Aller au contenu


Big Brother sur internet


  • Veuillez vous connecter pour répondre
46 réponses à ce sujet

#21 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 262 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 05 mars 2009 - 12:30

voici un message que je trouve important (du 8/08/2008).
pensez ce que vous voulez.......et heureusement.
http://www.infomiche....net/page6.html
tant que j'y suis
pour ceux qui croive qu'ont est encore












seul
http://www.sabon.org...ex_franz_1.html

#22 lynia

lynia
  • Localisation:banlieue parisienne

Posté 04 juin 2009 - 22:06

http://www.lesmotson...politiques-2502

"Le Ministère de l'Education Nationale de Xavier Darcos vient de publier un appel d'offre commun avec le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche de Valérie Pécresse, d'une valeur totale de 220 000 euros. L'objectif affiché est l'identification des sources d'information et des lieux de débats, sur Internet, qui peuvent constituer un "risque opinion" et provoquer des crises impliquant les ministères. "Clé de voûte" du dispositif, le passage en "mode alerte" qui permettra aux autorités de localiser les sources de troubles et d'identifier les crises potentielles avant même qu'elles surgissent. C'est le deuxième appel d'offre révélé en dix jours. Le premier émanait du Service d'Information du Gouvernement (SIG) qui souhaite surveiller tout ce qui se dit et s'écrit au sujet du gouvernement sur les sites en ligne.

Risque d'opinion et anticipation des crises

Les médias concernés sont les blogs, les sites des syndicats ou des partis politiques, les sites militants d'associations et les leaders d'opinions, les lanceurs d'alerte. En bref, les "sources stratégiques ou structurant l'opinion". Les médias traditionnels sont aussi concernés, mais l'appel d'offre se contente de les évoquer globalement, sans autre détail, comme s'ils constituaient un seul et unique bloc, comme s'ils ne constituaient pas un "risque" particulier. L'effet "Grenelle de l'Information", peut-être ?

Dans le but d'"anticiper et évaluer les risques de contagion et de crise", le prestataire devra aussi utiliser toutes les informations "qui préfigurent un débat, un «risque opinion» potentiel, une crise ou tout temps fort à venir dans lesquels les ministères se trouveraient impliqués". Avec un égard particulier pour les "vidéos, pétitions en ligne, appels à démission, [qui] doivent être suivis avec une attention particulière et signalées en temps réel"...

En résumé, il s'agit de pister les embryons de débats qui constituent un "risque opinion", avec pour objectif de limiter les répercutions politiques négatives. Et au final, "aider le ministère à calculer le retour sur investissement pour cette opération". Bien entendu, il ne s'agit en rien d'une opération politique. Promis, juré, crashé ! Simplement un nouvel outil pour améliorer l'Education, optimiser les réformes, et ainsi compenser les salaires exorbitants alloués à ces Bac+5 qui passent leur temps à surveiller les siestes des enfants ou leur changer les couches."

C'est trop génialissime, après certains -une fois démasqué- pourront peut-être avoir le pouvoir de détourner un avion rien qu'en étant assis dedans:

http://tempsreel.nou..._a__cause_.html

#23 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 709 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:l'Ardèche

Posté 04 juin 2009 - 22:25

bon il vas falloir que l'on dialogue en crypté
GH’‘€ÂÊÞÏÜĿ¬¬ÎیŒĿ’× |[{\#^^#^^#^\#~@@~ˇ@Ð]}ÐĿÏÜΟۿ¬×÷ĿÖÖÖÔÜ

""risque opinion" .......avec se genre d'outils notre camembert nationale et la pour 3génerations
le but du jeux c de nous "criminalisé"

merci lynia :sourire:

#24 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 937 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 05 juin 2009 - 07:06

Etonnant appel d'offre. D'autant que les vrais terroristes à ce qu'en disent les médias, communiquent de manière tellement plus discrête… qu'ils ont comme il se doit, quelques longueurs d'avance sur le contre-espionnage qui lui, sait bien qu'il est en retard.
Ne pas se laisser distancer… voilà tout leur problème.

#25 lynia

lynia
  • Localisation:banlieue parisienne

Posté 05 juin 2009 - 08:11

Mouais même si un certain contrôle peut aider à déjouer certains actes, c'est comme les virus sur internet il suffit d'un mois pour que quelqu'un en invente un plus puissant.

Donc toutes ces techniques pour nous contrôler sont dépassés tôt ou tard, ou plutôt devrais-je sont passés de l'autre côté puisque nos propres espions et ceux de nos alliés ont déjà la parade.

Dire que c'est impossible c'est nous prendre pour des idiots ou alors ils sont vraiment eux-mêmes idiots. Donc on invente encore un truc puis encore, on est déjà fiché de partout, tous nos déplacements sont connus.

On me dira ceux qui nous rien à se reprocher ne craindront rien.

Mais si, dans les institutions il n'y aucune raison qu'il n'y ait pas des gens mal-intentionnés qui pourront utiliser les outils à leur disposition comme n'importe qui pourrait le faire à propos d'autres choses. Il y a des gens c... aussi , ainsi les policiers qui ont interrogé le malheureux journaliste lui ont demandé s'il était catholique sous-entendu est ce qu'il est musulman, son nom est sur la liste noire des usa et il est donc présumé terroriste (et c'est bien connu tous les musulmans sont terroristes et a contrario un non-musulman n'est pas terroriste) alors qu'il a juste écrit des articles critiques des usa!!

De même, il y a des lois immorales, l'un d'entre nous se retrouve en garde à vue pour avoir fait une décoction de prêle, hop on sort son petit fichier avec des phrases énervés contre tel politique ou tel gouvernement comme absolument tout le monde en dit (surtout pendant les apéros lol), les politiques eux-mêmes, mais voilà vous voilà enfermés dans un faisceau de preuves indiquant que vous êtes violents et particulièrement remontés contre le gouvernement...la machine se met en place...

#26 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 937 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 05 juin 2009 - 09:42

Une machine, c'est bien ça, ce qui supposera toujours qu'il y ait des gens pour demander des infos, des gens pour analyser cette montagne d'infos que la machine peut capter et enfin des gens pour utiliser (à plus ou moins bon escient) le rapport de synthèse.

Le problème est là: rien ne sert d'avoir une montagne d'infos si personne ne les lit. Ce fut une des techniques de l'Intelligence Service britanique durant la dernière guerre pour "assourdir d'informations" les grandes oreilles nazies qui furent trompées par de la désinformation.

Donc le monsieur il va à la pêche avec du super matos. Il sera obligé de rejetter du poisson faute de pouvoir tout manger.
Son filet peut être très sélectif et ne retenir que les poissons barbus, mais ce seront d'autres poissons qui passeront au travers des mailles; on saura bien lui reprocher d'ailleurs.

L'autre soucis que tu évoques Lynia, c'est plus un problème de "com". Condamner pour l'exemple… une pratique bien ancrée. Efficace parait-il mais qui peut se retourner contre le responsable.

Modifié par FLOYD, 05 juin 2009 - 09:44 .


#27 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 709 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:l'Ardèche

Posté 05 juin 2009 - 18:17

Interlude
Nadine Morano : "Hou la menteuse!" ..... la honteuse ? :sourire:
http://www.lepost.fr...e-internet.html
http://www.lepost.fr...admissible.html

#28 lynia

lynia
  • Localisation:banlieue parisienne

Posté 06 juin 2009 - 08:36

et voilà le problème, un p'tit zélon de policier qui confond critique "menteuse" et insultes, le voilà à chercher un coupable, hop il arrive à avoir l'identité d'une brave femme au foyer et hop il veut faire du chiffre sans s'interroger une seconde sur la pertinence du propos par rapport à la plainte.

ça fait d'autant plus peur quand on voit ça et que l'association kokopelli a plusieurs visites de la répression des fraudes par an (zont que ça à faire, leur produits ne sont même pas dangereux !!) et que maintenant dans certains commissariats si tu vas porter plainte on vous répond ça sert à rien, on a plus les papiers, c'est pas ici (doivent pas connaître la loi) mais par contre quand il s'agit d'un politicien ou de répondre au dessein de l'industrie, là il y a une justice différente. Les policiers (qu'on peut supposer à la base vouloir faire un travail utile à la société) sont eux-mêmes briser par la machine et voilà qu'ils perdent tout bon sens et moralité. Une milice qui obéit au chef en gros. Je me permets de tel critique car j'habite dans un coin où même les plus chauvins des habitants commencent à avoir peur de la folie policière, les exemples s'accumulent et on n'est pas dans des quartiers difficiles où les policiers pourraient dire on est au bout du rouleau.

#29 pitibonom

pitibonom

    Apprenti décroisseur.

  • Membres
  • 376 messages
  • Genre: Homme

Posté 06 juin 2009 - 11:46

2 poids 2 mesures....

Hmmm.... quelqu'un en doutait-il encore ? :D

Bonnes routes à tous !

#30 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 709 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:l'Ardèche

Posté 06 juin 2009 - 19:06

Déclaration des droits de l'homme et du citoyen - 1793
"Article 35. - Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.
Article 31. - Les délits des mandataires du peuple et de ses agents ne doivent jamais être impunis. Nul n'a le droit de se prétendre plus inviolable que les autres citoyens."


"Dans l'ordre nouveau qui s'instaure actuellement sans susciter d'opposition réelle, le citoyen ordinaire du" monde d'en-bas" sera soumis à une oppression permanente, une surveillance électronique constante, et une peur omniprésente.
Car qui sème la peur récolte la soumission "

criminaliser le citoyen
Image IPB
"Nous assistons actuellement à une dérive inquiétante du Droit pénal. Plusieurs nouvelles lois visent un même but: condamner le citoyen ordinaire à des peines d'emprisonnement, même lorsqu'il n'a commis aucun crime.."
http://www.syti.net/...nalisation.html

:D

#31 gaetan le breton

gaetan le breton
  • Genre: Homme
  • Localisation:morbihan
  • Intérêts:nature lecture musique ...

Posté 06 juin 2009 - 22:01

C'est effrayant , on vit l'émergence d'un truc complètement taré , un état ultra policier , terriblement totalitaire , tout sous contrôle , on le sait , on y va ..déjà le pied dedans , et tout ça , ça passe comme dans du beurre .

Ils sont habiles ces salauds

#32 snif

snif
  • Localisation:france

Posté 07 juin 2009 - 09:35

Je crois que les puces RFID sont deja implanté dans un certains nombres de cartes et de produit de consommation. En payant par cheque, carte ou en remplissant un formulaire avec notre nom, ils peuvent dresser la liste exacte de ce qu'on achete, à l'endroit et à quelle heure via la base de donnée des magasins.
Pour ainsi avoir une fiche détaillé de nos comportements et dans le cas où ils jugeraient quelqun de "sensible" ils sont bien armés pour commencer leur stratégie de manipulation de l'individu.
Ils peuvent alors également nous suivre grâce à ses puces, à quelle distance je sais pas vu que ce sont des basses fréquence.

#33 gaetan le breton

gaetan le breton
  • Genre: Homme
  • Localisation:morbihan
  • Intérêts:nature lecture musique ...

Posté 07 juin 2009 - 11:19

ils sont bien armés pour commencer leur stratégie de manipulation de l'individu.


Euh.. non , le façonnage de la pensée est en place depuis très longtemps , c'est le total contrôle qui se met maintenant en place .

#34 gaetan le breton

gaetan le breton
  • Genre: Homme
  • Localisation:morbihan
  • Intérêts:nature lecture musique ...

Posté 07 juin 2009 - 13:16

En fait on pourrait dire que l'on rentre dans la phase " cadenassage final " ... pieds et mains liés sous une énorme couche de conditionement :D

Modifié par gaetan le breton, 07 juin 2009 - 13:21 .


#35 sebashi

sebashi

    Apprenti terrien

  • Membres
  • 343 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Aveyron

Posté 08 juin 2009 - 21:39

Va pour le 35 ezza !

Quand à la charte de l'environnement elle aussi incluse dans la constitution :... (mais sous conditions ! )

« Art. 1er. - Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé.

« Art. 2. - Toute personne a le devoir de prendre part à la préservation et à l’amélioration de l’environnement.

« Art. 3. - Toute personne doit, dans les conditions définies par la loi, prévenir les atteintes qu’elle est susceptible de porter à l’environnement ou, à défaut, en limiter les conséquences.

« Art. 4. - Toute personne doit contribuer à la réparation des dommages qu’elle cause à l’environnement, dans les conditions définies par la loi.

« Art. 5. - Lorsque la réalisation d’un dommage, bien qu’incertaine en l’état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l’environnement, les autorités publiques veillent, par application du principe de précaution et dans leurs domaines d’attributions, à la mise en oeuvre de procédures d’évaluation des risques et à l’adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage.

« Art. 6. - Les politiques publiques doivent promouvoir un développement durable. A cet effet, elles concilient la protection et la mise en valeur de l’environnement, le développement économique et le progrès social.

« Art. 7. - Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d’accéder aux informations relatives à l’environnement détenues par les autorités publiques et de participer à l’élaboration des décisions publiques ayant une incidence sur l’environnement.

...

http://www.ecologie....ironnement.html

Modifié par sebashi, 08 juin 2009 - 21:43 .


#36 polaris

polaris
  • Genre: Homme
  • Localisation:Sud

Posté 23 aot 2009 - 11:51

Un petit doc bien réjouissant a propos des RFID et autres :
http://www.stoppuce...._au_transhu.pdf
Avec un comité d'éthique comme ça, pas la peine d'avoir peur...

#37 djeck49

djeck49

    Expert en Revendication

  • Membres
  • 800 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Angers
  • Intérêts:Tout ou presque. La liberté d'expression en particulier

Posté 01 septembre 2009 - 09:03

CADEAU : (je ne sais pas si vous l'avez déjà lu, mes les condtions de facebooooooook sont particulièrement hakkucinante. C'est à la suite de la lecture que je me suis extrait de ce site et aussi de copains d'avant...)

Passages en gras les plus hallucinants... (désolé pour la longueur)



Déclaration des droits et responsabilités

Cette Déclaration des droits et responsabilités (« déclaration ») est basée sur les Principes de Facebook et régit notre relation avec les utilisateurs et ceux qui interagissent avec Facebook. Votre utilisation de Facebook ou votre accès à Facebook indique votre acceptation de cette Déclaration.

1. Respect de la vie privée

Le respect de votre vie privée nous tient à cœur. Notre Politique de confidentialité a été établie dans le but de vous informer des données que nous recueillons et de l'utilisation que nous faisons des informations que vous publiez sur Facebook. Nous vous encourageons à prendre connaissance des clauses de la Politique de confidentialité et d'utiliser les informations qu'elle contient afin de prendre une décision informée.
2. Partage de votre contenu et de vos informations

Le contenu et les informations que vous publiez sur Facebook vous appartiennent, et vous pouvez contrôler la façon dont nous partageons votre contenu, grâce aux paramètres de confidentialité et des applications. Pour nous permettre d'utiliser certains types de votre contenu et de vous proposer Facebook, vous acceptez les points suivants :
1. Pour le contenu protégé par les droits de propriété intellectuelle, comme les photos ou vidéos (« propriété intellectuelle »), vous nous donnez spécifiquement la permission suivante, conformément à vos paramètres de confidentialité et paramètres d'applications : vous nous accordez une licence non-exclusive, transférable, sous-licenciable, sans redevance et mondiale pour l'utilisation des contenus de propriété intellectuelle que vous publiez sur Facebook ou en relation à Facebook (« licence de propriété intellectuelle »). Cette licence de propriété intellectuelle se termine lorsque vous supprimez vos contenus de propriété intellectuelle ou votre compte (sauf si votre compte est partagé avec d'autres personnes qui ne l'ont pas supprimé).
2. Lorsque vous supprimez votre contenu de propriété intellectuelle, ce contenu est supprimé d'une manière similaire au vidage de corbeille sur un ordinateur. Cependant, vous comprenez que les contenus supprimés peuvent persister dans des copies de sauvegarde pendant un certain temps (mais qu'ils ne sont pas disponibles).
3. Nous apprécions vos commentaires et vos suggestions concernant Facebook, mais vous comprenez que nous pouvons les utiliser sans aucune obligation de rémunération (tout comme vous n'avez aucune obligation de nous les communiquer).
3. Sécurité

Nous faisons tout notre possible pour faire de Facebook un service sûr, mais ne pouvons pas garantir la sécurité absolue. Pour ce faire, nous avons besoin de votre aide, ce qui inclut les obligations suivantes :
1. Vous n'enverrez pas et ne publierez pas de communications commerciales (comme des messages indésirables) sans autorisation de la part des utilisateurs visés.
2. Vous n'obtiendrez pas d'informations concernant des utilisateurs et n'accéderez pas à Facebook à l'aide de méthodes automatisées (telles que robots, araignées, etc.) sans notre permission.
3. Vous ne téléchargerez pas de virus ou autres codes malveillants.
4. Vous ne demanderez pas les informations de connexion et n'accéderez pas à un compte appartenant à quelqu'un d'autre.
5. Vous n'intimiderez pas et n'harcèlerez pas d'autres utilisateurs.
6. Vous ne publierez pas de contenu incitant à la haine, pornographique, ou contenant de la nudité ou de la violence gratuite.
7. Vous ne développerez pas et n'exploiterez pas une application de tiers contenant ou faisant la promotion de contenu lié aux boissons alcoolisées ou pour adultes sans restriction d'accès basée sur l'âge.
8. Vous n'utiliserez pas Facebook dans un but d'activité illicite, illégale, malveillante ou discriminatoire.
9. Vous ne permettrez pas et n'encouragerez pas les infractions à cette Déclaration.
4. Inscription et sécurité des comptes

Les utilisateurs de Facebook donnent leur vrai nom et de vraies informations les concernant, et nous vous demandons de nous aider à ce que cela ne change pas. Voilà quelques conditions que vous vous engagez à respecter pour l'inscription et la sécurité de votre compte :
1. Vous ne fournirez pas de fausses informations personnelles sur Facebook et ne créerez pas de compte pour une autre personne sans son autorisation.
2. Vous n'utiliserez pas Facebook si vous avez moins de 13 ans.
3. Vous n'utiliserez pas Facebook si vous vous trouvez dans un pays sous le coup d'un embargo des États-Unis ou mentionné dans la liste « Specially Designated Nationals » du U.S. Treasury Department.
4. Vous n'utiliserez pas Facebook si vous devez vous inscrire auprès des autorités locales en raison d'une condamnation pour violences sexuelles.
5. Vous mettrez vos coordonnées, exactes, à jour.
6. Vous ne communiquerez pas votre mot de passe, vous ne permettrez pas à quelqu'un d'autre d'utiliser votre compte et vous ferez en sorte de ne pas risquer de compromettre la sécurité de votre compte.
7. Vous ne transférerez pas votre compte sans avoir d'abord obtenu une permission écrite de notre part.
5. Protection des droits d'autrui

Nous respectons les droits d'autrui et nous vous demandons de faire de même.
1. Vous ne publierez pas de contenu et vous n'entreprendrez rien sur Facebook qui pourrait enfreindre les droits d'autrui ou autrement enfreindre la loi.
2. Nous pouvons retirer le contenu que vous publiez sur Facebook si nous jugeons qu'il est en infraction avec cette Déclaration.
3. Nous vous fournissons des outils pour vous aider à protéger vos droits de propriété intellectuelle. Pour en savoir plus, consultez notre page Comment signaler les infractions aux droits de propriété intellectuelle ?.
4. Si nous retirons votre contenu en raison d'une infraction au droit d'auteur d'un tiers et que vous jugez qu'il s'agit d'une erreur, nous vous fournissons également le moyen de faire appel.
5. Si vous enfreignez les droits de propriété intellectuelle de tiers à plusieurs reprises, nous pourrons supprimer votre compte.
6. Vous n'utiliserez pas nos marques (telles que Facebook, the Facebook et le logo F, FB, Face, Poke, Wall, Mur et 32665) sans notre permission écrite.
7. Si vous obtenez des informations de la part d'utilisateurs : vous obtiendrez leur accord et vous présenterez de façon claire que c'est vous (et non Facebook) qui recueillez ces informations, et vous publierez votre politique de respect de la vie privée indiquant les informations recueillies et l'utilisation qui en est faite.
8. Vous ne publierez pas de documents officiels ou d'informations financières concernant autrui sur Facebook.
6. Mobile
1. Nous proposons actuellement des services mobiles gratuits. Cependant, les tarifs appliqués par votre opérateur, comme pour l'envoi de textos, restent à votre charge.
2. Dans le cas où vous changeriez de numéro de téléphone mobile ou désactiveriez votre compte de téléphonie mobile, vous mettrez votre compte à jour sur Facebook dans les 48 heures, et ce, afin d'assurer que les messages qui vous sont destinés ne soient pas envoyés à la personne à qui votre ancien numéro de téléphone serait affecté.
7. Paiements

Si vous achetez ou utilisez des crédits Facebook, ou effectuez des paiements directs, vous acceptez nos Conditions de paiement.
8. Termes spéciaux applicables aux liens partagés

Si vous incluez le bouton de partage de lien sur votre site web, les conditions suivantes s'appliquent à votre cas :
1. Nous vous donnons la permission d'utiliser le bouton de partage de lien de Facebook pour permettre aux utilisateurs de publier des liens ou du contenu de votre site web sur Facebook.
2. Vous nous donnez la permission d'utiliser ces liens et ce contenu sur Facebook.
3. Vous ne placerez pas de bouton de partage de lien sur une page au contenu en infraction avec cette Déclaration lorsque publié sur Facebook.
9. Clauses spéciales applicables aux développeurs/exploitants d'applications et de sites web

Si vous êtes développeur ou exploitant d'une application utilisant notre plate-forme, d'un site web utilisant Facebook Connect (« application ») ou utilisez notre plate-forme en général, les conditions supplémentaires suivantes s'appliquent à votre cas:
1. Vous êtes responsables de votre application et de son contenu, et de la façon dont vous utilisez la plate-forme. Vous devez notamment vous assurer que votre application respecte nos règles spécifiques à la plate-forme Facebook.
2. Lorsque des utilisateurs ajoutent votre application ou la connectent à leur compte Facebook, ils vous donnent la permission d'obtenir certaines données les concernant. Votre accès à ces données et l'utilisation que vous en faites seront limités comme suit :
1. Vous n'utiliserez que les données que vous recevez pour votre application et ne les utiliserez que dans le cadre de Facebook.
2. Vous indiquerez de façon claire aux utilisateurs les données que vous allez utiliser et la façon dont vous utiliserez, afficherez ou partagerez leurs données.
3. Vous n'utiliserez pas, n'afficherez pas et ne partagerez pas les données des utilisateurs d'une manière contraire à leurs paramètres de confidentialité sans leur accord préalable.
4. Vous supprimerez toutes les données reçues de notre part concernant un utilisateur qui supprime ou rompt le lien avec votre application, à moins qu'autrement autorisé dans les règles spécifiques à la plate-forme.
5. Vous supprimerez toutes les données que vous avez reçues de Facebook si nous désactivons votre application ou vous demandons autrement de le faire.
6. Nous pouvons vous obliger à mettre à jour les données que vous recevrez de notre part.
7. Nous pouvons limiter votre accès aux données.
8. Vous ne transférerez pas les données que vous recevez de notre part sans notre accord préalable.
3. Vous ne nous donnerez pas de données que vous avez obtenues des utilisateurs ou de contenus d'utilisateurs sans leur accord préalable.
4. Vous fournirez aux utilisateurs un mécanisme simple leur permettant de retirer votre application ou de rompre le lien avec votre application.
5. Vous fournirez aux utilisateurs un moyen simple de vous contacter. Nous pouvons également communiquer votre adresse électronique aux utilisateurs.
6. Vous fournirez un service d'assistance technique pour votre application.
7. Vous n'afficherez pas de publicités ou de champ de recherche sur le web dans les profils Facebook.
8. Nous vous donnons tous les droits nécessaires à l'utilisation du code, des interfaces API (avec le contenu et les données reçus) ou des outils que nous vous proposons, mais seulement dans le cadre d'une utilisation avec votre application.
9. Vous ne vendrez pas, vous ne transférerez pas et vous ne proposerez pas de sous-licence de notre code, de nos interfaces API ou de nos outils.
10. Vous ne présenterez pas de façon incorrecte votre relation avec Facebook.
11. Vous pouvez utiliser les logos que nous proposons aux développeurs ou publier un communiqué de presse ou toute autre déclaration publique, à condition que vous respectiez nos règles spécifiques à la plate-forme Facebook.
12. Vous pouvez publier un communiqué de presse décrivant notre relation avec vous.
13. Vous respecterez toutes les lois applicables. En particulier (lorsqu'applicable) :
1. Vous disposerez d'une politique de suppression des contenus en infraction et d'exclusion des récidivistes, conformément au DMCA (Digital Millennium Copyright Act).
2. Vous respecterez le VPPA (Video Privacy Protection Act) et obtiendrez un consentement explicite de la part des utilisateurs avant de partager avec Facebook toutes données soumises au VPPA. Vous reconnaissez que Facebook n'a aucune obligation dans le cadre du VPPA.
14. Nous ne garantissons pas que la plate-forme restera gratuite.
15. Vous nous donnez tous les droits nécessaires à permettre à votre application de fonctionner avec Facebook, y compris les droits suivants :
1. incorporer votre contenu dans les fils d'actualités, dans les profils et dans les actualités individuelles ;
2. lier ou encadrer votre application ; et
3. placer du contenu, y compris des publicités, autour de votre application.
16. Nous pouvons analyser votre application, le contenu et les données à toutes fins, y compris commerciales (comme pour mieux cibler la diffusion des publicités et l'indexation du contenu pour la recherche).
17. Nous pouvons vérifier l'application afin d'assurer la sécurité des utilisateurs.
18. Nous pouvons créer des applications qui proposent des fonctions ou services similaires, et potentiellement en concurrence, à ceux de votre application.
10. À propos de la publicité sur Facebook

Notre objectif est de proposer des publicités de façon avantageuse pour les annonceurs, mais aussi pour vous. Pour ce faire, vous acceptez les conditions suivantes :
1. Vous pouvez utiliser vos paramètres de confidentialité pour limiter la façon dont votre nom et votre photo de profil peuvent être associés à du contenu commercial ou du contenu parrainé. Vous nous donnez la permission d'utiliser votre nom et votre photo de profil en association avec ce contenu, conformément aux limites que vous avez établies.
2. Nous ne donnons pas votre contenu aux annonceurs.
3. Vous comprenez que nous ne pouvons pas toujours identifier les communications et services payés en tant que tels.

11. Conditions spéciales applicables aux annonceurs

Vous pouvez cibler votre public en achetant des publicités sur Facebook ou sur notre réseau de publication. Les conditions supplémentaires suivantes s'appliquent à votre cas si vous passez commande (« commande ») par l'intermédiaire de notre portail publicitaire en ligne:


Si vous publiez des publicités au nom d'un commanditaire, nous devons nous assurer que vous en avez la permission, y compris :
1. Lorsque vous passez commande, vous nous communiquerez le type de publicité que vous souhaitez acheter, le montant que vous souhaitez dépenser et votre offre. Si nous acceptons votre commande, nous diffuserons votre publicité dans l'ordre d'écoulement du stock.
2. Vous vous acquitterez du coût de vos commandes conformément à nos Conditions de paiement. Le montant que vous devez sera calculé sur la base de nos mécanismes de suivi.
3. Vos publicités respecteront nos règles publicitaires.
4. Nous déciderons de la taille, de l'emplacement et de la position de vos publicités.
5. Nous ne garantissons pas l'activité dont vos publicités feront l'objet, comme le nombre de clics qu'elles recevront.
6. Nous ne pouvons pas contrôler la façon dont les utilisateurs interagissent avec vos publicités et ne sommes pas responsables en cas de fraude au clic ou d'autres agissements pouvant affecter le coût d'exploitation des publicités.
7. Vous ne proposerez pas de concours ou loteries (« promotions ») sans notre consentement écrit préalable. Si nous acceptons, vous êtes seul responsable de la promotion et respecterez nos règles relatives aux promotions et toutes les lois applicables.
8. Vous pouvez annuler votre commande à tout moment via notre portail en ligne, en sachant que sept jours peuvent s'écouler avant l'arrêt effectif des publicités.
9. Notre licence d'exploitation de vos publicités expire une fois la commande exécutée. Vous comprenez cependant que si des utilisateurs ont interagi avec vos publicités, ces dernières peuvent rester visibles jusqu'à ce que les utilisateurs les effacent.
10. Nous pouvons utiliser vos publicités et informations connexes à des fins de marketing ou de promotion.
11. Vous ne publierez pas de communiqué de presse ou de déclaration publique concernant votre relation avec Facebook sans notre autorisation écrite préalable.
12. Nous pouvons refuser ou retirer toute publicité, sans avoir à le justifier.
13. Vous garantissez que vous êtes légalement habilité à accepter cette Déclaration au nom de votre commanditaire.
14. Vous acceptez que si l'annonceur que vous représentez ne respecte pas cette Déclaration, nous pouvons vous tenir responsable.
12. Amendements
1. Nous pouvons changer cette Déclaration tant que nous vous avertissons via Facebook (à moins que vous ne choisissiez de ne pas recevoir cet avertissement) et vous donnons la possibilité de commenter.
2. Pour les changements aux sections 7, 8, 9 et 11 (les sections liées aux paiements, aux développeurs d'applications, aux exploitants de sites web et aux annonceurs), nous vous donnerons un préavis de trois jours au minimum. Pour tous les autres changements, nous vous donnerons un préavis de sept jours au minimum.
3. Si plus de 7000 utilisateurs commentent le changement proposé, nous vous donnerons également l'occasion de participer à un vote dans le cadre duquel d'autres alternatives vous seront proposées. Nous devrons respecter le résultat du vote si plus de 30 % de tous les utilisateurs inscrits actifs à la date du préavis participent au vote.
4. Nous pouvons effectuer des modifications pour des raisons légales ou administratives après préavis mais sans occasion de commenter.
13. Résiliation

Si vous enfreignez la lettre ou l'esprit de cette Déclaration, ou créez autrement un risque de poursuites à notre encontre, nous pouvons arrêter de vous fournir tout ou partie de Facebook. Nous essaierons normalement de vous en avertir, mais n'avons aucune obligation de le faire. Vous pouvez également supprimer votre compte ou désactiver votre application à tout moment. Le cas échéant, cette Déclaration deviendra caduque, mais les conditions suivantes resteront en vigueur : 2.2, 2.3, 3-5, 8.2, 9.1-9.3, 9.9, 9.10, 9.13, 9.15.1, 9.18, 10.3, 11.2, 11.5, 11.6, 11.9, 11.10, 11.13, 11.14 et 13-16.
14. Litiges
1. Vous porterez toute plainte (« plainte ») afférente à cette Déclaration ou à Facebook devant les tribunaux d'état et fédéraux sis dans le comté de Santa Clara, en Californie. Le droit de l'État de Californie est le droit appliqué à cette Déclaration, de même que toute action entre vous et nous, sans égard aux principes de conflit de lois. Vous acceptez de respecter la juridiction des tribunaux du comté de Santa Clara, en Californie, dans le cadre de telles actions.
2. En cas de plainte à notre encontre suite à vos actions ou à votre contenu sur Facebook, vous indemniserez Facebook pour toute perte, responsabilité, réclamation, demande, dépenses et frais, y compris les honoraires raisonnables d'avocat, afférents à cette plainte.

3. NOUS ESSAYONS DE FOURNIR FACEBOOK DANS UN ENVIRONNEMENT SANS DÉFAUT ET SÛR, MAIS VOUS L'UTILISEZ À VOTRE PROPRE RISQUE. NOUS FOURNISSONS FACEBOOK « EN L'ÉTAT » SANS GARANTIES EXPRÈS OU IMPLICITES, Y COMPRIS LES GARANTIES IMPLICITES DE QUALITÉ MARCHANDE, D'ADÉQUATION À UN USAGE PARTICULIER OU DE NON-VIOLATION. NOUS NE GARANTISSONS PAS QUE FACEBOOK SERA SÛR ET SÉCURISÉ. FACEBOOK N'ASSUME AUCUNE RESPONSABILITÉ POUR LE CONTENU OU EN CAS D'ACTION ABUSIVE D'UN TIERS, ET VOUS DÉGAGEZ FACEBOOK, LES MEMBRES DE SA DIRECTION, LES MEMBRES DE SON CONSEIL D'ADMINISTRATION, SES EMPLOYÉS ET SES AGENTS DE TOUTE RESPONSABILITÉ EN CASE DE PLAINTES OU DOMMAGES, CONNUS ET INCONNUS, ÉMANANT DE OU AFFÉRENTS AUX PLAINTES OU DOMMAGES À L'ENCONTRE DE CES TIERS. SI VOUS RÉSIDEZ EN CALIFORNIE, VOUS RENONCEZ À LA CLAUSE §1542 DU CODE CIVIL DE L'ÉTAT DE CALIFORNIE, DONT LE TEXTE EST LE SUIVANT : « A GENERAL RELEASE DOES NOT EXTEND TO CLAIMS WHICH THE CREDITOR DOES NOT KNOW OR SUSPECT TO EXIST IN HIS FAVOR AT THE TIME OF EXECUTING THE RELEASE, WHICH IF KNOWN BY HIM MUST HAVE MATERIALLY AFFECTED HIS SETTLEMENT WITH THE DEBTOR. » NOUS NE POURRONS ÊTRE TENUS RESPONSABLES DE LA PERTE DE BÉNÉFICES OU TOUT AUTRE DOMMAGE CONSÉCUTIF, SPÉCIAL, INDIRECT OU ACCESSOIRE, QU'ILS DÉCOULENT DE CETTE DÉCLARATION OU FACEBOOK, QUAND BIEN MÊME FACEBOOK AURAIT ÉTÉ INFORMÉ DE LA POSSIBILITÉ D'UN TEL DOMMAGE. L'AGRÉGAT TOTAL DE NOTRE RESPONSABILITÉ ENVERS VOUS DANS LE CADRE DE CETTE DÉCLARATION OU FACEBOOK NE POURRA DÉPASSER LE MONTANT PAYÉ PAR VOUS AU COURS DES 12 MOIS PRÉCÉDENTS OU $100 USD, LE MONTANT LE PLUS ÉLEVÉ ÉTANT CELUI PRIS EN COMPTE. LE DROIT APPLICABLE POUVANT NE PAS AUTORISER LA LIMITATION OU L'EXCLUSION DE RESPONSABILITÉ OU DE DOMMAGES INCIDENTS OU CONSÉCUTIFS, LA LIMITATION OU EXCLUSION CI-DESSUS PEUT NE PAS S'APPLIQUER À VOTRE CAS. DANS DE TELS CAS, LA RESPONSABILITÉ DE FACEBOOK SERA LIMITÉE AU MAXIMUM PERMIS PAR LE DROIT APPLICABLE.
15. Définitions
1. « Facebook » signifie fonctionnalités et services que nous rendons disponibles, via (a) notre site web à www.facebook.com ou autre site web de Facebook ou en co-marque (y compris, sous-domaines et versions mobiles ou internationales), (b) notre plate-forme et © autres supports, équipements ou réseaux existants ou développés dans le futur.
2. Par « nous », « notre », « nos », nous entendons Facebook, Inc. et/ou ses entreprises affiliées.
3. Par « plate-forme », nous entendons un ensemble d'interfaces API et de services qui permettent aux applications, développeurs, exploitants ou services de récupérer des données de Facebook et de nous fournir des données concernant les utilisateurs de Facebook.
4. Par « contenu », nous entendons le contenu et les informations que vous publiez sur Facebook, y compris les informations vous concernant.
5. Par « publier », « publication », nous entendons ce que vous publiez sur Facebook ou mettez autrement à notre disposition.
6. Par « utiliser », nous entendons la copie, la diffusion, la distribution, la modification, la traduction et la création de travaux dérivés.
16. Autre
1. Cette Déclaration constitue l'intégralité de l'accord entre les parties concernant Facebook et annule et remplace tout accord précédent.
2. Si une partie de cette Déclaration est invalidée ou non applicable, le reste restera en vigueur et applicable.
3. Notre manquement à faire appliquer cette Déclaration ne pourra être considéré comme une renonciation.
4. Tout amendement ou dérogation à cette Déclaration doit être établi par écrit et signé par nous.
5. Vous ne transférerez pas les droits ou obligations qui vous incombent dans le cadre de cette Déclaration à un tiers sans notre accord.
6. Tous les droits et obligations dans le cadre de cette Déclaration sont transférables par nous dans le cadre d'une fusion, d'une acquisition, de la vente de nos actifs, d'une demande de tribunaux ou dans d'autres cas.
7. Aucune disposition de cet accord ne peut nous empêcher de respecter la loi.
8. Cette Déclaration ne confère aucun droit à des tiers bénéficiaires.



#38 Yoananda

Yoananda

Posté 01 septembre 2009 - 11:45

Internet est en train d'être bouclé. A vue de nez, au rythme ou ca va, je dirais que ce sera fait d'ici 5 ou 10 ans. Ca signifie que des sites comme celui seront beaucoup plus difficile a trouver et accéder et aussi a maintenir.
Pour faire clair, pour être sur le net, il faudra payer tellement cher que seuls les grosses firmes pourront se le permettre.
Bien sur il y aura toujours des services facebook et bog, mais le contenu sera strictement encadré.
De plus, tout contenu non "officiel" (=payé par une grosse boite) sera pénalisé en terme de bande passante.

La neutralité du net est actuellement remise en cause, de même que les premier filtrage apparaissent.

En fait l'alternatif sera toléré tant qu'il n'atteint pas de masse critique, tant qu'il est marginalisé. Mais il sera découragé par tout un tas de mesures techniques.

Ces changements sont déjà en cours dans beaucoup de pays. Bien sur, ca ne fait pas la une des journaux, on sera plutot devant le fait accompli.

Tout n'est pas noir non plus, des gens luttent contre ces mesures. Mais le vrai problème c'est l'ignorance des masses d'utilisateurs, qui n'ont pas les compétences, qui ne les auront pas, parce que, ce sont juste des utilisateurs d'un service.
C'est pareil dans les autres domaines. On pose nos sous chez les banques, mais ce sont elles qui les gèrent et pas nous. Pareil pour l'ordinateur, pour la voiture, etc...
Le système marchant va phagocyter internet comme le reste, et le dénaturer.

Combien d'entre vous sont toujours sous Windows ? simplement parce qu'ils ne savent pas faire autrement ? ...

Donc, il faut profiter d'internet tant qu'on le peut. Ensuite on trouvera bien autre chose !

#39 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 709 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:l'Ardèche

Posté 01 septembre 2009 - 16:24

Facebook ... Myspace ....... des réseau sociaux .... social ...... des Égos a gogo :biglol:

" Combien d'entre vous sont toujours sous Windows ? simplement parce qu'ils ne savent pas faire autrement ? " ...... mauvais pioche ;)
ne savent pas faire ! ..... ou se défaire de leur charentaise ? ..

aller un pt'i troll
" Ensuite on trouvera bien autre chose ! " ....... cella existe déjà ...... mais tres peut utilisé ...... chut faut pas le dire
:???: :siffle: :roll:

#40 polaris

polaris
  • Genre: Homme
  • Localisation:Sud

Posté 02 septembre 2009 - 13:32

des Égos a gogo

Bien vu :biglol:

Et bien sûr aussi pour Linux : derrière ce nom des communautés partagent leurs compétences et offrent -souvent- le produit de leurs efforts.
A manipuler, c'est certes une autre logique que PetitMou. Etonnant ?

Enfin, rappelons nous qu'à l'origine Internet s'appelait Arpanet, et c'était un projet militaire US...