Aller au contenu


Photo

Infection à une dent : antibiotiques ou pas?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
68 réponses à ce sujet

#21 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 13 juin 2007 - 15:57

:o libertie, je me suis peut être mal exprimé, je voulais juste signaler que les allergies pouvaient se produir dans bien des cas et pas spécifiquement aux antibios...les corticoïdes, par ex, me semble encore plus dangereux.. :D ...personnellement, mais parfois nécéssaire....comme souvent c'est l'abus dans le temps ou la fréquence, le surdosage et la non indication qui pose problème....
la soeur de mon père est morte jeune a cause d'une apanicite (désolé pour l'orthographe!!) par manque d'antibio qui était encore très rar à l'époque....mon neveu à été sauvé d'une méningite grace à eux....ce que je n'aime pas c'est les toubibs qui n'examine pas leurs patients et balances à tout vas....ce qui crée des résistances chez les souches de microbes....

sinon, faire des cure d'EPP pour entretenir ses défenses, mais pas abuser non plus sinon c'est inéficace...

le déchaussement peut ne pas être apparent, c'est à la radio, on voi s'il y a un vide entre l'os et la racine...ça favorise l'infection....se curer les dents avec des cures dents qui blessent les gencives, ça permet aux microbes de s'infiltrer...se brosser les gencives trop énergiquement et/ou avec une brosse trop dure ou qui crée des micro coupures...brosse à dents médium ou souple, gel à la sauge...

si on n'est pas content de son dentiste, ne pas ésiter à changer, il y a des branquignol, celui de mon village, toutes les personnes qui ont été chez lui on eu des problèmes... :D ...faire sa petite enquète quand on arrive dans une nouvelle ville!!!

néothé

#22 Prema

Prema

    Fataliste actif

  • Membres
  • 115 messages
  • Localisation:Drôme

Posté 13 juin 2007 - 16:14

Pour remplacer les antibiotiques: l'argent colloïdal.

L’argent colloïdal est une solution de particules d’argent dont la finesse est entre 4 et 10 nm (nanomètre) dans une eau distillée reconduite à une résistivité proche de 25 mS(microSiemens). Selon la littérature médicale ce colloïde est très légèrement doré, preuve de sa qualité, et de plus il est injectable. Cette solution garde son efficacité pendant au moins 6 semaines.
En quoi consiste la valeur thérapeutique de cette solution colloïdale d’argent?
Prenant référence aux communications scientifiques médicales, l’argent colloïdal peut se rapprocher de l’action d’un antibiotique à large spectre. Sa présence initie un enzyme, lequel agit localement envers chaque bactérie, chaque unicellulaire, chaque champignon et chaque virus par modification de leur équilibre acido-basique, il y installe une résistance externe. Par là, ces organismes deviennent inactivés dans un temps de contact d’environ 6 minutes, parfois moins. Ils régressent dans leur cyclogénie puis meurent. Cela à été vérifié par le laboratoire médical de l’ UCLA. Les microbes polymorphes ainsi que les mutants sont également sensibles à ce colloïde . La majorité des antibiotiques, sur prescription médicale, ne tuent qu’une partie des agents causant de maladies alors que l’argent colloïdal est efficace contre environ 650 diverses maladies.
Les vétérinaires trouvent là une solution pour le parovirus du chien et d’autres maladies des petits et gros animaux.
Le soluté d’argent colloïdal est utilisable aussi bien comme thérapie que comme prophylactique, en tant que protection issue de la nature,agissant en facilitant le renforcement du système immunitaire. Le Journal médical anglais communique également que les états inflammatoires sont régulés en peu de temps et que le processus de guérison est nettement amélioré.

Comment utilise–t–on la solution d’argent colloïdal
L’usage ne pose pas de problèmes spécifiques. Il s’agit d’une solution quasi insipide à prendre en buvable au cours des maladies telles que des parasitoses, candida, herpes, fatigue chronique, fatigue printanière, maladies à staphylocoques et à streptocoques, zona etc. Cette solution devrait être employée avec succès également dans les maladies septiques en bouche comme les pyorrhées , amygdalites et les inflammations de la cavité buccale en général, y compris les aphtes. Lors d’une application sur la peau on aura un bon effet sur l’acné, les verrues, les plaies ouvertes, les mycoses plantaires, par exemple.
Dans les yeux, elle sera utile lors des conjonctivites ainsi que d’autre états inflammatoires ou irritatifs. En fait le lavage de chaque orifice naturel du corps est possible. Le rinçage du nez est particulièrement favorable.

Quel est le dosage habituel de la solution d’argent colloïdal?
Le traitement habituel consiste en une prise 3 x par jour. La dose est de 5 ml ou une cuillère à café, les enfants prennent la demi-dose, les bébés un quart de cette dose.
La bouteille est à agiter avant chaque emploi.
Si cela ne suffit pas on peut sans autre doubler cette dose sur 1 semaine.
Le rythme, sur le long terme, est de 3 semaines de soins par mois.
De ce fait on a la possibilité d'aider à contrecarrer un refroidissement ou une grippe en 3 à 4 jours.
La cure peut être prise conjointement à un traitement d'antibiotiques ou d'anti-inflammatoires.
Ces informations ne sont données qu’à titre informatif et ne remplacent en aucun cas le conseil de votre thérapeute .
La littérature en francais est une peu mince mais en allemand et en anglais c'est très différent. Internet est une mine de renseignements sous Silber Kolloidal ou silver colloidal. de plus le livre de Josej Pies Immun mit kolloidalem Silber . Wirkung, Anwendung, Erfahrung. ( VAK Concept. ISBN 3-93208-31-5) CHF 13.--
En cas de doute la consultation de votre médecin traitant est recommandée.
Une information de www:naturopathe.com


Personnellement, j'ai acheté un appareil pour en fabriquer c'est bien plus pratique et avantageux...

#23 libertie

libertie
  • Genre: Femme
  • Localisation:au bout de mon coeur

Posté 13 juin 2007 - 21:45

Où peut-on se procurer de l'argent colloïdal?


Néothé,

Tous les médicaments sans exception ont des effets secondaires, et même les vaccins. Les antibio peuvent sauver des vies mais ils ont été distribués à tort et à travers. Je prends de la cortisone lors de mes crises de sclérose en plaques. Mais je souhaite me désintoxiquer des médicaments allopathiques.
Je prends actuellement quotidiennement: du chlorure de magnésium, des gellules de canneberge et de l'huile d'onagre. Lorsque j'ai mal à la gorge je suce des pastilles de propolis. Cela marche trés bien.
Ma dent n'est pas déchaussée du moins d'aprés les radios. Le foyer d'origine , est fort probablement le sinus.

#24 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 13 juin 2007 - 23:24

:malice: est-ce que des bains quotidien d'eau de mer par ex, pourraient limiter la casse aux niveaux des sinus??? en ostéopathie, une manipulation des os de la tête, permet de libérer les sinus et les glandes lacrymal, petite, 3 mois, ma fille avait constament une infection à l'oiel, le toubib voulait que j'aille voir l'ophtalmo qui aurait pratiqué un geste douloureux et éfficace que quelques semaine, passer une aiguille dans le canal lacrymal pour le déboucher :siffle: de mon petit bout de choux, par hazard j'en ai parlé à ma ostéopate, qui l'a manipulé 2 fois avec une semaine entre, très doucement ça vas sans dire, le probléme à été radicalement réglé, plus rien depuis...9 ans...

néothé

#25 libertie

libertie
  • Genre: Femme
  • Localisation:au bout de mon coeur

Posté 15 juin 2007 - 20:19

Je viens de trouver un article sur l'utilisation de l'argent en médecine. Ils en parlent comme du remplaçant des antibios:

Il faut de l’argent pour soigner plaies et blessures !

Publié le 15/06/2007 



Qui se souvient qu’au 18ème siècle on se servait de solutions au nitrate d’argent (Ag NO3) pour traiter les ulcères ? L’anecdote aurait pu finir dans les oubliettes de l’histoire de la médecine mais voilà : peu après la découverte des antibiotiques allaient surgir les premières résistances. On sait ce qu’il en est advenu et l’impérieuse nécessité qui s’en suivit de battre le rappel de tout ce qui pourrait contrôler les (sur)infections bactériennes : l’argent est ré-apparu dans les années 60, combiné à un sulfamide dans une crème destinée à la couverture large spectre des infections du brûlé. Le mouvement s’est amplifié et une large variété de pansements imprégnés a été commercialisée. L’argent deviendra t-il le gold standard de la plaie surinfectée ? Encore faudrait-il, pour ouvrir sereinement le débat, disposer de quelques connaissances indispensables :


- Critères de sensibilité. Comme cela a été fait pour les antibiotiques dans les années qui ont suivi la découverte de la pénicilline, il faudrait pouvoir mesurer l’efficacité de l’argent en terme de CMI (concentrations inhibitrices) ;


- Standardisation des tests. C’est un travail indispensable à mener, entre autres parce que la disponibilité des ions Ag est très influencée par la nature de l’environnement. Certains microbiologistes utilisent la gélose de Muller-Hinton, mais elle ne fait pas l’unanimité. Un consensus devra impérativement être trouvé.


- Nature des résistances. Pour l’ion Ag le pire arrivera aussi. Bridges et al. (cités par l’auteur) ont déjà isolé des bacilles pyocyaniques résistants chez des brûlés. Les mécanismes moléculaires évoqués sont des plasmides (résistances transférables) ou des mutations touchant les porines bactériennes (travail de Li et al. sur des Escherichia coli)


Alors, l’argent a t-il vraiment un avenir antibactérien ? Pour I Chopra, la question n’a plus guère de sens tant son utilisation est importante et toujours croissante, boostée par la progression impressionnante des bactéries multi-résistantes, "parce que des alternatives devront remplacer les antibiotiques dans la prise en charge des blessures infectées". L’ère post-antibiotiques a commencé.



Dr Jack Breuil



Chopra I. The increasing use of silver-based products as antimicrobial agents : a useful development or a cause of concern ? Journal of antimicrobial chemotherapy 2007 ; 59 : 587-90
Journal International de médecine



#26 cancoillotte

cancoillotte
  • Localisation:corrèze
  • Intérêts:peinture, décoration, nature

Posté 05 juillet 2007 - 09:00

Bonjour,

J'ai bien ce post qui me concerne actuellement.

J'ai une infection à la gencive au niveau de la dent de sagesse. J'en ai déjà fait une et je sais que si je vais chez le dentiste il va me prescrire des antibios.

Ce n'est pas trop douloureux et les gommes de propolis me soulagent bien. Je suis aussi adeptes des bd.

J'aimerais essayer les cataplasmes d'argiles et j'aimerais savoir comment il faut procéder. Quelqu'un pourrait-il me dire comment il faut faire exactement ? je comprends vite mais il faut m'expliquer longtemps.... :cpasmafaute:

#27 Ptitanne

Ptitanne
  • Localisation:Vers Nantes

Posté 05 juillet 2007 - 15:54

J'aimerais essayer les cataplasmes d'argiles et j'aimerais savoir comment il faut procéder.

Tu mets un cataplasme un peu épais à l'extérieur de la machoire au niveau de ta dent. Tu le fixe comme tu peux avec la méthode oeuf de paque. C'est très décoratif. :cpasmafaute:

Modifié par Ptitanne, 05 juillet 2007 - 15:55 .


#28 QueenMary

QueenMary
  • Localisation:ici

Posté 05 juillet 2007 - 16:15

Bonjour,

J'ai bien ce post qui me concerne actuellement.

J'ai une infection à la gencive au niveau de la dent de sagesse. J'en ai déjà fait une et je sais que si je vais chez le dentiste il va me prescrire des antibios.

Ce n'est pas trop douloureux et les gommes de propolis me soulagent bien. Je suis aussi adeptes des bd.

J'aimerais essayer les cataplasmes d'argiles et j'aimerais savoir comment il faut procéder. Quelqu'un pourrait-il me dire comment il faut faire exactement ? je comprends vite mais il faut m'expliquer longtemps.... :cpasmafaute:

bonjour

s'il y a vraiment infection avec bactérie, seul le dentiste pourra te le dire. Tu n'auras pas le choix hélas pour le traitement. Il n'y a que les antibiotiques, sinon tu prends un risque de voir l'infection s'étendre à toute ta machoire, et.....le reste de ta bouche.

Je sais que c'est peut-être pas le conseil que tu souhaitais entendre mais c'est un conseil de prudence.

Il ne faut pas tout prendre mais il ne faut pas non plus tout rejeter :cpasmafaute:
Les antibiotiques sauvent pas mal de vies.

Bien à toi,
QueeMary

#29 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3 051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 05 juillet 2007 - 16:50

J'aimerais essayer les cataplasmes d'argiles et j'aimerais savoir comment il faut procéder. Quelqu'un pourrait-il me dire comment il faut faire exactement ? je comprends vite mais il faut m'expliquer longtemps....



Oui, cancoillotte, fais comme te l'indique Ptitanne, ou si c'est bien coincé entre la joue et la gencive, ca tiendra peut-être tout seul un petit moment.

Précautions:

1) N'avale pas ce qui sort. C'est du pus. Tu n'en mourras pas, mais vaut mieux cracher.

2) Ne garde pas trop longtemps. L'argile va se dissoudre à la salive et se répandre avec les déchets qu'elle attire. Change donc plus souvent que si c'était une plaie externe. Ca va t'occuper un moment, mais c'est tellement efficace que tu n'en auras pas pour 2 jours.

3) Pas une précaution, mais une aide supplémentaire: une goutte d'huile essentielle de Raventsara ou de basilic (ocimum basilicum basilicum (oui 2 fois)) mélangée à l'argile. Super pour tuer les bactéries ET les virus - alors qu'il n'y a rien d'anti-viral dans les produits pharmaceutiques. Les médecins se disent toujours impuissants devant les virus. Je ne pense pas que tu aies de virus, mais c'est aussi bon pour les bactéries, du moins staphyl. et pneumoc.

Bains dérivatifs à fond la caisse.

Tu n'auras pas le choix hélas pour le traitement. Il n'y a que les antibiotiques, sinon tu prends un risque de voir l'infection s'étendre à toute ta machoire, et.....le reste de ta bouche

Ben heureusement que nous sommes sur un forum alternatif! Sinon, qu'est-ce que tu aurais à nous proposer? Les caves de Rhône-Poulenc ou de Sandoz? Pas si fort, pas si vite! Si qq'1 vient demander des conseils sur ce forum, c'est justement pour éviter les antibios. Restons dans l'optique du forum, surtout qu'il y a tout plein d'alternatives excellentes.

C'est quand même un peu à côté de dire à quelqu'un "tu n'auras pas le choix pour le traitement" alors que nous essayons tous ici de retrouver notre choix que la médecine conventionnelle ne respecte plus depuis longtemps.

Je crois que tu es nouvelle sur le forum et que tu as oublié un instant dans quel esprit il a été conçu. Laisse-moi ëtre la première à te souhaiter la bienvenue! :cpasmafaute: Je suis sûre que la prochaine fois tu auras des méthodes et produits alternatifs à nous proposer au lieu de solutions médicales avec des scénarios d'horreurs si on ne les suit pas. Brrr ..... :cpasmafaute:

#30 Nexus11

Nexus11
  • Localisation:chez moi

Posté 05 juillet 2007 - 17:33

la proximité du cerveau et l'accès direct à l'os des dents font qu'il faut rester prudent, en cas ou ça traine trop, ne pas hésiter alors à utiliser les antibio...l'idée c'est de les utiliser le moins possible et qu'en cas où c'est vraiment utile....

Tout à fait d'accord, tant que l'infection est accessible de l'extérieur, des anti-infectieux naturels peuvent très bien remplacer les antibios, le problème dans ce cas précis c'est que des trucs locaux n'auront peut-être pas accès à l'infection dans son ensemble...
Les antibios c'est pas bons, sauf dans des cas très précis et à mon avis celui-ci en ai un...

#31 QueenMary

QueenMary
  • Localisation:ici

Posté 05 juillet 2007 - 17:50

la proximité du cerveau et l'accès direct à l'os des dents font qu'il faut rester prudent, en cas ou ça traine trop, ne pas hésiter alors à utiliser les antibio...l'idée c'est de les utiliser le moins possible et qu'en cas où c'est vraiment utile....

Tout à fait d'accord, tant que l'infection est accessible de l'extérieur, des anti-infectieux naturels peuvent très bien remplacer les antibios, le problème dans ce cas précis c'est que des trucs locaux n'auront peut-être pas accès à l'infection dans son ensemble...
Les antibios c'est pas bons, sauf dans des cas très précis et à mon avis celui-ci en ai un...

Bonjour Nexus 11

Je suis entièrement d'accord avec toi.
Seul le dentiste peut donner l'origine de cette infection, son étendue.....

Si c'est très superficiel et très localisé, il est évident que les antibiotiques sont inutiles et que tous les traitements naturels sont à conseiller. Mais si ça n'est pas le cas.....j'aurais du mal à ne pas conseiller la prudence.

Jetons le bébé peut-être mais gardons un peu d'eau de son bain. :cpasmafaute:

Je connais quelqu'un qui a eu une infection nosocomiale après une opération de l'appendicite des plus bégnines et malgré toutes les mesures d'hygiène prises par le corps médical. Sans les antibiotiques, il ne serait plus là.

Bonjour Cixi,

je connais OPLF même si je ne participe pas ainsi que les raisons qui ont motivé son créateur. Je suis peut-être nouvelle ici mais pas tant que ça sur Onnouscachetout.com :cpasmafaute:

Les médecines alternatives sont des moyens très intéressants mis à notre portée. Sachons les utiliser avec discernement et tant mieux car ainsi la balance de la Sécu. pèsera moins lourd sur nos pauvres épaules.

Je dis donc OUI à tout ce qui apporter bien-être, santé. Mais je dis aussi PRUDENCE.


Bonne soirée, :ptdrasrpt2:
QM

#32 Tinuviel

Tinuviel

    En route vers ailleurs

  • Membres
  • 310 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 05 juillet 2007 - 18:12

Queenmary,

Malheureusement, les dentistes sont le plus souvent incapables de donner l'origine d'un abcès, et difficilement son étendue ... on est rarement plus avancé après la visite. Certains - heureusement de plus en plus nombreux - ne prescrivent même pas d'antibiotiques, et se contentent d'ouvrir la dent pour laisser sortir l'infection et de prescrire des traitement locaux.
C'est ce que le dentiste de mes enfants fait quand ils développent un abcès, ce qui est déjà arrivé à plusieurs reprises à deux d'entre eux sur des dents de lait.


Nexus,

En ce qui concerne les traitement alternatifs, on peut aussi agir sur la totalité de l'organisme, et pas seulement en local. Les HE par voie orale ou transcutanée, le chlorure de magnésium, l'EPP etc ... sont des "traitements" qui renforcent l'immunité de manière globale ou ont une action bactériostatique extrêment efficace (HE).


De plus, si l'abcès a une voie de sortie, l'infection pourra se drainer à l'extérieur, et les traitements locaux à l'argile avec ou sans HE, ou à la propolis, sont d'une redoutable efficacité, et bien moins nocifs que les bains de bouches antiseptiques, qui ne font que détruire l'entièreté de la flore buccale, bonnes et "mauvaises" bactéries confondues.
Quand on voit sur la gencive une belle poche jaunâtre enfler et percer, c'est tout bon !
Et quand on n'en est qu'au stade de l'inflammation rouge, chaude et douloureuse, il y a deux méthodes que j'ai testées et qui fonctionnent très bien pour faire mûrir au plus vite : l'argile tiède au gros sel, et la demi-figue chaude cuite dans du lait et appliquée pulpe contre la gencive.

#33 cancoillotte

cancoillotte
  • Localisation:corrèze
  • Intérêts:peinture, décoration, nature

Posté 05 juillet 2007 - 20:26

Bonsoir,

Merci pour tous vos conseils.

Je dois dire qu'entre le propolis et le clou de girofle dans la gnaule (effet anesthésiant immédiat!) ça va déjà beaucoup mieux. Je vais ajouter le cataplasme à l'argile.

Et ses antibios il peut se les garder le dentiste!

Mais c'est vrai que les antibios ont le mérite d'exister. Je me souviens d'un séjour en Inde où ceux-ci m'ont bien sauvé la vie lors d'une infection alimentaire carabinée.

:cpasmafaute:

#34 katiouchka

katiouchka

Posté 06 juillet 2007 - 02:29

Bonjour


alors qu'il n'y a rien d'anti-viral dans les produits pharmaceutiques.


Faux, il existe des antiviraux, très ciblés il est vrai et fort peu nombreux, mais il y en a...

Les antibiotiques n'agissent que contre les bactéries.... et dans certains cas d'urgence, par exemple une infection carabinée type septicémique... ils peuvent sauver la vie de la personne... ce qui est primordial..

Cela me rappelle une histoire vécue et vraie dans une communauté en Espagne (2000)... dont je soignais certains de ses membres (mais pas à cette époque là...). Une jeune femme avait décidé d'accoucher là, sans suivi "thérapeutique" ni avant ni pendant... (une échographie ne fait de mal à personne...) L'accouchement s'est mal passé... Elle a eu une hémorragie et plutôt que d'appeler les services d'urgence, signe d'appartenance à une société qu'ils refusaient, le groupe qui l'assistait, a fait du reiki... pensant que cela suffisait à couper l'hémorragie... et cette jeune femme est morte...

Pour revenir au probléme dentaire, il y a des médicaments en homéopathie qui pemettent de couper la douleur et de vaincre l'infection (dans le désordre et sans les dilutions adéquates: pyrogénium, chamomilla, hypericum, belladonna entre autres... )... sans perdre de vue qu'un abcès dentaire peut être une infection locale ou conséquence d'une dent en mauvais état mais qu'il peut être (surtout quand il y a recidive) un probléme en relation étroite avec l'estomac... qu'il faudra soigner...

Et pour Cixi, en particulier et sans animosité...
Beaucoup de nouveaux viennent d'Onnouscachetout.com... ne t'en déplaise... et parfois sous un autre "nom"...
et cela serait sympa, si tu arrêtais de donner des "leçons de morale" sur ce que l'on doit dire ou pas et sur ce que l'on peut dire ou pas et comment on doit le dire ou pas...

#35 Tinuviel

Tinuviel

    En route vers ailleurs

  • Membres
  • 310 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 06 juillet 2007 - 07:52

Cela me rappelle une histoire vécue et vraie dans une communauté en Espagne (2000)... dont je soignais certains de ses membres (mais pas à cette époque là...). Une jeune femme avait décidé d'accoucher là, sans suivi "thérapeutique" ni avant ni pendant... (une échographie ne fait de mal à personne...) L'accouchement s'est mal passé... Elle a eu une hémorragie et plutôt que d'appeler les services d'urgence, signe d'appartenance à une société qu'ils refusaient, le groupe qui l'assistait, a fait du reiki... pensant que cela suffisait à couper l'hémorragie... et cette jeune femme est morte...

C'est effectivement un mauvais choix aux conséquences dramatiques.

Mais tout compte fait, pas plus que les hémorragies causées par des tractions sur le cordon pour hâter la délivrance, ou des expressions abdominales violentes pour "faire sortir le BB plus vite", lors d'accouchements en structure, et qui parfois tournent à la catastrophe aussi ... et qui n'auraient pas eu lieu "suivi thérapeuthique" intrusif.

Il faut savoir faire la part des choses, et je pense que dans notre société où l'on se précipite chez le médecin dès le moindre bobo, où l'on nous dit quoi ressentir et ce que ça signifie à la moindre flatulence, il est bien difficile d'apprendre à écouter son corps et à savoir décoder ses ressentis pour acquérir un jugement sûr dans ce domaine.

Et on en arrive à l'excès inverse, et à ne plus savoir reconnaître quand le recours à l'allopathie devient indispensable - à savoir pour les réanimations, les états infectieux sévères, les hémorragies graves, la chirurgie et les traumas. Bref, les "urgences", véritable domaine d'intervention de la médecine allopathique selon moi.


Ah oui à propos : en matière de leçons de morale, le coup de l'accouchement "sauvage" qui tourne à la catastrophe, c'est assez classique :cpasmafaute:

PS2 : je ne suis pas d'accord avec la phrase "une échographie ne fait de mal à personne". Tout d'abord il existe certaines études qui tendent à essayer de faire la relation entre les échographies et certains troubles chez les enfants.
D'autre part, je ne vois pas en quoi une échographie aurait permis de prévenir l'hémorragie, à moins qu'il ne se soit agi d'un placenta praevia, auquel cas le bébé n'aurait pas pu naître normalement et l'hémorragie se déclarer ensuite.
Un hématome rétroplacentaire ou une déchirure du cordon étaient de toute manière imprévisibles par échographie, donc le suivi thérapeuthique n'a rien à voir là-dedans. L'erreur consiste simplement à ne pas s'être rendu à l'hôpital après constatation de l'hémorragie. Et s'il s'agissait d'une hémorragie cataclysmique de la délivrance, même en structure, il est très rare qu'on sache récupérer ce genre de cas. Le temps de préparer le bloc, il est la plupart du temps trop tard ...

Dans tous les cas, chaque situation étant unique et tributaire de tellement de facteurs, il est extrêment difficile de déterminer "ce qu'on aurait dû faire ou ne pas faire".
Evidemment, dans le cas dont tu parles, il est certain que des massages constants et fermes de l'utérus et des pochons de glace auraient été probablement plus efficace que du reiki en première intention ...

Modifié par Tinuviel, 06 juillet 2007 - 07:54 .


#36 katiouchka

katiouchka

Posté 06 juillet 2007 - 14:55

Bonjour

Tinuviel... tu as raison ... mon explication manque de précision et en fait quand je pensais écho, je pensais à un autre cas... où finalement ce sont les pompiers en hélico qui intervenus... Mais c'est une autre histoire...

En cas d'hémorragie cataclysmique comme tu le dis, je sais qu'il y a un médicament homéopathique qui selon sa pathogénesie et son expérience clinique par plusieurs homéopathes est extrèmement efficace... mais je n'en ai pas l'expérience...

Mais on parlait d'antibio et de dents...

Amitiés

#37 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3 051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 06 juillet 2007 - 15:18

Et pour Cixi, en particulier et sans animosité...
Beaucoup de nouveaux viennent d'Onnouscachetout.com... ne t'en déplaise... et parfois sous un autre "nom"...
et cela serait sympa, si tu arrêtais de donner des "leçons de morale" sur ce que l'on doit dire ou pas et sur ce que l'on peut dire ou pas et comment on doit le dire ou pas...


Je ne suis jamais allée sur Onnouscachetout.com. Donc je ne connais personne de là-bas sous un pseudo ou un autre et eux ne me connaissent pas. Donc, tous nouveaux les uns pour les autres.

Intéressant que tu interprètes ce que je dis comme une lecon de morale. Perso, je ne vois pas où intervient la morale. Quand on est sur un forum alternatif, on parle alternatif. C'est une simple question de contexte et non de morale. Ceux qui veulent des médocs vont ailleurs il me semble ...

En fait, je crois que tu revendiques le droit de t'exprimer comme tu veux, mais tu voudrais me priver de ce même droit ... La morale de l'histoire ... :cpasmafaute:

#38 cancoillotte

cancoillotte
  • Localisation:corrèze
  • Intérêts:peinture, décoration, nature

Posté 08 juillet 2007 - 12:32

Alors là super le cataplasme à l'argile, j'ai presque plus mal! :calin:

#39 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3 051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 08 juillet 2007 - 17:42

Super Cancoillotte! L'argile est pratiquement la panacée. Heureusement qu'on ne pourra pas nous l'enlever celle-là. Avec l'argile quasiment gratuite et l'eau quasiment gratuite aussi pour les bains dérivatifs, on devrait pouvoir devenir centenaires et mourir de vieillesse mais pas de maladie.

#40 Sidoine

Sidoine
  • Localisation:paris
  • Intérêts:Nature, equilibre et Vie

Posté 29 novembre 2007 - 18:08

Bonjour, bon je poste ici pour pas faire un nouveau post"infection dentaire"
J'ai semble t il, un abces a une molaire, couronnée....
Je m'en etait rendue compte parceque ca faisait une petite excroissance sur la gencive mais pas douloureux du tout, j'ai quand meme fais saigner et appliqué un melange d'HE dessus, parceque le dentiste n'est pas mon ami^^
Bref ca se resorbe alors j'arrete
Mais depuis 3 jours c'est "revenue, pas de boule cette fois mais une douleurs quand je mache ou appuis sur la dent, comme s'il y avait une pression a l'interieur, bizarre donc que l'excroissance et la douleurs soient dissociées a se point, bref je mets donc une goutte d'HE de clou de girofle pur dessus, cest pas tres bon au gout mais ca "anesthesie" et ca a des vertus cicatrisantes, antibacterienne, virale, fongique etc, je fais ca 2 a 3 fois par jour.Et depuis ce matin j'ai repris mon melange"macerat huileux de millepertuis, HE menthe poivrée, lavande aspic, gingembre et clou de girofle"
La douleur est inconstante mais ne progresse plus, je ne souffre pas le martyr , mais ca a l'air de "stagner", en meme temps ca fait que 3 jours, a votre avis je dois continuer ou envisager un autre traitement, ou aussi revoir mon diagnostique^^?merci
Niveau defense immunitaire je dois etre a niveau je pense, je prends tous les matin, ginseng, gelée royale, pollen,et je bois pas mal de Kombucha et puis je mange sainement.