Aller au contenu


Photo

La liberté en France aujourd´hui


  • Veuillez vous connecter pour répondre
319 réponses à ce sujet

#41 bobine

bobine
  • Localisation:Brocéliande

Posté 15 juin 2007 - 17:31

J'ai lu attentivement vos messages. Beaucoup de choses intéressantes... :)

Le seul moyen d'être libre dans un monde qui ne l'est pas, et de faire en sorte qu'il le devienne, Eckhart Tolle l'a touvé. Une vidéo qui explique cela:

http://video.google....68...hart tollé

#42 lavoiduciel

lavoiduciel
  • Localisation:sud-ouest

Posté 16 juin 2007 - 12:46

Bon Jour a Tous , :D


Mon humble avis sur la liberté .....c'est deja de s'avoir que nous sommes ici , sur cette Terre dans un vehicule appeller corps .....et que deja en lui méme il nous restreint !!! :???:

C'est apprendre a se découvrir de l'interieur dans nos infinis possibilitées ...........! :love:


La liberté ici donner dans ce monde ( passage sur cette Terre ) c'est nous permettre d'experimenter le concret :


Exemples par exemple : 1 tiens j'ai faim .............je vais manger pour calmer cette douleur que mon ventre me fait ressentir !
Haaaa que c'est Bon ces fraises et ces cerises , que c'est doux a ma bouche se sucré, que cela
ravis mes yeux cette couleur flamboyante .....

2 le feu ....que c'est boooo ces couleurs changeante , cette chaleur , j'ai envie de toucher .......AIIII
ça fait mal !!! ZUT ! c'etait si beau pourtant ........

3 cet homme me plait ..........pourquoi mon coeur s'emballe quand il approche , étrange sensation
mélés de douleur ( de dépendance) et de bonheur (de partager ) ???

Bref , tout un panel d'experiences diverses et variées ............avec consequences bonnes et mauvaises ! :roll: :paf:

Mais aprés on sait :D et on as eu la LIBERTE :D d'experimenter :o

Maintenant ma LIBERTE a moa , c'est d'etre désormais certaine que mon âme est bien plus que mon corps/experimentations/Terre
qu'elle as une vie infinie d'autres possibilités , qu'elle est indestructible et qu'elle est UNIQUE dans un TOUT !

PAIX dans vos consciences et dans vos coeurs ;) :tas:


Bonne journée :humhum: :tas:

#43 Bilouga

Bilouga

    Confirmé

  • Bannis
  • 186 messages

Posté 16 juin 2007 - 13:33

Il me semble que la liberté se gagne d'abord en esprit, par la remise en question de l'héritage culturelle ou les habitudes afin de penser par soit même et arrêter de promulguer des courants de pensées jamais analyser qu'on ne fait que répéter sans vraiment comprendre le fond de ceux ci.Le corps est matériel et tout ce qui l'est sur cette terre est sous le joug de ceux qui possèdent le pouvoir et régissent les nations, ce qui fait que la liberté matériel est difficile à obtenir à 100%.

La liberté est donc pour moi d'abord une façon D'ÊTRE en ayant pour seul contrainte sa propre éthique.

Modifié par Bilouga, 16 juin 2007 - 13:41 .


#44 _Lohey_

_Lohey_

Posté 16 juin 2007 - 14:02

J'ai beaucoup apprécié écouter Eckhart Tolle, dont j'avais souvent entendu parlé mais jeu n'avais pas encore pris l'occasion de l'écouter ou le lire.

Et puis jeu voulais partager un autre lien vers une vidéo, de Krishnamurti cette fois. C'est en anglais, sous-titré en anglais, pour ceux que ça intéresse. C'est pil-poil dans le présent sujet :
http://video.google....759119869860851

#45 Mag

Mag

    Jardinière d'UN possible...

  • Membres
  • 204 messages
  • Localisation:Morbihan

Posté 24 juin 2007 - 10:45

Salut à Tout et à chaque UN

Je ne vois maintenant pas de rapport entre la liberté en France de s'émanciper du système et s'éveiller au supra-mental ou vivre l'instant présent dans toute la rigueur de cette démarche,

ces dernières expériences (que je recherche) sont du domaine du développement personnel et le personnel (ou l'individuel) est une dimension autre qu'un système social auquel la personne ou l'individu appartient ou pas, ou cherche à en sortir...

l' ensemble d'appartenance d'une personne est l'humanité

l'ensemble de la société Française ne comprend que ceux qui sont membres de cette société,

parmis ces membres certains répondent aux inquiètudes d'autres concernant le sujet, en pronant des démarches de développement personnel de haut niveau (Krishnamurti ou d'Eckart Tolle ou autres) ,

Pour moi maintenant :
c'est pas une réponse, ou alors c'est pour dire autrement : "Cause à ma tête y'a mon cul qu'est malade"
d'une part,
c'est une ingèrance maladroite dans le développement de la personne,
d'autre part.

et enfin cela me semble maintenant relever d'une (vieille ?) stratégie de certains groupes de pensées pour détourner toute véléité de révolte...

Bon moi ce que j'en dis...

#46 papou

papou
  • Localisation:Lyon
  • Intérêts:bricolage

Posté 25 juin 2007 - 10:05

Je me suis souvent demandé si la France n'était pas le pays qui fait le plus peur aux défenseurs du systême, ce qui expliquerait pourquoi c'est ici que se concentrent certaines persécutions envers les individus qui pensent et agissent librement:

Rapports parlementaires anti-secte, loi anti-libre expression (Gayssot)

L'histoire ayant déjà laissé de grosses traces:

Révolution Française, mai 68...

A quand le prochain épisode? Est-il souhaîtable qu'il y en ait un?

L'union fait la force!

N'arrêtons surtout jamais d'être nous-même!

#47 Goupil90

Goupil90
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 25 juin 2007 - 12:13

Bonjour,

Difficile d'amener sa pierre à cette discussion sans paraitre ridicule devant tant d'érudition et de philosophie.

Quelques réflexions tout de même.

Si l'on part de l'adage : "la liberté des uns finit où celle des autres commence", on est en droit de se demander si il faut être seul pour être totalement libre, et si une liberté collective n'est pas illusoire car n'étant que la somme de libertés individuelles.
Une liberté totale ne pouvant se concevoir qu'en vivant seul sur un territoire assez grand et "généreux" pour qu'il puisse nourrir le solitaire vivant en autarcie et à la "sauvage". On peut également élargir la réflexion à un groupe restreint d'individus dans les mêmes conditions avec un minimum de règles n'empêchant pas un maximum de liberté.

Par contre si on ne veux pas faire le grand saut et être libre tout en restant dans le type de société actuelle, cela se complique énormément. Il est déjà difficile d'échapper aux modes de pensée véhiculés par l'éducation nationale (plus grande machine d'endoctrinement ayant jamais été inventée !), puis celui du monde du travail, des média... Encore plus difficile d'échapper aux lois et règlements divers qui régissent nos vies, et sanctionnent tous ceux qui veulent vivre différemment dans ce pays.
Comment être libre ? Je ne sais pas, cela dépends de ce que l'on entends par le mot liberté. Si l'on veut juste une plus grande liberté dans certains domaines : manger mieux et ce que l'on veut, se soigner de la manière que l'on veut.. Il y a surement beaucoup de choses possibles à faire que l'on peut trouver sur OPLF.
Tout est de toute façon liée à l'argent, le seul fait d'avoir un compte dans une banque contribue à entretenir le système tel qu'il est. Ensuite la manière de dépenser cet argent renforce ou non le système en place.
Mais ceci est un autre sujet !

Goupil90

#48 _kidu_

_kidu_

Posté 25 juin 2007 - 13:39

La liberté des uns finit où celle des autres commence


A différencier de la vision anarchiste de la liberté qui dit

ma liberté commence là où celle des autres commence

(Bakounine).

Parfois on peut se demander si il n'y a pas confusion entre individualisme (les autres, la société m'empêchent de...) et liberté.

Modifié par kidu, 25 juin 2007 - 13:45 .


#49 longuesjambes

longuesjambes
  • Localisation:Belgique
  • Intérêts:la vie et tout ce qui vient d'Elle. la danse, la peinture, le dessin, aimer, l'anarchie (dans le sens étymologique du mot ) La Nature bien sûr !<br><br>Disons plutôt ce qui ne m'interesse pas, la liste sera plus courte : les courses automobile, les tournois de tennis, la visite des châteaux, la superficialité, la vulgarité.

Posté 19 juillet 2007 - 14:42

:D Les réponses ET la recette pour sortir entièrement du système (y compris état-civil, banques, sécu, impôts etc.) se trouve dans ce bouquin:

"Mais que diable suis-je venue faire sur cette terre?"
Auteur: Ghislaine Saint-Pierre Lanctôt (ancien médecin et auteur de "La Mafia Médicale")
Editions France Côté (Québec)
ISBN: 2-9806987-0-9

Soit, elle l'a fait au Canada. Mais si elle l'a fait qq part, c'est également possible de le faire n'importe où.

J'ai trouvé la première partie du bouquin vraiment barbante, mais on n'est pas obligé de tout lire. Chaque lecteur est libre :sourire: d'aller directement à ce qui l'intéresse plus particulièrement.

le livre de Ghislaine Saint-Pierre Lanctôt est une pure merveille !

"que diable suis-je venue faire sur cette terre ?"

je vous conseille aussi celui qui l'a mise à la porte de l'Ordre des Medecins : "la mafia medicale"

Mais en attendant, je voudrais plus, au nom de la Liberté.

Souvent, je m'entends dire "puisque tu refuses le système, vas-t-en, retires toi, vis ce que tu veux ailleurs"

Ce genre de réponse, c'est ce que vivent les réfugiés politiques de pays dictatoriaux et extrêmistes. Ils sont obligés d'aller ailleurs dans un autre pays sois disant où les êtres sont Libres.

Je considère que je suis dans un pays qui se déclare démocrate (hm, hm . . . ) et donc, je désire user de mon pouvoir démocrate et dire ce que j'aimerais qui change.

Mais quelle affaire ! je vous passe aujourd'hui tous les détails de mes nombreuses batailles, pour conclure: nous vivons dans un pays qui n'est pas plus démocrate qu'un pays soumis à la didacture ! Il y a toujours une conclusion du genre "c'est la loi ! vous obéissez à la Loi ! " Une lois idiote toujours, qui n'apporte rein , qui enmerdo tous le monde sauf ceux qui en ont les bénéfices monétaires. (dont le "peuple" voit à peine les résultats en plus ! )
En Grèce, la démocratie n'étais pas comme ça : le peuple avait son mot à dire lors de la création des Lois ! ! ! ! Si ceux qui avaient été élus abusaient, ils étaient déchus, on n'attendait pas les élections.

Parfois, disons même très, très souvent, je regrette la "démocratie de mon gourdin" : au moins je pouvais me défendre ! Et en me défendant, je n'étais pas punie d'illégalité.

#50 _loulie_

_loulie_

Posté 19 juillet 2007 - 15:15

salut longuesjambes...
...moi aussi nombreuses "batailles"

La liberté ? ... mais c'est tout simplement improviser... partout, toujours... dans le respect de qui on est et ce dont on est capable.


et si on a à se défendre, improviser notre défense à partir de nos "armes" personnelles, parole, écrit, arguments, persévérance ... c'est savoir oser poser des gestes sur son propre territoire aussi ... hors formule toute faite, et tenir son bout, et pas se laisser faire...

Le résultat, ( succès-échec!) d'un évènement n'est pas ce qu'on doit attendre... c'est sa propre implication à ses propres affaires et relations qui doit être le moteur d'une nouvelle manière d'être, au sein d'une famille, communauté, d'un village, d'un état, et... d'abord et AVANT tout , d'une planète qui est un joyau de Beauté et de Ressources... Un Joyau de Vie foisonnante.......

Pour se sortir de quelque chose... il suffit de se rapprocher d'une autre
chose !
Ne jamais imaginer que nous sommes attachés... c'est aussi ça la liberté... ça commence par des ailes imaginaires !

Amour et jardinage toujours
loulie

#51 Mackenzie

Mackenzie
  • Localisation:Paca

Posté 19 juillet 2007 - 15:33

A mon avis être libre c'est surtout dans la tête, après agir librement c'est encore une autre histoire :sourire:

Personnelememnt, je pense que la France est un pays quand même fermé et qui a du mal à innover. On est peut-être trop attachés au passé, enfin je sais pas trop... J'ai l'impression que puor la moindre initiatives il y a de la méfiance. Par ex, pour la création d'une entreprise, la création d 'une école libre, la recherche... Le poids des institutions est vmt très fort et je ne pense pas que l'on puisse réellement sortir du système. Le seul exemple que je puorrais donne c'est que dès que l'on travaille on doit avoir un compte bancaire... Le meilleur moyen de contrôle je pense!

Après pour ce qui est de la politique de Sarko, il fait beaucoup d'effets d'annonce mais pas grand-chose par derrière. Par contre, je pense que là où il pourra taper il le fera (justice, domaine social...).

Je suis très pessimiste :D

#52 _loulie_

_loulie_

Posté 19 juillet 2007 - 17:37

A mon avis être libre c'est surtout dans la tête, après agir librement c'est encore une autre histoire :sourire:

........ Le poids des institutions est vmt très fort et je ne pense pas que l'on puisse réellement sortir du système. Le seul exemple que je puorrais donne c'est que dès que l'on travaille on doit avoir un compte bancaire...

........

Je suis très pessimiste :D

Mackenzie...
Quand on travaille en collaboration avec les institutions bien entendu que la pression est forte...!
quand on a des charges sociales à payer, des régimes de pension, etc... et les frais pour sortir de chez soi et aller ailleurs faie profiter un autre de la sueur de ton front !
et qu'on attend la sécurité en provenance de ces mêmes institutions...

Il y a bien des solutions que tu n'imagine même pas car " la nécessité est la Mère de l'invention" ... à l'intérieur du système, le besoin d'inventer est pris en charge par les institutions...

... prends le large, carrément, avec quelques semaines seulement de moyens de survie, tu verras bien !

La confiance en soi, dans sa propre nature et ses facultés qui est atrophiée...

Penser à sortir ?
Première pensée dont il faut s,affranchir : croire que l'on fait partie du système... se laisser imposer mentalement cette appartenance artificielle...

LE système est une structure, pas une famille !

"... vous êtes sur ON PEUT LE FAIRE !!!!!!!!!! "

amour et bon jour
loulie

#53 Madame Irza

Madame Irza

    mirza 2.0

  • Bannis
  • 355 messages
  • Localisation:Provence

Posté 20 juillet 2007 - 08:41

Première pensée dont il faut s,affranchir : croire que l'on fait partie du système... se laisser imposer mentalement cette appartenance artificielle...

LE système est une structure, pas une famille !

Je suis bien d'accord, mais à la condition de bien considérer que le "système" et la société, ce sont deux choses différentes.

#54 Bilouga

Bilouga

    Confirmé

  • Bannis
  • 186 messages

Posté 20 juillet 2007 - 10:58

Il me semble que la liberté doit être régit par la loi, une seule loi, la loi du coeur qui est unique et universel au quatre coin du monde.Dernièrement au fil d'une discussions avec des amis(es) musulman nous nous sommes aperçus de façon très clair que la seule chose qui nous séparaient vraiment était, la religion, la politique, les traditions et les mauvais héritages culturel.Sinon pour le reste la loi de nos coeur battaient à l'unissons et pas un seul problème ne pouvait ne pas être réglé par elle.

Le système construit à travers nous nos propres prison si nous ni prenons garde, limitant notre compréhension innée et naturel des autres ainsi que le milieu dans lequel nous vivons.

Pour répondre aussi au sujet d'Eckhart Tolle que j'ai commencer à lire et dont j'apprécie quelques explication qui ne font qu'éclairer ce que je ressent et vit en ce moment mais d'une façon différente je dirais que, En effet Tolle apporte une nouvelle vision sur les mécanismes mental de son propre enfermement mais l'utilisation, explication qu'il fait de sa découverte sur la liberté que l'on peu trouver par la maîtrise des mécanisme mental lui est toute personnel comme l'amalgame et l'interprétation tirer un peu par les cheveux et maladroite des texte évangélique sur jésus qu'il cite mainte fois comme des faits.

Quand on utilise justement la possibilité D'Etre dans le moment présent il est aussi évident que cela ne sert pas non plus qu'à ce plonger dans un état de plénitude et de paix qui est à mon avis un leitmotiv bien trop rabâcher par les proclameurs de spiritualité.Cela permet aussi de se rendre compte de l'état d'un monde tel qu'il est vraiment, maintenant...et plutôt que d'être dans une vision angélique c'est plutôt une vision d'horreur indescriptible et qui à malheureusement pour certain la fâcheuse tendance à vouloir plutôt la fuir plutôt que de l'affronter .Je pense même que c'est la parallèle de ces deux état de conscience qui apporte l'équilibre dans l'acceptation de ce qui est vraiment et de la décision individuel que l'on doit prendre.

Dans cet état de conscience on ne peu nier un système bien élaboré qui enferme les masses dans une prison de pensés collective et que celle ci ne sont pas simplement le fait d'un mécanisme individuel.Le système est une vraie prison qui réfrène toute révolte et créativité et cela non seulement en France mais partout dans le monde.S'échapper de cette prison mental est déjà à mon avis un grand pas vers la liberté mais celle ci n'existera jamais vraiment tant que des hommes déciderons pour les autres et se protégerons eux et leur bien qu'il amassent sur le dos d'autre personne à travers des lois d'hommes cupide, ambitieux et corrompus qu'ils font voter par des pions qu'ils disposent comme bon leur semblent au moyen de subterfuge malhonnête et de la politique qui ne sert que les intérêts des imminences auto-proclamé par ce même système .Il n'existe pas de liberté dans ce système qui ne soit contrôlé et donner aux masses dans la seule fin de les asservir ou de maintenir un semblant d'équilibre par l'aveuglement général.

La vraie liberté n'existait pas hier en France pas plus que maintenant ou sa survie artificiel n'est présente que dans la possibilité d'un artefact sacré d'un monde à l'agonie qui n'en saisie plus le sens ainsi que son véritable pouvoir. :roll:

#55 Hijo della luna

Hijo della luna

Posté 02 aot 2007 - 12:49

Ah! Liberté ! Rien que prononcer ce mot en procure la sensation...

Je viens de faire de vos message une lecture fort delectable.
Bravo à suzie d'en avoir eu l'idée et bravo pour la richesses de vos interventions.

Ca m'a rappelé les cours de Droit à la Fac, le tout premier cour en fait, où en préambule le professeur a cité la fameuse phrase de
J.J Rousseau :
"Entre le riche et le pauvre, entre le fort et le faible, c'est la liberté qui opprime et c'est le droit qui libère."

On a ici l'idée que la liberté n'ai pas disociable du droit qui la garantie.

En rejoignant les idées que vous avez deja developpé sur le sujet j'ai l'impression que la liberté absolue n'existe pas (où le seul à l'avoir ce serait Dieu alors). Pour nous les êtres soumis à des besoins nous sommes soumis à en assouvir au moins les plus vitaux d'entre eux.

Bon là c'est vraie je vais plutot chercher dans le sens absolue, physionomique. Je crois que l'idée de depart de suzie c'est plutot la liberté sur le plan economique et social. Le message initial pose et repond (en partie) à une question :

Est- ce l´abscence d´esclavage?

...je dis répond en partie car selon le raisonement de K.Marx
l'asservissement existe toujours, on a just remplacé l'antique esclave et son maitre par le salarié et son patron. Le stratageme consite just à donner l'illusion de liberté le salarié n'est certe plus soigné, nouris et logé chez sont maitre mais obtient un salaire equivalent à ces même frais, sauf que c'est lui même qui en gère les depenses. (Le smic etant calculé pour être just assez pour redonner les forces necessaire à reinvestir dans le travail).
Le salarié lui à quand même la possibilité de se desengager de son maitre et en changer.

Biensure c'est peut être plus correct dans la realité, mais dans l'idée chez Marx ya du tangible non ?

Pour ma part j'ai plutot été seduit par la definition de Goupil90

Une liberté totale ne pouvant se concevoir qu'en vivant seul sur un territoire assez grand et "généreux" pour qu'il puisse nourrir le solitaire vivant en autarcie et à la "sauvage". On peut également élargir la réflexion à un groupe restreint d'individus dans les mêmes conditions avec un minimum de règles n'empêchant pas un maximum de liberté.

:roll:

J'ai trouvé aussi :roll: "Etre libre c'est être indépendant."

mais peut-être à la base... c'est surtout avoir la conscience tranquil? :neutre:

(Bah! j'arrete là parceque moi la philo j'en parle même en dormant :calin: )

#56 _loulie_

_loulie_

Posté 02 aot 2007 - 14:52

Coucou tous !

Lu et relu certains passages...

Je suis une femme libre, loulie wild and free...
... le sentiment d'être libre m'habite ... et je le nourris

J'ai souvent changé de vie... j'ai souvent déménagé, 7 fois en 6 ans... une forme de nomadisme moderne ! ...

J'ai fait des sorties mémorables aussi ... il faut dire que j'ai un certain talent pour la mise en scène aussi ! je me dis que tant qu'à faire, soyons grandioses !! non ?

Alors, voici une histoire... parmi tant d'autres...

Je suis conceptrice de jardin à cette époque, jardin et aménagement paysager, en association avec un architecte-paysager et ami de toujours...

Je dessine des jardins ! le bonheur des fleurs, les courbes, les pierres, chez des gens riches et paresseux qui me paient en argent mais pas nécessairement en relation réelle mais c'est pas grave, j'aime ce que je fais, ça se passe bien, je "tripe" .........

C'est pas toujours évident comme contexte professionnel car vu que j'ai pas de diplôme, je dois évoluer sous les regards critiques et condescendants des "concurrents" et des collaborateurs...! aïe... on me surnomme, dans mon dos "la p'tite fille d'à côté"...

Je sors de nulle part, arrivée par hasard dans cet univers, et décidant de m'y mettre en auto-didacte, allant jusqu'à corriger des plans d'architecte au bout d'une année ... ( la liberté d'apprendre... nous sommes conçus créatures intelligentes... mais je crois que l'intelligence est en perdition... non ?), sortir des devis, superviser un chantier...

Je suis à contrat pour la saison, ( contrat conçu et négocié par mes soins) en exclusivité pour une entreprise avec laquelle il faut "compter" dans la ville de x...

La mi-juillet........ pleine saison, rush rush jour et nuit, dessine dessine, clients, copies de plans, bleus, couleur, livraison...pouf pouf !!! les sous qui paient les factures de la famille "mono-parentale à fils unique jeune ado" que nous sommes, avec une maison en campagne (ici) et un apart en ville... LA totale !!

Un beau matin, le "boss" de l'entreprise entre dans la caravane où mon associé et moi dessinons et rencontrons nos clients.
Le "boss" il a un problème !!
ah, bon !

Il aimerait bien qu'on n'encaisse pas nos chèques aujourd'hui... ni demain... ah! bon...

Il pourra pas nous verser nos honoraires, ( base hebdomadaire en échange de l'exclusivité ! normal ! ) négociés, signés, cette semaine ni les prochaines... ah! bon....!

Il divorce alors il a besoin de sous et patati et patata et en +, il a oublié d'inclure dans le contrat en février la charge des assurances de chantier ? quelles assurances de chantier ? ça ne nous concerne pas... et il présente une facture ! le "boss" ...

j'ai ri..... et ensuite j'ai crié très fort... mon associé lui il riait pas mais bon...

et je crois que tout ce que j'ai dit en me levant c'est " si t'as jamais vu vider un bureau vite comme l'éclair, profite, ça sera pas long" ...

montre en main ça nous a pris 25 minutes, un vrai cyclône, et le "boss" figé comme une statue ...

Ensuite, il y a eu une cause juridique... que j'ai gagné sans frais d'avocat. .. j'ai simplement fait valoir le contrat, clair, sans équivoque, préparé selon MA réalité.

Le "boss" s'est démené comme un diable dans l'eau bénite, il a engagé 3 avocats !!
Les honoraires dûs, arrièrés et jusqu'à la fin du contrat ont été payés en quelques mois.


Ensuite ? j'ai fait autre chose...je me fie toujours à l'Inconnu et jamais l'Inconnu ne m'a trahi !
... pourtant on m'a répété "ne te fie pas aux inconnus" quand j'étais petite... je les ai pas crus ! na !

lavoieduciel a bien parlé ... je repense à son message mais je dirais plutôt, à la fin, que cette liberté, c'est aussi qu'on n'a pas besoin de classer les choses en bonnes ou mauvaise... juste en agréable ou désagréables, heureuses ou tristes, les vivre au moment où elles se présentent et ... c'est tout...!

L'Abondance s'appelle framboises sauvages ces jours ci !!

amour toujours
loulie
be wild and free

p/s ...la liberté... ça commencrerait t-y pas par ... le proclamer ?

Modifié par loulie, 02 aot 2007 - 15:09 .


#57 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3 051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 02 aot 2007 - 16:53

Peur-on être hors sujet sur un sujet qui s'appelle "La Liberté" et parle de s'émanciper du système? :thermo:

Non. On ne va pas trop délayer quand même. Mais j'admire ta facon de faire dans le cas que tu décris et j'admire tes connaissances, parce que pour rédiger toute seule un contrat à toute épreuve qui te permet de gagner un procès sans l'intervertion d'un avocat, champion! Et ce n'est pas de l'admiration vide et béate. J'ai fait une année de droit en Norvège, qui comprenait justement la partie concernant les contrats, et je sais que ce n'est pas de la tarte.

Encore une fois :roi2: et :calin: et vive la liberté!

#58 Hijo della luna

Hijo della luna

Posté 05 aot 2007 - 15:54

LA POLITIQUE DE LA CHAISE VIDE :
"L'ETAT PROVIDENCE" EST PLUS A COMPRENDRE DANS CE SENS QU'IL LAISSE PLUTOT FAIRE LA PROVIDENCE DANS LA GESTION DES PROBLEMES SOCIAUX.

DERRIERE LA MASCARADE DU DISCOUR POLITIQUE, LA SEUL PREOCCUPATION DU REGIME C'EST DE REALISER UN MAXIMUM DE BENEFICE FINANCIER EN TAXANT LE CITOYEN ET L'ASSERVISSANT.

CEUX QUI VOYENT AUTRE CHOSE QUE CELA :thermo:

Modifié par Hijo della luna, 05 aot 2007 - 15:56 .


#59 Anne 2

Anne 2
  • Localisation:38

Posté 24 aot 2007 - 12:58

désolée de déranger à l'heure de la sieste, mais:

http://fr.news.yahoo...-b7b6525_1.html

#60 Into the Wild

Into the Wild
  • Localisation:région parisienne

Posté 31 aot 2007 - 10:58

se libérer de la société? oui...mais ça veut dire quoi concrétement? être en total autonomie? chasser, pêcher, cultiver, se fabriquer ses propres outils, se chauffer soi même, couper son bois, se soigner tout seul, SANS JAMAIS s'aider des -quand même- quelques bonnes choses qu'elle a mis en place (hopitaux, magasins, centre éducatif etc...)? je dirais que c'est possible mais c'est une vie très rude. faut s'accrocher et tout le monde n'en est pas capable. surtout qu'en france sans permis on ne peut ni pêcher ni chasser. j'ai lu que bientot il faudrait surement un permis pour cueillir des champignons.... pour une vie ne TOTALE autarcie il faut des connaissances abyssales dans tellement de domaines...j'y crois mais pas pour moi. c'est un rêve pour moi. au Canada des gens vivent en autarcie mais ce n'est jamais vraiment sans l'aide de la société : ces gens vont parfois dans les villages acheter quelques trucs, medicaments etc...donc la société de tout le temps la critiquer c'est de la mauvaise foi. car il y a des choses vraiment utiles et bénéfiques dans cette société.