécessaire et que bien qu'on aime nos enfants , on a aussi besoin de respirer et de pas les avoir avec nous 24 H sur 24 ( l'inverse est aussi vrai ) et d'autre part je pense qu'ils auraient mal vécu le fait d'être isolés des autres enfants de la commune .

Ceci dit , on ne délègue pas toute notre responsabilité à l'école et aux instits , et quand un des gamins montre des signes de fatigue ou de lassitude et n'a plus envie d'y aller , c'est simple , on fait un breack . Au bout de quelques jours l'envie de revoir leurs copains revient au grand galop .

:o

#42 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 18 avril 2006 - 08:49

Bonjour,

euh... et si on dépassionnait un peu le débat ? ça vous dit ?

Parceque je pense que les parents sont le mieux placés pour savoir ce qui est bon pour leur enfant et leur famille. Sauf pour des cinglés qui traitent mal/ maltraitent leur enfant, mais c'est autre chose. ceux là ne viennent pas en parler ici.

Les sujets qui tournent autour de école publique/écoles différentes/pas école est souvent vif, évidemment, ça nous touche tous profondément, ça nous vient de loin...
Mais ce n'est pas de ça que je voulais parler, ce n'est pas ça qui me tracasse. Il y a de nombreux sites, forums, listes qui en parlent.

et puis, si vous pensez que l'école est le meilleur choix que vous puissiez faire aujourd'hui pour vos enfants, ce n'est pas mon problème et c'est évidemment ce que vous avez de mieux à faire : écouter vos enfants, suivre votre coeur et faire pour le mieux. Si vous avez espoir de changer l'école publique, de trouver, créer des écoles différentes. C'est surement le mieux qu'il pourrait arrivé, qu'il y ait de la diversité dans l'éducation des enfants, que chaque enfant puisse grandir, apprendre comme il lui convient le mieux à lui et a sa famille.

Ne pas faire d'enfant je comprends aussi vu ce qui se profile à l'horizon... bon... mais on a pas toujours envie d'être raisonnable...

Je ne défends pas l'instruction en famille à tout prix. C'est un choix à faire en famille, qui n'est pas définitif et qui dépend de plein d'autres choses...

J'aimerais seulement que la loi ne dicte pas le contenu et les modalités de l'instruction.
C'est très dangereux pour la société. Que l'éducation nationale fiche la paix aux familles qui instruisent en famille

toute cette discu me fait bien cogiter...

#43 _Goéland_

_Goéland_

Posté 18 avril 2006 - 09:18

laurely

J'aimerais seulement que la loi ne dicte pas les contenus et les modalités de l'instruction . C'est très dangereux pour la société . Que l'éducation nationale fichent la paix aux familles qui instruisent en famille .


:o Tu acceptes quand même qu'il y ait des controles afin de vérifier qu'il ne s'y passe pas n'importe quoi ?

Si oui , qu'est ce qui te semble acceptable et pas acceptable ?

#44 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 18 avril 2006 - 10:04

Perso je pense que dans le choix de l'instruction en famille un contrôle ayant pour but de vérifier que l'enfant n'est pas mal traité et que son bien-être est prioritaire dans la famille est suffisant.

j'ai bien dit "perso", parceque tous les non-scolarisants ne pensent pas comme moi
et que justement, c'est en plein dans mes préoccupations...

Une famille qui choisit après reflexion de ne pas scolariser ou de déscolariser son enfant
ou bien de le laisser libre de choisir lui même, le fait par respect de l'enfant. Quand on en a rien à faire de ses enfants on a plutôt tendance à s'en débarrasser le plus possible.

Quand à l'instruction... si l'enfant a à sa disposition au bon moment des outils adaptés à ses apprentissages et des personnes disponibles pour l'accompagner, pour trouver des ressources, que ce soit en contacts, informations, échanges, techniques, découvertes, ouverture sur le monde, etc... faudrait vraiment le faire exprès pour l'empêcher d'apprendre et de comprendre.

c'est mon avis.

#45 _Goéland_

_Goéland_

Posté 18 avril 2006 - 10:41

laurely

Une famille qui choisit après réflexion de ne pas solariser ou déscolariser son enfant , ou bien de le laisser libre de décider lui-même le fait par respect de l'enfant .


J'aurais tendance à penser que c'est pas forcément le cas , que les raisons de ne pas scolariser son enfant peuvent être multiples et qu'il peut y avoir des dérives .

Evidemment dans l'idéal , rien à dire , c'est très bien . Le truc c'est qu'on n'est pas dans l'idéal et que tu trouveras toujours des gens qui feront n'importequoi avec leurs gamins . C'est pour ces gamins là que les controles sont nécessaires .

#46 galimba

galimba
  • Localisation:Creuse

Posté 18 avril 2006 - 12:53

Le problême c'est QUI contrôle. On en revient toujours au même. En Afrique ou ailleurs, dans certaines ethnies les enfants peuvent avoir plusieurs parents. La liaison génétique n'est pas la seule à devoir engager une responsabilité. Il y a aussi une responsabilité protectrice, intellectuelle, mais aussi d'esprit, plus universelle. Et ça je pense pas que l'état soit en mesure de le fournir...
Je préfère nettement en fait l'organisation en réseau, tout en restant seul. La famille est celle que l'on crée, celle que la vie nous amène et que nous choisissons. Elle est sans obligation. Il me semble que les temps futurs iront par là, une forme d'organisation plus tribale mais des tribus, des "collectifs" reliés entre eux. Il nous faut nous ouvrir les uns aux autres et c'est ce qui se passe dans ce fil. Je vous remercie tous, ça me permet de sentir un peu mieux tout ça et de m'orienter. J'ai quand même l'impression qu'on cherche tous un peu la même chose même si on passe pas par les mêmes chemins...

#47 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 19 avril 2006 - 08:00

bonjour

Je suis d'accord avec l'idée qu'il faut tout un village pour élever un enfant. Ca me semble très important.

Goéland, des dérives oui, il peut y en avoir. J'ajouterais "à l'ecole comme en dehors". D'ailleurs l'ecole ne protege pas forcement les enfants de la maltraitance.
Mais est-ce que l'on doit (ou "peut") rejeter quelque chose simplement parcequ'il peut y avoir (ou "il y a" sincerement, je ne sais pas) des dérives ? tu vois ce que je veux dire ? c'est comme jeter le bébé avec l'eau du bain...

Et puis les dérives... quelles dérives ? difficile de savoir. c bien facile pour les médias et intéressant pour l'audimat, de mettre des étiquettes sur les personnes instruisant en famille, "secte" et "hors la loi" sont celles qui reviennent souvent, plus finement que ça, bien sûr, mais ça revient à ça.

La tv rabache que la scolarisation est obligatoire, laisse entendre que les enfants non-scolarisés sont des a-sociaux, etc. Vous vous rendez compte de la désinformation ? ça me rappelle un sujet sur les médias traité en ce moment sur ce forum. Que savons nous vraiment de la liberté d'instruction en france ? franchement, avant de me pencher serieusement dessus je croyais aussi à l'ecole obligatoire. Questionnez vos proches pour voir, c'est ahurissant les certitudes des personnes mal informées.

En France, ce n'est pas l'école ou la scolarisation qui est obligatoire, mais l'instruction, de l'âge de 6 ans à celui de 16 ans. De là il y a diverses possibilités pour instruire ou faire instruire son enfant.

à bientôt, je voudrais repondre à "qui contrôle" mais ce matin je n'ais pas le temps... grr

#48 _Goéland_

_Goéland_

Posté 19 avril 2006 - 15:38

laurely

Mais est-ce que l'on doit (ou"peut") rejeter quelque chose simplement parcequ'il peut y avoir ( ou "il y a ", sincèrement je ne sais pas , des dérives ? Tu vois ce que je veux dire ? c'est comme jeter le bébé avec l'eau du bain ...


Mais je ne rejette pas l'instruction à la maison . Désolé si je me suis mal fait comprendre . J'ai juste réagi à certaines réflexions qui me faisaient bondir .

Je pense qu'à partir du moment , même si ce sont des situations exceptionnelles , où un ou des gamins peuvent être en danger , la communauté doit avoir un droit de regard , de controle sur l'éducation reçue par les gamins hors circuit scolaire .

Quant aux dérives , j'ai accompagné pendant longtemps des mômes fracassés par la vie ... Cela peut aller du gamin qu'on enferme dans un placard , celui qui passe son temps sur le balcon ou celui qu'on viole .

Il m'en reste des traces , je dois être trop soupçonneux ... :o

#49 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 19 avril 2006 - 19:45

salut !

Goéland on s'est peut-etre mal compris oui... j'ai peut-etre compris ce que je voulais aussi... va savoir !

Je suis d'accord avec ton dernier post à quelques mots près :

Je pense qu'à partir du moment , même si ce sont des situations exceptionnelles , où un ou des gamins peuvent être en danger , la communauté doit avoir un droit de regard , de controle sur l'éducation reçue par les gamins hors circuit scolaire .

j'ajouterais : " et dans le circuit scolaire public et privé aussi. " pas par provocation mais par souci de précision. Ce doit etre valable pour tous les enfants, quelques soient leur mode d'instruction.

et le souci après ça c'est de poser la limite : entre protection et ingérance. c bien comme ça qu'on dit pour "gérer à la place de" ?
je pense à Brassens "les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux..."

voilà... je vais essayer de démeler la question "qui controle?" et c pas facile... ça dépend de l'instruction choisie, du pays où ça se passe, des académies aussi... ça dépend si on parle en théorie, d'après les textes (et d'après quels textes ?) ou en pratique, d'après les témoignages...
Evidemment, rien n'est clair. C'est d'autant plus facile pour manipuler les gens... maintenez les dans l'ignorance de ce qui les concerne et vous serez des rois... je sais pas d'où elle me vient cette phrase là mais elle doit pas etre de moi... bref...

#50 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 19 avril 2006 - 20:28

arrêtez moi si je dis une bêtise...

en France
premier truc qui pose probleme :

à l'école publique un inspecteur envoyé par l'inspection académique (éducation nationale) vient verifier les moyens mis en place par l'instituteur pour apprendre aux enfants


à la maison (attention dans le cas : sans cours-par-correspondance-payants-reconnus-et-approuvés-par-l'EN qui dispensent du controle d'enseignement... ouf!)
à partir de 6 ans la loi te demande de déclarer que l'enfant recoit l'instruction en famille, tous les ans (une seule fois dans d'autres pays), à la Mairie ET à l'inspection académique. tu recois une "attestation"...

...de là tu as un controle de l'académie (pour verifier que l'instruction est effective et pour un entretien avec l'enfant)
et un controle par la mairie pour voir les raisons de la non-sco et que l'enfant n'est pas mal traité. renouvelés tous les ans ou tous les deux ans.

quand l'inspecteur de l'inspection academique controle précisement les connaissances de l'enfant... il passe outre sa fonction, ses droits : d'après les textes c'est l'enseignement qui doit etre controlé, comme à l'ecole. Obligation de moyens, pas de resultats... comme à l'ecole... ce n'est que justice !
Mais, mais, mais...
des inspecteurs utilisent des "tests" pour confronter l'enfant non-scolarisé au niveau des programmes des scolaires... c pas normal... je dirais même plus... les familles peuvent le refuser... si elles n'ont pas trop peur des étiquettes ("inspecteur", "prof") et des retours de baton (comme le jugement en cours) de ce qui se dit... imaginez la mamie-voisine : "j'vous l'avais ben dit qu'ça finirait mal, ben voilà ! au trou ! deja qu'elle mettait pas ses enfants à l'ecole ! ah ma bonne dam', que voulez vous, tous des cinglés ces écolos !"
(euh... ma mamie-voisine est très sympa, y'a pas de souci, c'est pas pour elle que je dis ça...)

... y'a encore beaucoup à expliquer sur les controles, les tests et les abus des inspecteurs...
ciao !

#51 romama

romama

Posté 22 avril 2006 - 22:19

bonsoir,
je viens de m'inscrire sur le forum et ce sujet m'a interpellé. j'ai quatre enfants qui sont instruits en famille comme cet enfant de 7 ans. j'ai lu vos réflexions qui m'amènent à vous répondre. L'éducation Nationale s'est appuyée sur les programmes officiels pour estimer que c'était "anormal" que ce petit garçon ne sache pas encore lire ; et encore, il ya lire et lire. Or, quand on voit le nombre d'élèves qui ne savent pas lire ou qui ont de sérieux problèmes avec la lecture en entrant en 6ème, il y a de quoi se poser des questions : les enseignants qui ne sembleraient pas avoir fait leur travail vont-ils être signalés au procureur aussi ?
en plus, leur raison est illégale puisqu'il est stipulé dans la loi que le contrôle ne doit pas être effectué en fonction d'un niveau scolaire, ni du programme officiel, il doit être vérifier que l'enfant progresse en fonction des choix de progression décidés par les parents et qu'il ait atteint le niveau d'un élève de 16 ans à 16 ans et pas avant. En clair, cet enfant n'aurait pas dû être comparé à un enfant de 7 ans scolarisé. Surtout qu'il ne devrait pas être trop difficile d'en trouver plusieurs qui ne savent pas lire et qui sont scolarisés. Et est-ce qu'on traîne en justice l'instit ? evidemment non, l'EN ferme les yeux.
En fait, c'est parce que l'EN est contre l'instruction en famille(auraient-ils peur qu'on leur fasse perdre leur job ?) Qu'il y ait un contrôle pour vérifier que l'enfant ne fait pas partie d'une secte, qu'il a bien accès à l'information, c'est tout à fait compréhensible mais de là à empiéter sur nos droits, alors là NON, NON et NON. Cette possibilité d'instruction en famille est prévue par la loi et par les droits de l'Homme et est accessible à tous les parents qui le souhaitent. Il n'est pas du tout nécessaire d'avoir un bagage d'instruction spécifique, il faut seulement se laisser porter par la curiosité, la boulémie d'apprendre de ses enfants ( vous "aidez" bien vos enfants à faire leurs devoirs le soir après l'école alors vous pouvez leur faire l'instruction en famille sans que votre enfant y passe la journée et en plus le soir avec des devoirs)Et il est tout à fait possible pour les enfants de passer des examens comme tous les autres. Cette vie est très enrichissante pour les enfants et aussi pour les parents. vous ne pouvez pas imaginer, avant de vous être lancer dans ce choix d'instruction, de tous ses bienfaits . les rythmes biologique et d'apprentissage des enfants sont respectés et nous, les parents, on les voit s'épanouir tout en grandissant, etc
Qui se préoccupera de savoir si un jeune de 18 ans par exemple a appris à lire à 5, 6, 7, 8 ou 9 ans lorsqu'il verra devant lui une personne cultivée, autonome, épanouie, ayant le sens des initiatives et de la critique ?
en tant que parent d'enfants instruits en famille, et comme beaucoup d'autres certainement, je ne cherche que le bien de mes enfants donc cela passe évidemment par l'apprentissage ( entre autres ) de la lecture et de l'écriture ... mais à leur rythme

j'espère aussi qu'on ait toujours cette liberté de choix qui est importante comme toutes les libertés...

au passage, avoir des enfants ne veut pas dire leur imposer ceci ou cela. on n'en est plus là, enfin j'espère...
aussi, heureusement qu'il y a des enseignants qui aiment leur métier et qui le font bien, avec un grand sens humain, mais ce n'est pas toujours le cas, et en plus les conditions ne les aident pas, sans compter ces inspecteurs qui vont emm... un enseignant qui ne fait pas comme-il-est-dit-dans-les-textes-officiels mais qui ont des résultats.
en fait, c'est ça qui les ennuie, à l'EN. C'est que des personnes, des enseignants ou de simples parents puissent faire mieux en faisant autrement...


si l'EN essaie ainsi de sanctionner les parents qui instruisent leurs enfants, c'est certainement qu'elle craint que d'autres parents y prennent goût . Finalement, l'EN doit reconnaitre des qualités à cette instruction.... mais elle ne le dira jamais.......

bon soir

#52 maia

maia
  • Genre: Femme
  • Localisation:seine maritime
  • Intérêts:Protection animale, vie saine, jardin, santé et tout le reste

Posté 22 avril 2006 - 23:46

Bienvenue sur le site Romama :love:

#53 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1 174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 23 avril 2006 - 01:11

soit se detacher et être suffisament serein pour que volent au dessus les préétablis, soit trouver lieu d'EN fusionnel, et qui voit au delà des impositons ministérielles dans le bouquins des "y faut sur l'année".....

Modifié par Miette, 23 avril 2006 - 01:11 .


#54 sourire741

sourire741
  • Localisation:Basse-Normandie

Posté 23 avril 2006 - 09:53

En fait de rythme biologique respecté, j'ai toujours infiniment regretté que mes parents aient tellement peur du qu'en dira-t-on et des voisins que nous n'avions pas le droit d'aller dans le jardin ou à l'extérieur pendant les heures "scolaires". :D Encore maintenant ma plus jeune soeur (12a 1/2) se plie à cette règle absurde à mon sens. De plus, ça renforce je trouve une espèce de "peur des autres" et puis question liberté bonjour...rester enfermer quand il y a grand soleil... :love:

Modifié par sourire741, 23 avril 2006 - 09:53 .


#55 romama

romama

Posté 23 avril 2006 - 16:49

bonjour,
merci maia, si tous les enseignants pensaient la même chose, ce serait autre chose mais je doute que le haut de la machine change un jour, la hiérarchie vit sur une autre planète...
il y a des parents qui ont peur du qu'en-dira-t-on car faire ce choix d'ief n'est pas toujours facile à assumer jusqu'au bout pour certains. Mais il n'y a pourtant pas à culpabiliser car c'est LEGAL contrairement à ce que veut faire croire l'EN.
Et quand on l'assume, c'est génial. Ma fille a connu le système en PS et MS, donc je connais les deux "côtés" et pour moi et pour ma famille, il n'y a pas photo. Et nous ne voulons pas laisser des personnes bornées de l'EN ou autre nous empêcher de profiter de la vie et cela, quelque soit le moment de la journée . Il faut vivre sans s'occuper de ce que pense les autres et vivre selon ses CHOIX. C'est cela qu'il faut défendre. C'est la liberté , notre liberté qui est menacée. Après des pressions sur ceux qui ne se fondent pas dans le moule pour l'instruction, qui sera la cible ?

#56 galimba

galimba
  • Localisation:Creuse

Posté 23 avril 2006 - 17:06

Bravo à vous toutes!

#57 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 14 mai 2006 - 11:31

bonjour,

nous avons vécu notre premier controle de l'instruction mardi dernier
dans l'ensemble cela s'est bien passé et nous pensons que le rapport sera positif, ouf ! on respire après une semaine de gros stress

mais nous avons du insister pour ne pas les laisser seuls avec loulou, on ne voulait pas d'une part parcequ'on ne laisse fiston qu'avec des personnes en qui on a suffisamment confiance et d'autres part il arrive que l'inspecteur en profite pour monter la tête au gamin sur l'école, comme quoi c'est mieux d'y aller, etc

et il est clair que l'inspecteur (qui est donc de l'education nationale, qui inspecte aussi les profs) est resté dans un cadre très scolaire quand aux méthodes et au contenu des apprentissages :
même s'il nous a rappellé que nous sommes dans notre droit et notre liberté il ne nous a pas laissé nous expliquer sur notre façon de faire et nos supports, qu'il n'a meme pas daigné regarder alors qu'on nous avait demandé de les tenir à disposition. Sous pretexte de ne pas "s'immiscer" (selon sa formule) dans ce que nous faisons.
Par contre il ne s'est pas géné pour s'immiscer -justement- dans les connaissances de loulou en lui faisant un test oral avec des images pour support, test qui peut etre utilisé dans les écoles auprès d'enfants de 7ans. Test qui n'est pas obligatoire mais qu'il a su amener en douceur, en glissant de l'entretien oral (obligatoire) avec l'enfant à des devinettes puis au support. Test que je regrette de n'avoir pas refuser puisque c'est mon droit et que la comparaison au programme risque à long terme de nous etre défavorable.

il s'est interessé seulement à ce qui ressemble au scolaire, et pas du tout à ce que fiston apprend differement ou à ce qu'il fait/sait qui n'est pas fait/appris à l'école
il parlait de "scolarisation à domicile" (expression qui est un non-sens pour beaucoup de familles) et non d'instruction.

je ne crois pas qu'avec le temps qui passe les apprentissages de fiston colleront au programme (puisque nous desirons transmettre des valeurs differentes, des connaissances differentes) et j'ai bien peur qu'a force de comparaison de l'inspecteur avec le programme nous ayons des soucis

a+

#58 galimba

galimba
  • Localisation:Creuse

Posté 14 mai 2006 - 12:23

Instructif...

#59 maia

maia
  • Genre: Femme
  • Localisation:seine maritime
  • Intérêts:Protection animale, vie saine, jardin, santé et tout le reste

Posté 15 mai 2006 - 05:37

:love: ba zut alors !!!! j'suis obligée d'y aller moi à l'école :love:
Et en plus, ce soir, il y a une p..... de rallonge avec une réunion à la c.. !!!!!! BERK ! BERK ! BERK !


Faut vraiment que je passe à autre chose !!!!!! :D

#60 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 15 mai 2006 - 09:03

bonjour

pour passer à autre chose, si ça vous interesse profitez-en car ça va peut-etre pas durer en ligne...

quelques chapitres de Catherine Baker extraits de "L'insoumission à l'école obligatoire"
Catherine Baker
et pages en liens

et de Christiane Rochefort extraits de "Les enfants d'abord"
christiane rochefort
et pages en liens

des textes pas tout récents mais d'actualité quand même...

a+