Aller au contenu


Photo

Invasion de chenilles


  • Veuillez vous connecter pour répondre
75 réponses à ce sujet

#41 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 409 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 24 mai 2007 - 08:12

Avant d'intervenir, essaye de déterminer quel arbuste est ainsi envahi. Si c'est un fusain, par exemple, ce n'est pas forcément grave.

Dans ma région ils le sont régulièrement presque chaque année (quand le gel n'est pas assez long en hiver) mais les feuilles repoussent un peu plus tard et les arbustes prolifèrent partout.

Les chenilles du fusain n'attaquant aucune autre plante du jardin, même quand les branches touchent leurs cocons, je les laisse vivre et les observe avec plaisir, comptant sur les oiseaux pour réguler leur population..

#42 fougère

fougère

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 544 messages
  • Localisation:Bretagne

Posté 04 juin 2007 - 18:54

Je squatte ce fil sur les chenilles : est ce que quelqu'un a le nom de cet insecte utilisé pour détruire les chenilles sur les arbres ? je ne m'en souviens pas. Un truc tout à fait écolo, qui permet de détruire les chenilles processionnaires des pins sans mettre tout un tas de pesticides...

#43 fougère

fougère

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 544 messages
  • Localisation:Bretagne

Posté 11 juin 2007 - 19:01

bon alors non ? personne n'a le nom de cet insecte dévoreur de chenilles ? Bon, je vais aller faire quelques recherches plus poussées on the net alors... :D

#44 Noëlmh

Noëlmh
  • Genre: Femme
  • Localisation:Moselle

Posté 11 juin 2007 - 19:29

Le bacillius thurengiensis, c'est ce que j'ai utilisé. Ce n'est pas un insecte, mais je n'avais pas de chenilles processionnaires, plutôt des chenilles de Bombyx, couleur vert pomme et d'autres encore. Il s'agit d'une espèce de moyen naturel. Je n'aime pas faire cela mais bon j'aime encore moins les ramasser à la main et les donner aux poules du voisin.
J'ai vu aux infos qu'ils avaient employés les grands moyens avec pompiers et lance-flammes pour les chenilles processionnaires.
Si tu fais une recherche sur prédateur des chenilles processionnaires, peut-être que tu auras une réponse. Bonne chance Noëlmh

#45 fougère

fougère

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 544 messages
  • Localisation:Bretagne

Posté 11 juin 2007 - 20:23

:D bacillius ? pas un insecte ça ? et ça ne me dit rien, ce ne devait pas être ça. j'ai espéré deux seconde en voyant ton message...bon, je pars à la chasse aux bêbêtes...et je me vois mal ramasser les processionnaires à la main, j'ai déja un clebs qui a perdu un bout de langue à cause de ces satanés trucs velus...Pas question d'y fourrer les mains !

#46 zarf

zarf
  • Localisation:Provence

Posté 12 juin 2007 - 03:43

http://jpgallou.free.fr/chenilles.html

"Elles ont malheureusement peu de prédateurs, les oiseaux en général ne les mangent pas à cause de leurs poils urticants et de leur mauvais goût. Seul le coucou s'attaque aux chenilles, parfois même dans leur nid, et la mésange huppée chasse la première forme larvaire. On m'a rapporté que des mésanges les chassent lorsqu'elles sont en procession. Leur principal prédateur est le grand calosome, un carabe, insecte coléoptère vivant ordinairement sur le sol, remarquable avec ses élytres aux reflets verts métalliques (voir le document [4]). C'est la larve de calosome, ressemblant quelque peu à une chenille, qui en fait la plus grosse consommation. Elle monte parfois aux arbres pour attraper ses proies. Plusieurs espèces de guêpes ainsi qu'un champignon, le cordiceps, peuvent les parasiter."

J'avais laissé ce lien et quelques autres vers le début de ce fil de discussion.

#47 fougère

fougère

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 544 messages
  • Localisation:Bretagne

Posté 12 juin 2007 - 05:45

Merci Zarf. J'avais lu ton lien, mais entre temps un gars qui travaille aux espaces vert dans le Lyonnais, en échangeant par hasard , m'avait donné un autre truc qu'il a testé sur sa commune, et qui fonctionnait très bien. j'ai entre temps perdu mon bout de papier sur lequel j'avais noté le nom de l'insecte, et me voilà marron !Il ne me semble pas que ce soit celui dont tu parles...D'ailleurs vend on des calosomes dans le commerce ? je ne desespère aps de retrouver...

#48 choucroute

choucroute
  • Localisation:lotharingie
  • Intérêts:histoire, cuisine,mystères, tisanes.....

Posté 12 juin 2007 - 09:46

Un truc qui marchera peut-être

"Voici un remède sans danger pour vos cultures, mais très efficace pour débarrasser vos plantes des chenilles :
prenez des tiges de sureau, mettez-les dans une bassine contenant une bonne quantité d'eau, couvrez et faites bouillir le tout pendant un bon quart d'heure.Allongez alors la décoction obtenue avec un peu d'eau et arrosez-en les plantes menacées de chenilles"

#49 fougère

fougère

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 544 messages
  • Localisation:Bretagne

Posté 12 juin 2007 - 09:51

euh...il s'agit de pins et de chênes, assez immenses...je me vois mal pulvériser là-dessus. pour ça que je compte dégotter des bestioles qui sont capables de faire le travaille elles-mêmes ! (oui je sais c'est de l'exploitation animale ! ;) )

#50 bonobo

bonobo

    Décroissant 100 beurre & 100 reproche

  • Membres
  • 132 messages
  • Localisation:rhône-alpes

Posté 14 novembre 2007 - 13:44

J'arrive un peu tard dans la saison pour ce topic, mais bon je me lance quand même...

A propos des chenilles processionnaires, il y a une loi qui régit leur destruction
1 exemple :
http://www.mairie-al...ticle&artid=252
loi qui est scrupuleusement appliquée chez nos voisins suisse.

Pour l'élimination, j'en ai parlé avec des bucherons, un simple feu de brousailles ne suffit pas, l'intérieur du cocon arrive a en réchapper. Le mieux c'est de les brûler dans un poele ou par noyade. Attention manipulation dangereuse ne serait-ce que par le touché des fils du cocon.

Le hic, c'est que souvent les cocons sont à 10 voir 15 m de haut. Les collègues bûcherons m'ont donné un truc que j'ai mis en pratique il y a quelques années.
C'est le fait de construire un réceptacle autour du pied de l'arbre. Moi j'avais coupé un vieux pneu en 2 afin d'obtenir 2 couronnes. Ensuite il faut fixer un film plastique à l'intérieur pour qu'il soit le + étanche possible. Le but est de crée une goulotte qui va être remplie d'eau où les chenilles en Avril/Mai vont venir se noyer. Attention enlevez au fur et à mesure les chenilles mortes, et veillez à ce qu'il ait toujours de l'eau dans votre goutière!!!

Sinon il existe dans le commerce un piège avec un appat à phéromones.

http://www.nufarm.fr.../web/index.html

Bon courage. :bravooo:

#51 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 14 novembre 2007 - 19:48

pour les chenilles processionaires 3 methodes :

un brullage fastidieux!

tirer sur les nids avant les grand froid avec un fusil de chasse trous donc elle meurrent de froid!

le bacillus turigengis qui donne une maladie à quasiment toutes les familles de chenilles produit naturel utilisé par MOnsanto dans le maîs bt par genie genetique c'est pas bo le progrès

#52 flyman29600

flyman29600
  • Localisation:france

Posté 10 octobre 2009 - 19:29

Edit : Topic combiné au débat préexistant dans le forum.

=====

 

bonjour a vous je cherche une info sur comment me debarasser des chenilles qui sont en train de mettre a sac le petit bout de jardin que nous nous sommes alloues pour cultiver......bien entendu j'espere une reponse sans produits commerciaux ou chimiques merci a vous et bonne continuation...
seb



#53 geispe

geispe
  • Genre: Homme
  • Localisation:Strasbourg

Posté 10 octobre 2009 - 20:00

il nous faudrait savoir quelle chenille sur quelle plante ?

#54 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 712 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:l'Ardèche

Posté 10 octobre 2009 - 20:21

chenilles amis ..... ou ennemie ( histoire d'un surnombre :bravooo: )
trop de chat et pas assez d'oiseaux ;)
les branches vertes de genêt en répulsif :D
http://pagesperso-or...ne/plante1.html

#55 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 10 octobre 2009 - 20:39

si le jardin n'est pas grand...soupoudrer de cendre, recto verso les feuilles...arroser deux jours plus tard pour rincer...une idée comme ça, sans certutudes que ça marches...

glue, cordon de cendres, pièges bocaux plein d'eau enterré à fleur...ce genre de chose est en préventif...

une chose qui est assez efficace...mais fastidieu, les rammasser à la main!!!

purin d'ortie?

:bravooo: je n'ai pas l'occasion de teste tout ça, ma palte bande est vraiment minus et pas représentatif d'un vrai jardin...

néo

#56 Gillles57

Gillles57
  • Localisation:Moselle
  • Intérêts:Jardinage, Peche, informatique

Posté 29 juin 2010 - 23:42

Edit modo : Topic combiné au débat préexistant dans le forum.

=====

Bonjour a toutes et tous
je me prénome Gilles
53 ans
je suis lorrain
J'ai besoin de vos conseilles si possible.
Excusez par avance pour les fautes
Voila il y 5 ans j'ai fais l'aquisition d'un terrain d'agrement en campagne . Je suis en bordure de foret avec un petit plant d'eau
Depuis deux ans a la meme epoque lorsque nous allons sur se terrain nous rentrons entierement piquets. Comme une sorte d'urtiquaire.
Cette année j'en ai trouvé la cause.
Sur mon terrain est en bordure de foret et il y a de nombreux chaines.
Pour certains ils sont centenaires
Cette anneé les feuilles on été entierement devoré sur tout les chaines
Il y a une vrais invasion de chenilles :horreur_grosyeux:
Les phamacien nous a expliqué que les poils de chenilles se detache avec le vent et c'est se qui provoque ses petits boutons tres désagréables et tres irritants
. Nul n'est besoin de toucher des chenilles pour avoir ses désagréments
Mes questions;
Parmi vous quelqu'un aurait il une solution pour se débarasser de ses bestioles?
Si non , comment s'en protéger?
Pendant combien de temps une chenilles m'est elle pour ne plus etre dans son état de chenille
Beaucoup de questions
J'espere que certain d'entre vous pourons me donner des conseilles ou des solutions :cogite:
Tres cordialement
Gilles



#57 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 318 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 30 juin 2010 - 00:30

Salut Gilles, bienvenu sur le forum,
Toutes ces chenilles poilues sont terriblement urticantes. Prudence.

Leur point faible c'est la sensibilité au bacille thuringiensis. "BT" pour faire court. On le trouve facilement dans le commerce sous forme de poudre.
Cependant, deux problèmes pour en faire une application efficace;
- repérer les larves encore jeunes bien avant qu'elles soient arrivée au stade avant nymphose.
- pouvoir les atteindre par une pulvérisation.

Plus écologique: la LPO saura te dire quel oiseau insectivore se régale de ces chenilles et comment favoriser sa nidification.

Dans les semaines qui viennent, les chenilles vont se transformer en papillons.
Une nouvelle génération va apparaitre. Le combat ne fait que commencer!

D'autres informations officielles ici

#58 ghân-buri-ghân

ghân-buri-ghân
  • Localisation:forêt de Druadan

Posté 30 juin 2010 - 08:31

Il semble s'agir de chenilles processionnaires

regarde là : (surtout le dernier paragraphe) :
http://www.collie-on...essionnaire.php

ou là : http://fr.wikipedia....ionnaire_du_pin

j'avais déjà entendu pour la mésange. Chez moi, l'essai a été assez mitigé;
je coupe et brule : j'ai essayé de les laisser à l'air pour proposer aux mésanges : franchement, elles ne se sont pas précipitées... j'ai dû tout bruler en urgence avant que les chenilles ne s'égaillent dans la nature.

Modifié par ghân-buri-ghân, 30 juin 2010 - 08:39 .


#59 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 409 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 30 juin 2010 - 10:24

Il me semble qu'il est trop tard cette année pour que le BT soit efficace :

La souche utilisée, le BtK3a3b, dont la toxicité est  par ailleurs totalement restreinte à cet ordre, présente l'avantage de l'inocuité vis-à-vis de la majorité des espèces de l'entomofaune non-cible. Son action directe est dès lors limitée aux chenilles présentes au moment du traitement (mais également certaines espèces protégées), et des effets indirects sur les populations d'ennemis naturels (parasitoïdes) ne sont pas à exclure. Le Bt se caractérise également par une nécessité d'application sur une fenêtre de temps limitée, après le débourrement des chênes (>50% déploiement) et au moment où les chenilles s'alimentent (nécessaire à l'ingestion du produit). Son application est généralement recommandée contre les chenilles des seconds et troisièmes stades, considérés comme les plus sensibles à l'application du biopesticide. Remarquons cependant que, comme au 3ème stade les chenilles commencent à produire des soies urticantes, celles-ci ont la possibilité de continuer à nuire durant de nombreux mois, même après la mort des insectes. L'application du Bt nécessitera donc une surveillance précise et un suivi régulier du développement des larves sur le terrain. La faible persistance d'action de ce produit sur le feuillage (dégradation par les rayons UV, lessivage par la pluie), nécessite par ailleurs des conditions météorologiques favorables pour son application.
http://www.ulb.ac.be...R_contexte.html

Un peu tard aussi (Juin est la bonne époque) pour installer des pièges à phéromone pour leurrer les papillons mâles avant l'accouplement. (Quoiqu'avec le printemps qu'on a eu il y a peut-être un peu de retard et cela vaut le coup d'essayer de limiter leur prolifération).

Le mieux serait de tenter de favoriser les prédateurs naturels :

Elles ont malheureusement peu de prédateurs, les oiseaux en général ne les mangent pas à cause de leurs poils urticants et de leur mauvais goût. Seul le coucou s'attaque aux chenilles, parfois même dans leur nid, et la mésange huppée chasse la première forme larvaire. On m'a rapporté que des mésanges les chassent lorsqu'elles sont en procession. Leur principal prédateur est le grand calosome, un carabe, insecte coléoptère vivant ordinairement sur le sol, remarquable avec ses élytres aux reflets verts métalliques (voir le document [4]). C'est la larve de calosome, ressemblant quelque peu à une chenille, qui en fait la plus grosse consommation. Elle monte parfois aux arbres pour attraper ses proies. Plusieurs espèces de guêpes ainsi qu'un champignon, le cordiceps, peuvent les parasiter.
http://jpgallou.free.fr/chenilles.html

Modifié par Tis, 18 mai 2014 - 09:40 .


#60 jaimecroire

jaimecroire
  • Genre: Femme
  • Localisation:Rhône-Alpes

Posté 01 juillet 2010 - 11:56

Dans notre secteur, les pins (pas les chênes) sont très attaqués, qu'ils soient en isolés ou regroupés en bois.

Alors on coupe les arbres atteints et on brule toute procession aperçue. Aucune pitié tant qu'il n'y a pas de véritables prédateurs pour équilibrer leur invasion.