Aller au contenu


Photo

Vivre en nomade


  • Veuillez vous connecter pour répondre
50 réponses à ce sujet

#1 kukulkan

kukulkan
  • Localisation:Paris
  • Intérêts:Les rêves, la nature, les découvertes, la beauté, la gentillesse.^_^

Posté 12 avril 2007 - 21:27

Bonjour/Bonsoir à tous :roi2:

Et bien, comme j'en parlais dans mon topic de présentation, voici le post pour ceux qui comme moi rêvent (ou préparent) une vie nomade ou semi-nomade.

Je vous invite donc à décrire précisément cette vie que vous comptez vous construire.

Voici quelques questions qui peuvent être des pistes pour vous aider à mieux expliciter votre projet/utopie/rêve et qui sont des questions qui m'intéressent beaucoup :calin: :

_ Vie nomade ou semi-nomade?

_Si vie semi-nomade, combien de temps en nomade et quel type de vie comptez vous mener en sédentaire?

_Ou comptez vous "nomadiser" :calin:, quel pays, quelle région?

_ Quel sera votre moyen de locomotion : roulotte, caravane, âne, cheval, vélo, moto, vos petons?
Pensez vous avoir recours à l'avion, au train (genre l'orient express :-) ) ou encore au bateau, ou seulement à des moyens plus modestes, cités plus haut?

_ Quel sera votre habitat : caravane, roulotte, yourte, tipi, simple tente, chez l'habitant?

_ Vous comptez partir seul, avec un compagnon, l'amour de votre vie, en famille, ou en clan?

_ Vous souhaitez vous déplacer essentiellement en pleine nature dans les grands espaces (prairies, steppes, forêts, montagnes...)à l'écart de la "civilisation" mais bien sur ouverts aux rencontres imprévues, ou au contraire au contact permanent des populations?

_ Avez vous dans l'idée de vivre cette vie pour toujours ou seulement une période limitée de votre vie?

_ Comment imaginez vous votre vie quotidienne de nomade?

_ Pensez vous faire de l'élevage d'animaux en même temps (comme les mongols par exemple) ou pas du tout?

_ Comptez vous vivre en grande partie du commerce (artisanat sur les marchés par exemple), de petits boulots, wwoofing etc, ou uniquement de ceuillette, chasse et pêche...?

_ En fait pour résumer assez vulgairement une partie de mes questions, souhaitez vous vivre une vie nomade plutôt "moderne" (comme tous ces gens, en général jeunes qui voyagent sans arrêt en se finançant par des petits boulots et en se déplaçant en bus et en avions, qui alternent vie frétillante des villes et grandes découvertes des coins isolés) ou une vie nomade type "préhistorique" (avec un moyen de locomotion lent, en allumant tout seul son feu et en allant pêcher son poisson)?

_ Quel âge avez vous?

_ D'ou vous vient votre projet, que signifie t il pour vous?

_ Votre entourage est il au courant et comment réagit il?


MERCI et à très bientôt ;)

Modifié par kukulkan, 12 avril 2007 - 21:33 .


#2 Chep

Chep
  • Localisation:86

Posté 17 avril 2007 - 00:17

Bonjoir!


Et bien ca fais beaucoup de questions d'un coup tout ca!

Je vais profiter de ce poste pour me presenter un peu au passage ,)

Je suis yohann mais tt le monde dit le chèp par ici, j'ai 24 ans et une grande envie de liberté

la c'est les reponse a tes question dans l'oredre et tt et tt.


Je compte vivre completement nomade mais en acceptant l'accueil des gens soit sur leur terrain dans ma roulotte soit chez eux. en procédant a une migration comme les oiseaux, vers le nord l'été et le sud l'hiver. donc en zigzag haut bas vers l'est puisque j'aimerais 'un jour' partir pour l'Asie en roulotte (paris Bangkok 9000kilometre a vol d'oiseaux c'est pas si loin, même si on double la distance en prenant la route)

Si j'en viens a voyager avec plusieurs personne et donc plusieurs chevaux, il est possible de transporter une yourte ou bien quelque chose du meme genre (tippy, tente inouit) pour les long sejours dans les endroit plaisants.

pour les moyen de locomotion et l'hbitat, c'est vite reglé:

la caravane ne peut se garer nul part sans etre emmerder soit par les flics soit par les mairies, donc terrain de camping obligatoire et on arrive vite a un cout de la vie trop elevé pour justifier le nomadisme puiske necessitant trop de revenu. aussi il me semble qu'il y a maintenant une taxe d'habitation sur les caravane et camping car qui sont reconnu comme residence principale 75€ le m². beaucoup plus cher que pour une maison de campagne.

le velo, c sympa mais pas tjr donc velo ok mais accroché derriere la roulotte ,)

les camions motos et voiture, bouffe autant de $ en une journée que ma jument en 2 mois (quand elle na rien d'autre que du foin payant a manger bien sur), sans parler que c'est la terre de nos enfants et non celle de nos ancetre et que peut etre n'ont il pas envie de crever a 10 ans d'un cancer du poumon. Autre argument pour les fetar, le cheval qui conduit est tjr négatif a l'alcootest et au dépistage stupéfiant, et pour les 'sains' et les moins fetar, deux apero = marche a pied.
Les transport en commun sont potable ecologiquement mais extremement cher puisque dans la pratique, c'est plus rentable économiquement de traverser la france tout seul en voiture qu'en train.
Chez l'habitant j'ai deja donné longtemps, c'est vraiment bien pour le contact humain, mais des fois l'hivers, sous la pluie, ya pa de contact humain, alors on est mouillé et on a froid.....

Je pense que dans un premier temps je vais finir ma roulotte (avec un petit systeme ingenieux qui permet de detacher le train avant pour laisser la roulotte sur place et avoir une charrette plus petite et legere pour les balade et les courses dans les villages.) avec une tente inouit comme logement supplémentaire et un cheval à herbe et granulé les jours de boulot comme moteur. marchal ferrant evité par l'utilisation d'hypposandale (chaussure pour chevaux) que je fabrique d'ailleur moi meme a partir de pneu usagé ,). Ma jument n'a jamais ete ferrée et n'use presque pas ses sabots meme sur la route, cependant mieux vaux prevenir que guerir et un sabot cassé c un cheval qui ne pourra plus travailler pendant tres longtemps voir plus jamais!

Je me prepare a partir seul, mais je serais surement un peu accompagné par une amie qui veut tenter d'autre mode de vie. Mon amour elle ne veux pas partir et a choisi de bosser a l'usine jour et nuit pour se payer un monitorat d'equitation et enseigner plus tard. bien que je l'encourage dans ses choix je ne peux pas attendre, j'ai mal au ventre quand je reste trop longtemps au meme endroit (si si c vrai). je partirait donc avant elle et qui vivra verra.
A terme j'aimerais bien que plusieurs roulotte se regroupe, l'idee du clan ou de la communauté est tres interessante car elle permet de s'entraider, chacun etant forcement plus doué dans un domaine que l'autre, mais chacun ayant fait preuve aussi d'autonomie pour que personne ne depende de personne. le groupe doit faciliter la vie pas en faire une prison.

J'aimerais etre en pleine nature dans de grand espace, ma grosse musique aime avoir de la place et plein de bouffe, mais ca ne veux pas dire etre hermite non plus et les rencontre imprevu sont souvent les meilleurs. Malheureusement les enfant on a aussi une planette a sauver et le contact avec plus de monde peut etre benefique aussi. Montrer au gens que l'on peux etre heureux et faire nos propre choix est bien aussi.

Je ne sais pas si je vivrais toujours en roulotte par contre j'espere vivre tjr libre et heureux. J'aimerais trouver de la place pour y mettre des chevaux, etre autonome au maximum et pouvoir donner gratuitement ou sur donnation s, des cours ou au moins l'acces aux chevaux et autre animaux a tout le monde sans critere de budget. par ici c'est presque 15€/h d'equitation, et pourtant c'est souvent des ptit bambin pas tres riche qui reve de monter dessus. Comme je n'ai pas envie de voler mes freres et soeurs en achetant du terrain, j'essayerais d'en trouver gratos, par bail hypothecal par exemple (pret a vie), ca prendra surement du temps si ca arrive un jour. je ne cherche pas mais suis a l'ecoute ,)

Mais j'aimerais aller un peu en asie en roulotte et revenir donc ca fait bien un voyage de 5/6 ans aller retour, c'est deja pas mal. avant je teste un peu en france; je m'entraine a cette vie, ameliore ma roulotte et mes gadgets, experimente les problemes possible, j'attend de voir si mon amour me suis apres son monitorat ou pas...


_ Comment imaginez vous votre vie quotidienne de nomade? cooooooooooooool au rythme des pas du cheval,

Je compte en fait en partie sur un principe d'echange. services et marchandises contre la meme chose. Aussi l'hospitalité des gens est quelque chose a ne pas negliger, surtout avec des animaux avec soit. meme si je ne le calcul pas, je sais que se sera la majeur parti de mes ressources. Cueillette et peche viendrons evidament s'ajouter a ca.
En fait tout est possible, je vis depuis des années au rythme ou la vie me mene, et ca marche. tout viens a point ,) des milliers d'opportunité s'offrirons a toi, surtout si tu a le sourrire et quetu est joyeuse.

Et pour resumer tes questions, je compte melanger le nomadisme moderne et prehistorique, car ce n'est ni blanc ni noir, ca varie entre les deux. Un coup ta des silex et c'est marant d'essayer d'allumer un feu, la fois d'apres tu prend ton briquet, puis un jour de flemme ya qd meme le gaz ,)
La roulotte est effectivement lente, mais si tu doit partir 1 mois en voyage vite et loin tu peu tjr laisser le cheval chez des gens ou en pension (au pré en centre equestre compter 80/100€ par mois qd meme)

Mon entourage est au courant. ma famille leprend tres bien, quelques amis aussi. beaucoup de gens ne se vois pas quitter leur television et leur chauffage centrale et donc pense que ce n'est pa viable.

Dans tout mes delire et voyage, seul ma famille et quelque amis proche on approuvé. a chaque fois je revenais avec le smile et des milliard de souvenirs a partager. avec le temps les gens qui me connaisse on apris a ne plus douter de mes passion et envies, car quand on veux on peux! et je leur prouve tout le temps
Il ne faut sourtout pas se laisser decourager ni mettre le doute en tete. La peur evite pas le danger il faut s'en servir comme d'un moteur et pas comme un frein!!


_ D'ou vous vient votre projet, que signifie t il pour vous?

la par contre je vais coller une tartine, ca va me faire du bien d'en parler en plus mais c long alors comme ya plus rien d'intéressant apres jvous conseil a tous d'arreter la ,))))

Pour ceux qui suive mon conseil, voila, c'etsi un peu a quoi ca va ressembler.

J'aurais 24 ans dans quelques jours et j'ai deja perdu trop de temps.

je suis parti jeune de chez moi pour voyager justement avec mon sac sur le dos un peu partout en france puis vite fait en italie puis en espagne. j'étais plutôt insouciant et tout allais pour le mieux.

Je rendais beaucoup de services aux gens et en échange je grappillait nourriture clopes logement et autre petit bonus. ( c'étais d'ailleurs d'autre gens que ceux que j'aidais qui m'aidait, on dit la roue tourne mais je pense que c une bonne solution de donner sans attendre, tt le monde y trouve son compte...)

Je suis revenu en france apres 1 ans de voyage et apres avoir durement travailler a renover une maison de a a z (et non pas la mienne) , j'ai du prendre conscience du monde des adultes. bien qu'aillant travaillé dans des bureau puis dans une usine et m'etant dit que je ne voulais pas faire ca pour gagner une vie que j'avais deja ,) je me suis appercu que tout le monde etait pliés aux regles de se systeme esclavagiste.

Rebelotte j'ai mis des frinque dans un sac, ressorti une vielle piece de 50penny (5francs) que j'avais en souvenir et direction london. j'y ai trouver des petit boulot super bien payé ou on me donnais 500frs de l'heure pour expliquer a des femmes de banquier comment visiter le site de 'poufmagasine'. A coté de ca je me suis mit a vivre en squatt pour economiser les quelques 13milles francs mensuel du loyer.

J'ai rencontrer une jeune fille qui ma beaucoup plus, elle ne gagnais pas beaucoup d'argent et ne s'en sortais pas. je vivais encore dans un appart mais n'aillant plus payer depuis plusieurs mois ca n'allais pas durer, je pensais repartir sur la route mais elle est venu attraper mon coeur et ruiner un peu mes projets. je l'ai emmener voir des amis a moi qui squattais et leur ai demander si il y avais un appart vide pas loin. Le lendemain on demenagais pour s'installer dans un nouveau chez nous, 3 fois plus grand que se que l'on loyais et completement gratuit. nos voisins, au nombre de 400, squattais tous aussi. Il y avais de tout, des familles, des etudiant des emplyé des patrons.

Ca a ete une liberation! le cout de la vie venais de s'effondrer, plus besoin de journée complete au travail a enrichir d'autre gens feneant ou profiteur, plus besoin de reveil le matin sauf vers 11h sortir faire les marché et negocier les invendus pour encore plus d'econnomies. 2 ans comme ca, que du bonheur.

A coté de ca je n'etais pas tres serieux car grand adepte de la musique tekno (stop a ceux qui dirons k c'est pas dla musique svp, ski est bien avec l musique c ke c pas defini vraiment, c'est comme chacun il aime bien ,) )
donc du coup trop de glandouille beaucoup trop de petard et puis j'ai laisser s'installer la flemme qui ma fait m'ennuyer.

Au final je reviens en france avec ma cherie la meme ko debut, et la grande claque dans la gueule. On s'y attendais pas du tout vraiment. on se retrouve dans un pays empli d'intolerent, sans tunes puisque sans boulot, et surtout puisque sans echanges entre freres et soeurs (etres humains).

tentative d'adaptation a la vie normal, travail a l'usine nan, alors petite entreprise. jme disais que sans patron ca irais. erreurs l'etat veille, il est donc devenu mon patron puique j'etais obligé de travailler dur simplement pour couvrir les taxes et cotisations (petite histoire apres 1ans et demi de cotisation a fond de cale, le bonhomme des assedic éclate de rire en me disant 'mais monsieur, pour avoir le chomage, il faut travailler! et racroche)

J'allais etre papa dans 1mois a ce moment la plus possible de bosser pour payer les flics et les ministres, je leur donnais tout ce que je gagnais. ensuite tt est parti en couille, ca a ete tres dur.

Maintenant de l'eau a couler sous les ponts et je vis dans une yourte dans un tout petit village. J'ai une jument de trait qui glandouille en attendant de tirer la roulotte que je contruit.

On ma pretter un champs pour la mettre car je ne suis proprietaire d'aucune terre. etant donner que la terre est a tout le monde, je trouv inopportunt de me l'approprier...

Quand la jument est arrivé, les gens on commencer a parler dans mon dos (en fait il ne me parlais deja pas en face avant). ca les fesais chier d'avoir un cheval a quelque centaine de mettre de chez eux. Alors par miracle musique (c'est la jument) s'est echapé, une fois. je me suis dit que javais du oublié le courant dans le fils, je suis tete en l'air parfois. tient 2jour apres encore, puis encore.
J'avais bien fait la cloture et elle avait de l'herbe de l'eau et 300kilo de foin a disposition.
Aussi j'ai augmenter la puissance de la baterie. je pense que ca ne l'aurais pa gener plus que ca si elle avais vraiment voulu sortir mais par contre un homme qui aurrai toucher ca n'aurrais pas recommencer 2 fois.

La voila repartie. mairie police etc grand bazard. cette fois par contre le fantome qui poussais musique a sortir n'avais pas penser a mettre des gant en caoutchou ou prendre simplement un baton. le fils etais coupé net au ciseaux.

J'en ai fait part a mon voisinage en precisant que je n'etais pas un mec cool meme si j'en avis l'air. et que prendre 6 mois pour coup et blessure ne me genais pas surtout que mon toit et ma nourriture serais payé avec leur impots et que la satisfaction de briser une machoire difamatrice fashisante valais bien cette peine. Du coup plus de fils coupé mais batterie eteinte 1soir sur deux. ah je suis tete en l'air.....

En meme temps se montais ma yourte et la ca a ete le drame.
Personne n'est venu me voir pour me dire que ca ne plaisais pas, pourtant j'en avait parler au plus de monde possible avant de la faire.
Du coup police tout les jour depuis, obligation d'enfermer les chiens qui tout d'un coup sont devenu mechant et genant (meme le proprieteaire du terrain qui vit juste a coté est emmerdé, son chien vi en liberte depuis 10ans ici mais il n'a plus le droit.
J'ai recu plusieurs lettre de la mairie me demandant de demonter et d'aller de moi meme vivre dans la rue. "la tente de type yourte est incomptible avec l'environnement et la securité) c'est ce que j'ai recu recemment.

fabriqué en bambou et en paille avec juste une bache de la meme couleur que l'herbe du champ dans laquel elle se trouve pour la proteger de la pluie. qd meme l'environnement ,) production locale sauf pour la bache et la securité ben ca tiens bien on peut monter sur le toit et les mur mon 60cm d'epaisseur.....

bref j'en arrive a un point ou je ne supporte plus l'hipocrisie des gens affaibli et rendu jaloux par cette societe,
[qui par ailleur m'aillant soit disant 'justement' acorder que 2 jour par ans de visite a mon fils (je ne suis ni violent, ni alcoolique, ni pedophile) tout en me demandant qd meme mille balle par mois.]
Tout le monde se vole se ment se denonce a peur de l'autre. trop de fascho et de faux cul. je change de vie, je les emmerde et vivrais maintenant seulement pour moi et ceux qui veulent de moi ou du moins me tolere. plus personne n'a le droit de venir chier dans mes bottes, les voisin me font chier, je bouge, voila mon declic et donc > nomadisme

****************************************************************************************
Tout ca pour dire que ca avance bien, je n'en suis qu'au chassis mais c presque fini et le reste est rapide a faire.

dici peu je part ,))))))) youpi



oh la la le bordel de pavé la, bon qd savez fini ca degage hein ok ecliptux?

Modifié par Chep, 17 avril 2007 - 00:18 .


#3 _ophildelo_

_ophildelo_

Posté 17 avril 2007 - 07:24

J'ai recu plusieurs lettre de la mairie me demandant de demonter et d'aller de moi meme vivre dans la rue. "la tente de type yourte est incomptible avec l'environnement et la securité) c'est ce que j'ai recu recemment.

Je connais un peu ce problème .

La finalité c'est qu'en t'imposant de vivre dans la rue tu deviens dépendant ....et que tu sois dépendant des restos du coeur , du secours populaire ou autres associations caritatives ....tu es dépendant .
Pour le système c'est çà l'essentiel .
Cela devrait nous amener à réfléchir sur la vraie fonction de l'assistanat....et se qui se cache derrière les meilleurs intentions .

:calin:

Ps :
Pas la peine de me dire que je suis partisan de laisser les gens crever de faim et de froid...çà n'est pas cela que j'ai dit !

#4 Chep

Chep
  • Localisation:86

Posté 17 avril 2007 - 13:13

et bien quel courage d'avoir lu jusqu'au bout.

C'est bien le probleme de ce systeme. Beaucoup de jeune me dise "moi je les baise, jbosse 6 mois je suis au chômage apres puis je rebosse un peu etc" mais au final il sont en prison, bien incapable de survivre sans la societe et completement dépendant des aides sociales.
Ils me disent mais toi tu est pauvre tu peux pas t'acheter ce que tu veux etc.

Ils se disent tous révolutionnaire, altermondialiste, punk ou anarchiste et me font bien rire. parse k'au finale j'ai ce que je veux. je fabrique ce ke je ne peu pas acheter et ce ke je ne peux pas fabriquer je le troc.

Bien sur je fait aussi marcher un peu le système mais il le faut bien si on veux continuer a communiquer sur nos pc par internet.

Je ne travail pas et ne touche Aucune aide sociale du tout. je pense que c'est ce qui dérange le plus, les flics me tourne autour sans arrêt en se disant ke c'est impossible de vivre sans argent. Je ne fait rien d'illégal ou presque (car rendre un service comme un petit travail est du travail au noir! tondre la pelouse de votre propre grand mere est du travail au noir, et bien qu'il le tolère c'est illégal, aberrant)

Ce n'est pas facile du tout par contre je ne conseil ces choix de vie qu'a des gens débrouillard et motivé car c'est un boulot a plein temps et aussi parce que beaucoup de gens ne cesse de chercher des occasion de te pourrir au moindre faux pas.

Il faut lutter malheureusement, on ne peux pas seulement se désintéresser du système contrairement a la citation en page d'accueil. car le système lui ne se desinteresse pas de nous malgré les apparences, il ne doit pas perdre ses moutons sinon il devient instable et fini par s'écrouler.

Alor je lutte, je ne demonterais pas avant d'etre pret a partir, et si ca va trop loin je changerai la destination de la yourte en enlevant le mas centrale. 1 tonne de bambou paille bache et meuble en vrac en vu de ces charmant gens n'est plus une habitation et il n'auron plus rien a dire. par contre serpent et souris se regaleront de ce magnifique terrain de jeux et l'eau croupissant dans les baches parfumera merveilleusement les environs.

je sais je suis un gros con mais je n'aime pas qu'on me prenne pour ce que je suis :calin:

ce matin j'ai cassé ma sci sauteuse et ma perceuse, me voila sans outils pour ma roulotte.

a propos,

le chassis est fait a partir d'un portail en corniere de fer, les deux parti sont soudée ensemble, ca medonne un rectangle de 2x3mettre,
dans la longueur j'ai 3 chevrons de 4 metre qui depasse donc d'un mettre devant. ca servira a faire la platte forme du meneur avec foteuille. une petite terrasse en gros.

le sol est fait avec des latte de bois dans la largueur. puis du tripli pour le sol. pareil pour les contrefort qui mesure 60 cm de haut. le reste sera fait de latte arrondit doucement style irlandaise.

les essieux sont des essieux de voiture, r5 par exemple, donc avec frein a main et a pied.

voila pour le moment, je cherche de quoi faire le plateau d'avant train. je pense le faire a l'ancienne cad deux gros diske en acier graissé l'un sur l'autre. mais j'ai recement vu un gars qui en a fait un avec un moyeu de roue de voiture entourer d'un diske d'acier et de galet bronze. ca ma l'air solide mais lui ne pese que 200kilo alors que moi je vais atteindre les 800 avec les gens dessus.........

#5 kukulkan

kukulkan
  • Localisation:Paris
  • Intérêts:Les rêves, la nature, les découvertes, la beauté, la gentillesse.^_^

Posté 17 avril 2007 - 21:20

WAAW CHEP !!

Tes messages sont passionnants.

Merci d'avoir répondu à toutes mes questions et d'avoir pris le temps de tout expliquer.
Tu m'impressionnes, tu ne sembles avoir peur de rien, tu fonces.

Tu sembles intègre et libre. Moi j'ai bien trop de peurs, trop peu confiance en moi encore pour être libre et puis je suis tiraillée entre bien trop de styles de vie différents et incompatibles pour avancer. Je n'arrive pas à faire de choix, faire un choix c'est renoncer et ça j'ai bcp de mal encore...Trop de choses me font envie.Je ne sais pas ce que je veux, je ne sais pas qui je suis au fond pour trouver ma voie.

J'hésite entre une jolie vie d'enseignante dans une belle région de bord de mer (les landes) avec un grand terrain pour mes animaux, une jolie petite maison de charme, mon amoureux, des chevaux, des agneaux et des lapins....Faire des randonnées à cheval ou a pied en forêt les week-end, aller surfer après la classe...Consommer "éthique" et être solidaire, mais être toujours au fond à entretenir un système que je ne cautionne pas...

Et j'hésite avec la vie décrite sur ce site : A cheval, a vagabonder, à fouler et aimer les paysages de la terre, avec mon amoureux...

Je suis à la fois casanière et aventurière et ce, depuis toute petite d'après ma môman.

D'ou mon écartèlement entre une vie "casanière" et aventuriere...lol..Une vie rassurante, agréable, relativement facile...au cours de laquelle chaque jour je tenterais d'oublier que la moindre parcelle de mon confort est gagnée grâce a des exploitations monstrueuses du reste du monde. Mais une vie ou je pourrais sensibiliser les enfants à ces abominations ,une vie ou je pourrais participer à leur éveil culturel, à l'apprentissage, à leur permettre de s'intégrer au système aussi mais avec des outils critiques pour voir ce système avec du recul...et leur permettre d'etre en mesure de faire leur choix plus tard, de rester ou non dans ce systeme...Eveiller en eux l'intelligence critique et spirituelle...

C'est aussi une vie ou je serais toujours proche de ma famille que j'aime et qui, avec le temps prend de plus en plus d'importance pour moi sans que je ne me l'explique vraiment...

Et une autre vie : trépidante, fatiguante, dangereuse, sublime, intense, surement douloureuse et compliquée...VRAIE...Pas une vie anesthésiée, aseptisée, agreable parcequ'elle est construite sur le dos de la moitié de la planete...

Mais pour autant, quand je m'imagine vivre loin de tout ça, a dos de cheval a nomadiser, j'ai l'impression detre lâche, de fuir au lieu de lutter. Je sais qu'il faut "faire le changement que l'on veut voir dans le monde, en soi" mais cette sensation de "lâchitude" :calin: reste quand même la. Il faut surement que je "lâche-prise"...

Voila, je suis complètement perdue et ce depuis des années. Je fais un pas en avant, 3 pas en arrière, alors avis aux psys en herbe...lool

Je ne sais pas trop quoi ajouter d'autres, si ce n'est que je te souhaite bon courage pour la suite et surtout face à ces cons qui ne supportent pas les électrons libres, veulent toujours les "dominer"pour perpétuer leur système.

Je t'admire et t'envie, tu as trouvé ton chemin, c'est une "chance" inestimable.

Si tu as des choses a ajouter n'hésite pas !

Kukulkan

#6 Chep

Chep
  • Localisation:86

Posté 18 avril 2007 - 13:21

Salut!

En fait tu te fait une mauvaise idée de moi ,)

je n'ai pas peur de rien, au contraire!
Aussi je ne suis pas si libre que ca. pour une simple raison, Musique est tombé malade 3 fois en 2 mois. 1 abces, une coliques et maintenant depuis quelque jour elle boite. ce matin elle ne marche plus et refuse de manger. Et meme si j'ai reussi a assurer pour les 2 dernieres fois que le veto est venu, la je ne peux pas. Elle ne va pas bien et malgré toute l'aide et les soins que je lui fait, ca ne va pas mieux.
Surprise de pendant que j'ecrivais le debut de se message: bonus de la journée elle a une colique.

La ou je suis pas libre c'est que j'ai quelques heures pour trouver 2 ou 300euros. et que je ne l'ai ai pas et comme ca a ete une serie de padbol ces dernieres semaine, ma tresorerie a eclaté.
Bah le positif dans tout ça, c'est que comme j'ai l'habitude de me débrouiller avec ce k'il y a, j'aurais une solution tres vite.

c'etais la petite histoire de la journée. chaque jour son lot de bonheur et aussi son lot de merde. Mon arrière grand mere disais souvent, la vie c'est une grand gâteau de merde et chaque jour tu en prend une cuillère ,)


Pour en venir a toi, je crois vraiment que tu a deja les réponses a tes question et a tes doutes. il me semble réussir a le lire dans ton message.

Tu aura toujours peur parce que tu pense que vaincre ta peur c'est l'affronter alors que tu doit seulement ne pas t'en soucier. Ne l'ignore pas non plus mais laisse la faire se qu'elle veux, elle se calmera ,) La peur doit te traverser sans trop t'affecter sinon tu est perdu. Laisse la glisser en toi et ressortir, tire en des leçons mais ne la laisse pas décider pour toi.

Je vois que dans les deux cas que tu présente tu parle de le faire avec ton amoureux. Et si lui ne voit pas d'inconvenant a ces mode de vie, alors le problème est réglé. vie tes rêves au lieu de rêver ta vie!
Je crois en l'amour voit tu, même si j'en ai énormement soufère et que je m'apprête a en souffrir encore (ma chérie n'est pas prette a partir mais je ne peux pas attendre, c'est un besoin vital pour moi, je me sent mal ici), c'est une force d'aimer et il n'y a rien de plus agréable que de partager des rêves et de les vivre a deux. Je crois qu'en fait il n'y a besoin de rien d'autre, mais comme ce n'est jamais fait pour durer, il faut aussi vivre ses reves.

Je ne pourrais que te conseiller de partir, d'autant plus que tu est jeune et que tu détient en ce moment même toute l'énergie, l'envie et les neurones pour le faire. après ce sera plus dur, d'autant plus dur que tu aura acquis stabilité et bien matériels.

Personnelement ( et ce n'est que mon avis, je ne devrais meme pas le donner) je crois que la lachetée est justement dans le fait d'etre battue par ces peurs et de s'intergrer a un systeme assassin et esclavagiste, sous pretexte que nous avons choisi quel esclave on voulais etre et qu'en echange le maitre nous accorde nos plaisirs.

Ce systeme est une prison et tout le monde le sais. Parfois on a un maton pas trop severe et il nous donne une cellule agreable avec de la place et un grand jardin. ca reste une prison.

Dans un autre temps, j'avais une femme que j'aimais et qui m'aimais, avec qui nous avons eu un enfant. Elle savais que je ne Pouvais pas vivre en prison même si nous aurions eu une superbe cellule. Elle avais tes doutes, se demandant tout le temps si la vie libre n'étais pas trop dangeureuse pour qu'on ne prefere pas la prison.

Sa famille est un groupe de gens a l'ancienne, ils se disent fourmis et en sont fière. ils ne vois pas comment vivre autrement qu'en étant soumis. (en plus il votent tous extrême droite, sont raciste et intolérant). Ils ont un argumentaire implacable au sujet de la vie. alors quand le doute est trop grand on cède facilement a ces arguments qui assure demain, le privant de la majorité de ses surprises, de ses bonheurs et des ses malheurs.
Maintenant cette femme me refuse de voir mon fils, me demande beaucoup d'argent chaque mois, je suis menacé de mort par le grand pere de mon fils et suis en danger réel si je veux le voir, simplement parce que j'assume d'être une cigale, que je suis autonome et responsable de choix qui sont réellement les miens (et non pas ceux que j'aurai pris dans une liste délimitée), je suis heureux dans la vie et ca les choc a un point inimaginable.
Du coup j'ai perdu une femme et un fils, parce que 3 ou 4 personne avais decidé que la vie etais comme on nous l'immposait et pas autrement.
C'est ce monde que je fuis. pas par lacheté, au contraire par courage et par conviction.
J'aurrai pu me plier a leur regle, couper mes cheveux, retirer mes piercings (j'etais perceur a l'epoque dans une ptite boutique, ils disais que cetais pas un metier mais on mangeais bien en fait), je devais jeter mon camion a la poubelle et mettre mon chien a la spa, m'abiller bien, joliment propre et bien repassé et surtout surtout fermer ma gueule. Je vivrais alors aujourd'hui avec cette femme dans un petit hlm de normandie, a l'usine la journée et devant la tele la nuit.
Je ne serai surement pas si malheureux, car je dormirais dans ses bras chaque soir et verrai mon fils grandir, mais je ne serais pas heureux du tout et je deviendrais alors vide et pauvre. N'etant plus alors qu'un bonhomme triste qui apporte la nouriture et les jouet a un enfant qui le verais en peine et fatiguer de dealer chaque jour avec ce systeme qui le blesse.

J'ai refusé, je suis un etre vivant avec une facon de pensé propre et mes choix non a etre remis en question que par 2 personnes sur terre, moi et mon fils. Autrement dit personne n'a le droit de m'imposer de vivre autrement que comme je me sent bien et sain.
Un jour mon fils viendra me voir, je serais alors fier de lui montrer pourquoi je ne Pouvais pas rester pres de lui, qu'il a eu tout mon amour a distance plutot que vivre ma haine et ma decption en live.


Soit le changement que tu veux voir dans le monde dixi gandhi, c'est vrai et ton systeme te dira que tu fui et tout les soumis te dirons que tu est lache. Ton systeme ne peux pas se permetre de te perdre car tu est une piece importante (surtout si tu fait parti du formateur de cerveau de la prochaine generation d'esclave), les soumis te dises qu'ilsont jaloux! ils ont cedé et sont en prisons, pas toi, pas encore. tu est lache de fuir la prison et la soumition? bien qu'a tu fait pour meriter la prison? n'est tu pas née libre? pourquoi te soumettre alors.....

Je vais te dire un secret. La vie t'apporte ce que tu a besoin! pas la peine de vouloir eperdument des choses, elle viendrons de toute facon. tout vient en son temps. Il faut simplement que tu vive la vie, sans contrainte et sans préoccupation.

D'ailleur "preoccupation" pré c'est avant, donc qui n'est pa encore arrivé. etre preoccupé c'est essayé de s'occuper de chose qui ne sont pas encore arrivée. et comment pourrais tu simple mortelle t'occuper de se qui se passera demain?

Fait comme tu le veux en fait. si tu a envie de voyager un peu et bien fait le. maintenant, sans le projeter, sans attendre d'etre plus prette. Fait ton sac et part. ou achete un cheval et par. peut imprte en realité si l'idée te travail c'est que tu le veux. ceux qui ne le veulent pas ne se pose pas la question d'eux meme. par contre beaucoup de ceux qui le veulent ne le font pas a cause de leur doute ou parce qu'il disent dans 1 ans ou 2 ou 3 et finalement la vie leur apporte quelque chose d'autre entre temps.
Tu pourra tjr changer de route plus tard, reprendre des etudes ou bosser apres si tu veux. pour le mment c'est tes reves que tu doit vivre.

J'ai parlé de toi a mon amis Gaya, c la patronne d'une entreprise qui s'apelle 'la vie'. elle veut t'enbaucher. pas besoin de cv ou d'entretient. Prochaine station, tu sort du train et voila tu y est ,) de toute façon le train va derailler dans quelque stations alors n'y reste pas.

Puis comme se train tourne en rond, si je me trompe, tu pourra tjr remonter dedans.

Enfin j'ai quelque chose a te dire au sujet de l'éducation nationale. Tu ne sera pas libre de l'éducation que tu donnera, et si tu sort un peu du rang, soit tes collègues ou ton recteur soit les parents d'élèves te remettrons a ta place. Je connais pas mal de prof et d'instit dans ce délire et ya rien a faire. tu rentre dans une machine bien huilé, qui n'est pas conçu pour évoluer.

Si tu veux, tu peut essayer de te renseigner sur les technique de manipulation oups gestion des masses. C'est incroyablement bien foutu ce système, on peut ne pas l'aimer et savoir qu'il est dangereux, c'est quand même une merveille de précision. ça roule comme on dit.
Bientôt ce que tu voudrais éventuellement vivre en matière de liberté, ne sera plus possible. il ne reste que quelque petite faille par lequel on peu respirer mais presque plus sortir déjà.

Donc je ne peux pas te dire autre chose que de partir. et éventuellement t'apporter mon aide (malheureusement pas financière), mon soutient et même partager dla route. Il y aura toujours des gens pour te soutenir et t'accompagner dans tes choix, mais le premier pas c'est toi qui doit le faire, les autres ne le peuvent pas.

A et au fait, je n'ai pas touvé mon chemin. comme toi, on ma mis dessus a ma naissance, je ne fait que le parcourir. ce n'est pas une chance c'est un du, profite en ,)

Bon c'est pas un message super objectif ni humble mais aujourd'hui j'arrive pas a me maintenir,) :calin:


chep ,)

#7 suzievagabonde

suzievagabonde
  • Localisation:Sud de la France

Posté 19 avril 2007 - 09:15

Chep, comme ton message me parle, j´en ai presque les larmes aux yeux. La liberté se paye, et parfois elle est assez chere. Partir, partir, partir et encore partir.... Les matons me courent encore apres, ils me disent que ma prison est dorée, m´en veulent de n´etre pas restée... Dans 2 mois je reprends mon sac, mais c´est pour chercher un terrain. Cette peur qui me tiraille, le danger. Grr

#8 Chep

Chep
  • Localisation:86

Posté 19 avril 2007 - 10:45

ca me fait plaisir de toucher les gens suzie ,)

Pour ma part je part aussi dans l'espoir de trouver un terrain assez vaste pour y mettre pas mal de bete et plusieurs gens... je n'ai pas de budget aussi je cherche un bail hypothecale (je crois que c'est le mot pour pret à vie)
Je connais plusieurs personne qui on degoté ca et c'est plutot bien ,)

Je part aussi parce que j'ai le Besoin de bouger sans cesse, aller ou la vie me mene sans entrave. Mais ma roulotte est aussi une maison et je n'ai jamais dit que je serai sur la route tout les jours. chaque fois qu'un coin me plait j'y resterais tant qu'il me plaira ,)

Oui tout se paye, bien sur et pourtant on a le droit de choisir se qu'on est pret a payer ou pas. on deplace simplement les contraintes mais elles sont tjrs la. Par contre c'est beaucoup plus agreable d'avoir choisi ces contrainte que de se les voir imposées.

Dites a tous qu'on est a se preparer a voyager sur se forum, ya une sacrée tribu en perspective ou au moins pas mal d'entrecroisement sur la route ,)

#9 suzievagabonde

suzievagabonde
  • Localisation:Sud de la France

Posté 19 avril 2007 - 12:42

L´histoire du bail hypothécal, je vais creuser! Moi qui est contre la propriété privée, ca me botte. Car un bout de terrain ca permet de se reposer, les contraintes de la route n´étant pas toujours évidentes et puis des fois on a envie de souffler, de retrouver des visages acceuillants, de savoir que quelque part il éxiste un lieu ou les gens vivent en paix, ou il fait bon vivre, loin des rancoeurs et de la civilisation.

#10 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7561 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 19 avril 2007 - 13:10

Il me semble que ce que vous évoquez est plutôt le bail emphytéotique qui est un contrat de longue durée (entre 18 et 99 ans).

#11 suzievagabonde

suzievagabonde
  • Localisation:Sud de la France

Posté 19 avril 2007 - 13:15

Merci Tis. Je ne connaissais pas et je n´avais pas encore cherché sur le sujet. Je crois que je vais plancher sur le droit...

#12 Chep

Chep
  • Localisation:86

Posté 19 avril 2007 - 18:32

Oui voila c'est ca. autant pour moi j'ai la mauvaise habitude de ne jamais prendre un dico ,)) Desolé

Et c'est relativement negociable sauf si on s'y met tous d'un coup.

Un baron du coin ma parlé de ca dernierement, car je cherchais a acheter un bois pour y vivre, il ma dit de pas me casser le cul car les grands propriétaires ne savent pas quoi faire de leur terre. lui meme est un 'petit' aristo et a seulement 500hectares, par contre lui le loue a des assos de chasseurs mais il y a surement de la place ailleur... Ca coute cher d'entretenir autant de terre, et ils ne veulent jamais vendre les biens familiaux, maix se le faire pretter 99 qd on a 25 ans ca veux dire a vie aussi ,))

#13 Hijo della luna

Hijo della luna

Posté 26 mai 2007 - 19:04

Merci kukulkan pour ce post sur un sujet qui tiens à coeur de bcp d'entre nous. Je trouve ton questionnaire simple et complet (même si parfois ca se repete un peu) et vais tenter d'y répondre.

Pour l'instant ce n'est qu'à travers un livre que j'ai écris que j'ai pu vertuellement vivre une telle aventure; Le titre est d'ailleurs assez évocateur : "No_Mad"

_ Vie nomade ou semi-nomade?
semi-nomade, car il est preferable au final d'avoir une base. Evoluer entre 2 points de campement, l'un par exemple pour l'été, l'autre pour l'hiver. Il y a aussi l'avantage de laisser se regenerer l'un pendant qu'on est dans l'autre.(surtout si on fait pêtre des troupeaux) et de changer de decor
_Si vie semi-nomade, combien de temps en nomade et quel type de vie comptez vous mener en sédentaire?
En sedentaire quand il fait trop chaud ou trop froid, et permettre par la même occasion des echanges sociaux/commerciaux externes, se recenter sur la vie familiale et sociale du groupe, mener une activité scolaire, medicale, ect.
_Ou comptez vous "nomadiser" , quel pays, quelle région?
Il y a un endroit en Afrique du nord où les pics eneigés ne sont qu'à à 30 km du sahara. Ces 2 mondes qui se cotoient sur une vaste région absolument vide offrent l'interet de changer radicalement de mileu sur une courte distance pour profiter en fonction des saisons des avantages de chacuns.
_ Quel sera votre moyen de locomotion : roulotte, caravane, âne, cheval, vélo, moto, vos petons? ânes, mullets en montagne, dromadaire en zone saharienne.
Pensez vous avoir recours à l'avion, au train (genre l'orient express ) ou encore au bateau, ou seulement à des moyens plus modestes, cités plus haut?Si besoin de faire une course dans la grande ville ou à l'étrange.
_ Quel sera votre habitat : caravane, roulotte, yourte, tipi, simple tente, chez l'habitant? yourte ou tipie et possibilité d'occuper sur le chemin une habitation en dur libre.
Pour anecdote :
En visite dans le nord sahara (à 3 personnes) un parfait inconnu nous à offert gracieusement d'occuper sa grande maison libre et meublée; dans la journée, alors qu'on admiré une fantasia à l'occasion d'un mariage, on a été convié par le marié à venir manger à sa table le repas de noce. Le soir, les petits groupes silencieux qui font le thé en plein air n'ont de cessent de vous inviter à venir prendre un verre. Au heure de sieste, les etalages remplis des marchés restent sans surveillance!

_ Vous comptez partir seul, avec un compagnon, l'amour de votre vie, en famille, ou en clan? L'idéal c'est la petite tribut (trop nombreux ca manque de discretion). on peut diviser aussi une tribut plus large en plusieurs petits groupes solidaires. :tss: mais cela dis pour l'instant je suis tout seul! (mais partant quand même :D )
_ Vous souhaitez vous déplacer essentiellement en pleine nature dans les grands espaces (prairies, steppes, forêts, montagnes...)à l'écart de la "civilisation" mais bien sur ouverts aux rencontres imprévues, ou au contraire au contact permanent des populations?
plûtot vivre en marge et envoyer des emmissaires pour echanger avec les populations.
_ Avez vous dans l'idée de vivre cette vie pour toujours ou seulement une période limitée de votre vie?
La vivre le reste d'une vie, la preparer pour toujours en heritage

_ Comment imaginez vous votre vie quotidienne de nomade?
libre envers la societé, solidaire envers le groupe...et surtout en harmonie avec les bienfaits de la nature (un peu à sa mercie aussi :-? )
_ Pensez vous faire de l'élevage d'animaux en même temps (comme les mongols par exemple) ou pas du tout?
C'est un bienfaits de la nature avec bcp d'utilité (nouriture, laine, beauté,...) mais à petite echelle pour ne pas devenir le principale soucis.
_ Comptez vous vivre en grande partie du commerce (artisanat sur les marchés par exemple), de petits boulots, wwoofing etc, ou uniquement de ceuillette, chasse et pêche...? privilegier le 2nd en pensant à planter sur le chemin son fruitier (en reconnaissance) ou cultiver en periode sedentaire. Les echangents commerciaux sont outres une source d'approvisionnement aussi un moyen de s'informer, tisser des liens, voir faire de nouvelles recruts.
_ En fait pour résumer assez vulgairement une partie de mes questions, souhaitez vous vivre une vie nomade plutôt "moderne" (comme tous ces gens, en général jeunes qui voyagent sans arrêt en se finançant par des petits boulots et en se déplaçant en bus et en avions, qui alternent vie frétillante des villes et grandes découvertes des coins isolés) ou une vie nomade type "préhistorique" (avec un moyen de locomotion lent, en allumant tout seul son feu et en allant pêcher son poisson)?
tendre plutôt vers le 2nd et éviter d'alimenter le cicruit infernal.
_ Quel âge avez vous?
33 ans (l'âge du christ ;) )
_ D'ou vous vient votre projet, que signifie t il pour vous?
le projet No_Mad et quête de la tribut me semble avoir été de tout temps le mode de vie humain idéal. Je crois pour ma part ce projet ancrer dans la nature profonde de l'être,; il me fut conforté par une etude que j'ai realisé à l'université sur l'organisation des tributs touaregs, par mon malaise social dans l'economie de masse, par une recherche d'authenticité empreinte d'aspirations ecologiques et spirituelles.
_ Votre entourage est il au courant et comment réagit il?
Vous devinerez qu'ils me prennent pour un derangé; Mais "Ne soit pas étonné dans la voie de la vérité par le petit nombre de ceux qui la suivent."

Si ya des interressés faites moi signe ! ;)
"la meilleur provission de voyage est un compagnon de route" (vé pas t'manger :biglol: )

#14 Hijo della luna

Hijo della luna

Posté 28 mai 2007 - 19:09

Des Photos sur la region ou j'aimerais nomadiser :

http://www.pbase.com.../image/53117765
http://voyage-bons-p...-khenchela.html
http://voyage-bons-p...taga-batna.html

#15 Hijo della luna

Hijo della luna

Posté 28 mai 2007 - 22:28

Appel pour coequiper(e)s sejours Afrique du Nord pour visite (pour ma part je pospect en vue projet alternatif ecolo dans la region)

Je suis français avec un parent qui vie en algerie; j'aimerais saisir
l’opportunité de disposer la bas d'une grande maison à l'Est dans la region des Aurès et de mes connaissances pour visiter les nombreux attraits de la regions(vestiges, paysages...). Voir liens pour Photos :
Photos
J'y suis deja allé seul, mais je preferais (question de culture et de mal du pays) être accompagné la prochaine fois par d'autres francais amoureux de la nature et des grands espaces (possibilité faire un circuit sur tout l'est, de la cote à annaba jusqu'au dune du sahara en passant par la maison familiale libre qui est à mi-chemin dans les aurès). l'avantage de ma demarche c'est que ca couteras pas chère).
Je prefere ne pas etre à plus de trois, c'est plus sure car plus discret en
deplacement.
Faites moi signe pour se mettre d'accord sur les dates ou avoir des infos
P.s: je ne cherche aucun benefice si ce n'est partage et compagnie)

#16 Into the Wild

Into the Wild
  • Localisation:région parisienne

Posté 26 aot 2007 - 18:31

le nomadisme...ahhh...

vaste sujet. le hic c'est que la motivation pricnipale c'est souvent " la liberté, l'indépendance". pourtant je lis beaucoup de témoignages de gens qui partent sans argent et attendent tout des autres (logis, nourriture etc...) donc selon moi c'est une forme de dépendance. après l'argument " l'échange" je suis d'accord c'est une valuer que beaucoup ont oubliés mais j'étais choqué il y a peu par des jeunes qui voulaient faire Compostelle sans argent et attendre tout des gens sur le chemin. je trouve cette idée égoiste. je comprends le but, le pricnipe de la démarche mais je ne peux que m'étonner de la contradiction qui est faite.

#17 Daman

Daman
  • Localisation:Alsace
  • Intérêts:Des tas.

Posté 26 aot 2007 - 20:27

J'y suis deja allé seul, mais je preferais (question de culture et de mal du pays) être accompagné la prochaine fois par d'autres francais amoureux de la nature et des grands espaces

L'Algérie est un très beau pays, mais il appartient à ses habitants qui veulent le garder intact. Ce n'est pas une cour de récré pour occidentaux en mal de racines. Je pourrais dire la même chose d'autres pays.

A ce sujet, le gouvernement algérien ( à la différence de ses deux voisins) avait dès les années 60 fait le choix de ne pas développer le tourisme à cause des dégradation inévitables qu'il entraîne dans les sites et dans les moeurs des habitants.

Si tu veux t'établir là-bas, ce qui me parait une mauvaise idée à cause des "valeurs occidentales" que tu transportes, débarasse-toi d'abord de ta culture présente qui te fait "avoir le mal du pays"...

De toutes façons, le pays se défend très bien contre les invasions de ce type car il recèle encore des bandes armées incontrôlables qui y rendent l'établissement des colons étrangers risqué.

Modifié par Daman, 26 aot 2007 - 20:29 .


#18 _adrien_

_adrien_

Posté 27 aot 2007 - 13:55

Salut, pour l'instant semi nomade, je me balade et dépanne les gens en échange d'essence, de nourriture, ou d'autre chose.

je ne suis pas du tout écolo, je cherche juste à être en accord avec mes convictions.

pour l'instant je nomadise en vieille camionnette que j'ai entièrement retapé de A à Z, j'ai également retapé de A à Z un moto pour pouvoir voyager avec, mais c'est pas encore des moyens de locomotions qui me conviennent parfaitement, car je suis entièrement dépendant de l'essence.

Ce qui me plairait c'est un habitat volant style Zeppelin ou autre engin que je pourrais laisser dans les courants d'airs.

#19 isabel01_74

isabel01_74
  • Localisation:vaucluse

Posté 28 aot 2007 - 20:45

mais j'étais choqué il y a peu par des jeunes qui voulaient faire Compostelle sans argent et attendre tout des gens sur le chemin. je trouve cette idée égoiste. je comprends le but, le pricnipe de la démarche mais je ne peux que m'étonner de la contradiction qui est faite.


je me permet d'intervenir car je pense qu'il ne faut pas tout mélanger...le but premier de Compostelle ce n'est pas la recherche de "liberté et d'indépendance", c'est avant tout une quete spirituelle !

Et dans ce cas je comprends qu'on puisse décider de partir sans un sous, c'est une manière d'échanger des services, du temps contre un logis ou un repas, c'est un bon moyen d'aller vers les autres, de provoquer les rencontres et quand ça n'a pas lieu et bien c'est jeûner quelques jours et en profiter pour réfléchir, prier,...


Par contre effectivement je comprends ta réaction concernant ceux qui veulent etre nomade mais vont finalement dépendre des autres, je crois que chacun à sa vision du nomadisme en fait !


je clot sur hors-sujet en souhaitant bonne route à tous les futurs nomades !

#20 _hugh_

_hugh_

Posté 29 aot 2007 - 20:33

Chep,

Je vais te dire un secret. La vie t'apporte ce que tu a besoin! pas la peine de vouloir eperdument des choses, elle viendrons de toute facon. tout vient en son temps. Il faut simplement que tu vive la vie, sans contrainte et sans préoccupation.


Merci Chep de te montrer si Vrai et sincere. Tu as un courage incroyable, le courage de la lucidite. Tu payes cher ta liberte, mais tu n'as pas le choix, c'est une question de survie.

Ton fils sera fier de toi si le loup qu'est la societe ne le mange pas trop entre temps.

Tu es une vieille ame sage. Ta confiance s'appelle la foi.

J'espere que Musique va vite aller mieux.

hugh.

Modifié par hugh, 29 aot 2007 - 20:34 .