Aller au contenu


Photo

Invasion de chenilles


  • Veuillez vous connecter pour répondre
50 réponses à ce sujet

#1 arno

arno
  • Localisation:alpes

Posté 14 fvrier 2007 - 15:39

salut a tous ,
je suis proprio d'un terrain boisé depuis 2 ans,
ce dit terrain etait un champs jusque 1952 ,puis fut laissé a l'abandondepuis tout ce temps.
apres mon acquisition, j'ai commencer a me frayer un chemin dans cet grosse masse de vegetaux, (ronces, chenes,noisettiers ,merisier et tout sur 2ha)a fin de m'y installé et planter mon tipi.
le debut du printemps se passe super bien ,feuillage abondand ,etc..., jusque au moment ou des milliers, que dis-je , des millions :malice: de petites chenilles sont apparues d'un coup en l'espace d'une semaine et on commencer a se mettre a table ,et devorer la quasi totalité du feuillage, et cela pendant plus d'un mois .
pour info il y en a des vertes, noir et d'autres poilues, et pas plus longues que 2-3cm
la vegetation etant trs dense ,dois je eliminer qques arbres afin qu'elles ne se et a touesdisperse moins.
ou bien y a t il d'autres alternative....
bref ,je ne sais quoi faire!!!!!!!!!et aimerai votre contribution pour resoudre mon probleme devastateur.

merci d'avance a tous et a toutes

#2 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 14 fvrier 2007 - 16:51

normal : c'est l'une des plaies de l'apocalypse...
plus sérieusement, je vois que tu marques Mayotte, si c'est du côté de l'Afrique du Sud tu devrais le préciser car les millions de chenilles en France c'est pas encore l'heure... :malice:
ben Mayotte je connais pas, c'est peut-être normal là bas...

#3 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 14 fvrier 2007 - 19:27

car les millions de chenilles en France c'est pas encore l'heure... :malice:

Malheureusement si , cela a commencé il y deux ans , plusieurs département français sont touchés par la prolifération de chenilles défolliantes ....pas des milliers , ni même des millions , mais des milliards .
Un de mes fréres qui travaille aux "Eaux et Foréts" est chargé de faire des comptages depuis plusieurs années....aujourd'hui l'invasion est plus qu'alarmante et on parle de traitement massif à l'échelle départementale .
L'affaire est suivie en haut lieu .

D'aiilleurs cela a été évoqué à plusieurs reprise à la télévision , ou on a pu voir des vergers et des bois complétement éfeuillés .

#4 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 14 fvrier 2007 - 19:33

ben oui... mais je parle du 14 février... :malice:

#5 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 14 fvrier 2007 - 19:43

ophildelo : je confirme tes propos. Dans la région où j'habite, il y a un nombre incalculable de nids à chenilles dans les sapins. Et le froid qui normalement devrait en tuer une grande partie ne s'installe désespérément pas, ce qui laisse présager le pire pour les prochains mois....
Que du bonheur en perspective.... je n'ai pas trop d'idée pour s'en protéger mais je pense que les infos qui pourront être données ici seront fort utiles....

#6 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 14 fvrier 2007 - 20:34

Pour ce qui concerne les chenilles vertes , je sais pour l'avoir observé qu'elles sont la nouriture favorite des mésanges bleues , qui nourissent leurs petits (une douzaine) presque exclusivement de celle ci .
Du levé du jour à la tombée de la nuit les deux parents s'affairent ....environ 1 chenille toutes les 4 minutes .

Mais devant une telle invasion çà ne peut pas suffire....je pense que le probléme vient des arbres eux-même , qui ne sont plus en mesure de se défendre.....c'est une sorte de Sida des plantes .

#7 _loulie_

_loulie_

Posté 14 fvrier 2007 - 20:52

Bacillus thurigensis est un "remède" utilisé en amérique... par avion !
La chenille mange le bacille qui tue la chenille .
C'est biologique 100% ... ça s'utilise aussi dans les potagers sans danger pour la consommation.
Ls invasions de chenille, c'est cyclique.
On a eu au québec la "tordeuse de bourgeons", un épisode de 5 ans fin les années 80.
Elle a fait son affaire, on s'est adapté.
bye

#8 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 14 fvrier 2007 - 21:59

:cogite: si se sont des chenilles processionaire, attention les allergies et surtout les yeux (cocons dans les sapin, en général de préference les pins noirs d'autriche) couper la branche où il y a le cocon, le bruler(pas dans le bois :malice: )...éviter de planter des pins noirs d'autriche qui se touchent...planter diversifié ca limite leur progression...sinon elles ne sont pas commestible pour aucun prédateur :peur:
le changement de climat implique un changement de flor et de faune, y compris les chenilles...qui n'aiment pas le froid...
dans un bois, créer des coupes feux? (clairière) je ne suis pas sûr que ca marche mais ca les ralenti...
préciser si c'est en france, car ça doit tout changer!!!
néothé
(salut loulie! bacillus bidule, en français non latin ca donne quoi?)(si ca marche et que c'est bio c'est une super avancée!!)

#9 zarf

zarf
  • Localisation:Provence

Posté 15 fvrier 2007 - 06:42

Effectivement, les chenilles processionnaires, qui ne s'attaquent qu'à certains pins, sont dangereuses pour ceux-ci (elles peuvent ravager une forêt) et pour l'homme: ne jamais les toucher, ni leurs nids, sauf si on s'est protégé par des vêtements genre plastique (k-way), mains, visage et yeux également protégés par des matières du même genre surlesquelles leurs micro-poils irritants et la poussière qui s'en dégage ne vont pas accrocher.

On peut alors décrocher les nids en coupant le bout des branches (ébrancheur, escabeau, échelle), quand ceux-ci ne sont pas trop haut, et les bruler immédiatement.

Il vaut mieux le faire maintenant, avant le printemps ou elles vont migrer en chaines vers le sol, et de préférence quand elles sont au nid (je crois qu'elles sortent plutôt le matin et le soir).

Du fait de l'absence d'un hiver normal cette année (peu de froid), et peut-être à cause du cycle de vie particulier à cette espèce, ce sera effectivement une année à chenilles processionnaires.

Les réactions allergiques à leur contact varient suivant les gens, mais sont en général très douloureuses et peuvent être très graves pour certains.


Voici une liste de liens à consulter avant de se lancer imprudemment à leur attaque:

http://jpgallou.free.fr/chenilles.html
http://www.jardin-bi...ic/bou_rech.cgi
http://www.e-fabre.c...essionnaire.htm
http://fr.wikipedia....ionnaire_du_pin
http://www.allergiqu...g/breve404.html
http://www.poisoncen...ROCESSIONEA.php
http://patrick.oger....rocessionnaire/
http://www.avignon.i...sion_index_html

#10 _loulie_

_loulie_

Posté 15 fvrier 2007 - 14:10

:malice: salut néothé

le bacillus thurigensis ?? en français ? ben, on demande du BT en jardinerie ! Utilisé depuis au moins 20 ans par ici.
Il y a eu la marque Safer, sais pas si ça existe encore !
Tis aurait-elle t'y tu pas une info à jour ? moi j'ai toujours mon ordi-nausore alors, pour les recherches ......!
loulie bidule

#11 _loulie_

_loulie_

Posté 15 fvrier 2007 - 14:24

rogn scrongn..dju... klkun peut m'espliquer prkoi mon mesage s'efface quand je clique sur un "smiley" ????????
hs je sais......

Modifié par loulie, 15 fvrier 2007 - 14:28 .


#12 _loulie_

_loulie_

Posté 15 fvrier 2007 - 14:25

été voir une adresse donnée ci-haut par zarf.....
je suis "consternée" de constater jusqu'à quel point on se permet d'utiliser et introduire de plus en plus d'insectes dits "auxiliaires" dans l'environnement !!!!!!!
L'attitude même des mieux "intentionnés" à l'égard de la Nature demeure celle d'une espèce qui considère "hostile" cette même nature... une liste de "contre" ceci et "contre" cela n'est pas pour aider, au bout du compte à l'équilibre planétaire... et c'est encore un élément de consommation à l'échelle massive sociale .... ça laisse "songeuse" .....
ceci dit, bon courage avec les insectes... ils n'ont pas fini de nous surprendre... ils seront les prochains envahisseurs.. après nous!

#13 arno

arno
  • Localisation:alpes

Posté 15 fvrier 2007 - 16:08

pour info ,mon terrain est situé dans l'allier ,du coté de montlucon,
mais je suis actuellement a mayotte jusque fin avril.voila le pourquoi de la" localisation"affiché ci-contre.

#14 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 15 fvrier 2007 - 17:40

c'est déjà plus clair. Mais tes chenilles çà date pas de maintenant, février, non ? et si c'est de l'été dernier (où même 2005 où il y a eu une invasion) il n'est pas certain qu'il n'y en aura autant et de nouveau... tu aurais dû les déterminer exactement pour savoir de quelle animal il s'agit...
Si c'est ronce, chêne, noisetier, merisier çà ne peut normalement pas être la processionaire du pin et je pense qu'il s'agit d'un parasite de fruitiers : mais lui ne revient pas tous les ans.
Je te conseille simplement d'aménager ton terrain comme tu l'entends, sans tenir compte des chenilles et d'observer ce qui se passe : après un moment çà devrait s'équilibrer.
Pour l'aménagement il faut bien sûr essayer de maintenir un équilibre entre les variétés et laisser aussi de la place aux prédateurs que sont les oiseaux et les autres insectes par exemple...

#15 arno

arno
  • Localisation:alpes

Posté 16 fvrier 2007 - 13:57

l'invasion s'est produite , debut mai 2006 pour etre precis,
elle sont arrivées non pas progressivement , mais d'un coup,en 2-3 jours.
et comme je le disais precedement , mon terrain est essentiellement peuplé de chenes, merisier, et noisettier,le plus peniple dans tout cela c'est que les merisier se font devaster en pleine floraison.
ce dit terrain boisé etait a l'anbandon depuis 1952, sans entretien donc; la vegetation a prosperé , et donc le faite qu'il soit trop dense , doit joué bcp quand a la mobilité des chenilles d'arbre en arbre. :cogite:
mais au printemps il est prevu ,de remedier le probleme de densité en élagant ou/et coupant certain sujets.
quant a l'espece de chenille rencontré, je ne serai en dire plus que dis precedement, petite2-3 cm de lond ,3mm de diametre,noir et verte, certaines noires velues,et surtout affamées :malice:

#16 _loulie_

_loulie_

Posté 16 fvrier 2007 - 14:24

Du même avis que geispe...pas de panique.
Tu anticipes la catastrophe, mais la nature s'en sort mieux sans nos interventions.
Surtout avec la diversité d'espèce sur ton terrain.
Occupe-toi simplement de l'aménager avec le plus de bon sens possible.
Tu laisses sur place ce que tu coupes ou arraches, laisse des monticules ici et là, naturels ou tas de roches déplacées, etc...

Si quelques individus sont perdus à cause d'une invasion, c'est possible, ça s'intègre tôt ou tard dans l'équilibre.

C'est chouette d'avoir un terrain ou piquer son teepee...!

#17 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 16 fvrier 2007 - 14:44

si tu veux prendre de l'avance voici encore quelque idées :
- ton terrain a l'air d'être en friches donc ce n'est pas bien grave si des chenilles mangent les feuilles : çà repousse.
- si tu nettoies et replantes, plante des noyers et fruitiers : tu auras de quoi manger sans rien faire quand le système et l'agriculture tomberont en panne sèche faute de pétrole : il n'est pas trop tôt car tu n'auras des noix que dans quinze ou vingt ans.
- intéresse toi à la botanique car tout se mange...
- ne rase pas toutes les ronces mais maintiens les sur tout le pourtour de ton terrain (d'autres buissons aussi d'ailleurs) et enfonçant leurs lianes dans le sol elles prennent racine et font un gros buisson de ronces : dans quelques années ton terrain sera à l'abri des visiteurs et des regards et comportera une muraille impénétrable de trois mètres de ronces tout autour...

#18 Fleur de Diamant

Fleur de Diamant

    ARTISTE TALENTUEUSE

  • Membres
  • 506 messages
  • Localisation:66

Posté 16 fvrier 2007 - 18:20

Il y a quelques mois, aux infos régionales, il a été mis un reportage de 2 min. concernant des palmiers plantés dans la ville de Montpellier, qui ont été envahis par des chenilles. Elles ont attaqués ces palmiers, et un chercheur du CNRS a trouvé une solution écologique pour pouvoir se débarrasser de ces chenilles goulues. Il a créé une espèce de pâte (comme de la résine de pin) ou les chenilles venaient s'engluer. Dsl je ne me rappelle plus de quel type de pâte il s'agissait.

Je profite de ce post pour savoir s'il existe quelque chose d'écologique à vaporiser sur un framboisier, pour tuer des chenilles vertes, très fines (2mm de large) et qui viennent manger les feuilles. Ce framboisier pousse dans un pot en terre, à l'extérieur, et l'été dernier, à cause des chenilles il était devenu "rachitique" en quelque sorte.

#19 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 16 fvrier 2007 - 19:52

si c'est juste un framboisier dans un pot tu dois pouvoir cueillir les chenilles et les virer ailleurs ? nous faisons çà avec nos groseillers à maquereau... nous les donnons aux poules...(d'ailleurs là ce sont des chenilles qui donnent une petite mouche et non un papillon)

#20 Fleur de Diamant

Fleur de Diamant

    ARTISTE TALENTUEUSE

  • Membres
  • 506 messages
  • Localisation:66

Posté 16 fvrier 2007 - 23:16

geispe,

Elles sont de la même couleur que les feuilles, et elles sont sous les feuilles, ce qui fait qu'au début surtout, je ne m'apercevais pas que les feuilles du framboisier était dévoré par ces bestioles. Si toutefois cette année il repousse (j'ai l'impression qu'il a clamsé :cogite: ), je couperai les feuilles et les donnerai à un voisin qui a des poules.

Photo à regarder penché à gauche (je ne sais pas comment la mettre droite. Dsl). Euh, fo ptet cliquer dessus pour la visionner...

Image IPB

Tiens, j'ai posté une photo prise d'un fushia qu'il y a dans un pot devant ma cour de devant. J'ai la même derrière (même surface). Je la poste, car je suis fière que ce fushia (en lui ayant donné marc de thé, de café, eau du cuisson des pâtes, riz, eau de cuisson des boîtes de conserves etc...) m'ait récompensé de mes efforts, car je ne savais pas du tout que je pouvais nourrir mes plantes avec ce compost là.

Je n'ai pas pris de photos du framboisier :malice: