Aller au contenu


Photo

Eveil des consciences et totalitarisme grandissant


  • Veuillez vous connecter pour répondre
648 réponses à ce sujet

#1 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 26 mars 2007 - 22:57

Ce message fait suite à ce post : http://www.onpeutlef...pic.php?p=96544

***********************


Quand au 49-3, il y a un contre-pouvoir qui est la motion de censure.

Merci krollkop sur ces précisions sur le 49-3 :calin:

Voir ce que dit aussi Dieudonné dans cette vidéo : Interview de Dieudonné

A propos de Dieudo, oui effectivement je me sens assez proche de sa position sur le FN.
Et la diabolisation qu'il a ensuite subit dans les médias suite à sa présence à un meeting du FN est un excellent exemple de manipulation médiatique.


Tu dis quelque chose d'intéressant à la fin de ton post :

Tu oublies que le peuple peut parfois aussi réagir...

Je n'oublie pas : Révolution de 1789, manifs contre le CPE... ça a marché, oui.... mais je n'oublie pas non plus le reste : guerre en Irak qui a eu lieu malgré - allez hop, au pif - 80% de la population mondiale contre, la loi DADVSI sur les droits d'auteurs qui est passée de manière HONTEUSE à l'assemblée nationale malgré une levée de boucliers, notamment sur Internet, le rapport parlementaire sur les dérives sectaires qui a abouti à une loi condamnant de 3 ans de prisons et 3750 euros d'amende tout parent refusant la vaccination pour ses enfants....

Il y a eu des protestations
Mais ça n'a visiblement pas suffit...

Dans qques semaines, 1 million de français voteront sur des machines électroniques dont la fiabilité a été à plrs reprise mise en défaut.
Le peuple réagira-t-il suffisamment fort, suffisamment vite pour empêcher cette nouvelle technologie qui permet de truquer à souhait le résultat des élections ?

J'apprends il y a quelques heures que deux "petits" candidats (Rachid Nekkaz et Jean-Marc Governatori se sont vu évincer de façon INACCEPTABLE du premier tour des présidentielles suite à des pressions sur les élus ou directement sur les candidats eux-même !
Mise en bouche :

Lundi 19 mars 2007 à 17h30, le Conseil constitutionnel a publié la liste des candidats à l'élection présidentielle ayant obtenu plus de 500 parrainages. Hormis José Bové, aucun candidat indépendant n'a été validé (ni France Gamerre, ni Antoine Waechter, ni Jean Marc Governatori). Fait troublant, Jean Louis Debré a été nommé à la tête du Conseil constitutionnel le 23 février, soit le lendemain du début de l'enregistrement des parrainages par le Conseil. Les candidats qui envisageaient de déposer un recours ont été déboutés et menacés téléphoniquement. Par ailleurs près d'1 million d'électeurs se verront imposés des machines de votes électroniques facilement piratables. Danger sur la démocratie... et mise en cause du candidat-ministre de l'intérieur.


***********************


On vit décidément une époque formidable. Nous sommes face à un choix : continuer à nous laisser tondre ou nous lever et dire NON, JE NE VEUX PAS DE CE MONDE LÀ.
Un peu comme dans l'excellent film "V pour Vendetta".
Utopie ?

Qu'est-ce qui fait qu'un peuple devient capable de dire STOP, de manière ferme et définitive, face à l'injustice (qu'elle soit globale ou locale) ?

Un gouvernement malicieux est-il capable, via une subtile manipulation, d'éviter ce "seuil critique" afin de verrouiller véritablement et durablement toute "révolution" ?

Ces personnes avides de pouvoir peuvent-elles vraiment lutter contre une prise de conscience planétaire ?

Je constate une accélération phénoménale des évènements : d'un côté une prise de conscience visible et croissante, et d'un autre, une force auparavant obscure qui devient de plus en plus visible et assoie son emprise.

A côté de ça, il y a des dizaines de menaces qui planent sur nous : guerre en Iran, conflit nucléaire, dérèglement climatique...

Doit-on agir ?
Comment agir ?
Faut-il fuir (comme l'on fait des milliers de personnes sous Franco ?) ? Pour aller où ?
Faut-il résister ? Comment ? En montant des barricades ? En prenant exemple sur les Corses, les Tchétchènes ou les Palestiniens ?
Faut-il se désolidariser du système et vivre en autarcie ?
Qu'elle serait l'attitude à avoir aujourd'hui pour avoir demain un monde respectueux de la nature et des hommes ? Un monde juste et équitable ?
Mais n'est-il pas trop tard ? L'Homme a-t-il seulement une chance de s'en sortir ?

Beaucoup de questions... fondamentales d'après moi, qui ne trouveront peut-être pas de réponse immédiatement...
Mais je crois qu'il est important d'au moins se les poser pour pouvoir agir en conscience, et non en mouton lobotomisé...
  • Shivaya et Libertysyn aiment ceci

#2 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 27 mars 2007 - 02:26

Qu'est-ce qui fait qu'un peuple devient capable de dire STOP, de manière ferme et définitive, face à l'injustice (qu'elle soit globale ou locale) ?


Mmmmh... de manière ferme, et bien en générale ça se produit lors d'un gros ras-le-bol exploité par quelques-uns. Cf la rave-party à la bastille et la pièce de théatre agitée chez nous les petits belges.
Mais définitive? Désolé Ecliptux je te contredis pas souvent mais là, dire STOP de manière définitive je n'y crois pas. Je refuse d'y croire comme je refuse de croire qu'on ne peut pas changer le monde.

Je m'explique avant de me faire lyncher par une foule en colère armée de torches et de réveils-matins.

Rien n'est définitif et dans un sens c'est heureux. Imagine que la révolution française aie été définitive? Avec les guillotines, les humanistes rasés de près pour détention illégale de petit "de" devant son nom de famille... Les mentalités évoluent et j'espère de tout coeur que quand on aura obtenu ce qu'on veut il se trouvera quelqu'un pour trouver les failles dans nos raisonnements et exiger quelque chose de mieux. Comme nous le faisons avec ce système industriel, mécanisé, inhumain qui représente l'évolution corrompue d'une super idée: "et si on essayait de faire en sorte qu'on puisse produire assez de bouffe et de confort pour tout le monde, hein? Et si y avait plus d'esclaves, seulement des hommes libres qui oeuvrent pour des hommes libres? hein?"
Si un mec a en a lâché une pareille en l'an 1000, il devait tenir la biture du siècle!

Bon ça y est j'ai finit de jouer les chieurs, soyons constructifs. Pas forcément dans l'ordre.

A côté de ça, il y a des dizaines de menaces qui planent sur nous : guerre en Iran, conflit nucléaire, dérèglement climatique...


Selon moi (et c'est juste un avis, que je partage avec moi-même et dans lequel je me soutient pleinement), il y a deux types de problèmes: ceux auquel on peut quelque chose, et les autres. Oui, il est possible que je meurs demain dans une tempête soudaine. Ou souflé par une voiture piégée. Vaporisé par la kaboum power force d'un quelconque chefaillon stupide et belliqueux (c'est vous qui avez pensé à lui! moi j'ai rien dit!). Ou écrasé par une soucoupe volante abatue par le tir de précision d'une fiente de tourterelle dans le pare-brise.
Mais si quelqu'un a la recette pour éviter tout ça, qu'il me le fasse savoir! Il faut vivre avec. Apprendre à s'y adapter. Et ne pas se laisser aller à une peur aveugle, c'est ainsi qu'on fait des conneries!
Ou alors, enseigner aux tourterelles à aimer les soucoupes volantes, à la rigueur.

Je constate une accélération phénoménale des évènements : d'un côté une prise de conscience visible et croissante, et d'un autre, une force auparavant obscure qui devient de plus en plus visible et assoie son emprise.


Ca, ça nous pendait au nez. A jouer les apprentis sorciers et à laisser les balais faire le boulot, on s'est foutus dans la m*** tous seuls, comme des grands. Je dis nous parceque j'ai acquis la conviction que si on veut changer les choses il faut les regarder en face: c'est toute la population de la planète qui est responsable de ce gâchi. Cette force obscure, NOM, antéchrist, côté obscur de la force, Lord Casque Noir, quel que soit le nom qu'on lui donne n'aurait jamais pu foutre autant de bordel si on l'avait pas laissé faire. En même temps, la seule chose qui soit nécéssaire pour que le mal l'emporte, c'est que les gens bien ne fassent plus rien. Ecliptux, en créant OPLF t'as créé une résistance. Suffisante ou pas j'en sais rien mais elle est là. Et pas seule.

Rien n'est perdu.

Un gouvernement malicieux est-il capable, via une subtile manipulation, d'éviter ce "seuil critique" afin de verrouiller véritablement et durablement toute "révolution" ?


Je crois que oui, ils peuvent verrouiller une révolution. Durablement. Suffit de laisser croire aux gens qu'ils ont eu ce qu'ils voulaient.
Regarde les révolutions belges et françaises: on y a gagné quoi, concretement dans cette révolution?
Sauf qu'une prise de conscience ne mène pas toujours à une révolution. Des fois ça mène à une évolution. Ca, tout de suite, c'est plus délicat à verouiller.
Regarde les révolutions belges et françaises: on a ptet pas gagné grand chose de concret mais on a appris à se servir de la masse de bidoche qu'on a entre les oreilles. La preuve? Cette fois ci le Boss a mis moins de 300 ans à amener les gens au point de gros ras-le-bol. Contre quelques siècles précédemment. Alors on en a tiré quoi de cette évolution?



Ces personnes avides de pouvoir peuvent-elles vraiment lutter contre une prise de conscience planétaire ?


Bien sûr. La question c'est "est ce qu'ils peuvent gagner?" et ça j'en suis moins sûr mon vieux. J'aime les curés (avec des petits pois et un petit vin blanc) mais je peux pas leur enlever ça: un gars, un jour, a dit "aimez vous les uns les autres" et a utilisé le système (à l'époque les religions) pour faire passer le mot. Après 2000 ans, la religion dépéri mais l'idée de base, elle a fait le tour du monde et a été déclinée dans tous les sens. Si ils veulent régner, ils doivent survivre avec nous. Si on survit, le temps joue en notre faveur.

Alors ma première réponse à ta question (réponse qui n'engage que moi) c'est: pas de panique. La situation est moche, bien sûr. On est dans la merde et chaque demain s'annonce pire que la veille. Sauf que de nombreuses personnes cherchent à arranger les choses. Toi, moi, les gens de ce forum, ceux que je connaissais ici, ceux que je connais pas. Sauf que céder au vieux réflexe de l'autruche ne sert pas à grand chose. La peur a pour but que de puiser dans nos réserves, de nous donner des ailes. Elle est une émotion motivatrice. Pas directrice alors les laissons pas nous manoeuvrer avec elle.

Alors que faire?
Franchement je sais pas.
Fuir? tu l'as dit: oui mais ou? Pour trouver quoi?
Résister? les baricades c'est bien mais il ne faut pas oublier que c'est pas la seule manière.
Se désolidariser du système? Certains le font. Comment qu'il va Johan au fait? Au passage, pourquoi ne pas désolidariser le système de nous même?

Qu'elle serait l'attitude à avoir aujourd'hui pour avoir demain un monde respectueux de la nature et des hommes ? Un monde juste et équitable ?

Pousser ce qu'on fait ici dans sa logique me semble une bonne idée. Donner ce qu'on veut recevoir: respect, équité. Le donner, pas le vendre. Et ne pas se tromper de cible, le donner seulement à qui peut le rendre: les gens, la nature. Aucun système ne poura jamais donner un vrai respect à quoi que ce soit. Je crois fermement que c'est un privilège du vivant.

Beaucoup de questions... fondamentales d'après moi, qui ne trouveront peut-être pas de réponse immédiatement...


Ecliptux, mon pote, tu fait de l'euphémisme une oeuvre d'art. Si on trouve une réponse ferme et définitive ici je jure d'acheter un chapeau pour le manger!
Avec des ptits pois.
Et un petit vin blanc.
Une platée de haricots verts.
je m'égare...

Une dernière chose quand même:

Mais n'est-il pas trop tard ? L'Homme a-t-il seulement une chance de s'en sortir ?


je sais pas. mais si on fait rien quelles sont nos chances? On est encore en vie que je sache (enfin moi au moins j'ai un rhume qui le prouve) et tant qu'iol y a de la vie...

#3 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 27 mars 2007 - 07:42

Ecliptux et Nomade ,

Et bin , j'ai rarement eu l'occasion de lire des propos aussi sensés et réalistes concentrés en un seul post .

Ecliptux , méfies toi tout de même , tu pourrais devenir gênant .

Un gouvernement malicieux est-il capable, via une subtile manipulation, d'éviter ce "seuil critique" afin de verrouiller véritablement et durablement toute "révolution" ?


L'arme suprême du <systéme> c'est la démocratie ....soupape de sécurité extraordinaire , parce qu'elle laisse croire aux "citoyens"qu'ils ont un moyen d'agir , et mieux encore un instrument de revanche .
Tant que les individus se contenteront d'agiter ce hochet ....tant que les uns croirons que le probléme c'est la droite , et les autres la gauche , le <systéme> est en sécurité et perdurera .


L'être humain n'est pas fait que de chair et d'os , il ne se résume pas non plus aux productions éléctro-chimiques de son cerveau .

Toutes les manifestations du vivant sont transcendées par des <volontés subtiles>.....il n'y a pas de hasard , mais juste des événements en apparences fortuits , qui n'en sont que la manifestation apparente .

Les choses changeront ....les choses vont changer.....et la raison en est surtout une affaire de conscience ....bien plus que de considérations intellectuelles et de stratégie .

:calin:

#4 la nissarte

la nissarte
  • Localisation:chateauneuf
  • Intérêts:orchidée, cuisine, potager et jardin, travaux d'aiguille, éducation des enfants

Posté 27 mars 2007 - 07:59

Pour ma part, je ne pourrais encore pas voter cette année.
Au dernière présidentielles, j'étais en espagne, et comme je ne pouvais pas prouver à l'ambassade le temps que je resterais ( je ne le savais pas...) je n'avais déjà pas eu le droit de voter à l'ambassade.
Cette année je rentre de suisse moins de 6 mois avant l'élection, et donc je n'ai encore pas le droit de vote....
Enfin bref, comme j'ai tendance à voter blanc quand cela ne me convient qu'à moitié.... Ce qui est le cas, et que le vote blanc n'est plus pris en compte, cela ne changera rien.
Pour être plus concrète, je me cantonne à voter au niveau municipal et à faire entendre mes opinions au village. Par exemple, ici il y a un très bon tau de recyclage avec plus de 95 % des habitants qui recyclent dans les grosses bènes. Du coup le village à encore baissé les taxes d'habitations (puisqu'on a vendu beaucoup d'ordures...), le pire c'est que les gens au village, ne savaient pas que le recyclage permettait au village de gagner de l'argent, une petite note rédigée dans le journal et voilà le résultat.
On a reçu aussi des sacs très résistants pour nos courses (qui sont changés en cas d'usure, donc plus de sac plastique au village).
Et un autre sac pour le recyclage (pour apporter jusqu'à la benne, et tjs changeable).
Ce printemps, le maire a négocié l'achat en gros de composteur à 10 € pièce pour les habitants qui le souhaitent. Cela a fait un malheur... Ceux qui avaient un composteur en ont acheté un second, et ceux qui n'en avaient pas en ont maintenant un. Le service technique du village pense que nous aurons une baisse de nos déchets de 30 % de plus grace à cela. Le maire ici est vraiment à notre écoute, et on bride les nouveaux venus : je m'explique..
Ici seulement 1/3 du village est de souche, les 2/3 restant sont d'anciens citadins comme moi. Il n'est pas question de refaire une ville avec du bruit et des saletés au village. Donc on explique aux nouveaux venus, que vivre à la campagne, c'est vivre aussi à la campagnarde...
Nous avons aussi des cours pour le potager et les plantations pour faire plus vert, plus bio.
Il y a des prix (en plantation à gagner et ca fonctionne bien), et je voudrais mettre en place aussi une bourse aux semis. On fait aussi 2 bourses d'échange par an pour les habits, les livres, les jouets, les meubles. Beaucoup moins d'encombrants depuis, et les jeunes parents sont supers contents de trouver de quoi faire pour pas cher une chambre d'enfant...;
Plus je vis ici, plus je suis convaincue que la politique est surtout jouable au niveau de la cité. Et que c'est seulement est formant les maires à une démarche écologique et alternative que l'on peut avoir un poid politique durable.
Notre village a un gros pole d'emploi (donc il se repeuple, donc il y a à nouveau des commerces de proximité, donc encore plus d'emploi, etc....) ce qui joue aussi au niveau du département. On a des transports publics, donc on évite de prendre la voiture, etc....
Il y a pleins de choses à faire et je ne suis pas si pessimiste que ca :calin:

#5 ecneWolf

ecneWolf

    écouter, observer, respirer....croquer!!

  • Membres
  • 273 messages
  • Localisation:St Maurice 94

Posté 10 mai 2007 - 12:29

c'est chouette de voir que dans la vraie vie, il peut se passer des choses intelligentes, et pas que sur le papier ou en théorie! Que des maires prennent ces initiatives, et fassent en sorte de toucher les gens (chacun avec ses moyens) pour les faire avancer sur ce chemin!

Je pars toujours du principe que ce qui se passe à une petit échelle peut se réaliser sur la grande. y'a juste plus de boulot, de volonté à mettre ne oeuvre. Ou alors multiplier les petites échelles pour en faire une grande!! la planète entière se sent concernée, ouah!!

C'est déjà la prise de conscience individuelle et l'action individuelle et quotidienne qui pourra nous sortir des impasses. Ce que chacun peut mettre en oeuvre à son "petit" niveau apportera de l'eau au moulin, et éclairera les aveugles et les myopes. Mais il faut rester vigilant, toujours. Ce qui peut sembler bon pour certains sera mauvais pour d'autre, avec des retombées désastreuses! Mais c'est en faisant et en se trompant que l'on peut avancer, et surtout dire "je suis resté, j'ai fait tout mon possible"!
Surtout en ces jours.

#6 Lys Noir

Lys Noir
  • Localisation:Derrière son ordi

Posté 15 juin 2007 - 12:15

Pour te répondre EcliptuX, il est vrai comme tu dis que s'isoler de la société ne sert à rien parce que c'est beaucoup moins efficace pour lutter contre le type de société dont les gouvernants nous proposent en dupant une très grosse partie des citoyens.
Protester ne suffit pas non plus vu les manifs au G8, pas évident de se faire entendre des pouvoirs publics et des peuples trop souvent endormis sur leurs lauriers ou crèvent de misère.

Que faire pour mieux continuer le combat contre ces gouvernants sans scrupules?
J'ai ma petite idée, j'avais dit à une prof de français en première que changer le monde est un combat de tous les jours et cette prof m'a approuvé au vu des évenements passés et actuels.
Faisons comme les philosophes des Lumières qui ont préparé la Révolution française et américaine, et les fameux Droits de l'Homme (de 1789 qui sont plus pertinentes que ceux de l'ONU en 1948).

Ca me coûte de le dire mais je m'y lance: j'hésistais à te parler de mon idée car je crains ta réaction mais après tout un peu d'action ne peut pas faire de mal surtout au niveau idées.

Dans cas il faut un réseau comme ceux du type de la Résistance qui sont bien maillés sur tout le territoire (attention, je ne parle pas de celle qui sont armées, les armes ça viendra le jour où on aura épuisé tous les moyens pour lutter contre le sytème actuel). De quoi lui permettre d'être présent sur le terrain et de fédérer les gens qui en entendront parler par bouche à oreille sur internet ou ailleurs.
Pour l'instant, je propose de recruter de bons pirates informatique pour une bonne cause: détruire le système informatique monétaire y compris les puces RFID et sous-cuatnées à l'avenir. Tu as dit que tout système électronique avait une faille sur un article sur Onnouscachetout.com, utilisons alors ces failles! :D


De plus conjugons action et information à destination de ceux qui en ont besoin, qui ne sont pas encore sous l'emprise du système totalitaire actuel comme en Afrique ou en Amérique du Sud afin de gagner des personnes dans nos rangs pour remporter le combat contre le système.
Avant ça, construisons d'abord ce réseau sur le territoire national et européen pour il soit bien plus solide et ancré.

Pour informer et être dans l'action avec ce qu'on a appris sur tes sites dans le but de former les populations du tiers-monde, il faudrait réunir des gens compétents qui connaissent le sujet dans un domaine donné par médecine, droit, mécanique, etc, sur un bateau... De quoi contribuer à développer ces pays et échanger des technologies nouvelles, nos expériences.

A mon avis c'est pas si mal l'idée du réseau mondial qui écrase tout sur son passage, même les gouvernants du système vont avoir peur de nous. Inversons le processus, soyons des guerriers de l'action et de la connaissance. :calin:
Rien n'est perdu si on agit au plus tôt et le plus collectivement possible avec des arguments imparables. C'est la condition sine qua non pour faire muter la société, et passer à une nouvelle forme de civilisation plus humaine et une nouvelle ère s'ouvira. :love:

J'ai une idée pour le nom du réseau, la seule chose que que les gouvernants craignent le plus, c'est le Temps. En effet, leur système va mourir à l'usure du temps, c'est bien connu que le temps est le seul qui reste quand de nombreuse civilisations meurent. Je suggère de l'appeler le Temps en grec et son nom est associé au nom du père de Zeus, qui est l'un des dieux maîtres de l'âge d'or.

Enfin bon, j'arrête mon délire, c'est à toi de voir et de juger si mon idée est bonne ou pas sur certains points et ensuite on le soumet, si tu es d'accord, aux forumeurs de OPLF et ceux de Onnouscachetout.com qui sont partis pour la plupart.
En tout cas, cette idée vaut la peine d'être essayée sur le terrain et un seul battement d'aile de ce minuscule réseau s'il voit le jour deviendra une tempête voire un cyclone pour le système. J'espère m'être bien exprimée sur mon idée dans ce long post et ne pas être HS. :tas:

PS: je ne serai peut-être pas là de tout l'après-midi vu que je dois préparer mes affaires et si tu souhaites discuter de mon idée sur certains points qui te dérangent ou non et ensuite trouver un terrain d'entente, laisse-moi un MP. :D

#7 _Lohey_

_Lohey_

Posté 15 juin 2007 - 13:26

1) De plus en plus, il me semble évident que la fameuse révolution française donnée en exemple est bien la cause de la situation actuelle. Il me semble que c'est moins le peuple qui s'est révolté qu'une organisation qui a fait tomber le pouvoir de l'église pour le prendre à sa place. Le peuple a été manipulée, simplement. Les francs maçons ont fait la révolution et leur réseau est maintenant au pouvoir. Ils ont détruit et en détruisant sont devenus aujourd'hui ce qu'ils ont détruit. Une loi de la nature qui me semble incontournable.

2) Pareil pour la soit-disant révolte du CPE par le peuple ou pour toute soit-disant manifestation par le peuple. Elles me semblent toutes, toujours, organisées soigneusement par des entités soit du pouvoir, soit du contre-pouvoir (ce qui revient au même). Pour qu'une manifestation existe en France, il faut un dépôt à la police, il faut des réseaux mis au courant, il faut des bus et des trains, des télévisions, des radios, des représentants pour eux, il faut des communiqués de presse. Ensuite, la mayonnaise prend plus ou moins, mais ça continue d'être simplement de la manipulation de masse. Tout ceci n'a aucun rapport avec des révoltes spontanées.

3) Quand l'être humain n'aime pas quelque chose, son réflex est de le détruire. Il est rare qu'il se pose la question de ce qu'il aime et le réalise. Ainsi, il crée le vide (quand il parvient à détruire), et puis refait une boucle en ré-inventant la roue, la peur que la roue ne tourne plus, le contrôle, la violence, la guerre.

4) En conséquence, j'aime la conscience que la Révolution s'est bien "tourner en rond" comme la révolution de la terre autour du soleil. Jeu ne nie pas par là les évolutions que chaque boucle opère et jeu préfère vivre sous l'oligarchie actuelle que sous la monarchie religieuse ancienne.

5) Pour autant, il m'est de plus en plus évident que ce que nous appelons "réalité" n'est qu'un vaste miroir... et que tout ce que jeu peux y trouver pour lutter contre, ou détruire, ou juger, ou détester, ou avoir peur, n'est que moi-même... Jeu rejoins ainsi ce que Jiddu Krishnamurti a exprimé mieux que jeu n'ai su le faire : « En tant qu'être humain, je ressens très profondément la nécessité de mettre fin à la violence et je veillerai à y mettre fin en moi-même. »

Modifié par Lohey, 15 juin 2007 - 13:30 .


#8 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 656 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 15 juin 2007 - 13:48

Et une fois que tu as dit ça, Lohey, ça a changé quoi?
J'avais l'impression de lire un sujet tendant vers la "concrétitude", et tout à coup, y'a un mec qui arrive avec son savoir pour nous dire:"non, j'ai réfléchi, ça marchera pas" et qui propose rien.
Le verbiage, au bout d'un moment, ça ne sert plus. cf fermeture d'Onnouscachetout.com.
C'est pas le monde qui tourne en rond, c'est toi & ta tête.
(et ne me parle pas d'interprétation de tes propos. Merci. PROPOSE!)

Modifié par flanar l'ancien, 15 juin 2007 - 14:02 .


#9 _Lohey_

_Lohey_

Posté 15 juin 2007 - 13:56

qui propose rien.

Jeu comprends que ça puisse ne représenter "rien" pour toi de mettre fin à ta propre violence, quelle qu'elle soit. Pour autant, jeu te fais confiance, tu peux concevoir que, pour d'autres, ça ne représente pas "rien". :calin:

Et tu peux faire une première expérience de l'effet miroir dont jeu parle : Tu me reproches de ne rien proposer. Qu'as-tu donc proposer, toi, dans ton message ? Dans les faits, lequel de nous deux n'a rien proposé ?

Modifié par Lohey, 15 juin 2007 - 14:00 .


#10 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 656 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 15 juin 2007 - 14:01

Je propose juste d'arrêter de parler dans le vide.
Parallèlement, j'agis à mon niveau (toi aussi sûrement, je n'en doute pas) et surtout essaie de ne pas décourager par de simples mots ou une conception limitée du monde ceux qui font ce qu'ils peuvent pour aller collectivement de l'avant.

#11 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 656 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 15 juin 2007 - 14:06

La violence me semble un mal nécessaire que mon éducation petit-bourgeois judéo-chrétien me pousse à réfréner. Mais l'envie de me lâcher est très prenante, parfois, face à notre monde. La priorité, ce n'est pas moi ou ma vision des choses, c'est un grand tout que je me contenterai d'appeler "nous".

#12 _Lohey_

_Lohey_

Posté 15 juin 2007 - 14:07

essaie de ne pas décourager par de simples mots ou une conception limitée du monde ceux qui font ce qu'ils peuvent pour aller collectivement de l'avant.

Mon intention n'a jamais été de décourager quoique ce soit ou qui que ce soit, Flanar. Et j'ai proposé la seule solution qui est pour moi fonctionnelle, réaliste, concrète et efficace.

Jeu comprends qu'elle ne te parle pas, mais tu recommences encore l'effet miroir (toujours aussi simple) : c'est toi ici et maintenant qui essaie de me décourager en niant ma proposition. J'ai n'ai tenté de décourager personne, jeu ne me suis adressé à personne.

J'ai simplement pris mon droit à exprimer et mon point de vue et ma solution. Si j'avais dit autre chose j'aurais menti.

:calin:

#13 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 656 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 15 juin 2007 - 14:17

jeu ne me suis adressé à personne.


C'est bien l'impression que j'avais. Mais là, c'est un forum qui s'essaie à être constructif, pas ta salle de bains.
Il y a des limites à l'intellectualisme. Et si vraiment, comme tu le dis plus haut, la révolution française ou diverses manifs ont été récupérées, c'est par des intellos qui ont transformé des actions en "théorisation" et ont berné, tels des gourous, des gens qui se sont laissés faire.

#14 _Lohey_

_Lohey_

Posté 15 juin 2007 - 14:27

c'est un forum qui s'essaie à être constructif, pas ta salle de bains. 
[...]
Et Lohey, en bon petit savant fou, prend son pied à venir regarder ces braves gens de bonne volonté s'empétrer dans leur recherche du bonheur, ces tâches qui n'ont pas compris qu'il valait mieux ne penser qu'à sa gueule, qui ne savent même pas se servir ou manipuler les autres.
[...]
[et quasiment l'ensemble des déformations que tu fais de mes propos]

Qu'est-ce qui fait que jeu suis capable de considérer et respecter ta solution et pas toi la mienne ? :)

C'est tout à fait concret et constructif de repérer en soi les comportements violents et d'y mettre fin.

Il semble que quelque chose te dérange en ceci (et beaucoup), tu pourrais simplement l'admettre avec maturité, au lieu de te comporter comme tu le fais en dérivant de plus en plus et en déformant de plus en plus et mes propos et mon intention.


Pour la révolution, j'ai pas l'intention ici de revenir sur l'histoire, il me semblait avéré et connu de tous que ce sont les francs maçons qui ont organisé la révolution française une fois leur projet planifié (projet qui a d'ailleurs été très soigneusement et méthodiquement installé juste après la chute du pouvoir). Ca me semble aussi connu que ceux qui sont aujourd'hui à la tête des pouvoirs en place sont dans la franc-maçonnerie aux plus hauts degrés (tels Bush ou Blair au 33ème degré, pour n'en citer que 2 et jeu crois bien que Sarkozy aussi). Jeu n'avais même pas l'impression d'exprimer quelque chose d'original.

Ceci dit, un débat d'opinions ne m'intéresse pas. Jeu respecte tes idées sur la révolution, j'ai exprimé les miennes.

Modifié par Lohey, 15 juin 2007 - 15:23 .


#15 Lys Noir

Lys Noir
  • Localisation:Derrière son ordi

Posté 15 juin 2007 - 14:41

Et une fois que tu as dit ça, Lohey, ça a changé quoi?
J'avais l'impression de lire un sujet tendant vers la "concrétitude", et tout à coup, y'a un mec qui arrive avec son savoir pour nous dire:"non, j'ai réfléchi, ça marchera pas" et qui propose rien.
Le verbiage, au bout d'un moment, ça ne sert plus. cf fermeture d'Onnouscachetout.com.
C'est pas le monde qui tourne en rond, c'est toi & ta tête.
(et ne me parle pas d'interprétation de tes propos. Merci. PROPOSE!)

Merci Flanar,

Il faut mieux agir au lieu de rester à parler et à ne rien faire: il faut concrétiser nos actions qui sont comme une goutte d'eau dans un océan collectif qui balaie tout sur son passage.

Pour Lonhey, j'espère que je te choque pas, j'ai bien compris ce que tu as dit pour la Révolution française, je ne le nie pas mais l'élite de cette époque-là est différente de l'élite actuelle pour cause qu'elle se souciait du peuple et suffisamment éclairé pour ne pas mettre le peuple à dos. Sans eux tu n'aurais pas les Droits de homme et la démocratie, qui est dévoyée par l'élite actuelle avide de pouvoir. J'ai du mal à imaginer Voltaire, Montesquieu ou Rousseau, Franklin conspirer sur notre dos puisqu'ils voulaient le bien des hommes. C'est une différence de taille.

Si Benjamin Franklin était un conspirateur, il n'aurait pas dit cette citation: "Ceux qui vendent la Liberté contre la Sécurité ne méritent ni Liberté, ni Sécurité", citation que j'aimerais voir être la devise du réseau à créer si les forumeurs sont d'accord.

Un réseau ouvert est le contraire d'une société secrète, rien à voir, je propose juste un moyen d'agir collectivement sans se faire pincer par l'Etat, au niveau national et européen ensuite mondial. Ca m'étonnerait que les Etats nous inderdisent de nous rassembler pour agir comme j'ai dit dans mon post. Seul la volonté collective des gens, qui veulent rester libres dans une société plus humaine, peut renverser le système décrié par EcliptuX. On ne peut pas rester à ne rien faire sinon il sera trop tard pour pleurer.

#16 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 656 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 15 juin 2007 - 14:44

Ce qui me gène beaucoup chez toi, Lohey, c'est ton regard sur l'autre. Tu considéres l'autre comme sujet d'analyse. Quand tu parles de solution, celle-ci n'est ni globale ni même collective, elle ne concerne que toi. Tant mieux pour toi si tu es heureux, si tout va bien. Moi, je n'ai pas de solution, mais celle que je cherche ici sur ce forum se veut pour le moins altruiste. Parcequ'autrement je n'aurais rien à faire ici: pour moi ça va, merci.

Je suis tout à fait d'accord avec

C'est tout à fait concret et constructif de repérer en soi les comportements violents et d'y mettre fin.

mais cela me concerne, et je ne suis pas sur OPLF pour me sauver, mais pour tenter d'aider une collectivité à aller de l'avant. ça, tu es trop individualiste pour le comprendre, ou du moins pour l'écouter.

#17 _Lohey_

_Lohey_

Posté 15 juin 2007 - 14:47

l'élite actuelle pour cause qu'elle se souciait du peuple et suffisamment éclairé pour ne pas mettre le peuple à dos. Sans eux tu n'aurais pas les Droits de homme et la démocratie, qui est dévoyée par l'élite actuelle avide de pouvoir.  J'ai du mal à imaginer Voltaire, Montesquieu ou Rousseau, Franklin conspirer sur notre dos puisqu'ils voulaient le bien des hommes. C'est une différence de taille.

Jeu suis entièrement d'accord avec ça ! Et n'est jamais exprimé que c'était ceux qui avaient fait la révolution qui étaient aujourd'hui au pouvoir !?! :)

J'ai exprimé que, comme toujours, l'enfer se pave de bonnes intentions et lorsque l'on se contente de détruire pour reprendre le pouvoir, alors ce pouvoir dérivera et reproduira très exactement ce que l'on a cherché à détruire qui, de toute évidence, n'était pas dehors l'humain, mais dedans l'humain !

J'ai également exprimé explicitement que j'étais conscient de l'évolution faite par cette boucle.

Modifié par Lohey, 15 juin 2007 - 15:03 .


#18 Lys Noir

Lys Noir
  • Localisation:Derrière son ordi

Posté 15 juin 2007 - 14:52

Pour Lohey, j'espère que je te choque pas, j'ai bien compris ce que tu as dit pour la Révolution française, je ne le nie pas mais l'élite de cette époque-là est différente de l'élite actuelle pour cause qu'elle se souciait du peuple et suffisamment éclairé pour ne pas mettre le peuple à dos. Sans eux tu n'aurais pas les Droits de homme et la démocratie, qui est dévoyée par l'élite actuelle avide de pouvoir.  J'ai du mal à imaginer Voltaire, Montesquieu ou Rousseau, Franklin conspirer sur notre dos puisqu'ils voulaient le bien des hommes. C'est une différence de taille.

Jeu suis entièrement d'accord avec ça ! Et n'est jamais exprimé que c'était ceux qui avaient fait la révolution qui étaient aujourd'hui au pouvoir !?! :)

J'ai exprimé que, comme toujours, l'enfer se pave de bonnes intentions et lorsque l'on se contente de détruire pour reprendre le pouvoir, alors ce pouvoir dérivera et reproduira très exactement ce que l'on a cherché à détruire qui, de toute évidence, n'était pas dehors mais en nous !

J'ai également exprimé explicitement que j'étais conscient de l'évolution faite par cette boucle.

Ah désolée, ça m'arrive de ne pas comprendre certains posts. Je te rejoins sur ce point-là concernant l'héritage de la Révolution française, qui a été détournée par l'élite actuelle.

#19 _Lohey_

_Lohey_

Posté 15 juin 2007 - 15:01

Ce qui me gène beaucoup chez toi, Lohey, c'est ton regard sur l'autre. Tu considéres l'autre comme sujet d'analyse.

Les projections continuent... C'est toi qui tente de m'analyser depuis tout à l'heure (relis)... Pour ma part, jeu ne fais que relever tes projections car tes mots ne s'adressent pas à moi mais à ce que tu crois de moi. Relis tes interventions... relis les vraiment... avec du recul...

Quand tu parles de solution, celle-ci n'est ni globale ni même collective, elle ne concerne que toi.

Oui, car jeu considère irrespectueux et irréaliste les solutions pour les autres !

Veux-tu que j'essaie de te forcer à être non violent ? Comment vais-je faire ? ;)

je cherche ici sur ce forum se veut pour le moins altruiste.

Jeu comprends très bien ceci. Jeu comprends que tu vois les choses ainsi.

Mais, pour moi, ta solution (pour l'instant tu n'as évoqué que ton droit à la violence devant certains abus du monde) n'a rien d'altruiste ! Jeu trouve plus altruiste de mettre fin à ma propre violence car ma propre violence, c'est l'autre qu'elle adresse !

"Altruisme" est un mot, un truc d'intello, un concept abstrait.

Concrètement, pour moi, être altruiste c'est cesser ma violence car c'est la seule chose qui peut atteindre l'autre. Lorsque jeu n'ai aucune violence envers l'autre, jeu n'ai plus que l'amour vers lui/elle. Ceci est "altruiste" si tu veux, mais jeu préfère exprimer les choses de façon concrète !


Sincèrement, Flanar, il me semble évident que nous avons une perception du monde très différente et ceci te fait totalement déformer et mes propos et mes intentions. Jeu t'invite à moins de préjugés à mon égard si, en plus de parler d'altruisme, tu veux également le mettre en pratique. ;)

Dans ce fil, Flanar, jeu n'ai rien fait d'autre qu'exprimer mon regard, auquel j'ai le droit, et ma solution, la plus respectueuse possible de l'autre, selon mes repères et valeurs. Tout le reste que tu me prêtes, jeu t'assure, tu l'as inventé et ne m'appartient en rien !

Tu fais tout un flan parce que jeu considère que c'est fondamental de mettre fin à la violence en soi !?!? :)

Jeu peux concevoir que cette proposition (j'insiste, la plus concrète et réaliste possible, à mon sens) soit effrayante transposée à soi, que ça puisse laisser PENSER immédiatement à des situations sans solutions... Jeu comprends aussi qu'elle fasse chier parce qu'elle renvoie à nos responsabilités au lieu de continuer à juger le monde. Pour autant, c'est ma proposition. Si tu veux l'adopter, tu peux le faire ! Jeu ne vois pas du tout en quoi jeu serais "altruiste" si j'exprimais que tout le monde devrait faire comme moi. Ca me semblerait, bien au contraire, le summum de l'égocentrisme. N'est-ce pas ?

Modifié par Lohey, 15 juin 2007 - 15:14 .


#20 Ptitanne

Ptitanne
  • Localisation:Vers Nantes

Posté 15 juin 2007 - 15:39

Je ne comprends pas cette hostilité à l'égard du point de vue de Lohey, que je partage totalement.

Quand je commence à regarder le système et à le critiquer le jugeant responsable de tous mes maux, je vais de plus en plus mal. Je me retrouve en position de victime, ce qui soulève en moi un vent de révolte. Je ne suis plus dans la réalité de l'instant mais dans un processus mental que j'alimente de plus en plus, je projette alors ma propre vision de monde, je ne le vois plus tel qu'il est.

Quand je suis bien piégée la-dedans, ce n'est qu'en me recentrant et en trouvant la force de me regarder honnêtement que je m'en sort. Que je retrouve la paix. Et là je suis bien obligée de reconnaître que ce que je vois à l'extérieur n'est que le reflet de la lutte, voire même la guerre qui se joue en moi. Effet miroir.

Le tout est d'être lucide et conscient de ce qui se joue en nous et autour de nous, le voir, sans juger pour pouvoir agir de la façon la plus juste en n'étant surtout pas sous l'influence de l'émotion. Je trouve que seule l'action posée dans un instant de paix est juste.

Alors organiser toute une machination, une conspiration vraiment ça n'est pas mon truc. Je préfère développer la spontanéité. Agir au moment opportun.

J'ai fait de cette phrase ma devise : "tout ce à quoi tu résistes persiste"