Aller au contenu


Photo

wwoof en France


  • Veuillez vous connecter pour répondre
199 réponses à ce sujet

#21 mae

mae
  • Localisation:Toulouse

Posté 19 mai 2006 - 14:01

J'aurais voulu savoir si il y a des lieux qui accueillent en wwoof qui font de la permaculture sans exploitation animale et qui mangeraient essentiellement cru (voir originel=instinct) avant d'adhérer au circuit wwoof.

Merci à vous
:ptdr:

#22 vie saine au Québec

vie saine au Québec

Posté 19 mai 2006 - 15:14

je rajoute un truc ,
la plupart des réponses que j'ai reçu des fermes , sont des réponses positives : y'a une grosse demande de bénévoles , et les propositions sont variées .
je pense que ça vaut le coup de s'y essayer ! ça peut être une manière sympa de découvrir un petit coin de France , pendant qqs semaines .

Bonjour,

Nous sommes une ferme de sauvegarde d'âne au Québec, on fait un peu de maraichage bio pour notre autosuffisance et nous accueillons des Woofeur depuis 3 ans.

L'expérience est mitigée...

Certains viennent pour des vacances ''à l'oeil'' et c'est pas le but de Woofing. nous sommes trés cool par rapport à une ferme commerciale, on amène nos stagiaires faire des ballades, musées, canoe, ... ce que ne fait pas une ferme commerciale et certains stagiaires ne font pas le minimum exigé...

Le principe du Woofing c'est 6 à 8 heures de boulot par jour sur une ferme bio (6 recommandé) nourri logé.

C est une expérience de vie et surtout cela permet de voyager de fermes en fermes et de visiter unh pay sans bourse délié (on a eu des woofeur qui ont visité le canada ainsi un an durant.).

Personnellement on aime recevoir des stagiaires mais on eu eu une série de 3 stagiaires catastrophe (inapte au travail, troubles psychologiques, fainéants, ...). Même si avant on a eu des stagiaires super qui sont tous devenus des amis, on s'interroge...

On préférerait trouver une personne qui partage notre vie (saine et naturelle) à l'année... une personne qui aimerait vivre autrement, loin des trourments du monde avec de vraies valeurs ''naturelles''. Avis aux amateurs - amatrices...

Salut

#23 autarcie

autarcie

Posté 20 mai 2006 - 10:28

bonjour,
en reponse au message juste dessus ecrit par ? du quebec
nous faisons de l'acceuil wwoof sur notre ferme familiale depuis 2 bonnes années
nous en sommes tres content
mais comme toi parfois (mais c'est pas la majorité) nous avons l'impression de rentrer presque dans le domaine du sociale (personne depresive, qui se cherchent....)
ce qui me semble tres important c'est de bien faire connaissance avec les benevoles avant leur venu, etre claire sur ce que l'on peut offrir et sur ce que l'on demande
si nous demandons 8 heures de travail par jour, il faut en parler , si nous proposons aussi des balades avec les anes il faut aussi en parler, nous avons tous nos limites
c'est important que les choses soit bien claire avant le venus des wwoofeurs , surtout lorsque ce sont des etrangers qui viennent de loin, c'est trop dommage que les benevoles soit decu a leur arrivée
j'ai ecrit une longue presentation que j'envoie systematiquement avant chaque venue
mais je le rappel le wwoofing n'est pas un place a l'oeil pour des vacances, le wwoof est un facon de vivre proche d'une ferme ou d'un lieu ecologique, une facon de faire connaissance avec des facon de vivre differentes, avec des gens souvent differents
bon wwoofing
veronique

#24 Loba

Loba
  • Localisation:nîmes

Posté 20 mai 2006 - 14:19

Bonjour à tous ! ;)

Je cherche une ferme wwoof qui cultiverait des plantes médicinales. Je suis très intéressée à me former sur ces cultures...
Y a-t-il des gens sur ce forum qui en connaîtraient une ??

Merci à vous, à bientôt !
Mar.


#25 vie saine au Québec

vie saine au Québec

Posté 20 mai 2006 - 16:19

bonjour,
en reponse au message juste dessus ecrit par ? du quebec
nous faisons de l'acceuil wwoof sur notre ferme familiale depuis 2 bonnes années
nous en sommes tres content
mais comme toi parfois (mais c'est pas la majorité) nous avons l'impression de rentrer presque dans le domaine du sociale (personne depresive, qui se cherchent....)
ce qui me semble tres important c'est de bien faire connaissance avec les benevoles avant leur venu, etre claire sur ce que l'on peut offrir et sur ce que l'on demande
si nous demandons 8 heures de travail par jour, il faut en parler , si nous proposons aussi des balades avec les anes il faut aussi en parler, nous avons tous nos limites
c'est important que les choses soit bien claire avant le venus des wwoofeurs , surtout lorsque ce sont des etrangers qui viennent de loin, c'est trop dommage que les benevoles soit decu a leur arrivée
j'ai ecrit une longue presentation que j'envoie systematiquement avant chaque venue
mais je le rappel le wwoofing n'est pas un place a l'oeil pour des vacances, le wwoof est un facon de vivre proche d'une ferme ou d'un lieu ecologique, une facon de faire connaissance avec des facon de vivre differentes, avec des gens souvent differents
bon wwoofing
veronique

Bonjour,

Comme vous on précise tout avant ...
Maintenant quand on a un soucis avec un woofeur peu sérieux, on fait une période d'essais et on le signale au Woof.

Si le bénévole est décu à son arrivé c est que bien souvent c'est un citadin, qui n'a jamais travaillé sur une ferme, aux intempéries, à la campagne et qui découvre les réalités de la vie dans la nature... Si on ajoute à cela un manque de courage et de motivation, une petite dépression, une absence de volonté et de force physique ...

La bonne volonté ne suffit pas, prendre un woofeur inexpérimenté, n'ayant jamais travaillé sur une ferme est souvent problématique.

Le pire c'est quand un gars arrive en disant je viens faire du woofiing pour apprendre une langue étrangère ... (50% des demandes) et se plaint ensuite au woof qu'on lui parlait pas assez !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Normal quand t'a passé une journée à bosser seul dans le jardin avec des carottes, pour apprendre le français c'est pas idéal... et ce n'est pas le but du woofing...

Nous on s'interroge... même si on a eu de super bobn woofeur devenus des amis, les ''cas sociaux'' sont une telle source de stress et d'ennuis que on sait pas si supporter cela vaux le coup de main reçu ...

#26 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 20 mai 2006 - 18:05

Peut-être faudrait-il aussi se mettre à la place des wwoofeurs...
Accepteriez vous de travailler 6 à 8 heures par jour sans être rémunérés, en étant simplement nourris et logés ?

#27 vie saine au Québec

vie saine au Québec

Posté 23 mai 2006 - 00:45

Salut,

Tout dépend ou tu vas... tu as le choix et ce que tu cherches. C est un échange il faut qu'il soit équitable.

Si tu es fainéante et que bosser te fais peur, ne vas pas au woof... il y a le Club med ...

Par contre:

- Faire un stage pour apprendre la culture bio, les soins des ânes, ... te coutera cher et tu paieras ta bouffe et ton logis...
- Voyager te coutera de 50 à 100 $ par jours...

- Et si voyager à l'étranger te coutera cher, là tu payes juste l'avion ... apres si tu te démerdes bien c'est gratuit...
Tu rencontres des gens du pays, tu vis leur quotidien, tu sors de ton univers et en tu découvres un autre (chez nous du moins). Et chez nous si le boulot est fait et si ça roule... aprés on va à la pêche, en ballades (canoë, vélo,...) on emène le woofeur faire des trucs et voir des choses qu'en touriste il ne verra pas.
- On a des Woofeurs qui sont venus 15 jours et qui sont resté plusieurs mois ... sont ils maso ?


- Par contre il y a des bonnes fermes et des moins bonnes ... tout dépend de ce que tu cherches comme il y a des bons woofeurs et des mauvais...

Beaucoup de fermes qui font du woofing sont tenus par des écolos qui ont du mal à joindre les deux bouts et qui ont besoin de cette aide pour survivre ou pour progresser. Biensur il y a de grosses fermes commerciales qui auraient les moyens de te payer mais tu n'es pas obligé d'y aller (c'est le woofeur qui choisi) et 6 à 8 heures c'est cool quand le patron où les employés en font le double...

On a plein de petits africains qui nous écrivent et qui aimeraient bien être logé et nourri... mais peuvent pas venir (visa).

Tu n'as pas compris grand chose au woofing pour poser cette question !

Pour une fois qu'il y a de la solidarité et des échanges ...

Tu veux syndicaliser les woofeurs ?

#28 _Neko_

_Neko_

Posté 23 mai 2006 - 07:57

La bonne volonté ne suffit pas, prendre un woofeur inexpérimenté, n'ayant jamais travaillé sur une ferme est souvent problématique.

Ca, c'est bien dommage, car beaucoup de gens prennent le wwoof comme une première expérience de vie dans une ferme, proche de la nature. Ca serait vraiment dommage que ce genre d'echanges favorise les wwoofers avec expériences, on se retrouverais avec la meme barrière de l'insertion des jeunes dans la vie professionelle mais comme bénévole...
Comme la dit TIs avant, il faut se mettre à la place du wwoofer, bosser 6 à 8 heures par jour sans etre payer, c'est beaucoup, alors il faut que dans ce travail il y est un maximum d'apprentissage pour le wwoofer, pas juste une main d'oeuvre qui s'essaie à l'agriculture.
UNe expérience, oui, mais avec au bout du séjour un savoir faire concret qui est acquis (suivant la durée du séjour) et malheuresement entre les fermes qui veulent de la main d'oeuvre et d'autres qui veulent des bénévoles avec de l'expériences, les "bons" wwoofers débutants seraient défavorisés ;) .
Enfin on est pas encore là, du moins je l'espère.

#29 autarcie

autarcie

Posté 23 mai 2006 - 09:37

bonjour a tous

j'aimerais aprofondir ce debat avec notre experience, mais le travail dehors va m'obliger a faire court et donc peut etre , etre mal comprise
je suis assez d'accord avec la personne du quebec, sur une ferme y a beaucoup de boulot les citadins ne s'en rendent souvent pas compte et trouve que l'on ne prend pas le temps de vivre
le wwoofing n'est certainement pas des vacances a l'oeil, c'est vraiment une facon de decouvrir la vie agricole et souvent une facon de vivre differente
lorsque je suis partie de la touraine pour venir vivre dans le cantal et faire une nouvelle vie je ne connaissait pas le reseau wwoof mais j'aurais vraiment adoré
il est sur qu'il y a des bonnes adresses et des adresses a eviter surement
bien faire connaissance avec la ferme ou vous allez est une garantie
en revanche chez nous il y a beaucoup de wwoofeur inexperimentés qui passent et cela ne nous pose pas de probleme au contraire c'est une facon pour nous de transmettre le savoir, une facon pour nous de contribuer a l'ecologie de rendre les gens plus autonome car il ont appris a faire leur pain ou leur conserves
non ce qui pose vraiment probleme c'est les benevoles qui sont pas volontaire et courageux, la vie agraire est dure et le travail est souvent physique, etre courageux et curieux est pour nous bien plus important que d'etre experimenté
et les 6 a 8 heures de travail sont aussi les 6 a 8 heures ou l'on discute, si les gens qui viennent nous voir ne travaille pas avec nous, on ne partage pas grand chose
ici nous travaillons ensemble, et nous mangeons ensemble, on discute beaucoup meme parfois tellement que l'on aprecie quand les gens partent pour pouvoir retrouver un peu de calme
je pense que chaque ferme est differente comme chaque personne l'est
mais le wwofing est une aventure, qui comme chaque aventure a ses risques
en esperant que ce message ecrit a la volée vous donne l'envie de voyager pres des gens qui ont une vie agraire ou une vie differente
bien a vous tous
veronique

#30 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 23 mai 2006 - 09:58

Qu'est que vous pouvez attendre du «wwoofing»

    * Vous acquerrez de l'expérience dans les travaux des champs organiques en aidant où le besoin se fera sentir.
    * Dans le pays où vous vous trouvez vous allez connaître les gens, le mode de vie et la culture.
    * Vous rencontrerez beaucoup d'autres gens et vous vous ferez des amis au sein du mouvement bio.
    * Et vous aiderez à la production bio qui demande beaucoup de main d'oeuvre et n'utilise pas d'engrais artificiels ni de pesticides persistants.

Ce que WWOOF n'est pas ...

... un moyen de gagner de l'argent , même si certaines fermes offrent de l'argent de poche, cela dépend de votre habileté au travail et de votre détermination. En comparaison avec quelques autres pays, il paraît que les fermes suisses demandent un plus grand effort de votre part, mais il y en a aussi davantage qui sont preparées à payer de l'argent de poche. Nous pensons que 4 - 6 heures d'aide par jour en moyenne devraient être suffisantes si on n'est pas payé. N'oubliez pas de trouver un accord sur ce sujet avant d'arriver à la ferme.


http://zapfig.com/ww...of_francais.htm

#31 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 23 mai 2006 - 15:18

Plusieurs fermes accueillant des bénévoles ( Wwoof, Helpex... ) proposent la pension complète en échange de 4 h de travail par jour ce qui me semble plus juste que les 6 à 8 h évoquées précédemment.

Quelques exemples :
- Carapa
- Gauchoux
- Les jardins enchantés

#32 vie saine au Québec

vie saine au Québec

Posté 23 mai 2006 - 17:02

Super, vas y !

Donc, moins on en fait, mieux on se porte, moins on apprend ...
C'est ainsi que tu vas bâtir un monde meilleur !
Tourte ma vie j'ai été bénévolle, j'ai refusé de gros salaires pour des actions écologiques et garder la pureté de mes actes, j'ai bossé 15 heures par jour à l'oeil pour des bonnes causes... et maintenant j'offre à des bénvolle de les recevoir.
Pour nous le travail est une valeur, on bosse pour sauver une espèce en péril, pour acquérir des connaissances ou les partager, pour partager une tranche de vie, c'est l'esprit qui règne chez nous.

Si le woofing ne te convient pas, personne ne t'oblige d'y participer. Tu ne comprends manifestement pas la philosophie de la chose

On ne partage donc pas les mêmes valeurs... pour nous la vie n'est pas un devoir mais un plaisir ...

Bon devoirs...

#33 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 23 mai 2006 - 17:17

Quand rien ne va plus, que les routes sont bloquées, que la tempête souffle, que les éléments se déchaines, c est le bon temps pour sortir le Range... Zouk à fond, on admire le paysage... *


Effectivement nous n'avons pas les mêmes valeurs !

C'est pour te payer l'essence de tes "ranges" et tes expéditions en Guyane que tu exploites les wwoofeurs ?


PS : * Source : http://voillemont-de...ils.php?album=1

#34 vie saine au Québec

vie saine au Québec

Posté 23 mai 2006 - 18:16

Salut,

Mort de rire ! Je prère penser que c'est de l'humour ?

Mes expéditions en guyane ont été faites entre 1978 et 95 ... nous sommes en 2006.

Nos voitures ont entre 11 et 40 ans...
Elles coûtent peu chère à l'entretien et ont une robustesse et une longivité qui nous les ont fait choisir.
En effet la durée de vie moyenne d'une voiture est de 5 ans. C est lors de sa fabrication qu'une voiture va le plus polluer. Changer de voiture sans cesse épuise les ressources de la planète. Nous ne roulons donc que dans des voitures anciennes achetées à bas prix et que nous reconstruisons avec des pièces neuves fabriquées pour la plus part par des petites entreprises. Le land que j'utilise toute l'année est de 1973, il est en parfait état et il équipé de mécanisme d'économie d'ernergie. D'ici un an tous mes véhicules rouleront au bio-diesel.
Le véhicule dont tu parles, le range assure la sécurité de nos déplacements en hiver. Il a été acheté à bas prix et remis en état par mes soins. Les conditions de vies sont extrèmes (jusqu'à moins 40) et je ne connais pas de véhicules plus sécuritaire sur la neige et la glace. Il ne roule pas en été, il est remisé car il consomme un peu plus que mes vieux Lands.
De plus, nos activités, comme tu dois le savoir, si tu as consulté notre site web, sont non lucrative et financée par nos salaires. Nous n'avons aucune aide ni subventions de personne, on sauve les ânes sans autre but que leur bien être. Depuis 8 ans nous empêchons les ânes de disparaître du Québec et nous finançons leurs soins, leur sauvetage de notre poche. Nous travaillons pour cela et nous n'avons pas de leçons à recevoir. Nous avons formé des âniers et sauvé des dizaines d'ânes.

Et toi que fais tu de positif ?

Je te trouve méchante. On a quitté la France car il y régnait une agressivité permanente qui nous stressait constament. On peut avoir des idées divergentes sans pour autant s'entredéchirer. Qu'en penses tu ? et on peut accepter que les autres soient différents et accepter leur différences sans méchanceté.

Je retourne à mes plaisirs et je te laisse à tes devoirs. (En plus tu n'as pas d'humour !) Tant pis

salut

#35 Frido

Frido
  • Genre: Homme
  • Localisation:La Patrie
  • Intérêts:Écovillage, energie renouvelables, simplicité volontaire.spiritualité, animisme.

Posté 23 mai 2006 - 18:29

Salut

IL y a un gouffre il me semble entre les visions concernant le woofing. Bien que je ne fait pas partie du mouvement, je profite de bénévoles qui viennent ici pour aider mes projets.

Avant de faire de l'argent et d'être en mesure d'engager des employés, les agriculteurs bio doivent bosser pour presque rien durant de longues années. Au Québec, c'est du missionnariat, pour différentes raisons, dont la rigueur du climat..

Comme le dit ViesaineauQuébec (Christian ?) Les bénévoles qui s'impliquent, le font habituellement pour aider à une alternative à l'industrialisation de l'agriculture de prospérer et dans ce sens, c'est comme de démarrer une entreprise, on est dans les dettes et on n'à pas de marge de manœuvre pour payer un salaire. Les gens reparte avec une connaissance concrète de la réalité de ces entreprises et cela vaut bien un salaire.

Pour que le bio puisse se sortir de l'ornière ou il végète, il faudrait que le prix des aliments produits reflète réellement les coûts de production, ce qui est loin d'être le cas, et devant la montée de l'industrie, particulièrement dans les pays en voie de développement, je ne vois pas le jour ou le bio prendra le dessus, tout au plus qu'il puisse survivre, que le germe ne soit pas tué et qu'il puisse croître lorsque les conditions seront propices.

Je me demande si tu (Tis) connais un peu le monde agricole (bio), t'y ai impliqué sérieusement, pas juste comme un hobby ?

Vouloir syndiquer ceux qui font du Woofing c'est comme tuer dans l'œuf une aide nécessaire pour que se développe une alternative qui à de la difficulté à s'implanter devant l'industrie, qui elle a les moyens de payer, sa richesse nous le savons, vient de la destruction de la nature et du fait que la plupart du temps elle n'a pas eu à en payer les conséquences.

J'en viens à me décourager sur le degré de programmation de l'homme OGM qui est à ce point déconnecté de la réalité qu'il prend désormais des vessies pour des lanternes qu'il mélange le reflet avec la réalité. Si un homo Urbanicus vient ici et commence à me faire chier avec ses idées de clone programmé, c'est d'un coup de pied au cul qu'il partira. S'il vient avec un désir sincère d'apprendre et d'aider, il deviendra plus qu'un bénévole de passage, un(e)ami(e) , un frère, une sœur.

J'ai eu de l'aide de bénévoles et je l'ai perçu comme un encouragement à développer les alternatives à la surconsommation par des gens non seulement renseignés, mais surtout qui joignent au discours des gestes concrets de don de soi.

Ce que fait Cricri avec son véhicule moteur ne me regarde pas et je ne suis pas en mesure de le juger. Cessons de mettre des bâtons dans les roues et encourageons ceux qui font des efforts dans le bon sens. N'oublions pas que nous sommes tous plus ou moins dépendants du transport motorisé pour les biens de consommations, surtout ceux qui vivent dans les villes.

Vouloir désigner un coupable c'est assez périlleux comme exercice et de tenter d'empêcher des bénévoles de s'impliquer en leur faisant miroiter des conditions minimales plus avantageuses comme la norme, c'est de travailler pour le diable.

Vade retro satanas

#36 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 23 mai 2006 - 18:45

Nous préparons pour les années à venir des raids-expédition en Land Rover
Au menu: Le Labrador, Le ''Grand Nord'', le Yukon

Source : Même site !

J'aimerais assez qu'on cesse d'essayer de faire passer des "écolos-bobos" pour de pauvres paysans en quête de leur subsistance.

Et je persiste à penser qu'échanger le gîte et le couvert contre plus de 4 h de travail par jour relève de l'exploitation.

#37 vie saine au Québec

vie saine au Québec

Posté 23 mai 2006 - 20:35

Bonjour,

Trés belle intervention Frido, oui moi c'est Christian et ce que tu dis est trés juste. La majorité des Woofeurs qui viennent chez moi sont des citadins et c'est la première fois qu'ils découvrent la nature et ses contraintes. Certains ensuite ont monté leur propre ferme et se lancent aussi pour produire des aliments sains et surtout pour être plus pres de la nature et des réalités de la vie. Socialement c'est une ''régression'' mais humainement ils ont progressés et ils ne retourneraient pas en arrière...

Quand à l'usage de mes véhicules à moteur... mon vieux Land fait tout, machine agricole, tracteur, labourage, ... c est l'outil de la ferme à tout faire ! Dois je aussi dire que je vais aussi en foret avec faire de la chasse photo ? Il doit faire à peu prés 2000 km par an à tout casser... Le range 3 000 km ! C est grave docteur ? Les plus long trajet que je fais en voiture c'est pour sauver des ânes en détresse !
Généralement pour mes déplacements à moi je prend le bus ou je co-voiture.

On peut continuer ainsi à l'infini TIS ... sans cesse à l'ouvrage remet ta peine disait notre bon Monsieur De Lafontaine... mais je m'inquiète pour toi, tu vas dépasser tes quatres heures de travail bénévolle. Si tu veux étudier tous mes sites, tu as plus de trois milles pages à lire, aprés si tu veux, je te vendrais quelques uns de mes livres, ça devrait t'occuper tout l'été ...

Ho que oui je prépare des expéditions !

But : Découvrir et faire découvrir d'autres peuples, promouvoir le Bio-diesel, promouvoir les économie d'énergie et la simplicité volontaire, faire connaître des écosystèmes exceptionnels et menacés que nous allons traverser, faire la promotiion de l'âne (hé oui ils seront du voyage).

Mes expéditions si tu as bien étudié sont toujours fait en collaboration avec des écoles, elles sont suivies de conférences et ont toujours un but de recherche et d'écologie...

Merci d'en faire la promotion !

Biensur nous cherchons des passionnés, entreprenant et courageux pour nous aider (bénévollement) à préparer les expéditions, à les vivre, à galérer 15 heures par jour au milieux d'une splendide et trés belle nature hostile et sauvage (pas pour nous, là où il n'y a pas d'homme on biche...) Avis aux amateurs...

Pis si vous avez des financements, du matériel Écolo à tester... Envoye !!!

Prochaine expé d'ici trois à cinq ans ...

#38 matriochka

matriochka
  • Localisation:Tourinnes-st-Lambert

Posté 24 mai 2006 - 00:57

Coucou ;)
Il y a un truc que je remarque c'est que quand je travaille dehors, je n'ai plus aucune notion du temps. Je fais ce qu'il y a à faire avec plaisir et sur un rythme complètement tranquile ( bon,ça veut pas dire super lent non plus)... Du coup, je vois que j'ai "bossé" plusieurs heures sans pour autant me sentir harassée.Fatiguée physiquement, oui, mais la tête claire.

L'autre chose que je me dis, c'est que le woofing n'est pas une formule de vacances. Pour moi en tout cas, c'est une manière d'apprendre à vivre d'une certaine façon. En plus, t'es logé et nourri ... J'en connais pas beaucoup, des "formations" comme ça , gratuites , et où on ne nous rabache pas de la théorie dans le vide. Là, c'est du concret ;) . Vu comme ça , je ne vois pas où est l'exploitation...
Et puis on est libre de choisir le lieu et les gens (donc la manière de travailler: j'aime être efficace ,mais pas question qu'on me mette une pression stupide-ça m'est jamais arrivé ceci dit-!).
Et puis , moi j'adore l'idée de rendre service. Je trouve qu'on est sur terre pour donner. Du moment qu'on sait placer ses limites à temps et qu'on sait accepter celles des autres , on ne se fait pas "bouffer".

Bonne route à tous :roll:

Modifié par matriochka, 24 mai 2006 - 00:58 .


#39 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 24 mai 2006 - 09:06

Si j'ai mis ces informations sur le temps de travail, c'est parce qu'ayant discuté plusieurs fois avec des wwoofeurs de leurs expériences, il me semble que certains "hôtes" abusent de cette main-d'oeuvre temporaire en lui demandant une charge de travail équivalente à celle d'un salarié ou d'un associé. Or la situation n'est pas la même.

Il ne s'agit ni de décourager, ni de syndiquer les wwoofeurs mais d'inciter les débutants à faire attention à ne pas se faire gruger.

Pour ceux qui veulent en savoir un peu plus, vous pouvez lire les messages d'une québécoise, KyOXa, dans le forum du "Pouceux" : http://www.lepouceux...topic.php?t=683

#40 matriochka

matriochka
  • Localisation:Tourinnes-st-Lambert

Posté 24 mai 2006 - 10:38

Coucou :D

Merci pour le lien, Tis.
C'est sûr que ça peut arriver que certains abusent . Heureusement, c'est pas la généralité!