Aller au contenu


Photo

Telephones mobiles, portables, gsm, attention !


  • Veuillez vous connecter pour répondre
171 réponses à ce sujet

#141 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 604 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 06 avril 2020 - 00:09

 

 

Au nom du coronavirus, l’État libéralise l’installation des antennes-relais

 

Les ordonnances prises en application de la loi d’état d’urgence sanitaire autorisent les opérateurs téléphoniques à de nouvelles « installations radioélectriques » pour faire face à l’accroissement de l’usage du numérique. Cette dérégulation temporaire inquiète les associations de lutte contre les ondes.

Pas de quoi s'inquiéter https://www.clubic.c...ive-humain.html



#142 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 06 avril 2020 - 08:43

 

 

 

Au nom du coronavirus, l’État libéralise l’installation des antennes-relais

 

Les ordonnances prises en application de la loi d’état d’urgence sanitaire autorisent les opérateurs téléphoniques à de nouvelles « installations radioélectriques » pour faire face à l’accroissement de l’usage du numérique. Cette dérégulation temporaire inquiète les associations de lutte contre les ondes.

Pas de quoi s'inquiéter https://www.clubic.c...ive-humain.html

 

 

Merci pour cet éclat de rire de la matinée ! C'est presque aussi drole que Sibeth nous expliquant que les masques sont inutiles en cette période :-D



#143 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 439 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 12 avril 2020 - 07:54

j ai le meme article mais ils dis aussi:

 

[Dans une publication récente, le Sénateur américain Mark Green a déclaré que le régime chinois aurait exigé de la France de faciliter l’installation de la 5G avec Huawei en échange d’1 milliard de masques pour lutter contre le coronavirus, lors d’un appel téléphonique entre Emmanuel Macron et Xi Jinping.]

 

 

https://fr.theepocht...re-1324536.html



#144 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 439 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 15 avril 2020 - 08:31

Le 1 avril 2020 :Proximus lance son réseau 5G en Belgique dans 30 communes https://www.astel.be...49-99-euro_4822

Tournai
Frasnes-les-Anvaing
Brugelette, Pairi Daiza
Mons, Ghlin
Arquennes, Obaix, Petit Roeux
Halle
Drogenbos, Leeuw-Saint-Pierre, Beersel, Lot
Braine-L’Alleud
Châtelet, Bouffioulx, Farciennes, Soleilmont, Heppignies, Aéroport de Charleroi
Zaventem, Aéroport de Bruxelles
Overijse
Wavre, Limal
Ottignies, Louvain-la-Neuve
Gembloux
Namur, Jambes, Bouge, Belgrade, Salzinnes, Ronet
La vallée de la Haute-Meuse, de Profondeville à Dinant
Ciney
Huy
Marche-en-Famenne
Bastogne
Arlon
Vielsalm
Eupen, Welkenraedt

Modifié par naturel, 15 avril 2020 - 08:34 .


#145 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 439 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 15 avril 2020 - 08:41

5 G par sattelites :plus dangereux? https://www.technocr...nket-the-earth/


SpaceX: 12,000 satellites
OneWeb: 4,560 satellites
Boeing: 2,956 satellites
Spire Global: 972 satellites

je remet cette video car sait aussi important que le coronavirus https://www.youtube....eature=emb_logo



Je met un bout de message de Binjamin Fulford

# Bien que de gros nuages de désinformation n’émanent de toutes parts, essayons de résumer ce qui se passe. L’évènement déclencheur a été la faillite de la SOCIETE DES ETATS UNIS D’AMERIQUE propriété de la Cabale le 16 février 2020, une date qui restera dans l’histoire. Pour l’essentiel, les Chinois ont dit à la Cabale qu’ils n’accepteraient plus à partir de cette date leurs certificats de dette. Au contraire, ils ont dit qu’à partir de maintenant les paiements devaient se faire en or ou en d’autres actifs tangibles.
La Cabale, anticipant cet évènement, a essayé de réduire les Chinois à la soumission avec leur attaque ratée à l’arme biologique et une attaque électromagnétique plus réussie à l’aide de 5G et de satellites. Cet attentat a probablement provoqué des millions de mort à Wuhan, en Chine, selon des sources de la CIA qui ont visité la ville en secret après l’attaque. #

https://vol370.blogs...-elites-se.html

Modifié par naturel, 15 avril 2020 - 09:11 .


#146 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 01 juillet 2020 - 07:50

Pendant le confinement, des citoyens concernés et engagés ont choisi de s'occuper de façon efficace pour mettre des bâtons dans les roues des écocides téléphoniques...
 

Ces dernières semaines, la France qui télétravaille et se confine a été paralysée par endroits par des sabotages de ses réseaux téléphoniques. Groupes anarchistes anti-télésurveillance, complotistes anti-5G, qui se cache derrière ces actes qui n’ont pas cessé avec le déconfinement ?



Câbles de fibre optique sectionnés dans le Val-de-Marne, mât d’une antenne-relais incendié dans le Nord… Qu'importe le Covid-19, qu'importe le confinement, les mystérieux activistes qui sabotent les systèmes de télécommunication en France n’ont observé aucune trêve. Bien au contraire, avec vingt-six installations électriques endommagées en moins de deux mois à travers une vingtaine de départements – selon le comptage de Marianne – la cadence n’a fait que s'accélérer. Ce 11 mai encore, un chalet abritant des raccordements de diffusion télé a été dévasté par le feu en Haute-Savoie, perturbant la diffusion radio et la TNT.
Depuis mars, seules les régions PACA et Pays de la Loire peuvent se targuer d'avoir échappé à cette curieuse épidémie de pyromanie, qui a causé la coupure d'Internet ou du téléphone à des centaines de milliers d’usagers en tout, parfois pendant plusieurs jours. Pétards ou allume-feux, les moyens d'allumage varient. Une douzaine d’enquêtes judiciaires ont été ouvertes pour faire toute la lumière sur ces « sabotages » d’antennes-relais, dont le pouvoir de nuisance a été comme décuplé à l’heure du télétravail généralisé.
:www.marianne.net/societe/un-projet-muri-planifie-et-execute-de-main-de-maitre-sur-tout-le-territoire-des-antennes

 
Ce qui est rigolo, ce sont les commentaires journaleux issus bien sur des enquêtes policières... les "coupables" sont obligatoirement des anarchistes parce que, bien sur, être contre la 5G (ou le téléphone mobile), c'est etre contre la "société"... un grand moment de journalisme...
  • l'ombre et La ChouYette aiment ceci

#147 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 14 septembre 2020 - 09:18

Lyon, Bordeaux, Marseille : les maires de 11 grandes villes demandent un moratoire sur la 5G 
le 12 septembre 2020, modifié à 15h51 , le 13 septembre 2020


 
TRIBUNE - Une soixantaine d'élus (dont les maires de Bordeaux, Lyon, Marseille ou encore Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon, Adrien Quatennens, François Ruffin, Eric Piolle, Julien Bayou, Alexis Corbière...) exhortent le gouvernement à décider d'un moratoire sur le déploiement de la 5G. Ils plaident pour "la tenue d'un débat démocratique décentralisé".
 
"Le gouvernement a identifié la 5G comme un enjeu stratégique pour la France dans sa feuille de route et décidé que les fréquences seraient attribuées aux opérateurs téléphoniques dès septembre 2020. Cette décision intervient sans étude d'impact climatique et environnemental ni aucune consultation publique préalable. Pourtant l'utilité réelle de la 5G est loin d'être aussi évidente que le prétendent les opérateurs de téléphonie mobile ou le gouvernement. Malgré les alertes de nombreux citoyens, associations, élus, les attributions de fréquences sont prévues dans les semaines qui viennent sans qu'aucun véritable débat n'ait jamais eu lieu, le gouvernement justifiant sa précipitation au nom d'un prétendu retard français. Pourtant, des questions environnementales, sanitaires et démocratiques sont posées.
 
L'impact environnemental induit par les usages numériques ne cesse d'augmenter, et, avec l'explosion des usages, les gains attendus par la faussement nommée 'dématérialisation' ne sont pas démontrés. Les industriels s'accordent sur la promesse de multiplication par 1.000 des données échangées sur les réseaux dans les prochaines décennies. La technologie 5G est conçue pour permettre des débits dix fois supérieurs à la 4G sur les smartphones, mais son déploiement en France aboutira à un 'effet rebond' par la hausse de la consommation de données et d'usage des télécommunications, synonyme d'une très forte consommation d'énergie par la sollicitation des antennes et des serveurs.
 
Par ailleurs, le déploiement de la 5G va exponentiellement accélérer l'exploitation de ressources naturelles non renouvelables, la pollution due à l'extraction des métaux rares, et la génération de quantité de déchet pas ou peu recyclable. A l'heure actuelle, un très faible nombre de téléphones mobiles en circulation et en vente sont compatibles avec la 5G. Le déploiement de ce réseau mobile va donc impliquer un renouvellement d'une large part du matériel, augmentant encore l'empreinte écologique et le poids des déchets, et cela pour tenter de bénéficier d'une nouveauté technologique dont l'utilité reste à démontrer. Une étude d'impact environnemental préalable sur la 5G est donc nécessaire avant d'envisager son déploiement.
 
L'histoire récente nous a largement démontré qu'une vigilance citoyenne est toujours nécessaire en matière de santé publique. Dans son rapport d'octobre 2019 sur la 5G, l'ANSES affirme d'ailleurs avoir 'mis en évidence un manque important, voire une absence de données relatives aux effets biologiques et sanitaires potentiels' de cette technologie. L'étude est actuellement en cours, il nous semble indispensable d'attendre ses conclusions avant de déployer la 5G dans nos villes et dans nos campagnes. Ce temps d'analyse redonne à l'Etat son rôle souverain sur les questions sanitaires au regard de l'intérêt collectif plutôt que d'intérêts économiques industriels.
 
Les émissions d'ondes de la 5G s'additionnent à celles des technologies antérieures, 4G, 3G et 2G, ce qui aboutira à une hausse du niveau d'exposition de la population aux ondes. De même, il est urgent de s'interroger sur l'impact sanitaire de la multiplication d'objets hyperconnectés.
Alors que la technologie 4G n'est toujours pas totalement déployée, que les collectivités dépensent des sommes importantes pour équiper en fibre les espaces ruraux et des espaces mal desservis, l'arrivée de la 5G risque surtout d'aggraver les fractures numériques existantes. Nous nous interrogeons sur le rôle de la 5G et de l'Internet mobile dans la résorption de la fracture numérique. Nous souhaitons que les communes aient la capacité de choisir le mode d'accès à Internet et la maîtrise du développement des réseaux numériques
 
Le déploiement massif d'objets connectés allant de pair avec la 5G participe de l'accaparement de données personnelles. On donne ainsi les clefs d'un pouvoir de prévision et de contrôle social à des géants du numérique. Dans le contexte actuel d'urgence climatique et sociale, c'est la question même de nos modes de vies qu'il est urgent d'interroger. L'inflation numérique doit nous amener à réfléchir d'urgence à nos besoins et à nos usages en la matière. Et ce choix ne doit être ni celui d'opérateurs, ni même celui d'experts, mais bien un choix de l'ensemble des citoyennes et citoyens afin de décider de façon éclairée et démocratique l'installation ou non de la 5G. Le moratoire est l'une des propositions de la convention citoyenne pour le climat, que le président de la République s'est engagé à étudier. Nous lui demandons, ainsi qu'au gouvernement, de respecter cet engagement.
 
Nous, maires et élus, proposons dans l'immédiat un moratoire sur le déploiement de la 5G au moins jusqu'à l'été 2021. Pendant ce moratoire, nous demandons la tenue d'un débat démocratique décentralisé sur la 5G et sur les usages numériques. Nous demandons pour les communes le droit à la subsidiarité concernant l'application du principe de précaution. Nous demandons que la priorité soit donnée à la réduction de la fracture numérique, à travers le développement de la fibre en zone rurale et en finalisant le déploiement de la 4G."
 
la liste des signataires ici : https://www.lejdd.fr...te-2021-3991401



#148 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 443 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 14 septembre 2020 - 10:16

L'Anssi et la Grande Muette seraient-ils soudain devenus de dangereux opposants anarcho-complotistes ?
 

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) n’a pas autorisé le déploiement de la future 5G par des antennes réseau de la marque chinoise Huawei dans quatre villes françaises dont Brest. En raison de la proximité de la base navale et des sous-marins nucléaires de l’Ïle-Longue.
Après des soupçons d’espionnage aux États-Unis, la France juge que le matériel de la marque pose des problèmes de sécurité.

 

De son côté, Bouygues Télécom va devoir démonter près de 3 000 antennes en France. Contactée, l’entreprise refuse d’indiquer combien d’antennes sont concernées à Brest. Aucun plan n’a encore été décidé pour les remplacer par un matériel conforme d’ici la date limite fixée à 2023.

https://www.ouest-fr...-huawei-6950290

 

Et ces antennes problématiques seraient-elles, par hasard, situées à proximité de nos très chères centrales nucléaires et entreprises Sévéso ?


  • Shivaya aime ceci

#149 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 439 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 14 septembre 2020 - 10:45

ils savent très bien que de plus en plus de gens sont contre la 5g....ils ont une longueur d'avance....

 

ils déploient la 5g quand même sans notre accord,ils déploient la 5g militaire et peut-être bien par satellite...

 

ils en mettent même dans de faux arbres

 

 

Un Maire qui défend la 5g http://www.francesoi...ent-sans-retard


  • trx aime ceci

#150 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4 016 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 14 septembre 2020 - 18:42

Moi ce que j'aime bien c'est ceux qui utilisent la 4g pour rabâcher à longueur de journées sur facebouk que la 5g c'est maaaaal.

 

Je dirais même plus, j'aime beaucoup.


  • michmuch80 aime ceci

#151 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 14 septembre 2020 - 22:02

Pour ma part, je suis en 2G, voire 3G quand ça passe et mon téléphone ne va pas au delà. Je n'ai pas fessebouc et je suis électrosensible.

Qui que ce soit qui est contre la 5G a ma sympathie et ceux qui sont pour ont tout mon mépris. Il arrive un moment où se faire polluer la vie pour des connards qui veulent connecter leur brosse à dents ou leur bagnole à leur smartphone plus intelligent qu'eux devient insupportable.


  • Panthera Pardhus aime ceci

#152 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 5 642 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 15 septembre 2020 - 07:22

Qui que ce soit qui est contre la 5G a ma sympathie et ceux qui sont pour ont tout mon mépris. Il arrive un moment où se faire polluer la vie pour des connards qui veulent connecter leur brosse à dents ou leur bagnole à leur smartphone plus intelligent qu'eux devient insupportable.

 

et on verra les mêmes files de demeurés devant les boutiques vendant le dernier Iphone ou autre...
Et la 6G est deja en projet !!!

https://www.numerama...ans-10-ans.html

https://www.20minute...-deja-sur-la-6g
https://fr.sputnikne...celle-de-la-5g/

 

En tt cas, qd on a un portable genre smartphone le 1er truc à faire c'est de désactiver la géolocalisation (pareil sur un ordi).

 

Question de novice à Shivaya : en tant qu'electro-sensible tu px qd même utiliser un portable ?

 


Modifié par DzC, 15 septembre 2020 - 07:34 .


#153 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 439 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 15 septembre 2020 - 10:34

Bon,apparemment ont est est pas encore dans un mode gouverné par la lumière....Macron appuie la 5g pour qu'elle se développe encore plus en France https://fr.sputnikne...ire-de-70-elus/

 

 

 

Faite attention refusé la fibre optique s'ait de la 5g déguisé

 

votre gsm 4g peux se transformé en 5g sans que vous le voyez https://resistance71.wordpress.com/


  • trx aime ceci

#154 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 15 septembre 2020 - 16:54

Question de novice à Shivaya : en tant qu'electro-sensible tu px qd même utiliser un portable ?

Je ne suis pas EHS, c'est à dire "électro-hyper-sensible" et je fais tout ce qu'il faut pour ne pas le devenir. J'utilise un mobile 2G/3G qui me sert uniquement de téléphone dans des conditions restreintes. Pour ma part, c'est le wifi qui est une vraie calamité et pour s'en prémunir, il faut accepter de vivre isolé.



#155 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 5 642 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 15 septembre 2020 - 19:33

Ok merci. Coté WiFi j ai l impression de la ressentir egalement. A noter que je travaille à 75 cm. de l emetteur, en l occurence un petit ordi (barebone) posé sur mon bureau.
Elle est coupée 95% du temps mais parfois des gens de passage en ont besoin et souvent ils oublient de me signaler qu ils n en ont plus besoin. 



#156 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 443 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 16 septembre 2020 - 07:50

Perso, je persiste à n'utiliser que mon téléphone fixe.
 
Un des éléments les plus problématiques à mon avis concernant la 5 G c'est que, comme le TGV, c'est un piège à énergie qui pourrait nous empêcher de sortir du nucléaire :
 

Un livre blanc de Huawei sur la 5G estime ainsi que la consommation d’électricité d’une antenne 5G représente 300 à 350% de celle d’une antenne 4G. Contacté, Merouane Debbah, directeur du laboratoire de sciences mathématiques et algorithmiques de Huawei Technologies France et chercheur en télécommunications, a transmis à CheckNews les données de terrain d’un opérateur chinois.
Ces chiffres dépendent de la charge du système, autrement dit du nombre d’utilisateurs qu’une cellule 4G ou 5G peut supporter. Pour une charge du système à 100%, une antenne 5G consomme 3,5 fois plus d’électricité qu’une 4G. A 50%, le coefficient est de 3. Enfin, en l’absence de trafic, les antennes consomment tout de même de l’électricité, et une antenne 5G en consomme 2,6 fois plus qu’une 4G. Il s’agit donc d’un seuil incompressible au-dessous duquel il n’est pas possible de descendre. (...)
 
Qu’en est-il au niveau de tout le territoire ? Pour le moment, la 5G ne devrait être déployée que dans les zones où le réseau est fortement sollicité. Nicolas Guérin, président de la Fédération française des télécoms, assure qu'«aucun opérateur n’a à ce jour prévu la couverture de tout le territoire». Cependant, The Shift Project a estimé que pour une couverture 5G équivalente à la 4G (soit 86% du territoire, selon l’Arcep), il faudra en zone rurale 2 à 3 fois plus de sites 5G que de sites 4G. De quoi considérablement augmenter la consommation d’électricité.
 
Enfin, un dernier élément peut entrer en ligne de compte dans la consommation d’électricité de la 5G : au-delà du simple fonctionnement du réseau, de l’énergie est nécessaire pour fabriquer les équipements et les terminaux qui seront reliés à la 5G (smartphones, objets connectés…). C’est l’énergie grise, qui comprend l’extraction des matériaux, la conception des objets, leur transport… Selon l’Agence de la transition écologique (Ademe), 47% des gaz à effet de serre générés par le numérique sont dus aux équipements des consommateurs.

Pour pouvoir bénéficier du nouveau réseau, la majorité des Français devra en effet acheter un nouveau smartphone : «La majorité des grands constructeurs commercialisent d’ores et déjà des téléphones compatibles avec la 5G. Néanmoins, ce n’est pas le cas de la plupart des téléphones dont les Français sont équipés actuellement. Pour bénéficier pleinement de la 5G, il faudra donc, en règle générale, s’équiper d’un nouveau téléphone», indique l’Arcep. De quoi alourdir l’empreinte carbone des Français, car l’essentiel des équipements est produit à l’étranger, dans des pays comme la Chine, où l’électricité est majoritairement produite par des centrales à charbon.


https://www.liberati...n-bayou_1793102


Modifié par Tis, 16 septembre 2020 - 07:51 .


#157 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 16 septembre 2020 - 17:08

La technologie, c'est ceux qui en utilisent le plus qui en parlent le mieux...

 

 

Quelles sont les conséquences environnementales de la 5G ?

 

Déjà opérationnelle dans des pays tels que la Chine ou la Corée du Sud, la 5G est de plus en plus attendue en Europe. Pour définir cette nouvelle technologie, il s’agit de la cinquième génération de communication sans fil qui succède à l’actuel réseau 4G. Mise au point pour être davantage en adéquation avec le volume croissant des données et de l’activité numérique moderne, la 5G permettra de plus importantes capacités d’échange et de stockage. 

Pour ce faire, cette technologie nécessitera une largeur de bande passante jusqu’ici inédite de l’onde millimétrique qui sera de l’ordre de 30 à 300 GHZ. En France, les premières offres devraient être lancées d’ici la fin de l’année si les conditions actuelles liées au covid-19 le permettent toujours.

Sujet très controversé depuis déjà quelques années, la technologie de la 5G est loin de faire l’unanimité puisqu’au-delà des possibilités numériques qu’elle apporte, elle fait également craindre un désastre écologique sans précédent à l’échelle planétaire.

« Oser, le progrès est à ce prix » disait Victor Hugo dans les Misérables. Mais à quel prix ?

 
Une multiplication considérable des antennes-relais

Si l’on s’intéresse aux infrastructures actuelles nécessaires pour le déploiement de la 4G, les réseaux mobiles ont recours à des antennes qui diffusent les signaux uniformément dans toutes les directions. 

La mise en place de la 5G en France se réalisera progressivement entre 2020 et 2025 en impliquant des investissements majeurs et densifiés. Elle se fera en ayant recours à l’infrastructure actuelle mais nécessitera également des antennes 5G intelligentes ainsi que d’autres petites qui seront directement disposées à l’intérieur même des bâtiments ainsi que dans du mobilier urbain.

Dès lors, cette technologie va demander un déploiement nettement plus massif d’antennes au niveau national avec une moyenne de 30% de sites supplémentaires notamment en zone péri-urbaine, pour être en mesure de proposer une couverture équivalente à celle de la 4G. Et il faudra en compter 3 fois plus dans les zones rurales pour pouvoir assurer un service haut débit au moins égal à 8 mégabits par seconde.

Le but est de permettre, à long terme, un fonctionnement sur plusieurs bandes de fréquences afin de pouvoir fournir environ 50 fois le débit actuel de la 4G au moyen d’ondes centimétriques d’abord à hauteur de 3.5 GHZ puis millimétriques lorsque les fréquences de la bande 26 GHZ seront utilisées. 

 
Ces ondes assureront donc une plus grande connectivité ainsi qu’une exécution plus rapide (délai de transmission divisé par 10) des objets connectés qui sont de plus en plus nombreux dans nos foyers, mais aussi dans nos entreprises.  

En France, un premier déploiement est espéré dans quelques grandes villes d’ici la fin de l’année puis une couverture plus large est prévue d’ici 2026, pour les deux tiers de la population, avec un ciblage prioritaire sur les zones industrielles.

Dans une ère numérique et un monde hyperconnecté, il apparaît difficile de résister à tant d’efficacité, mais la contrepartie s’annonce peu glorieuse pour l’environnement.

 
Un désastre écologique sans précédent

L’envers du décor de la technologie 5G n’a effectivement rien de très réjouissant pour la planète. La face cachée du numérique représente une pollution invisible difficilement contrôlable, et les utilisateurs d’internet sont de plus en plus nombreux et de plus en plus exigeants sur leur consommation.

Frédéric Bordage, spécialiste français du numérique responsable et fondateur du site Green IT.fr constate par ailleurs que « Plus on a de bande passante, plus on la consomme […] C’est comme lorsqu’on est passé du puits à l’eau courante, la consommation d’eau par habitant s’est envolée, sans veiller comme avant à ne pas gâcher la ressource ». Il en est aujourd’hui de même pour le numérique car ce déploiement se révèle être foncièrement dommageable pour l’écologie si l’on prend en compte les quantités astronomiques de matériaux nécessaires à la construction de ces centaines de millions d’antennes nécessaires au fonctionnement de la 5G. 

Et surtout à celle des plusieurs milliards d’objets connectés dont les étapes de fabrication contribuent à l’épuisement des ressources non renouvelables telles que les énergies fossiles et les minerais bien trop souvent extraits par des enfants dans des conditions inhumaines.

 
Autre point inquiétant dans cette folle course technologique : des milliards d’équipements connectés deviendront en quelques années autant de déchets (souvent très peu recyclables), puisqu’ils vont rapidement devenir obsolètes en raison de leur incompatibilité avec la 5G

Il faudra remplacer ces appareils existants devenus « vétustes » et en produire de nouveaux dans des centaines de milliards d’exemplaires. Le bilan écologique de l’opération, déjà très lourd, n’en sera qu’aggravé : épuisement de ressources non renouvelables, pollution de l’eau, destruction des sols provoquée par l’extraction des minerais et une production plus importante d’émissions de gaz à effet de serre.

 
L’empreinte carbone démesurée de la surconsommation

Générant de fortes émissions de gaz à effet de serre, l’industrie du numérique fait partie des plus polluantes dès l’extraction des matières premières dédiées à la fabrication des équipements électroniques, jusqu’à leur utilisation et leur recyclage lorsqu’ils arrivent en fin de vie. 

D’après un rapport de The Shift Project datant d’octobre 2018, le numérique émettrait aujourd’hui 4% des gaz à effet de serre à l’échelle mondiale, et sa consommation énergétique augmente de 9% par an. Avec l’émergence de la 5G, la consommation d’énergie des opérateurs mobiles pourrait être multipliée par 2.5 à 3 dans les cinq années à venir, ce qui représente une augmentation de 2% de la consommation électrique rien qu’en France. Donc malgré l’efficacité énergétique du réseau 5G (il a été conçue pour), le résultat final ne va pas dans le bon sens. 

Cette pollution numérique, désormais appelée e-pollution contribue à faire d’internet le troisième plus gros pollueur après la Chine et les États-Unis mais elle pourrait arriver à la première place du podium d’ici 2030 si aucun effort de consommation n’est réalisé par les utilisateurs. Les actions quotidiennes qui paraissent anodines comme le simple fait de regarder un film sur Netflix, de jouer à un jeu vidéo sur son smartphone ou encore de travailler en visioconférence ont un impact immense pour la planète.

source : https://story.backma...-de-la-5g/9603/



#158 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 2 021 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 16 septembre 2020 - 21:55

Tis > le filaire va disparaître c'est acter depuis 2018  Vous avez un train de retard > le 6 G est en test depuis cette Année

https://www.lefigaro...-la-6g-20191112

https://www.journald...plus-rapide-5g/

https://www.frandroi...et-dans-lespace



#159 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 5 642 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 22 septembre 2020 - 19:07

Genève lance un moratoire sur la 5G
Toute nouvelle installation sera soumise à autorisation pendant une période de trois ans dans le canton de Genève.

https://www.24heures.../story/18505209


Modifié par DzC, 22 septembre 2020 - 19:08 .


#160 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 2 021 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 23 septembre 2020 - 12:44

C'est vraiment un monde étrange ? pourquoi personne n'a jamais installer un pylône avec différents émetteurs avec les gammes de fréquences qui nous vendent comme inoffensifs  au milieu d'un bois avec des capteurs sur les arbres et sur la faune et avec accès en temps réel :degre2: