Aller au contenu


Photo

Achat de terrain et Safer


  • Veuillez vous connecter pour répondre
120 réponses à ce sujet

#81 doz

doz
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:dream tree's city
  • Intérêts:Born to be wild

Posté 13 dcembre 2013 - 14:20

Salut htc1, c'est normal ce délais de la safer c'est comme ça pour chaque terre classé agricole, à prioris aucune chance qu'un agriculteur soit intéressé par ce terrain car pas exploitable, il est trop petit et trop de roche. Je pense qu'il faut pas s'en faire et que vous l'aurez votre petit bout de terre :-)

#82 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 13 dcembre 2013 - 17:16

Le propriétaire et le notaire sont-ils des gens du coin?

- Si oui, ils sont probablement bien informés des intentions des exploitants agricoles des environs.
- Si non, il faut de dire que deux mois ça passe vite. Un appel téléphonique aux employés de la Safer peut toujours être tenté.

La description du terrain et du bâti, fait vraiment envie.
… quand on aime la pierre et les rochers massifs ;)

#83 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4434 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 13 dcembre 2013 - 18:02

Pour moi tu peux dormir tranquille. Tu achètes ça pour combien ?

 

Par contre 3500 m² pour vivre en autonomie dessus à 2 ne rève pas trop...



#84 htc1

htc1
  • Genre: Homme

Posté 13 dcembre 2013 - 18:22

Les voisins ne semblent pas intéressé à priori. ça les embête que ça ne soit pas entretenus. Le notaire travaille à 40klm de là. La propriétaire que est vieille et parti dans le sud prend plus cher qu'il ne doit mais cela reste correcte.

 

Oui c'est petit pour vivre en autonomie à 2. Mais l'autonomie électrique on l'aura forcément vu que j'habite avec le spécialiste en électricité en énergie renouvelable et qu'on est déjà autonome là où on est. Pour le jardin, je ne cultiverai pas tout, j'ai déjà remarquer plein de plantes sauvages dans le coin (j'en laisserais pour la faune et la flore, c'est promis). Et pour le reste, le marché et produit locaux devrait être pas mal. Au pire, ce terrain es pas loin de quelqu'un qui est autonome en jus et avec un terrain....

 

"

 

La description du terrain et du bâti, fait vraiment envie.
… quand on aime la pierre et les rochers massifs ;)

 

 

Oui et mon voisin d'en ce moment paysagiste de métier et de passion en rêve déjà de pouvoir y travailer... En plus c'est chouette, il y'a déjà des tables en pierre pour pique-niquer (ce qu'on à fait cette semaine).

 

Deux mois c'est long. Malgré vos messages positifs, j'ai du  mal à y croire. Je le croirais quand j'aurais la réponse...



#85 doz

doz
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:dream tree's city
  • Intérêts:Born to be wild

Posté 14 dcembre 2013 - 10:45

Je pense qu'il faut vraiment pas s'inquiéter car c'est la procédure normale et c'est pas intéressant pour un agriculteur qui veut agrandir son champs de maïs ;-) si ça avait été 10ha d'un même tenant de terre exploitable là ça aurait été une autre histoire ...

#86 Tostaky57

Tostaky57
  • Genre: Homme
  • Localisation:Cholet 49

Posté 22 dcembre 2013 - 15:18

Pour moi tu peux dormir tranquille. Tu achètes ça pour combien ?

 

Par contre 3500 m² pour vivre en autonomie dessus à 2 ne rève pas trop...

Tiens, ça c'est une question que je me pose depuis un bail... L'autonomie alimentaire, c'est quelle surface par tête de pipe? En prenant l'exemple d'une très bonne terre exploitable de suite? 

 

Je me permets d'intervenir car je suis quasi dans la même situation : 2000 m², avec une grange à redresser et recouvrir, une belle terre très productive, exempte ( a priori) de saloperies monsantesques, et la SAFER prioritaire dont on attend le verdict d'ici fin février... 


Modifié par Tostaky57, 22 dcembre 2013 - 15:24 .


#87 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 22 dcembre 2013 - 19:56

L'autonomie alimentaire peut s'obtenir en jardinage au naturel, tout en optimisant les rendements.
Inversement on peut cultiver extensif, sans gérer les amendements, la fertilité, le compostage, les paillages, les haies, les adventices, les rotations et l'irrigation.
C'est plus tranquille mais cela revient aussi à priver d'autres décroissants d'un bout de terre dont ils auraient l'utilité.
Entre les deux solutions, la production en terme de rendement et donc de couverture des besoins, peut aller de 1 à 10.

#88 _strychnine_

_strychnine_

Posté 22 dcembre 2013 - 21:08

Ça dépend aussi de l'alimentation de la famille. Des végétariens/végétaliens ont besoin d'un terrain plus petit car ils n'ont pas forcément besoin de nourrir des animaux, donc de faire beaucoup de céréales. Ils ont intérêt à avoir des oléagineux ( noisetiers, amandiers, noyers ), des fruitiers de conservation et des arbrisseaux de haie de type framboisiers, mûriers. Ils peuvent gérer en permaculture, quelques poules... Avec 3000m2, ça le fait, je pense, pour 2... Un peu plus grand, ça assure davantage, c'est sûr... Ça assure les coups durs.

( J'ai 3500 m2 pour 4, on va dire en mi-autonomie pour le moment )



#89 gunday

gunday

Posté 24 dcembre 2013 - 11:42

De souvenir, j'avais lu 500m² de potager par personne.

Auquel il faut ajouter un verger, et un peu de surface pour faire une rotation de terrain.

 

Donc je pense qu'avec 1000m² par personne ça doit être jouable. (attention je parle bien de surface utilisés, la pelouse ou la maison sont en plus)

Après, ça dépend du style de vie, si vous souhaitez des animaux ou non, ...



#90 zen33fr

zen33fr
  • Genre: Homme
  • Localisation:Cantal

Posté 26 dcembre 2013 - 10:45

Salut à tous et à chacun,

quelle surface pour quelle autonomie?

comme l'a dit Strychnine, le besoin en surface de terre est lié à nos besoins alimentaires.

On peut se contenter de ce qui pousse ou souhaiter un peu ou beaucoup plus.

Cela veut dire que le lieu de vie devrait déterminer le régime alimentaire. Cela a été vrai pendant longtemps.

Choisir intellectuellement un régime alimentaire sans faire le lien avec le lieu de vie me semble insensé.

En pratique, pour atteindre une totale autarcie alimentaire, sans nuire à son bien-être, il me semble nécessaire d''échanger avec d'autres personnes localement (autant que possible).

L'idée de vouloir tendre vers l'autarcie me semble une réponse logique à la situation présente mais en essayant de rester cohérent avec soi-meme et avec le lieu de vie choisi..

C'est la démarche que nous mettons en route qui est importante, la situation n'est pas favorable pour que nous réussissions à la réaliser pleinement.

Ici,Cantal 1060 m d'altitude,  nous avons plusieurs jardins potagers, la saison est relativement courte (6 mois), tout cumulé nous avons environ 1700 m² de potagers, cloturés,

Nous sommes autonomes en légumes (pour 6 personnes et les amis de passage), cela veut dire que nous achetons rarement quelques légumes, ceux que nous n'avons pas.

Nous avons planté des fruitiers mais il nous faut être patients.

Comme l'a dit Floyd, la méthode culturable peut changer beaucoup le rendement, il peut être utile et interessant de tendre vers une méthode culturale "intensive" (bio) mais il est faux de dire que l'extensif (bio) priverait d'un bout de terre d'autres "décroissants" . C'est un faux procès, la réalité est bien différente.

Ce sont là encore les conditions de vie sur le lieu qui vont favoriser un choix de culture plus qu'un autre.

L'accès à la terre a été rendu difficile avec la complicité de la Safer.

 

 

 



#91 Tostaky57

Tostaky57
  • Genre: Homme
  • Localisation:Cholet 49

Posté 26 dcembre 2013 - 12:29

A lire tout ça, l'autonomie est encore loin pour notre famille. Trop peu de surface, Et je souhaite garder de la place pour que les gamins puissent se rouler dans l'herbe, et accueillir 1 ou 2 camtars de passage (c'est aussi le but de notre terrain : y faire squatter quelques potes)..

L'autarcie, non. Je n'y crois ni ne la souhaite. Et il y a un côté survivaliste qui ne me plait guère. Vivre seul sans contact avec le monde m'effraye un peu. Le troc, ça c'est une belle idée.

De toute façon, ma femme travaille, et moi je vais m'y remettre sous peu, je n'aurai donc pas énormément de temps à consacrer à la bêche et à la binette. Les soirs et les week-ends en gros.

Les quelques fruitiers présents sur ces 2000 m² semblent suffisants à vue de nez, il y a du pommier, du cognassier, et un poirier je crois..

Reste le problème de l'eau, et bien sûr, la SAFER qui fait attendre sa décision.

Pour l'eau, je ne m'en fais pas, je vais suivre vos conseils et tâcher de me mettre le maire dans la poche, quitte à ne pas lui avouer tout le projet...

Et il y a le lac du Verdon à 200 mètres. Une canne à pèche dans les pognes des gamins et zou ! <<Si vous chopez rien, vous bouffez rien ! >> 

Naaan... J'déconne..... z'auront un oignon et un bout de pain sec (je le fais moi-même, et au levain encore).



#92 _strychnine_

_strychnine_

Posté 26 dcembre 2013 - 13:31

A lire tout ça, l'autonomie est encore loin pour notre famille. Trop peu de surface, Et je souhaite garder de la place pour que les gamins puissent se rouler dans l'herbe, et accueillir 1 ou 2 camtars de passage (c'est aussi le but de notre terrain : y faire squatter quelques potes)..

L'autarcie, non. Je n'y crois ni ne la souhaite. Et il y a un côté survivaliste qui ne me plait guère. Vivre seul sans contact avec le monde m'effraye un peu. Le troc, ça c'est une belle idée.

De toute façon, ma femme travaille, et moi je vais m'y remettre sous peu, je n'aurai donc pas énormément de temps à consacrer à la bêche et à la binette. Les soirs et les week-ends en gros.

Les quelques fruitiers présents sur ces 2000 m² semblent suffisants à vue de nez, il y a du pommier, du cognassier, et un poirier je crois..

Reste le problème de l'eau, et bien sûr, la SAFER qui fait attendre sa décision.

Pour l'eau, je ne m'en fais pas, je vais suivre vos conseils et tâcher de me mettre le maire dans la poche, quitte à ne pas lui avouer tout le projet...

Et il y a le lac du Verdon à 200 mètres. Une canne à pèche dans les pognes des gamins et zou ! <<Si vous chopez rien, vous bouffez rien ! >> 

Naaan... J'déconne..... z'auront un oignon et un bout de pain sec (je le fais moi-même, et au levain encore).

Rome ne s'est pas bâti en un jour.

Tu vas prendre possession de ta terre, t'en imprégner, y vivre, et tu pourras ensuite progressivement voir comment en tirer le meilleur parti. Tu devrais planter des amandiers, ça prend bien dans le coin.

Regarde du côté de la culture en buttes, c,est un peu un équivalent "moderne de la culture en espalier...

Une semi autonomie, c'est pas mal. De quoi vous nourrir en période estivale, un peu à la mi-saison, c'est déjà carrément bien et ça n'exige pas forcément tant de boulot que ça. Si les gosses sont jeunes, de mémoire, la carte de pêche est gratuite... Et les poissons sont extra...



#93 _Mr William_

_Mr William_

Posté 01 janvier 2014 - 23:01

L'échange, désagréable à lire et hors-sujet, sur la bio intensive a été déplacé en salle de sport.

Merci de rester dans le sujet (la SAFER) et d'éviter les attaques personnelles.

http://www.onpeutlef...e-sport/page-67



#94 supertomate

supertomate

Posté 02 janvier 2014 - 10:09

Je sais pas si c'est valable pour toutes les SAFER, mais chez moi on peut payer pour accélérer la procédure (demande de procédure accélérée, environ 100 euros, à vérifier).

 

"-Pourquoi la SAFER peut préempter?

-Vous comprenez m'sieur c'est pour le bien de la planète, des agriculteurs, l'intétêt général, tout ça tout ça. Imaginez que le terrain soit acheté par un gonze tranquille alors qu'on aurait pu le vendre à un exploitant agricole qui aurait pu le pressuriser à fond; cela aurait été dommage!

-Voui mais c'est long quand même

-Ah ben oui mais vous comprenez, le temps qu'on s'organise, que chaque exploitant agricole soit prévenu, c'est long.

-..

-Mais si vous payez, c'est plus court! C'est pas chouette la SAFER!"

 

Un organisme vient emmerder sous des prétextes fumeux et en plus il propose de réduire son emmerdement si on le paye! Non, ce n'est pas la mafia qui fait payer sa protection, c'est l'Etat-mère.

 

 

Sinon htc, quand j'ai acheté y'a eu des complications qui ont fait que le délai de 2 mois de la SAFER a été relancé en cours de route. Ce reset ne m'a pas fait risette. Mais le notaire s'est demmerdé avec la SAFER pour que ça passe quand même (et qu'on reste sur l'ancien compte). Donc y'a peut-être moyen de moyenner. Bonne chance à vous.

 

 

Supertomate qui va s'affairer



#95 htc1

htc1
  • Genre: Homme

Posté 17 avril 2014 - 11:15

Ca y'es on l'a ce terrain magnifique!!!!

 

Les travaux ont déjà commencés...

Bac de jardin, arbre morts coupés pour laisser chance aux autres etc...

Et les voisins qui se balladent nous disent que dans le temps, tous les samedis il y'avait des marriés qui venait se prendre en photo...Chouette



#96 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4434 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 17 avril 2014 - 11:21

C'est une bonne nouvelle alors. Je n'étais pas inquiet pour la safer vu la description du terrain.

 

Des photos ?



#97 Bruno72

Bruno72
  • Genre: Homme
  • Localisation:Sarthe
  • Intérêts:potager, environnement, bien-être et durabilité

Posté 17 avril 2014 - 20:04

Ah ouais des photos !!!

Ca correspond au genre de terrain et de vis que je recherche !!



#98 Jhoal

Jhoal

Posté 26 juin 2014 - 19:14

Edit modo : topics combinés

 

======

 

Bonjour à tous,

 

Je suis sur le point d'acheter un terrain en friche (5500m2 pour 4500€) ; le terrain est visiblement sujet à préemption potentielle par la SAFER, ce qui m'étonne, compte-tenu de la nature du lieu (friche non exploitée, avec une partie boisée). Dans quelle mesure, si jamais je décide de le revendre un jour, puis-je faire en sorte que le terrain ne soit plus préemptable par la SAFER ?

Quelles sont les conditions pour que la SAFER ne puisse plus préempter ? (exploitation privée du terrain ? verger ?)

 

Je vous remerciant d'avance !



#99 Neo-Matrix

Neo-Matrix
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Permaculture, énergies, la Terre, plantes, arbres,

Posté 26 juin 2014 - 21:09

Bonsoir,

 

même si vous vendez votre terrain la SAFER aura toujours droit de préempter. 

Pour l'éviter, ben faut plus qu'elle existe, mais pour ça faut plus de système, ...

Sinon pour mes 2310m² de terrain j'ai du attendre 2 mois avant qu'ils répondent. En espérant qu'il ne vous le bloque pas !

 

Bonne fin de soirée.



#100 Jhoal

Jhoal

Posté 26 juin 2014 - 21:25

Bonsoir et merci de m'avoir répondu. Ça me paraît un peu exagéré de dire que la seule possibilité pour que le terrain ne soit plus préemptable, soit que la SAFER n'existe plus... Qu'en est-il d'une modification du PLU de la Mairie ? Le terrain se situe à proximité d'un village, en zone naturelle forestière (zone N), non constructible, mais entre plusieurs parcelles dites "de loisirs" où des personnes font paître des animaux, rûches, potager, etc... Selon moi, la SAFER a visiblement un droit de préemption sur ce terrain, mais il me paraît très improbable qu'un agriculteur s'y intéresse... J'aimerais connaître un peu plus les conditions qui font qu'un terrain peut devenir impréemptable...