Aller au contenu


Photo

La Décroissance


  • Veuillez vous connecter pour répondre
173 réponses à ce sujet

#121 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2935 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 25 juillet 2012 - 19:08

@Patamax: Avec l'idée que tu as de tes contemporains, il y a à mon avis peu de chances que tu puisses participer à faire avancer les choses.
J'avais très bien compris ce que tu avais écrit, tu n'as fait là que le réécrire et y ajouter une dimension "complot mondial", ce qui n'est pas le sujet du thread.

@l'api-jp: +1

#122 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 6652 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 26 juillet 2012 - 11:40

Ce qui m'effraie avec ces bulletins d'alerte, ces mises en perspective d'un avenir non radieux, cette peur dans les films, dans les bulletins d'info, dans les campagnes diverses et variées de vaccination contre des tas de maladies, qui ne se cachent pas tant que ça de visées stérilisatrices des populations pauvres de territoires un peu vierges ( l'Afrique ), c'est qu'on est en train d'intégrer qu'il faut réduire ces populations...
Eux, pas nous. Nous les populations civilisées.


pas vraiment d accord. Même ds des medias pas vraiment disons "decroissants" ;-) il est quasi tjrs dit que c est bien l activité des pays industrialisés qui est entrain de tout bouleverser notament depuis 1 siecle et que ce sont par ex les
populations des iles qui seront les premieres touchées par fonte de la banquise.

La Terre est capable de supporter une population plus importante, elle est capable de nourrir tout le monde, si les plus riches arrêtent de tout prendre et de gaspiller, de piller les océans pour jeter la moitié à la poubelle, d'empoisonner la terre pour se surchauffer, se sur-éclairer, se sur-équiper.


entierement d accord avec ça par contre.
Petit rappel d une saine lecture : Comment les riches detruisent la planete et + recement (pour en rire, un peu même si...) le hors serie du Canard enchainé sur les riches actuellement en kiosque.
Et aussi, l Empire de la honte de Jean Ziegler. A lire absolument !!!

Pour moi, de façon militante, la seule façon d'empêcher cette dérive de la pensée, qui fonctionne très bien puisque pour le moment, elle concerne toujours le voisin, c'est de tendre la main au voisin, c'est de mettre en place des systèmes sans argent, des communautés d'amitié, c'est de faire de la pédagogie, c'est de foutre des grains de sable ou de sel dans la machine, de petits grains, mais nombreux...


ou, oui et re oui !
Même si pas forcément facile parfois...(tendre la main au voisin).

#123 Yamabushi

Yamabushi
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne(29)
  • Intérêts:Vivre sainement, l'élevage d'oiseaux, l'habitat bioclimatique autonome, l'autarcie mais pas reclus, ... et plein d'autres choses.

Posté 26 juillet 2012 - 18:12

Surtout avec certains voisins très "cons sur les bords" et très épais les bords et qui dépasse l'autre coté en prime . . ..

#124 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7523 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 26 juillet 2012 - 18:46

Nul n'est tenu à l'impossible.... dans ce cas tu joues à saute-couillon(s) et tu essaies de voir s'il y a quelque chose d'intéressant à faire avec les voisin-e-s d'après.

#125 _strychnine_

_strychnine_

Posté 27 juillet 2012 - 07:42

Même ds des medias pas vraiment disons "decroissants" ;) il est quasi tjrs dit que c est bien l activité des pays industrialisés qui est entrain de tout bouleverser notament depuis 1 siecle et que ce sont par ex les
populations des iles qui seront les premieres touchées par fonte de la banquise.

Je ne conteste pas ce fait, je dis justement qu'on en parle de plus en plus, mais que cela se fait finalement au milieu de publicités pour consommer, et de messages alarmistes sur la dette et sur la croissance, et que c,est un drââââme parce qu'il y a moins de croissance, et que les mesures prises sont justement de virer encore plus d'ouvriers, de stigmatiser les immigrés qui ne foutent rien à part le bordel et la queue pour du fric gagné par d'honnêtes travailleurs. Ce que je vois ressortir de tout ça, c'est une sorte de message malsain disant " de toute façon, eux, ils ne servent pas à grand chose, et moi je travaille et moi j'en ai besoin de cette croissance et de ces appareils, eux non... Et pis de toute façon, ils sont bons à rien à part nous pomper ".
Je trouve qu'en rejetant la faute sur le voisin, on finit par banaliser le fait qu'il ne sert pas à grand chose, ce voisin, et que justement, si tous les voisins comme lu disparassaient, il y aurait plus de place pour les "bons", ceux qui bossent et consomment et croissent...
Je trouve que c'est vraiment sous-jacent, et de plus en plus apparent...

#126 _strychnine_

_strychnine_

Posté 27 juillet 2012 - 09:23

Article un brin catastrophiste dans un blog du monde http://ecologie.blog...lanete-en-2100/ et les commentaires...
Cela reflète exactement ce qui me fat peur dans ces articles catastrophistes, la banalisation d'envisager " l'éradication " de 90% des gens, des vrais gens,. des humains... Et c'est dit peinardement, c'est abstrait, c,est pas grave...
Éradciiation, en vrai, ça veut dire élimination, massacre, holocauste... Ça sera en plus propre ou pas, mais on ne montrera pas les images de toute façon, pour ne pas traumatiser les gens. Et puis les "éliminateurs" qui craquent nerveusement, le suicide leur tendra les bras...








  • A moins d’éradiquer l’espèce humaine… doux rêve.

    Rédigé par : James | le Vendredi 27 juillet 2012 à 08:20 | Répondre | Alerter |



  • Le seul petit problème c’est que nous devrons choisir…. pays du Nord avoir un niveau de vie équivalent à 1900 (une douche tous les deux jours, chauffage juste le nécessaire, l’électricité presque un luxe, pas de voiture, pas de hi tech, pas de voyage, viande deux fois par semaine, pas de fruits et légumes hors saison ou hors production locale, production agricole respectueuse et donc plus forte population agricole, fin de la société globale, natalité stable et espérance de vie à 50 ans) et les pays du Sud avec leur population divisée par 6.

    Autant choisir 5 personnes sur 6 pour se sacrifier, parce que ça ne va pas être facile de les convaincre.
    Lisez « Effondrement » de Jared Diamond.

    Rédigé par : Cedric Sagne | le Vendredi 27 juillet 2012 à 08:22 | Répondre | Alerter |



  • ‘ajuster les niveaux de vie des plus riches sur ceux des plus pauvres ;’
    Ou simplement limiter drastiquemetn la population (ca se fera de toute facon avec la fin de l’ere petrole bien avant 2050)
    Marre de devoir subir le discours croissance, la premiere des decraoissance a effectuer c’est celle de la population, et la 90% des problemes seront resolus, pour tout le monde.
    Pourquoi vivre pauvres et nombreux, au lieu de vivre peu et riche…L’humaniete telle un cancer se developpe jusqu’a tuer son hote et elle meme au passage.

    Rédigé par : Stephane | le Vendredi 27 juillet 2012 à 08:24 | Répondre | Alerter |



  • Va falloir expliquer ça à tous ceux qui se pensent hautement respectueux de l’environnement parce qu’ils ont une maison en pleine campagne (ou une yourte montée sur un terrain naturel), des toilettes sèches… et une voiture pour aller au marché des producteurs du coin ou n’importe où ailleurs.

    Rédigé par : Ysabeau | le Vendredi 27 juillet 2012 à 08:25 | Répondre | Alerter |





#127 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 6652 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 27 juillet 2012 - 12:21

oui effectivement c est inquietant. Va t on vers une société d eugenisme,d enormes conflits ou epidemies ou autre solution de reduction de la population ?
Pour moi ce sont bien les 10 % de terriens obsédés de consommation et de progres technique qui sont entrain de tout devaster (avec notament 1% de ces
10% -> http://www.reporterr...livre/index.php ) et surement pas ceux vivant avec 1 dollar par jour. De plus on a souvent largement pompé les richesses de ces pays
avec la complicité de gouvernements corrompus sur place. La richesse des pays industrialisés
s est créée notament sur le vol et l exploitation : salariés mal payés (encore aujd hui), esclavagisme (voir les grandes familles bourgeoises bordelaises
dont la fortune remonte à ces periodes de la traite d etre humain),pillages des ressources minieres et agricoles de moultes pays etc...

En tt cas c est vrai que les medias enchainés vehiculent facilement cette notion culpabilisatrice. Celle du moment : la grosse crise economique actuelle
c est à cause de nous, à cause de la dette accumulée pour notre bien et pas du tt une accumulation d arnaques bancaires (voir Libor dernierement) et boursieres, non pas du tout !!!!

#128 _Henri_

_Henri_

Posté 27 juillet 2012 - 13:23

Les renonçants ou samanas echappent a toutes clasifications en Inde : abandon de la famille, abandon de leur maison, abandon de leur classe sociale/professionnelle...ils se refugient dans la solitude des espaces sylvestres ou montagneux, ils sont sans demeures ( demeure de poussiere et de vent) Ils ont fuit le tourbillon des activites du monde,, sa pollution, sa croissance demesuree, etc... Renoncer est un acte volontaire, la decroissance on l'a subit de gre ou de force ?
Depuis longtemps, j'ai renonce...par choix de vie; la decroissance n'etant qu'un épiphénomène>

#129 Noëlmh

Noëlmh
  • Genre: Femme
  • Localisation:Moselle

Posté 27 juillet 2012 - 16:10

Dans renoncer comme dans récession, il y a comme un regret, une privation alors que ce n'est pas le cas dans décroissance.

Il y a un article dans Sarkophage intitulé "nous n'avons pas choisi la décroissance, nous subirons la recession" de Stephen Kerckhove de agir pour l'environnement
Il conclut
"une fois encore la décroissance n'est pas une option. La finitude de la planète, la raréfaction des matières pétrolières nous obligeront à penser la sobriété comme un déterminant. Soit, nous acceptons de prendre en compte la limite et nous redécouvrirons les vertus d'une sobriété heureuse, soit nous persistons dans le déni et nous subirons des récessions de plus en plus amples et de plus en plus marquées.
Tant que nous n'aurons pas osé nous opposer frontalement à cette idéologie colportée par ces nouveaux "illimités", nous ne pourrons répondre durablement aux crises écologiques"



Sarkophage n° 31 juillet août 2012 p 8

#130 _louise élie_

_louise élie_

Posté 27 juillet 2012 - 16:36

on peut très bien et très simplement renoncer avec un sentiment de libération et joie totales... c'est une question de s'éduquer et se gouverner soi-même

ça me fait toujours sourire ce ''nous'' ... ''nous'' devons faire ci , tant que ''nous'' n'oserons pas ça... ce ''nous'' là il n,existe pas, il est purement virtuel, journalistique, documentaire, mais certainement pas concret ... c'est une illusion classique ...

il donne son ''pro-nom'' au groupe humain inscrit dans le sytème qui suit bien les lignes et reste à l'intérieur du cadre, selon les normes, mais surtout il fait son apparition réelle, en masse visible et agissante en temps de crise, pour protester, réclamer, marcher dans la rue, mais autrement, pour ce qui est de faire un choix intelligent, sain, vraiment différent, ?? nada le nous là .....

le ''gros nous'' disons... le ''petit nous'' par contre, à partir du ''petit moi'' oui, il émerge et c'est sur lui qu'il faut compter

de là où je suis, je considère maintenant que cet élément de la pensée humaine moderne est un frein à l,avancement des choses... on a beau parler de nouveau paradigme, le vrai nouveau paradigme, c'est dans la pensée individuelle qu'il doit prendre forme pour commencer

parce que sinon, ça ferait longtemps que ''nous'' aurait fait quelque chose... ça fait 40 ans que je lis m'instruis, milite, communique, écris, chante, manifeste sur tout ça, ça fait 40 ans que des philosophes et scientifiques ont alerté les sociétés sur la société de consommation... et c'est quoi que ''nous'' a fait ? rien ... la société est maintenant passée à la SUR-consommation ! ...''nous'' discute, analyse, et attend docilement les lois et la répression, il attend que les gouvernements gouvernent

... bon c,est pas tout ça... j'ai une maison à débâtir moi asteure !!! très intéressant d'ailleurs.. je dois jeter à terre le passé et laisser la place nette entièrement offerte à la nature ... mon ''nous'' va accomplir une certaine fin du monde quoi !! ^_^

louise élie
ordre méthode et persévérance

#131 nicole sa tribu et sa ménagerie

nicole sa tribu et sa ménagerie

    deux mains gauches

  • Membres
  • 1408 messages

Posté 28 juillet 2012 - 07:11

Décroissance d'accord,(comme vous l'avez souligné, nous sommes tous décroissants par obligation) mais création aussi par un jardin sinon ce serait d'une tristesse.
Le terrain cette année je l'appelle:ma salle de sport (lieu où l'on transpire sans rien produire) a été dévasté trois fois par les sangliers. Par contre une petite terrasse produit en ce moment: fleurs de courge, courgettes, tomates, poivrons, aubergines, fleurs et graines de tournesol en pagaille, tisanes menthe, verveine, fleurs, basilic(je ne sais plus quoi en faire alors, je donne), persil et tout en pots issu de semis et de graines récupérées.
En attendant de refaire les clôtures du terrain, je bouture, sème en pots,
Je suis envahie de fleurs
Je récolte des graines.
L'échange de cette abondance ou le don est un plaisir...Et pour moi fait parti de la décroissance joyeuse.
Chez nous la crise nous a aidés à retrouver une alimentation plus saine et des réflexes oubliés.
Dons ou échange de graines, boutures, récoltes c'est la décroissance, se poser la question avant d'acheter; est-ce j'en ai besoin c'est normal.
La décroissance c'est la normalité, l'excès de consommation c'était une folie.

Modifié par nicole sa tribu et sa ménagerie, 28 juillet 2012 - 07:13 .


#132 _strychnine_

_strychnine_

Posté 28 juillet 2012 - 07:49

Tout à fait d'accord Nicole. Je suis aussi une décroissante joyeuse. J'aime apprendre les gestes d'autrefois, J'aime découvrir des techniques.
Et puis je n'aime pas acheter, ni fréquenter les grandes surfaces, ni faire de la voiture. Et par tempérament, je hais la foule, et ai un foutu esprit de contradiction :yaisss:
Il y a des côtés tellement sympathiques dans cette décroissance, côtés que les décroissants non volontaires commencent à entrapercevoir : entraide, échanges, esprit de débrouillardise. Ça a un côté marrant de baiser le système. Et puis il y a une cohésion avec les vieux qui réapparaît aussi du coup parce qu'on vient réapprendre auprès d'eux les vieilles techniques.

#133 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4355 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 28 juillet 2012 - 11:14

Ouais, ça dépend quels vieux parce qu'ici, et pourant ce n'est pas faute d'avoir cherché, ils n'ont pas su garder les savoirs que j'espérais trouver chez eux, notamment et surtout en matière agricole. Entendre parler de roundup et de semences enrobées ne m'intéresse pas.

#134 l'api-jp

l'api-jp

Posté 28 juillet 2012 - 11:34

Les "vieux gars" deviennent très et de plus en plus rare ! J'ai un voisin qui a 85 ans. Il tombe ces arbres et fends encore toutes ces buches au merlin et aux coins ! qui monte des murs en pierre sèche,etc....
J'aime bien écouter ma grand-mêre me parler de l'ancien termps et en ce moment d'été ou tous le village travaillait en communauté toute la journée. Le travail était rude mais ils était tous ensemble et dans une espèce de bonne humeur festive avec banquet tous les soirs. c'était le temps de la batteuse, du temps du fléau et d'une armée de 12 faucheurs l'un à côté de l'autre !!!!!!!

#135 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4355 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 28 juillet 2012 - 11:55

Tu as de la chance, comme je l'ai dis ci dessus, ici, des vieux comme ça, il n'y en a plus. De plus, ayant grandi à babylone, je n'ai pas eu l'occasion d'entendre parler de ce genre de chose par mes grands parents.

#136 Yamabushi

Yamabushi
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne(29)
  • Intérêts:Vivre sainement, l'élevage d'oiseaux, l'habitat bioclimatique autonome, l'autarcie mais pas reclus, ... et plein d'autres choses.

Posté 28 juillet 2012 - 12:47

Tout à fait d'accord Nicole. Je suis aussi une décroissante joyeuse. J'aime apprendre les gestes d'autrefois, J'aime découvrir des techniques.
Et puis je n'aime pas acheter, ni fréquenter les grandes surfaces, ni faire de la voiture. Et par tempérament, je hais la foule, et ai un foutu esprit de contradiction :yaisss:
Il y a des côtés tellement sympathiques dans cette décroissance, côtés que les décroissants non volontaires commencent à entrapercevoir : entraide, échanges, esprit de débrouillardise. Ça a un côté marrant de baiser le système. Et puis il y a une cohésion avec les vieux qui réapparaît aussi du coup parce qu'on vient réapprendre auprès d'eux les vieilles techniques.


J'en suis au meme point pour les lieux de foule et les villes. Par contre, j'ai toujours aimé conduire mais le comportement des gents sur la route fait que j'évite au maximum maintenant. Bon, le prix du carburent aussi joue un role.
La décroissance, effectivement dans cette optique, permet de retrouver un lien et de donner un rôle à chacun.
Ce qui est non seulement utile mais un très bon moyen de luter aussi contre la gangraine actuelle (La délinquence grandissante)
De plus "il n'y aurait plus" de vieux qui mourrait tout seul dans leur coin en se disant inutile. Entre guillemet car il y a toujours les hermites extrémistemais c'est leur choix.
Et oui on a tellement tardé pour mettreen place cette décroissance et surtout les pouvoirs publiques ont tellement sabordé les savoirs ancestraux que pour les réaprendre, on va avoir beaucoup de mal.

#137 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15379 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 28 juillet 2012 - 12:57

N'oublions pas que les anciens, qui ont aujourd'hui entre 80 et 90 ans, sont nés entre les deux guerres mondiales et qu'ils ont connus les 30 années dites glorieuses de l'après guerre.

Heureuse (?) époque où l'inflation à deux chiffres a permis le financement par des emprunts peu coûteux, de toutes les constructions, tous les aménagements et tous les gaspillages jusqu'au choc pétrolier de 1974.

Cette génération a pu dans les années 60/70 s'intéresser au patrimoine, à l'outillage, aux pratiques anciennes. Les collectes les plus fructueuses datent de cette époque-là. Quelques livres, quelques films conservent ces souvenirs qu'on ne trouve donc pas sur la toile.

Pratiquant le collectage pour les besoins de mon assos, nos grands témoins sont parfois en mesure de répéter ce qu'on a bien voulu leur raconter quand ils étaient jeunes. Il est clair que personne à l'époque du France, de Concorde ou du TGV ne tenait à souligner connaitre les pratiques du XIXe.

Heureusement je peux affirmer avoir rencontré un maçon né au XIXe qui m'a rapidement montré la technique du brêlage d'un échafaudage en perches de bois. Je sais les principes, mais ne maitrise pas l'ensemble.

En confrontant des bribes de savoir, en faisant part de recherches et d'expérimentations, on peut espérer reconstituer des métiers. J'estime qu'il est grand temps, la génération des 50/60 ans ne doit pas faillir dans cette mission sinon il faudra aller dans les musées ou dans les pays les moins avancés pour recueillir les éléments de ces savoir pratiques.

Je ne suis pas certain que la génération des 30/40 ans et les plus jeunes soient bien au fait de ce qui leur pend au nez…
Ce qui me fait craindre "l'arrêt du tapis roulant" s'il doit être brutal.

#138 _strychnine_

_strychnine_

Posté 28 juillet 2012 - 13:06

sinon il faudra aller dans les musées ou dans les pays les moins avancés pour recueillir les éléments de ces savoir pratiques.

:humhum: Hum hum comme le dit le smiley...
C'est quoi être "moins avancé" ? Faudrait un peu arrêter la condescendance vis-à-vis des autres cultures, études, et pratiques des autres pays, et ne pas oublier que la France, à l'échelle du monde, c'est tout petit...
C'est peut-être être plus avancé, à ce que je constate ici.
Une technologie de pointe, mais aussi une volonté de ne pas oublier les traditions, une non ségrégation entre les métiers manuels et intellectuels... Et du coup une non-perte des techniques anciennes.

#139 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15379 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 28 juillet 2012 - 14:40

Nulle condescendance inopportune dans cette expression… c'est même l'inverse.
Personnellement je n'ai aucune honte à recueillir là où elles sont vivantes ou connues les pratiques du temps jadis;

Que ce soit l'art de faire des "harts" autour d'un fagot, ces sortes de lien fait d'un rameau souple que l'on ploie avec un certain tour de main, comme le pratique encore un voisin,

… ou que ce soit l'art de faire la "buée" dans la buanderie et au lavoir, et nous mettons en scène samedi prochain toutes ces techniques de lavage avec une assos sarthoise.

… et même encore en m'inspirant d'un métier à commettre les cordes qu'on m'a présenté sur un forum, pour le construire et le présenter lors d'une fête médiévale locale le 15 août prochain.

Sur ce coup-là, chère Strychnine, à d'autres le plaisir de recevoir tes leçons. ;)

#140 _strychnine_

_strychnine_

Posté 28 juillet 2012 - 14:52

Je ne te donne pas de leçons, Floyd, je n'aime juste pas que l'on dise certaines choses comme

sinon il faudra aller dans les musées ou dans les pays les moins avancés pour recueillir les éléments de ces savoir pratiques.

Ça veut dire quoi, "les moins avancés" ? Par rapport à quoi, à qui ? Sur ce coup, c,est exactement dans le thème du topic, avancé= croissant, moins avancé=décroissant ?