Aller au contenu


Photo

Eveil des consciences et totalitarisme grandissant


  • Veuillez vous connecter pour répondre
650 réponses à ce sujet

#21 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 711 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 15 juin 2007 - 15:42

"Or, perchés sur leur arbre, à l'écart des combats, les deux vieux sages jactaient à qui mieux mieux:

-Oh, regarde celui-là, comment il vient de se faire guillotiner.
-Tant mieux pour lui, cela lui servira de leçon pour une autre vie
-Pourtant, je lui avais bien dit d'enlever de lui la violence
-Et il a osé ne pas t'écouter?
-Oh si, il commençait à comprendre. Mais ça n'est pas lui qui tenait l'épée."...

Voilà, Lohey, je suis rentré dans ton Jeu. ou dois-je dire dans ton je.
Ma remarque initiale ne parlait pas de l'approche de Krishnamurti de la violence, moins encore de mon rapport à ladite violence. (en fait, je trouve la violence verbale tout à fait jouissive, défoulante, saine au point de calmer toute autre forme de tension, mais ça, c'est une autre histoire). Je relevais simplement, et après avoir lu grand nombre de tes posts et visité tes sites, l'inintérêt de ton intervention dans un sujet concret lancé par ecliptux et intelligemment suivi et argumenté par les suivants (nomade,...) au point d'épater ecnewolf par le côté palpable des choses. Comme à ton habitude, tu dévies discrètement du thème pour amener les gens sur ton terrain.
Excuse-moi, lohey, mais parler de toi & de moi ne m'intéresse pas. L'éveil des consciences m'intéresse. De celle des autres et de la mienne. Tu sembles, toi, déjà être une conscience éveillée et je m'en voudrais de continuer à agacer la sérénité de ton âme. (AAArrghhhlll, un terme judéo-chrétien enfermant l'esprit dans un modèle de culture archaïco-bonne à rien!)

http://www.radioblog...e...'est normal

#22 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 15 juin 2007 - 15:57

Tu me reproches de ne rien proposer. Qu'as-tu donc proposer, toi, dans ton message ?

Comment elle est facile celle-là !

C'est ce qu'on appelle provoquer inutilement en jetant de l'huile sur le feu.
C'est le meilleur moyen de faire partir un topic en sucette.

Tâchez donc de rester calme et d'argumenter un minimum vos positions.

Merci.


#23 _Lohey_

_Lohey_

Posté 15 juin 2007 - 16:01

Et les projections continuent :

Comme à ton habitude, tu dévies discrètement du thème pour amener les gens sur ton terrain.

Pourtant :

Ma remarque initiale ne parlait pas de l'approche de Krishnamurti de la violence, moins encore de mon rapport à ladite violence.

Ce qui était le sujet de mon message, adressant exactement le sujet de ce fil et que tu as donc cherché à dévier.

Excuse-moi, lohey, mais parler de toi & de moi ne m'intéresse pas.

Pourtant :

Je relevais simplement, et après avoir lu grand nombre de tes posts et visité tes sites,
[...]
y'a un mec qui arrive avec son savoir pour nous dire:"non, j'ai réfléchi, ça marchera pas" et qui propose rien. [...] C'est pas le monde qui tourne en rond, c'est toi & ta tête.
[...]
Mais là, c'est un forum qui s'essaie à être constructif, pas ta salle de bains. Il y a des limites à l'intellectualisme.
[...]
Et Lohey, en bon petit savant fou, prend son pied à venir regarder ces braves gens de bonne volonté s'empétrer dans leur recherche du bonheur [...] Moi, quand je m'emmerde, je regarde le paysage; je fais pas des comparaisons de nombrils sur internet.
[...]
Ce qui me gène beaucoup chez toi, Lohey, c'est ton regard sur l'autre. Tu considéres l'autre comme sujet d'analyse. [...] pour moi ça va, merci.
[...]
Voilà, Lohey, je suis rentré dans ton Jeu. ou dois-je dire dans ton je.

Ce qui n'a aucun rapport avec ce fil-ci ! Si tu as des choses à me dire personnellement, jeu t'invite à utiliser les messages perso plutôt que polluer des fils. Tu avais déjà tenté avec des provocs à 2 balles concernant une de mes activités de détourner un autre forum où j'étais intervenu ( ici et ).


Aussi, quand tu crois que jeu visais les premiers messages de ce fil, tu me reproches de chercher à les décourager. Puis quand jeu te dis que jeu ne les visais pas, alors tu me reproches de ne pas être altruiste. Quoique tu délires que jeu fasse, une chose ou son opposée, tu trouves ainsi à redire !

Et pendant ce temps, tu n'as parlé que de moi, moi, moi et tu n'as en rien participé à ce fil, tu as éludé tous mes arguments concernant le sujet du fil et tu finis en insistant lourdement à imposer l'étiquette que tu cherches à tout prix à mettre depuis le début à mon message et ceci sans jamais argumenter : qu'il est inintéressant ou carrément "rien". Au moins ma proposition est passée "d'inexistante" pour toi à "inintéressant", c'est un gain ! J'espère juste que le continuum espace-temps ne nous tiendra pas rigueur de ce "rien inintéressant"... un concept... très créatif.

Ce sont des faits !

Enfin, jeu te rejoins sur le fait que notre échange s'avère au final inintéressant (sinon qu'il démontre parfaitement ce qu'est le mécanisme de projection), j'invite un modo à le mettre au Pitbull Café.

Modifié par Lohey, 15 juin 2007 - 16:30 .


#24 _kitikat_

_kitikat_

Posté 15 juin 2007 - 20:06

bonsoir a tous!

je suis une fidèle lectrice d'OPLF ,je ne post jamais ,je trouve plus mon compte a vous lire et j'apprend beaucoup de vous,en particulier Lohey.La raison de ce post (qui est certainement naive ou fera hérisser les poils de certains) est d'apporter mon soutien a lohey..Quel procés d'intention a son encontre je vois la! voila un mec qui est clair dans ses pensées,qui ne diffuse que des messages empreints d'amour et qui ,que vous le vouliez ou non, fait avancer chaques sujets!!!

Par contre,il me semble(mais je me trompe peut etre...)que Lohey perd un temps fou a repondre a ses attaques!! :)

Voila! ca sert a rien mon message , seulement a lui apporter mon soutien et lui dire qu'il m'apprend beaucoup...MERCI ;)

Kitikat

#25 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3 051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 15 juin 2007 - 21:36

Pour répondre concrètement aux questions pertinentes d'EcliptuX selon mes vues personnelles:

Qu'est-ce qui fait qu'un peuple devient capable de dire STOP, de manière ferme et définitive, face à l'injustice (qu'elle soit globale ou locale) ?


C'est la prise de conscience justement. Mais il y a plusieurs facteurs qui doivent coïncider avant que la prise de conscience ne mène à l'action qui est de se redresser en masse et dire STOP de manière définitive.

Quand on n'en peut plus d'être opprimé (et ça peut prendre du temps quand on n'est pas en contact avec ses propres émotions).

Quand on se rend compte qu'on n'est pas le seul à protester.

Quand on se rend compte que l'union fait la force et qu'on arrive à s'unir (dur dur!)

Quand on n'a plus rien à perdre (et tant qu'on aura une croûte de pain à "protéger", ce sera dur de s'unir et de s'insurger).

Quand on se décide à passer à l'action, car les protestations qui se cantonnent à un forum ou devant sa télé n'ont jamais changé le monde.

Un gouvernement malicieux est-il capable, via une subtile manipulation, d'éviter ce "seuil critique" afin de verrouiller véritablement et durablement toute "révolution" ?


Oui, s'il est subtil et pratique suffisamment d'endormissement pour provoquer le phénomène de la grenouille qui ne se rend pas compte que l'eau devient bouillante. Tu connais?

C'est Le principe de la grenouille dans la marmite d’eau ou l’inconscience du changement. Texte de Marty Rubin (1987) (The boiled frog syndrome) que de nombreux après lui ont essayé de s'approprier. Je te mets le texte ici si tu veux. Trop bien! Trop juste!

Ces personnes avides de pouvoir peuvent-elles vraiment lutter contre une prise de conscience planétaire ?


Jusqu'à un certain point. On peut instaurer une dictature n'importe quand, mais plus la conscience est élevée et présente chez une grande partie de la population, moins longtemps la dictature peut tenir. Il ne faut jamais oublier que ceux qui ont le pouvoir n'ont que le pouvoir que nous leur donnons.

Je constate une accélération phénoménale des évènements : d'un côté une prise de conscience visible et croissante, et d'un autre, une force auparavant obscure qui devient de plus en plus visible et assoie son emprise.


C'est l'effet universel d'action-réaction. C'est à prévoir. Plus la conscience devient visible, puis la résistance deviendra visible. Un jour les forces en oppositions seront si fortes que ça cassera. Et là, la conscience élevée aura l'avantage du simple fait de sa nature.

Je pense comme Lohey, même si je l'exprime différemment. Le monde ne changera qu'en changeant un cerveau à la fois: le mien! Je suis responsable de mon évolution et uniquement de mon évolution.

C'est une évolution individuelle et une prise de conscience individuelle. Je ne peux pas changer qq'1 d'autre. Je ne peux qu'informer. Et encore faudrait-il que je sois sûre de mes informations.

#26 mandelph

mandelph

    Bricoleur

  • Bannis
  • 1 341 messages
  • Localisation:Isère

Posté 15 juin 2007 - 23:01

Pour ma part, je fait le même constat d'Eucliptus , mais je ne peux pas répondre à ses questions;
En fait! la question je la tournerai en "qu'est qui fait qu'un peuple est incapable de dire Stop?"
Les mêmes choses qui le rend manipulable.
Les dirigeants et le peuple, sont intiment liés, inséparables! et ce sera toujours ainsi.

La cupidité et l’égoïsme sont la première chose qu'ils partagent, mais aussi la vanité des uns et l'idolâtrie des autres!
Voilà le ferment de ce couple. Voilà la véritable oppression : la dépendance fétichiste et les manipulations qui en découlent!
Un peuple a ses Lady Die, ses Francis Lalane, ses Zinedin Zidane, ses Jacques Lang et son Nicolas Sarkozy.
Il ne peut et ne pourra s'en passer. Virer les uns et vous en retrouverez d'autres et toujours les mêmes formules artifices et cérémonials de dévotion pour les uns et de séduction pour les autres.
Rien depuis le moyen age n’a changer, ni même une révolution, et je crois qu’aucune autre n’y changera. Nous sommes toujours en plein régime féodal. Un roi des seigneurs des vassaux et la populasse!

Ce ne sont pas les choses, mais les esprits qui peuvent changer.
« Imagine » disait Lenon, oui mais seulement imagines un peuple sans ’idolâtrie, sans prise à la manipulation. Adieu les séductions fallacieuses, bonjour les véritables vocations, le vrai pouvoir qu’est celui d’accomplir !
Faut pas rêver, c’est pas pour demain ! Le totalitarisme c’est le peuple lui même, le « populisme » est bien là.

Mais si les esprits évoluent, c’est un fait remarqué ; la vigilance est aiguisée, la prise de conscience partagée, les avis sont souvent contradictoires, et la division est reine ! Les solutions sont encore lointaines ! et la crise plus palpable.
Patience , assiduité et créativité.

#27 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 15 juin 2007 - 23:50

;) c'est peut être un reflex maternel, mais je reste foncièrement optimiste....c'est une règle de vie que je m'impose...et je la trouve assez plaisante...

hors moi, il me semble que bien des choses évoluent, pour rien au monde je n'aimerai revenir en arrière et vivre à d'autres époques, mais ces évolutions sont lente à notre échelle, avec des "a-coup", des brefs retour en arrière, et des inégalité suivant les pays et les sociétés qui les composent....

la grande differences aujourd'hui, c'est cette infos qui fait 3 fois le tour de la planète avant qu'on ai eu le temps de dire ouf...c'est ce qui fait que l'évolution prend de la vitesse... l'évolution des chose positives comme des négatives...

alors comme il ne ser à rien de se lamenter en regardant le passé comme si c'était mieu avant (demandez aux parents...c'était pas mieux!!!), ni de baisser les bras, ni de s'agiter frénétiquement, ni d'être contre tout....il faut trouver un équilibre, se stabiliser soit même, partager avec les autres, construir d'un coté, démonter de l'autre (les macdo!! :) ) bref, rien n'est linéaire et limpide, la vie c'est la complexité même et plein de chose se mènent de front...il suffit d'être mère pour le réaliser très concrètement!!!

si enfin nous pouvions controler le monde....quel tristesse... l'humanité est vivante dans sa recherche d'équilibre, mais cet équilibre est en constant mouvement....arreter ce mouvement et c'est la chute!!!

je crois dans la prise de position, la revendication de valeurs communes, mais aucunes lois et reglements ne remplacera l'échange et la confrontation des idées...

si ce n'est déjà fait, faites un petit, vous vous apprendrez mutuellement tant de choses!!!

mais pour se construir, la confrontation est nécessaire....mais elle doit être constructive et respectueuse....notre moteur interne dépent aussi de reflex atavique avec lesquels il faut composer au lieu de chercher à les faires disparaitres, c'est en celà que je pense qu'une dose tempéré d'agressivité peut etre utile, comme en atléthisme, ou la compétition règne mais ou l'état d'esprit, après la course et à la franche camaraderie (comparaisdon valable pour les sports pas encore touché par l'écces d'argent et la corruption...) je pense que martin luterking ou gandhi, savaient controler et exploiter leur agressivité au service de la paix en trouvant des solutions pacifique mais qui pourtant était sufisament choquante(de part le fait même d'exister) qu'elles menaient à la confrontation, et c'est cette mise en scène de la confrontation qui à fait avancer leurs idées...

well, c'était mon 1/4 d'heure philo ;)
debout les gars réveillez vous!!! chacun à sa manière on fait partie du tout et on compte pour lui!!!

néothé

Modifié par néothé, 15 juin 2007 - 23:52 .


#28 itself

itself

    bricolo herbu

  • Membres
  • 328 messages
  • Localisation:paname

Posté 16 juin 2007 - 00:24

les réponses, elles sont sous nos yeux. ce qui fait qu'on ne les voit pas, c'est qu'on n'a pas envie de les voir. si une partie de la population a décidé d'ouvrir les yeux, en revanche elle ne peut pas ordonner à l'autre partie de les ouvrir comme elle les a fait. c'est une décision personnelle. les yeux ne sont connectés qu'à un seul cerveau, il faut donc agir sur ce cerveau si on veut lui faire ouvrir ses yeux. agir sur tous en même temps, ça veut dire communiquer avec les mass media. on est sur internet, on est en plein dedans. l'expansion de la pub dépensée sur les médias virtuels est en augmentation de +40% par an en moyenne depuis 6ans. à nous de savoir ce qu'on veut faire de ces médias : les laisser à ces multinationales qui nous polluent l'air comprimé déjà quand on sort de chez soi, qu'on ouvre la radio ou qu'on se ballade à la campagne, ou l'investir pour faire passer nos messages, ceux qui forceront l'autre partie à ouvrir les yeux, plutôt que la laisser être endormie par les messages types "bouffez truc et vous chierez mieux".

c'est pourquoi là où EcliptuX a décidé de fermer Onnouscachetout pour nous inciter à nous relever les manches, je trouve que le message est antinomique : "regardez, moi j'en fais moins, mais c'est pour que vous en fassiez plus." si on était dans un contexte politique j'appellerais ça de l'hypocrisie.

mon cher EcliptuX, tu parles de l'éveil des consciences et tu mets le moyen d'action de tout un chacun, le site Onnouscachetout, sous une cloche de verre, afin de le contempler sans se lasser. Ces choses-là finissent dans des musées, ces choses-là finissent par ne plus évoluer, par appartenir au passé. désires-tu que l'éveil des consciences appartienne au passé?

si tu veux réellement agir en faveur de la prise de conscience et de l'évolution de la société, ouvre le forum d'Onnouscachetout au public.



EcliptuX, tu le sais,

Tu Peux Le Faire.

#29 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3 051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 16 juin 2007 - 00:25

Un peuple a ses Lady Die, ses Francis Lalane, ses Zinedin Zidane, ses Jacques Lang et son Nicolas Sarkozy.

Je ne peux m'empêcher de noter ... ses... ses... ses... mais SON Sarkozy. Il est unique, lui. Sacré mandelph! :)
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

J'ajoute le texte de la grenouille car je vois que certains font des recherches pour le trouver et ca leur évitera du temps:

Le principe de la grenouille dans la marmite d’eau ou l’inconscience du changement
(The boiled frog syndrome) de Marty Rubin (1987)

Imaginez une marmite remplie d’eau froide, dans laquelle nage tranquillement une grenouille. Le feu est allumé sous la marmite. L’eau se chauffe doucement. Elle est bientôt tiède. La grenouille trouve cela plutôt agréable et continue de nager. La température commence à grimper. L’eau est chaude. C’est un peu plus que n’apprécie la grenouille ; ça la fatigue un peu, mais elle ne s’affole pas pour autant. L’eau est maintenant vraiment chaude. La grenouille commence à trouver cela désagréable, mais elle est aussi affaiblie, alors elle supporte et ne fait rien. La température de l’eau va ainsi monter jusqu’au moment où la grenouille va tout simplement finir par cuire et mourir, sans jamais s’être extraite de la marmite.

Si le changement s'était effectué brutalement et que la grenouille ait été plongée dans une marmite à 50 degrés, elle aurait immédiatement donné un coup de patte salutaire et se retrouverait saine et sauve dehors.

Les gouvernements (gouverne-ment) nous endorment avec de petits changements qui chacun en soi ne changent pas beaucoup notre vie, jusqu'au jour où on se demande ce qui s'est passé. Les changements effectués par un gouverne-ment malicieux comme le dit EcliptuX (moi je dis vicieux) ne sont pas des TGV qui nous passent sous le nez à 400 km à l'heure. Ce sont des limaces qu'on a le temps de voir arriver et qu'on ne considère pas comme un danger.

Attention aux limaces!

Modifié par cixi, 16 juin 2007 - 00:31 .


#30 _Lohey_

_Lohey_

Posté 16 juin 2007 - 07:44

EcliptuX, tu le sais,

Tu Peux Le Faire.

Itself, tu peux le faire aussi. :)

#31 mandelph

mandelph

    Bricoleur

  • Bannis
  • 1 341 messages
  • Localisation:Isère

Posté 16 juin 2007 - 08:26

HE! mais les grenouilles ne mangent t'elles pas les limaces!
J'aime bien cette histoire de grenouille, surtout quand on parle de réchauffement planétaire .

Donc si la grenouille avait eu conscience du danger elle aurait fuit!
Mais est il possible de fuire, je pense qu'une bonne partie des grenouilles que nous sommes ont cette conscience du danger! et qu'il est impossible de fuire!
Et le problème n'est pas de pouvoir fuire ou non, mais de comment éteindre ce foutu feu qui fait mijotter la marmitte.
La prise de conscience est utile, certes, mais quelle conscience?
- celle du danger , de la menace, et ses conséquences présentes ou futures.
- celle de la source , l'origine des maux.
- celle d'une solution : Eteindre le feu sous la marmite ou botter les fesses du sadique qui l'a allumé.

Et si les grenouilles étaient conscientes de tout cela! le resultat serait le même! juste qu'elles auront cuit en conscience de leur triste impuissance.

Mais si il existe une solution , c'est que le problème est autre. Le problème c'est la grenouille! le feu sous la marmite c'est aussi la grenouille! :)
Elle a tellement faim qu'elle avalent n'importe quoi (limace, couleuvres...démocratie)!

Je ne pense pas que les consciences soient endormies, mais détournées tout azimut , à l'abandon, en friche ou dans l'illusion.

#32 tremabulle

tremabulle

    bricoleuse de mots

  • Membres
  • 596 messages
  • Localisation:La Loire

Posté 16 juin 2007 - 08:57

Ces discussions me laissent toujours un goût amer. Il y a des gens pour qui on se dit " bon, lui, y a rien à faire je le comprends pas, pas la peine d'essayer de ré-rai sonner..."Et puis d'autres dont on apprécie la démarche, les constructions, des démonstrations, et là où moi cela me déstabilise voire me fait mal ( mais bon, ça c'est un détail, c'est ma sensibilité...) c'est quand deux de ces personnes n'arrivent pas s'entendre alors qu'elles ne sont pas si opposées j'en suis presque sûre. Cela m'avait fait pareil pour Mandelph et Lohey...Parce que je suis convaincue qu'il y a une complémentarité dans vos /nos avis, et qu'on est bien tous ici pour la même chose au final.. ? Nos avis ne peuvent cependant être linéaires. C'est notre complémentarité qui peut peut-être justement éveiller les consciences...ce que Lohey dit parle à certains, initient certains dans la vraie vie, ce que dis flanar, initie d'autre personnes, ce que je dis moi, d'autres, chaque action resonnent chez certains et pas chez d'autres, et c'est justement cela qui va faire grandir la prise de conscience. Cela peut paraître trés naïf come pensée, mais moi je crois que c'est quand il y aura suffisamment de personnes conscientes, à différents niveaux, sur différents domaines, que là, vraiment il y aura un mouvement de fond qui va monter irremédiablement. Moi je ne suis pas une théoricienne, je fais mon petit truc au quotidien, je ne cherche pas à convaincre pour convaincre, mais je sais que plein de mères ont vu ce que je fais et ont modifié leur façon de penser leur ménage, l'éducation, etc. On n'a pas beaucoup de temps, j'en suis bien consciente, mais c'est déjà un petit pas. Aprés, moi je pense que le gouvernement va faire des faux pas, et que cela va accelérer l'action. Là, il y a une prise de conscience, mais peu d'action de masse. Jusqu'à maintenant, moi, je n'étais pas prête à faire de vagues, à entrer en action vraiment. Là, je suis prête, qu'on ne touche pas à un cheveu de mes enfants, à un de mes cheveux pour m'obliger à aller dans un sens que je ne veux pas. Je ferai des choses concrètes, comme des resistances, des nons, des grèves de la faim, des appels aux médias ( il y en a quand même qui entamment une forme de résistance je trouve). Je suis reconnue, pas trés décalée dans la société, même si je ne fais pas comme tout le monde, respectée et je pense que cela peut avoir un peu de poids, parce je suis convaincue que si j'en suis là, d'autres comme moi aussi. Et ça c'est nouveau.
Voilà, sans doute que je ne réponds pas à la question, que je suis naïve, mais c'est la réfléxion matinale que m'amène la lecture de ce fil.

#33 _kidu_

_kidu_

Posté 16 juin 2007 - 09:23

Eveil des consciences, y aura t'il un éveil des consciences?

A vrai dire cette question me laisse dubitatif. Je ne perçois pas la société comme en crise ou en tout cas pas plus en crise qu'elle ne l'était il y a 40 ans.Nous nous situons juste dans la continuité des 40 ou 50 dernières années, il n'y a pas eu de fait nouveau, de virage à 190°, juste une continuité.

C'est peut être l'histoire de la grenouille...

Perso j'ai été témoin de la transformation radicale du monde rural et de la paysannerie en particulier, et cette transformation au nom de la rationalité, de l'efficacité, de la rentabilité. Il fallait nourrir la population pour moins cher afin que la part de l'alimentaire dans le budget diminue et que cette population puisse dépenser son argent dans d'autres secteurs d'activité.
Objectifs largement atteints.

La question agricole réglée reste à s'attaquer aux autres secteurs d'avtivité.

Et dans le même temps le piège s'est refermé: des gens qui sont tenus en laisse par les banques via les crédits ne font pas la révolution.

#34 _Lohey_

_Lohey_

Posté 16 juin 2007 - 09:41

Donc si la grenouille avait eu conscience du danger elle aurait fuit!
Mais est il possible de fuire, je pense qu'une bonne partie des grenouilles que nous sommes ont cette conscience du danger! et qu'il est impossible de fuire!
Et le problème n'est pas de pouvoir fuire ou non, mais de comment éteindre ce foutu feu qui fait mijotter la marmitte.

Heylo Mandelph. :love:

Jeu me trouve entièrement en phase avec ce que tu exprimes et souhaite y ajouter ceci :

Le feu n'est pas un problème mais une illusion de problème (comme tu l'exprimes à la fin de ton message). La conscience qu'il est tout simple de faire un pas de côté (comme proposé dans le filme culte "l'An 01"), ou ici de sortir de la marmite, et d'être à côté, permet de sortir de cette illusion. Le feu devient alors un fait parmi d'autres, important uniquement pour ceux qui y accordent de l'importance. Il peut ne s'agir ni de fuir le feu, ni de vouloir l'éteindre ou le détruire, simplement avoir conscience que dans le feu, jeu brûle et qu'il est donc relativement plus fonctionnel de m'en servir pour autre chose que comme habitat. :humhum:

A mon sens, rien n'est à détruire dans ce monde, rien n'est à fuir, rien ne fait peur en soi (sinon de ne pas faire face à quelque chose). Tout est utile. Il s'agit juste de s'en servir aux endroits où ça fonctionne. Pour moi, là est l'art de la conscience active, concrète.


Mais comme l'écrivait Nomade au début, "il y a 2 types de problèmes"... jeu préfère écrire "2 types de situations" : "celles auxquelles on peut quelque chose, et les autres". Et jeu peux lever mon bras, pas celui des autres ! Jeu peux transcender mes émotions, pas celles des autres ! Jeu peux faire face et assumer mon histoire et modifier/déconstruire ma construction égotique, pas celle des autres ! Jeu peux construire ma vie, pas celle des autres !

Pour moi, l'illusion est de chercher à changer autour ce qui n'est ni possible, ni respectueux. Même Gandhi qui est parvenu à manipuler un peuple entier selon une certaine sagesse, a permis à l'humanité de faire l'expérience qu'une fois qu'il n'est plus là, ceux qui l'ont suivi en suive simplement un autre. Aucune sagesse spéciale n'a été intégrée, installée. Simplement, un peuple a suivi un mec (leur père symbolique) !

Ainsi, la manipulation (dans le sens de modifier ce dont jeu ne suis pas responsable) ne fonctionne pas, même dans sa version la plus magnifique ! Lorsque l'on croit qu'elle fonctionne, c'est que l'on ne voit que la forme. Le fond, la conscience, elle ne peut pas être changée chez l'autre. Et la même conscience produira toujours les mêmes effets, tôt ou tard. Une conscience duelle engendre inévitablement un type de guerre dehors, puisqu'elle contient intrinsèquement la guerre.

Lorsque jeu crois changer la conscience des autres par une action, un enseignement, j'oublie que l'autre est responsable de ce qu'il fait de mon action et de mon enseignement et si certains en feront une conscience, d'autres en feront la conscience exactement contraire. Ainsi, c'est bien chacun qui change sa conscience individuelle (portion de <la conscience unité>).

Finalement donc, lorsque j'ai l'impression qu'une solution ne marche pas, c'est simplement parce que mon intention est de changer les autres au lieu de changer ce que jeu peux changer, c'est à dire ce dont j'ai la responsabilité concrète (la responsabilité factuelle fournie par la vie). Quand jeu suis très actif à changer moi-même, j'observe très rapidement ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas et jeu fais très rapidement l'expérience de combien c'est efficace !

Pour redire la même chose autrement, il n'y a pas de solutions infonctionnelles (et encore moins mauvaises), mais seulement des intentions infonctionnelles et des solutions alors appliquées hors de leur contexte de vie. Beaucoup d'êtres humains montrent une vanité sempiternelle à choisir eux-mêmes ce qui est bien dans la vie et ce qui est mal. Pourtant, la vie fonctionne de toute évidence bien mieux que la société crée par l'humain, quoi qu'il en pense, quoi qu'il crée comme morale, comme dualités. La vie est amorale, c'est une observation aisée ! Et, en passant, le symbole du fruit de (l'illusion) de la connaissance du bien et du mal (et oui, ça n'a jamais été une pomme) de Adam et Eve qui perdent ainsi le paradis est limpide quand il n'est pas galvaudé par la religion. Quand l'être humain se prend pour un dieu, croit qu'il sait ce qui est bien ou mal, ce qu'il faut interdire, détruire ou violenter, il crée, par miroir, ce qu'il croit détruire dehors et ne veut en fait pas voir en lui-même. Selon la métaphore biblique (ou réalité pour ceux qui y croient), la première décision qu'il prend après avoir bouffé le fruit étant : "c'est mal d'être nu" ! Quelle pertinence non ? L'être humain est simplement le seul animal capable d'une décision aussi vaniteuse et abstraite (pour ne pas juger et ne pas "tomber" dans la dualité) !

Pour revenir à la distinction entre l'outil et la conscience (l'usage de l'outil), Y'a pas : ce sera toujours plus fonctionnel d'enfoncer un clou avec un marteau qu'avec un canon. Et on peut tuer avec un marteau et on peut communiquer, fêter, jouer avec un canon. Les outils ne sont jamais les causes des effets non désirés, seule la conscience de l'utilisation des outils est la cause. Vouloir contrôler, interdire, tuer, détruire l'outil est aussi inefficace et inepte que vouloir interdire le marteau parce qu'un être humain a tuer avec un marteau. Est-ce le marteau qui a tué ? Est-ce l'être humain ? Est-ce sa conscience ?

Pour cet ensemble de faits, il m'est juste évident qu'il n'y a que la conscience à changer et il m'est juste évident que jeu ne peux changer que la mienne, par mon expérience, mes actes (pas en cogitant). Jeu peux faire un caprice en voulant que la vie soit autrement, mais les faits sont têtus : Jeu ne peux que manipuler la forme de ce dont jeu ne suis pas responsable et jeu ne peux modifier/faire évoluer concrètement que ce dont jeu suis concrètement responsable !

Ceci n'étant pas la vérité, mais simplement mon point de vue.
Ceci n'ayant aucune valeur, sinon celle que chacun y mettra... ;)

#35 _Prosodie_

_Prosodie_

Posté 16 juin 2007 - 10:20

:???: Mon intervention n'a rien à voir - a priori - avec ce topic, cependant... je reprendrais, quant au fond.. Qu'aimer bien n'est pas Aimer.

Le bien, dans cette seule expression est nihiliste, voire simplement réducteur.

On m'imposait un certains jour, autrefois... lorsque petitement je disais que j'avais été une enfant "gravement battue", un "enquêteur" de pensées m'a répondu <afin de m'imposer le pardon>, "Qui aime bien , châtie bien". O homme stupide... pensai-je, et lui répondais philosophiquement "Vous n'avez pas compris"...

- Qui aime, n'a pas besoin de complément. Quel qu'il soit, ce complément est privatif ne nous privons surtout pas, par adjonctions interposées.

Enfin, voilà, c'est aussi écologiquement spagyrique le bon-penser...que le bon-faire...
:love: :humhum: ;)

#36 _Modo 4_

_Modo 4_

Posté 16 juin 2007 - 12:30

Encore un sujet où il faut sauter plusieurs commentaires ...
(....)
Lohey a repris un commentaire en disant que (...)
Je serais très surpris que Lohey (...) (surtout Lohey en fait, (...)
(...) et je peux comprendre que Lohey s'ingénie à (...)
Bref à quand l'ouverture du "centre Lohey pour la rhétorique" (nom à préciser car peut-être réducteur ou moqueur) afin d'y mettre ce genre de débat ?(...)
C'était l'instant petit chef qui croit tout savoir (y'en aurait à dire sur cette phrase, hein Lohey ? ^^ ), (...)


Je rappele le point de la Charte suivant :

08 - Afin de maintenir la courtoisie des débats, il est primordial de faire la distinction entre opinion et jugement : essayez de rester constructif. Ne portez pas de jugements («Vous êtes nuls...», «C'est du délire...» etc...) mais exprimez votre opinion de façon à permettre à ceux qui participent au débat de vous répondre de la même façon («Je pense que...», «Je ne crois pas...», «Je n'aime pas...» etc...). Essayez aussi d'apporter des éléments nouveaux dans vos réponses. Vous vous engagez donc à vous abstenir de toute forme de jugement ou d’accusation à l’encontre de l'un des membres de nos forums, ainsi que toute forme d'attaque personnelle ayant trait aux orientations politiques ou philosophiques, ou à la vie privée.

Je vous rappele que le sujet ici N'EST PAS Lohey, mais un texte posté par EcliptuX.
Si vous préférez débattre des idées de Lohey, pas de problème mais alors sachez faire la différence entre débattre de ses idées et débattre sur lui. Ce topic est en permanence pollué par des provocations ou des jugements sur Lohey et ça commence à etre lourd.

#37 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3 051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 16 juin 2007 - 12:55

Merci Modo 4! Fallait le dire!

Pour revenir au sujet:

Pour revenir à la distinction entre l'outil et la conscience (l'usage de l'outil), Y'a pas : ce sera toujours plus fonctionnel d'enfoncer un clou avec un marteau qu'avec un canon. Et on peut tuer avec un marteau et on peut communiquer, fêter, jouer avec un canon. Les outils ne sont jamais les causes des effets non désirés, seule la conscience de l'utilisation des outils est la cause. Vouloir contrôler, interdire, tuer, détruire l'outil est aussi inefficace et inepte que vouloir interdire le marteau parce qu'un être humain a tuer avec un marteau. Est-ce le marteau qui a tué ? Est-ce l'être humain ? Est-ce sa conscience ?


C'est très important ce que dit Lohey ici. Il s'agit du contexte. Une boîte d'allumette en elle-même n'est qu'une boîte d'allumettes. On la voit comme "une bonne chose" lorsqu'on s'en sert pour allumer le feu sous la soupe. On la voit comme "une mauvaise chose" lorsqu'elle est utilisée pour mettre le feu à notre maison. Mais elle n'a pas changé. Notre regard seul a changé par rapport au contexte de son utilisationaux et donc aux conséquences.

Le contexte est si important qu'on ne peut résoudre un problème (humain ou autre) dans un autre contexte que celui dans lequel le probleme a été créé. C'est pour cela que tant de méthodes et thérapies échouent.

Restons donc dans le contexte.

Eveil des consciences, y aura t'il un éveil des consciences?

A vrai dire cette question me laisse dubitatif. Je ne perçois pas la société comme en crise ou en tout cas pas plus en crise qu'elle ne l'était il y a 40 ans.Nous nous situons juste dans la continuité des 40 ou 50 dernières années, il n'y a pas eu de fait nouveau, de virage à 190°, juste une continuité.

Ceci me fait penser à un commentaire qu'aurait pu avoir la grenouille dans sa marmite. C'est encore confortable. Juste une continuation d'un bon bain. Pas de virage à 190 degrés. Pas de TGV, pas de coup de tonnerre. Juste une limace qui passe. C'est cette attitude qui fait frémir et qui me fait espérer qu'au moins 50% de la population a plus de conscience que ca.

J'aime bien cette histoire de grenouille, surtout quand on parle de réchauffement planétaire .

Donc si la grenouille avait eu conscience du danger elle aurait fuit!
Mais est il possible de fuire, je pense qu'une bonne partie des grenouilles que nous sommes ont cette conscience du danger! et qu'il est impossible de fuire!
Et le problème n'est pas de pouvoir fuire ou non, mais de comment éteindre ce foutu feu qui fait mijotter la marmitte.
La prise de conscience est utile, certes, mais quelle conscience?
- celle du danger , de la menace, et ses conséquences présentes ou futures.
- celle de la source , l'origine des maux.
- celle d'une solution : Eteindre le feu sous la marmite ou botter les fesses du sadique qui l'a allumé.

Et si les grenouilles étaient conscientes de tout cela! le resultat serait le même! juste qu'elles auront cuit en conscience de leur triste impuissance.

Ce commentaire reste enfermé dans le contexte du réchauffement planétaire. Important, certes. Très important même. Mais il n'est pas seul contexte qui devrait nous préoccuper.

De plus, il faut à mon avis sortir de cette attitude de défaitiste, Sortir de la marmite virtuelle de l'impuissance (*). Sortir de la marmite virtuelle de l'endormissement. Tant qu'on reste dedans. on ne lève pas le petit doigt, on ne fait même pas un geste, lance même pas un mot plus haut que l'autre pour contredire les gouvernements. Si nous sommes déjà tous cuits ou en passe de le devenir et qu'il n'y a pas d'issue, quel est le but de débattre quoi que ce soit?

----------------------------------

(*) Un bel exemple d'attitude d'impuissance sur ce forum est le topic de la fermeture de Onnouscachetout.com.

Je n'ai jamais vu un si bel exemple d'une foule qui s'est créé un meneur - EcliptuX qui n'a jamais rien mené en fait, mais a mis sa maison virtuelle à disposition des débattants.

EcliptuX décide de mettre tout ce monde dehors. C'est son droit le plus entier. On proteste. On ne veut pas qu'il exerce son droit. On exige qu'il ouvre sa porte, mais pas qu'il ait les droits les plus élémentaires sur sa propriété.

Il y en a quelques futés qui sont allés trouver d'autres forums pour discuter. Y en a-t-il un seul qui veuille bien faire ce qu'EcliptuX avait fait? Donner généreusement son espace cyber et son temps à un forum de discussion accueillant? Je n'ai pas encore lu quelqu'un qui l'a proposé.

Tous se récrient qu'on leur a enlevé leur sucette. Mais aucun ne tend le bras pour la reprendre lui-même. Pourtant elle n'est pas tombée loin (et je ne parle pas de OPLF qui n'est pas le même genre de forum du tout et qui ne satisfera pas la plupart des Onnouscachetout.com-iens).

C'est incroyable comme la foule exige d'avoir un meneur et ne peut rien faire par elle-même. Et vous vous étonnez que ca marche si mal au niveau national? Pas moi ...

Un proverbe persan appropriée qui est comme par hasard tombée dans ma b.a.l. ce matin: « Rien n’est jamais fermé sinon tes propres yeux. ».

Modifié par cixi, 16 juin 2007 - 13:26 .


#38 _Lohey_

_Lohey_

Posté 16 juin 2007 - 13:16

Bobine a mis le lien suivant dans le fil frère de celui-ci : "La liberté en France aujourd´hui, peut-on s´émanciper du systeme? Comment?" : http://www.onpeutlef...?showtopic=7381

J'trouve que cette invitation à la conscience libre de l'identification de Eckhart Tolle a sa place ici aussi, bien évidemment :
http://video.google....68...hart tollé

#39 pop-corn

pop-corn
  • Localisation:herault

Posté 16 juin 2007 - 13:41

l'eveil des conscience

Faudrait définir ce qu'est la conscience
la conscience je la vie au travers d'expériences dans mon relationnel d'avec les autres
J’en conclus que la conscience est un trompe l’oeil, a savoir un faut mobile

lorsqu'il y a un an j'ai demander au vétérinaire de piquer mon chien car je n'en voulais plus elle ma pris pour un taré et a rejeté ma demande
Elle a soulevé en moi un sentiment de culpabilité et de punition en me disant pourquoi l'avoir pris entre autre avec du jugement à la clé.
a l'époque je n'ai pas eu le réflexe de lui demander si elle avait la même conscience pour mon chien lorsqu'elle ou sa fille pratiquait un IVG
ou si elle avait cette même conscience lorsqu'elle mangeais de la viande
ou la même réflexion pour aller manifester contre la guerre pour sauver les millions de gens qui servirons de chair a cannons.

D’ou j'en conclus que la conscience est relative en fonction de son point de vue
si elle est relative je peut en convenir qu'elle n'englobera jamais tout les paramètres pour se définir une fois pour toutes et faire office de justice intransigeante
d'ou la conscience s'est une croyance, lié au souffrance de l'idée que l'on se fait du monde a savoir sa projection de ce qui nous ferait du bien même si ce bien est transférer pour le pseudo bien de tous.

Faudrait définir ce qu'est l'éveil
l'éveil s'est avoir un nouveau point de vue a soi même s'est le résultat
alors on dit qu'on s'éveil , ce point de vue nous parait plus vrai

L’éveil des conscience est un totalitarisme
Pourquoi j'en tire cette conclusion
Combien de gens on suivit mao pour marcher vers Pékin s'est du a l'éveil des consciences
et pourtant le résultat est un totalitarisme
Idem pour la révolution en Russie

l'éveil des consciences a toujours été un totalitarisme aveugle et sanguinaire

A mon sens on manipule les gens
Tout éveillé apporte le totalitarisme

Vous me direz que l'on parle pas du même éveil des consciences

La conscience n'existe pas
S’est une idée du monde et rien de plus
Une vaste croyance de l'idée que l'on souhaite se faire du monde ou qu'on se fait
et elle amene toujours au totalitarisme

être respectueux de la Terre ou pas cela ne l'empêchera pas de tourner
mais il y a des façons plus agréable de le croire et cela en blessera toujours certains qui seront obliger de suivre

la conscience est une occupation comme une autre
Elle diverti l'esprit

On confond souvent le mot éveiller et éclairer

On ne parle jamais d'un sage pour parler d'un éveillé , mais plus pour un éclairé
j'espere ne pas sortir du débat
s'était juste pour montrer que souvant on s'attache a des mot et on y donne un sens a sa vie
hors si le mot n'avait pas la bonne définition on se sera planter pour le sens
avant d'adherer a un mot il faut en chercher la juste définition
s'en cela on se laisse manipuler

ma definition de l'eveil des conscience = s'est du pipo , un film , une occupation en son leurre

Modifié par pop-corn, 16 juin 2007 - 13:45 .


#40 _Lohey_

_Lohey_

Posté 16 juin 2007 - 13:56

Effectivement, pop-corn, le mot "conscience" est souvent confondu, en français avec la "morale", comme la fameuse conscience "Jimmy Criquet" de Pinoccio. Le petit robert donne ces 2 principales définitions et les distingue par I "conscience psychologique" et II "conscience morale".

Pour ma part, j'entends par conscience, simplement être en conscience dans le sens d'"avoir repéré l'existence de..." (c'est la définition la moins limitée qui me vient).

Jeu peux avoir conscience ou pas d'une peur en moi. Jeu peux avoir conscience ou pas de la cause d'un symptôme, et puis conscience ou pas de la cause de cette cause... etc. Jeu peux avoir conscience ou pas que chaque fois que j'ai fait ceci dans ma vie, j'ai créé la même conséquence... etc. Jeu peux avoir conscience ou pas que j'ai un certain tic quand jeu m'énerve, que mon ton change, mon pouls aussi. Jeu peux avoir conscience ou pas que c'est une émotion qui a motivé une de mes réactions et quelle émotion et qu'elle en est la cause dans mon histoire, ...etc. Ceci n'a aucun rapport avec un quelconque jugement de valeur.

Bref, c'est effectivement très distinct de la "conscience morale" dont tu parles, que j'appelle "morale" tout court et jeu vais à 100% dans ton sens : la morale (ou cette signification là du mot "conscience") est si relative qu'elle en est infonctionnelle. Et par exemple, on peut être en conscience de cette relativité ou pas... on peut en avoir une conscience plus ou moins fine, poussée, ...


Et puis jeu voulais encore partager un autre lien vers une vidéo, de Krishnamurti cette fois. C'est en anglais, sous-titré en anglais, pour ceux que ça intéresse. C'est pil-poil dans le présent sujet :
http://video.google....759119869860851

Modifié par Lohey, 16 juin 2007 - 14:38 .