Aller au contenu


Photo

quel bois pour se chauffer?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
45 réponses à ce sujet

#1 joe le trembleur

joe le trembleur
  • Localisation:rocheserviere (85)

Posté 15 juillet 2007 - 08:23

SALUT!

je voulais juste savoir quels bois sont les meilleurs pour une cheminée (avec insert)? et a qui l'acheter est ce conseillé?

#2 joe le trembleur

joe le trembleur
  • Localisation:rocheserviere (85)

Posté 15 juillet 2007 - 09:11

je "récupère" du bois sur mon terrain, du petit bois et quelques buches, principalement de l'acacia, du cypres et du laurier sauce. puis je l'utiliser en cheminée?

#3 Madame Irza

Madame Irza

    mirza 2.0

  • Bannis
  • 355 messages
  • Localisation:Provence

Posté 15 juillet 2007 - 09:48

Drôle de question pour un 15 juillet :D

Ici le top considéré c'est le chêne (nous on préférait le blanc mais on a lu récemment que le vert c'était encore mieux, on n'a pas encore testé vu la saison). A éviter à tout prix : les résineux (pin, cèdre, cyprès et compagnie).

A qui l'acheter ? Pourquoi, y'a le choix ?

#4 Goupil90

Goupil90
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 15 juillet 2007 - 10:09

Petit copié-collé intéressant :

Quel bois choisir

Les différentes essences de bois ont des pouvoirs calorifiques différents et elles ne brûlent pas toutes de la même façon ; d'une manière générale, donnez votre préférence aux bois durs comme le chêne, le hêtre, le frêne, le charme, les fruitiers : ils produisent de belles flammes et beaucoup de braises qui restent longtemps incandescentes.

Le séchage

Quel que soit le bois choisi, il doit être bien sec (un bois sec contient environ 15% d'eau) ; le bois humide chauffe infiniment moins : une grande partie de l'énergie n'est utilisée que pour évaporer l'eau qu'il contient ; l'aubier - c'est ainsi qu'on appelle le bois jeune immédiatement sous l'écorce - peut contenir jusqu'à 75% d'eau.
De plus, le bois mouillé dégage beaucoup de fumée et peu de flammes et il provoque l'encrassement du foyer, de sa vitre et de la cheminée.
Pour favoriser le séchage, il est important que les gros rondins soient fendus ; le bois sera couvert ou abrité de la pluie, mais bien ventilé. En général, il faut compter deux années de séchage.
Avec l'expérience, vous apprécierez le séchage en soupesant les bûches : plus elles sont sèches, plus elles sont légères et plus elles produisent un son clair quand on les cogne l'une contre l'autre.

A proscrire

Les bois qui ont subi des traitements chimiques, traverses de chemin de fer, agglomérés qui encrassent rapidement les appareils et les cheminées et peuvent produire des émanations toxiques.

le hêtre (1)

Un bois de chauffage à recommander : il a un pouvoir calorifique élevé, il sèche vite et on en trouve facilement. Il doit être stocké sous abri immédiatement après avoir été débité et refendu, sinon il pourrit très vite et perd rapidement de son pouvoir calorifique.

Le chêne (2)

C'est un excellent combustible, mais il doit - contrairement aux autres bois - rester non couvert pendant deux ans pour que la pluie le débarrasse des tanins qu'il contient ; ensuite, on l'entreposera sous abri encore un an ou deux avant de le brûler. Dans les petites branches, la proportion d'aubier (qui brûle trop vite) est importante.

Le charme (3), le frêne, les fruitiers

Excellents combustibles, mais rares.

le merisier (4)
Le bouleau (5)

C'est un feuillu à bois tendre. Il a un pouvoir calorifique très élevé mais brûle vite : on l'utilisera pour (re)lancer le feu. Les autres feuillus tendres Le tilleul, le saule, le marronnier, le peuplier brûlent mal et chauffent peu.

Les résineux

Ils dégagent beaucoup de chaleur, mais ils se consument rapidement ; il projettent des braises et les résines qu'ils contiennent encrassent les cheminées. À éviter.


Comme il est dit, il est important qu'il soit sec, donc peu importe à qui tu l'achètes, mais demande bien qu'il soit vieux de 2 ans au moins pour être sur qu'il le soit.

Goupil90

#5 hum

hum
  • Localisation:gard

Posté 15 juillet 2007 - 10:13

Bonjour.
Bon à savoir : il existe plusieurs types de Laurier toxques, des soldats en seraient morts suite à une grillade sur un feu de Laurier rose (en Algérie). A priori pas de soucis pour le laurier sauce.

Pour ce qui est du bois de chauffage, quelques règles générales:
- Ne pas utiliser de bois souillé, traité, peint, teinté, ...
- L'importance du séchage: dans l'idéal, fendre les buches, laisser sécher "à l'air", éventuellement à l'abri mais surtout pas en milieu confiné, pendant minimum 1 an voire 2 pour certaines essences (chêne)
l'objectif est de faire tomber l'humidité du bois de 50 % à 15-17 %. Ceci est trés important, bien sur on arrive à faire brûler du bois un peu vert en le mélangeant à du sec, on croit alors faire une bonne affaire, car le bois vert est un peu moins cher à l'achat, mais ce n'est qu'une ullision, car une bonne partie des calories du bois servira à évacuer son eau.
- Une fois le bois "sec à l'air", il est néanmoins conseillé de le rentrer dans la maison 1 ou 2 jours avant de l'utiliser, de facon à éliminer encore un peu d'humidité.
Un bois bien sec assure un bon rendement et un moindre encrassement des cheminées.
- Toutes les essences ont sensiblement la même valeur énergétique au kg, mais par contre leur densité varie de 1 à 2, un stère de bois léger (400 kg peuplier) à un pouvoir calorifique 2 fois inférieur qu'un stère de bois lourd (800 kg, certains chênes) à prendre en compte lors de l'achat: 1 stère de chêne bien sec à 60 € peut s'avérer plus économique (et écologique)qu'un stère de peuplier à 35.
- Pour terminer, ne pas oublier la qualité du système de chauffage: le rendement varie de 15 % pour les cheminées, à plus de 80 % pour les meilleurs poêles.

Voila, pour plus de renseignements, voir le site de l'ADEME ou la filièere pro du bois de chauffage.

#6 hum

hum
  • Localisation:gard

Posté 15 juillet 2007 - 10:16

Toutes mes excuses, "Goupil" a répondu avant moi, désolé pour la répétition

#7 joe le trembleur

joe le trembleur
  • Localisation:rocheserviere (85)

Posté 15 juillet 2007 - 11:21

merci pour toutes ces precieuses infos!!!et la rapidité des réponses!!!!

une derniere question: a partir de quel étét du bois, il ne faut pas le ramasser? j'ai ramassé plein de petit bois et petites buches mais je ne sais pas s'il peut y avoir des risques (betes en tout genres) ?

pour le lieu de stockage, j'ai une dependance qui est seche et un peu aérée, donc le bois n'est pas a l'exterieur, cela peut il posé soucis?

ENCORE MERCI!

#8 _loulie_

_loulie_

Posté 15 juillet 2007 - 17:17

salut
petit supplément...

Pour du bois bien sec, pas de problème à le garder dans la dépendance...
Si il est humide. ça ira pas, tu vas le sentir au bout de 24 heures, l'humidité de la pièce va augmenter et l'odeur de bois aussi.

Le pire bois est celui qui a séché et a été mouillé sous la pluie.

Un autre pire bois est celui qui a été coupé pendant la sève.
Le meilleur, celui coupé après la sève et avant ou après les grands froids.

Pour du bois ramassé, faut se méfier, t'as plus de chance d'encrassser la cheminée et de pas avoir chaud qu'autre chose !

Si c'est un âtre ouvert, et que ce sont des feux d'agrément, alors, OK, tous les bois sont permis à condition d'être sec au moment de les mettre dans le feu.
La qualité et quantité de l'énergie qui s'en dégage a moins d'importance.

Pour que ça sèche bien à l'extérieur, il suffit de monter les bûches en cordes et poser sur le dessus un matériau imperméable, bâche, tuiles, ... l'humidité sort par les extrémités...

Quelle est ta référence Goupil ?
Si l'érable n'est pas mentionné ça ne doit pas être canadien ?
En qualité BTU, il vient avant le merisier.

Avec toute la pluie qui tombe constamment et de plus en plus souvent et abondamment désormais !... ça va affecter cet autre aspect de nos vies !

loulie

#9 Goupil90

Goupil90
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 15 juillet 2007 - 18:25

Quelle est ta référence Goupil ?
Si l'érable n'est pas mentionné ça ne doit pas être canadien ?


Non ce n'est pas canadien, c'est belge !
http://www.stuv.be/f...uvQuelsBois.cfm

Goupil90

#10 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 317 messages
  • Genre: Homme

Posté 21 aot 2010 - 19:12

avez vous des données pour le cupressus ou cyprès ?
J'ai la possibilité d'en récuperer qui a sécher depuis 5 ans .
merci :cogite:

#11 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 605 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 21 aot 2010 - 23:09

Que ce soit du thuya, du cupressocyparis ou autres conifères résineux si souvent plantés en haie homogène et dense, voire du pin maritime dont les forêts d'ici sont bien garnies, je ne refuse jamais de me chauffer avec… mais je pratique le mélange avec les bois de mon bocage, dont saule, peuplier, chêne, charme, merisier, prunellier, aubépine etc…

Partant de ce principe je redoute moins les défauts attribués aux flambées de résineux. Cet hiver ce sera le banal et encombrant Thuja plicata qui aidera à l'allumage du feu. Il est facile à couper et finalement peu résineux…

#12 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 317 messages
  • Genre: Homme

Posté 22 aot 2010 - 10:45

merci encore Floyd :cogite: , mais tu n'as aucune idée du pouvoir calorifique ?
j'ai du cypres pour 30 € le stere au lieu de 56€ le bois classique (chataigner chêne ...) cela permettra de diminuer les coûts , car je pensais faire comme tu fais actuellement : un mélange dans le poele :siffle: .

#13 adok38

adok38
  • Localisation:est lyonnais
  • Intérêts:bois métal jardin train miniature

Posté 14 novembre 2010 - 08:16

tu as cité au début l'acacia ; je suppose que c'est du faux acacia ,appelé aussi robinier , avec de belles épines; il demande à sécher au sec et c'est un excellent bois de chauffe, une bonne bûche tient la nuit dans un foyer fermé

si ce sont des chutes de fabrication de piquets ,youppi, rien à faire de plus

si tu l'abats toi-même, un petit conseil : comme il pousse assez haut en forêt , il a tendance à se fendre en long quand la base est à moitié coupée, la partie non coupée ploie d'un seul coup et çà te fait un ressort très dangereux qui peut t'arracher la tête ,le remède est simple, il faut entourer le tronc à cinquante cm du sol avec un bout de chaine ,deux ou trois tours et une manille pour fermer , tu tronçonnes ensuite .

l'acacia réchauffe une fois de plus à cause des épines !

#14 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 605 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 14 novembre 2010 - 19:47

Tout à fait capitaine…
On connait en Sarthe des boisements de Robinia pseudoacacia qui pointent vers le ciel des troncs propres de près de 20 mètres pour un diamètre de 20 à 30 cm. De futures grumettes pour sciage de bois d'œuvre. Le reste en plaquettes.

Une sylviculture originale se met en place pour valoriser cette espèce dont les avantages sont aussi méconnus que sont connus ses inconvénients. :cogite:

#15 ghân-buri-ghân

ghân-buri-ghân
  • Localisation:forêt de Druadan

Posté 15 novembre 2010 - 10:58

"merci encore Floyd icon_cool.gif , mais tu n'as aucune idée du pouvoir calorifique ?
j'ai du cypres pour 30 € le stere au lieu de 56€ le bois classique (chataigner chêne ...) cela permettra de diminuer les coûts , car je pensais faire comme tu fais actuellement : un mélange dans le poele icon_wink.gif . "

>> je me suis chauffé avec un stère de cypres et un de thuya l'année dernière. Cela a un haut pouvoir calorifique, c'est indéniable, mais cela part très vite. La chaleur est intense mais courte car la gosse buche est très vite consumée (je ne parle même pas des branches plus fines...). Donc je les ai moi aussi brulées en association avec du chataigner/chêne.
Au niveau du coût, c'est effectivement 2 fois moins chèr, mais cela part au moins 2 fois plus vite, donc, à moins d'avoir un poele de masse, je ne suis pas sur que l'opération financière soit positive.

#16 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 317 messages
  • Genre: Homme

Posté 15 novembre 2010 - 20:33

ghân-buri-ghân : merci pour ta réponse , en fin de compte j'ai eu gratuit du thuya donc c'est nikel ! :cogite: mais ce sera pas avant 3 ans car il est frais ;)
Pour 30 € effectivement cela fait peut être un peu chère ;)

#17 _chaudron_

_chaudron_

Posté 15 novembre 2010 - 22:24

moi aussi je pratique le mélange, mais je met à bruler en majorité du pin car c'est ce que j'ai en plus grande quantité après y'a aussi pas mal de bouleau du chêne du hêtre et d'autres arbres dont je connais pas le nom. j'utilise les arbres tombé et les branches mortes que je récolte dans les arbres vivant, ça me fait trop mal d'abattre un arbre (sauf quand il est en train de pourrir sur pied et que y'a juste besoin de l'aider à tomber), je préfère me couvrir plus et avoir moins d'espace à chauffer, et ça va je meurs pas de froid une buche en mettant le tirant au minimum ça envoi déjà un max de chaleur et ça dur super longtemps, le problème c'est que ça envoie pas assez de chaleur pour préparer un expresso faut faire une flambée pour ça ou j'ai pas trouvé l'astuce. le mieux je trouve pour un café c'est de faire un petit foyer serré dans le quel on peut mettre pleins de petit branchage avec une prise d'air dessous, on met la cafetière au dessus et en 2 minutes environs le café est prêt.

ça encrasse un peu le conduit le pin mais bon ça va y'a 1m50 à nettoyer :cogite:

#18 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 317 messages
  • Genre: Homme

Posté 16 novembre 2010 - 07:57

chaudron : pas de souci avec les resineux sur le tubage ????

#19 ghân-buri-ghân

ghân-buri-ghân
  • Localisation:forêt de Druadan

Posté 16 novembre 2010 - 10:48

pour l'utilisation du résineux en bois de chauffe, il n'y a aucun problème si la température du foyer est supérieure à 350 degrés: la résine brule et il n'y a alors plus de résidus qui risque le "bisquage" du conduit.
En conclusion : il ne faut ni rousiner, ni démarrer ni laisser s'éteindre le feu avec du résineux.

Mais pour faire un feu d'enfer, c'est génial (quoique un peu chaud quand même... :cogite: )

#20 _chaudron_

_chaudron_

Posté 16 novembre 2010 - 17:29

chaudron : pas de souci avec les resineux sur le tubage ????

qu'est ce que tu entends par tubage???????? si tu parles de mon 1m50 de tuyauterie (en comptant la couderie) j'ai pas de soucis! ça fait un peu de dépot sur les paroies qui s'écaille et tombe au fur et à mesure dans le poele. Ca ne me dérange pas, je gratte de temps en temps quand j'enlève la cendre.


il y'a également des poeles turbo basé sur le même principe que j'utilise pour faire mon café express qui ont une combustion très forte qui brule directement tout même la résine, dans mon poele classique ça fait du dépot mais c'est pas violent, et je tourne pas que au pin en ce moment y'a une petite buche de chêne. Je cherche pas à atteindre d'ultra hautes températures le coeur du foyer monte déjà très fort, il est posé sur des briques réfractaire je fais monter le poele en température et puis je met le tiran d'air au mini, y'a casiment pas de fumée à sortir. Par contre c'est du pin mort depuis depuis plusieurs années bien 6 ans je dirais que ça pourrie dans la végétation que je débite et met à sécher, c'est pas du pin frais. Quand je le manipule j'ai pas les mains collante.


edit: je comprends pas non plus ce que veux dire le "bisquage" du conduit, je regarde ce que veut dire bisquer: éprouver du dépit, synonyme enrager

Modifié par chaudron, 16 novembre 2010 - 17:37 .