Aller au contenu


Photo

Quand la société s'écroulera


  • Veuillez vous connecter pour répondre
205 réponses à ce sujet

#41 Vasco

Vasco

Posté 02 septembre 2006 - 00:14

Pour répondre aux questions de marol : oui, je crois que cette société va s’écrouler si elle continue sur sa lancée... mais comme je ne sais pas ce qui va se passer… suspens.

Les causes de l’écroulement de la société ? Le « moi », ce que je disais avant : le fait de ne penser qu’à soi, qu’à sa famille, qu’à son salaire, qu’à ses plaisirs, qu’à son propre confort, qu’à son petit nid douillet au détriment de tout le reste.

Quand cela pourra-t-il arriver ? N’importe quand.

#42 zadek

zadek

Posté 02 septembre 2006 - 01:54

En l'occurence, si j'en crois le Pentateuque, le dessillement est douloureux puiqu'il entraîne l'expulsion de l'Eden et par contrecoup la nostalgie de celui-ci. En conséquence, la condition humaine est par essence une souffrance intérieure.
Tous les idéaux s'élèvent sur ce constat - celui d'une souffrance - et proposent leur recette propre, désignant une cause et entendant qu'y remédier aboutirait à la fin de cette souffrance. Précisons qu'aucun jaamis n'a tenu cette promesse. En l'état, tous les idéaux, quels qu'ils soient, présupposent que cet état est remédiable et je pense quant à moi que l'erreur se situe ici; car on confond ici son désir et la réalité, on ne questionne pas le désir en tout cas. Et qui dit obéissance au désir dit volonté de plaisir. Et par conséquent égoïsme puisque recherche de ce qui va dans ce sens. Que des individus se fédèrent autour de quelue chose, d'une idée, ce n'est jamsi là que la réunion d'une foule d'égoïsmes et ce n'est jamais qu'un état intermédiaire.

Evidemment, l'autre sens arrête puisqu'il va à l'encontre de ce que l'on veut.
C'est quoi la meilleure monture pour aller à la vérité, au fait?

#43 _Goéland_

_Goéland_

Posté 02 septembre 2006 - 07:21

sicnarfa

Nous ne subirons pas les conséquences de ce que nous n'avons pas fait mais de ce que nous avons fait et que nous continuons à faire

Si tu parles pour toi et de certains autres je suis d'accord ... Sinon soit gentil de m' oter de ton "nous" car moi je subirai les conséquences de ce que "vous" avez fait et de ce que je n'ai pas fait


Toi comme moi faisons partie de la communauté des Hommes . Je trouve ça un peu léger de se retirer de la partie , "c'est pas moi m'sieurs dames " , tout en pointant un doigt accusateur :"c'est les autres" .

Il y a autant de manière d'envisager la vie qu'il y a d'hommes sur terre . Pour ma part , j'ai considéré qu'il m'était plus facile de cheminer sans avoir de croix à porter et de monde à sauver . Je me sens bien plus léger comme ça .

Modifié par Goéland, 02 septembre 2006 - 07:28 .


#44 _sicnarfa_

_sicnarfa_

Posté 02 septembre 2006 - 07:48

Je suis désolé , mais le doigt accusateur c'est toi qui l'as tendu en employant le <nous> .

Je ne fais pas parti de la communauté des hommes dont tu parles , et qui ont créés les conditions de la catastrophe qui se prépare .

Je n'ai pas le moindre complexe à dire que je n'ai pas de responsabilité dans cela ....et si ce n'est pas moi , c'est qu'il s'agit <d'autres>.....en employant le <nous> , tu rejoins cette communauté ....libre à toi , mais je ne t'autorise pas à m'y mettre aussi !

Du jour de ma conception jusqu'à aujourd'hui , je pense que j'ai payé le prix fort , pour avoir le droit de dire , que je n'appartiens pas à la communauté de ceux qui ont renoncés à la vie.

Mais je le répéte le vrai drame n'est pas l'écroulement du "monde" , mais le renoncement à la <vie> .

Dans mes propos la <vie> et <l'esprit> sont des termes qui expriment la même idée .

C'est d'ailleurs de cela dont il est aussi question dans le évangiles , quand il est dit :

<Les blasphémes contre le pére seront pardonnés , les blasphémes contre le fils seront pardonnés , mais les blasphémes contre l'esprit ne le seront pas ....ni sur la terre , ni dans les cieux !>

En effet , comment pourrait s'en sortir quelqu'un qui se retrancherait lui-même de la vie , car renoncer à la vie c'est entrer de plein gré dans le royaume des morts....c'est cela le blasphéme contre l'esprit !

Modifié par sicnarfa, 02 septembre 2006 - 07:49 .


#45 _Goéland_

_Goéland_

Posté 02 septembre 2006 - 08:01

Différence de perception sans doute .
Je fais pour ma part partie de la communauté des Hommes et ma présence sur cette planète induit un impact écologique aussi minime soit- il .
Pour le reste je n'ai pas l'impression d'avoir renoncer à la vie .

#46 zadek

zadek

Posté 02 septembre 2006 - 09:01

"Je ne fais pas parti de la communauté des hommes dont tu parles , et qui ont créés les conditions de la catastrophe qui se prépare.". C'est justement le discours que tint Ponce-Pilate à certain moment.

#47 constance est calme

constance est calme
  • Localisation:Paris

Posté 02 septembre 2006 - 09:06

A chacun son chemin.
Mais l'étau se resserre, la pression sur moi et sur beaucoup d'autre je pense, augmente chaque jours un peu plus. Et c'est peu être cela qui est à l'origine du topic

        on sent assez souvent cette idée dans le fond de certains messages.   


Quand le mur trouvera sa réalité, ou je serais, qu'aurais-je fais jusqu'ici?

D'après les livres de tout temps les grandes prises de conscience se sont révélées à la suite de grandes souffrances. Et c'est bien là que nore civilisation trouve une nouvelle actualité. Car la souffrance est collective. La prise deconscience le sera-t-elle?

Comment puis je savoir si mes élans, comme mes difficultés sont due à mon cheminement personnel ou a la réalité extérieure?

Combien serons nous à sauter du train avant l'accident et ou allons nous nous retrouver?
Pour ma part c'est cette question qui semme le trouble, le doute, l'impatience et le cynisme. Ce nouveau groupe sera "l'humanité" à laquelle nous nous sentirons relié.
Je suis désolé mais ma famille ne semble pas vouloir sauter pour l'instant, alors on attends un peu pour la fin du monde les copains s'il vous plait.

Et pour l'instant on continu d'essayer de s'aimer comme c'est. Bises à tous.

#48 _Petrone_

_Petrone_

Posté 02 septembre 2006 - 09:33

Certes, Petrone, mais si tu conais bien Nietzsche [j'ai vu que tu en parles de ci de là], il écrit à un endroit quelque chose comme "rien n'interdirait quelqu'un de vivre à notre époque comme le premeir chrétien".

Eprouver et rayonner un amour infini pour l'humanité, cela ne rentre pas, malgré toutes mes bonnes intentions, dans ce que je peux vivre aujourd'hui :calin: . Chacun suit son chemin : ma route est encore longue. :calin:

Tous les idéaux s'élèvent sur ce constat - celui d'une souffrance - et proposent leur recette propre, désignant une cause et entendant qu'y remédier aboutirait à la fin de cette souffrance. Précisons qu'aucun jaamis n'a tenu cette promesse. En l'état, tous les idéaux, quels qu'ils soient, présupposent que cet état est remédiable et je pense quant à moi que l'erreur se situe ici; car on confond ici son désir et la réalité, on ne questionne pas le désir en tout cas.

Des idéaux peuvent aussi être inspirés. Ce n'est pas parce qu'un phénomène nous échappe qu'il n'existe pas et que tout se réduit dans le combat de nos instincts et passions.
Pense à des mots inspirés que tu as entendu ou à une oeuvre d'art inspirée qui t'a touché. C'est dans le mystère de l'inspiration qui est peut-être lui-même une clé de la destinée humaine que l'on peut élever un idéal capable de transcender notre état de conscience habituel.

Modifié par Petrone, 02 septembre 2006 - 10:20 .


#49 _sicnarfa_

_sicnarfa_

Posté 02 septembre 2006 - 09:50

Différence de perception sans doute .
Je fais pour ma part partie de la communauté des Hommes et ma présence sur cette planète induit un impact écologique aussi minime soit- il .
Pour le reste je n'ai pas l'impression d'avoir renoncer à la vie .

Saches que je respecte complétement ton positionnement ....c'est juste que je ne t'autorise pas (comme qui que ce soit d'autre d'ailleurs) à me juger ou à me cataloguer .
T u peux bien sur le faire....mais sans mon aval....c'est ta liberté et c'est ma liberté !

Amicalement ,

Sic

#50 marol

marol

Posté 02 septembre 2006 - 11:09

Ce qui me surprend un peu, c'est de voir d'un côté le quasi-consensus pessimiste sur l'avenir de l'homme et la planète.
Et de l'autre côté, je ressens beaucoup d'optimisme dans les actions dans le forum.
Même si je sais que ces actions ne sont pas motivées uniquement par les difficultés qui semblent se profiler.

Un peu comme quand Goéland parle de ses salades : Au delà du plaisir dû au fait qu'elles sont meilleures, on peut trouver beaucoup d'autres motivations : le plaisir de faire soi-même, de ne pas dépendre des autres, de savoir faire, de vivre mieux, de participer à une action plus durable et plus humaine...
Tout ça, c'est vachement positif et motivant ! :calin:

Et pour les utopistes, un avantage est qu'on n'est pas obligé de convaincre tout une partie du peuple d'agir, on peut chacun de son côté faire son travail. Ce qui n'était pas le cas pour les révolutions où il fallait convaincre beaucoup de monde avant d'agir.

Bref, j'aime bien être ici. :calin:

#51 Vasco

Vasco

Posté 02 septembre 2006 - 11:18

Oui marol, il y a ce pessimisme (lucidité ?) sur l’avenir de l’homme (mais pas de la planète) mais on aime la vie quand même, on ne va pas déprimer à cause de ça. Et puis, on agit à notre petite échelle ; la véritable révolution n’est pas extérieure mais intérieure.

Complètement d’accord avec tes salades sur la salade. :calin:

#52 _sicnarfa_

_sicnarfa_

Posté 02 septembre 2006 - 11:34

Ce qui me surprend un peu, c'est de voir d'un côté le quasi-consensus pessimiste sur l'avenir de l'homme et la planète.

Si j'ai participé à te donner cette impression , c'est surement que je ne me suis pas exprimé assez clairement .

Car rien ne va changer sur le fond , parce que comme dit dans l'évangile de thomas :

<<les morts n'ont pas de vie ! ...les vivants n'ont pas de mort !>>

C'est juste que l'on risque de dérouiller un peu !

Ecorcher mon visage, écorcher mes genoux, écorcher mon petit coeur tout mou!


Une jolie chanson !

#53 micdeval

micdeval
  • Localisation:aisne
  • Intérêts:nature histoire archeologie politique

Posté 02 septembre 2006 - 11:52

si il n y avait que l homme en danger, ca ne serait pas grave! plusieurs especes vegetales et animales disparaissent chaque jour!! et pour rapeller les choses,en 14, la terre supportait moins de la moitie d hommes qu elle supporte aujourd hui!! et on consommait moins a l epoque!! ce n est pas l homme qui est en danger mais bien toute la planete! et du seul fait de l homme!

#54 _sicnarfa_

_sicnarfa_

Posté 02 septembre 2006 - 12:34

C'est bien entendu l'homme qui est responsable de cet état de fait .
Cependant < l'homme> çà ne veut pas dire tous les hommes !

Dans les société , dites démocratique on a une facheuse tendance à assimiler la <majorité>avec la <totalité> .

Pour ceux qui sont dans la majorité , çà ne fait aucune différence...pour les autres çà change tout ....parce que c'est déjà bien assez d'avoir eu à subir la tyranie démocratique pendant des décénies, pour ne pas avoir (quand nous serons arrivé au bout du bout de la connerie) , à s'entendre dire que nous aussi nous sommes responsables des décisions et des comportements qui ce sont faits , sans et malgré nous !

#55 YannouWeb

YannouWeb
  • Localisation:Bruxelles

Posté 02 septembre 2006 - 14:12

Maintenant , penser que se mettre au bio , avoir une attitude écologiquement correcte , ici , en Occident , quand la moitié de l'humanité gratte la terre pour survivre , suffira a changé quelquechose quant à la planète , est une utopie que je ne partage pas .

Si je cultive mes salades , c'est parcequ'elles sont meilleures et que ça me fait plaisir de les manger , pas pour sauver la planète .

Quand je vois que l'on vend ici des haricots verts venus du Kenya alors que toute une partie de ce pays souffre de la sécheresse, je me dis que, oui, acheter des productions locales ou cultiver soi-même, ça peut participer à changer les choses aussi pour le Tiers-Monde.

#56 _Goéland_

_Goéland_

Posté 02 septembre 2006 - 14:32

sicnarfa

que nous aussi sommes responsables des décisions et des comportements qui se sont faits sans et malgré nous!


Qu'il y ait de par le monde des peuples "innocents" de la situation d'aujourd'hui , certes . J'ai du mal à penser qu'il en soit de même pour un occidental .
Sur un autre topic tu parles des machines qui se sont successivement tombées en panne chez toi sicnarfa . La liste est longue . Je sais pas comment tu fais pour te dire "hors du coup" avec tous ces engins chez toi . Vu comme ça , t'es totalement dans l'époque .

Peut être s'agit-il en fait d'une question d'emballage , de paroles lancées au vent . Se dire écolo , alternatif ou autre . Comme un étendard exhibé pour mieux indiquer son appartenance à un clan .

Toujours est il qu'à mon avis une maison bioclimatique de 200 m² polluera toujours plus qu'une de 20m² en parpaing . Mais ceci est un auttre débat .

Modifié par Goéland, 02 septembre 2006 - 14:40 .


#57 _Petrone_

_Petrone_

Posté 02 septembre 2006 - 15:20

si il n y avait que l homme en danger, ca ne serait pas grave! plusieurs especes vegetales et animales disparaissent chaque jour!! et pour rapeller les choses,en 14, la terre supportait moins de la moitie d hommes qu elle supporte aujourd hui!! et on consommait moins a l epoque!! ce n est pas l homme qui est en danger mais bien toute la planete! et du seul fait de l homme!

micdeval, si c'est pour la vie sur Terre que tu t'inquiètes, je pense que tu te fais du soucis pour pas grand chose. :calin:

La vie existe à des températures (>100°C au fond des océans) et pressions extrêmes, à des taux de radioactivité insupportables pour nous autres humains, dans des atmosphères variées (sans oxygène par exemple).

Au pire, si l'homme fait regresser le vivant de 400 millions d'années (organismes multicellulaires simples), il reste plusieurs milliards d'années de combustion du soleil pour redévelopper tout un cycle d'évolution du vivant.

Ce qui est en danger, ce n'est pas la vie sur la planète, c'est au pire la vie sous une forme sophistiquée telle que l'humain peut l'incarner.

Donc si tu penses que la disparition de l'homme n'est pas grave (pensée nihiliste s'il en est), tu n'as vraiment pas de soucis à te faire. ;) La force vitale est bien plus puissante que tout ce que la production morbide actuelle de l'homme nous promet. :calin:

#58 zadek

zadek

Posté 02 septembre 2006 - 15:21

Je ne fais aucun prosélytisme. "N'entrez dans aucune chapelle si vous voulez respirer un air pur", ça entre dans mes cordes. Ce n'est pas parce qu'on parle de la Bible qu'on est chrétien tout de même.

............................................................................................................

"Eprouver et rayonner un amour infini pour l'humanité": il s'agit de l'humanité en tant qu'état et non en tant que masse. Autrement dit l'humanisme, lequel n'a strictement rien à voir avec les notions de pitié, de bonté et autres hypocrisies. Maître Eckhart à ce propos voit le Christ non comme un personnage historique mais comme le symbole désignant la nature humaine dans son accomplisssement absolu; ce pourquoi il parle de "revêtir le Christ comme on revêtirait une tunique"; il s'agit donc de ne plus être le fils d'un homme mais le Fils de l'Homme, c'est-à-dire tout fils de tout homme.

"instincts, passions, etc": ce n'est là que le mode, l'âme est toujours en mouvement.
Que ce soit à l'échelle de l'"espèce", ou celle individuelle, la tentative est de surmonter la Chute = expliquer la conscience, la justifier. Action que Nietzsche synthétise sous le terme de volonté de vérité, qui est une spiritualisation de la volonté de puissance, force qui selon lui mène toute chose. Il est évident que cette volonté de vérité ne peut exister que depuis la sensation préalable du mensonge.

"Pense à des mots inspirés que tu as entendu ou à une oeuvre d'art inspirée qui t'a touché. C'est dans le mystère de l'inspiration qui est peut-être lui-même une clé de la destinée humaine que l'on peut élever un idéal capable de transcender notre état de conscience habituel." L'inspiration ne me semble pas tellement un mystère mais je suis pleinement en accord avec ce que tu dis ici. A peu près: "C'est le meilleur témoignage que nous pouvons donner, Seigneur, de notre diginité, que cet écho qui roule d'âge en âge et vient s'échouer au bord de Votre éternité." Il est bien entendu notoire que mr Baudelaire, tout comme mr Nietzsche d'ailleurs, est un prosélyte chrétien.
Crois-tu que ce soit un hasard si ce site est complètement étranger à la culture?

#59 _Goéland_

_Goéland_

Posté 02 septembre 2006 - 15:27

YannouWeb

quand je vois que l'on vend ici des haricots verts venus du Kenya alors que toute une partie de ce pays souffre de la sécheresse , je me dis que , oui , acheter des productions locales ou cultiver soi même , ça peut participer à changer les choses aussi pour le tiers monde


Vaste débat . Si j'essaie de consommer au maximum des produits dits locaux , c'est pour que les gens d'à coté de chez moi continuent à avoir du taf . Ceci dit , ces produits dépendent pour exister d'une ressource en énergie qui n'est pas locale .

Produire des haricots ici grâce à du pétrole qui vient d'ailleurs est ce que c'est forcément mieux que d'acheter directement des haricots venant d'ailleurs ?

#60 _hao-bao-Fanch29_

_hao-bao-Fanch29_

Posté 02 septembre 2006 - 16:02

Puis la préoccupation principale sur le forum, c'est "avoir sa maison à soi et dépenser moins de sous". C'est l'impression que j'ai en tous cas. Je trouve pas que les gens s'en fassent tant que ça pour la planète. Ils s'en font pour leurs enfants à la rigueur.