Aller au contenu


Photo

Terra Preta et biochar


  • Veuillez vous connecter pour répondre
265 réponses à ce sujet

#1 lady_lounamaya

lady_lounamaya
  • Localisation:Quebec
  • Intérêts:La terre, les chevaux, l'amménagement forestier, la nature dans le fond je pourrasi dire tout ce qui touche a la nature et son respect.

Posté 16 janvier 2007 - 15:40

Bonjour à tous,

Voila je recherche des choses sur la terra pretta il pour le moment je trouve pas grand chose sur le sujet.

J'aimerais savoir si parmis vous il y en a qui ont fait des expériences avec le charbon de bois en s'inspirant de ce principe la ?

Je suis preneuse de tout ce que vous pouvez avoir sur le sujet car pour le moment il y a tres peut de choses sur le net. Quelqu'un parmis vous a fait un début d'expérience?

Je suis au début d'une très petite expérience avec un plant de fraise il va resté a voir ce que ca va donner ca ne fait seulement que 5 jours que c'est en pot alors il est comme encore trop tôt pour en retiré de quoi a part du hazard? le plant que j'y ai mis était le plus laid et présentement apres quelques jours il est devenu le plus beau je met surtout ca sur le dos du hazard mais je peux vous dire que j'Ai bien hâte de voir ce que ca va donner pour la culture en pot.

Le prochain essai je vais le faire à l'été directement dans le jardin je veux faire un carreau avec un mélange de charbon de bois avec un peut de fumier compost et quelques copeau du principe BRF comme palli.

Si vous avez quelques idées ou commentaires je prend tout ce qui passe on sais jamais.


Voila à la place d'ouvrir un nouveau sujet j'ai pensée continuer ici de vous partager de mes expériences faites l'été 2006 avec mon jardin.

J'ai créé un nouveau jardin complètement il fait 8m par 13 m. Comme sol j'ai un sol lourd et très argileux pour donner une idée je pourrais presque faire des pot avec tellement elle est collante.

Premièrement j'ai coupé mes "couennes" que j'ai mis de côté pour un moment, sur le fond j'ai placé une mince couche de raclage du terrain et une couche mince de fumier de cheval les choses de disponible que j'avais en gros. Par la suite j'ai remis les couennes en place le gazon en dessous pour avoir la terre au dessus et j'ai remis une légère couche de raclage de terrain et de fumier qui a fait office de pailli. J'ai fait la moitié du jardin ainsi. L'autre moitié je me suis inspiré de la butte pour une carreau j'ai mis des assez grosses branches en dessous retenu avec des couennes retournées, sur le tout j'ai mis du fumier de cheval très frais, sur le fumier j'ai éttendu une épaisse couche de feuilles et pour finir j'Ai mis une couche de seulement quelques centimètres de terre pour retenir les feuilles. Le reste du jardin lui j'ai fait des carreaux de terre bêché avec ajout de fumier un peut plus composté celui la car j'était sur le fond de mon tas.

Les plantations

Sur la partie de couennes retournée j'ai semé des pois, fèves, planté choux, céleri, brocoli et tomate.

Sur la butte que j'ai fait j'y ai mis des citrouilles, courge spaghetti, artichaut.


Le reste qui était bêché j'ai mis, des pommes de terre, fèves, tomates choux céleri ainsi j'Avais quelques plantes pour comparé.

En bordure de tout le jardin j'ai semé du sarazzin qui m'a servi un peut de coupe vent et qui de temps à autres quand il devenais grand je garochais en surface au pieds de mes plants pour faire un genre de pallis.

Les résultats de tout cela les tomates de la partie couennes retournée ont été superbe les plants très difficile à planté mais sont devenu très beau une partie de plant chétif a tenu le coup sans tuteur et ont poussé à près de 1 mètre de haut bonne productions qui m'a permis de faire 45 pots de sauce tomates avec uniquement mes tomates. Sur la partie bêché les plants ont été environ la moitié plus petit avec une très faible production.

Les choux de la partie couenne sont devenu plus beau et moins attaqué par les larves que ceux cultivé sur terre bêché.

Les céleri la même chose sont devenu 2 fois plus gros.

Les fèves aussi j'ai eu des plants très gros avec une production du tonnerre comparativement à celles planté de l'autre côté sur terre bêché.

Donc au final pour une première année je n'ai pas dutout été décu j'ai eu des résultat qui ont dépassé mes espérences avec les couennes retournée j'ai pu échanger des choses avec des copines pour avoir ce qui me manquais.

Ca été un gros travail pour le faire mais j'ai vraiment été récompensée et pratiquement pas de mauvais herbes et un jardin presque sans entretien pour le reste de l'été restait a récolté et déguster la partie couennes a eu moins de mauvais herbes que la partie bêché.

La butte je me suis inspiré de la couche chaude pour les citrouilles et artichaut qui appréci la chaleur et malgré la saison assez courte de jardinage ici j'ai eu plus de citrouilles et courges que mes amis elles se sont bien conservé j'en ai mis une comme déco dans la maison et elle est encore très belle et mes jeunes plants d'Artichaut avec des semis tardives, ont produits quelques fleurs que j'ai pu déguster. Cette butte m'a donné un super terreau ou je peux enfoncé facilement les outils.

#2 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 16 janvier 2007 - 16:13

faut-il d'abord fabriquer du charbon de bois ou s'agit-il de brulis ?

#3 lady_lounamaya

lady_lounamaya
  • Localisation:Quebec
  • Intérêts:La terre, les chevaux, l'amménagement forestier, la nature dans le fond je pourrasi dire tout ce qui touche a la nature et son respect.

Posté 16 janvier 2007 - 16:25

Je penses que le charbon est fabriqué si j'ai bien compris, car ils en font en brulis présentement ils défrichent la terre en brulant dans cette partie de l'amazonie et cette terre deviens pauvre très rapidement alors je crois qu'ils ont rajouté le charbon en bonne quantités sur certaines surfaces.

Ce qu'ils ont retrouvé ce sont des superficies recouverte de terre noir d'ou le nom de terra pretta.

Le principe c'est que, vu la pososité du charbon il retient des éléments nutritif du sol. Vu que dans ces régions les sols sont souvent lavé par les moussons.

#4 Khumlee

Khumlee

    Aggraculteur

  • Membres
  • 266 messages
  • Localisation:bordeaux - gironde

Posté 16 janvier 2007 - 17:22

Voila un sujet trop rarement abordé et qui devrait faire l'objet de tout les efforts de tout les gouvernements !
Bref a mon avis pour les recherches il faut commencer par le debut, non pas passer le sol au tamis des microscopes et autre analyse biochimique etc...
Se poser les bonnes question, pouquoi et comment ces hommes ont ils mis cela en place ?

La terra preta, terre noire du bassin amazonien, aurait des similitudes d'auto-fertilité proche d'une terre ayant reçu du BRF. La différence c'est que cette terre présente en quantité importante de carbone sous forme de très fin "charbon de bois", qui de part sa microporosité, serait le siège d'un importante colonisation microbiologique, mais ayant aussi des capacités d'adsoptions tout aussi importante.
Mais à mon avis c'est n'est pas du charbon de bois sous la forme que nous l'utilisons dans nos barbeucs.
Comment des hommes auraient ils pensés à faire du charbon de bois le piler, le mettre dans ou sur le sol et cultiver dessus ? Je me suis dans un premier temps dit "oh et bien le bois qu'ils utilisaient pour chauffer leurs aliments une foie consumer (morceaux de charbon et cendre) était retourné dans les cultures. Possible, mais alors vu les quantités de charbonnier qu'il y a eu partout sur la planette on aurait quant même vu qu'a ces endroit que le sol devient plus fertile non ?
N'ayant pas trouvé de trace de cette théorie, je me suis tourné vers autre chose. Le BRF biensur !
Ces hommes ont peut etre fait du BRF manuelement sous les tropiques, mais sous ces latitudes, la chaleur, l'humidité, les insectes, les pluies abondantes ont peut etre eu raison très rapidement des quantités de bois appliqué sur le sol. Et comment faire durcir le bois au moin un peu c'est de le carboniser un peu ! Mais pas n'importe quel bois, celui que l'on utilise pour faire le BRF.

Aujourd'hui je n'ai pas la solution juste envie de tester et si je le teste se sera avec du charbon de bois de rameaux sur du brf déjà en place, car a mon avis il y a une evolution vers de charbon de bois et non pas du charbon de bois directement, quoi que !

#5 lady_lounamaya

lady_lounamaya
  • Localisation:Quebec
  • Intérêts:La terre, les chevaux, l'amménagement forestier, la nature dans le fond je pourrasi dire tout ce qui touche a la nature et son respect.

Posté 16 janvier 2007 - 18:18

Khumlee tu as raison un sujet trop peu abordé c'est pour cette raison que je l'ai lancé ici c'est aussi mon avis.

Pour la facon d'obtenir le charbon c'est un peut mon avis aussi ca devais etre simple exemple feu de cuisson c'est pour cette raison que je collecte un peut de charbon dans mon poêle a bois que j'éteint dans de l'eau et laisse séché près du poêle. Façon pour moi d'obtenir rapidement une certaine quantité pour commencer a expérimenter car cette année je ne la boure pas mon sol ni ne bêche je m'inspire de la permaculture un peut à l'automne j'ai laissé sur place mes déchet de jardinage avec le sarazin que j'avais semé en bordure de mon jardin auquel je veux rajouter le raclage de terrain à l'été et une mince couche de fumier qui m'a donné de bon résultat l'an passé par la dessus je veux remettre une couche de charbon sur une petite partie et recouvrir de BRF que je veux commencer a expérimenter cette année.

Je garde en note l'idée de brûler le BRF a essayé aussi sur une autre petite parcelle c'est assez simple pour moi le jardin est amménagé avec quelques parcelles d'expérimentation prévu au départ quand j'ai commencé le jardin l'an passé, ce qui tombe bien je cherchait justement de quoi essayé dedans. :)


Ca reviens un ti peut a mon avis a ce que tu en dis et c'est un peut dans ce sens que va aller mon expérimentation je veux faire au plus simple avec les affaires que j'Ai de disponible sur place et vu qu je chauffe au bois alors c'Est rapide et facile d'En receuillir assez rapidement pour commencer l'Expérience. Et je trouve que c'est bien beau vérifier la composition bactérienne en laboratoire mais maintenant serait grand temps de commencer a expérimenter si la méthode a déjà fait ses preuves.

Sur le net il y a peut d'info justement sur l'expérimentation et les façons de procédé c'st aussi pour ca que je lance le fil de peut être trouver d'autres personne qui font des essaie et partager des idé.es et trucs sur leurs expériences.

Modifié par lady_lounamaya, 16 janvier 2007 - 18:25 .


#6 fabinoo

fabinoo
  • Localisation:Paris, Montreuil

Posté 16 janvier 2007 - 18:53

On a 50kg de charbon qui attendent d'être utilisés pour ça.
Mais je sais pas si du charbon pour barbecue sera efficace. On vous racontera.

#7 lady_lounamaya

lady_lounamaya
  • Localisation:Quebec
  • Intérêts:La terre, les chevaux, l'amménagement forestier, la nature dans le fond je pourrasi dire tout ce qui touche a la nature et son respect.

Posté 16 janvier 2007 - 19:33

super fabinoo tiens nous au courant plus on tente de choses mieux on va voir l'évolution et ca peut aider les autres a avancer dans leurs essai on peut pas toutes les faire :)

#8 lady_lounamaya

lady_lounamaya
  • Localisation:Quebec
  • Intérêts:La terre, les chevaux, l'amménagement forestier, la nature dans le fond je pourrasi dire tout ce qui touche a la nature et son respect.

Posté 16 janvier 2007 - 20:34

J'était en train de réfléchir, Khumlee, si on veux bruler le BRF sur place pourqui carbonise on dois le faire sur la couche sec de surface et je me disais faut l'éteindre alors apres la mise a feu pour pas que ca devienne trop de la cendre faire un petit coin à la fois en arrosant le tout apres quelques minutes pour finir d'éteindre pour garder plus possible le charbon et avoir moins de cendre car sinon trop de cendre pas mieux non plus comme un rond de feu ou il pousse rien a moins de le nettoyer et ca prend quelques années avant que ca revienne.

Qu'en pensez vous?

#9 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 16 janvier 2007 - 23:36

;) génial!! j'ai lu quelque part un super article sur la terra pretta et surtout vue sur arte l'année dernière un super sujet qui parlait à la fois de ce "trésor" capable de donner des pistes pôur lutter contre la famine mais aussi sur la civilisation qui éxistait en amazonie avant la venue des "blanc"

cette civilisation a tracée des sortes de voies de communication surélevé, à la fois digue et à la fois pour circuler hors d'eau, les villages étaient construit sur des buttes arrangées en étages comme des pyramide aztèque, avec le temple en haut, les maisons au cran en dessous, et en bas les jardins sur plusieurs niveaux en fonction des innondations....et des cultures sans doute, ainsi que pour les animaux domestiques........
Mais le secret de la terra pretta c'est aussi les tessons de terres cuites, qui jouent aussi le rôle avec le charbon de bois de stockage d'oligaux éléments, cette civilisation fabriquait des poteries superbes et sofistiqués et ces poteries tenaient une place importante dans leur culture, comme tous ce qu'ils ont fabriqué devaient être en bois, à part les grosses infrastructure que l'on vient de découvrir(voies de communications rejoignant les buttes entre elles et tracé droite que s'en est impressionant...), le reste à été mangé par la jongle, seule les poteries sont parvenue jusqu'à nous...et dans la terra pretta, il y a des tessons de terre cuite volontairement dispersé sur les parcelles qui semble avoir été les jardins, cette civilistion aurait disparu en une génération à peine à cause des virus importé par les portuguais et autres colons, premier colon qui qualifie le pays découvert de mine d'or mais en référence au mais et au culture et non pas à l'or le métal...tout comme dans les andes...civilisation qui à beaucoup de traits commun avec les aztèques....

tous ca de mémoire, il faudrait retrouver la référence du documentaire d'arte (ou de la 5????) car peu de documentaire m'on fait cet éffet là tellement on y découvrais des liens entre la terra pretta et cette civilisation, beaucoup de centre d'intéret digne d'oplf dans le même documentaire!!
affaire à suivre, qui va le premier nous ressortir un dossier bien documenté sur le sujet?? à vos moteur de recherche, pret, partez!!!!................. :)
néothé

#10 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 17 janvier 2007 - 00:59

;) bon j'ai trouvé...mais j'arrive pa à vous faire partager ma trouvaille qui est sur le site loin devant :cogite:
je suis vraiment nul....
qui m'aideras une fois pour toute à savoir faire ce genre de plan :) j'avais pourtant trouvé les infos avec l'orthographe suivant: "terra preta" avec un seul t...
A+ néothé

#11 melrose

melrose

Posté 17 janvier 2007 - 05:09

Est-ce que c'est ça que tu cherches ?
http://www.loindevan...article&sid=198

#12 lady_lounamaya

lady_lounamaya
  • Localisation:Quebec
  • Intérêts:La terre, les chevaux, l'amménagement forestier, la nature dans le fond je pourrasi dire tout ce qui touche a la nature et son respect.

Posté 17 janvier 2007 - 05:19

Une autre petites idées qui m'est venu avec ce que disais néothé avec les tessons de terre cuite un élément que j'avais oublié.

J'ai lu à quelque part qu'en bas des volcans la terre pouvais devenir fertile avec la roche volcanique alors je me suis dit ca serait peut -être plus simple de trouver quelques poches de roche volcanique que d'acheter une quantité de pot de terre cuite et les casser pour un résultat semblabe.

Je me demande si mon idée peut-être bonne?

#13 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 17 janvier 2007 - 11:05

:) super, c'est ca mais je ne sais toujours pas faire pour le le coller ici quand je le trouve sur le net....

en bas des volcans c'est surtout la cendre qui apporte un plus à la terre?

mais ca m'a fait pensé à la pouzelane, une roche vocanique qui capte aussi les oligaux éléments (utilisé dans les fosses septiques pour faciliter le travail des enzime glouton) en ardèche (sur le plateau) ou en lozère elle est utilisé concassée sur les routes contre le verglas....mélangé à la terre elle doit l'alléger et permettre également de stocker les éléments pour les plantes?
néothé

#14 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 17 janvier 2007 - 11:39

[Hors-sujet]

:) super, c'est ca mais je ne sais toujours pas faire pour le le coller ici quand je le trouve sur le net....

Néothé, pour copier un texte, tu sélectionnes la partie du texte qui t'intéresse avec ta souris, puis avec un clic droit tu sélectionnes "Copier".

Dans ton message, tu utilises la touche "Quote" puis, toujours avec la touche droite de la souris, tu choisis à présent "Coller", puis tu réutilises la touche "Quote*".

Enfin, tu fais un copier-coller de la même façon (mais sans les quotes) avec l'adresse http en haut de la page copiée pour citer ta source.

#15 homabilix

homabilix
  • Localisation:bretagne
  • Intérêts:construction bois, moto, bélier, nature...

Posté 17 janvier 2007 - 12:26

J'avais également vu le reportage dont parle néothé, ça m'avait scotché!! Vraiment incroyable!! :)

#16 lady_lounamaya

lady_lounamaya
  • Localisation:Quebec
  • Intérêts:La terre, les chevaux, l'amménagement forestier, la nature dans le fond je pourrasi dire tout ce qui touche a la nature et son respect.

Posté 17 janvier 2007 - 18:33

De la facon dont vous parlez de ce reportage j'aimerais le voir mais avec ma fichu connection préhistorique qui fait a peine plus qu'un 33 kbs j'ai pas de chance ha ha ha

Si ca continu je vais avoir quelques bonnes pistes avec vous tous pour faire évoluer mon projet de culture avec mes jolie charbon "made in direct che nous" du fin fond de ma cave :)

Bon voila d'apres ce que j'ai peux comprendre il serait préférable que je mette mon BRF en premier pour que les champignons se développent plus vite donc pour mon charbon je devraient le mettre par dessus la couche de BRF? et intégré a tout ca roches, terre cuite si j'ai des pots qui casssent et peut être même pour une premiere année un peut de fumier pour l'azote.

C'est en gros de cette façon que je songe procéder, vos avis sont les bienvenue.

#17 Khumlee

Khumlee

    Aggraculteur

  • Membres
  • 266 messages
  • Localisation:bordeaux - gironde

Posté 17 janvier 2007 - 19:51

Tessan de terre cuire mythe ou réalité de leur action dans la fertilité de la terre preta ?
Dans un environnment logique ou tout ce qu'on utilise vient de la terre et tout ce que l'on rejete doit retourner a la terre, d'ou les fameuses poterie qui retourne dans le sol quant elle sont cassés, d'ou la presence de tesson.
Par contre la piste des poterie est interessante et elle devrait etre creuser, car pour faire des poterie il faut cuire la terre avec de grande quantité de bois ! Le charbon pourrait il etre issu de residu de cette conbustion imparfaite ?
D'un autre coté les tessons sont micro poreux et peuvent abriter de grande quantité de microorganisme, tout comme le charbon de bois suivant la façon dont il est préparé.
J'exclu en parti que le charbon vient du fait d'avoir bruler du brf sur le sol, mais plutot de faire des tas de rameaux recouvert de terre et consumé lentement comme on le fait pour notre charbon de bois. Car vu les quantités de carbon noir dans ces sols, il a falu apporter des quantité impressionnantes de rameaux ou bois caulinaire pendant des périodes très longue.
Mais qu'en savons nous aujourd'hui ? sachant que certain site n'aurait guèrre plus de 500 ans et d'autre plus de 2000 !

#18 homabilix

homabilix
  • Localisation:bretagne
  • Intérêts:construction bois, moto, bélier, nature...

Posté 18 janvier 2007 - 11:39

toujours dans ce reportage, c'était vraiment impressionnant de voir les résultats qu'obtenaient les scientifiques en comparant une culture à partir de terra pretta et la même culture avec d'autres engrais et sans engrais.
Mais le plus incroyable:

C'est cette propriété qu'a la terra pretta à "se développer" seule dans le temps: :euh:

Une zone de terra pretta va s'étendre toute seule en transformant la terre pauvre en une terre sombre riche et fertile!

Les brésiliens venant "récolter" cette terre dans des camions tous les dix ans (je crois) pour la vendre. Ils laissaient ensuite 10 ans à la terra pretta pour se re développer! INCROYABLE!!
dans le reportage ils expliquaient bien que les scientifiques n'avaient pas encore trouvé exactement comment le mécanisme fonctionnait... :???:

#19 Khumlee

Khumlee

    Aggraculteur

  • Membres
  • 266 messages
  • Localisation:bordeaux - gironde

Posté 18 janvier 2007 - 11:42

La nuit porte conseil comme l'on dit ou amène a reflexion !
Bref je me suis reveillé et je pensais déjà a la terra preta, elle me poursuit nuit et jour, la quette du graal en quelques sortes et je ne suis ni chevalier, ni roi...
Revenons en a non mouton, quio que je ne suis pas Berger non plus....... euh a la terra preta je voulais dire !
Voici donc ma reflexion nocturne sur la nécessité de mettre en place un sol de ce type contenant du carbone sous forme de charbon sous ces latitudes.
Le problème de ces sols sans couvert végétal apres une culture sur brulis par exemple, c'est qu'il y a une erosion et un léssivage très important du fait des régulières et abondantes pluies. Cependant après 6-7 ans il semblerais que la végatation fassent a nouveau réapparision, alors qu'apres 3-4 ans la culture vivrière ne soit plus possible!
D'autres part l'humification et la minéralisation de la matiere organique est aussi accelé par les conditions chaude et humide.
L'importance sous ce climat est de trouver une façon de "fixer" ou de retenir ces minéraux disponible pour les plantes issu de cette minéralisation de la matiere organique.
Mais d'ou provien cette matière organique, des arbres et vegetaux inferieurs et aussi de la faunes et floras du soussol, qui sont probablement minéralisé en quelques années pour des sol a nue.
Le charbon de bois a la faculter d'etre poreux et donc d'herger a l'interieur et a l'exterieur de nombreux microorganismes, mais il a aussi la capacité d'adsorption de certain minéraux.
D'autre part les particules de charbons semble avoir été oxydé en surface, a l'interieur aussi probablement ! Qui consomme ce charbon de bois ?
Autre reflexion c'est que les nutriments du sol azote phospate sont très présent et sous des forme assimilable par les plante, l'on sais aujourd'hui qu'un sol biologiquement très actif solubilise ces élément les phosphates notamment et ils deviennent assimilable.
Mais si la flora du sol est si importante en biomasse dans ce type de sol, d'ou tire t'elle son energie ? du charbon de bois ou est il simplement un support ?
L'azote lui provient en grande partie comme dans le brf de l'azote atmosphérique transforme en humus bacterien et fongique et autres. Mais la source de carbone vient d'ou, du charbon de bois ? de l'air fixé par des algues, cyanobacterie etc... ? les deux ou autres ?
Ce sol auto fertile ne foncionnerait il pas simplement sur un humus constitué de bacteries, de champignons, d'insectes, de nematodes etc... ?
ET est ce que cela fonctionnerait sous nos climats tempérés ?

Bon je n'ai toujours pas apporté de réponse, mais peut etre que mes reflexion peu structuré apporteront d'autres réflexions plus structurés elles.

#20 Khumlee

Khumlee

    Aggraculteur

  • Membres
  • 266 messages
  • Localisation:bordeaux - gironde

Posté 18 janvier 2007 - 11:50

toujours dans ce reportage, c'était vraiment impressionnant de voir les résultats qu'obtenaient les scientifiques en comparant une culture à partir de terra pretta et la même culture avec d'autres engrais et sans engrais.
Mais le plus incroyable:

C'est cette propriété qu'a la terra pretta à "se développer" seule dans le temps: :euh:

Une zone de terra pretta va s'étendre toute seule en transformant la terre pauvre en une terre sombre riche et fertile!

Les brésiliens venant "récolter" cette terre dans des camions tous les dix ans (je crois) pour la vendre. Ils laissaient ensuite 10 ans à la terra pretta pour se re développer! INCROYABLE!!
dans le reportage ils expliquaient bien que les scientifiques n'avaient pas encore trouvé exactement comment le mécanisme fonctionnait... :???:

Le fait que cette terre se regenère se developpe que cela veut il dire tout et n'importe quoi, vive les journaliste qui ne donne qu'un bout d'information, a vous d'en faire ce que vous voulez du moment que ça fasse extraordinaire magique incroyable adience bref j'en passe et des meilleurs.
Pour le moment je n'ai pas trouvé de document donnant la preuve que la quantié de carbonne est différente sur un terrain ou on prélevé il y a dix ans de la terra preta et un autre echantillon prelvé encore dix ans apres ?
Les quantités de charbon sont elles identique dans tous les echantillons ou il y t'il une dilution ?
Parce que si le truc c'est de dire que la terre prend une couleur noiratre ou brune, ça peut etre avant tout du a la formation d'humus (bacterien et autre) ou/et au charbon qui a été dilué et mélange au couche inferieur de terre par les microorgnisme du sol les vers notamment qui brasse en permanence des volumes considerables de terre.
Le fantastique fait rever, moi c'est la mis en place de cette autofertilité qui me fait rever, comme le brf le fait chez nous.