Aller au contenu


Photo

Fruitiers autofertiles-Plantes-Graines rares


  • Veuillez vous connecter pour répondre
14 réponses à ce sujet

#1 birdy

birdy
  • Intérêts:écologie

Posté 14 octobre 2006 - 15:56

Bonjour, nouveau sur le site, happé par le sujet sur le BRF, nuit blanche...
Je vis à La Réunion où il vient de neiger (rare) tandis que le volcan est en éruption! Pour nous, plus éxotique tu meurs.
Je m'interesse aux plantes rares, bizarres (couleurs, formes, comestibles) et aux fruitiers autofertiles, en particulier aux variétés, cultivars, selections de tous les fruitiers qui ne le sont pas naturellement, par ex: kiwis, avocatiers, petits fruits etc...
Presque tout pousse ici, un véritable jardin botanique, mais nombre de plantes de l'hémisphère nord ne fructifient qu'en altitude (pêchers, certains légumes...) d'autres ne le peuvent pas (ex: cerisiers-besoin de trop de froid pour la nouaison...) d'oû mon intérêt pour les variétés très résistantes à la chaleur et dans une moindre mesure à l'humidité.
Bref, je cherche des listes de variétes, des pépinières, des documents, des références, des témoignages, des liens, des classements gustatifs etc.
Et aussi des adresses sur le web, commerciales, d'associations, de particuliers diffuseurs de graines ou de plantes en rapport avec mon sujet.
Après de longues recherches sur le net je suis stupéfait du nombre restreint de sites livrant dans les Dom.
En matière de botanique point de salut chez les français pour les livraisons dans le monde entier. Plus de choix chez les américains, anglais, québécois, mais plus compliqué.
Je cherche bien sûr à communiquer avec les "Onpeutlefairenautes"et, ne manquant pas de ressources, échanger mes connaissances avec vous et répondre à vos questions.
J'espère que le sujet ne vous paraît pas trop aride, il ne l'est pas. Nous pouvons sûrement apprendre beaucoup ensemble.
Je vous quitte en anticipant le plaisir de vous lire. Il est 19h, la nuit est tombée sur la varangue, il fait 24°C, je frissonne, un temps de neige, je vous dis !
Birdy

#2 _mirza_

_mirza_

Posté 14 octobre 2006 - 19:04

c'est quoi la varangue?
(et bienvenue :oops:)

#3 _sicnarfa_

_sicnarfa_

Posté 14 octobre 2006 - 19:28

Pour les kiwis auto-fertile , j'en ai plusieurs variétés....productions , néant !

#4 grosha

grosha
  • Localisation:perpignan

Posté 15 octobre 2006 - 07:47

salut à tous

24°, j'en frémis !

Tout pousse à la réunion, cette ile magnifique au sol volcanique.

En fait tu aurais tout intéret à faire le tour de l'ile des jardiniers pour voir ce qui pousse en fonction de l'altitude à laquelle toi tu te situes. Car il est toujours plus intéressant d'avoir d'ancienne variété locale, déjà adaptées. Dans les cirques, on trouve des variétés anciennes, pas forcément très haut (mais pas forcément accessibles autrement qu'à pied).
N'oublie pas non plus qu'à madagascar (c'est à 2 pas), on trouve de tout dans le genre rustique, aussi bien d'origine africaine qu'asiatique (il ya une grande dame qui a le plus grand étal de graines à tana au marché central, elle fourni aussi bien les sorciers que les jardiniers).

Pour faire venir des graines ou des plants: tu te fais livrer en france chez une connaissance de confiance et tu te fais réexpédier.

Pour les problèmes de température, certaines graines ont besoin d'une période de froid pour pouvoir germer. Les mette dans du sable humide dans le bas d'un frigo.

je ne comprends pas cela: "d'autres ne le peuvent pas (ex: cerisiers-besoin de trop de froid pour la nouaison...)"
qu'est-ce que c'est que la nouaison ?



et n'oublie pas de te couvrir...
grosh'amicalement


PS La Varangue est me semble-t-il la une sorte d'avancée devant la maison, un des "pièces" où l'on passe le plus de temps...

#5 _mirza_

_mirza_

Posté 15 octobre 2006 - 08:56

Effectivement:

[quote name='http://fr.wikipedia.org/wiki/Varangue']La varangue est une véranda typique de l'architecture créole. Elle orne la face avant des cases de maîtres.[/quote]
Tu serais donc un "maître", birdy? :euh: :oops:

Non sinon, sur la culture de plantes non-locales, personnellement je ne suis pas trop enthousiaste, mais comme on ne vit pas franchement sous les mêmes latitudes je ne sais pas du tout si mon raisonnement sur la question pourrait se tenir de ton côté... mais du coup, je n'ai rien à te dire !

#6 birdy

birdy
  • Intérêts:écologie

Posté 18 octobre 2006 - 02:04

Bonsoir ! J'ai des réponses pour tout le monde et au passage, c'est sympa d'avoir "clavardé"sur ce forum.
D'abord pour Mirza, des précisions sur la varangue. C'est à l'origine un terme de marine qui désigne une pièce transversale destinée à consolider le fond d'un navire. Les premiers bâtisseurs étaient des marins et l'on retrouve des termes de marine dans la langue créole. Je crois savoir que nombre de constructions sur le littoral de nombreux pays sont d'inspiration navale. Je pense que les bretons ne me contrediront pas, par exemple. Cette précision, Mirza, pour te montrer qu'il y a un lien entre les latitudes et les longitudes, mais qu'il faut s'y intéresser...pour découvrir la zone de l'éclipse partielle où nos centres d'intérêt se chevauchent.
En bref, la varangue n'est autre qu'une véranda qui occupe généralement la façade d'une maison (attention à la confusion entre maison "des" maîtres et maison "de" maître) ou son pourtour. Il peut s'agir, plus modestement, d'un toît en pente ou d'une feuille de tôle.
Véritable prolongement du jardin, c'est une pièce à vivre où l'on cultive des plantes d'ornement, des fougères, capillaires, orchidées...où l'on reçoit. Traditionnellement, elle sert de sas entre le jardin et la case=maison où seuls les amis sont conviés à entrer. On retrouve cette pratique dans les pays méditérranéens entre autres.

Quant à toi, Sicnarfa (pseudo énigmatique), je ne suis pas spécialiste mais j'ai appris que les variétés de kiwis monoïques sont en fait des mâles autofertiles. Ils produisent malheureusement des fruits de qualité inférieure.
Existe-t-il des kiwis autofertiles qui échappent à cette règle ? En tous cas, il faut les arroser abondemment et leur donner beaucoup d'azote dans la première moitié de la période de végétation.Connais-tu les kiwis jaunes plus sucrés? Nous voilà en pleine problématique du choix des variétés et des souches génétiques. Les plants de kiwis sur le marché sont essentiellement des sélections néo-zélandaises mais il ne faut pas oublier leur origine chinoise. Il serait intéressant de voir les sélections asiatiques à partir de la souche actinidia chinensis. D'autres paramètres peuvent intervenir qui expliquent la strérilité -que je te souhaite temporaire-de tes kiwis: altitude, orientation, PH du sol, zone de culture, choix des engrais, taille, support (les fructifications sont favorisées suivant les espèces en fonction de leur support, pergola, treillis, espalier...), et dernière point; il arrive qu'on ne plante pas ce que l'on croit planter. Un copain qui a passé deux ans à soigner son pamplemoussier (le vrai) a récolté une variété à pulpe jaune au lieu de celle à pulpe rose tant espérée. Dégouté de la vie hi hi !
A nous deux, Groshal'expéditif. Je connais mon île et je n'ai pas attendu la mode des fruits et légumes oubliés, en voie de disparition, ou en désaffection dans l'île pour m'y intéresser et pour leur trouver une place dans mon jardin. J'y reviendrai plus loin.
Réponse à "24°, j'en frémis", il s'agissait de faire justement un parallèle avec la résistance des plantes à une température donnée. Peut-être mourrais-tu de chaleur quand je trouverais le temps idéal et inversement.
Ce qui nous amène à ce que j'évoquais dans mon premier texte. Il ne s'agit pas de se contenter de cultiver uniquement ce qui pousse dans des conditions données, les jardins seraient moins diversifiés. Je fais partie des curieux qui aiment tenter des expériences. Il n'y a pas si longtemps, on ne trouvait pas le choix de palmiers et de bananiers que vous avez en métropole et qui donnent un cachet exotique à vos jardins. C'est bien la demande qui a fait s'intéresser les pépiniéristes, obtenteurs et importateurs à ces espèces. Ils ne fructifient pas, me diras-tu, mais vous avez la possibilité des serres, des jardins d'hiver, des orangeries pour y parvenir. Il est impossible d'imaginer au niveau du particulier une serre réfrigérée (un frigo-jardin). La seule solution est la sélection de végétaux résistant dans une certaine mesure au froid pour vous et obligatoirement à la chaleur et à l'humidité pour nous.
J'ai le témoignage d'un bananier bien exposé en région parisienne qui a produit son régime et celui d'un avocatier planté en jardin dans le var qui fructifie. Etonnant le nombre de plantes subtropicales qui se sont adaptées dans la zone de l'oranger en métropole et dans certaines parties de la Bretagne et de la Normandie.
Cela me rappelle le propos lu sur la page d'accueil du site "jardiner en Provence" et qui répondait à la
question"pourquoi un site de plus sur le jardinage ?" et qui répondait que la nécessité d'un tel site découlait de la dictature du "tout" "résistant au froid" comme si le sud de la france faisait partie du maghreb.
Ca c'était pour MirzaQuant à faire un saut à Madagascar, c'est comme si je demandais à un lillois de se rendre à Biarritz au prix du km aérien pratiqué inter-îles ici. Pour exemple, nous sommes à 180km et 200km de côte à côte et d'aéroport à aéroport de L'île Maurice, c'est à un demi-pas comme tu dirais, il se trouve que c'est une des plus chères, sinon la plus chère liaison aérienne du monde au km. Il ne faut pas préjuger du temps et des moyens dont les gens disposent.
Il se trouve que je ne connais pas de personne de confiance en Métropole. Comme c'est bizarre ! Si tu en connais, ca ne change rien pour moi.
La nouaison: en arboriculture, c'est la période correspondant au développement du jeune ovaire en fruit, chez les arbres fruitiers et la vigne. On dit aussi nouure.
Dans l'exemple du cerisier, il lui faut un temps et un degré de froid suffisant pour que la nouaison se produise au printemps et donne des fruits. A La Réunion, où l'on a pu installer une production de délicieuses pêches, de brugnons et nectarines et où des études sont en cours pour acclimater l'abricot, on butte sur le cerisier qui pourrait éventuellement fructifier au sommet du Piton des Neiges à plus de 3000m d'altitude, impensable!

Voilà! c'est le moment de la récré...quelques questions...

A propos de réexpédition, connaissez-vous des réseaux qui oeuvrent dans ce sens? Mes recherches sont encore vaines. Je doute qu'en Métropole vous n'êtes pas en butte à des "only UK""only USA"etc...Que faites-vous quand c'est le seul site qui détient l'objet unique de vos convoitises?

Connaissez-vous le moteur de recherce UJIKO ? mon frère vient de me l'installer (je navigue sur Mac), il faut s'y faire. Tableau de bord "2001, l'odyssée de l'espace", champs de pertinence, approche "spaciale"de la recherche.
Essayez, dites-moi ce que vous en pensez, j'espère qu'il donnera parfois des résultats qui nous sortent de la "porte à tambour" dont on parle tant sur la toile.

Question à Mirza, l'éminence grise du site et à tous les autres et pour éviter de déranger notre webmaster. Est-il possible de solliciter éventuellement des échanges de graines sur ce forum? Meurfy Bokou!

L'AVOCAT des AVOCATIERS: rubrique légère à l'adresse de ceux dont l'obstination attendrissante à faire pousser un avocatier qui ressemble à quelque chose n'a d'égal que l'obstination forcenée dudit avocatier à ressembler à nimporte quoi.
Pour ceux qui se foutent de manger les fruits de leur labeur et pour les autres:
1°) Le noyau de tous vos espoirs est trompeur. Regardez le bien, il est déjà irrité que vous le preniez pour quelqu'un d'autre. Appelez-le par son vrai nom: pépin! Noyau est son pseudo sur les forums où il plaide la relaxe de son jardinier d'internaute pour harcèlement de questions.

2°) Ne le vexez-pas davantage en le traitant comme une jacinthe, d'intérieur qui plus est!
Pas de sadisme qui consiste à lui faire subir le supplice chinois des allumettes et à lui tremper le cul dans l'eau.Il n'aime pas çà, mais pas du tout, surtout quand vous faites le siège de son bain de siège en attendant l'apparition de ses parties les plus intimes, les racines. Ce seront ces racines du mal qu'il vous fera payer très cher par la suite.
De plus, ses blessures provoquent un saignement de tanin qui l'affaiblit. N'y tenant plus et parce qu'il vous aime bien quand même il vous dira: tu veux des racines? en veux-tu? en voilà!

3°)Ce qu'il faut faire pour lui faire plaisir, c'est le planter dans une terre riche, humifère, acide (pas le temps de vérifier le PH)et surtout drainante dans un pot de bonne taille car il n'aime pas passer son temps à jouer les bernard -l'hermite. Son érection radiculaire se fera plus lentement pour le plaisir de tous et à l'abri des regards. En croyant perdre du temps, vous en gagnez.

4°)Il faut lui donner à boire et veiller à garder la motte humide mais pas détrempée. Mulcher-Pailler. L'eau courante lui est bonne si l'on prend soin de laisser s'évaporer le chlore (24à48h) et de la tiédir avant d'arroser. Pas d'eau trop filtrée (sans nutriments) ni d'eau minérale (risque de déséquilibre) mais de l'eau de pluie (hors zone polluée) ou de l'eau de source lui conviendront. Ce n'est pas tout, il faut qu'il bouffe! Dans les premiers temps un engrais liquide ou mieux en granulés spécial développement racinaire. Indispensable pour éviter plus tard le "syndrome de l'asperge"

5°)Son petit coin à lui. Au plus près de la lumière naturelle et pour compenser les longs ciels gris sur les champs de betteraves, s'équiper d'une lampe éco lumière du jour. Moins de lumière et plus de pousse en longueur(mauvais).

6°)Vous n'en pouvez plus? Soulagez-vous en lui coupant la tête à la hauteur voulue (environ un mètre) ce qui détermine sa colonne vertébrale. Il vous remerciera normalement de toutes ses mains de shiva. Pas de pitié ! favorisez la formation des branches basses et supprimez celles qui poussent au niveau et un peu en dessous de la tige mère ététée.

7°)Le petit s'étoffe, les feuilles sont adutes. Il ne faudrait pas qu'il nous claque entre les doigts! Dès que les racines
apparaissent sous le pot, il est temps de le rempoter dans sa demeure définitive dont vous êtes seul à juger de la dimension(nous parlons d'un pot en appartement moyen-Pour un plus grand développement rempoter par le moins d'étapes possible). Veillez à raccourcir légèrement les racines avant le rempotage.

8°)L'avocatier aime se nourrir de ses propres feuilles. Fraiches, elles contribuent à acidifier la terre, déchirées ou coupées grossièrement. Sèches, effritées à la main. Gratuit et sain.
Le détail qui tue: brumisez votre avocatier régulièrement (profitez d'une pluie en empêchant l'eau de s'infiltrer dans le pot), un humidificateur serait le top!
Sortez le au soleil ou quand la température le permet. Dans ce cas mettre le pot dans un cache-pot blanc pour éviter que les racines ne cuisent.

Voilà, voilà! J'ai du omettre un ou deux détails mais je pense que c'est suffisant pour vous dégouter d'essayer, ouaff! ouaff!
La prochaine fois j'en finirai, mais en a-t-on jamais fini, avec l'avocatier, dans un second et court volet à l'adresse des plus exigeants.

A bientôt, et si je n'ai pas de messages, je vous menace de faire aussi long...non, je n'y crois pas...
Salut, Birdy.

#7 grosha

grosha
  • Localisation:perpignan

Posté 18 octobre 2006 - 07:35

salut birdy

et bravo pour ta pédagogie défensive de ces pauvres avocatiers...


Je vois que tu maitrises bien ton sujet et que tu connais ton ile sur le bout des feuilles...

Je n'ai rien à ajouter sauf que je t'offre mes services de "personne de confiance" pour toute commande en métropole pour te les réexpédier. Si cela te conviens nous pourrions mettre cela au point en message privés.

amicalement
grosha

PS les communications entre la réunion et mada sont si peu développées ?
J'en suis étonné. Il y a pourtant des personnes qui font régulièrement le trajet. Ce doit être une question de réseau.

#8 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 186 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 18 octobre 2006 - 08:11

J'en veux encore ! :-D

Bienvenue parmi nous Birdy !
Tes messages rafraichissants ;) m'ont rappelé un site caché dans un coin de la toile, celui de la Confrérie des Planteurs de Fruitiers Rares, qui n'est pas une association, mais un réseau de relations et de correspondants passionnés comme toi : http://www.fruitiers-rares.info

Par ailleurs tu trouveras aussi dans ce message de Mélodie un lien vers un article passionnant sur le peuple des Hunzas qui cultivent des abricots autour de 2000m d'altitude : http://www.onpeutlef...pic.php?p=42375


Modifié par Tis, 13 juin 2014 - 08:26 .


#9 YannouWeb

YannouWeb
  • Localisation:Bruxelles

Posté 18 octobre 2006 - 12:00

Je suis étonné pour le cerisier. Il doit surement y avoir des variétés qui n'ont pas besoin de froid puisque cet arbre est originaire du sud de la Mer Noire. Évidemment, ce n'est pas encore la Réunion mais, de cet arbre d'origine, il a dû y avoir création de variétés dans tous les sens. Évidemment, c'est sûr que la Griotte du Nord n'est pas adaptée. As-tu pensé à voir sur des sites en Inde ?

#10 _sicnarfa_

_sicnarfa_

Posté 18 octobre 2006 - 12:04

Quant à toi, Sicnarfa (pseudo énigmatique), je ne suis pas spécialiste mais j'ai appris que les variétés de kiwis monoïques sont en fait des mâles autofertiles. Ils produisent malheureusement des fruits de qualité inférieure.
Existe-t-il des kiwis autofertiles qui échappent à cette règle ? En tous cas, il faut les arroser abondemment et leur donner beaucoup d'azote dans la première moitié de la période de végétation.Connais-tu les kiwis jaunes plus sucrés? Nous voilà en pleine problématique du choix des variétés et des souches génétiques. Les plants de kiwis sur le marché sont essentiellement des sélections néo-zélandaises mais il ne faut pas oublier leur origine chinoise. Il serait intéressant de voir les sélections asiatiques à partir de la souche actinidia chinensis. D'autres paramètres peuvent intervenir qui expliquent la strérilité -que je te souhaite temporaire-de tes kiwis: altitude, orientation, PH du sol, zone de culture, choix des engrais, taille, support (les fructifications sont favorisées suivant les espèces en fonction de leur support, pergola, treillis, espalier...), et dernière point; il arrive qu'on ne plante pas ce que l'on croit planter. Un copain qui a passé deux ans à soigner son pamplemoussier (le vrai) a récolté une variété à pulpe jaune au lieu de celle à pulpe rose tant espérée. Dégouté de la vie hi hi !


J'ai essayé toutes les variétés que j'ai pu me procurer ...des jaunes et des rouges , des auterfiles etc ...résultat ! ...rien .

Chez moi la variéte qui produit en abondance est la classique hayward .
Il faut juste la protéger du gel la premiére année , et ne pas l'arroser avec de l'eau calcaire .
Environ 50 kg de fruit par an....plus petits , mais bien meilleurs que ceux du commerce .

Concernant les causes d'infertilités possibles , tu as bien sur raison .

#11 _mirza_

_mirza_

Posté 20 octobre 2006 - 18:19

Question à Mirza, l'éminence grise du site et à tous les autres et pour éviter de déranger notre webmaster. Est-il possible de solliciter éventuellement des échanges de graines sur ce forum? Meurfy Bokou!

Je suis pas grise je suis rayée de rose, alors !

Voui voui c'est possible, faut retrouver le fil qui est sur le forum et porte le nom évocateur de "échange de graines" et oublier tout ce qui pourrait concerner un site qui répondrait au doux nom d'Amicale-OPLF parce qu'aucune bonne âme aux doigts carrés n'a eu le temps de s'y replonger jusqu'à présent.

Et puis ça sera l'occasion de faire un point de ces graines, c'est vrai ça, moi j'en ai qqs nouvelles.

#12 birdy

birdy
  • Intérêts:écologie

Posté 23 octobre 2006 - 17:05

j'ai la tête comme une pastèque !
Rattrapage intensif d'usage du web après un assez long break érémitique, retour à la "faq" où j'use mon webmaster de frère jusqu'à la toile pour naviguer libre sur Apple (c'est la moindre des choses).
Coma informatique, nuits spectrales, anoréxie "ali-mentale", perception subliminale, et j'en passe, les doigts devant !

Symptome qui ne trompe pas, je ne grille plus mon café vert !
J'en oublie même de vous dire bonjour et de vous remercier pour vos réponses. C'est fait.

Avis à la population et je ne me répèterai pas !
Pour mettre une image sur une plante (ou autre) citée dans le texte, direction Google images (en premier puis les autres), chercher avec le nom français (pour ceux q,ui veulent aller plus loin dans le texte et dont l'anglais à filé à l'anglaise).
Avec le nom anglais pour plus d'images et les raretés-(s'adresse aux précédents qui s'arrêtent à l'illustration).
Avec le nom espagnol et portugais (souvent négligé à tort) pour d'autres images et parfois des trouvailles.
Pas de commentaire sur les polyglottes qui vont trouver des niches. N'hésitez pas à les faire reluire comme une chaussure frottée à la peau de banane en les invitant fermement à éplucher ladite banane sur des sites à vous interdits...


GROSHA, je ne me suis pas remis de ta proposition ! Tel un Deus ex Mac Intoch tu te proposes de m'aider. N'est-ce pas trop tôt, jeune homme, pour m'inviter dans un salon privé ? 8)
Je vais à mon tour te rendre un grand service, je ne vais pas accepter tout de suite. Suis occupé à sauter de lien en lien dans la jungle arachnéenne à la recherche de mon rayon vert :) Soulagé ?
J'ai pris note et je passerai au salon si nécessaire et si la proposition tient toujours malgré tes nombreuses occupations.
En tout cas, ce fut une bouffée de frâicheur !

TIS, avec toi aussi la fraîcheur s'installe, il va falloir veiller à ce qu'il ne gèle pas !
Une liane m'avait mené jusqu'à ce trésor de la Confrérie/Compagnie (des Indes), et j'en entrouvre le coffre de loin en loin pour éviter un orgasme végétatif précoce.
Si tu aimes t'aventurer jusqu'aux frontières de la toile, bienvenue sous la varangue.
Un bémol (après l'orgasme c'est normal), je n'ai pas encore lu l'article sur les Hunzas que je garde pour la bonne "douche"et je te rappelle que si tu trouves des exemples de fruitiers septentrionaux acclimatés sur le littoral ou à très basse altitude en milieu tropical, alors là ce serait le pied ! Inconsciemment, le diktat du resistant au froid s'insinue partout.
J'attends tes prochaines douceurs avec impatience ! ;)

YANNOUWEBSalut, bienvenue sous les lambrequins !
Il gèle grave en turquie, climat continental à peine adouci au bord de la Mer Noire. Les cerisiers d'origine ont été importés par les croisés, explorateurs, ambassadeurs...et améliorés par des occidentaux jusqu'en scandinavie.
Le destin de ces fruits et bien d'autres aurait été tout autre si les hommes cités plus haut avaient été africains ou sud-centro amérindiens. Vous en seriez à demander sans grand écho des cerisier résistants au froid !
Je n'ai pas encore trouvé en Inde, je ne pense pas que ce soit la meilleure piste, l'inclination naturelle les fait pousser
en altitude sur les contreforts de l'himalaya.
Ne nous quitte pas, lis plus loin les rebonds de la page...à bientôt ! :)

SICNARFAje prépare un petit "clin d'oeil" spécial kiwi pour toi, mais j'inaugure un système qui rend fou mon webmachin pour l'installer. Peut-être dans ce courrier ou dans le prochain, promis !
Hayward est-il autofertile ? Les gros fruits c'est souvent mieux mais ce n'est pas un gage de qualité gustative.
Tes cinquante kilos me font rêver... :)
Je ne connais pas les variétés rouges, encore une découverte, je note la ou les variétés (nom, autofertiles ?) dans ton prochain message. Intéressant ! ;)

MIRZA, c'est la première fois que je vois une chatte "grise" avouer, de plus, qu'elle est rayée de rose ! Quelle cuite ! C'est normal pour une chatte de "saloon"...sa queue boa ! Ha!Ha!
Les liens indiqués sont morts, ce n'est plus que du compost, profitons-en pour planter une jeune pousse devant notre varangue. A nous de l'entretenir !
J'ai réfléchi à ce projet, j'y reviendrai plus loin pour définir un protocole détaillé afin d'être efficaces et productifs.
Je compte sur toi. :D

000000000000000000000000000000000000000000

Le nom de ce topic n'est pas très clair, je le reconnais, voici quelques précisions:

FRUITIERS AUTOFERTILES ? J'y inclue les légumes et autres plantes.
1°) Gain de place (cela concerne toutes les tailles de jardins)

2°) Fructification moins aléatoire quand la variété est avérée autofertile. Voir plus loin.

3°) Economie (achat d'un seul plant-produits...)

4°) Libéré de la dépendance du voisinage de plants pollinisateurs.
(risque de mort, d'arrachage, incontrolable chez vos voisins plus ou moins proches).

**UNE ANCIENNE PRATIQUE CURIEUSEMENT DELAISSÉE AUJOURD'HUI: LE GREFFAGE D'UNE BRANCHE POLLINISATRICE SUR UN SUJET FEMELLE.


Voir la page de ce site sur l'autofertilité de certains oliviers: clair, didactique.

http://www.monolivie...tification.html

GRAINES PLANTES RARES ? J'y inclue la rareté de forme, de couleur, de parfum, d'usage, de propriétés...

La rareté est relative. Ce qui est rare pour moi peut ne pas l'être pour vous et ce qui est rare là ne l'est pas plus loin.

Cela étant compris, le sujet est large et n'exclue pas d'apprendre des choses curieuses sur des végétaux familiers.
Il y a aussi dans ce sujet un aspect d'échanges d'informations sur les sources de docs, images, vente en ligne...adresses de collectionneurs, pépinières, ou le pépé du coin, sur le web ou ailleurs.

L'échange de graines et de plantes entre naturellement dans ce cadre. Voir plus loin ou dans prochain message.

LA CIVILISATION DES VARANGUES donne un parfum d'épices et d'exotisme à ce lieu de rencontre. Comme la rareté, l'exotime de l'un n'est pas celui de l'autre !

Appelons cet espace,

LA DERNIERE VARANGUE OU L'ON CAUSE...de tout ce qui à trait aux sujets précités dans l'art, la science, l'écologie, l'économie d'énergie, l'éconologie, les réseaux de déconsommation, le truc, le muche, le machin et j'en passe.


ET SURTOUT DE L'HUMOUR !

Un exemple vite fait dans le domaine de la sculpture:

http://www.artgraine...s/revermont.htm

Un autre exemple sur le (petit) jardin biologique et productif avec vers la fin de page deux paragraphes qui traitent rapidement d'un sujet trop peu abordé: la décontamination des sols (jardins urbains-en lisière de routes-plomb).
Présentation austère mais page très intéressante et à creuser.

http://eap.mcgill.ca...ions/EAP65f.htm

Je vous avait parlé du moteur de recherches en 3D, UJIKO, qu'en pensez-vous à l'usage ?
A vos commandes, branchez-vous sur le tableau de bord:

http://www.ujiko.com...h.php?langue=fr

JE SUiS ClAQuE ! VOus aussiiiiiiiiiiii ??!!!

ALLONS NOUS DETENDRE SUR UN TREMPOLINE...

http://www.cube-crea.../elephant.html#

Je vous quitte, peut-être à tout à l'heure...

BIRDY



Mise en forme réparée

#13 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 186 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 26 octobre 2006 - 10:43

FRUITIERS AUTOFERTILES ? J'y inclue les légumes et autres plantes.
1°) Gain de place (cela concerne toutes les tailles de jardins)

Pour les tous petits jardins on peut aussi greffer plusieurs variétés sur un même arbre : http://www.onpeutlef...pic.php?p=47357

Pour tes cerisiers, ne peux-tu pas t'inspirer des méthodes de Maurice Chaudière qui s'amuse à greffer des arbustes sauvages sur des terrains abandonnés qui ne lui appartiennent pas, garrigue par exemple pour lui et montagne pour toi ? : http://www.onpeutlef...pic.php?p=48063

Ou suivre les conseils de Palladius comme a tenté de le faire Betizac : http://www.onpeutlef...pic.php?p=74079

Le cerisier se greffe sur le laurier, et, forcée d'être mère, Daphné rougit de ses enfants adoptifs. Il contraint le platane au vaste ombrage et le prunier hérissé de dards à ceindre leurs têtes de ses superbes rubis. Il orne aussi le peuplier de dons qui lui étaient inconnus, en répandant sur ses blancs rameaux un éclat vermeil.
(Source : http://forum.fruitie...ewtopic.php?t=2 )



#14 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 186 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 08 avril 2007 - 08:57

Une petite précision, si on veut greffer un cerisier sur un laurier il faut tenter l'expérience sur un laurier-cerise ou un laurier du Portugal (qui appartiennent comme lui au genre prunus) et non sur un laurier-sauce.