Aller au contenu


Photo

Au secours :enduit chaux chanvre


  • Veuillez vous connecter pour répondre
19 réponses à ce sujet

#1 oscar

oscar
  • Localisation:cantal

Posté 26 avril 2007 - 16:01

Bonjour et à l' aide !
Nous sommes en train de réaliser un mince (2 cm) enduit chaux chanvre sur des murs de pierre déjà "gobetisés et renformisés" au mortier chaux sable.Nous avons fait plusieurs essais avec diffèrentes recettes trouvées sur internet.Aucune ne nous satisfait,il en tombe toujours plus de la moitié par terre;le résultat est loin d' être homogène:nerveusement trés éprouvant.
Est-ce que quelqu'un pourrait nous aider ?Nous sommes sur le point d' abandonner le chanvre car comme nous avons 40 m2 de chaux chanvre à poser(périphérie ) avant de s' attaquer à 96 m2 d' enduit finition chaux sable .
Merci

#2 youchka

youchka

    papillon papillonnant

  • Membres
  • 369 messages
  • Localisation:bretagne (& pays de loire)

Posté 26 avril 2007 - 17:37

peux tu nous décrire par le menu ta procédure (dosages, préparation du support, mises en oeuvre).
que veux tu obtenir en final? (lisse, rugueux)
qu'y avait il sur le support avant (du platre?)
le support d'accrochage est-il lisse ou très irrégulier?
comment se présente le chanvre (acheté, récupéré/découpé)?
comment "jettes tu" le mélange chaux-chanvre?
as tu bien mouillé ton mur avant l'application? (au jet, au pulvérisateur, en crachant dessus :ptdrasrpt2:),
à tout de suite :calin:

Modifié par youchka, 26 avril 2007 - 17:46 .


#3 Isis OUI

Isis OUI
  • Localisation:au fil de l'eau

Posté 26 avril 2007 - 19:42

as-tu bien laissé reposer ton mélange pendant 48h ?
Quelle chaux utilises-tu ?
Quelle proportion ?
Quels agrégats ?

Attention à la température aussi. Le beau temps et chaud ne convient pas vraiment. Il faut alors mouiller.

Bon il faut plus de détails pour t'aider.

Cordialement,

Isis

#4 oscar

oscar
  • Localisation:cantal

Posté 27 avril 2007 - 16:41

Bonjour et merci de votre attention.
Les murs de notre maison étaient enduits au ciment.Un travail monstre pour piqueter tout ça et charrier tous les gravas... Il y avait par endroits 7 cm d' épaisseur.Aprés ça, nous nous sommes retrouvés avec des murs trés irrégulier :des creux, des bosses et surtout des joints trés trés dégarnis . Tout ça bâti à la terre avec peut-être un peu de chaux ; trés instable,indépoussièrable.Nous avons mouillé à refus la vieille de la 1ère projection du gobetis (1 volume de chaux(3/4 NHL 3.5 et CL90 en prévision de la liaison avec le corps chaux chanvre) pour 2 de sable )à la tyrolienne.Ensuite aprés avoir passé 5 heures à renformiser 4 m2 ,je me suis décidée à renformiser au sablon(la machine)pour obtenir plus rapidement des murs plans,puisque je ne veux pas de murs bosselés . j' ai pris le même dosage que le gobetis.Finition du renformis/gobetis : rugueux pour une bonne accroche du corps d' enduit.
Ensuite 1 er essai du chaux chanvre avec cette recette: 65 l d'eau
25 kg de CL90 ,8 de NLH 3.5 et 100 litres de chenevotte. Sans faire tremper la chenevotte la veille. Résultat / la moitié tombe par terre.
2 eme essai : la même chose aves un peu de sable et ce fût presque pire
3 ème: 33.5 kg de CL 90 pour 100 l de chanvre préparé la veille . Le lendemain ,accroche aussi médiocre
4ème : la 1 ère recette avec le chanvre trempé la veille :pas mieux !
Bien entendu , nous avons bien suivis les consignes de trempage des murs avant l' application et commencer que lorsque le mur s'en était imprègné.
Nous avons aussi essayé plusieurs technique d' application :truelle, plâtoir et le lancé de boulette .La truelle semble l' emporter parce que c' est avec elle que "seulemment" tombe la moitié.
Nous ne trouvons pas cette pouzzolane ,qui je ne sais pas pourquoi, étant un rétenteur d' eau , ferait davantage coller ce mélange , pour moi désespérant !
Je ne veux pas de murs tout bosselé,ça ne correspondrait pas du tout au style de la maison et pour la préservée , je suis , je crois ,prête à renoncer à ce chanvre plus que capricieux. Je suis usée .Nous en avons déja beaucoup fait mais il en reste énormément encore .Nous devons emménager au 31 mai ;
La belle saison me dirai vous...
Merci
Alle

#5 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 317 messages
  • Genre: Homme

Posté 28 avril 2007 - 00:14

tu ne parles pas de l'humidification de ton mur :
le mur doit être humide avant de poser l'enduit pour qu'il n'absorbe pas toute l'eau du mortier .
principe : mouiller le mur 3 jours avant de poser l'enduit en repetant l'action chaque jour .
:ptdrasrpt2:

#6 Isis OUI

Isis OUI
  • Localisation:au fil de l'eau

Posté 28 avril 2007 - 06:33

Une recette : 50 l chaux CL90 - faire tourner en aspergeant de 40l d'eau - ajouter - 20 l de ponce0/2 et 50 l de chenevotte - mouiller de 30 l d'eau - faire tourner quelques minutes.
Le mélange doit ensuite reposer 48 h.
La quantité d'eau va dépendre de la chaux. Cela fait un mélange assez liquide au sortir de la bétonnière mais qui va gonfler et devenir très plastique.
A appliquer sur mur avec gobetit, humidifié avant la pose en 2 passes.

Je n'ai pas essayé de remplacer ponce par sable, mais dans ta région, elle ne doit pas manquer !

Bon courage :ptdrasrpt2:

#7 Isis OUI

Isis OUI
  • Localisation:au fil de l'eau

Posté 28 avril 2007 - 06:35

autre chose. Attention à la température. Si travail au dessus de 25°, il va falloir garder l'humidité, sinon la carbonatation ne sera pas faite correctement ( mouiller le mur, protéger avec un plastique...)

#8 oscar

oscar
  • Localisation:cantal

Posté 28 avril 2007 - 07:51

Bonjour et encore merci.
Je vais en parler avec mon compagnon ,qui lui , n' a pas encore renoncé.
Isis, merci encore, combien de temps as tu mis pour appliquer tes enduits ? Avais tu une grande superficie à couvrir ? Comment projetais tu l' enduit ? Quel résultat voulais tu obtenir ?
La belle saison me direz vous !
A+

#9 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 098 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 28 avril 2007 - 08:07

Aprés ça, nous nous sommes retrouvés avec des murs trés irrégulier :des creux, des bosses et surtout des joints trés trés dégarnis . Tout ça bâti à la terre avec peut-être un peu de chaux ; trés instable,indépoussièrable.

Il me semble qu'une partie de votre problème peut aussi venir de ce support instable qui ne tient plus à cause du ciment qui le recouvrait.
Il me semble qu'il faudrait gratter ce qui ne tient pas et refaire les joints à l'argile avant d'entreprendre votre enduit chaux-chanvre.

#10 oscar

oscar
  • Localisation:cantal

Posté 28 avril 2007 - 09:00

Bonjour Tis mais tous ces joints ont été déja restabilisés avec notre gobetis renformis qui lui tient trés bien .Cette couche rugueuse mouillée comme il se doit avant l' application n' est pas le problème.

#11 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 098 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 28 avril 2007 - 09:49

Désolée j'avais mal compris.

#12 oscar

oscar
  • Localisation:cantal

Posté 28 avril 2007 - 10:23

as-tu bien laissé reposer ton mélange pendant 48h ?
Quelle chaux utilises-tu ?
Quelle proportion ?
Quels agrégats ?

Attention à la température aussi. Le beau temps et chaud ne convient pas vraiment. Il faut alors mouiller.

Bon il faut plus de détails pour t'aider.

Cordialement,

Isis

J'ai oublier de préciser: la chenevotte est calibrée

#13 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 28 avril 2007 - 13:47

:calin: oscar, moi j'ai l'expérience d'un mélange chaux chanvre et un peu de plâtre briqueteur, mais pas pour enduir, pour BANCHER...

est-ce vraiment un mélange qui permet d'enduire??? pourquoi utiliser le chanvre, pour l'isolation??? si c'est l'isolation phonique peut-être, si c'est pour le froid, chez nous il était préconisé 7 cm au moins...ce n'est plus alors un enduit de lissage, mais un banchage(mélange coffré et démoulé environ toutes les 20 minutes minimum, avec de loin en loin des vis avec un petit taquet de bois ou de carton histoire de bien retenir la masse quand ça vas sécher et ne pas compter que sur l'effet "colle"...
pour moi soit vous mettez trop de chevenotte dans votre mélange, et pour une épaisseur aussi fine ça fou le bouzou et vous n'arrivez pas à lisser l'enduit car la checenotte provoque des boulettes...plus d'eau dans le mélange pourrait faire que ça colle mieux....

nous, après banchage et séchage, nous avons lissé et ratrapé le niveau avec du plâtre lent (prise lente) avec un lait de plâtre, assez fin à par là où il fallait charger un peu pour ratraper le niveau

s'il n'y a pas d'indication à isoler, laissez tombé le chanvre et faites un enduit à la chaux/sable, soit teinté dans la masse soit peint par la suite(la moitié de la maison à été faites comme ça chez nous...) gardez la chevenotte pour mettre dans une dalle pour isoler du sol, ou dans des combles, ou sur un autre chantier....

en faites moi j'aurais bloqué avec _un gobeti batard chaux/ciment/sable ou que chaux/sable pour durcir et bloquer le fond, en laissant les creux, puis j'aurais banché en bourrant derrière des planches de coffrage(on avait fabriqué 2 élèment de environ 1m sur 2, possibilité de faire des forme pour s'adapter, par ex un plafond qui descendais en pente, on a reproduit sur la fin pour le dernier coffrage, à la forme voulue...) avec des accroches vissées de ci de là...et là le méange doit être vibré, ou tassé, il épouse alors l'arrière avec tous les creux et bosse, en avant il respect la profondeur sufisannte pour être dans les normes sur l'isolation, et le finis est rigide, avec quelques pailletes de chenevottes qui tombe si tu gratte en surface, mais alors tu bloque avec le "lait" de platre lent en ratrapant les dernières imperfections comme les liaisons entres les differents banchages...nous on a choisie de ne pas être très droit, on épouse légèrement mais l'ensemble parait assez rectiligne quand même, sans être plan comme en HLM...

le banchage s'appuie sur des bois qui nous servais de guide pour être toujours d'équerre d'un banchage à l'autre, la fin est plus difficile, obligé de bourrer avec la main(gantée, attention à la chaux!!) car il n'y avait plus assez d'espace pour vider les sceaux...et les quelque cm restant au niveau du plafond, à la truelle, mais là ça tiens car ça se coince entre ce qui à été déjà banché et partiellement sec et le plafond...
le chantier c'est étalé sur 3 jours(très grande piece) ça permet de sécher au fur et à mesure, quand tu as fait le tour de la pièce la base est assez solide pour recharger une fois de plus par dessus

voilà, bon courage et faire et défaire c'est toujours travailler :ptdrasrpt2:
A+ donne nous des nouvelles de la suite
néothé

#14 Isis OUI

Isis OUI
  • Localisation:au fil de l'eau

Posté 29 avril 2007 - 19:34

La silice que contient le chanvre a, semble t'il, des effets sur les champs E-M. Une bonne raison d'en mettre dans sa maison.

...

le fait que la chenevotte soit qualibrée devrait être un plus. Je fais les miens avec une chenevotte brute, mais ce qui compte, me semble t'il, c'est le mélange de base.

A+ :cpasmafaute:

#15 oscar

oscar
  • Localisation:cantal

Posté 30 avril 2007 - 08:04

Bonjour,
merci Néothé et Isis .
Si nous n' étions pas arrivés à trouver la solution pour l' enduit ,nous aurions peut-être effectivement opté pour le banchange.Seulement ,la quantité de matériau était calculéé par rapport à l' enduit des murs périphériques.Le chanvre,remplaçant le sable à par la même occasion fait baisser la quantité de sable livrée.
Nous avons suivi tes conseils Isis .Nous avons préparé une quantité plus importante de mortier avec pour seul liant la CL 90 en prévision de le laisser poser 48 H .Sans pouzzolane ou pierre ponce parce que nous n' en n' avions pas sous la main.
Rien que le fait de préparer un volume plus important,le mélange était déja beaucoup plus épais et maléable.De plus ,ce mélange est trés pratique parce que nous pouvons nous arrêter quand nous voulons,réserver le mortier pour le lendemain ou plus tard si nous ne l' avons pas terminé(recouvert d' un filet d'eau).
Nous avons aussi trouvé une autre technique d' application. Des boulettes que nous ne lançons plus mais que nous appliquons en tapant dessus les unes aprés les autres de manière à ce que les fibres se rejoignent ;difficile de décrire l' application malgré qu' elle ne soit pas compliquée!!!
Avec cette technique,nous ne sommes même pas obligés d' attendre 48 heures ,le mélange colle tout de même .Mais ,il est moins plastique,il faut le dire , qu' au bout de seulement 24 heures(nous n' avons pas encore tester le mélange "48 heures")
Je voulais aussi préciser que nous n' espérons pas,de nos 2 cm d' enduit chaux chanvre, une véritable isolation.Nos murs faisant 60/70 cm,nous voulons profiter de leur grande inertie et se servir des 2 cm de chaux chanvre comme correcteur thermique et diminuer effectivement , comme le souligne Isis ,les champs électro-magnétiques.
Voilà ,j' étais fâchée contre moi même de ne pas réussir et je reportais cette colère sur le chanvre.
Merci de m' avoir accompagnée.
J' y retourne cette aprés-midi ,seule,comme une grande !
MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !
A+ et bon courage a tous !

#16 Isis OUI

Isis OUI
  • Localisation:au fil de l'eau

Posté 30 avril 2007 - 20:21

:cpasmafaute:
Ca fait plaisir de te lire si joyeuse
Je trouve ce mélange très bon pour le moral : énergisant ?
Bonne application
:calin:

Isis

#17 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 05 mai 2007 - 22:19

:o :sourire:
raconte nous le résultat final!!!
néothé

#18 jmg00710830

jmg00710830
  • Localisation:13450

Posté 06 mai 2007 - 10:20

Salut,

En premier, tu devrais tout simplement "redresser" ton mur avec un mélange chaux/ciment/sable (avec + de chaux) qui accrochera plus ; en-effet, si tu as + de 2/3 cm à redresser, c'est normal que tu n'arrives pas à "gâcher" sur ton mur ! Donc, il faut procéder au redressage en deux fois (au min.).

La premiere couche de redressage, comme je te le disais, bien collante et le lendemain ou surlendemain, ton enduit (de ta préparation si tu veux) de finition que tu lisseras, tallocheras, ce-que tu veux quoi...

N'oublie-pas, ton support doit avoir été au préalable bien humidifié ; tu me redresses tout-ça au mortier/chaux bien gras (pas trop lissé, sinon, macach ! ça adhérera plus !)

Au-besoin, tu poses une paire de tasseaux pour t'appuyer dessus avec ta règle pour redresser ...

tu verras, au début, c'est un peu glorieux, mais au bout de quelques gachées, ça prendra forme !

allez, courage....

#19 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 098 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 06 mai 2007 - 12:22

tu devrais tout simplement "redresser" ton mur avec un mélange chaux/ciment/sable

Je ne suis absolument pas d'accord avec ce que tu conseilles Jmg00710830.
Pour garder des murs anciens (en pierre, en terre ou en bois) en bon état très longtemps n'utilisez jamais de ciment car il empêche les matériaux naturels de respirer et l'eau de s'évaporer.

#20 jfd20

jfd20
  • Localisation:corse
  • Intérêts:nature, tous les systèmes à énergie douces (eau, vent, soleil...) même les plu rustiques, histoire, etc... curieux de tout

Posté 13 juin 2007 - 19:38

Bonjour à tous (et à toutes... Où avais-je la tête ?...),

Nouveau venu sur ce forum, je suis intéressé par tout ce qui dit... Tombé par hasard sur le sujet d'enduit à la chaux, je me permets de vous délivrer, en cadeau de bienvenue (!), ma propre recette d'enduit, héritée elle-même de savoirs faire immémoriaux de ma région (corse) :

Chaux blanche, terre tamisée et eau.

2/3, 1/3 et qsp pour l'eau.

La seule règle à respecter est de ne pas enduire un mur exposé au soleil (traiter en fonction des heures : ouest, est, sud...). On peut éventuellement mouiller le support, mais ce n'est pas indispensable, à moins de travailler en pleine canicule...

Pour avoir utilisé cette technique en intérieur comme en extérieur, je peux dire que :

elle recouvre tous les supports (y compris le parpaing nu, à condition d'effectuer plusieurs passes)

elle résiste aux pluies et au gel, et permet même de couvrir une dalle en béton disgracieux

elle permet d'intégrer la construction à l'environnement (en utilisant la terre trouvée à proximité de la construction)

En résumé, je n'y trouve que des avantages (outre l'économie !!!).

Enfin, il n'est pas indispensable d'ajouter un liant (une sorte de lait, produit dont je me servais au début et qui n'ajoute rien...). Par contre, pour l'intérieur, il est possible d'ajouter des pigments pour varier les couleurs (mais attention à la solvabilité du produit).

Pour l'intérieur, voici ma technique : première couche de fond uniforme avec le mélange de base, deuxième couche plus ou moins appuyée avec un mélange plus coloré.

J'ai oublié de le préciser : j'applique le tout à la brosse de tapissier (prévoir de bons gants : la chaux bouffe la peau !...)