Aller au contenu


Photo

Se decharger des frequences nocives


  • Veuillez vous connecter pour répondre
289 réponses à ce sujet

#261 Brunito

Brunito
  • Genre: Non spécifié

Posté 07 janvier 2016 - 15:34

tres bien de souligner Floyd

l analogie , je ne la fais pas , mais certains de " tout est bon dans le cochon " la  font . Voir les liens de Mich ...



#262 Zaou

Zaou
  • Genre: Homme
  • Localisation:Reims

Posté 07 janvier 2016 - 16:56

A lire absolument : http://www.bafu.admi...ex.html?lang=fr



#263 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 07 janvier 2016 - 17:25

 

La wifi juste une simple onde radio , c est du meme ordre que la radio activite est partout , le radon c est comme l uranium etc...

Non, pour un meme niveau d'exposition, le premier est inoffensif, on ne peut pas en dire autant de la radioactivité qui est ionisante. 

 

Qui croire ? : https://www.anses.fr...sses-fréquences


Modifié par michmuch80, 07 janvier 2016 - 17:49 .


#264 Zaou

Zaou
  • Genre: Homme
  • Localisation:Reims

Posté 07 janvier 2016 - 18:44

Je cite de ton document micumuch80 :

 

En ce qui concerne de possibles effets à long terme, il existe une forte convergence entre les différentes évaluations des expertises internationales (organisations, groupes d’experts ou groupes de recherche), qui se maintient dans le temps. Une association statistique entre exposition aux champs magnétiques extrêmement basses fréquences et leucémie infantile a été observée par différentes études épidémiologiques. Ces études montrent même une bonne cohérence entre elles. Elle est statistiquement significative pour une exposition résidentielle, moyennée sur 24 h, à des champs magnétiques dont les niveaux sont supérieurs à 0,2 ou à 0,4 µT, selon les études. Toutefois, à ce jour, les études qui ont été conduites pour déterminer un mécanisme biologique de cet effet n’ont pas été concluantes. Elles ont porté notamment sur des animaux et sur des systèmes cellulaires humains in vitro.

 

Je résume : Les ondes EM basse fréquence sont nocives et provoquent des leucémies mais on ne connais pas par quel mécanisme biologique.

Tu appelles ça un contre argument? Ils ne sont même pas capable de proposer des variables parasites !

 

Je note aussi que les effets décrit dans mon lien ci dessus, autre que la leucémie, ne sont pas traités. Et que la seule source d'exposition évoqué sont les lignes à haute tension... alors que le WiFi et les téléphones sans fil sans des problèmes bien plus présents. Et tout dépend de l'exposition ! Pour reprendre l'exemple de la radioactivité, il y a la radioactivité naturelle à laquelle on est tous exposé quotidiennement mais nous y sommes adaptés. C'est quand la radioactivité artificielle vient s'ajouter que cela devient problématique.

 

Et je rajoute encore une fois que les témoignages des électrosensibles sont des données scientifiques à prendre en compte. L'humanité a progressé pendant des milliers d'années sans études en double aveugle (qui sont des choses assez récentes et à l'application limitée), en utilisant la méthode scientifique : observation, expérimentation, déduction. Refuser par principe l'expérience d'autrui n'est pas scientifique.



#265 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 07 janvier 2016 - 20:24

Et je rajoute encore une fois que les témoignages des électrosensibles sont des données scientifiques à prendre en compte. L'humanité a progressé pendant des milliers d'années sans études en double aveugle (qui sont des choses assez récentes et à l'application limitée), en utilisant la méthode scientifique : observation, expérimentation, déduction. Refuser par principe l'expérience d'autrui n'est pas scientifique.

Un témoignage doit être validé et mis en forme pour entrer dans le champ d'une étude épidémiologique. 

 

Les médecins épidémiologistes ne refusent pas principe un témoignage; ils tiennent à l'incorporer pour former une "cohorte" qui permettent l'application de méthodes statistiques pour distinguer parmi les causes possibles et parmi les symptômes ceux qui ne sont pas de simples coïncidences.

 

Avant de pouvoir conclure sur un lien de causalité, il reste beaucoup de chemin à faire.



#266 Brunito

Brunito
  • Genre: Non spécifié

Posté 07 janvier 2016 - 20:45

T es pas serieux la Floyd ?

Oui du chemin a faire , mais one way !

 

c est comme d aller en justice , en etant a 90% sur de perdre .

 

tu crois que les milliers de victimes adolescentes de Colombie , du gardasil pour changer san changer de sujets , et elle ont ete repertoriees ..mais qui va utiliser leurs dires, leurs temoignages (quand elles peuvent encore parler ..)  meme expertises , devant les multinationales pharmaceutiques , leurs clowns locaux corrompus, qui eux  controlent les forces anti emeutes , parlent d hallucinations collectives  ...? nier pour vendre

 

 

et le monde est a cette image , sincerement  tant mieux si dans ton rayon de 50km , ça fonctionne comme tu le dis . Ce qui fera quelques bemoles insignifiants dans des statistiques de l OMS , et quelques sous rubriques dans la revue Nature . Fin du chemin trop aventureux .

 

le monde n est pas celui de nounours et pimprenelle . Plutot celui des gibis qui pompent les shadoks.  

ps : j ai fait une liste des gibis lovers de ce forum ... je la tiens a jour , et a l oeil :)


Modifié par Brunito, 07 janvier 2016 - 20:49 .


#267 Zaou

Zaou
  • Genre: Homme
  • Localisation:Reims

Posté 07 janvier 2016 - 21:02

@FLOYD

Encore hors sujet, je ne parle pas d'une hypothétique étude épidémiologique. Je parle de toi, moi, michmuch80... Les témoignages des électrosensibles sont des données scientifiques que NOUS devons prendre en compte.

Et, si on peut douter de ces témoignages (le doute fait évidemment partie de l'esprit scientifique), on ne peut les condamner par défaut. L'attitude du "si vous ne prouvez pas votre expérience c'est qu'elle n'existe pas" est au moins nocive que le pendant de tout croire aveuglément. Surtout quand aucune preuve n'est suffisamment bonne.

 

"Les médecins épidémiologiques" intéressant groupe sorti des limbes, je me demande bien ce qu'il regroupe... Toujours est il que la majorité des médecins ne reportent pas les cas d’électrosensibilité, d'effet secondaire post vaccinaux ou autres ; parce que cela ne fait pas partie de leur panel diagnostic, donc ça n'existe pas. Certains le font mais les médecins de l'INVS ont tendance à faire disparaitre ces signalements "non conformes". Beaucoup de choses sont supprimées "par principe" !



#268 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 07 janvier 2016 - 21:11

Sérieux? Oui car cela ne fait pas avancer une cause que de l'enfermer dans des "à priori" et des réponses toutes faites.

 

Un témoignage est une déclaration orale ou écrite d'un patient qui décrit sa souffrance.

Le patient a toute légitimité pour faire part de ce qu'il ressent, du contexte où il ressent des troubles et même émettre des hypothèses.

Personne ne conteste cette légitimité.

 

Mais cela ne fait pas une donnée scientifique, en soi. Il manque généralement une description précise et quantifiée de l'environnement électro-magnétique et un état de santé.

Il manque enfin et par exemple,  la cohorte des témoins qui soumis au même environnement, ne se plaignent pas, ou ne ressentent pas des troubles et symptômes similaires.

 

Quand tout peut être correctement documenté, alors commence un travail de recherche.



#269 Eric17

Eric17
  • Genre: Homme
  • Localisation:Charente-Maritime
  • Intérêts:Astronomie, ornithologie, travail du bois, vieux gréements, nature, bricolage, lecture, sciences.

Posté 07 janvier 2016 - 22:39

)Bon, je m'y met aussi :biglol:

Pour ce qui me concerne, je suis une véritable porcelaine, donc insensible à tout phénomène électro-magnétique. Il n'empêche que tout le monde ne sort pas du même moule et que nous somment tous différents.

Les résultats clinique sont une chose, mais les gens qui se disent gênés par les ondes qu'ils pensent percevoir, ne développent peut être pas plus qu'une gêne qu'ils ressentent et dans ce cas il me semble difficile pour un médecin de faire un constat objectif des symptômes des patients.

Sur un forum d'astronomie, je me souviens d'un femme, sérieuse, bien dans sa tête, prof de physique et astronome amatrice reconnue, qui s'était fait conspuée par les membres du forum car elle avait posé une question simple. Elle avait constaté (essai dans un but d'expérimentation) qu'en prenant deux morceaux de cuivre dans ses mains et en se promenant dans son jardin, ces deux morceaux tournaient de 90° sans intervention de sa part à certains endroits. Elle avait juste demandé sur le forum si quelqu'un avait une explication rationnelle du phénomène qu'elle avait constaté en toute bonne foi. Visiblement elle aurait pu changer de boulot et faire sourcier.Elle était sensible à "quelque chose", quoi ? je n'en sais rien et elle, visiblement non plus.

Tout ça pour dire que ce que ressent une personne, peut ne pas être ressenti par d'autres et qu'il faut se garder de juger trop vite.

Pour rester dans le sujet, qui est comment se débarrasser" de ces ondes qui semblent gêner certaines personnes, est-ce-que la pose de selfs ou tores sur les câbles électriques ou électroniques ne peut pas éviter ce genre de désagréments ? En électronique, une législation européenne oblige à l'installation de ces selfs sur les câbles d’alimentation et sur les bus de données pour éviter les rayonnements.D'ailleurs au passage, on peut se demander pourquoi l'Europe éprouve le besoin de légiférer sur ce sujet si les rayonnements sont inoffensifs. Bien sur, sur un portable ça me parait difficile, mais sur des appareils plus classiques, pourquoi pas.

Eric


Modifié par Eric17, 07 janvier 2016 - 22:51 .


#270 Brunito

Brunito
  • Genre: Non spécifié

Posté 07 janvier 2016 - 23:14

Oui eric , je me souviens avoir lu ce temoignage d une scientifique sur un forum , et les reactions outres de ces confreres . Tres symptomatique .

 

Il y a une façon non pas d accelerer ,mais deja de provoquer les recherches scientifiques d etudes des cas “maudits”. C est utilise la meme strategie du choc , des adversaires des peuples .  Qui connaitrait les effets de sante dans l extraction du gaz de schiste , sans GASLAND ¿

 

 

Faire des videos , serieuses , et les faire tournees en masse . 

 

Autre exemple de la puissance de cet outil populaire , c est celui de cette jeune etudiante chilienne Victoria Solano qui a fait un documentaire sur la loi 9.70, sur  la destruction massive  des semences paysannes , gardees pour  etre  replantees en Colombie . ET la repression feroce du gouvernement colombien . Elle parlait de 3 lignes dans cet accord de libre echange Colombie /USA . Que personne ne connaissait,  a part les victimes du terrorisme d Etat/ multinationales . Resultat > 500 000 campesinos en greve generale qui ont bloque le pays , TOUT le pays plus d 1 mois . Et cette loi a ete suspendue ..et ad eternam ad himonem a ce jour .

 

 

 

Choc contre choc , fusil contre fusils disait un illustre .

 

ASI ES .

quand un probleme est reconnu , il a plus de chance d etre resolu un jour . :recherche:



#271 _khalil_

_khalil_

Posté 08 janvier 2016 - 09:30

). Elle avait constaté (essai dans un but d'expérimentation) qu'en prenant deux morceaux de cuivre dans ses mains et en se promenant dans son jardin, ces deux morceaux tournaient de 90° sans intervention de sa part à certains endroits.
Eric

on appelle cela des baguettes de Hartmann, en géobiologie

#272 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 08 janvier 2016 - 09:48

 

Il manque enfin et par exemple,  la cohorte des témoins qui soumis au même environnement, ne se plaignent pas, ou ne ressentent pas des troubles et symptômes similaires.

 

Quand tout peut être correctement documenté, alors commence un travail de recherche.

 

Bon, alors, tu vas aller dire à la plupart des cancéreux qu'ils arrêtent de se plaindre parce que y a tout un tas de personnes qui vivent dans le meme environnement qu'eux qui ne développent pas le meme cancer qu'eux, quand ce n'est pas de cancer du tout... parce que bon, faut qu'ils arrêtent d'emmerder le monde avec des symptômes personnels qui ne correspondent à aucune cohorte témoin... pi en plus, ils pompent l'argent de la sécu...

 

de plus en plus pitoyable...


  • Brunito aime ceci

#273 Zaou

Zaou
  • Genre: Homme
  • Localisation:Reims

Posté 08 janvier 2016 - 10:09

Un témoignage est une déclaration orale ou écrite d'un patient qui décrit sa souffrance.

Le patient a toute légitimité pour faire part de ce qu'il ressent, du contexte où il ressent des troubles et même émettre des hypothèses.

Personne ne conteste cette légitimité.

Toi et Michmuch80 la contestez en refusant d'envisager que cette souffrance soit réelle tant que des études extensives ne l'ont pas "prouvé".

Et c'est exactement l'attitude de ces médecins dont on parlait plus haut. On présente le témoignage, on demande un signalement et on se voit offrir une fin de non recevoir parce que ces troubles n'ont pas été validés par des études en double aveugle.

 

Mais c'est mettre la charrue avant les boeufs ! La démarche correcte est de d'abord prendre acte des témoignages, ensuite de les étudier pour comprendre le trouble, puis, idéalement, trouver une solution. Aujourd'hui, et FLOYD tu es un bon exemple, on exige d'abord d'avoir compris et une solution avant de prendre en compte les témoignages.

C'est vraiment ridicule.

 

Le Dr Maschi a étudié la pollution électromagnétique il y a longtemps déjà, l'oeuvre de sa vie. Mais ce problème n'étant pas reconnu il s'est fait radier, simplement (sans qu'on prenne la peine d'examiner ses malades mais est-il besoin de le préciser?).


  • Brunito aime ceci

#274 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 08 janvier 2016 - 10:42

Bonjour,

Je compatis à la douleur des personnes qui souffrent et pour que leur souffrances cessent, il faut que le médecin prescrire un remède en connaissance de causes et pas sur des aprioris.

Résultats d'études concernant la pollution électromagnétique non ionisante : https://fr.wikipedia...ques_sanitaires

 

Mon tord est peut-être d'avoir mis ces informations dans ce sujet.

Désolé pour les personnes blessées. 


Modifié par michmuch80, 08 janvier 2016 - 10:53 .


#275 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 08 janvier 2016 - 11:55

Bonjour,

Je compatis à la douleur des personnes qui souffrent et pour que leur souffrances cessent, il faut que le médecin prescrire un remède en connaissance de causes et pas sur des aprioris.

Résultats d'études concernant la pollution électromagnétique non ionisante : https://fr.wikipedia...ques_sanitaires

 

Mon tord est peut-être d'avoir mis ces informations dans ce sujet.

Désolé pour les personnes blessées. 

 

Le sacro-saint "remède" qui guérit tout... la panacée médicale que tout labo pharma cherche à enterrer profondément afin de ne surtout pas tuer la poule aux oeufs d'or...

bon alors, c'est quoi le "remède" pour tous les cancéreux qui vivent sur des sites d'enfouissement de déchets toxiques ? ah oui, une bonne vieille chimio qui va les achever... mais surtout ne pas poser de questions sur l'eau qu'ils boivent, sur l'état de la terre de leur jardin, surtout ne pas les éloigner de ce qui les rend malade...



#276 Zaou

Zaou
  • Genre: Homme
  • Localisation:Reims

Posté 08 janvier 2016 - 13:18

Personnellement je n'ai rien contre les informations qu'elles aillent dans un sens ou un autre et chacun fait marcher son sens critique pour faire le tri. Ce qui m'insupporte en revanche c'est les remarques sous entendant ou disant clairement que des témoignages (ou certains documents) ne sont pas recevables parce que pas (encore) validés par un consensus scientifique. C'est comme ça qu'on a mis plus de 30 ans pour faire accepter que l'amiante est cancérigène alors qu'on avait déjà les infos.

 

Excuses acceptées michmuch80.



#277 joseck

joseck
  • Genre: Homme
  • Localisation:Sospel
  • Intérêts:Spagyrie et Aromathérapie

Posté 08 janvier 2016 - 14:34

Deux groupes de chercheurs ont porté un coup à la crédibilité d’un grand nombre d’études biomédicales qui, selon eux, fournissent rarement les données et la transparence nécessaires pour vérifier les résultats ou les reproduire indépendamment. Les deux analyses ont été publiées lundi 4 janvier 2016 dans la revue scientifique américaine PLOS Biology

 

La première menée par Shareen Iqbal de l’Université Emory et John Ioannidis de Stanford, a porté sur 441 études publiées entre 2000 et 2014 dans de grandes revues scientifiques. Elle visait à déterminer les données clés fournies pour pouvoir évaluer et reproduire les résultats ainsi que l’accès aux protocoles de ces travaux et la fréquence des études reproduisant leurs conclusions. Les auteurs ont été surpris de constater que seule une de ces 441 études proposait sa méthodologie complète et aucune n’a rendu accessible la totalité des données collectées. De plus, la majorité des travaux ne précisaient pas comment ils avaient été financés ou si les auteurs avaient des conflits d’intérêt. « Nous espérons que notre analyse va davantage sensibiliser les chercheurs, ceux qui financent la recherche ainsi que les revues scientifiques qui publient ces travaux, à la nécessité d’améliorer la transparence et l’accès à toutes les données », soulignent les auteurs.

 

La seconde analyse menée par Ulrich Dirnagl, chercheur à la Charité-Universitätsmedizin, un grand hôpital universitaire de Berlin, a passé en revue des centaines d’études pré-cliniques menées avec des souris et des rats qui portaient sur le cancer et des accidents vasculaires cérébraux. Conclusion : la vaste majorité des études analysées ne contenaient pas suffisamment d’informations sur le nombre d’animaux utilisés. Dans un grand nombre de ces études, des animaux « disparaissaient » sans explication dans le courant des études. Utilisant un modèle informatique, ces chercheurs allemands ont pu simuler les effets de ces pertes d’animaux de laboratoire sur la validité des résultats des expériences. Ils ont ainsi conclu que plus le nombre des animaux perdus ou retirés était grand, moins solides étaient les conclusions des études. « Nous avons commencé notre analyse avec l’idée d’examiner la solidité des résultats d’un groupe d’études pré-cliniques mais le grand nombre d’animaux manquant nous a forcé à couper court à notre évaluation », explique Constance Holman, de la Charité-Universitätsmedizin, principal co-auteur. En médecine humaine, on ne peut pas imaginer de publier des essais cliniques sans données sur le nombre de patients ou de ceux qui ont arrêté d’y participer ou sont décédés dans le courant de l’étude, souligne-t-elle. Mais personne ne s’est apparemment soucié de vérifier rigoureusement si le nombre d’animaux utilisés, perdus ou retiré était indiqué dans ces études fondamentales, déplore la chercheuse.

 

Pour les auteurs de ces deux études, des milliards de dollars sont gaspillés annuellement pour des études dont on ne peut pas reproduire les résultats. Cette incapacité à pouvoir vérifier les conclusions de ces travaux scientifiques a entraîné une crise de confiance dans la validité des résultats. Les conclusions de ces deux études s’ajoutent à une longue liste d’interrogations suscitées par les défaillances dans la manière de publier les résultats de la recherche fondamentale.

 

Pour encourager à une plus grande transparence et potentiellement donner les moyens de rendre les conclusions des travaux dans le secteur biomédical plus aisément reproductibles, PLOS Biology a créé une nouvelle section dédiée à la recherche sur les autres recherches. « Notre objectif est de montrer que la recherche sur la recherche est une partie importante de la science », écrit dans un éditorial Stavroula Kousta, une des responsables de la rédaction de PLOS Biology. « En créant un forum dans ce champ ce domaine, PLOS Biology va contribuer aux efforts en cours pour améliorer les critères de la recherche scientifique dans la bio-science et au-delà », conclut-elle.

Jean-Louis SANTINI

 

Source: http://www.interet-g...hp?article22717


  • Zaou aime ceci

#278 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 08 janvier 2016 - 22:54

Je n'attends pas spécialement des labos ou des médecins qu'ils  se préoccupent d'identifier, de comprendre, de traiter, de guérir des symptômes variés et souvent flous.

 

Par contre, des personnes électro-sensibles sont probablement groupées en association ou en fondation pour recueillir, gérer, utiliser des fonds et des dons pour mener du mieux possible des recherches, des essais, en vue de trouver la ou les solutions aux problèmes identifiés.

 

Les maladies émergentes, les maladies orphelines, le cancer, le sida ont suscité des prises de conscience, des actions, des projets concrets.

Est-ce que s'inspirer de cela est possible?

 

Quant au sérieux des études et des recherches, ces fondations feront bien d'exiger des protocoles sans faille.

Car visiblement il est très facile de faire la critique comme le souligne Joseck.



#279 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 09 janvier 2016 - 00:48

Quant au sérieux des études et des recherches, ces fondations feront bien d'exiger des protocoles sans faille.

Car visiblement il est très facile de faire la critique .

Surtout quand l'info provient d'un site négationniste http://www.interet-g...p?article22719 



#280 Brunito

Brunito
  • Genre: Non spécifié

Posté 09 janvier 2016 - 01:03

negationniste , tu fais dans la chorale otanesque Mich , avec ton conformisme habituel .. Si l Etat le dit , c est bon en devise

 

chambre a gaz et four crematoire , faut choisir , mais surement pas les deux .

 

En Colombie , 15 fours crematoires ont ete repertories dans mon coin d Antioquia , utilises par des paramilitaires (entraines et formes par des sionistes israeliens du jour , soit dit en passant ), les victimes etaient parfois enfournees vivantes . Mais ces victimes ne pouvaient pas etre gazees auparavant , les corps exploseraient . C est du negationnisme en France , mais c est scientifique ailleurs .  Ce qui n enleve rien a l odieux de ces repressions , ce que dit par ailleurs le maudit d Etat pro sioniste , Faurisson .