Aller au contenu


Photo

la douche froide


  • Veuillez vous connecter pour répondre
33 réponses à ce sujet

#21 fougou

fougou
  • Localisation:drome

Posté 29 mai 2009 - 03:52

ce qui revitalise c'est le mouvement... on s'agite, on tremble, on se frictionne...
le froid c'est un catalyseur dans ce cas là...
marcher dans la neige ou sy rouler dedans c'est tres ludique
pour les amateurs qui aiment faire rougir de froid leur corps...

#22 gaetan le breton

gaetan le breton
  • Genre: Homme
  • Localisation:morbihan
  • Intérêts:nature lecture musique ...

Posté 29 mai 2009 - 07:32

Non , ce qui revitalise , c'est le froid , quand je suis sous ma douche , froide , je ne m'agite pas , je ne tremble pas .

marcher dans la neige ou sy rouler dedans c'est tres ludique
pour les amateurs qui aiment faire rougir de froid leur corps...

:cogite:


  Ayant eu l'occasion de tester sur moi-même , les      bienfaits de cette technique , je ne resiste pas au plaisir
de vous la  faire partager.

Comme toujours , les choses et comportements les plus
simples et les plus naturels sont aussi les plus bénèfiques
pour notre santé....pour l'entretenir , mais aussi , souvent
pour la retrouver.






L'abbé Kneipp est très populaire en allemagne

En 1847. Sebastian Kneipp, 26 ans, atteint de tuberculose prend connaissance d'une publication du docteur Hahn : « De la force et des effets de l’eau fraîche sur le corps humain ».
Il applique sa méthode en pratiquant la course à pied deux fois par semaine sur les bords du Danube et plongeons dans une eau à 5 °C !

Guérit en quelques mois , il décide alors de poursuivre ses recherches sur l’hydrothérapie et soigne – avec succès – son entourage.
En 1886, il publie son premier traité sous le titre “Ma cure d’eau”. Surnommé le « docteur de l’eau », il enrichit sa méthode pour en faire une véritable hygiène de vie qui considère le corps dans sa globalité.
Il soignera le pape Léon XIII, alors âgé de 80 ans.

Mieux vaut prévenir que guérir, pensait l’abbé. « Ceux et celles qui ne réservent pas quotidiennement un peu de temps pour leur santé devront un jour consacrer beaucoup de temps à leur maladie. » Bains partiels, douches écossaises… « S’il existe pour moi un seul remède, ce sera l’eau », déclare Sebastian Kneipp

Selon le curé bavarois, adepte de la douche écossaise, il faut endurcir l’organisme pour prévenir la maladie.






De l’eau entre 0 et 18 °C
L’eau froide est idéale pour « rétablir l’ordre dans le corps ». Elle ôte la chaleur superflue (dont la transpiration) tout en obligeant l’organisme à générer sa propre énergie calorifique pour éliminer les éléments « inutiles et insalubres » (« graisses et mauvaises humeurs » !).

L’eau chaude ne doit intervenir que pour seconder l’organisme incapable de produire sa chaleur naturelle (quand on se sent frigorifié) ou pour intensifier le bénéfice de l’eau froide.

« Le contraste chaud-froid dilate et contracte les vaisseaux sanguins, ce qui réactive le système neurovégétatif (cœur, foie, estomac…), mais aussi le système hormonal et immunitaire », explique Joachim Bohm Rammel, ostéopathe (également directeur de la physiothérapie au Sebastianarium, centre de soins et école de formation à Bad Wörishofen, en Allemagne).

Des applications localisées
S’il s’agit d’entretenir sa forme, entre une et trois douches froides au lever par semaine suffiront (durée : une minute). Sinon, on trempe ou on arrose bras, genoux, visage ou coudes, selon le problème.

Les applications d’eau localisées décongestionnent la zone traitée, mais, curieusement, agissent sur d’autres endroits par un effet dérivatif (comme le font l’acupuncture et la réflexologie).

Ainsi, un bain de pieds froid soulage les cerveaux en ébullition : pour lutter contre le froid, le cerveau envoie du sang vers les pieds, ce qui nous allège la tête.


.


L’avantage de la méthode Kneipp est sa simplicité. Un lavabo, une douche, une bassine suffisent.
Sebastian Kneipp recommandait la modération. Inutile d’abuser de ses cent vingt types de bains !

      Première étape : identifiez votre problème (migraine, insomnie, jambes lourdes, etc.).
      Deuxième étape : pratiquez le soin approprié jusqu’à complet rétablissement.

Pour ne pas attraper froid, veillez à ce que la température de la pièce ainsi que celle du sol soient suffisamment élevées. Les parties du corps non mouillées doivent être chaudement couvertes. Surtout, ne vous essuyez pas. Séchez-vous en agitant les bras ou les pieds, mouvements qui induisent une chaleur naturelle et prolongent la réaction de l’organisme.

Les douches
Réglez la pomme de douche sur la pluie la plus douce ou remplacez-la par un tuyau en caoutchouc. Dirigez le jet de biais, à dix-quinze centimètres de la peau, le temps que l’épiderme rougisse.

  Pour lutter contre le stress
Un ruissellement froid sur les cuisses apaise l’anxiété mais aussi la gueule de bois des lendemains de fête. Il traite également la cellulite et les jambes lourdes.

  Pour alléger les jambes
Remontez du gros orteil à l’intérieur des genoux. Insistez sur le creux derrière l’articulation, riche en ganglions lymphatiques. Puis redescendez le jet par le bord opposé jusqu’à la cheville. Recommencez l’affusion en allant stimuler la rotule. Ce soin soulage les jambes lourdes, et a un effet secondaire sur la zone du thorax, des abdominaux et sur les organes urinaires.

   Pour faire passer la migraine
Adaptez un tuyau en caoutchouc sur le robinet du lavabo. Baladez un jet d’eau tout autour du visage en dessinant un cercle, puis insistez sur le front et terminez par deux secondes sur chacun des yeux clos. Laissez réagir un peu avant de tamponner délicatement avec une serviette. Miraculeuse sur les maux de tête, la douche du visage efface également les boutons d’acné et lisse les mines fatiguées.

Les bains.

   Contre l’insomnie
Le bain de pieds avec de l’eau jusqu’à mi-mollets allège les esprits encombrés et ainsi facilite l’endormissement. Posologie : de trois à sept soirs par semaine. Durée : trente secondes.

   Contre les maux de ventre
Le bain de siège recouvre le haut des cuisses et le nombril. Pris quotidiennement durant sept jours avant les règles, il les promet moins douloureuses. Il combat aussi les hémorroïdes, les lenteurs digestives. Durée : de une à dix secondes.

   Contre les coups de pompe
Le bain de bras jusqu’aux biceps donne un coup de fouet à l’organisme, régule la tension, soulage les vertiges et les maux de tête. Durée : trente secondes.
Les bains ne doivent pas durer plus de trente secondes.



• Les règles de la cure d'eau

1 - Le corps doit être constamment chaud.
Avant toute application d'eau froide, il faut faire un exercice rapide d'échauffement. La pièce où est prati­quée l'application doit être chauffée si la température est inférieur à 20°. Il faut s'entraîner en commençant par de l'eau fraîche (16°-18°) et descendre progres­sivement (de 2° en 2°) aux températu­res les plus froides que chacun peut supporter, sans jamais forcer. Atten­tion, en cas de fièvre, il ne faut pas chercher à faire descendre la tempéra­ture, sauf si celle-ci excède 39°5, auquel cas on prend un bain chaud (39°-40°) qu'on refroidit progressive­ment jusqu'à 37°-38° afin de faire baisser légèrement la température (à 38° environ).

2 - Les applications d'eau froide doi­vent toujours être courtes.
Plus l'eau est froide, plus l'application doit être brève, afin d'entraîner une réaction vive. S'il n'y a pas de réaction rapide,c'est que l'eau est trop froide ou que la technique utilisée est contre-indiquée.

3 - Après l'application, il faut se réchauffer rapidement, pour bénéficier pleinement de la réaction.
Aussi surprenant qu'il y paraisse au premier abord, il ne faut, en principe, pas s'essuyer pour se sécher (sauf les mains et le visage qui restent à l'air). En effet, comme Kneipp l'avait remarqué, l'essuyage provoque un assèchement mal réparti et un réchauffement externe pouvant empêcher le réchauffement interne. Aussi Kneipp préconise-t-il d'éliminer le maximum d'eau en frottant avec les mains, puis de faire un exercice ou de se mettre au lit ou de s'envelopper dans une couverture de laine (à la rigueur un peignoir de coton). Les textiles synthétiques sont à pros­crire car ils n'entraînent pas un réchauf­fement correct : ils sèchent mal et ne gardent pas la chaleur
.
4 - Les applications d'eau chaude doivent aussi être utilisées à bon escient.
Elles sont surtout utiles pour les personnes de constitution fragile ou en début de cure. L'eau chaude a des effets relaxants et tonifiants comme l'eau froide, mais elle est moins stimu­lante. Il ne faut pas en abuser, car elle entraîne un réchauffement de l'exté­rieur qui peut créer une accoutumance, obligeant à élever la température pour obtenir une réaction artificielle qui affaiblit les mécanismes naturels.
L'eau très chaude est réservée à des traitements spécifiques qui nécessitent une surveillance médicale.

5 - Les applications se font au moins une heure avant et deux à trois heures après les repas.
• La marche nu-pieds dans l'eau
La marche nu-pieds dans la rosée ou la neige est la plus célèbre des techniques de la cure Kneipp.
Pour Kneipp, il s'agissait, avant tout, de réactiver la circulation sanguine dans une des parties du corps les plus lentes à se réchauffer.
. Tout le monde connaît les effets relaxants voire eu­phorisants de la marche pieds-nus dans l'eau de mer, en bord de plage. On peut aussi pratiquer cette marche dans une baignoire remplie de quelques centimètres d'eau froide.
• L'insomnie et le stress
Il va de soi, qu'avant tout traitement, il faut rechercher la cause des troubles du sommeil (causes organiques ou psychiques)
Le soir avant de vous coucher, utilisez un grand baquet dans lequel vous vous asseyez en laissant les jambes à l'extérieur, l'eau arrivant au nombril.
La température de l'eau doit se situer aux alentours de 15°. Restez dans cette position pendant 15 à 30 secondes. Drapez-vous d'une serviette et couchez-vous.
Cette pratique, réali­sée tous les jours, donne d'excellents résultats en peu de temps
.
Le demi-maillot.
Je décris ce qu'il appelle le demi-maillot inférieur, c'est celui qu'il applique lorsqu'il n'a pas déterminé avec exactitude la maladie:

Il faut prendre un linge qui doit être assez grand pour faire le tour de son corps entre le dessous des bras(aisselles) et la ligne du pubis, de manière à envelopper en totalité tout le corps situé entre ses deux parties, une grande serviette de bain fera l'affaire.
Tu trempes la serviette dans l'eau froide, tu l'essores bien tu l'entoures sur la partie concernée et tu t'allonges avec une couverture bien chaude sur toi, tu peux mettre sous la couverture pour ne pas la mouiller une autre serviette sèche, tu gardes 1 demie-heure à une heure, décontractant, sédatif.

Si l'eau froide fais peur, commencer avec de l'eau tiède.

L'effet du maillot est multiple: il a une action résolutive et éliminatrice qu'il excerce sur le bas-ventre, les affections rénales, les crampes, le traitement du foie et des organes digestifs , dont il chasse les gaz, les matières retenues , l'eau superflue, les états de goutte, de rhumatisme, etc...

J'attire l'attention sur ce que dit Kneipp sur la durée de certaines application, notamment sur les compresses d'eau froide sur le cou et les utilisations prolongées , parce qu'elles produisent souvent l'effet contraire de ce que l'on attend .



Voici un petit extrait de "Mon Testament" de  Sébastien Kneipp
L'usage des sandales devint si général que non  seulement le public ordinaire, mais encore les  évêques, les cardinaux, les ducs. bref , les personnes  les plus éminentes en dignité en portaient toutes sans  exception et, parmi les visiteurs de Woerishofen il en  est peu, si même il en est, qui n'aient pas mis dans  leur malle une paire de sandales comme souvenir.  Aussi y a-t-il à Wœrishofen un débit de sandales tel  qu'il n'en existe pas dans le monde entier. Je suis  convaincu que tous les ans on en vend ici plus de  60.000 paires, et je ne puis que souhaiter qu'au moins  en été tout le monde en porte au lieu de porter des  souliers.
  Marche dans l'eau, dans l'herbe mouillèe ou sur les pierres mouillée , marche dans la neige.
La marche nu-pieds et l'usage des sandales sont, comme on vient de le voir, de la plus grande impo­rtance; ils sont salutaires au corps et le défendent contre toutes sortes de maladies et d'indispositions, en endurcissant et en rendant capables de résistance non  seulement les pieds, mais l'organisme tout entier .

  Or la marche dans l'eau, dans l'herbe humide ,sur les pierres mouillées , et enfin dans la neige endurcissent d'une façon encore plus notable. La marche dans l'eau, qui peut se pratiquer même dans l'eau la plus froide, ne doit durer que deux minutes, quatre tout au plus. ElIe fortifie non seu­lement les pieds, mais encore le bas-ventre et le corps tout entier; elle est excellente particulièrement pour les rétentions d'urine, les catarrhes de la vessie, les maladies d'estomac, etc. La marche dans l'herbe mouillée convient à la noblesse. Qu'y a-t-il de plus agréable que de marcher pieds nus dans la fraîche rosée du matin; plus on le fera, mieux cela vaudra On s'endurcit également en marchant sur les pierres mouillées. Avant tout, cette pratique at­tire le sang vers le bas. Il en est à peu près de même de la marche: dans la neige. Mais ici je dois faire observer qu'il ne faut marcher que dans la neige fraîchement tombée, ou dans une neige qui n'a pas encore subi l'action d'un grand froid. Lorsque la neige a essuyé un froid de -10 à -20 degrés, elle est trop froide pour l'homme; la nature ne réagit pas avec succès contre un froid pareil ce serait plus dangereux que salutaire.


Et hop le contenu du lien d'Ophildelo je le met direct pour ceux qui ont la flemme de cliquer dessus et de se renseigner avant de dire ...n'importe quoi ..disons , avant de "participer" sans avoir lu les interventions sur le sujet

Modifié par gaetan le breton, 29 mai 2009 - 07:35 .


#23 7085

7085

Posté 18 novembre 2009 - 20:55

l' année dernière, je me suis baignée dans la Manche, une  à  deux fois par semaine, et ce, de la fin de l'été ,à Janvier. Je quittais la maison en maillot de bain, histoire de diminuer progressivement ma temperature corporelle, puis entrais progressivement dans l'eau pour un bain de quelques minutes.
Quel bonheur d'avoir la plage à soi toute seule!!!et il est vrai qu'en sortant de l'eau, malgré parfois les pieds un peu rouges violacés.... c'est très agréable de trainer sur la plage.
j'avais alors mentalement l'image de mon corps comme une chaudière à pleine puissance qui produit de la chaleur et évite ainsi de ressentir le froid extérieur. c'est un sentiment de puissance énergétique personnelle assez extraordinaire...

Je nage aussi toute l'année dans la manche ou la mer du nord et je ressens les mêmes sensations. Pour habituer mon corps au froid je me mets aussi en maillot auparavant et à la sortie du bain la chaleur intérieure est telle que je peux rester en maillot sans avoir froid.
De telles baignades froides sont positives car elles renforcent l'immunité et procurent un immense sentiment de bien-être.
Ce qui compte c'est le mental pour continuer à entrer dans l'eau qui durant les deux premières minutes pique très fort.

#24 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 18 novembre 2009 - 22:43

Lorsqu'on se prend une douche froide :

1/ la fréquence cardiaque monte en flèche
2/ les muscles du corps se contractent
3/ les pores de la peau se referment (emprisonnant la crasse accumulée...)
4/ Pour les gens qui ont des problèmes dorceaux ça déclenche des tendinites ...

Partant de ces constatations je me demande bien quel interrêt de prendre une douche froide .

Si on regarde l'inverse :

Lorsqu'on se prend une douche chaude (pas brullante) :

1/ la fréquence cardiaque varie peu voire baisse
2/ les muscles du corps se relachent et évacuent les toxines (acide lactique notament)
3/ les pores de la peau s'ouvrent laissant partir la salleté
4/ relaxe et détend (bon pour les dépressifs)

...

L'eau froide c'est bon sur une entorce car comme ça contracte les muscle et tout le système artériel ça empêche par exemple une cheville de gonfler (de se remplir de sang) . Pour le bain , de mon avis il n'y a aucun interrêt sauf si on veut se reveiller trés rapidement puisque ça fait monter la fréquence cardiaque ...

Moi ce que j'aime bien dans une méthode , ce n'est pas qu'elle fonctionne "logiquement" , mais qu'elle fonctionne "pratiquement" !

Entre une méthode dont on sait pourquoi elle devrait fonctionner , et une méthode dont on ne sait pas pourquoi elle fonctionne ... je n'ai pas de problème de choix !

#25 forlu45

forlu45

    Bricoleur

  • Bannis
  • 754 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:haute savoie
  • Intérêts:moteur HHO

Posté 24 novembre 2009 - 20:52

bonne methode si on est en bonne santé , mais attention aux cardiaques il ya des risques

le changement brusque de t° est pire que le froid lui meme , donc je vous laisserai aller seul sous la douche froide

#26 estelle-69

estelle-69
  • Localisation:lyon
  • Intérêts:variés

Posté 05 janvier 2010 - 17:01

si je peux me permettre,

le message de dani de Marseille a été un peu brusque, mais il n'a pas tout à fait tort non plus, la douche chaude a des bénéfices de détente et de relaxation et aide à la méditation. pensez aux sweat lodge.

chaque chose a des avantages et des inconvénients, il faut pratiquer ce qui nous convient à nous personellement, en s'écoutant et en fonction de se qu'on veut comme résultats.

la douche froide a aussi des inconvénients, par exemple pour les sportifs, elle augmente le risque de crampes et de courbatures (je parle de la douche totale) par contre je ne savais pas qu'en locale, elle avait des bénéfices pour les entorses par exemple.

#27 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 05 janvier 2010 - 19:34

j'adore la douche froide!!!....l'été en corse quand il fait 38°!!! ;)

néo :-)

Modifié par néothé, 05 janvier 2010 - 19:35 .


#28 dani de Marseille

dani de Marseille
  • Localisation:Mars

Posté 05 janvier 2010 - 22:34

Attention l'hydrocution quand même ;)

J'ai longtemps pratiqué du cyclisme , interdit de prendre une douche froide aprés 3 heures de selle , pardon si je ne suis pas d'accord avec vous . C'était plutot le contraire , douche chaude et massage au LAODAL pour décontracter tous les muscles des jambes mais aussi pour favoriser la circulation sanguine et l'élimination de l'acide lactique .

La douche froide c'est bon DANS CERTAINS CAS .

Modifié par dani de Marseille, 05 janvier 2010 - 22:41 .


#29 naturel

naturel

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3035 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 06 janvier 2010 - 10:52

je voie que vous éte partagé entre le chaud et froid......

sans le froid le chaud n'existe pas et sans le chaud le froid n'existe pas...pour certain tiède est froid pour d'autre froid est chaud....
En tous qu'a si ont à eu froid sait qu'ont à eu chaud,non?
bref....

oui,je dirais que sais comme être tendu,détendu se tendre permet de se détendre et vis versa...

Je dors des fois la fenêtre entre ouverte (maintenant), et j'ai froid certains soir et il y a un sdf juste à coté de chez moi qui dors habillé avec 2 couvertures contre un mur et il à chaud...et moi deux duvets???

je pense que quand ont est à pleine air libre ont à "moins froid" que si ont est à moitié à l'air...

#30 totoche

totoche
  • Localisation:aubervilliers

Posté 16 fvrier 2010 - 20:09

sais pas,l'un comme l'autre ont des avantages...
je pense que c'est surtout une question d'habitude...si on conditionne son corps pour supporter le froid, l'organisme s'adapte...et inversément...regardez:en afrique saison des pluies =hiver, et les personnes qui habitent la bas se couvrent...(bon pas autant qu'ici...)

#31 Livy-Dagore

Livy-Dagore
  • Genre: Homme
  • Localisation:France
  • Intérêts:L'écologie,les écovillage,la permaculture,la spiritualité,Le Yoga,et les alternatives éducatives.

Posté 09 juin 2014 - 17:07

Oh une douche froide,çà me frait du bien,mais actuellement je suis sensible au froid.



#32 naturel

naturel

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3035 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 13 janvier 2021 - 13:43

Sait le moment d'y aller 

 

 

 

 

 

 

 

Je prend aussi des douches froides depuis longtemps...fenêtre grande ouverte...

 

Une douche chaude tu as froid en sortant 

 

une douche froide  tu as chaud en sortant 


Modifié par naturel, 13 janvier 2021 - 14:34 .


#33 thisisus-20

thisisus-20

Posté 23 fvrier 2021 - 09:47

j'essaye une fois sur deux ahah



#34 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 2179 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 23 fvrier 2021 - 11:56

Juste a vous rappeler que des millions de gens n'ont que la  douche a l'eau froide depuis 400000 ans a disposition et ne sont pas plus sale que bien des gens dans nos mégapoles

Car la propreté c'est pas inscrit dans les droit de l'homme :roule: