Aller au contenu


Photo

envahis par les orties !


  • Veuillez vous connecter pour répondre
66 réponses à ce sujet

#21 nicole sa tribu et sa ménagerie

nicole sa tribu et sa ménagerie

    deux mains gauches

  • Membres
  • 1 408 messages

Posté 08 juillet 2008 - 22:48

Je replante des orties, ne riez pas!

Je repère des plantes remplies de graines dans les fossés, j'en recupère un sac à chaque promenade, je laboure un carré(ailleurs la terre n'est jamais labourée) et je les enterre légèrement.

Le non_labour (j'aère la terre sans la retourner) semble bloquer les orties.

Depuis que je ne retourne plus la terre et depuis que je cuisine et que je fabrique du purin d'orties, les orties deviennent rares.

Les orties refusent aussi de pousser sur le brf...Capricieuses comme des divas mes orties.

Lachez-moi dans votre champ d'orties et je vous les éradique en une saison...

Mieux que le round...up.

Hum les lazagnes, orties et fromage de chèvre ...

La tarte aux orties: pâte feuilletée, placez au milieu des feuilles d'orties cuites et égouttées du fromage de chèvre dessus, repliez les 4 coins de la pâte vers le centre (même si c'est un disque), ne laissez qu'une cheminée de la taille d'un abricot.
Cuisez.
En gratin avec une béchamel ou une sauce blanche...


Purin d'ortie:
jetez vos orties dans de l'eau dans un récipient en plastique (en deux jours votre poubelle d'orties a tellement réduit que vous continuez à en mettre d'énormes quantités chaque jour).
quand ça commence à cocotter diluer à un volume pour dix d'eau et enrichissez vos plantations;
Ne voyez pas trop grand, c'est très long à achever vue la dilution et ça pue de plus en plus...Surtout en été...Surtout que vous continuez à rajouter des orties.
Lorsqu'enfin vous avez achevé le liquide en arrosage et pulvérisations diverses, mettez la matière restante sur le compost...
Si vous avez des chiens, enterrez tout.
Ma chienne adore se rouler dedans, non seulement elle pue d'une façon impossible mais en plus l'odeur attire tous les mâles du quartier mieux que quand elle a ses chaleurs...

Essayez une promenade avec des dizaine de mâles hystériques, en transe...Je vous rappelle que je parle de la gent canine...

J'ai du rentrer avec mon caniche sur la tête (heureusement elle pèse moins de trois kilos) et des mâles truffes au vent, leurs pâtes avant sur mon chemisier blanc (foutu d'ailleurs), fous d'amour...
Mieux que du Chanel numéro cinq pour les toutous.

J'avoue avoir fait une petite bêtise, j'avais oublié le purin trois mois...Sous un couvercle...En plein "cagnard".

Modifié par nicole sa tribu et sa ménagerie, 08 juillet 2008 - 23:16 .


#22 nidhalg

nidhalg
  • Localisation:Limousin
  • Intérêts:Contes, musique, nature...

Posté 09 juillet 2008 - 04:39

vous allez rire mais je n'aime pas les fleurs.. en fait je n'aimes pas les plantes avec des couleur. je n'aimes que les plantes vertes.. Du coup les orties sont parmis les plantes que je trouve les plus jolies..

#23 verdeter

verdeter

Posté 09 juillet 2008 - 12:35

Autre recette pour l'extrait fermenté de purins ( ortie, consoude, bardane, gourmands de tomates chanvre, ...)
Prendre 1 Kg de plante pour 10 l d'eau de pluie .
Hacher le végétal ( j'utilise une bêche aiguisée sur une planche) le mettre dans l'eau que vous avez agitée pour l'oxygéner ( j'utilise pour faire mes purins en petite quantité une poubelle noire de 80 l, c'est utile s'il fait froid). En contenant , bois neutre, inox, plastique, verre sont utilisables
Il faut agiter avec un bâton en bois neutre au minimum 1 ou 2 fois par jours pour oxygéner
Vous verrez des bulles signe d'une bonne fermentation, quand les bulles se font plus rare, l'extrait est fini, il faut alors le filtrer et le transvaser en bidon au frais et à l'abri de la lumière.

si l'extrait pue ou a une pellicules "huileuse " en surface ; c'est qu'il est foiré .
Les extraits sont plus efficaces frais et comme c'est illégal, je ne vous dirai pas que certains les utilisent en les buvant comme médecine préventive ou fortifiante :calin:

En général, les extraits sont utilisés au 1/10 ou 1/5 en pulvé et 1/10 ou 1/20 en arrosage.

Pour finir car j'ai faim, les orties aiment bien l'azote et la vieille ferraille.... :tresfache:

#24 _sabrinana_

_sabrinana_

Posté 09 juillet 2008 - 17:02

si l'extrait pue ou a une pellicules "huileuse " en surface ; c'est qu'il est foiré


ben le purin d'ortie , ça sent jamais bon, sans qu'il soit foiré, non??
pourquoi tu dis ça?

#25 verdeter

verdeter

Posté 09 juillet 2008 - 19:22

Parce que quand il y a une pellicule huileuse , c'est signe d'une putréfaction qui pue ( odeur putride) :calin:

Comme j'aime l'odeur de fermentation que ce soit bière, vin, pain , choucroute... je ne trouve pas que les extraits d'ortie puent mais c'est question de gout, je te l'accorde .

Si tu fais ta choucroute et qu'elle putréfie, elle pue encore plus que le purin d'ortie,.

#26 nicole sa tribu et sa ménagerie

nicole sa tribu et sa ménagerie

    deux mains gauches

  • Membres
  • 1 408 messages

Posté 02 aot 2008 - 16:50

Alors, des nouvelles de vos orties?
Depuis que j'ai lu un article sur les mauvaises herbes, je les respecte.
Elles ne poussent que pour rééquilibrer votre sol...Elles ne poussent (d'après cette théorie) qu'en fonction des problèmes de votre sol.
Depuis cet article, je les laisse faire leur travail. J'apprends à les reconnaître.
J'ai lu dernièrement qu'une décoction de racine de rumex luttaient contre l'oïdium...
Qui a essayé?
Depuis que j'apprends à connaitre les m.h. Je suis émerveillée.

Modifié par nicole sa tribu et sa ménagerie, 02 aot 2008 - 16:57 .


#27 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 365 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 02 aot 2008 - 17:40

Les mauvaises herbes ne poussent que pour rééquilibrer votre sol...en fonction des problèmes de votre sol…

La malherbologie est la science des plantes adventives, une spécialité encore assez rare longtemps enseignée par l'abbé Grelon, mon prof de botanique qui nous apprenait à reconnaitre les adventives au stade de la plantule. La plante juste germée avec au mieux la première feuille… Un sacré sport!

Une observation nécessaire pour déterminer s'il faut intervenir (sarclage) ou laisser venir une espèce non invasive et plutot utile. Les herbes deviennent mauvaises quand elles s'imposent couvrant le sol d'un réseau inextricable comme le chiendent, ombrageant les cultures comme le liseron, piquant les doigts comme le chardon, rendant l'air irrespirable par leurs graines à plumet… et j'en passe.

Ce site canadien propose en 6 pages quelques méthodes assez bien réfléchies.
http://rea.ccdmd.qc....ernatives6.html

J'avoue que j'ai un peu de mal avec les théories qui parviennent à voir du bien là où je ne vois que des embetements.
D'accord cependant pour reconnaitre que certaines plantes sont "programmées" pour utiliser au mieux des sols un peu perturbés.

Rhumex, chardons, et autres plantes à racines pivots, parviennent à s'installer dans des sols compactés, secs en surfaces qu'elles vont donc améliorer.
La broussaille qui s'installent, renforcée par l'arrivée de la ronce et du prunelier, devient alors une friche qualifié "d'armée" car elle pique. Les ruminants s'en écartent.
Les fourrés peuvent alors héberger des graines d'arbres. La forêt "gauloise" s'implante avec des chênes, des bouleaux, des merisiers, des ormes etc.

Ce discours un peu long pour rappeler que "l'objectif de la nature" c'est la forêt d'arbres, pas le potager jardiné.

L'équilibre d'un jardin potager doit être entretenu sans relache. Puisque l'on ne peut attendre de voir le cycle forestier se dérouler (un siècle ou deux) reste le BRF comme juste et efficace mesure.

#28 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 203 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 02 aot 2008 - 21:38

les orties piquent assez fort,surtout quand ont se fait piquer au extrémité ,peut-être qu'elle aimerait qu'on les gardent en souvenir?

#29 nicole sa tribu et sa ménagerie

nicole sa tribu et sa ménagerie

    deux mains gauches

  • Membres
  • 1 408 messages

Posté 13 aot 2008 - 08:15

Est-ce psychologique, mais pour arracher les orties, je bloque ma respiration avant l'expiration et je les arrache sans me piquer à main nue, tige par tige...

#30 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 365 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 13 aot 2008 - 10:44

L'ortie dioïque (Urtica dioica) pousse dans tout le Canada; l'espèce comprend une sous-espèce indigène très répandue et une sous-espèce introduite présente dans les provinces maritimes.
Cette plante forme de grandes colonies dans les vergers, les cours de ferme, les anciens pâturages, les fossés et les terrains vagues.

Les poils urticants se cassent facilement, ce qui permet aux sécrétions de pénétrer dans la peau. Les humains ressentent une piqûre douloureuse suivie d'une petite enflure rougeâtre, d'une démangeaison prolongée et d'un engourdissement.

La réaction initiale ne dure que quelques minutes, mais si le contact est répété, la douleur peut devenir plus intense et durer plusieurs jours.

Aux États-Unis, des chiens de chasse ont été empoisonnés et sont morts après une exposition massive à cette plante (Bassett et al. 1977, Mitchell and Rook 1979, Anon. 1982).



http://www.cbif.gc.c..._x=px&p_lang=fr

A lire cette page, on en viendrait vite à douter d'un anti-effet psychologique.

#31 L'Hérétique

L'Hérétique
  • Localisation:Bruxelles
  • Intérêts:Plein! je suis tombé dedant quant j'étais petit ! (:o))

Posté 13 aot 2008 - 11:41

Salut,
J'ai entendu un truc pour se débarasser des orties : le purin d'orties, pur non dilué.
C'est drôle, vous aviez la solution sur place :roll:
@+

#32 nicole sa tribu et sa ménagerie

nicole sa tribu et sa ménagerie

    deux mains gauches

  • Membres
  • 1 408 messages

Posté 18 aot 2008 - 00:23

Fauchez et laissez sur place, ne retournez pas la terre (pas de labour)...Mes orties ont disparu avec ce régime en deux ans...Je suis obligée de labourer un carré pour en replanter (retourner la terre)...
Quand je dis pas de labour, je m'explique:
Environ trois jours après une bonne averse, je plante mon outil en terre, je soulève sans retourner la motte, je tire les mauvaises herbes que je mets soit sur le tas de compost, soit sur la terre soulevée.
Mon outil a 4 dents dans le prolongement du manche...Je mets un pied sur le haut des dent pour le faire pénétrer.
Parfois, quand la terre est souple (ou quand j'ai perdu mon outil) j'utilise une pelle.
Je recule de la largeur d"une main chaque fois, pas plus...Un jour j'aurais une grelinette...

#33 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 017 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 18 juillet 2015 - 08:37

Au hasard de mes déambulations sur la toile je viens de retrouver ce petit article paru en 2002 dans la revue Ponema  :
 

LES MILLE ET UNE FACETTES DE L’ORTIE

L’ortie, véritable panacée des jardins, fait un excellent purin, elle donne force, santé, vigueur et couleurs vives aux fleurs. Elle les rend plus résistantes aux maladies et aux ravageurs. En insecticide, elle chasse, par pulvérisation de son purin dilué, les pucerons, la mouche de la carotte, et bien d’autres hôtes indésirables des plantes potagères ou horticoles. Associé au purin de consoude, celui d’ortie forme la nourriture la plus complète qui soit pour les plantes potagères et les autres. Car l’ortie contient du potassium, du magnésium, du calcium, du phosphore, du soufre, etc. ainsi qu’une substance qui les rend très assimilables par les plantes. Tous ces composants sont complémentaires de ceux de la consoude.

L’ortie est un activateur du compost. Ses racines contiennent une substance très efficace contre la cloque du pêcher. Elle apporte des éléments nutritifs importants aux plants de petits fruits rouges (framboisiers, groseilliers…) lorsqu’elle pousse au milieu d’eux : les fruits sont plus beaux, plus parfumés, plus nombreux, plus colorés et mieux protégés de la convoitise des oiseaux qui les voient avec plus de difficulté.

L’ortie est également une grande dévoreuse de nitrates, de phosphates, elle débarrasse des excédents de ces produits tous les coins où elle pousse. C’est ainsi que nous la trouvons en masse auprès des bergeries ou autour des poulaillers peu entretenus, sur des tas de détritus divers. Elle contribue donc à un assainissement du sol très bénéfique.

Les soupes d’orties sont conseillées depuis des lustres aux anémiques. L’ortie est aussi la santé des volailles et celle des porcs auxquels autrefois on en donnait dans la nourriture. Elle est aussi pouponnière de merveilleux papillons dont la petite tortue et le paon du jour. Bien d’autres vertus que je ne connais pas encore, n’étant pas spécialiste, lui sont aussi peut-être attribuées…

Voilà qui fait changer notre regard sur cette plante honnie des jardiniers non informés. La méconnaissance est souvent cause de sentiments semblables envers bien des choses, envers bien des Etres porteurs de vertus bienfaisantes que nous ignorons.
L’ortie, à son palmarès, devrait-elle ajouter la vertu d’être Maître de Sagesse ? Pourquoi pas !


http://web.archive.o...3?id_article=63



#34 DzC

DzC
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 18 juillet 2015 - 09:03

coté phyto, les graines d orties sont egalement tres recommandables :

 

http://urticamania.o...e-32128266.html
http://mr-ginseng.com/ortie/
http://natureetcompl...es-graines.html



#35 grenouillelechat

grenouillelechat

Posté 20 juillet 2015 - 13:59

Nous sommes des consommateurs invétérés d'orties, principalement crues (au printemps c'est quasiment tous les jours) mais j'en blanchi et en congèle aussi pour faire des soupes l'hiver. Nous les fauchons périodiquement (depuis que nous sommes là, c'est à dire 3 ans) pour qu'elles repoussent, car il faut les utiliser lorsqu'elles sont jeunes. En lisant ce post, j'ai peur: vont-elles disparaître? Comment en prendre soin pour qu'elles perdurent tout en continuant de les consommer et de les faucher?



#36 Agathe To Break Free

Agathe To Break Free
  • Genre: Femme
  • Localisation:Normandie
  • Intérêts:Animaux - Nature - Bricolage

Posté 03 aot 2017 - 22:14

Edit modo : débat combiné avec celui pré-existant. Merci d'utiliser la fonction "Recherche" avant de créer un nouveau sujet.

 

=====

 

Salut la compagnie !

 

Je désespère, je lutte depuis bientôt 4 ans contre des orties (et les ronces au passage) qui m'envahissent mes 12000 m² de terrain et je ne sais plus quoi faire pour m'en débarrasser....

Le terrain est peu praticable, il y a des cailloux partout, des fondations de bâtiments, des trous...

Et hors de question de traiter.

Des idées ? des solutions miracle? Au secours!



#37 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 04 aot 2017 - 00:13

Bonjour,

Elles indiquent un terrain fertile et riche en azote.

Les jeunes feuilles sont comestibles et pour les ronces, c'est bientôt la récolte des mûres.

 

Si le terrain n'est pas praticable, en quoi elles gênent ?



#38 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 04 aot 2017 - 05:02

1.2 ha de roncier et orties??? je pense que la solution est animal  chèvre ou ane

 

mais 1.2ha de pierre et de fondation c'est surprenant  

 

tu peu aussi remettre une partie des pierre sur les fondation  sa te dégagera du terrain qui pourrai être cultiver



#39 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 2 765 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 04 aot 2017 - 07:36

Les ronces comprennent vite quand elles se sentent indésirables. En les coupant à ras à la débroussailleuse régulièrement elles finiront pas disparaitre d'elles mêmes.

 

Les ortie en revanche, c'est beaucoup plus compliqué, à part arracher il n'y a pas de solution miracle et aucun animal ne les mange tant qu'elles sont sur pied.

 

Les rhyzomes sont parfois très longs et étendus.



#40 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 365 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 04 aot 2017 - 11:12

Fauchage et pâturage, efface et naturel… mais clôture et soins aux animaux. en faisant attention à toutes les plantations souhaitées.

 

Une bâche noire peut aussi épuiser les réserves de ces indésirables plantes. Mais sur 1,2 hectare il faudra du temps, de la patience et pas mal de manipulation, pour au final se retrouver avec un sol nu.

 

Sont encore disponibles sur le marché des spécialités de désherbant sélectif genre génoxone…  qui laissent en place les graminées seulement.

Le prix au litre est élevé bien sûr, 45 €/litre. pour 1000 à 2000 m2.

 

Pas de solution miracle, hélas, mais on peut essayer la prière…  ;)