Aller au contenu


Photo

Terra Preta et biochar


  • Veuillez vous connecter pour répondre
306 réponses à ce sujet

#41 lady_lounamaya

lady_lounamaya
  • Localisation:Quebec
  • Intérêts:La terre, les chevaux, l'amménagement forestier, la nature dans le fond je pourrasi dire tout ce qui touche a la nature et son respect.

Posté 29 janvier 2007 - 06:20

Peut importe le poids je m'en ramasse environ la valeur de 7 à 8 balle de tenis presque tout les fois que je vais mettre du bois pour chauffer la maison j'ai dejà une grosse poche de patate de 50 livres de ramassé et le 40 kilo de grain avance bien. :cogite:

Mon plant de fraise pousse bien je le surveille tout les jours :D

Modifié par lady_lounamaya, 29 janvier 2007 - 06:20 .

  • fdsgttjodt aime ceci

#42 basicdesign

basicdesign
  • Localisation:uk

Posté 14 mars 2007 - 01:35

Raffa, bonjour ainsi que vous autres.

Je viens de m'inscrire (je connaissais pas avant, viens seulement de vous trouver!) rien que pour te demander si je peux repomper partiellement ta liste de refs pour un article wiki un peu plus developpe que ce qu'il y a pour l'instant sur le sujet la-dedans. "Partiellement" parce que j'ai deja epluche en long et en large a peu pres 1/3 de ces refs, ayant fait un peu de recherches apres avoir corrige un article sur la sequestration du carbone par Folke Günther, voir son site (en anglais)
http://www.holon.se/...penlev_en.shtml (cette page-la presente une idee sympa a lui, mur 'a tiroirs' pour recycler les eaux usees, ou les plantes se nourrissent de ce que leur amene l'eau en traitement.)
L'article n'est pas encore la, il n'a pas eu le temps de repasser sur les corrections, tout ca est tres recent. Pas comme la terra preta, donc.
Dommage que tu ne retrouves pas ton article :D, j'aurais pousse jusqu'a te demander si je pouvais le pomper aussi histoire de faire avancer les choses plus vite.
Bon ben j'espere que tu vas pas trop tarder, je vais commencer a balancer des bouts d'articles dans la page de discussion d'ici les 3 jours.

Ah, pendant que j'y suis, l'ami Khumlee parle de chiffres relevants, le genre de trucs sur lesquels je n'ai pas encore reussi a mettre la main. Folke me dit, 1kg de charbon ca donne environ 3.70 kgs de carbone sequestre. Hey???!?!??? Comment c'est compte (accent aigu), ce truc-la??? L'a pas encore repondu (est super occupe tout le temps, c'est la galere). Moi je ne vois pas comment ca peut se goupiller comme ca, la. Quelqu'un sait? Et puis, pour l'article il y aurait aussi besoin d'une reference Sci-en-tif-ique qui dit combien de carbone il y a dans telle quantite de charbon (et meme chose pour les gaz produits par la carbonisation (est-ce que ce sont les memes qu'une combustion, deja?) La je suis non pas flemmarde mais un peu en avance sur ma propre locomotive car j'ai quelque part une ref que je n'ai pas encore epluchee et qui donne un ou deux chiffres. Mais pas assez, donc ma question reste valide.

Pffuuii. Bon voila, toute aide sur le sujet sera la bienvenue et avec grand merci. Je suis trop obsedee par cette terra preta pour meme seulement prendre le temps de fouiller votre site plus loin, tout ce que je peux dire c'est que ca sent bon et que j'y reviendrai quand j'aurai fini de completer les 2 articles wiki (francais puis anglais, dans cet ordre tellement c'est la misere par ici. Ya vraiment pas grand chose qui se tienne en francais sur le sujet, que ca fait mal au coeur. C'est meme pas une opinion, c'est un etat de fait .-( Vous etes les plus informes que j'aie trouve jusqu'a present, voui-voui! :-) Rien que pour ca, merci.

#43 Raffa

Raffa

    Tout petit doucement

  • Membres
  • 322 messages
  • Genre: Homme

Posté 26 juin 2007 - 15:09

Je vois seulement ce message aujourd'hui où en es-tu de ton projet ?

#44 lady_lounamaya

lady_lounamaya
  • Localisation:Quebec
  • Intérêts:La terre, les chevaux, l'amménagement forestier, la nature dans le fond je pourrasi dire tout ce qui touche a la nature et son respect.

Posté 26 juin 2007 - 17:41

Bon voilà ou j'en suis avec mes petites expériences qui ne sont qu'un début avec le charbon.

J'ai fait une planche de mon jardin avec le charbon, j'ai mis ce que j'ai pu collecter l'hiver passé dans mon poêle à bois ce qui veux dire environ 3 poche de 50 livres de patates, ainsi que j'ai brulé sur place un tas de branche, déchets de cuisines, ect... que j'avais mis dans un gros tas sur cette parcelle qui fais environ 1 mètre par 3 mètres. J'ai planté un plant de plusieurs des choses que j'ai mis dans mon jardin, pour le moment ils sont plus beau que les autres ailleurs, mais ici la saison n'est pas très avancé avec le printemps très froid qu'on a eu.

Dans la maison j'ai fait un essai trop pur celà n'a pas été un succès, je penses que c'est le manque de vie car le plant de fraise à repris de l'allure en rajoutant une petite quantité de terre vivante de mes autres plantes. Mes autres plantes qui avais toutes de la terre de mon jardin avec déjà quelques insectes et ver de terre dedans, je leurs aies rajouté une couche de charbon, ces plantes sont toutes dans des pots de terre cuite, comme apport je leur ai seulement rajouté leurs déchets de tailles, ces plantes n'était plus très en santé, après seulement 2 semaines les plantes recommençais à reprendre de la beauté, un fushia sur tige est rempli de fleur et n'arrête pas de fleurir, je n'ai rien rajouté d'autre depuis sauf les quelques feuilles et fleurs qui tombent. Celà fait environ 2 mois que jes les entretien de cette façon, pourtant avant quand je n'avais pas le charbon je restais les déchet aussi sur place et ce n'était pas la même chose.


Pour le moment il est tôt pour avancer des résultats, mais le début d'observation que j'ai m'incite à continuer mes essaie qui sont déjà encourageant.

J'ai vue que parmis vous, je ne me souviens plus qui c'était procuré du charbon pour faire ses essai, ou en es-tu avec tes expériences?

Lors de mes réflexions durant que je brûlais les déchets de ma planche, j'ai eu une idée qui pourrais parraître niaiseuse mais je vous la partage, ces peuples cultivais beaucoup le maïs, qui était très présent dans leur alimentation, sur mon tas de déchets j'avais les cotons du centre qui compost très lentement alors je me suis dit que pour les détruire ils les brûlais peut-être et qu'une petite partie du charbon provenais de cette source. Je sais pas mais c'était une idée comme ça.

#45 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 26 juin 2007 - 18:34

J'ai préparé une sorte de levain , à partir d'excrément humain , broyat de bois et charbon de bois .
Des plants de tomates ont poussé spontanément dessus...ce sont les seuls à n'être pas touché par le mildiou .
Mais il faudra des années pour savoir ce qu'il en est vraiment .

#46 Khumlee

Khumlee

    Aggraculteur

  • Membres
  • 266 messages
  • Localisation:bordeaux - gironde

Posté 21 mars 2009 - 10:48

IL y a une semaine , j'ai rencotré une personne qui a fait l'experience suivante, et vous verrez que cela est très interessant et peu laisser entrevoir comme l'homme a creer la terra preta.
Cette jardinière à fait un trou de 10 a 20 cm de profondeur sur une surface de quelques mettres carrés. Puis elle placer dans ce trou du bois de tout type et t a mis le feu, et lorsque les braises etaient la elle a recouvert ce feu avec les mottes d'hebres puis la terre extraite du trou.
Apres plusieurs jours la chaleur emanée encore de cette zone de bruli, puis par la suite elle a planter dessus.
Depuis a cette endroit les vegetaux sont beaucoup plus vigoureux, et d'apres elle c'ets flagrant, la fertilité est là.
On peu se dire que dans un premeir temps l'apport des cendres donne ce regain de fertilité, mais seulement quelques années !
L'avantage de cette méthodes, c'est quelle nous montre comment une culture sur bruli a pu etre transformé en terra preta, -ar cette technique de recouvrement des braises.
Je n'en tire pas de conclusion, je vais essayé on en reparle dans 1, 2, 3, 5, 10 ans

#47 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 21 mars 2009 - 12:10

C'est intéressant et celà à pu se produire de cette façon....cependant à mon avis il manque quelquechose , pour que comme dans les terres noires , le système en plus d'être fertile s'autorégénère .....peut être une bactérie locale , car çà ne doit pas être simplement chimique .

#48 Khumlee

Khumlee

    Aggraculteur

  • Membres
  • 266 messages
  • Localisation:bordeaux - gironde

Posté 22 mars 2009 - 07:30

En effet dans un premier temps cela a du se passer comme ça et de ce fait au lieu de devoir déménager tout les 3 ans a cause du brulis, le systeme presenté au dessu en les, permetait peut etre de cultiver pendent 5 a 6 ans ? Ainsi en renouvellant au meme endroit ces brulis etouffé, c'est mis en place tout un systeme complexe, ou les hommes on retourné tout ce qu'ils fabriquaient quietaient en fin de vis ou ne consommé pas a la terre, la suite vous la connaissez on en sais rien

#49 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 513 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 22 mars 2009 - 10:10

Très intrigué par tout ce que j'ai lu ici.
Ma calculette me dit des choses assez surprenantes:

je reprends l'indication de Khumlee;
180g de charbon par kg de terra preta sur 0,40m.
soit encore;
180 kg/T ou 0,180 T/T

les agronomes s'accordent à donner pour la densité d'un sol de culture moyen;
1,5T/m3

pour 1 m2 de terrain, le poids de terre est de;
1,5x0,4 = 0,6T
pour 1 hectare;
0,6x10 000 = 6000 T

la masse de charbon dans un hectare de terra preta est de:
6000x0,180 = 1080 T

selon Khumlee il faudrait 4 kg de bois pour produire 1 kg de charbon.
pour les 1080 T de charbon d'un hectare il faut donc bruler;
1080x4 = 4320 T de bois.


la densité d'un bois sec: 0,9 T/m3
le volume de bois à transformer en charbon est de;
4320/0,9= 4800 mètres cubes
volume de bois pour un seul hectare…

J'espère ne pas vous avoir lassé avec ces calculs comme on en faisait à l'école primaire.

Ma conclusion;
- quelle civilisation a pu engager des opérations de déforestation à une telle échelle?
- quels furent les conséquences écologiques d'une tel travail?

#50 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 22 mars 2009 - 11:19

Mais non Flyod ....et je suis d'accord avec toi .

Ce que je trouve intéressant dans cette affaire c'est ce que j'évoque plus haut....la régénération .

Ces buttes sont aujourd'hui exploitées par des entreprises qui en prélévent la "terre".
Mais ce qu'ils observent c'est que si on laisse une couche de "terre" suffisante sur le terrain et bien au bout de quelques dizaines d'années la "terre" se reconstitue et reprend du volume .
Ce qui pour moi , peut être la preuve qu'il y a bien une sorte de levain .
Un des moyens simple pour transporter des bactéries avec soi au cours des installations successives en des lieux distants , c'est possiblement les excréments humains .

Cependant on se demande pourquoi si la terre reste fertile , les habitants auraient le besoins d'aller ailleurs , comme dans le cas de culture sur brûli ou le fertilité décroit en quelques années .
Peut être simplement pour des raisons démographiques et pour créer de nouveaux villages .

#51 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 513 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 22 mars 2009 - 12:24

Si j'ai bien compris il s'agit des terres cultivées d'une civilisation assez avancée pour organiser des villes et maitriser une agriculture pas forcement nomade mais dotée peut-être d'un système de rotations au sens agronomique actuel.

Sur l'hypothèse d'une "régénération spontannée" que les microbes aient un rôle important à jouer, j'en conviens. Cependant, les observateurs auraient noté la présence de charbon. De charbon de bois brulé… Il faut donc du bois.
Et pour ça, aucune explication ne vaut, sinon des apports volontaires.

Sait-on la surface ancienne du territoire couvert de terra preta?
… et le volume des exportations?

#52 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 708 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:l'Ardèche

Posté 22 mars 2009 - 13:02

http://fr.wikipedia....iki/Terra_preta

:sourire: :D :roi2:

#53 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 513 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 22 mars 2009 - 13:26

Merci ezza, l'article est copieux.
Je retiens que les auteurs évoquent les surfaces en kilomètres carrés… et un km2 vaut 100 hectares.

J'ai lu aussi qu'un lombric aurait un rôle notable dans l'incorporation du charbon dans le profil du sol.

Etrange Amazonie…

#54 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 22 mars 2009 - 17:22

Sur l'hypothèse d'une "régénération spontannée" que les microbes aient un rôle important à jouer, j'en conviens. Cependant, les observateurs auraient noté la présence de charbon. De charbon de bois brulé… Il faut donc du bois.
Et pour ça, aucune explication ne vaut, sinon des apports volontaires.


Dans l'article de Wikipédia il est bien précisé ceci :

Qui plus est, le récolter ne réduit pas son abondance. Les fermiers ont découvert qu'il se renouvelle à la vitesse d'1 centimètre par an[4].

Ce qui implique que s'il a bien fallu du charbon de bois à l'origine , les apports ne sont pas forcément necessaire par la suite .

Ou alors il y a un malentendu quelquepart .

Concernant le charbon de bois , ses caractéristiques physique lui confèrent des qualités très spéciales en rapport avec les bactéries et la fixation des substances chimiques .
Il doit notamment diminuer notablement les effets du lessivage .

Il se pourrait aussi que la terra préta ne soit pas reproductible sous nos climat , ou alors bien moins .

#55 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 513 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 22 mars 2009 - 19:08

Un malentendu, oui je crains que le problème soit là.

- Face à d'éventuelles critiques sur le pillage d'une ressource, il est toujours plus simple de répondre que "tout va bien, ça se régénère…"

- Sous nos climats, les agronomes s'accordent à dire que c'est le complexe argilo-humique qui est doué des propriétés d'adsorption* des ions fertilisants. (Ca++, Mg+,K+, etc…)

(*) sans faute d'orthographe, voir http://fr.wikipedia....i/Physisorption

- en tout état de cause, d'où viendrait le charbon de bois nécessaire pour tenter de fabriquer la terra preta made in Europe?

- enfin le lombric ad hoc, il n'est pas de chez-nous!

#56 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 708 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:l'Ardèche

Posté 22 mars 2009 - 20:01

"On connaît également des sites de terra preta dans d'autres régions
Afrique de l'Ouest (Bénin, Libéria), et dans les savanes d'Afrique du Sud"

"On les trouve dans des situations climatiques, géologiques et topographiques variées"


Charbon de bois ........quelle traitement ??
+
Lombric ............???? long ou en bric :D :roi2:
+
l'élément manquant ???

:sourire:

#57 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 22 mars 2009 - 21:54

- en tout état de cause, d'où viendrait le charbon de bois nécessaire pour tenter de fabriquer la terra preta made in Europe?

Il faudrait avoir des infos précises sur la partie qui se régénére.....contient elle du charbon de bois ou pas ?
Si on affirme qu'elle en contient , alors c'est surement que d'une certaine façon , on se moque de nous .
Dans le cas contraire , ce peut être le "fond de cuve" qui sert de levain .

#58 Zaou

Zaou
  • Genre: Homme
  • Localisation:Reims

Posté 23 mars 2009 - 09:23

D'après ce que j'ai lu la partie qui se "régènère" contient du carbone mais pas sous forme de charbon de bois ... logique, ce carbone viendrait des micro-organismes. De toute manière je ne vois pas comment ça serait possible autrement à part si les vers de terre se décident à ramener des stocks enfouis en profondeur.

Par contre étant donné que le charbon bois aide aux échanges ioniques et au captage des nutriments je comprend mal comment la terra preta régénérée peut avoir les mêmes propriétés que l'originelle. Il faudrait connaître la forme et les propriétés du carbone formé biologiquement ...

#59 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 513 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 23 mars 2009 - 09:54

Sympa ces échanges… Je crois qu'on avance. Probablement sur des questionnements et des pistes qui ont déjà été explorés, mais sait-on jamais?

Là je bloque sur le mécanisme microbiologique qui parviendrait à produire du carbone. Le cycle du carbone est bien connu, en très court ça donne;
CO2, photosynthèse, sucres, oxydation, CO2.
Le charbon résulte d'une oxydation partielle de la cellulose et de la lignine végétales.

Questions; si tout se passe dans le sol,
1/ comment peut-on avoir photosynthèse?
2/ comment avoir oxydation partielle sinon par combustion à l'étouffée?

Sur la présence de stocks importants présents dans le sol, j'étais étonné du résultat des calculs menés plus haut; 4800 m3 de bois brulé par hectare. à minima…
Presque une épaisseur d'un demi-mètre de bois (4800/10000= 0,48m)

Même en supposant un apport régulier durant des siècles de cultures, on est obligé de penser à des exploitations de plus en plus lointaines et à des transports volumineux…

#60 Zaou

Zaou
  • Genre: Homme
  • Localisation:Reims

Posté 23 mars 2009 - 13:31

Je pense que le carbone est capté par les micro-organismes lors de la dégradation de déchets organiques, sur la wiki ils citent notamment le Aspergillus niger. Ensuite lors de la mort du champignon/des micro organismes il doit rester du carbone (probablement sous forme de carbonate) qui va sédimenter rapidement à cause de sa très petite taille (et d'un ferment particulier?).

J'étais en train de réfléchir à la comparaison possible avec la tourbe, le type de diagenèse serait peut être le même à une autre échelle?

Les micro-organismes permettant cette diagenèse seraient alors plus particulièrement présent dans la terra preta et dans les tourbières (points communs? à priori eau et acidité. Le charbon de bois doit retenir de grandes quantités d'eau pendant de longs moments conjugué avec la pluviométrie de la zone et ne pas oublier que la terra preta est localisée près de voies d'eau, de plus la terre est naturellement acide en zone tropicale)

Edit : je suis tombé sur une étude comparant différents fertilisants et leurs effets sur la diminution du taux de carbone du sol.
http://www.css.corne....., Steiner.pdf

En gros ils font quatre cycles de culture et au final le sol a perdu ~25% de son taux de carbone sauf quand ils ont rajouté du charbon de bois le sol n'a perdu alors que ~5% de son taux de carbone !! (c'est fait en Amazonie, il serait intéressant d'avoir une étude sous un autre climat/sur un autre sol)

Modifié par Zaou, 23 mars 2009 - 14:35 .