Aller au contenu


Photo

envahis par les orties !


  • Veuillez vous connecter pour répondre
66 réponses à ce sujet

#1 adeline

adeline

    en pleine réflexion...

  • Membres
  • 363 messages
  • Localisation:Namur (Belgique)

Posté 18 janvier 2007 - 20:36

Bonjour,

Est-ce que quelqu'un parmis vous connait une façon de se débarasser des orties de manière "écologique"? Quelqu'un a-t-il déjà eu le cas?

Le terrain dont il est question est un terrain d'environ 20ares qui était auparavant occupé par trois petites maisons de ville et leur jardin. Les maisons ont été démolies et il ne restent que quelques murets dans ce qui étaient les jardins (pour récupérer une différence de niveau).
Ce terrain est littéralement envahis par les orties qui atteignent facilement 1m30 de haut au mieux de leur forme. Ce qui rend, si pas totalement impraticable, en tout cas très très inconfortable ce terrain qui est censé servir de jardin à une maison voisine.
Il comprend plusieurs arbres fruitiers anciens et pas mal de nouveaux arbres et arbustes qui ont été plantés il y a 2-3 ans.

Alors, le problème, ce n'est pas qu'on n'aime pas les orties (surtout en soupe disons) mais c'est qu'on aimerait bien pouvoir profiter de ce terrain. (logique...) 8)
Il paraît qu'il faut tondre, tondre et encore tondre et qu'à la longue, les orties disparaissent. Ici, c'est impossible de tondre vu l'état du terrain (il reste quand même pas mal de briquaillons issus de la démolition des maisons). Donc, on débrousaille mais c'est super épuisant sur une surface qui n'est pas toute petite vu de ce point de vue là. et c'est surtout très peu valorisant, parce qu'on a à peine le dos tourné que ça repousse de plus belle...

Pour ce qui est du pied des arbres, ce n'est pas trop un problème, on peut faire un paillage dont on parle ailleurs sur ce forum. Est-ce qu'il faudrait faire un paillage "géant" sur tout le terrain pendant un long laps de temps?

Et si on arrache tout à la main? Est-ce que c'est réellement efficace? on ne risque pas de laisser une partie de la racine dans la terre qui permettrait à l'ortie rebelle de repousser? Et puis, bonjour le boulot! :???: Il faudrait peut-être tout bêcher? mais de nouveau, vu la composition du terrain, ça devrait se faire à la main je suppose...

J'ai lu aussi sur internet que l'eau de cuisson des pommes de terre est un excellent déserbant. Ok, peut-être, mais là, on n'a pas fini de peler des patates!

Il y a aussi la solution des animaux. Mais il faut s'en occuper régulièrement et dans ce cas-ci il arrive fréquemment qu'il n'y ait personne pour s'en occuper plusieurs jours de suite. ça implique aussi de protéger les arbustes. Et puis, si on a envie de faire tranquillement un barbecue et qu'on a un mouton ou un âne dans les pattes, c'est pas la joie non plus...


Voilà, c'était un peu long mais c'est l'état de mes recherches...
merci pour vos réactions et/ou idées lumineuses... :euh:

adeline
  • ronnykingfew aime ceci

#2 penelope1

penelope1

Posté 18 janvier 2007 - 20:52

bonsoir adeline ,
j'ai lu que le vinaigre de kombucha etait un bon desherbant ......mais je n'ai pas essayé.....
j'attends le printemps :euh:

#3 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 18 janvier 2007 - 22:18

:euh: et oui, il fau tondre...ou plus exactement : "faucher" c'est plus éfficace, fau juste apprendre à faucher avec une faux...l'autre solution c'est faire pousser quelque chose à la place...mais faucher transforme le terrain en pré, faucher sélectionne les herbacé qui reste, donc adieu les ronces et hortie, bonjour le pré...la solution "mécénique" c'est la débrouisailleuse thermique, ca fait du bruit c'est dangereux à manier si t'as pas l'habitude et ca pollue...la faux manuel, quand on à pris le coup (éloigner les enfaants, les belles mères et les copains, rayon de sécurité obligatoire autour de toi!!!) ca avance vite...attention de ne pas choper de pierres!!! de toute façon, si tu apprend à faucher il fau apprendre à affuter ta faux et être outillé en concéquence (pierre d'affutage et lime plate à métaux en fonction si c'est de l'entretien d'affutage ou réparer un gros coup...)

après il te reste le grand coupecoupe, ou cisaille, c'est plus fastidieux....bien sur, si au milieu des horties il y a des petits arbrissaux ou ronce épaisse, ta faux fera pas long feux...pour faucher il fau être en présence de végétaux relativement tendre...
y a plus ka...
néothé

#4 adeline

adeline

    en pleine réflexion...

  • Membres
  • 363 messages
  • Localisation:Namur (Belgique)

Posté 19 janvier 2007 - 09:11

merci néothé pour cette confirmation...

comme tu dis, yapluka ! :euh:

> penelope1 : je pense qu'ici, vu la surface, ce n'est pas trop applicable...

#5 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 19 janvier 2007 - 12:18

Solution des bourrins du moulin : :euh:


1/ Débroussailler à la faux ou au moteur
2/ Passer le motoculteur (ça va vite)
3/ Se bricoler un cadre avec deux pieds pour qu'il soit à l'oblique, clouer du grillage à lapins et tamiser la terre !
4/ Planter de l'herbe



Y'a pas plus simple, écolo et ça fait les muscles !

#6 Isis OUI

Isis OUI
  • Localisation:au fil de l'eau

Posté 19 janvier 2007 - 20:55

CHUTTT !!!

depuis le 1er juillet 2006, un décret empêche de fournir, par quelque moyen que ce soit, des recettes de produits naturels non-homologués. Ainsi, le simple fait de communiquer publiquement :
- que l’eau chaude est un bon désherbant pour les allées ;
- que de simples feuilles de fougère éloignent les chenilles des choux ;
- la recette séculaire du purin d’ortie.
… peut valoir une condamnation à 2 ans de prison et 75 000 euros d’amende, à l’auteur.



Tu ne peux même pas en faire commerce :euh:
La terre doit être bien azotée, il faudrait en tirer partie.

#7 Fleur de Diamant

Fleur de Diamant

    ARTISTE TALENTUEUSE

  • Membres
  • 506 messages
  • Localisation:66

Posté 19 janvier 2007 - 21:34

Il existe un médicament homéopathique qui se nomme "Urtica Urens". Est-ce que cette catégorie d'orties ne serait pas bonne à être vendue à la pharmacopée ?

#8 adeline

adeline

    en pleine réflexion...

  • Membres
  • 363 messages
  • Localisation:Namur (Belgique)

Posté 22 janvier 2007 - 13:08

merci pour vos conseils!

> fleur de diamant: je me souviens avoir pris ce médicament il y a un petit temps. Mais le problème ici n'est pas "quoi faire de ces orties" mais bien "comment faire pour ne plus en avoir" puisque le but du jeu est de pouvoir profiter du terrain.

> yéyé: ta solution conviendrait bien si le terrain n'était pas aussi encaillouté... ici, c'est pas la peine de penser au motoculteur! il y a trop de cailloux, briques etc.
alors tamiser tout après :euh: à mon avis, il faudrait prendre un pause carrière pour retirer tous les cailloux du terrain... 8) (et le niveau baisserait!)

> isis oui: c'est clair que la terre doit être bien riche. Un jour il y aura certainement un potager sur une partie (où on aura eu le courage d'enlever les cailloux)


bon, on va continuer à cogiter :???:
merci en tout cas pour vos pistes...

#9 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 22 janvier 2007 - 13:17

Ben l'encailloutage, je vois ce que ça veut dire !

Chez nous, le sol était complètement saturé de pierres, tuiles, détritus et nous avons pourtant utilisé cette technique pour justement filtrer la terre qui est ensuite très aérée et débarassée des racines, germes et graines concurrentes de l'herbe que nous avons semée.


En fait, les cailloux ne sont pas tellement gênants pour passer le motoculteur, c'est surtout les racines d'arbres qui sont les plus dangereuses pour l'engin et son "pilote".

C'est pourquoi nous avons déjà fait un premier passage pour ameublir en surface et enlever les plus grosses pierres, un second plus profond, puis un troisième destiné à décompacter les mottes.

A partir de là, il a été facile de dessoucher les noisettiers (replantés plus loin ;) ), enlever à la main les détritus les plus gros puis pelleter la terre sur le tamis.


Pour donner une idée, nous avons tamisé environ 35 m², dont nous avons extrait 36 poubelles de 100 litres :euh:




C'est donc un travail de longue haleine, y'a pas de doute, mais comme on le fait au grand air, c'est de la bonne sueur !
Après une journée de tamisage, une soupe et au lit... :???:



Et pis une fois fait, on est sûr de pouvoir marcher pieds nus sur l'herbe: un luxe trop souvent mésestimé... 8)

#10 adeline

adeline

    en pleine réflexion...

  • Membres
  • 363 messages
  • Localisation:Namur (Belgique)

Posté 22 janvier 2007 - 13:26

Chez nous, le sol était complètement saturé de pierres, tuiles, détritus...

effectivement, on parle bien de la même chose ;)


les cailloux ne sont pas tellement gênants pour passer le motoculteur

:euh: et ça risque pas de tout casser?
ça m'étonne mais si vous l'avez fait, c'est que ça doit marcher ... :???:

et les racines d'arbres, il n'y en n'a pas, sauf évidemement celles aux alentours immédiats des arbres existants mais bon, il n'y en a pas 50... je veux dire qu'il n'y a pas de souches qui "trainent".

Donc, il y a peut-être un espoir... 8)
il faut "juste"trouver du temps!

#11 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 22 janvier 2007 - 16:20

En fait, les caillous ne cassent pas les lames, celles ci les emportent et les font tourner avec elles !

A contrario, les racines sont bien fixées quelque part, elles, et on ne peut pas les faire tourner, juste les enrouler et ça peut être très dangereux.


Bon, le motoculteur de mon patouze est tout de même un vieux tromblon en ferraille de chez acier qui en a vu d'autres, je ne saurais guère garantir que du matériel moderne en acier à ferrer les bourriques comme on en fourgue à tout bout de champs actuellement résisterait à un traitement rustique comme celui qu'on peut lui infliger à Charpont... :euh:


Le mieux, c'est d'essayer !
Au moins, on balance pas de produits chimiques (à part le carburant, mais si c'est un 4 temps, rien n'empêche d'utiliser l'éthanol ou/et le Pantone...) et la terre devient très légère, procurant une sensation "neigeuse" très agréable aux petons. 8)




Pour ce qui est du temps, ça sera ton principal obstacle si tu vois ce que je veux dire :???:

#12 Khumlee

Khumlee

    Aggraculteur

  • Membres
  • 266 messages
  • Localisation:bordeaux - gironde

Posté 22 janvier 2007 - 21:10

Tu peux apres fauchage et ramassage essayer le desherbage thermique ? et semer desuite derrière un couvre sol a pousse rapide.

#13 adeline

adeline

    en pleine réflexion...

  • Membres
  • 363 messages
  • Localisation:Namur (Belgique)

Posté 22 janvier 2007 - 21:19

Pour ce qui est du temps, ça sera ton principal obstacle si tu vois ce que je veux dire


je me connais, j'avais bien compris... :euh: (mais bon, je compte pas faire ça toute seule hein!)

Tu peux apres fauchage et ramassage essayer le desherbage thermique ? et semer desuite derrière un couvre sol a pousse rapide.


par désherbage thermique, tu veux dire à l'eau chaude comme isis oui le suggérait?
as-tu une idée de couvre-sol à pousse rapide?

merci

#14 lady_lounamaya

lady_lounamaya
  • Localisation:Quebec
  • Intérêts:La terre, les chevaux, l'amménagement forestier, la nature dans le fond je pourrasi dire tout ce qui touche a la nature et son respect.

Posté 23 janvier 2007 - 00:56

Bonjour, je suis en train de travailler un vieux friche pas trop caillouteux par contre et si caillou il y a je les mets sur un petit tas que j'ai commencé ce friche est rempli de broussaille que je coupe en majorité à la faux et il y a aucun probleme et si la faux ne coupe pas je coupe à la main et je laisse le tout trainer par terre avec les plus gros cailloux enlevé je tasse le tout pour égualiser le fond qui est vraiment plein de bosse et pass la tondeuse sur le tout avec les roue au plus haut pour défaire le dessus ca fini que ca égualise ti bout de terrain par ti bout de terrain si y a vraiment trop une grosse bosse je tasse des raclure et n'importe quoi d'autres que je trouve je vide les petits cailloux au fond des plus gros trou je remplis avec ce que j'ai sur place dinalement et fini par une petite couche de terre, compost, fumier, sciure ect... tout ce qui peut faire la job finalement. C'est long mais j'avance quand même bien j'en ai deja un beau petit coin de fait.

Je penses qu'il faudra t'armer de patience et de faire petit à petit si tu veux faire à la main et non avec un gros tracteur qui te ferais la job en quelques heures et qui coute très cher. Une simple tondeuse à gazon, déchiquette pas mal de choses, ma vieille tondeuse à gazon que j'utilise depuis 13 ans fonctionne encore à merveille et j'en ai défait des choses avec, des petit branchage, mes couennes auquel j'enleve le plus gros de la terre ou bien les reste de plante de surplus que je dois arracher, ca défait très bien, cette tondeuse la le gazon ne sort pas par le côté mais reste en dessous et se défait très petit, en 2 été j'ai réussi a faire une assez bonne superficie tondable.

Voila moi c'est ma façon de faire avec ce que j'ai et je fait vraiment petit à petit tout en continuant d'entretenir la partie que j'ai réussi à faire. L'été prochain je change de méthode, je coupe le plus gros des branches je fauche tout, en enlevant les cailloux nuisible en fauchant je laisse au sol et met des vieilles moquettes de maison récupéré et je laisse mourrir le gazon en dessous en attendant de semmé un beau petite jardin de tournesol hi hi hi. Je le fait en m'Amusant et expérimentant et c'st comme ca que je trouve mes petits trucs avec ce que j'Ai sous la main et en fonction du terrain à faire alors peut-être qu'au départ il serais préférable de faire par exemple une petite surface de 3 mètres par 3 mètres et un coup fini si le coeur t'en dis tu en fait une autre et une autre c'est long je sais, c'est ma relaxation d'après les repas à la place de regardé la télé.

#15 Khumlee

Khumlee

    Aggraculteur

  • Membres
  • 266 messages
  • Localisation:bordeaux - gironde

Posté 23 janvier 2007 - 09:27

Tu peux effectivement essayer l'eau bouillante, mais je pensais plutot à la brouette a chalumeau, un truc de ce type.
http://www.nouveauxo...-herbe-pack.php
Peut etre que ça peu se louer.
Quant a l'efficacité avec les ories qui ont de bonne racine, rien n'est moins certain du resultat.

Plantes a pousses rapide, moutarde, radis fourager, phacelie (faut qu'il fasse chaud), trefle, sarrazin, orge, blé...

#16 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 041 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 08 mai 2008 - 17:00

A propos d'orties, l'an dernier je ne me suis pas beaucoup occupée du jardin et elles en ont envahi une grande partie.
Quand je me suis enfin décidée à les arracher elles grainaient déjà.
Ne voulant pas qu'elles "contaminent" mon tas de compost, je ne les ai pas broyées à la tondeuse comme je le fais habituellement mais juste pliées en 2 puis regroupées en un grand tas (80cm de haut) près de lui. Après un bon piétinage (avec mes bottes !) elles ont bien chauffé pendant plusieurs jours. J'ai continué à les piétiner à chaque fois que je jetais mes déchets de cuisine. En fin de compte le tas a presque disparu et les orties n'ont pratiquement pas repoussé à cet endroit là (mais l'herbe si). :cpasmafaute:

#17 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 504 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 08 mai 2008 - 18:54

Tiens j'en ai aussi des orties et des belles, et de la fougère là où c'est plus sec. Des cailloux, un peu moins depuis qu'ils ont été mis en tas, pas loin du mètre cube.

Bref, c'était pour évoquer un outil et un petit complément sur le désherbage thermique.
• Appelé volant ou croissant, cet outil au manche en bois est fait pour venir à bout des ronces, des orties, des fougères, des repousses de prunelier sans avoir la fragilité de la faux. Avec un peu d'habitude on met en tas avec le même outil.
Une bonne description ici:
http://www.aujardin....s-croissant.php
Bien sûr l'affutage doit être précis. Au bout d'une journée en milieu hostile, brancher la meuleuse d'angle munie d'un disque abrasif à lamelles pour un surfaçage mené avec prudence, outil serré dans l'étau de l'établi. Sur le chantier un aiguisage à la pierre à faux vient régulièrement raffraichir le tranchant, s'accorder une pause chaque 1/4 d'heure (ou moins) et sortir la pierre à faux de son coffin rempli d'eau.

• Bien utile les brule-herbe présentés par Khumlee. Vu le prix du gaz, se souvenir qu'il s'agit seulement de porter les jeunes feuilles des repousses à la température suffisante pour faire éclater les tissus tendres de la surface. Après c'est le soleil qui parfait le travail en provoquant la déshydratation totale de la plante. Dans le mode d'emploi, on insiste sur la rapidité du passage de la flamme. Ne pas chercher à consumer la plante dans le feu.

#18 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 08 mai 2008 - 19:08

c'est moins esthetique mais un paillage plastique noir est la solution pas très sale pas plus que le bruleur à gaz ou l'eau bouilliante chauffée au gaz en therme de bilan mais plus efficace . On peu utiliser n'importe quoi un contreplaqué qui traine une porte...de recup . La c'est moche mais ecolo puisqu'il s'agit de recup.

#19 nicole sa tribu et sa ménagerie

nicole sa tribu et sa ménagerie

    deux mains gauches

  • Membres
  • 1 408 messages

Posté 09 mai 2008 - 06:42

Après avoir eu un champ d'orties et avoir tout fait pour l'éradiquer, j'en ai replanté que j'entretiens avec ferveur.

Entre temps; j'avais fait du purin d'orties (fabuleux pour le jardin).

Et j'avais appris à cuisiner une soupe d'orties...J'utilise les feuilles cuites comme des épinards...Et j'en manque toujours.
Mettez des gants, coupez les si vous voulez qu'elles repoussent, ou arrachez-les.
Mettez les dans l'eau bouillante sans les racines.... ça réduit énormément. Et régalez-vous. Si elles sont trop grosses enlevez les tiges avec vos gants.

Mon rêve: avoir des orties blanches pour en extraire les fibres.

Le même problème pour le pourpier, quand j'ai commencé à le cuisiner, il a pris peur et a presque disparu de mon jardin...Depuis il y est protégé.
Bon appétit: l'ortie est une chance, mieux que des compléments alimentaires.

Bon, en attendant, pour enrichir la terre, mettez de gros cartons partout où elles vous gênent, recouvrez les de cartons, mettez de la terre par dessus et plantez arrosez. Le carton disparait et vos orties donnent une terre superbe dessous...

J'ai fait pareil pour le chiendent...Dommage, je viens de lui trouver une utilité....

Pour ne pas vous épuiser, créez un potager en carrés:
recouvrez tout votre terrain (plein d'orties) de gros cartons (je trouve plus écolo que le plastique...au moins c'est biodégradable) .
fabriquez des cadres carrés assez hauts, en bois (ou autres), placez-les sur les cartons) remplissez les de bon terreau et cultivez (même sur des gravats) des plantes que les escargots n'aiment pas...
les cartons serviront d'allées et seront maintenus au sol en cas de vent par les cadres.

Pour que ce soit plus joli, quand vous coupez vos haies (pas plus de vingt cm les branches), mettez tout sur les cartons des allées et piétinez, en une saison vous avez une terre plus belle que dans les carrés...
Plus d'orties (vous allez les regretter)
pas trop fatigant.

Autre technique radicale: carton sur orties, et tous les pots de fleurs sur le carton. le carton se dégrade assez vite sous les pots et soucoupes.

Je n'arrache plus les "mauvaises herbes" je les coupe pour qu'elles puissent repousser et m'éviter de planter des engrais verts qui chez moi refusent de pousser. Avec ce système j'ai de moins en moins de maladies.

Tout bénéfice:
Vous n'avez plus d'orties
Vous avez créé un jardin de type "médiéval" sur des cailloux
Vous avez évité un voyage à la déchetterie tout en recyclant vos déchets de taille
vous avez taillé votre haie (et récupéré les sacs de votre voisin qui vous en sera reconnaissant)
L'an prochain votre terrain n'aura pas besoin d'engrais

Seul ennui, la première année avec les cartons les escargots débarquent...Si vous aimez les escargots,vous aurez de quoi cuisiner (hi,hi).

#20 nicole sa tribu et sa ménagerie

nicole sa tribu et sa ménagerie

    deux mains gauches

  • Membres
  • 1 408 messages

Posté 21 mai 2008 - 07:05

Soupe d'orties sans matières grasses: quelques carrottes, une pdt, un poireau ou de l'oignon et une botte de ciboulette une courgette et un gros panier d'orties. Faire bouillir, broyer, saler, poivrer, ajouter de petites pâtes ou non.
Avec, faire revenir l'oignon, puis les autres trucs sauf les orties, ajouter de l'eau et ensuite les orties en feuilles...

Les orties réduisent vraiment, un gros panier donne une bonne assiette.
Si vous en avez peu, vous en mettez une poignée à la soupe.

Modifié par nicole sa tribu et sa ménagerie, 21 mai 2008 - 07:07 .